SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  13
Télécharger pour lire hors ligne
Les systè mes Polyculture
é levage, un atout pour
ré duire l’usage de
phytosanitaires ?
Le contexte europé en et national
La place de l’é levage face aux enjeux
Phytosanitaires
L’analyse des ré sultats du ré seau Dephy
Des pistes de travail
Grenelle de l’environnement 2007
Un contexte à forte pression
pour ré duire l’usage des
produits phytosanitaires
2
6ème
programme d’action pour
l’environnement 2002/2012
Directive cadre Européenne
2009/118/CE
Plan Ecophyto 2008
Axe 2 : Dephy Fermes 2010
1 900 exploitations
La place de l’é levage Franç ais
face aux enjeux de ré duction
d’usage des produits
phytosanitaires
3
La place de l’élevage au sein du réseau
Dephy
L’élevage au cœur des enjeux
nationaux : quelques chiffres
64 % de la SAU nationale
48 % des terres labourables
(dont 18 % de prairies temporaires)
54 % des exploitations
58% des exploitations hors
cultures pérennes
Les systèmes avec élevage :
Source: Agrest (RGA 2010)
1 200 systèmes en polycultures
dont 600 en polyculture élevage
Systèmes du réseau Dephy
selon leurs appartenances
Les systè mes de cultures associé s
à l’é levage sont-ils plus é conomes ?
4
Les systèmes de cultures ou
SDC, c’est quoi ?
Ensemble des parcelles conduites
durablement de façon homogène
(rotations, ITK, rendements…)
En moyenne les SDC associés à l’élevage ont un
IFT de -40% par rapport aux systèmes en
polyculture
L’Indicateur de Fréquence de
Traitement ou IFT c’est quoi ?
C’est le rapport entre la dose de
produits phytosanitaires appliquée
et la dose homologuée
Les termes techniques
Niveaux d’IFT des SDC selon leurs
appartenances ou non à des élevages
IFT de 3,7
IFT de 2,3
Pourquoi les systè mes de
cultures associé s à l’é levage
sont-ils plus é conomes ?
5
Des cultures autoconsommées : un effet autoconsommation ?
0,0
1,0
2,0
3,0
4,0
5,0
6,0
0
20
40
60
80
100
120
0,0
1,0
2,0
3,0
4,0
5,0
6,0
0
20
40
60
80
100
120
%culturesautoconsommées
IFTduSDC
Les spécificités des SDC associés à l’élevage
Pourquoi les systè mes de
cultures associé s à l’é levage
sont-ils plus é conomes ?
6
Des cultures autoconsommées : un effet autoconsommation ?
0,0
1,0
2,0
3,0
4,0
5,0
6,0
0
20
40
60
80
100
120
0,0
1,0
2,0
3,0
4,0
5,0
6,0
0
20
40
60
80
100
120
%culturesautoconsommées
IFTduSDC
Les spécificités des SDC associés à l’élevage
4,01
2,51
1,07
2,59
1,58
0,98
0,89
0,61
0,31
0,26
0,20
0,10
0,03
0,03
0,02
0
0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 4,5
MOYENNE CULTURE DE VENTE
MOYENNE CULTURE AUTOCONSOMMEE hor Fourrage
MOYENNE CULTURE FOURRAGERE
BETTERAVE FOURRAGERE
MAIS ENSILAGE
SAINFOIN
SORGHO FOURRAGER
LUZERNE
PRAIRIE TEMPORAIRE DE GRAMINEES
TREFLE VIOLET
PORTE GRAINE - GRAMINEES
PRAIRIE TEMPORAIRE GRAMINEES LEGUMINEUSES
RAY GRASS en dérobé
MELANGE MULTIPLES
PRAIRIE TEMPORAIRE associations LEGUMINEUSES
ASSOCIATION CEREALE-LEGUMINEUSE
Fourrages
4,01
2,51
1,07
2,59
1,58
0,98
0,89
0,61
0,31
0,26
0,20
0,10
0,03
0,03
0,02
0
0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 4,5
MOYENNE CULTURE DE VENTE
MOYENNE CULTURE AUTOCONSOMMEE hor Fourrage
MOYENNE CULTURE FOURRAGERE
BETTERAVE FOURRAGERE
MAIS ENSILAGE
SAINFOIN
SORGHO FOURRAGER
LUZERNE
PRAIRIE TEMPORAIRE DE GRAMINEES
TREFLE VIOLET
PORTE GRAINE - GRAMINEES
PRAIRIE TEMPORAIRE GRAMINEES LEGUMINEUSES
