SlideShare une entreprise Scribd logo

Pechuzal velay presentation webinaire vdef 05102020 v2

Institut de l'Elevage - Idele
Institut de l'Elevage - Idele
Institut de l'Elevage - IdeleInstitut de l'Elevage - Idele

Résultats d'étude sur les stratégies d'investissements en filière bovin lait

Pechuzal velay presentation webinaire vdef 05102020 v2

1  sur  58
Télécharger pour lire hors ligne
Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir
les bons repères pour orienter ses choix
de production
Wébinaire : 5 octobre 2020
Nathalie VELAY : CERFrance Alliance Massif Central
Yannick PECHUZAL : Institut de l’élevage
Eve, Marie Laure, Hugo, Quentin : BTSA ACSE
Lycée louis Pasteur de Marmilhat
2Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
Un paysage laitier en profonde mutation sur la dernière décennie
Introduction
Des trajectoires d’exploitations laitières diverses, complexes, difficiles à
appréhender.
Des conditions d’installations de plus en plus difficiles et permettant
rarement de combiner : revenu, temps et conditions de travail, prise de
risques (capital investi).
Besoin de collaboration entre l’enseignement et les organismes de
développement et les instituts techniques.
3Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
Poids et enjeu des investissements dans les coûts de production du lait
Yannick PECHUZAL - Idele
Quand installation et investissements s’entremêlent
Nathalie VELAY - AMC
Témoignages et trajectoires d’élevages – cas concrets
Elèves de BTS ACSE deuxième année – Lycée louis Pasteur - Marmilhat
Programme
Questions par chat au fur et à mesure des interventions
4Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
Le coût de production du lait pour raisonner les investissements en
élevage laitier
Une approche pour aborder les questions de prix de
revient du lait (EGALIM)
Exemple fictif : Unité = €/1000 l de lait vendus
Une approche de plus en plus utilisée pour le conseil :
Des comparaisons entre exploitations
(ateliers laitiers) : positionnements, marges
de progrès…
Des indicateurs/repères nouveaux, à l’atelier (*),
/1000 l de lait, y compris pour les exploitations
diversifiées
(*)Ne dispense jamais de l’approche globale
5Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
Le coût de production du lait pour raisonner les investissements
en élevage laitier
rémunération permise €/1000 l
Produits de – charges de l’atelier
l’atelier hors MOex
rémunération permise /1000 l X volume/UMO
= rémunération annuelle /UMO
(SMIC/UMO)
Exemple fictif : Unité = €/1000 l de lait vendus
6Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
Le coût de production du lait pour raisonner les investissements
en élevage laitier
152 €
Elevages laitiers livreurs conventionnels du
réseau INOSYS Auvergne Lozère
Des écarts importants de coûts de production hors
CS travail
Des écarts de rémunération permise
Des postes impactants et discrimants:
alimentation achetée, mécanisation, bâtiments
50% des écarts liés aux investissements
(amortissements)
Constats issus des analyses intra groupes :

Recommandé

#SPACE2020 | Quelles avancées sur l'efficience alimentaire des jeunes bovins ?
#SPACE2020 | Quelles avancées sur l'efficience alimentaire des jeunes bovins ?#SPACE2020 | Quelles avancées sur l'efficience alimentaire des jeunes bovins ?
#SPACE2020 | Quelles avancées sur l'efficience alimentaire des jeunes bovins ?Institut de l'Elevage - Idele
 
2020 10 16 webinaire sommet de l'elevage essai systemes jalogny
2020 10 16 webinaire sommet de l'elevage essai systemes jalogny2020 10 16 webinaire sommet de l'elevage essai systemes jalogny
2020 10 16 webinaire sommet de l'elevage essai systemes jalognyInstitut de l'Elevage - Idele
 
#SPACE2020 | L'automatisation de l'alimentation des bovins laitiers
#SPACE2020 | L'automatisation de l'alimentation des bovins laitiers#SPACE2020 | L'automatisation de l'alimentation des bovins laitiers
#SPACE2020 | L'automatisation de l'alimentation des bovins laitiersInstitut de l'Elevage - Idele
 
[GAV2019] Beef Alim : quelles avancées pour l'efficacité alimentaire ? Les di...
[GAV2019] Beef Alim : quelles avancées pour l'efficacité alimentaire ? Les di...[GAV2019] Beef Alim : quelles avancées pour l'efficacité alimentaire ? Les di...
[GAV2019] Beef Alim : quelles avancées pour l'efficacité alimentaire ? Les di...Institut de l'Elevage - Idele
 
La complémentation des veaux d’automne en bâtiment
La complémentation des veaux d’automne en bâtimentLa complémentation des veaux d’automne en bâtiment
La complémentation des veaux d’automne en bâtimentInstitut de l'Elevage - Idele
 
A l’herbe comme en bergerie, des innovations pour faciliter le travail en pro...
A l’herbe comme en bergerie, des innovations pour faciliter le travail en pro...A l’herbe comme en bergerie, des innovations pour faciliter le travail en pro...
A l’herbe comme en bergerie, des innovations pour faciliter le travail en pro...Institut de l'Elevage - Idele
 
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...
Thorigne une ferme prototype evolutive pour un systeme d'elevage efficient vi...Institut de l'Elevage - Idele
 

Contenu connexe

Tendances

Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitièresMaitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitièresInstitut de l'Elevage - Idele
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...
Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...
Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...Institut de l'Elevage - Idele
 
Implantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiques
Implantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiquesImplantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiques
Implantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiquesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...
Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...
Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...Institut de l'Elevage - Idele
 
