Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

[GAV2018] Le Pacte pour l’engagement sociétal d’INTERBEV et sa mise en œuvre

133 vues

Publié le

Focus sur le bien-être et la protection animale tout au long de la filière bovin viande. Témoignages de 2 intervenants de la filière. Coordonné par Audrey Lebrun (Interbev) et Agathe Cheype (Idele).

Publié dans : Ingénierie
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

[GAV2018] Le Pacte pour l’engagement sociétal d’INTERBEV et sa mise en œuvre

  1. 1. 1 Titre du diaporama
  2. 2. 2 LA VIANDE DANS UNE TORNADE MÉDIATIQUE ET MILITANTE...
  3. 3. 3 Vers une posture d’ouverture à la société et à ses questions…  2013 : Concertation avec les parties prenantes dès 2013 (ONG de protection de l’environnement FNE, WWF, FNH, Greencross)  2015 : Commission Enjeux Sociétaux d’INTERBEV pour structurer les réflexions, travaux et démarches de progrès déjà entreprises et à venir  2017 : Pacte pour un engagement sociétal > une démarche socle pour toute la filière pour mieux répondre aux questions et attentes des consommateurs Une évolution de posture
  4. 4. 4 Qu’est-ce que le Pacte ? Démarche collective de responsabilité sociétale de la filière élevage et viande  Encadrée / Norme ISO 26000  Labellisée RSE confirmé ** POUR : intégrer toujours mieux les attentes de la société française et y apporter une réponse globale.  En fédérant les maillons  En matérialisant leurs engagements par des objectifs et des indicateurs de suivi  En intégrant le bien-être animal, l’environnement, la nutrition/santé, le social
  5. 5. 5 4 AXES
  6. 6. 6 FOCUS SUR LES TRAVAUX EN BIEN-ÊTRE ET PROTECTION ANIMALE
  7. 7. 7  A l’échelle de la filière  Pour chaque espèce et chaque maillon  Transport / mise en marché / abattage : approche transversale  Mise en place d’indicateurs BEA  Construction d’un outil de diagnostic pour les professionnels  Objectifs à termes  Evaluation et démarche de progrès à l’échelle de l’exploitation / établissement via autoévaluation, voire contrôle par un tiers (intra filière, fédérations…)  Remontées d’infos au niveau interprofessionnel  Diagnostic BEA à différentes échelles : maillons, filières, global  Apport de garanties aux clients, consommateurs, citoyens Mise en place d’outils d’évaluation sur les pratiques de protection animale – SOCLE FILIERE
  8. 8. 8 ELEVAGE
  9. 9. 9 Un cadre de travail qui croise les approches Un groupe de travail animé par Interbev et appuyé par Idele Un cadre d’élaboration du référentiel Une définition commune du BEA s’appuyant sur les 5 libertés du Farm Animal Welfare Council  Une approche de la gestion du bien-être dans l’esprit « norme ISO »  Un appui sur la grille de lecture des 10 principes et standards de l’OIE Des visites d’élevages Ne pas souffrir de faim ou de soif Ne pas souffrir de douleur, de blessure ou de maladie Ne pas souffrir d’inconfort Pouvoir exprimer les comportements normaux propres à l’espèce Ne pas éprouver de peur ou de détresse
  10. 10. 10 Les 10 principes de l’OIE Santé et bien-être Environnement physique Blessures, maladies … Repos, posture, Besoins comportementaux Groupes sociaux Détresse, peur Comportement social positif Ambiance Alimentation Abreuvement Productivité, Faim et soif Conduite sanitaire Pratiques douloureuses Sélection Douleurs Manipulation Relations homme animal Compétence et connaissance
