SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  24
Télécharger pour lire hors ligne
Où va le JB?
Quels produits pour quels marchés?
Sommet de l’Elevage
7 octobre 2021
Objectifs et méthode
• Objectifs :
• Comprendre la logique de valorisation d’une carcasse de JB
sur les différents débouchés
• Mettre en évidence les forces et faiblesses de l’offre française
sur les débouchés export IT, GR, ALL
• Identifier des pistes de développement sur le marché français,
notamment en remplacement de la viande d’import en RHD
• Méthode :
• Enquête opérateurs : 5 groupes d’abattage, 2 GMS, 1
transformateur, 2 grossistes RHD , 1 RHD commerciale chaînée
4 RHD collective (dont 1 SRC), importateurs en GR, ALL
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 2
06/10/2021
Les débouchés d’une
carcasse de JB
3
Valorisation d’une carcasse de JB viande
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 4
06/10/2021
Allemagne
et Italie
France
France
Italie
Grèce
France
Allemagne
France
France et
Allemagne
France et
Allemagne
ARP3
ou
ARP8
Les débouchés d’une carcasse de JB varient
selon son type racial – d’après enquêtes
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 5
06/10/2021
France
74%
Export
26%
Destination des tonnages de JB lait produits
par les 5 groupes d'abattage enquêtés
D’après les enquêtes menées auprès des 5 groupes d’abattage, 50% des tonnages de JB
abattus en France sont destinés à l’export et 50% restent sur le marché français.
Cela rejoint nos estimations statistiques (Douanes, abattages…).
Cette proportion varie suivant le type de JB :
 La production de JB viande est majoritairement orientée vers l’export (54% des tonnages)
 La production de JB lait est surtout destinée au marché français (74% des tonnages).
France
46%
Export
54%
Destination des tonnages de JB viande produits
par les 5 groupes d'abattage enquêtés
Formes de vente d’une carcasse de JB – d’après enquêtes
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 6
06/10/2021
1/2
carcasses
14%
Quartiers avant
18%
Quartiers
arrière
7%
8e arrière
3%
Désossé
27%
Viande
transformée
31%
Formes de vente sur le marché français des JB viande
pour les 5 groupes d'abattage enquêtés
1/2 carcasses
20%
Quartiers
avant
32%
Quartiers
arrière
22%
8e arrière
12%
Désossé
13%
Formes de vente sur le marché export des JB viande
pour les 5 groupes d'abattage enquêtés
Quartiers avant
et arrière
4%
Désossé
32%
Viande
transformée
63%
Formes de vente sur le marché français des JB lait
pour les 5 groupes d'abattage enquêtés
Quartiers avant
12% Quartiers arrière
2%
8e arrière
14%
Désossé
71%
Formes de vente sur le marché export des JB lait
pour les 5 groupes d'abattage enquêtés
Complémentarité des formes de vente sur
les marchés à l’export – données Douanes
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 7
06/10/2021
 Complémentarité entre la Grèce et l’Italie pour les quartiers avants et arrières.
 Beaucoup de désossé vers l’Allemagne. Marché clef pour les JB lait et viande.
Saisonnalité de la valorisation des pièces
de gros des JB viande – d’après enquêtes
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 8
06/10/2021
Hiver
Meilleure valorisation des avants : arbitrage
entre le marché grec la demande française
en VPH et la demande allemande
Dégagement des arrières vers l’Italie,
valorisation des globes en Allemagne,
congélation des muscles du déhanché et
MTC en France.
Eté
Meilleure valorisation des arrières,
notamment vers l’Italie (globes) et la France
(déhanché et MTC).
Dégagement des avants vers la Grèce (mais
forte concurrence). Valorisation en
Allemagne et en VPH pour le marché
français.
Octobre Novembre Décembre Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre
Italie
Avant
Globe
Avec os
Avec os
Déhanché et MTC Avec ou sans os
Grèce
Avant Avec os Avec os
Arrière
All.
Avant Avec ou sans os Avec ou sans os
Globe Avec ou sans os Avec ou sans os
Déhanché et MTC
France
Avant Avec os (boucherie halal) / Désossé catégoriel / VPH Avec os (boucherie halal) / VPH
Globe
Déhanché et MTC Avec os (RHD) Avec os (GMS et RHD)
Forte valorisation
Faible valorisation
Absence de valorisation
Forces et faiblesses de
l’offre française sur les
marchés export
10
La qualité de la production française
est appréciée
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 11
06/10/2021
92 93 94 95 95 90 86 81 79 75 73 68 63
80 78 75 73 63
56 52
45 48 45 46 45 40
38 39 43 50
41
40
38 47 47 46 46 43
46
20 20 25 29
23
20
16 18 19 22 27
29
28
24 23 25 22
18
13
14 16 15 17 16
13
10
12
31
10
10 14 16
13
14
0
50
100
150
200
250
300
2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
1000 téc
Pays tiers
Autre UE
Belg.+Pays
-Bas
Allemagne
Grèce
Italie
Source : GEB - Institut de l'Elevage, d'après Eurostat
Exportations françaises de viande bovine réfrigérée et congelée Débouchés en 2020 :
• Italie (31% des volumes)
• Allemagne (23%)
• Grèce (20%)
Forces de la production
française :
• Qualité et homogénéité
• Races à viande connues