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viandeInstitut de l'Elevage - Idele
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Institut de l'Elevage - Idele
 
[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de production
[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de production[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de production
[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de productionInstitut de l'Elevage - Idele
 
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischlerInstitut de l'Elevage - Idele
 
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...Institut de l'Elevage - Idele
 
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfeeInstitut de l'Elevage - Idele
 
S'installer ou se diversifier en production ovine les clés de la réussite
S'installer ou se diversifier en production ovine les clés de la réussiteS'installer ou se diversifier en production ovine les clés de la réussite
S'installer ou se diversifier en production ovine les clés de la réussiteInstitut de l'Elevage - Idele
 
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...Institut de l'Elevage - Idele
 
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les coutsSystemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les coutsInstitut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (20)

2020 salons automne eradal_rouille
2020 salons automne eradal_rouille2020 salons automne eradal_rouille
2020 salons automne eradal_rouille
 
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitièresMaitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
Maitriser les couts de production : un enjeu pour les exploitations laitières
 
Conférence cap protéine sommet 2021 complet
Conférence cap protéine sommet 2021 completConférence cap protéine sommet 2021 complet
Conférence cap protéine sommet 2021 complet
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
 
Le logement bovin et ovin allaitant
Le logement bovin et ovin allaitantLe logement bovin et ovin allaitant
Le logement bovin et ovin allaitant
 
Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...
Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...
Repro 2020 - Plus de veaux avec moins de vaches, ou comment améliorer son rev...
 
Implantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiques
Implantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiquesImplantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiques
Implantation des prairies sous couvert un levier face aux aleas climatiques
 
Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...
Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...
Conduite en velage d'automne optimiser une specificite des elevages allaitant...
 
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
2019 diaporama faciliter_l_analyse_du_cout_de_production en elevage ovin viande
 
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantesDu nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
Du nouveau sur les régimes de finition des vaches allaitantes
 
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
Atelier 3: C’est quoi finalement le « Pâturage cellulaire dynamique » ?
 
[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de production
[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de production[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de production
[Tech-Ovin 2019] Les nouveaux systèmes de production
 
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
 
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
Cap Proteines Innovons pour notre souverainete proteique Un projet de recherc...
 
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
 
S'installer ou se diversifier en production ovine les clés de la réussite
S'installer ou se diversifier en production ovine les clés de la réussiteS'installer ou se diversifier en production ovine les clés de la réussite
S'installer ou se diversifier en production ovine les clés de la réussite
 
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
Visite 2 Un système polyculture élevage bovins viande efficient et performant...
 
Les rations possibles pour les agneaux de bergerie
Les rations possibles pour les agneaux de bergerieLes rations possibles pour les agneaux de bergerie
Les rations possibles pour les agneaux de bergerie
 
Les coproduits ! Quoi de plus local ?
Les coproduits ! Quoi de plus local ? Les coproduits ! Quoi de plus local ?
Les coproduits ! Quoi de plus local ?
 
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les coutsSystemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
Systemes viande bovine en ab gagnants a tous les couts
 

Similaire à Pechuzal velay presentation webinaire vdef 05102020 v2

Raisonner les investissements et leurs financements pour améliorer la robuste...
Raisonner les investissements et leurs financements pour améliorer la robuste...Raisonner les investissements et leurs financements pour améliorer la robuste...
Raisonner les investissements et leurs financements pour améliorer la robuste...Institut de l'Elevage - Idele
 
Panorama de l'économie laitière depuis la fin des quotas
Panorama de l'économie laitière depuis la fin des quotasPanorama de l'économie laitière depuis la fin des quotas
Panorama de l'économie laitière depuis la fin des quotasInstitut de l'Elevage - Idele
 
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...Institut de l'Elevage - Idele
 
3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en france
3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en france3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en france
3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en franceInstitut de l'Elevage - Idele
 
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Institut de l'Elevage - Idele
 
Maîtriser les coûts de production: un enjeu pour les exploitations laitières
Maîtriser les coûts de production: un enjeu pour les exploitations laitièresMaîtriser les coûts de production: un enjeu pour les exploitations laitières
Maîtriser les coûts de production: un enjeu pour les exploitations laitièresInstitut de l'Elevage - Idele
 
[GAL 2016] Robotisation de la traite : recommandations pour maîtriser les coûts
[GAL 2016] Robotisation de la traite : recommandations pour maîtriser les coûts[GAL 2016] Robotisation de la traite : recommandations pour maîtriser les coûts
[GAL 2016] Robotisation de la traite : recommandations pour maîtriser les coûtsInstitut de l'Elevage - Idele
 
[BioThémas] Résilait: efficience, résilience et robustesse en système lait bio
[BioThémas] Résilait: efficience, résilience et robustesse en système lait bio[BioThémas] Résilait: efficience, résilience et robustesse en système lait bio
[BioThémas] Résilait: efficience, résilience et robustesse en système lait bioInstitut de l'Elevage - Idele
 
Impact de l'évolution des structures sur le travail et le métier des éleveurs
Impact de l'évolution des structures sur le travail et le métier des éleveursImpact de l'évolution des structures sur le travail et le métier des éleveurs
Impact de l'évolution des structures sur le travail et le métier des éleveursInstitut de l'Elevage - Idele
 
2. pierre mischler un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
2. pierre mischler   un revenu plus stable grace a l association pertinente d...2. pierre mischler   un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
2. pierre mischler un revenu plus stable grace a l association pertinente d...Institut de l'Elevage - Idele
 