  11. 11. 12 Principe 1 Principe 2 Principe 3 Principe 4 Principe 5 Principe 6 Principe 7 Principe 8 Principe 9 Principe 10 Co-construire une liste d’indicateurs Des réunions participatives Pour chacun des 10 principes OIE, proposer des indicateurs mesurables en routine sur l’animal Un appui scientifique et du benchmarking sur les référentiels déjà existants Une liste initiale, 36 indicateurs : des indicateurs animaux des indicateurs de moyens Un tableau de synthèse à double entrée croisant la liste initiale d’indicateurs avec les dimensions des 5 libertés et les 10 principes OIE
  12. 12. 13 Tester pour affiner les indicateurs Des propositions de méthodologie pour observer et mesurer les indicateurs sur la base des références bibliographiques Une liste d’indicateurs candidats Des entretiens qualitatifs en cours pour capter l’acceptabilité de cette liste et la faisabilité de la mesure des indicateurs en élevage Les premiers retours de visite: Des champs (eau/alimentation, santé, logement, comportement) qui correspondent bien à la représentation du bien-être animal des éleveurs Des méthodes de mesure à adapter pour quelques indicateurs Des indicateurs considérés comme pertinents Des suggestions d’indicateurs complémentaires Nécessité de valider le protocole de mesure des indicateurs
  13. 13. 14 Indicateur à observer en élevage bovin Méthodes de mesure Principes de l'OIE concerné Liberté fondamentale concernée Des vêlages faciles (C ) % de vêlages faciles P1, P8 L3 Des bovins qui ont une apparence normale (A) % de blessures, douleurs P2, P4 L2, L3 Des bovins qui ont une démarche normale (A) % de boiteries P2, P7 L3 Des bovins en état de propreté convenable (A) % d'animaux propres P2, P3 L2 Des bovins qui se reposent convenablement (A) % animaux bien couchés (M) Type et surface de couchage P3 L4 Des bovins qui peuvent exprimer leur comportement (M) Type de logement, Accès à aire d'exercice et/ou pâturage P3 L4 Des bovins qui n’expriment pas de comportements anormaux (A) % de stéréotypies P3, P4 L4, L5 Des bovins nourris et abreuvés convenablement (M) Propreté abreuvoirs, Rapport nombre d'animaux / place à l'auge ou à l'abreuvoir P4, P6 L1, L4, L5 Des bovins logés dans de bonnes conditions d’ambiance (C )Plan de gestion de l'ambiance et des risques si conditions climatiques extrêmes P5 L2 Des bovins en état d’embonpoint convenable (A) % animaux en bon état corporel (NEC) P2, P4, P5, P6 L1, L3 Des bovins qui sont en bonne santé (C ) % animaux morts, malades P2, P5, P6, P7 L3 Une prise en charge sans délai des animaux incurables (C ) Procédure d'alerte pour animaux en détresse P7, P8 L3, L5 Des animaux qui ne subissent pas de douleur (C )% d'animaux ayant eu une prise de la douleur (lors de pratiques douloureuses : écornage, castration) P8 L3 Confiance dans l’éleveur et distance d'évitement (A) % d'animaux approchés P9 L5 Des bovins manipulés dans de bonnes conditions (M) Procédure d'allotement, aménagements et équipements P2, P9 L2, L3, L5 Indicateur à observer en élevage bovin Méthodes de mesure Principes de l'OIE concerné Liberté fondamentale concernée Des vêlages faciles (C ) % de vêlages faciles P1, P8 L3 Des bovins qui ont une apparence normale (A) % de blessures, douleurs P2, P4 L2, L3 Des bovins qui ont une démarche normale (A) % de boiteries P2, P7 L3 Des bovins en état de propreté convenable (A) % d'animaux propres P2, P3 L2 Des bovins qui se reposent convenablement (A) % animaux bien couchés (M) Type et surface de couchage P3 L4 Des bovins qui peuvent exprimer leur comportement (M) Type de logement, Accès à aire d'exercice et/ou pâturage P3 L4 Des bovins qui n’expriment