et appréciées
• Viande claire et maigre
qui répond au goût des
consommateurs
Place de la viande bovine
française sur le marché italien
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 12
06/10/2021
81 82 90 93 93 85 89 82 79 72 72 63 62
48 60 58 42 44 61
72 71 74 75 72 79 70
76
74 72
70 64 62
59 62 56 54 53 54 55
25 16 17
19 19 18
16 22 20
2 19 25 30
37 36 41
38 30 25
29 25 26
26
28 29 27
73 70 69
61
53 48
49 38
30
32
29 29
22
15 20
20
16
15 22
21
28
28 24 26
29
19
0
50
100
150
200
250
300
350
400
450
2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
1000 téc
Extra-
UE27
autres UE
Danemark
Autriche
Allemagne
Irlande
Espagne
Pays Bas
Pologne
France
Source : GEB-Institut de l'Elevage, d'après Eurostat
Importations italiennes de viande bovine réfrigérée
Pologne : prix bas
(renforcement en GMS en
2020) mais qualité médiocre
Espagne : petites génisses qui
répondent à la demande pour
des carcasses légères
Irlande : vente en catégoriel et
adaptation à la demande,
communication professionnelle
Pays-Bas : veaux et veaux
lourds
USA : haut de gamme
France: complémentaire du
« produit filière franco-italien »
en GMS mais difficulté à
répondre à la demande pour de
la femelle
Place de la viande bovine
française sur le marché grec
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 13
06/10/2021
76 73 71 67
59 54 49
44
51
45 44 43 39
4
6
7
9
8
10 10 12
12
12 13 13
12
12
11
11
12
13 16 19 17
16
3
3
3 5
7 8
9 10 16
5 7 6
9
9
10
10 10
11 12
14 13 12
16 18
17
12
11
9
9 9
8 8
7 7 7
0
20
40
60
80
100
120
2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
1000 téc
Autres
Allemagne
Italie
Espagne
Pays Bas
Pologne
France
Importations grecques de viande bovine réfrigérée
Source : GEB-Institut de l'Elevage d'après Eurostat
Pologne : prix bas (produit
d’appel en GMS) mais qualité
médiocre
Espagne : petites carcasses
maigres et bien conformées
(pour la boucherie
traditionnelle)
Italie : quartiers avants non
consommés en Italie
Pays-Bas : veaux et veaux
lourds
Amérique latine et Australie :
pièces à griller
Baisse de l’offre française :
quartiers avant valorisés sur le
marché allemand ou en haché
en France
Place de la viande bovine
française sur le marché Allemand
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 14
06/10/2021
32 33 37 45 40 36 34 43 42 42 42 40 40
37 38 29
31 28 38 35
43 36 42 40 46 46
76 80 84
94
83 80 87
102 107 109 113 110 103
9 10 10
17
20 19 19
20 31 26 28 26 28
1 2 6
10
11 12 15
15 16 16 17 17 18
9
17
27
27
28 28 30
23
28 26 26 21 17
30
29
35
39
37 30
33
38
42 45 44 43
37
32
37
30
29
24 23
20
21
23 23 27 28
24
9
12
19
25
22 26 22
22
23 24 22 20
16
0
50
100
150
200
250
300
350
2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
1000 téc
Importations allemandes de viande bovine réfrigérée
Source : GEB-Institut de l'Elevage, d'après Eurostat
Autres
pays tiers
Argentine
autres UE
Danemark
Irlande
Autriche
Pays-Bas
Pologne
France
Pologne : prix bas qui répond à
la demande du hard discount
mais traçabilité hétérogène
Pays-Bas : veaux et veaux
lourds
Irlande : vente en catégoriel et
adaptation à la demande,
communication professionnelle
Argentine : image haut de
gamme, bien implantée en
restauration
France : viande bien implantée
en GMS et chez les grossistes
pour la boucherie
Les perspectives sur le marché
allemand
• La demande devrait se maintenir avec le déclin de
l’engraissement en Allemagne et la hausse de consommation
• Bonne valorisation des globes et des animaux lourds
• La valorisation des pièces de l’arrière pourrait augmenter avec
une demande en hausse au printemps – mais concurrence
de l’Irlande sur ces pièces
• Etre capable de répondre aux exigences de qualité et de
traçabilité du marché allemand
• Garantie sans OGM
• Bien-être animal (https://www.haltungsform.de)
• Des marques connues
& reconnues
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 15
06/10/2021
Les autres marchés export à développer
• Répondre aux exigences environnementales et de
bien-être animal de l’Europe du Nord
• Beter leven pour les Pays-Bas
• Faire preuve de souplesse et de réactivité pour
répondre aux quelques contrats rémunérateurs des
marchés méditerranéens
• Répondre aux gros contrats occasionnels et imprévisibles
relativement rémunérateurs (faire du halal)
• Des difficultés pour répondre à la croissance de la
demande chinoise
• Demande pour des animaux légers, gras et jeunes
• Concurrence des pays d’Amérique du Sud et de l’Australie
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 16
06/10/2021
Quelles perspectives sur le
marché français ?
17
Approvisionnements en viande bovine de la
RHD collective
• Quels morceaux ?
• Muscles de l’avant et du globe
(sautés et émincés, haché), pièces à
griller en RHD d’entreprise
(bavettes, faux-filet, pavé de
rumsteck, entrecôte - meilleur
équilibre carcasse)
• Beaucoup de haché surgelé (pas de
pb de « tenue » sur le haché surgelé)
• Taille des pièces : petites portions
• Prix : critère d’arbitrage (produit cher =