Mettre la viabilité économique des exploitations au coeur du débat
Mettre la viabilité économique des exploitations au coeur du débatMettre la viabilité économique des exploitations au coeur du débat
Mettre la viabilité économique des exploitations au coeur du débatCathyClary2
 
Références en élevage ovin bio : des repères économiques et techniques
Références en élevage ovin bio : des repères économiques et techniquesRéférences en élevage ovin bio : des repères économiques et techniques
Références en élevage ovin bio : des repères économiques et techniquesInstitut de l'Elevage - Idele
 
Atelier 1 Endettement et trésorerie des élevages bovin lait et viande - Evolu...
Atelier 1 Endettement et trésorerie des élevages bovin lait et viande - Evolu...Atelier 1 Endettement et trésorerie des élevages bovin lait et viande - Evolu...
Atelier 1 Endettement et trésorerie des élevages bovin lait et viande - Evolu...Institut de l'Elevage - Idele
 
Provinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptx
Provinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptxProvinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptx
Provinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptxInstitut de l'Elevage - Idele
 
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bioCASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bioInstitut de l'Elevage - Idele
 
Signaux au vert pour l'élevage ovin - Impacts économiques de la consommation ...
Signaux au vert pour l'élevage ovin - Impacts économiques de la consommation ...Signaux au vert pour l'élevage ovin - Impacts économiques de la consommation ...
Signaux au vert pour l'élevage ovin - Impacts économiques de la consommation ...Institut de l'Elevage - Idele
 
2020 diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprin
2020  diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprin2020  diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprin
2020 diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprinInstitut de l'Elevage - Idele
 
09 atelier 3-le couplage est il la voie de la resilience
09 atelier 3-le couplage est il la voie de la resilience09 atelier 3-le couplage est il la voie de la resilience
09 atelier 3-le couplage est il la voie de la resilienceInstitut de l'Elevage - Idele
 
Evolution de la situation financière des exploitations après 3 années de crise
Evolution de la situation financière des exploitations après 3 années de criseEvolution de la situation financière des exploitations après 3 années de crise
Evolution de la situation financière des exploitations après 3 années de criseInstitut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à Pechuzal velay presentation webinaire vdef 05102020 v2 (20)

Raisonner les investissements et leurs financements pour améliorer la robuste...
Raisonner les investissements et leurs financements pour améliorer la robuste...Raisonner les investissements et leurs financements pour améliorer la robuste...
Raisonner les investissements et leurs financements pour améliorer la robuste...
 
Panorama de l'économie laitière depuis la fin des quotas
Panorama de l'économie laitière depuis la fin des quotasPanorama de l'économie laitière depuis la fin des quotas
Panorama de l'économie laitière depuis la fin des quotas
 
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
 
3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en france
3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en france3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en france
3. efficience résilience et robustesse des exploitations lait bio en france
 
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
 
Maîtriser les coûts de production: un enjeu pour les exploitations laitières
Maîtriser les coûts de production: un enjeu pour les exploitations laitièresMaîtriser les coûts de production: un enjeu pour les exploitations laitières
Maîtriser les coûts de production: un enjeu pour les exploitations laitières
 
[GAL 2016] Robotisation de la traite : recommandations pour maîtriser les coûts
[GAL 2016] Robotisation de la traite : recommandations pour maîtriser les coûts[GAL 2016] Robotisation de la traite : recommandations pour maîtriser les coûts
[GAL 2016] Robotisation de la traite : recommandations pour maîtriser les coûts
 
[BioThémas] Résilait: efficience, résilience et robustesse en système lait bio
[BioThémas] Résilait: efficience, résilience et robustesse en système lait bio[BioThémas] Résilait: efficience, résilience et robustesse en système lait bio
[BioThémas] Résilait: efficience, résilience et robustesse en système lait bio
 
Impact de l'évolution des structures sur le travail et le métier des éleveurs
Impact de l'évolution des structures sur le travail et le métier des éleveursImpact de l'évolution des structures sur le travail et le métier des éleveurs
Impact de l'évolution des structures sur le travail et le métier des éleveurs
 
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clésAtelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
 
2. pierre mischler un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
2. pierre mischler   un revenu plus stable grace a l association pertinente d...2. pierre mischler   un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
2. pierre mischler un revenu plus stable grace a l association pertinente d...
 
Mettre la viabilité économique des exploitations au coeur du débat
Mettre la viabilité économique des exploitations au coeur du débatMettre la viabilité économique des exploitations au coeur du débat
Mettre la viabilité économique des exploitations au coeur du débat
 
Références en élevage ovin bio : des repères économiques et techniques
Références en élevage ovin bio : des repères économiques et techniquesRéférences en élevage ovin bio : des repères économiques et techniques
Références en élevage ovin bio : des repères économiques et techniques
 
Atelier 1 Endettement et trésorerie des élevages bovin lait et viande - Evolu...
Atelier 1 Endettement et trésorerie des élevages bovin lait et viande - Evolu...Atelier 1 Endettement et trésorerie des élevages bovin lait et viande - Evolu...
Atelier 1 Endettement et trésorerie des élevages bovin lait et viande - Evolu...
 
Provinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptx
Provinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptxProvinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptx
Provinlait Résultats éco et leviers Conf_Eco_PrixMP_EMorin BFança.pptx
 
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bioCASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
 
Signaux au vert pour l'élevage ovin - Impacts économiques de la consommation ...
Signaux au vert pour l'élevage ovin - Impacts économiques de la consommation ...Signaux au vert pour l'élevage ovin - Impacts économiques de la consommation ...
Signaux au vert pour l'élevage ovin - Impacts économiques de la consommation ...
 
