Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Journée de restitution
CasDar PhytoEl
Quels systèmes de Polyculture-Elevage
demain face aux enjeux du plan Ecophyto
Jeudi ...
La ferme du Lycée Agricole d'Albi Fonlabour
Assolement : SAU 153,4 ha
Maïs ens. : 21,4 ha
Blé : 26 ha
Féverole : 3 ha
Soja...
Pourquoi avoir intégré le projet PhytoEl
Le lycée agricole de Fonlabour ambitionne de modifier son système
d'exploitation
...
Quelle réflexion commune ?
 Depuis 2011 : évolution dans les pratiques culturales
suite au suivi DEPHY écophyto
Technique...
Quelle réflexion commune ?
 Un constat sur les résultats technico-économiques de la ferme
Problèmes
sanitaires
2,4 T de
c...
Autonomie
protéines
Baisse des
phytosanitaires
Réorganisation
Du travail
Maîtrise des
Coûts de
mécanisation
 Engagement d...
Résultat global recherché
désintensification de la production et efficacité
économique
Résultats attendus sur le cheptel
...
Résultat de la co-construction = évolution de la relation sol – troupeau
Intégration d'un pâturage
tournant au printemps
R...
Résultat de la co-construction = évolution de la relation sol – troupeau
Les principaux axes de travail :
 Garantir l'équ...
Le système initial(2015) et les hypothèses
2015 H1 H2 H3 H3 variante
Assolement PT 57 Maïs E 22
Céréale 34
Maïs S 13 Légu ...
L'hypothèse retenue : H3 Variante Résultats technico-économiques
Hypothèse qu’utilisent les techniques DEPHY écophyto
Dans...
L'hypothèse retenue : H3 Variante résultats écologiques
 Baisse des consommations d'aliment concentrés -
23 %
 Baisse de...
L'hypothèse retenue : H3 Variante influence sur les périodes de travail
Courbe travail de saison
0
2
4
6
8
10
12
janvier f...
Journée de restitution
CasDar PhytoEl
Quels systèmes de Polyculture-Elevage
demain face aux enjeux du plan Ecophyto
Merci ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

[CasDar PhytoEl] 3 le cas de l’exploitation de fond labour

254 vues

Publié le

Quels systèmes de Polyculture-Elevage demain face aux enjeux du plan Ecophyto ? Journée de restitution CasDar PhytoEl
Jeudi 7 décembre 2017 au Lycée Agricole d’Albi