baisse de sa fréquence d’utilisation)
• Origine : France
• Loi EGALIM : 50% de produits de
qualité et durables, dont au moins 20%
de produits biologiques
 majoritairement des vaches laitières
de réforme
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 18
06/10/2021
Steak
haché
40%
Haché
vrac
7%
Piécé à
braiser
34%
Piécé à griller
16%
Autres
3%
Steak
haché
52%
Haché
vrac…
Boulettes
19%
Exemple d’approvisionnement d’une structure de
RHD collective
Source : d’après entretien
Achats
frais
Achats
surgelés
Quelle place pour le JB en RHD
collective?
• La couleur ne semble pas être un problème pour le
consommateur. Les personnes à convaincre sont les
commerciaux et les cuisiniers.
• Plutôt du très jeune bovin ou bouvillon :
• Pour être sûr de la tendreté
• Pour des pièces bien calibrées
• Mais des difficultés à répondre aux objectifs de la loi
EGALIM
• Peut être des pistes pour le JB laitier en remplacement
de l’import ?
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 19
06/10/2021
Quelle place pour le JB en RHD commerciale ?
Approvisionnements en viande bovine de la RHD commerciale
• Morceaux : pièces à griller et du haché, des pièces à bouillir
• Taille des pièces : petites portions
• Prix : reste un critère d’arbitrage permanent
• Origine : volonté des grandes chaines de tendre vers l’origine France
mais secteur très hétérogène (majoritairement UE voire Mercosur)
Place du JB
• Répondre à une demande croissante pour de l’origine France
• Viande peu grasse qui convient pour les pièces à bouillir (paleron,
bourguignon…) mais manque de persillé pour les pièces à griller
• Attention au calibre des pièces
• Lorsque les avants sont bien valorisés, possibilité de valoriser les
arrières à des prix équilibrés.
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 20
06/10/2021
Quelle place pour le JB en GMS ?
• Enseignes qui en ont fait leur fond de rayon en libre
service (Match, magasins Cora de l’Est) :
• Produit apprécié car standard et régulier en conformation
et poids.
• Viande pas trop grasse et de bel aspect, mais attention à
la tendreté « Le client achète à l’œil et revient si c’est
tendre »
• Problème de taille sur le faux-filet et l’entrecôte
• Au rayon traditionnel : vache ou génisse. Pas de JB
(préférence pour du Label). Pourquoi pas du bœuf?
• Dans les autres enseignes, la femelle reste préférée, le JB
n’arrive qu’en complément éventuellement sur des
promotions.
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 21
06/10/2021
Quelle place pour le JB en circuits rituels?
• La boucherie halal est le débouché phare du JB en France
Prend de plus en plus de carcasses entières car arrive à
valoriser les arrières auprès d’une clientèle non musulmane
mais aussi auprès des nouvelles générations musulmanes
qui apprécient les pièces à griller
• mais une tendance à prendre de plus en plus de viande de
femelle. Car clientèle mixte, qui pousse à se tourner vers de
la viande de femelle (plus rouge et moins maigre)
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 22
06/10/2021
Le halal est en croissance aussi
en GMS et en vente en ligne
Quelles perspectives sur le marché français?
• Une couleur de mieux en mieux acceptée
• Des preuves attendues sur la tendreté
• Viande maigre qui correspond au rayon LS de certaines GMS
(qui restent toutefois minoritaires)
• Les boucheries halal valorisent de plus en plus d’arrières
• Des perspectives pour des JB ou bouvillons légers, plutôt croisé/laitier
en RHD (en complément des vaches laitières pour répondre à la demande
en VBF)
Mais
• Répondre aux attentes sociétales (attention à l’image « hors sol »)
• Attention aux animaux trop lourds (>500kg, voire >470 kg)
• Tenir compte des coûts de production
• Ne rentre pas dans les objectifs EGA/Egalim de la RHD collective
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 23
06/10/2021
Engraissement et schémas de
contractualisation
• Peu de contractualisation : 5 à 10% de « contrats commerciaux » pour
les gros bovins finis, 3% de contrats écrits
• Le JB serait + propice à la contractualisation (standard), mais celle-ci
est fragilisée par l’incertitude liée au débouché export -> le débouché
reste très incertain
• Beaucoup de « contrats » ne sont en fait que de la « réservation »
• La Loi EGALIM n’a pas encore modifié la donne :
• Développement de contrats en cours, notamment en femelles
(contrats tripartites avec distributeurs),
• De la frilosité sur le jeune bovin, mais :
• Des contrats sur les muscles d’avant (JB Lait et Viande) pour des
marchés bien déterminés (Fast-Food),
• Des contrats de niches à l’export (Pays-Bas,…),
• Des contrats existants sans forcément de débouchés identifiés (↘)
Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 24
06/10/2021
Merci pour votre
attention
Plus d’informations Où va le JB ? :
caroline.monniot@idele.fr et alix.gerardin@idele.fr
Plus d’information sur l’engraissement et les
schémas de contractualisation :
baptiste.buczinski@idele.fr