RAY GRASS en dérobé
MELANGE MULTIPLES
PRAIRIE TEMPORAIRE associations LEGUMINEUSES
ASSOCIATION CEREALE-LEGUMINEUSE
Deux catégories de cultures autoconsommées
2,03
2,40
2,12
2,76
2,91
2,98
1,72
2,13
2,28
2,71
3,34
3,55
3,87
4,71
- 0,50 1,00 1,50 2,00 2,50 3,00 3,50 4,00 4,50 5,00
maïs grain
SORGHO grain
Céréales secondaires (triticale, avoines...)
Orges
Pois
Blé
Féverole
Culture de vente Culture intraconsommée
Pourquoi les systè mes de
cultures associé s à l’é levage
sont-ils plus é conomes?
7
Des cultures autoconsommées : un effet autoconsommation ?
Les spécificités des SDC associés à l’élevage
Comparatif des IFT selon la destination des cultures
IFT/ha
En moyenne, à culture équivalente
(sur 7 cultures les plus représentées) :
IFT C. autoconsommées: 2,79
IFT C. vendues : 3,45
Pourquoi les systè mes de
cultures associé s à l’é levage
sont-ils plus é conomes ?
8
Peut-on parler d’un effet élevage ?
Les spécificités des SDC associés à l’élevage
Comparatif des IFT des cultures de ventes selon leurs appartenances à un SDC associé à
l’élevage ou non destination des cultures
IFT
- 1,00 2,00 3,00 4,00 5,00 6,00
SOJA
POIS PROTEAGINEUX DE PRINTEMPS
FEVEROLE DE PRINTEMPS
POIS DE CONSERVE
POIS PROTEAGINEUX D'HIVER
LIN TEXTILE
TOURNESOL
MAIS GRAIN
BLE TENDRE D'HIVER
ORGE DE PRINTEMPS
ORGE D'HIVER
TRITICALE
BLE DUR D'HIVER
BETTERAVE
COLZA D'HIVER
MAIS SEMENCE
SDC associer à l'élevage SDC non associer a l'élevage
IFT/ha
Plus é conomes ? Oui ! mais ces
systè mes sont-ils capables de
ré duire leurs usages de
phytosanitaires ?
9
Première synthèse des suivis du réseau Dephy ?
Comparatif de l’évolution des classes de SDC selon leurs caractères
économes en IFT leurs associations ou non à l’élevage
Pour les SDC non associés à
l’élevage :
Baisse des IFT de 8%
Pour les SDC associés à
l’élevage :
Baisse des IFT de 17%
Les évolutions :
Graphique issu du document « synthèse des premiers résultats à l’échelle nationale – Réseau Dephy – Ferme, Novembre 2014
Quel bilan ?
10
1) Les SDC avec élevage sont-ils plus économes en produits phytosanitaires ? Oui
2) Peut-ont parler d’un effet autoconsommation ? Oui
- Pour les fourrages
- Pour les cultures autoconsommées
3) Peut-ont parler d’un effet « élevage » ? Oui / Non
- Un effet partiel pour les cultures de vente
- Un effet à l’échelle exploitation et territoire ?
5) Une évaluation économique partielle à l’échelle du système de culture
4) Une dynamique de baisse marque le réseau Dephy, avec des marges de
progrès importante
Des pistes de travails
complé mentaire à creuser !
11
- Au delà de la technique, le facteur humain !!!
- Du système de culture au système d’exploitation
Décisionnel
agronomique
Les SDC au sein
des systèmes
Phytoel : une approche
systé mique au profit de la
ré duction des produits
phytosanitaires
12
Trois objectifs :
- Evaluer l’incidence économique, technique, travail de la réduction
des phytosanitaires sur les exploitations de type polyculture élevage,
- Donner les moyens d’accompagner durablement les systèmes vers un
objectif de réduction
- Rapprocher les réseaux Dephy et réseaux d’élevage / agronomie et
technico économie systémique
38 fermes
14 conseillers
18 organismes
Merci de votre attention
Etude réalisée dans le cadre du CASDAR
Phytoel en partenariat avec la Cellule
d’Animation Nationale Dephy Ecophyto
 