2020 diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprin
2020  diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprin2020  diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprin
2020 diaporama faciliter l' analyse du cout de production en elevage caprin
 
09 atelier 3-le couplage est il la voie de la resilience
09 atelier 3-le couplage est il la voie de la resilience09 atelier 3-le couplage est il la voie de la resilience
09 atelier 3-le couplage est il la voie de la resilience
 
Evolution de la situation financière des exploitations après 3 années de crise
Evolution de la situation financière des exploitations après 3 années de criseEvolution de la situation financière des exploitations après 3 années de crise
Evolution de la situation financière des exploitations après 3 années de crise
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

AmTrav'Ovin - Apprentissage des agnelles à la traite.pdf
AmTrav'Ovin - Apprentissage des agnelles à la traite.pdfAmTrav'Ovin - Apprentissage des agnelles à la traite.pdf
AmTrav'Ovin - Apprentissage des agnelles à la traite.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 2
Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 2Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 2
Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 2Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 1
Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 1 Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 1
Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 1 Institut de l'Elevage - Idele
 
Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...
Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...
Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...Institut de l'Elevage - Idele
 
Dépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tank
Dépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tankDépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tank
Dépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tankInstitut de l'Elevage - Idele
 
Dynamique d’infection et gestion de la coccidiose chez la chevrette
Dynamique d’infection et gestion de la coccidiose chez la chevretteDynamique d’infection et gestion de la coccidiose chez la chevrette
Dynamique d’infection et gestion de la coccidiose chez la chevretteInstitut de l'Elevage - Idele
 
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdf
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdf4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdf
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pptx
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pptx4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pptx
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pptxInstitut de l'Elevage - Idele
 
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptxInstitut de l'Elevage - Idele
 
Pause travail 5 label EquuRES BET 17 janv 2024 déf.pdf
Pause travail 5 label EquuRES BET 17 janv 2024 déf.pdfPause travail 5 label EquuRES BET 17 janv 2024 déf.pdf
Pause travail 5 label EquuRES BET 17 janv 2024 déf.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

AmTrav'Ovin - Apprentissage des agnelles à la traite.pdf
AmTrav'Ovin - Apprentissage des agnelles à la traite.pdfAmTrav'Ovin - Apprentissage des agnelles à la traite.pdf
AmTrav'Ovin - Apprentissage des agnelles à la traite.pdf
 
Le revenu des exploitations bovins viande - 2023
Le revenu des exploitations bovins viande - 2023Le revenu des exploitations bovins viande - 2023
Le revenu des exploitations bovins viande - 2023
 
Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 2
Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 2Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 2
Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 2
 
Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 1
Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 1 Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 1
Webinaire - INOSYS Réseaux d'élevage Bovins Viande - Partie 1
 
Dépistage CAEV sur lait de tank en Bretagne
Dépistage CAEV sur lait de tank en BretagneDépistage CAEV sur lait de tank en Bretagne
Dépistage CAEV sur lait de tank en Bretagne
 
Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...
Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...
Possibilité de dépistage sur laits de tank et intérêts pratiques pour les él...
 
Dépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tank
Dépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tankDépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tank
Dépistage des Mycoplasmoses Caprines sur laits de tank
 
Dynamique d’infection et gestion de la coccidiose chez la chevrette
Dynamique d’infection et gestion de la coccidiose chez la chevretteDynamique d’infection et gestion de la coccidiose chez la chevrette
Dynamique d’infection et gestion de la coccidiose chez la chevrette
 
webinaireEME_complet.pdf
webinaireEME_complet.pdfwebinaireEME_complet.pdf
webinaireEME_complet.pdf
 
20240206_WEBINAIRE_diaporama_VF.pdf
20240206_WEBINAIRE_diaporama_VF.pdf20240206_WEBINAIRE_diaporama_VF.pdf
20240206_WEBINAIRE_diaporama_VF.pdf
 
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdf
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdf4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdf
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdf
 
Webinaire Pause Travail 6 5 février 2024 TRAC.pdf
Webinaire Pause Travail 6 5 février 2024 TRAC.pdfWebinaire Pause Travail 6 5 février 2024 TRAC.pdf
Webinaire Pause Travail 6 5 février 2024 TRAC.pdf
 
5.Etude PI prédation_journée UMT_2024.pptx
5.Etude PI prédation_journée UMT_2024.pptx5.Etude PI prédation_journée UMT_2024.pptx
5.Etude PI prédation_journée UMT_2024.pptx
 
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pptx
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pptx4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pptx
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pptx
 
3.UMTPasto2024_Brèves.pptx
3.UMTPasto2024_Brèves.pptx3.UMTPasto2024_Brèves.pptx
3.UMTPasto2024_Brèves.pptx
 
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
 
1.Dia General JE 2024_2.pptx
1.Dia General JE 2024_2.pptx1.Dia General JE 2024_2.pptx
1.Dia General JE 2024_2.pptx
 
4 CAPSAgri Diaporama 24 oct 2023 déf.pptx
4 CAPSAgri Diaporama 24 oct 2023 déf.pptx4 CAPSAgri Diaporama 24 oct 2023 déf.pptx
4 CAPSAgri Diaporama 24 oct 2023 déf.pptx
 
Pause travail 5 label EquuRES BET 17 janv 2024 déf.pdf
Pause travail 5 label EquuRES BET 17 janv 2024 déf.pdfPause travail 5 label EquuRES BET 17 janv 2024 déf.pdf
Pause travail 5 label EquuRES BET 17 janv 2024 déf.pdf
 