Contenu connexe

Tendances

GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?Institut de l'Elevage - Idele
 
[#GALait] L’élevage laitier face au changement climatique : les enseignements...
[#GALait] L’élevage laitier face au changement climatique : les enseignements...[#GALait] L’élevage laitier face au changement climatique : les enseignements...
[#GALait] L’élevage laitier face au changement climatique : les enseignements...Institut de l'Elevage - Idele
 
SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...
SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...
SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2023 - Un nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers ...
GAL2023 - Un nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers ...GAL2023 - Un nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers ...
GAL2023 - Un nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers ...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2023 - La Nouvelle-Zélande, une production laitière sous contraintes envir...
GAL2023 - La Nouvelle-Zélande, une production laitière sous contraintes envir...GAL2023 - La Nouvelle-Zélande, une production laitière sous contraintes envir...
GAL2023 - La Nouvelle-Zélande, une production laitière sous contraintes envir...Institut de l'Elevage - Idele
 
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitierImpacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitierInstitut de l'Elevage - Idele
 
TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique
TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique
TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique Institut de l'Elevage - Idele
 
Adaptation de la composition du lait aux besoins des marchés : leviers généti...
Adaptation de la composition du lait aux besoins des marchés : leviers généti...Adaptation de la composition du lait aux besoins des marchés : leviers généti...
Adaptation de la composition du lait aux besoins des marchés : leviers généti...Institut de l'Elevage - Idele
 
Améliorer le rendement des fromages fermiers lactiques
Améliorer le rendement des fromages fermiers lactiquesAméliorer le rendement des fromages fermiers lactiques
Améliorer le rendement des fromages fermiers lactiquesInstitut de l'Elevage - Idele
 
GAV2023 - Les systèmes bovins viande à l'épreuve des défis : les dynamiques d...
GAV2023 - Les systèmes bovins viande à l'épreuve des défis : les dynamiques d...GAV2023 - Les systèmes bovins viande à l'épreuve des défis : les dynamiques d...
GAV2023 - Les systèmes bovins viande à l'épreuve des défis : les dynamiques d...Institut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (20)

GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
GAL2023 - Vers la neutralité climatique du secteur laitier français ?
 
[#GALait] L’élevage laitier face au changement climatique : les enseignements...
[#GALait] L’élevage laitier face au changement climatique : les enseignements...[#GALait] L’élevage laitier face au changement climatique : les enseignements...
[#GALait] L’élevage laitier face au changement climatique : les enseignements...
 
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
Du nouveau pour l’alimentation des agneaux !
 
TechOvin 2019 - Production lait de brebis
TechOvin 2019 - Production lait de brebis TechOvin 2019 - Production lait de brebis
TechOvin 2019 - Production lait de brebis
 
SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...
SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...
SPACE 2023 METH’ALGUES ; des algues pour réduire le méthane émis par les vach...
 
NUTRITION RUMINANTSA.pdf
NUTRITION RUMINANTSA.pdfNUTRITION RUMINANTSA.pdf
NUTRITION RUMINANTSA.pdf
 
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
GAV2023 - Quel cheptel et quels leviers de décarbonation la filière met en pl...
 
GAL2023 - Un nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers ...
GAL2023 - Un nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers ...GAL2023 - Un nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers ...
GAL2023 - Un nouvel outil à disposition des éleveurs et de leurs conseillers ...
 
webinaires InnOvin_Diaporama du 24 juin 2022.pdf
webinaires InnOvin_Diaporama du 24 juin 2022.pdfwebinaires InnOvin_Diaporama du 24 juin 2022.pdf
webinaires InnOvin_Diaporama du 24 juin 2022.pdf
 
GAL2023 - La Nouvelle-Zélande, une production laitière sous contraintes envir...
GAL2023 - La Nouvelle-Zélande, une production laitière sous contraintes envir...GAL2023 - La Nouvelle-Zélande, une production laitière sous contraintes envir...
GAL2023 - La Nouvelle-Zélande, une production laitière sous contraintes envir...
 
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitierImpacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
Impacts environnementaux et contributions positives de l'élevage laitier
 
Maîtrise de la Reproduction des Petits Ruminants
Maîtrise de la Reproduction des Petits RuminantsMaîtrise de la Reproduction des Petits Ruminants
Maîtrise de la Reproduction des Petits Ruminants
 
TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique
TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique
TechOvin 2019 - L'alimentation des brebis laitières en pratique
 
Le logement bovin et ovin allaitant
Le logement bovin et ovin allaitantLe logement bovin et ovin allaitant
Le logement bovin et ovin allaitant
 
Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie
Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie  Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie
Formations en Agronomie - Agroalimentaire - Œnologie
 
Adaptation de la composition du lait aux besoins des marchés : leviers généti...
Adaptation de la composition du lait aux besoins des marchés : leviers généti...Adaptation de la composition du lait aux besoins des marchés : leviers généti...
Adaptation de la composition du lait aux besoins des marchés : leviers généti...
 
SPACE 2022 Le déploiement de la finance carbone
SPACE 2022 Le déploiement de la finance carboneSPACE 2022 Le déploiement de la finance carbone
SPACE 2022 Le déploiement de la finance carbone
 
Cap'Alim - Rationneur caprin
Cap'Alim - Rationneur caprinCap'Alim - Rationneur caprin
Cap'Alim - Rationneur caprin
 
Améliorer le rendement des fromages fermiers lactiques
Améliorer le rendement des fromages fermiers lactiquesAméliorer le rendement des fromages fermiers lactiques
Améliorer le rendement des fromages fermiers lactiques
 
GAV2023 - Les systèmes bovins viande à l'épreuve des défis : les dynamiques d...
GAV2023 - Les systèmes bovins viande à l'épreuve des défis : les dynamiques d...GAV2023 - Les systèmes bovins viande à l'épreuve des défis : les dynamiques d...
GAV2023 - Les systèmes bovins viande à l'épreuve des défis : les dynamiques d...
 