MINISTERE 
DE L’AGRICULTURE
 DE L’AGROALIMENTAIRE 
ET DE LA FORET
 
avec la contribution financière du 
compte d’affectation spéciale
«Développement agricole et rural »
 

Contenu connexe

Tendances

Quantifier le stockage de carbone dans les sols, les acquis du projet Carsolel
Quantifier le stockage de carbone dans les sols, les acquis du projet CarsolelQuantifier le stockage de carbone dans les sols, les acquis du projet Carsolel
Quantifier le stockage de carbone dans les sols, les acquis du projet CarsolelInstitut de l'Elevage - Idele
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesInstitut de l'Elevage - Idele
 
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!Institut de l'Elevage - Idele
 
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR FlècheQuelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR FlècheInstitut de l'Elevage - Idele
 
Les élevages de ruminants un atout pour réduire l’usage de produits phytosani...
Les élevages de ruminants un atout pour réduire l’usage de produits phytosani...Les élevages de ruminants un atout pour réduire l’usage de produits phytosani...
Les élevages de ruminants un atout pour réduire l’usage de produits phytosani...Institut de l'Elevage - Idele
 
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...Institut de l'Elevage - Idele
 
Atouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairies
Atouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairiesAtouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairies
Atouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairiesInstitut de l'Elevage - Idele
 
9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaises
9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaises9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaises
9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaisesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Impact économique de la consommation de concentré
Impact économique de la consommation de concentré Impact économique de la consommation de concentré
Impact économique de la consommation de concentré Institut de l'Elevage - Idele
 
3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en france
3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en france3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en france
3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en franceInstitut de l'Elevage - Idele
 
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Institut de l'Elevage - Idele
 
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischlerInstitut de l'Elevage - Idele
 
Capherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvres
Capherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvresCapherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvres
Capherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvresInstitut de l'Elevage - Idele
 
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...Institut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (20)

Quantifier le stockage de carbone dans les sols, les acquis du projet Carsolel
Quantifier le stockage de carbone dans les sols, les acquis du projet CarsolelQuantifier le stockage de carbone dans les sols, les acquis du projet Carsolel
Quantifier le stockage de carbone dans les sols, les acquis du projet Carsolel
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
 
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
 
Les coproduits ! Quoi de plus local ?
Les coproduits ! Quoi de plus local ? Les coproduits ! Quoi de plus local ?
Les coproduits ! Quoi de plus local ?
 
Umt se sam mixite
Umt se sam   mixiteUmt se sam   mixite
Umt se sam mixite
 
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR FlècheQuelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
 
Les élevages de ruminants un atout pour réduire l’usage de produits phytosani...
Les élevages de ruminants un atout pour réduire l’usage de produits phytosani...Les élevages de ruminants un atout pour réduire l’usage de produits phytosani...
Les élevages de ruminants un atout pour réduire l’usage de produits phytosani...
 