Webinaire Qualainov déc23
Webinaire Qualainov déc23Webinaire Qualainov déc23
Webinaire Qualainov déc23
 

Pechuzal velay presentation webinaire vdef 05102020 v2

  • 1. Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Wébinaire : 5 octobre 2020 Nathalie VELAY : CERFrance Alliance Massif Central Yannick PECHUZAL : Institut de l’élevage Eve, Marie Laure, Hugo, Quentin : BTSA ACSE Lycée louis Pasteur de Marmilhat
  • 2. 2Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Un paysage laitier en profonde mutation sur la dernière décennie Introduction Des trajectoires d’exploitations laitières diverses, complexes, difficiles à appréhender. Des conditions d’installations de plus en plus difficiles et permettant rarement de combiner : revenu, temps et conditions de travail, prise de risques (capital investi). Besoin de collaboration entre l’enseignement et les organismes de développement et les instituts techniques.
  • 3. 3Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Poids et enjeu des investissements dans les coûts de production du lait Yannick PECHUZAL - Idele Quand installation et investissements s’entremêlent Nathalie VELAY - AMC Témoignages et trajectoires d’élevages – cas concrets Elèves de BTS ACSE deuxième année – Lycée louis Pasteur - Marmilhat Programme Questions par chat au fur et à mesure des interventions
  • 4. 4Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Le coût de production du lait pour raisonner les investissements en élevage laitier Une approche pour aborder les questions de prix de revient du lait (EGALIM) Exemple fictif : Unité = €/1000 l de lait vendus Une approche de plus en plus utilisée pour le conseil : Des comparaisons entre exploitations (ateliers laitiers) : positionnements, marges de progrès… Des indicateurs/repères nouveaux, à l’atelier (*), /1000 l de lait, y compris pour les exploitations diversifiées (*)Ne dispense jamais de l’approche globale
  • 5. 5Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Le coût de production du lait pour raisonner les investissements en élevage laitier rémunération permise €/1000 l Produits de – charges de l’atelier l’atelier hors MOex rémunération permise /1000 l X volume/UMO = rémunération annuelle /UMO (SMIC/UMO) Exemple fictif : Unité = €/1000 l de lait vendus
  • 6. 6Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Le coût de production du lait pour raisonner les investissements en élevage laitier 152 € Elevages laitiers livreurs conventionnels du réseau INOSYS Auvergne Lozère Des écarts importants de coûts de production hors CS travail Des écarts de rémunération permise Des postes impactants et discrimants: alimentation achetée, mécanisation, bâtiments 50% des écarts liés aux investissements (amortissements) Constats issus des analyses intra groupes :
  • 7. 7Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Le coût de production du lait pour raisonner les investissements en élevage laitier Accroître le niveau de rémunération permise / 1000 l Accroître le niveau de rémunération de l’éleveur Objectif minimum : 100 €/1000 l Maîtrise technique technique : alimentation concentrée, autonomie alimentaire, agronomie, frais d’élevage… Stratégies d’investissements Accroître le produit (lait et produits joints) Optimiser le coût de production Segmentation : bio, AOP, CC, lait non OGM, … Hausse de charges potentiellement conséquentes
  • 8. 8Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Le coût de production du lait pour raisonner les investissements en élevage laitier Maîtrise des investissements amortissements max : 100 €/1000 l (EBE : 200 €/1000 l) Stratégie « coûteuse » 2 €/l investit 190 €/1000 l d’annuité Stratégie « ultra économe » 0,650 € investit/l 60 €/1000 l d’annuité
  • 9. 9 Accroître le niveau de rémunération de l’éleveur Accroître le niveau de productivité de la main d’œuvre (lait / UMO) rémunération annuelle/UMO = rémunération permise/1000 l X volume/UMO Plus de lait par UMO UMOex non constantes UMOex constantes (stratégie volume) Plus de vaches/UMO Plus de lait par vache Plus de vaches/UMO Démographie sociétés intergénérationnelles (départs associés) Surcharge de travail pas seulement limitée à la traite optimisation technique sur marge de progrès : optimisation de ration, qualité des fourrages Gain volume limité mais coût limité (voir nul) En situation de maîtrise Alimentation concentrée Génétique Volume limité (<5%) Calcul du coût marginal à réaliser Volumes importants Evolutions structurelles (MO, surfaces, bât., mat.) Diagnostic capacités productives et calcul du coût marginal impératifs Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production ?
  • 10. 10 Le coût de production du lait pour raisonner les investissements en élevage laitier Accroître le niveau de productivité de la main d’œuvre (lait / UMO) Evaluer les capacité productives de l’outil de production Source : Casdar Flexisécurité Outil CAPACILAIT Niveau de saturation de l’outil de production Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Quels surcoûts ? - charges courantes (alimentation, Frais d’élevage, main d’oeuvre…) - investissements (bâtiments, matériel, foncier…) Calcul du coût marginal du volume supplémentaire 1 2 dilution des charges, économies d’échelle…