Similaire à Où va le jeune bovin ?

GAV2021 - Où va le JB ? Quels produits pour quels marchés ?
GAV2021 - Où va le JB ? Quels produits pour quels marchés ?GAV2021 - Où va le JB ? Quels produits pour quels marchés ?
GAV2021 - Où va le JB ? Quels produits pour quels marchés ?Institut de l'Elevage - Idele
 
GAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vif
GAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vifGAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vif
GAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vifInstitut de l'Elevage - Idele
 
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovneSignaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovneInstitut de l'Elevage - Idele
 
Les évolutions en cours sur le marché européen de la viande et du vif, prévis...
Les évolutions en cours sur le marché européen de la viande et du vif, prévis...Les évolutions en cours sur le marché européen de la viande et du vif, prévis...
Les évolutions en cours sur le marché européen de la viande et du vif, prévis...Institut de l'Elevage - Idele
 
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 paysValorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 paysInstitut de l'Elevage - Idele
 
Présentation Ubifrance Belgique juin 2014
Présentation Ubifrance Belgique juin 2014Présentation Ubifrance Belgique juin 2014
Présentation Ubifrance Belgique juin 2014cciducher
 
Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...
Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...
Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...Institut de l'Elevage - Idele
 
Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...
Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...
Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...Institut de l'Elevage - Idele
 
Conjoncture économique des viandes ovines et bovines
Conjoncture économique des viandes ovines et bovinesConjoncture économique des viandes ovines et bovines
Conjoncture économique des viandes ovines et bovinesGermain MILET
 

Similaire à Où va le jeune bovin ? (20)

GAV2021 - Où va le JB ? Quels produits pour quels marchés ?
GAV2021 - Où va le JB ? Quels produits pour quels marchés ?GAV2021 - Où va le JB ? Quels produits pour quels marchés ?
GAV2021 - Où va le JB ? Quels produits pour quels marchés ?
 
Où va le jeune bovin ?
Où va le jeune bovin ?Où va le jeune bovin ?
Où va le jeune bovin ?
 
[GAV2019] Où va le boeuf ?
[GAV2019] Où va le boeuf ?[GAV2019] Où va le boeuf ?
[GAV2019] Où va le boeuf ?
 
Sommet2016 Où va l agneau 2025 ?
Sommet2016 Où va l agneau 2025 ?Sommet2016 Où va l agneau 2025 ?
Sommet2016 Où va l agneau 2025 ?
 
Edcfromage
EdcfromageEdcfromage
Edcfromage
 
GAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vif
GAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vifGAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vif
GAV2021 - Les marchés des viandes bovines et du vif
 
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovneSignaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
Signaux prix perspectives de marchés et enjeux pour la filière viande bovne
 
Les évolutions en cours sur le marché européen de la viande et du vif, prévis...
Les évolutions en cours sur le marché européen de la viande et du vif, prévis...Les évolutions en cours sur le marché européen de la viande et du vif, prévis...
Les évolutions en cours sur le marché européen de la viande et du vif, prévis...
 
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 paysValorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
 
Atelier 6 Enjeux et questions clés
Atelier 6 Enjeux et questions clésAtelier 6 Enjeux et questions clés
Atelier 6 Enjeux et questions clés
 
Présentation Ubifrance Belgique juin 2014
Présentation Ubifrance Belgique juin 2014Présentation Ubifrance Belgique juin 2014
Présentation Ubifrance Belgique juin 2014
 
Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...
Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...
Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...
 
Mieux comprendre le marché de la viande ovine
Mieux comprendre le marché de la viande ovineMieux comprendre le marché de la viande ovine
Mieux comprendre le marché de la viande ovine
 
Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...
Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...
Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans ...
 
Marchés de la viande bovine - Sommet 2021
Marchés de la viande bovine - Sommet 2021Marchés de la viande bovine - Sommet 2021
Marchés de la viande bovine - Sommet 2021
 
#SPACE2020 | La race normande
#SPACE2020 | La race normande#SPACE2020 | La race normande
#SPACE2020 | La race normande
 
Economie et rôles de la filière veau
Economie et rôles de la filière veauEconomie et rôles de la filière veau
Economie et rôles de la filière veau
 
Séminaire final du projet RéVABio
Séminaire final du projet RéVABioSéminaire final du projet RéVABio
Séminaire final du projet RéVABio
 
Conjoncture économique des viandes ovines et bovines
Conjoncture économique des viandes ovines et bovinesConjoncture économique des viandes ovines et bovines
Conjoncture économique des viandes ovines et bovines
 
[Tech-Ovin 2023] Dynamique OL hors bassins
[Tech-Ovin 2023] Dynamique OL hors bassins[Tech-Ovin 2023] Dynamique OL hors bassins
[Tech-Ovin 2023] Dynamique OL hors bassins
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...Institut de l'Elevage - Idele
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
 
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
 
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
 
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
 
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
 
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
 
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
 
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
 
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
 
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
 
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
 
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdfP 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
 

Dernier

BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...idelewebmestre
 
Support de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxSupport de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxdocteurgyneco1
 
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en DordogneAgrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogneidelewebmestre
 
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesCours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesPierreFournier32
 
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfActions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfalainfahed961
 
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesChapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesangevaleryn
 
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.pptCHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.pptbentaha1011
 
BOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VL
BOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VLBOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VL
BOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VLidelewebmestre
 
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsBow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsidelewebmestre
 
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...idelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleuridelewebmestre
 
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airBOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airidelewebmestre
 
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en FranceCadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en Franceidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud PorcsBOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcsidelewebmestre
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...idelewebmestre
 
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresBOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresidelewebmestre
 
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsBOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsidelewebmestre
 
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la NièvreAccompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvreidelewebmestre
 
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairBOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairidelewebmestre
 

Dernier (20)

BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
 
Support de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxSupport de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptx
 
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en DordogneAgrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
 
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesCours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
 
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfActions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
 
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesChapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
 
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.pptCHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
 
BOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VL
BOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VLBOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VL
BOW 2024 -3-9 - Matelas de logettes à eau refroidie VL
 
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsBow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
 
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
 
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
 
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airBOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
 
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en FranceCadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
 
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud PorcsBOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
 
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...BOW 2024 - 3-3 -  Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
BOW 2024 - 3-3 - Adaptation des bâtiments pour ruminants au changement clima...
 
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresBOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
 
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsBOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
 
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la NièvreAccompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
 
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairBOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
 

Où va le jeune bovin ?

  • 1. Où va le JB? Quels produits pour quels marchés? Sommet de l’Elevage 7 octobre 2021
  • 2. Objectifs et méthode • Objectifs : • Comprendre la logique de valorisation d’une carcasse de JB sur les différents débouchés • Mettre en évidence les forces et faiblesses de l’offre française sur les débouchés export IT, GR, ALL • Identifier des pistes de développement sur le marché français, notamment en remplacement de la viande d’import en RHD • Méthode : • Enquête opérateurs : 5 groupes d’abattage, 2 GMS, 1 transformateur, 2 grossistes RHD , 1 RHD commerciale chaînée 4 RHD collective (dont 1 SRC), importateurs en GR, ALL Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 2 06/10/2021
  • 4. Valorisation d’une carcasse de JB viande Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 4 06/10/2021 Allemagne et Italie France France Italie Grèce France Allemagne France France et Allemagne France et Allemagne ARP3 ou ARP8
  • 5. Les débouchés d’une carcasse de JB varient selon son type racial – d’après enquêtes Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 5 06/10/2021 France 74% Export 26% Destination des tonnages de JB lait produits par les 5 groupes d'abattage enquêtés D’après les enquêtes menées auprès des 5 groupes d’abattage, 50% des tonnages de JB abattus en France sont destinés à l’export et 50% restent sur le marché français. Cela rejoint nos estimations statistiques (Douanes, abattages…). Cette proportion varie suivant le type de JB :  La production de JB viande est majoritairement orientée vers l’export (54% des tonnages)  La production de JB lait est surtout destinée au marché français (74% des tonnages). France 46% Export 54% Destination des tonnages de JB viande produits par les 5 groupes d'abattage enquêtés
  • 6. Formes de vente d’une carcasse de JB – d’après enquêtes Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 6 06/10/2021 1/2 carcasses 14% Quartiers avant 18% Quartiers arrière 7% 8e arrière 3% Désossé 27% Viande transformée 31% Formes de vente sur le marché français des JB viande pour les 5 groupes d'abattage enquêtés 1/2 carcasses 20% Quartiers avant 32% Quartiers arrière 22% 8e arrière 12% Désossé 13% Formes de vente sur le marché export des JB viande pour les 5 groupes d'abattage enquêtés Quartiers avant et arrière 4% Désossé 32% Viande transformée 63% Formes de vente sur le marché français des JB lait pour les 5 groupes d'abattage enquêtés Quartiers avant 12% Quartiers arrière 2% 8e arrière 14% Désossé 71% Formes de vente sur le marché export des JB lait pour les 5 groupes d'abattage enquêtés