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
 
Atouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairies
Atouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairiesAtouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairies
Atouts des systèmes caprins laitiers basés sur la valorisation des prairies
 
Elevage des chevrettes et réglementation bio
Elevage des chevrettes et réglementation bioElevage des chevrettes et réglementation bio
Elevage des chevrettes et réglementation bio
 
9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaises
9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaises9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaises
9 fiches pour décrire l'alimentation des chèvres laitières françaises
 
Impact économique de la consommation de concentré
Impact économique de la consommation de concentré Impact économique de la consommation de concentré
Impact économique de la consommation de concentré
 
3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en france
3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en france3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en france
3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en france
 
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
 
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
 
Un programme national : Inn'Ovin
Un programme national : Inn'OvinUn programme national : Inn'Ovin
Un programme national : Inn'Ovin
 
Capherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvres
Capherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvresCapherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvres
Capherb L'herbe sous toutes ses formes dans la ration des chèvres
 
S'installer en élevage ovin (2ème partie)
S'installer en élevage ovin (2ème partie)S'installer en élevage ovin (2ème partie)
S'installer en élevage ovin (2ème partie)
 
S'installer en élevage ovin
S'installer en élevage ovinS'installer en élevage ovin
S'installer en élevage ovin
 
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
 

En vedette

Les conferences-Energetique-russe
Les conferences-Energetique-russeLes conferences-Energetique-russe
Les conferences-Energetique-russeenergysconsult
 
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...Institut de l'Elevage - Idele
 
COUPROD - Un logiciel pour vulgariser le calcul des coûts de production
COUPROD - Un logiciel pour vulgariser le calcul des coûts de productionCOUPROD - Un logiciel pour vulgariser le calcul des coûts de production
COUPROD - Un logiciel pour vulgariser le calcul des coûts de productionInstitut de l'Elevage - Idele
 
Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...
Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...
Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...Institut de l'Elevage - Idele
 
Les alternatives aux pesticides
Les alternatives aux pesticidesLes alternatives aux pesticides
Les alternatives aux pesticidesDES Daughter
 
Horizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
Horizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole GersoiseHorizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
Horizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole GersoiseVivadour
 
Le marché russe de la localisation
Le marché russe de la localisationLe marché russe de la localisation
Le marché russe de la localisationNatalia Zhukova
 
Togo ablede lancement groupe _action_agronomie_africa_rice_22nov
Togo ablede lancement groupe _action_agronomie_africa_rice_22novTogo ablede lancement groupe _action_agronomie_africa_rice_22nov
Togo ablede lancement groupe _action_agronomie_africa_rice_22novAfRIGA
 

En vedette (9)

Atelier 2 - Les technologies au service de la nutrition des plantes : Présent...
Atelier 2 - Les technologies au service de la nutrition des plantes : Présent...Atelier 2 - Les technologies au service de la nutrition des plantes : Présent...
Atelier 2 - Les technologies au service de la nutrition des plantes : Présent...
 
Les conferences-Energetique-russe
Les conferences-Energetique-russeLes conferences-Energetique-russe
Les conferences-Energetique-russe
 
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
 
COUPROD - Un logiciel pour vulgariser le calcul des coûts de production
COUPROD - Un logiciel pour vulgariser le calcul des coûts de productionCOUPROD - Un logiciel pour vulgariser le calcul des coûts de production
COUPROD - Un logiciel pour vulgariser le calcul des coûts de production
 
Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...
Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...
Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...
 
Les alternatives aux pesticides
Les alternatives aux pesticidesLes alternatives aux pesticides
Les alternatives aux pesticides
 
Horizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
Horizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole GersoiseHorizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
Horizon n°25 - Vivadour Coopérative Agricole Gersoise
 
Le marché russe de la localisation
Le marché russe de la localisationLe marché russe de la localisation
Le marché russe de la localisation
 
Togo ablede lancement groupe _action_agronomie_africa_rice_22nov
Togo ablede lancement groupe _action_agronomie_africa_rice_22novTogo ablede lancement groupe _action_agronomie_africa_rice_22nov
Togo ablede lancement groupe _action_agronomie_africa_rice_22nov
 

Similaire à Le système polyculture élevage, un atout pour réduire l'usage de phytosanitaires

Sommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandev
Sommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandevSommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandev
Sommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandevInstitut de l'Elevage - Idele
 
Éleveurs DU BASSIN CHAROLAIS : quels leviers pour améliorer la rentabilité de...
Éleveurs DU BASSIN CHAROLAIS : quels leviers pour améliorer la rentabilité de...Éleveurs DU BASSIN CHAROLAIS : quels leviers pour améliorer la rentabilité de...
Éleveurs DU BASSIN CHAROLAIS : quels leviers pour améliorer la rentabilité de...Institut de l'Elevage - Idele
 
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...Institut de l'Elevage - Idele
 
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Institut de l'Elevage - Idele
 
Ecophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitaires
Ecophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitairesEcophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitaires
Ecophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitairesCentre de Gestion de l'Oise
 
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...Institut de l'Elevage - Idele
 
Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016
Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016
Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016Institut de l'Elevage - Idele
 
Fiche Carbon Dairy : Elevages de plaine de Rhône-Alpes
Fiche Carbon Dairy : Elevages de plaine de Rhône-AlpesFiche Carbon Dairy : Elevages de plaine de Rhône-Alpes
Fiche Carbon Dairy : Elevages de plaine de Rhône-AlpesInstitut de l'Elevage - Idele
 
2. pierre mischler un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
2. pierre mischler   un revenu plus stable grace a l association pertinente d...2. pierre mischler   un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
2. pierre mischler un revenu plus stable grace a l association pertinente d...Institut de l'Elevage - Idele
 
3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèse
3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèse3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèse
3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèseInstitut de l'Elevage - Idele
 
1 Amélioration la production, récolte et conservation de fourrages riches en ...
1 Amélioration la production, récolte et conservation de fourrages riches en ...1 Amélioration la production, récolte et conservation de fourrages riches en ...
1 Amélioration la production, récolte et conservation de fourrages riches en ...Institut de l'Elevage - Idele
 
L’INNOVATION AGRICOLE AUPRÈS DES AGRICULTEURS ET DES FRANÇAIS
L’INNOVATION AGRICOLE AUPRÈS DES AGRICULTEURS ET DES FRANÇAIS   L’INNOVATION AGRICOLE AUPRÈS DES AGRICULTEURS ET DES FRANÇAIS
L’INNOVATION AGRICOLE AUPRÈS DES AGRICULTEURS ET DES FRANÇAIS Ipsos France
 
Guide epandage digestats methanisation agroparistech
Guide epandage digestats methanisation agroparistechGuide epandage digestats methanisation agroparistech
Guide epandage digestats methanisation agroparistechPatrickTanz
 
Digestats agriculture agro_paristech
Digestats agriculture agro_paristechDigestats agriculture agro_paristech
Digestats agriculture agro_paristechPatrickTanz
 
[CasDar PhytoEl] Introduction - Présentation de la journée
[CasDar PhytoEl]  Introduction - Présentation de la journée[CasDar PhytoEl]  Introduction - Présentation de la journée
[CasDar PhytoEl] Introduction - Présentation de la journéeInstitut de l'Elevage - Idele
 
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvementExploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvementInstitut de l'Elevage - Idele
 
Etude sur les Neonicotinoides dans la filiere betterave
Etude sur les Neonicotinoides dans la filiere betteraveEtude sur les Neonicotinoides dans la filiere betterave
Etude sur les Neonicotinoides dans la filiere betteravePatrickTanz
 

Similaire à Le système polyculture élevage, un atout pour réduire l'usage de phytosanitaires (20)

Sommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandev
Sommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandevSommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandev
Sommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandev
 
Éleveurs DU BASSIN CHAROLAIS : quels leviers pour améliorer la rentabilité de...
Éleveurs DU BASSIN CHAROLAIS : quels leviers pour améliorer la rentabilité de...Éleveurs DU BASSIN CHAROLAIS : quels leviers pour améliorer la rentabilité de...
Éleveurs DU BASSIN CHAROLAIS : quels leviers pour améliorer la rentabilité de...
 