  • 11. 11Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Le retour sur investissement et le coût du temps gagné pour raisonner les investissements en élevage laitier Le retour sur investissement (RSI) En combien de temps le capital investi est compensé par l’augmentation des résultats ? Nombreux investissements pour gagner du temps : RSI long : charges sup. produits = Le coût du temps gagné (CDTG) Donner une valeur au temps économisé grâce à l’investissement. Comparaison à un coût salarié pour la même tâche
  • 12. 12Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Choisir un type de bâtiment Type Logettes mixte fumier et lisier Logettes caillebotis avec robot racleur Différence entre les 2 projets Montant investi /VL 3991 4864 +873/VL Temps de travail/VL/an 6 4,1 -1,9 Coût travail (base 14,35 €/h) /an 86 59 -27 Frais financiers/an/VL 79 99 +20 Frais de fonctionnement hors travail/VL/an 104,6 57,9 -47 Source : BRUEL et Al 2016-Coût de fonctionnement des bâtiments pour vaches laitières CA Bretagne PDL et Institut de l’Elevage 54€/VL économie/an Retour sur investissement logette caillebotis : 873/54 = 16 ans Coût du temps gagné: (873/15ans)+20-47 = 16,5€/hre 1,9 hres
  • 13. 13 Des calculs permettant d’approcher la question de la rentabilité économique des investissements projetés (chiffrage de projets) Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production A travers la méthode coût de production, des indicateurs pour jauger et raisonner les investissements Rémunération / 1000 l (100€) - amortissements /1000 l (100€) Niveau plafond à adapter individuellement au système de production (EBE/1000 l) et aux besoins de rémunération Le coût marginal du lait supplémentaire Le retour sur investissement et le coût du temps gagné Des indicateurs mobilisables lors de stages en exploitation par les élèves de BTS Particularité de la phase d’installation : cumul besoins d’investissements et de reprise
  • 14. 1405/02/2019  Une capitalisation + rapide et + intense  Un retour sur investissement moyen de 17 ans  Le niveau d’actif ne présage pas de la réussite économique  L’efficacité technique reste un préalable avant tout investissement  Des seuils à respecter :  BFR > 80 jours de chiffre d’affaire  Investissement > 800 €/1000 litres  Cumul reprise élevée + investissement élevé  20 % de valeur ajoutée/produit Le temps des questions
  • 15. 05/02/2019 15 L’installation en élevage laitier, une étape charnière en matière d’investissement Etude commandée et financée par le CNIEL
  • 16. Un choc de « Transmission » annoncé Panel de 2 840 exploitations laitières 1,7 UTH 200 000 € d’actif/UTH Demain ? 1,3 UTH 265 000 € d’actif/UTH Source, Agreste, traitement IDELE
  • 17. 05/02/2019 17 Quelle est l’ampleur de la capitalisation à l’installation ? Actif Stock + Immo 1070 €/1000 litres 170 000 €/UTH Actif Stock+Immo 1 270 €/1000 litres 225 000 €/UTH Au démarrage ……………………………………………………………………………… 3 ans plus tard Investissements bruts moyens sur 3 ans 103 000 €/an Sur 100 € investis … 33 € 55 € 12 €
  • 18. 06/10/2020 18 1 070 € de capital à mobiliser pour produire 1000 litres 207,701 160,876 167,899 124,259 223,646 174,881 0 100000 200000 300000 400000 500000 Plaine Montagne Savoie Bio Individuel Société Stock ( yc Animaux) Immo Actif/UTH Des écarts de valeur importants dans tous les bassins La forme sociétaire facilitatrice de la reprise des capitaux 1400 €/1000 l980 €/1000 l 990 €/1000 l
  • 19. 06/10/2020 19 Une vision « culturelle » de la transmission où l’évaluation patrimoniale domine Pérennité entreprise Capital retraite Valeur du travail des cédants équité familiale Un « jeu » de compromis plus que d’évaluation pour préserver Indépendance de la gouvernance La notion de propriété Une posture de conseil complexe Une vision compartimentée de la reprise/modernisation
  • 20. 06/10/2020 20 Souvent calculée … Demain, l’acceptation de la dépréciation des actifs sera-t-elle une condition pour réussir une installation ? L’évaluation d’entreprise 3 Méthodes Patrimoniale Rentabilité Reprenabilité … Rarement retenue si la valeur économique avait été retenue, l’entreprise aurait été dépréciée de 30 % en moyenne
  • 21. 05/02/2019 21 Plus de capitaux Pour produire 1 000 litres de lait + 200 €/1 000 l 1 270 € actif/1 000 l Par unité de main-d’œuvre +30 % De 170 à 225 000 € Pour tous les volumes Dans tous les bassins
  • 22. 06/10/2020 22 Avec Robot (335 exploit) Sans Robot (798 exploit) Lait/UTH 295 000 litres 276 000 litres + 6 % Actif/UTH 362 000 € 314 000 € + 13% Source : Ateliers des études –CERFRANCE Normandie-Maine Exemple avec la robotisation75% 28% 24% 13% 27% 0% 11% 18% 23% 14% -0,2% 5% 0% 18% 12% 12% INF200 200-300 300-400 400-500 500-600 600-700 700_800 800-900 Evolution des facteurs par tranche de volume UTH exploi Vol lait/UTH Actif/UTH exploi Une capitalisation par palier, des économies d’échelle partielles
  • 23. Retour sur investissement moyen = 17 ans Les jeunes face au défi de la rentabilité + technique + productif 38% 37% 44% 23% 28% 40% 16% 14% 9%24% 21% 7% Plaine Montagne Savoies Répartition des entreprises selon le retour sur investissement -10 ans Entre 10 et 15 ans Entre 15 et 20 ans Plus de 20 ans Risque Elevé Risque faible
  • 24. Evaluer le besoin en fonds de roulement Corrélé au volume d’activité L’entreprise laitière doit disposer de 80 jours de chiffre d’affaires pour couvrir le BFR A financer BFR de départ BFR de croissance Préserver la trésorerie BFR moyen 85 600 € 180 €/1 000 litres de lait