  • 7. Complémentarité des formes de vente sur les marchés à l’export – données Douanes Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 7 06/10/2021  Complémentarité entre la Grèce et l’Italie pour les quartiers avants et arrières.  Beaucoup de désossé vers l’Allemagne. Marché clef pour les JB lait et viande.
  • 8. Saisonnalité de la valorisation des pièces de gros des JB viande – d’après enquêtes Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 8 06/10/2021 Hiver Meilleure valorisation des avants : arbitrage entre le marché grec la demande française en VPH et la demande allemande Dégagement des arrières vers l’Italie, valorisation des globes en Allemagne, congélation des muscles du déhanché et MTC en France. Eté Meilleure valorisation des arrières, notamment vers l’Italie (globes) et la France (déhanché et MTC). Dégagement des avants vers la Grèce (mais forte concurrence). Valorisation en Allemagne et en VPH pour le marché français. Octobre Novembre Décembre Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Italie Avant Globe Avec os Avec os Déhanché et MTC Avec ou sans os Grèce Avant Avec os Avec os Arrière All. Avant Avec ou sans os Avec ou sans os Globe Avec ou sans os Avec ou sans os Déhanché et MTC France Avant Avec os (boucherie halal) / Désossé catégoriel / VPH Avec os (boucherie halal) / VPH Globe Déhanché et MTC Avec os (RHD) Avec os (GMS et RHD) Forte valorisation Faible valorisation Absence de valorisation
  • 9. Forces et faiblesses de l’offre française sur les marchés export 10
  • 10. La qualité de la production française est appréciée Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 11 06/10/2021 92 93 94 95 95 90 86 81 79 75 73 68 63 80 78 75 73 63 56 52 45 48 45 46 45 40 38 39 43 50 41 40 38 47 47 46 46 43 46 20 20 25 29 23 20 16 18 19 22 27 29 28 24 23 25 22 18 13 14 16 15 17 16 13 10 12 31 10 10 14 16 13 14 0 50 100 150 200 250 300 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 1000 téc Pays tiers Autre UE Belg.+Pays -Bas Allemagne Grèce Italie Source : GEB - Institut de l'Elevage, d'après Eurostat Exportations françaises de viande bovine réfrigérée et congelée Débouchés en 2020 : • Italie (31% des volumes) • Allemagne (23%) • Grèce (20%) Forces de la production française : • Qualité et homogénéité • Races à viande connues et appréciées • Viande claire et maigre qui répond au goût des consommateurs
  • 11. Place de la viande bovine française sur le marché italien Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 12 06/10/2021 81 82 90 93 93 85 89 82 79 72 72 63 62 48 60 58 42 44 61 72 71 74 75 72 79 70 76 74 72 70 64 62 59 62 56 54 53 54 55 25 16 17 19 19 18 16 22 20 2 19 25 30 37 36 41 38 30 25 29 25 26 26 28 29 27 73 70 69 61 53 48 49 38 30 32 29 29 22 15 20 20 16 15 22 21 28 28 24 26 29 19 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 1000 téc Extra- UE27 autres UE Danemark Autriche Allemagne Irlande Espagne Pays Bas Pologne France Source : GEB-Institut de l'Elevage, d'après Eurostat Importations italiennes de viande bovine réfrigérée Pologne : prix bas (renforcement en GMS en 2020) mais qualité médiocre Espagne : petites génisses qui répondent à la demande pour des carcasses légères Irlande : vente en catégoriel et adaptation à la demande, communication professionnelle Pays-Bas : veaux et veaux lourds USA : haut de gamme France: complémentaire du « produit filière franco-italien » en GMS mais difficulté à répondre à la demande pour de la femelle
  • 12. Place de la viande bovine française sur le marché grec Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 13 06/10/2021 76 73 71 67 59 54 49 44 51 45 44 43 39 4 6 7 9 8 10 10 12 12 12 13 13 12 12 11 11 12 13 16 19 17 16 3 3 3 5 7 8 9 10 16 5 7 6 9 9 10 10 10 11 12 14 13 12 16 18 17 12 11 9 9 9 8 8 7 7 7 0 20 40 60 80 100 120 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 1000 téc Autres Allemagne Italie Espagne Pays Bas Pologne France Importations grecques de viande bovine réfrigérée Source : GEB-Institut de l'Elevage d'après Eurostat Pologne : prix bas (produit d’appel en GMS) mais qualité médiocre Espagne : petites carcasses maigres et bien conformées (pour la boucherie traditionnelle) Italie : quartiers avants non consommés en Italie Pays-Bas : veaux et veaux lourds Amérique latine et Australie : pièces à griller Baisse de l’offre française : quartiers avant valorisés sur le marché allemand ou en haché en France
  • 13. Place de la viande bovine française sur le marché Allemand Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 14 06/10/2021 32 33 37 45 40 36 34 43 42 42 42 40 40 37 38 29 31 28 38 35 43 36 42 40 46 46 76 80 84 94 83 80 87 102 107 109 113 110 103 9 10 10 17 20 19 19 20 31 26 28 26 28 1 2 6 10 11 12 15 15 16 16 17 17 18 9 17 27 27 28 28 30 23 28 26 26 21 17 30 29 35 39 37 30 33 38 42 45 44 43 37 32 37 30 29 24 23 20 21 23 23 27 28 24 9 12 19 25 22 26 22 22 23 24 22 20 16 0 50 100 150 200 250 300 350 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 1000 téc Importations allemandes de viande bovine réfrigérée Source : GEB-Institut de l'Elevage, d'après Eurostat Autres pays tiers Argentine autres UE Danemark Irlande Autriche Pays-Bas Pologne France Pologne : prix bas qui répond à la demande du hard discount mais traçabilité hétérogène Pays-Bas : veaux et veaux lourds Irlande : vente en catégoriel et adaptation à la demande, communication professionnelle Argentine : image haut de gamme, bien implantée en restauration France : viande bien implantée en GMS et chez les grossistes pour la boucherie
  • 14. Les perspectives sur le marché allemand • La demande devrait se maintenir avec le déclin de l’engraissement en Allemagne et la hausse de consommation • Bonne valorisation des globes et des animaux lourds • La valorisation des pièces de l’arrière pourrait augmenter avec une demande en hausse au printemps – mais concurrence de l’Irlande sur ces pièces • Etre capable de répondre aux exigences de qualité et de traçabilité du marché allemand • Garantie sans OGM • Bien-être animal (https://www.haltungsform.de) • Des marques connues & reconnues Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 15 06/10/2021