Présentation IFIP - Séminaire RMT SPyCE 20-06-18
Présentation IFIP - Séminaire RMT SPyCE 20-06-18Présentation IFIP - Séminaire RMT SPyCE 20-06-18
Présentation IFIP - Séminaire RMT SPyCE 20-06-18
 
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
 
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
 
Ecophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitaires
Ecophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitairesEcophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitaires
Ecophyto - Réduire et améliorer l'utilisation des produits phytosanitaires
 
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
 
Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016
Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016
Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016
 
Fiche Carbon Dairy : Elevages de plaine de Rhône-Alpes
Fiche Carbon Dairy : Elevages de plaine de Rhône-AlpesFiche Carbon Dairy : Elevages de plaine de Rhône-Alpes
Fiche Carbon Dairy : Elevages de plaine de Rhône-Alpes
 
2. pierre mischler un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
2. pierre mischler   un revenu plus stable grace a l association pertinente d...2. pierre mischler   un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
2. pierre mischler un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
 
3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèse
3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèse3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèse
3 Volet zootechnie (élevage bovin) & système + fiches de synthèse
 
1 Amélioration la production, récolte et conservation de fourrages riches en ...
1 Amélioration la production, récolte et conservation de fourrages riches en ...1 Amélioration la production, récolte et conservation de fourrages riches en ...
1 Amélioration la production, récolte et conservation de fourrages riches en ...
 
L’INNOVATION AGRICOLE AUPRÈS DES AGRICULTEURS ET DES FRANÇAIS
L’INNOVATION AGRICOLE AUPRÈS DES AGRICULTEURS ET DES FRANÇAIS   L’INNOVATION AGRICOLE AUPRÈS DES AGRICULTEURS ET DES FRANÇAIS
L’INNOVATION AGRICOLE AUPRÈS DES AGRICULTEURS ET DES FRANÇAIS
 
Guide epandage digestats methanisation agroparistech
Guide epandage digestats methanisation agroparistechGuide epandage digestats methanisation agroparistech
Guide epandage digestats methanisation agroparistech
 
Digestats agriculture agro_paristech
Digestats agriculture agro_paristechDigestats agriculture agro_paristech
Digestats agriculture agro_paristech
 
Synthèse méteil REDCap 2016 à 2019
Synthèse méteil REDCap 2016 à 2019Synthèse méteil REDCap 2016 à 2019
Synthèse méteil REDCap 2016 à 2019
 
Revue des ENIL - Métagénomique
Revue des ENIL - MétagénomiqueRevue des ENIL - Métagénomique
Revue des ENIL - Métagénomique
 
[CasDar PhytoEl] Introduction - Présentation de la journée
[CasDar PhytoEl]  Introduction - Présentation de la journée[CasDar PhytoEl]  Introduction - Présentation de la journée
[CasDar PhytoEl] Introduction - Présentation de la journée
 
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvementExploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
 
Etude sur les Neonicotinoides dans la filiere betterave
Etude sur les Neonicotinoides dans la filiere betteraveEtude sur les Neonicotinoides dans la filiere betterave
Etude sur les Neonicotinoides dans la filiere betterave
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...Institut de l'Elevage - Idele
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
 
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
 
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
 
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
 
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
 
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
 
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
 
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
 
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
 
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
 
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdfP 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
 
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdfP 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
 