pas de comportements anormaux (A) % de stéréotypies P3, P4 L4, L5 Des bovins nourris et abreuvés convenablement (M) Propreté abreuvoirs, Rapport nombre d'animaux / place à l'auge ou à l'abreuvoir P4, P6 L1, L4, L5 Des bovins logés dans de bonnes conditions d’ambiance (C )Plan de gestion de l'ambiance et des risques si conditions climatiques extrêmes P5 L2 Des bovins en état d’embonpoint convenable (A) % animaux en bon état corporel (NEC) P2, P4, P5, P6 L1, L3 Des bovins qui sont en bonne santé (C ) % animaux morts, malades P2, P5, P6, P7 L3 Une prise en charge sans délai des animaux incurables (C ) Procédure d'alerte pour animaux en détresse P7, P8 L3, L5 Des animaux qui ne subissent pas de douleur (C )% d'animaux ayant eu une prise de la douleur (lors de pratiques douloureuses : écornage, castration) P8 L3 Confiance dans l’éleveur et distance d'évitement (A) % d'animaux approchés P9 L5 Des bovins manipulés dans de bonnes conditions (M) Procédure d'allotement, aménagements et équipements P2, P9 L2, L3, L5
  14. 14. 15 Outil de diagnostic à l’initiative de Moy Park Permet une évaluation des pratiques en termes de BEA (approche « animal centrée ») Diagnostic réalisé dans plus de 300 élevages bovins allaitants (1100 au total) Cédé à la filière Bétail et Viande Intégration de la liste d’indicateurs travaillée à l’échelle interprofessionnelle dans la seconde version de l’outil Méthode de calcul et d’agrégation repose sur le référentiel scientifique Welfare Quality® Déploiement via BoviWell
  15. 15. 16 16 Les 5 Libertés Fondamentales du Bien-Être Animal Le référentiel scientifique européen o Mesures objectives (basées principalement sur l’animal !) o Méthodologies, scoring… Le référentiel national en élevage bovin S O C L E 2 niveaux d’EVALUATION  FAISABILITE – VALIDITE – REPETABILITE Transparence et partage - Experts scientifiques et techniques, interprofessions, ONG Sensibilisation des éleveurs et techniciens d’élevage intéressés 1H
  16. 16. 17 Type de résultats 17 Résultats BEA à l’échelle de l’élevage > catégorie animale > liberté > indicateur Un moyen de comparaison Lien aux indicateurs techniques > Plan d’amélioration personnalisé Communication positive et approuvée sur les pratiques d’élevage
  17. 17. 18 Type de résultats 18 Relevé de bonnes pratiques par les techniciens Pratiques courantes Liberté IC % Alimentation 4,9% Pesée 2,2% Paillage 11,5% Luminosité 5,1% Aération 4,7% Ventilateur 2,7% Ambiance 2,5% Bâtiment JB 4,0% Tapis logette 2,4% Contention 5,3% Vaccination 5,3% Nurserie/Niches 4,1% Parage 3,4% Quai chargement 2,2% Troupeau calme 7,5% Brosse 5,5% Pâturage 4,0% Logement Alimentation / Abreuvement Comportement Santé Liberté IC Abreuvement 1 Compléments alimentaires 1 Pierre à sel 0 DAL 0 Nettoyage auge 0 Tapis aire passage 1 Bâtiment 2 Raclage régulier 0 Raclage automatique 0 Robot traite 0 Propreté 0 Brumisateur 0 Anti-dérapant 0 Litière 0 Pédiluve 1 Isolement 1 Maitrise sanitaire 1 Box vêlage 1 Tonte 0 Accès extérieur broutard / JB 0 Accès extérieur année 0 Santé Comportement Alimentation / Abreuvement Logement Pratiques ponctuelles
  18. 18. 19 TRANSPORT MISE EN MARCHE