  • 15. Les autres marchés export à développer • Répondre aux exigences environnementales et de bien-être animal de l’Europe du Nord • Beter leven pour les Pays-Bas • Faire preuve de souplesse et de réactivité pour répondre aux quelques contrats rémunérateurs des marchés méditerranéens • Répondre aux gros contrats occasionnels et imprévisibles relativement rémunérateurs (faire du halal) • Des difficultés pour répondre à la croissance de la demande chinoise • Demande pour des animaux légers, gras et jeunes • Concurrence des pays d’Amérique du Sud et de l’Australie Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 16 06/10/2021
  • 16. Quelles perspectives sur le marché français ? 17
  • 17. Approvisionnements en viande bovine de la RHD collective • Quels morceaux ? • Muscles de l’avant et du globe (sautés et émincés, haché), pièces à griller en RHD d’entreprise (bavettes, faux-filet, pavé de rumsteck, entrecôte - meilleur équilibre carcasse) • Beaucoup de haché surgelé (pas de pb de « tenue » sur le haché surgelé) • Taille des pièces : petites portions • Prix : critère d’arbitrage (produit cher = baisse de sa fréquence d’utilisation) • Origine : France • Loi EGALIM : 50% de produits de qualité et durables, dont au moins 20% de produits biologiques  majoritairement des vaches laitières de réforme Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 18 06/10/2021 Steak haché 40% Haché vrac 7% Piécé à braiser 34% Piécé à griller 16% Autres 3% Steak haché 52% Haché vrac… Boulettes 19% Exemple d’approvisionnement d’une structure de RHD collective Source : d’après entretien Achats frais Achats surgelés
  • 18. Quelle place pour le JB en RHD collective? • La couleur ne semble pas être un problème pour le consommateur. Les personnes à convaincre sont les commerciaux et les cuisiniers. • Plutôt du très jeune bovin ou bouvillon : • Pour être sûr de la tendreté • Pour des pièces bien calibrées • Mais des difficultés à répondre aux objectifs de la loi EGALIM • Peut être des pistes pour le JB laitier en remplacement de l’import ? Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 19 06/10/2021
  • 19. Quelle place pour le JB en RHD commerciale ? Approvisionnements en viande bovine de la RHD commerciale • Morceaux : pièces à griller et du haché, des pièces à bouillir • Taille des pièces : petites portions • Prix : reste un critère d’arbitrage permanent • Origine : volonté des grandes chaines de tendre vers l’origine France mais secteur très hétérogène (majoritairement UE voire Mercosur) Place du JB • Répondre à une demande croissante pour de l’origine France • Viande peu grasse qui convient pour les pièces à bouillir (paleron, bourguignon…) mais manque de persillé pour les pièces à griller • Attention au calibre des pièces • Lorsque les avants sont bien valorisés, possibilité de valoriser les arrières à des prix équilibrés. Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 20 06/10/2021
  • 20. Quelle place pour le JB en GMS ? • Enseignes qui en ont fait leur fond de rayon en libre service (Match, magasins Cora de l’Est) : • Produit apprécié car standard et régulier en conformation et poids. • Viande pas trop grasse et de bel aspect, mais attention à la tendreté « Le client achète à l’œil et revient si c’est tendre » • Problème de taille sur le faux-filet et l’entrecôte • Au rayon traditionnel : vache ou génisse. Pas de JB (préférence pour du Label). Pourquoi pas du bœuf? • Dans les autres enseignes, la femelle reste préférée, le JB n’arrive qu’en complément éventuellement sur des promotions. Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 21 06/10/2021
  • 21. Quelle place pour le JB en circuits rituels? • La boucherie halal est le débouché phare du JB en France Prend de plus en plus de carcasses entières car arrive à valoriser les arrières auprès d’une clientèle non musulmane mais aussi auprès des nouvelles générations musulmanes qui apprécient les pièces à griller • mais une tendance à prendre de plus en plus de viande de femelle. Car clientèle mixte, qui pousse à se tourner vers de la viande de femelle (plus rouge et moins maigre) Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 22 06/10/2021 Le halal est en croissance aussi en GMS et en vente en ligne
  • 22. Quelles perspectives sur le marché français? • Une couleur de mieux en mieux acceptée • Des preuves attendues sur la tendreté • Viande maigre qui correspond au rayon LS de certaines GMS (qui restent toutefois minoritaires) • Les boucheries halal valorisent de plus en plus d’arrières • Des perspectives pour des JB ou bouvillons légers, plutôt croisé/laitier en RHD (en complément des vaches laitières pour répondre à la demande en VBF) Mais • Répondre aux attentes sociétales (attention à l’image « hors sol ») • Attention aux animaux trop lourds (>500kg, voire >470 kg) • Tenir compte des coûts de production • Ne rentre pas dans les objectifs EGA/Egalim de la RHD collective Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 23 06/10/2021
  • 23. Engraissement et schémas de contractualisation • Peu de contractualisation : 5 à 10% de « contrats commerciaux » pour les gros bovins finis, 3% de contrats écrits • Le JB serait + propice à la contractualisation (standard), mais celle-ci est fragilisée par l’incertitude liée au débouché export -> le débouché reste très incertain • Beaucoup de « contrats » ne sont en fait que de la « réservation » • La Loi EGALIM n’a pas encore modifié la donne : • Développement de contrats en cours, notamment en femelles (contrats tripartites avec distributeurs), • De la frilosité sur le jeune bovin, mais : • Des contrats sur les muscles d’avant (JB Lait et Viande) pour des marchés bien déterminés (Fast-Food), • Des contrats de niches à l’export (Pays-Bas,…), • Des contrats existants sans forcément de débouchés identifiés (↘) Présentation de l'étude Où va le JB ? au Sommet de l'Elevage 24 06/10/2021
  • 24. Merci pour votre attention Plus d’informations Où va le JB ? : caroline.monniot@idele.fr et alix.gerardin@idele.fr Plus d’information sur l’engraissement et les schémas de contractualisation : baptiste.buczinski@idele.fr