Le système polyculture élevage, un atout pour réduire l'usage de phytosanitaires

  • 1. Les systè mes Polyculture é levage, un atout pour ré duire l’usage de phytosanitaires ? Le contexte europé en et national La place de l’é levage face aux enjeux Phytosanitaires L’analyse des ré sultats du ré seau Dephy Des pistes de travail
  • 2. Grenelle de l’environnement 2007 Un contexte à forte pression pour ré duire l’usage des produits phytosanitaires 2 6ème programme d’action pour l’environnement 2002/2012 Directive cadre Européenne 2009/118/CE Plan Ecophyto 2008 Axe 2 : Dephy Fermes 2010 1 900 exploitations
  • 3. La place de l’é levage Franç ais face aux enjeux de ré duction d’usage des produits phytosanitaires 3 La place de l’élevage au sein du réseau Dephy L’élevage au cœur des enjeux nationaux : quelques chiffres 64 % de la SAU nationale 48 % des terres labourables (dont 18 % de prairies temporaires) 54 % des exploitations 58% des exploitations hors cultures pérennes Les systèmes avec élevage : Source: Agrest (RGA 2010) 1 200 systèmes en polycultures dont 600 en polyculture élevage Systèmes du réseau Dephy selon leurs appartenances
  • 4. Les systè mes de cultures associé s à l’é levage sont-ils plus é conomes ? 4 Les systèmes de cultures ou SDC, c’est quoi ? Ensemble des parcelles conduites durablement de façon homogène (rotations, ITK, rendements…) En moyenne les SDC associés à l’élevage ont un IFT de -40% par rapport aux systèmes en polyculture L’Indicateur de Fréquence de Traitement ou IFT c’est quoi ? C’est le rapport entre la dose de produits phytosanitaires appliquée et la dose homologuée Les termes techniques Niveaux d’IFT des SDC selon leurs appartenances ou non à des élevages IFT de 3,7 IFT de 2,3
  • 5. Pourquoi les systè mes de cultures associé s à l’é levage sont-ils plus é conomes ? 5 Des cultures autoconsommées : un effet autoconsommation ? 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 0 20 40 60 80 100 120 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 0 20 40 60 80 100 120 %culturesautoconsommées IFTduSDC Les spécificités des SDC associés à l’élevage
  • 6. Pourquoi les systè mes de cultures associé s à l’é levage sont-ils plus é conomes ? 6 Des cultures autoconsommées : un effet autoconsommation ? 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 0 20 40 60 80 100 120 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 0 20 40 60 80 100 120 %culturesautoconsommées IFTduSDC Les spécificités des SDC associés à l’élevage 4,01 2,51 1,07 2,59 1,58 0,98 0,89 0,61 0,31 0,26 0,20 0,10 0,03 0,03 0,02 0 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 4,5 MOYENNE CULTURE DE VENTE MOYENNE CULTURE AUTOCONSOMMEE hor Fourrage MOYENNE CULTURE FOURRAGERE BETTERAVE FOURRAGERE MAIS ENSILAGE SAINFOIN SORGHO FOURRAGER LUZERNE PRAIRIE TEMPORAIRE DE GRAMINEES TREFLE VIOLET PORTE GRAINE - GRAMINEES PRAIRIE TEMPORAIRE GRAMINEES LEGUMINEUSES RAY GRASS en dérobé MELANGE MULTIPLES PRAIRIE TEMPORAIRE associations LEGUMINEUSES ASSOCIATION CEREALE-LEGUMINEUSE Fourrages 4,01 2,51 1,07 2,59 1,58 0,98 0,89 0,61 0,31 0,26 0,20 0,10 0,03 0,03 0,02 0 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 4,5 MOYENNE CULTURE DE VENTE MOYENNE CULTURE AUTOCONSOMMEE hor Fourrage MOYENNE CULTURE FOURRAGERE BETTERAVE FOURRAGERE MAIS ENSILAGE SAINFOIN SORGHO FOURRAGER LUZERNE PRAIRIE TEMPORAIRE DE GRAMINEES TREFLE VIOLET PORTE GRAINE - GRAMINEES PRAIRIE TEMPORAIRE GRAMINEES LEGUMINEUSES RAY GRASS en dérobé MELANGE MULTIPLES PRAIRIE TEMPORAIRE associations LEGUMINEUSES ASSOCIATION CEREALE-LEGUMINEUSE Deux catégories de cultures autoconsommées