  19. 19. 20 Grille construite à l’échelle interprofessionnelle accompagnée d’un référentiel pour explication Basée sur le R CE 1 – 2005 Fédérations concernées : FFCB, Coop de France, FMBV (en cours : grille spécifique pour la filière veau) Chapitres : administratif et logistique, manipulations générales, camion, chargement/déchargement, quai d’embarquement, logement et gestion des animaux (mise en marché) Indicateurs animal centré + environnement Grille transport/mise en marché – principes B - Manipulations générales Acquis En cours Non acquis Non observé Commentaires 6 - Modalité d'approche des animaux: 6,1 - Position adaptée de l'opérateur par rapport à l'animal R 6,2 - Stimulation avec la voix sans crier R 6,3 - Absence de gestes brusques R 6,4 - Absence de manipulations interdites 7 - Modalité d'utilisation du matériel: uffeur
  20. 20. 21 ECHEANCES Fin 2018 : tests de la grille dans un échantillon de centres/marchés ciblés par les fédérations 2019 : diffusion large de la grille  année de « calage » pour contrôle interne et identification des objectifs, points de vigilance/progrès (échantillons de camions, d’animaux, de seuils au-delà desquels on n’est plus bon etc…)  >> Bilan après 1er semestre 2019 2020 : suites à discuter ACCOMPAGNEMENT En interne :  proposer une nomination de « Référents Protection Animale » dans les marchés et centres  Appui des fédérations quant au déploiement des grilles + formation BEA sur les marchés (FMBV)  Remontée d’informations via les fédérations En externe : voir pour intégrer ces grilles dans contenu de formation CCTROV / IDELE Stratégie de déploiement
  21. 21. 22 ABATTAGE
  22. 22. 23 Grille construite à l’échelle interprofessionnelle avec les 3 fédérations d’abattage (FedeV, Culture Viande, FNEAP) S’appuie sur le Guide des Bonnes Pratique (GBP) de la protection animale à l’abattoir Grille d’audit, avec guide d’utilisation + données statistiques 3 types d’indicateurs :  Indicateurs structurels et de fonctionnement  Indicateurs « animal centré »  Contrôle des Modes Opératoires Normalisés (MON), politique de l’entreprise Grille abattoir – principe
  23. 23. 24 Indicateurs structurels et de fonctionnement > chapitres :  Manipulations générales  Déchargement  Réception / identification  Logement  Reprise / conduite des animaux  Entrée du box et immobilisation  Etourdissement  Affalage / accrochage / hissage  Saignée  Abattage sans étourdissement préalable Grille abattoir – principe Pour chaque chapitre, les indicateurs peuvent concerner :  Environnement  Locaux et équipements  Fonctionnement  Formation et sensibilisation Evaluation :  Pour chaque indicateur, le niveau est soit acquis, non acquis, en progrès : Ex : Si exigence règlementaire > non atteinte > NON ACQUIS Ex : Si recommandation interprofessionnelle non atteinte mais sans impact sur BEA > EN PROGRES
  24. 24. 25 Indicateurs animal centré :  Etapes clés d’observation :  Manipulations générales  Immobilisation  Etourdissement 1er tir  Saignée  Mort Grille abattoir – principe  Indicateurs / étapes :  Glissades, chutes, vocalisation, utilisation pile  Vocalisation, hors gabarits  Signes de conscience, position/direction pistolet  Signes de conscience, saignée non profuse/mal positionnée  Respiration rythmique, mouvement ou corps non flasque, écoulement sang continu, délai 2 min non atteint Evaluation :  Relevé sur une période d’un échantillon d’animaux  Analyse statistiques dans le cadre de procédure de contrôle interne (seuils du GBP)
  25. 25. 26 Finalisation des grilles pour fin novembre 2018 Souhait de présentation de la grille :  Aux ONG  A la DGAL Envoi d’une grille finalisée sur le terrain pour janvier 2019 Contrôle interne obligatoire en 2019 Bilan et suites (2020) seront discutées à la fin du 1er semestre 2019 Grille abattoir : stratégie de déploiement
  26. 26. 27 MERCI DE VOTRE ATTENTION !

×