  • 25. 05/02/2019 25 La politique d’investissements présage t-elle des résultats économiques ? Plusieurs trajectoires d’investissement conduisent à la réussite Analyse du risque marché, financier Coût de production Respecter les équilibres économiques et financiers Avant d’investir : Objectif minimum de 20% de Valeur ajoutée/Produit Seuil de vigilance au-delà de : 800 € d’investissement/1000litres et 120 € d’Amt/1000 litres
  • 26. 05/02/2019 26 Une cohérence à respecter Reprise+ modernisation+ développement Résultat courant /UTH Reprise faible Reprise intermédiaire Reprise élevé Invest. Faible 18 500 € 14 500 € 7 300 € Invest. Inter. 17 300 € 15 000 € 12 100 € Invest. Elevé 11 200 € 13 000 € 7 500 € Seuil bas 640 €/1000 l 330 €/1000 l Système CONVENTIONELLE Seuil haut 1 100 €/1000 l 640 €/1000 l
  • 27. 27 A retenir 05/02/2019  Une capitalisation + rapide et + intense  Un retour sur investissement moyen de 17 ans  Le niveau d’actif ne présage pas de la réussite économique  L’efficacité technique reste un préalable avant tout investissement  Des seuils à respecter :  BFR > 80 jours de chiffre d’affaire  Investissement > 800 €/1000 litres  Cumul reprise élevée + investissement élevé  20 % de valeur ajoutée/produit
  • 28. 2805/02/2019  Une capitalisation + rapide et + intense  Un retour sur investissement moyen de 17 ans  Le niveau d’actif ne présage pas de la réussite économique  L’efficacité technique reste un préalable avant tout investissement  Des seuils à respecter :  BFR > 80 jours de chiffre d’affaire  Investissement > 800 €/1000 litres  Cumul reprise élevée + investissement élevé  20 % de valeur ajoutée/produit Le temps des questions
  • 29. 10 ELEVEURS 29 10 QUESTIONS 10 OBJECTIFS DES PROFILS DIFFERENTS !
  • 30. Lait de montagnes : des atouts à faire valoir 30 Objectifs travail : Importance de la qualité de vie 2 4 3 3 5 6 7 5 3 2 Diminution temps de travail Diminution TA Qualité de vie hors exploitation Préparation transmission/succession Pas prioritaire prioritaire neutre
  • 31. Lait de montagnes : des atouts à faire valoir 31 Objectifs économiques : Évolution des priorités 2 5 3 5 2 33 3 4 L’augmentation du revenu disponible : L’agrandissement La recherche d’autonomie fourragère Pas prioritaire prioritaire neutre
  • 32. Lait de montagnes : des atouts à faire valoir 32 Objectifs de production laitière 5 3 3 2 5 1 3 2 6 L’augmentation des volumes de lait produits (livrés): L’augmentation du lait par vache La spécialisation laitière Pas prioritaire prioritaire neutre
  • 33. Lait de montagnes : des atouts à faire valoir 33 30% 37% 50% 58% 27% 50% 13% 37% 0% Objectif travail Objectif de production Objectifs économiques Pas prioritaire prioritaire neutre Des exploitants interrogés : des objectifs divergents Un objectif prédominant : le travail
  • 34. Lait de montagnes : des atouts à faire valoir 34 TROIS EXPLOITATIONS TROIS PARCOURS TROIS EXEMPLES CONCRETS STRATEGIES D’INVESTISSEMENTS : &
  • 35. 35Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Une exploitation laitière en agriculture biologique 2 UTH 0,5 UTH salarié 90 ha de SAU 80 ha de SFP 5 ha de céréales pour l’alimentation animale 5 ha de céréales pour la farine alimentaire 45 VL 65 UGB, 0,77 UGB/ha 255 066 litres 5 670 l/VL
  • 36. 36Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Revenu Qualité de vie Agrandissement Volume de lait/VL Autonomie fourragère Modernisation Transmission Succession Les objectifs des exploitants : orientés travail Pas un objectif Objectif prioritaire Spécialisation Diversifier les productions Temps de travail
  • 37. 37Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Une gestion économe Suffisant, adapté, entretenu Matériel et bâtiment Aucun investissement Situation de départ Situation à venir Projet d’installation de panneaux photovoltaïques Aucun investissement sur les dernières années
  • 38. Quelques critères économiques Critères Valeurs Résultat courant / UMO ex 24 927 € Actif fermier / UMO ex 101 500 € Amortissements totaux / 1000 L 130 € EBE / 1000L 317 € Rémunération permise/1000 l 285 € Peu d’investissement : vieillissement des moyens de production Autonomie alimentaire = Efficacité Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
  • 39. 39Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Une réussite qui repose sur trois piliers Aucun investissement Autonomie alimentaire EFFICACITE DiversificationValorisation
  • 40. Merci de votre attention Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
  • 41. 41Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Une exploitation laitière de montagne 3 UTH Familial 108 ha en prairie permanente Surfaces à bon potentiel Regroupées 1,1 UGB/ha SFP 83 VL Prim’Holstein et Brune 556 000 L de lait AOP Fourme d’Ambert/Bleu d’Auvergne 7 477 kg de lait par VL
  • 42. 42Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Trajectoire de l’exploitation Peu d’investissements Installation fils exploitant Situation de départ Situation souhaitée prochainement Evolution Construction bâtiment + 2 Robots de traite 2 départs retraites sans successions Augmentation de production
  • 43. 43Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Revenu Temps de travail Astreinte Qualité de vie Lait/VL Agrandissement Autonomie fourragère Modernisation Transmission Succession Les objectifs des exploitants : orientés travail Pas un objectif Objectif prioritaire