Publié dans : Ingénierie
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

[CasDar PhytoEl] 3 le cas de l’exploitation de fond labour

  1. 1. Journée de restitution CasDar PhytoEl Quels systèmes de Polyculture-Elevage demain face aux enjeux du plan Ecophyto Jeudi 7 décembre 2017 Lycée agricole d'Albi Fonlabour Restitution du travail réalisé par les acteurs des réseaux INOSYS – Réseaux d'élevage et les ingénieurs DEPHY – PHYTOEL des Chambres d'agriculture • Évolution d'une exploitation polyculture élevage : Le lycée Albi – Fonlabour • Satisfaire aux objectifs du plan écophyto • Répondre aux enjeux agricoles : économie, travail, environnement, filières • Maintenir les performances technico-économiques de l'exploitation Quels moyens pour accompagner cette phase de transition ?
  2. 2. La ferme du Lycée Agricole d'Albi Fonlabour Assolement : SAU 153,4 ha Maïs ens. : 21,4 ha Blé : 26 ha Féverole : 3 ha Soja : 12,4 ha Colza : 10,6 ha Triticale : 6,7 ha Maïs sem. : 15,8 ha PP : 29,7 ha PT : 27,8 ha Cheptel Vaches laitières : 69 Plus renouvellement 590 000 litres produits 8556 L/vache Concentré 2,454 T/vache La main d'oeuvre 3 UTH + DEA 27 décembre 2017 Journée de restitution du projet CasDar PhytoEl
  3. 3. Pourquoi avoir intégré le projet PhytoEl Le lycée agricole de Fonlabour ambitionne de modifier son système d'exploitation Afin de faire évoluer les pratiques de la ferme de Bellegarde Et faciliter sa transition agro-écologique Cette volonté doit permettre d'atteindre un double objectif :  Répondre à la demande du ministère de produire autrement  Transmettre aux apprenants, à partir du cas concret de la ferme du lycée, une méthode de réflexion globale Depuis 2011 le lycée est intégré dans le réseau DEPHY écophyto Une réflexion plus globale, qui s'est appuyée sur les références DEPHY, a été engagée, dans le cadre du projet CasDar PhytoEl afin de répondre aux enjeux du plan écophyto 7 décembre 2017 Journée de restitution du projet CasDar PhytoEl 3
  4. 4. Quelle réflexion commune ?  Depuis 2011 : évolution dans les pratiques culturales suite au suivi DEPHY écophyto Techniques culturales simplifiées Couverts végétaux Implantation de méteil luzerne Traitement ½ dose Inventaire des leviers agronomiques DEPHY utilisables sur la ferme de Bellegarde 7 décembre 2017 Journée de restitution du projet CasDar PhytoEl 4
  5. 5. Quelle réflexion commune ?  Un constat sur les résultats technico-économiques de la ferme Problèmes sanitaires 2,4 T de concentré par vache Prix du concentré Coûts de mécanisation Baisse du prix du lait Comment concilier les objectifs de départ (demande du ministère et transmission aux apprenants) avec les contraintes économiques de l'exploitation 7 décembre 2017 Journée de restitution du projet CasDar PhytoEl 5
  6. 6. Autonomie protéines Baisse des phytosanitaires Réorganisation Du travail Maîtrise des Coûts de mécanisation  Engagement d'une réflexion et d'une analyse commune : Directeur d'exploitation, enseignant en agronomie ingénieur référence et ingénieur réseau DEPHY de la Chambre d'agriculture de l'Aveyron Construction d'un système d'exploitation économe en phytosanitaires, autonome en protéines et performant économiquement 4 objectifs ciblés Quels objectifs choisis ? 7 décembre 2017 Journée de restitution du projet CasDar PhytoEl 6
  7. 7. Résultat global recherché désintensification de la production et efficacité économique Résultats attendus sur le cheptel  Augmentation de la valeur commerciale du lait par une augmentation de sa qualité  Amélioration de la santé animal  Diminution des concentrés consommés par vache Mais aussi  Baisse de l'IFT  Maîtrise des coûts de mécanisation  Réorganisation du travail 7 décembre 2017 Journée de restitution du projet CasDar PhytoEl 7