  • 7. 2,03 2,40 2,12 2,76 2,91 2,98 1,72 2,13 2,28 2,71 3,34 3,55 3,87 4,71 - 0,50 1,00 1,50 2,00 2,50 3,00 3,50 4,00 4,50 5,00 maïs grain SORGHO grain Céréales secondaires (triticale, avoines...) Orges Pois Blé Féverole Culture de vente Culture intraconsommée Pourquoi les systè mes de cultures associé s à l’é levage sont-ils plus é conomes? 7 Des cultures autoconsommées : un effet autoconsommation ? Les spécificités des SDC associés à l’élevage Comparatif des IFT selon la destination des cultures IFT/ha En moyenne, à culture équivalente (sur 7 cultures les plus représentées) : IFT C. autoconsommées: 2,79 IFT C. vendues : 3,45
  • 8. Pourquoi les systè mes de cultures associé s à l’é levage sont-ils plus é conomes ? 8 Peut-on parler d’un effet élevage ? Les spécificités des SDC associés à l’élevage Comparatif des IFT des cultures de ventes selon leurs appartenances à un SDC associé à l’élevage ou non destination des cultures IFT - 1,00 2,00 3,00 4,00 5,00 6,00 SOJA POIS PROTEAGINEUX DE PRINTEMPS FEVEROLE DE PRINTEMPS POIS DE CONSERVE POIS PROTEAGINEUX D'HIVER LIN TEXTILE TOURNESOL MAIS GRAIN BLE TENDRE D'HIVER ORGE DE PRINTEMPS ORGE D'HIVER TRITICALE BLE DUR D'HIVER BETTERAVE COLZA D'HIVER MAIS SEMENCE SDC associer à l'élevage SDC non associer a l'élevage IFT/ha
  • 9. Plus é conomes ? Oui ! mais ces systè mes sont-ils capables de ré duire leurs usages de phytosanitaires ? 9 Première synthèse des suivis du réseau Dephy ? Comparatif de l’évolution des classes de SDC selon leurs caractères économes en IFT leurs associations ou non à l’élevage Pour les SDC non associés à l’élevage : Baisse des IFT de 8% Pour les SDC associés à l’élevage : Baisse des IFT de 17% Les évolutions : Graphique issu du document « synthèse des premiers résultats à l’échelle nationale – Réseau Dephy – Ferme, Novembre 2014
  • 10. Quel bilan ? 10 1) Les SDC avec élevage sont-ils plus économes en produits phytosanitaires ? Oui 2) Peut-ont parler d’un effet autoconsommation ? Oui - Pour les fourrages - Pour les cultures autoconsommées 3) Peut-ont parler d’un effet « élevage » ? Oui / Non - Un effet partiel pour les cultures de vente - Un effet à l’échelle exploitation et territoire ? 5) Une évaluation économique partielle à l’échelle du système de culture 4) Une dynamique de baisse marque le réseau Dephy, avec des marges de progrès importante
  • 11. Des pistes de travails complé mentaire à creuser ! 11 - Au delà de la technique, le facteur humain !!! - Du système de culture au système d’exploitation Décisionnel agronomique Les SDC au sein des systèmes
  • 12. Phytoel : une approche systé mique au profit de la ré duction des produits phytosanitaires 12 Trois objectifs : - Evaluer l’incidence économique, technique, travail de la réduction des phytosanitaires sur les exploitations de type polyculture élevage, - Donner les moyens d’accompagner durablement les systèmes vers un objectif de réduction - Rapprocher les réseaux Dephy et réseaux d’élevage / agronomie et technico économie systémique 38 fermes 14 conseillers 18 organismes
  • 13. Merci de votre attention Etude réalisée dans le cadre du CASDAR Phytoel en partenariat avec la Cellule d’Animation Nationale Dephy Ecophyto   MINISTERE  DE L’AGRICULTURE  DE L’AGROALIMENTAIRE  ET DE LA FORET   avec la contribution financière du  compte d’affectation spéciale «Développement agricole et rural »