  • 44. 44Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Trouver le juste équilibre Un métier passion Répartition des pics de travail Organisation Avoir du temps libre
  • 45. 45Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Des investissements conséquents pour anticiper l’avenir Investissements Télescopique Bâtiment 2 Robots de traite Année 2017 2019 2020 Montant 40 000€ 567 000€ 200 000€ Causes -Renouvellement matériel - Diminution de la main d’œuvre - Fonctionnalité - 6h de traite / jour - Diminution de la main d’œuvre Conséquences - Gain de temps - Facilité de travail - Dimensionnement anticipé - Gain de temps - Réduction de l’astreinte - Réduction de la difficulté du travail
  • 46. 46Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Des investissements lourds qui peuvent pénaliser les résultats économiques Situation économique AVANT les investissements :  Investissements :807 000€  soit 1 450€/1000L  EBE/1000 L: 174€  Amortissements totaux /1000 L : 85€  Résultat courant /UMOex : 16 185€  Rémunération permise /1000 L: 130€  Actif fermier / UMOex : 372 401€ Investissements en cours : Quel projet technique pour couvrir les charges supplémentaires d’amortissement ? Quel impact sur le capital de l’entreprise ?
  • 47. Conclusion Stratégie d’investissement Impact durablement les résultats économiques Diminution de la main d’œuvre Situation structurelle Impact le travail
  • 48. Merci de votre attention Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
  • 49. Exploitation de stage 3 UTH dont 1 salarié actif fermier : 182 358 €/ UMO ex) Situé au pied du Sancy dans le Puy-de-Dôme 68 Ha tout en herbe 48 vaches laitières Transformation + affinage Vente directe via une SAS 274 000 L Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
  • 50. 2016 2019 UTH 3 = 3 SAU 63 68 UGB 63 67 Volume de lait 269 000 274 000 Volume de lait transformé 219 000 224 000 EBE 75 730€ 94 470€ Les évolutions de l'exploitation Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
  • 51. Une exploitation familiale 2013 Construction bâtiment VL Fromagerie, cave 2018 Création SAS Pour plus d'achat revente 2019 Agrandissement pour arrêter l'étable entravé • Départ en retraite • Contrat de parrainage Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
  • 52. Les objectifs des exploitants Pas un objectif Objectif prioritaire Volume Lait / VL Agrandissement Spécialisation Modernisation Transmission, Succession Qualité de vie Revenu Autonomie fourragère Temps de travail Astreinte Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
  • 53. Choix des investissements réalisés Investissement Prix Bâtiment VL + Cave et fromagerie 250 000€ Décrochage automatique 15 000€ Extension bâtiment + Couverture fosse 215 000€ Les motivations:  Améliorer la qualité de vie/ travail  Diminuer le temps de travail d'astreinte  Diminuer la pénibilité du travail Les investissements des agriculteurs sont cohérents avec leurs envies ( étable entravé - stabulation libre) : diminution de la pénibilité. Leurs investissements facilitent le curage, l'affouragement et rajoutent du confort en atelier de transformation. Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
  • 54. Quelques critères économiques Critères Valeurs Résultat courant / UMO ex 15 144 € Actif fermier / UMO ex 182 358 € Amortissements totaux / 1000 L 200 € EBE / 1000L 345 € + revenu SAS pour 1 exploitant Facilement transmissible Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Cohérent avec le niveau d’EBE/1000 l
  • 55. Des facteurs avantageux Les facteurs de reussite :  Cohérence entre leurs envies et leurs choix  Anticipation des décisions à venir (retraite)  Bonne réflexion  Pas de volonté de s'agrandir énormément ( taille humaine)  AOP = forte valorisation  Situation géographique favorable à la vente directe  Bons résultats économiques Point d'amélioration : ACHAT DE FOURRAGE Les agriculteurs sont saisfaits. Ils arrivent à vivre de leur passion. Néanmoins, ils aimeraient avoir plus de temps libre pour leur famille et ils souhaitent atteindre l'autonomie fourragère. Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
  • 56. Merci de votre attention Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production
  • 57. Stratégies d’investissements en production laitière : Avoir les bons repères pour orienter ses choix de production Il n’y a pas de trajectoires uniques, plusieurs chemins mènent à la réussite. Définir des objectifs permet de garantir la cohérence des choix d’investissements. Acquérir de nouveaux repères, identifier les seuils à ne pas franchir pour se préparer à un défi majeur : assurer la transmission des entreprises laitières. Conclusion
  • 58. Merci pour votre attention Merci à la classe de BTS du Lycée agricole Louis PASTEUR, tout particulièrement à Eve, Marie Laure, Hugo, Quentin, à Christophe GOMINARD et Franck RATINAUD leurs professeurs et aux éleveurs maîtres de stage pour leur participation

Notes de l'éditeur

  1. Temps d’astreinte supprimé robot : 1 traite sur 2 mais reste tout le reste Ech. INOSYS : en moyenne meilleure rémunérations = plus gros volumes
  2. Prendre exemple systèmes INOSYS plaine spé. Lait/UMO 2010 2018 : +73000 l CP 2010-2018 : + 27 €/1000 l (alim, méca, bât, FE) Mo mais 2010-2018 : - 12 € Mosal 2010-2018 : +9€ dilution des aides
  3. Pourquoi l’installation ? Transmission Lycée, jeune futurs installés, Prise de ocnscience pb au moment de l’installation Capter et toucher du doigts les questions autour de ce sujet là