  8. 8. Résultat de la co-construction = évolution de la relation sol – troupeau Intégration d'un pâturage tournant au printemps Ration ensilage de maïs complémentée en tourteau acheté remplacée par un mélange d'ensilage de maïs – herbe – méteils Complémenté par un concentré céréales Et soja auto-consommé Rationnement 100 % pâture Au printemps (3 mois) Complémenté par un concentré Céréales et soja auto-consommé Modification de la ration d'hiver Recomposition de l'assolement et du lien production végétale -- consommation animale 7 décembre 2017 Journée de restitution du projet CasDar PhytoEl 8
  9. 9. Résultat de la co-construction = évolution de la relation sol – troupeau Les principaux axes de travail :  Garantir l'équilibre sol troupeau en fourrage et concentré  Arriver à l'autonomie en protéines  Diminuer les quantités de concentré consommés  Baisser l'IFT d'exploitation  Améliorer le résultat économique  Démontrer la reproductibilité du système Quelles orientations techniques prendre ?  Maintenir ou diminuer le chargement UGB/ha SFP  Maintenir, diminuer ou augmenter le cheptel  Maintenir ou augmenter les ha SFP  Baisser l'IFT d'exploitation  Diminuer les cultures de ventes 97 décembre 2017 Journée de restitution du projet CasDar PhytoEl
  10. 10. Le système initial(2015) et les hypothèses 2015 H1 H2 H3 H3 variante Assolement PT 57 Maïs E 22 Céréale 34 Maïs S 13 Légu 26 PT 98 Maïs E 11 Céréale 19 Maïs S 13 Soja 12 PT 87 Maïs E 14 Céréale 24 Maïs S 13 Soja 15 PT 93 Maïs E 7 Céréale 15 Méteil 9 MaïsS 13 Soja15 PT 93 Maïs E 7 Céréale 29 Méteil D MaïsS 7 Soja13 Pois 3 féverole 3 UGB totaux 99 99 125 114 99 Vaches Production 70 9000 L 70 8500 L 88 8500 L 80 7500 L 70 7500 L UGB/ha SFP 1,25 0,92 1,25 1,25 0,91 Autonomie protéine 25 % 63 % - 163 T 63 % - 158 T 100 % - 180 T 100 % - 180 T IFT moyen 2,01 1,3 - 35 % 1,52 - 24 % 1,16 - 42 % 1,2 - 40 % Incidence Eco + 88 % + 250 % + 215 % + 125 % Concentré Par vache 2,4 T 2 T 2 T 1,35 T 1,35 T 107 décembre 2017 Journée de restitution du projet CasDar PhytoEl
  11. 11. L'hypothèse retenue : H3 Variante Résultats technico-économiques Hypothèse qu’utilisent les techniques DEPHY écophyto Dans le cadre de la modification de la relation sol troupeau Baisse du chargement initial à 0,91 UGB/ha SFP Maintien du cheptel à 70 vaches Baisse de la production laitière (de 9000 litres à 7500 litres) Et amélioration de la qualité du lait Baisse des cultures de vente (sauf maïs semence) Remplacement d'une partie du maïs ensilage et des cultures de vente par des prairies et des méteils Maintien de céréale et de soja pour fabrication de concentré auto-consommé 7 décembre 2017 Journée de restitution du projet CasDar PhytoEl 11
  12. 12. L'hypothèse retenue : H3 Variante résultats écologiques  Baisse des consommations d'aliment concentrés - 23 %  Baisse de consommation d'énergie fossile - 50 %  Baisse des achats d'engrais (azote) - 54 %  Variation du stockage de carbone par an + 13 620 kg Autonomie en protéines Moins 17 % d'émission de gaz à effet de serre - 159,4 T de GES émis 7 décembre 2017 Journée de restitution du projet CasDar PhytoEl 12
  13. 13. L'hypothèse retenue : H3 Variante influence sur les périodes de travail Courbe travail de saison 0 2 4 6 8 10 12 janvier février mars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre mois heure/jour Initiale projet Réorganisation du travail liée à la baisse du maïs ensilage, à l'augmentation des ensilages de printemps et au pâturage 7 décembre 2017 Journée de restitution du projet CasDar PhytoEl 13
  14. 14. Journée de restitution CasDar PhytoEl Quels systèmes de Polyculture-Elevage demain face aux enjeux du plan Ecophyto Merci de votre attention Travaux réalisés avec les partenaires du projet Phytoel : Eric Birlouez (Epistème), Florien Boyer (CDA 54), Nicolas Chartier (Idele), Christèle Couzy (Idele), Dominique Delmas (CDA 12), Emilie Denis (Civam 72), Manon Gomel (CDA 80), Julien Grand (CDA 54), Jean-Claude Huchon (CDA 44), Véronique Laudinot (CDA 88), Gaëtan Leborgne (CDA 02), Jean-François Levrat (CDA 12), Emmanuel Merot (CDA 44), Jérôme Pernel (Agro Transfert RT), Philippe Tresch (Idele), Céline Vromandt (Civam HB), Rémi Georgel (CDA 88)

×