Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Revenus des exploitations ovins 2020

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 26 Publicité

Revenus des exploitations ovins 2020

Télécharger pour lire hors ligne

En 2020, des résultats globalement stables pour les spécialisés malgré la hausse du prix des agneaux et
de la production laitière

En 2020, des résultats globalement stables pour les spécialisés malgré la hausse du prix des agneaux et
de la production laitière

Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Similaire à Revenus des exploitations ovins 2020 (20)

Publicité

Plus par Institut de l'Elevage - Idele (20)

Publicité

Revenus des exploitations ovins 2020

  1. 1. Le revenu des exploitations ovines - 2020 2020 marquée par l’augmentation du prix des agneaux et de la production laitière Mai 2021 Institut de l’Elevage - GEB
  2. 2. Sommaire  Source des informations (diapositive 3)  Méthode (diapositives 4 à 8)  Résultats généraux (diapositives 9 et 10)  Estimations des revenus par système ovin (diapositives 11 à 24) : • Spécialisés ovins viande, fourragers (11-12) • Spécialisés ovins viande, herbagers (13-14) • Spécialisés ovins viande, pastoraux (15-16) • Ovins viande et grandes cultures (17-18) • Ovins viande et bovins viande (19-20) • Ovins laitiers, livreurs de la zone de Roquefort (21-22) • Ovins laitiers, livreurs des Pyrénées-Atlantiques (23-24) Le revenu des exploitations ovins - 2020 2
  3. 3. Source des informations • Des données issues du dossier annuel ovins « économie de l’élevage » n° 519 : Le revenu des exploitations ovins - 2020 3 Plus d’informations sur le site idele.fr Les revenus sont estimés à partir des données issues de la base nationale INOSYS Réseaux d’élevage, construite pour couvrir la diversité des systèmes ovins français. Ce dispositif est co-piloté par l’Institut de l’Élevage et les Chambres d’Agriculture.
  4. 4. Estimation des revenus – méthode • Hypothèses d’évolution régionales du prix des agneaux 2020/2019 - élevages ovins viande Le revenu des exploitations ovins - 2020 4 Hypothèse d’une stabilité de la productivité des brebis Bassin Fourragers Herbagers Pastoraux Nord-Ouest et Grand Est +3% +11% - Centre-Est +3% +3% / +9% - Centre-Ouest +6% +9% - Sud-Est et Sud-Ouest +5% Source : Observations Inosys Réseaux d’élevage
  5. 5. Estimation des revenus - méthode • Hypothèses pour les produits de l’atelier ovin lait Le revenu des exploitations ovins - 2020 5 Source : Observations Inosys Réseaux d’élevage, SIEOL suivis appui technique, FranceAgriMer, Interprofession et Chambre d’agriculture 64 Hypothèses d’évolution 2020/2019 Bassin de Roquefort Pyrénées- Atlantiques Lait livré / exploitation +4,0% +2,8% Prix du lait 0% +0,5% Prix des agneaux sevrés +2,0% -1,7%
  6. 6. Estimation des revenus - méthode • Hypothèses pour les aides Le revenu des exploitations ovins - 2020 6 Aide Hypothèses d’évolution 2020/2019 Aides découplées -2,2% Aide ovine +0,3% Aide aux bovins allaitants (ABA) +2,5% Aides 2nd pilier / ICH Inchangées, sauf pour les exploitations perdant l’accès à ces aides (-50% en 2020)
  7. 7. Estimation des revenus – méthode Estimation des charges : • Les variations des prix des intrants, des biens et services retenues pour l’estimation des revenus 2019 suivent les tendances nationales de l’IPAMPA ovins viande. Le revenu des exploitations ovins - 2020 7 Source : GEB – Institut de l’Elevage d’après Agreste et INSEE
  8. 8. 3ème sécheresse consécutive • Quart Nord-Est • Grand-Est, Nord-Ouest, Centre-Est (plaine : Bourgogne et Allier) : achats d’aliments et paille • Herbagers (spécialisés ou ovins-bovins) : +20% • Ovins-cultures : +7% • Autres régions • Centre-Ouest, Sud-Ouest, Centre-Est (montagne), Sud-Est : paille uniquement • +30% sur le prix de la paille • Achats de fourrages (OL Nord-Occitanie) et de paille pour perte de rendement Hypothèse aides sécheresse / indemnités calamités inchangées Le revenu des exploitations ovins - 2020 8
  9. 9. Estimation des résultats courants des principaux systèmes d’élevage et variabilité, année 2020 • Les écarts de revenu se réduisent légèrement Le revenu des exploitations ovins - 2020 9 Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage
  10. 10. Évolution du résultat courant /UMO exploitant pour les principaux systèmes Le revenu des exploitations ovins - 2020 10 Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage Evolution des RC/UMO exploitant des principaux systèmes d’élevage ovin La discontinuité entre 2013 et 2014 illustre le changement d’échantillon.
  11. 11. Spécialisés ovins viande, « fourragers intensifs » L’embellie des cours permet de compenser la hausse des charges Le revenu des exploitations ovins - 2020 11 Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage Localisation des 14 exploitations Evolution estimée des résultats économiques entre 2019 et 2020 DONNÉES REPÈRES • 1,3 UMO totale dont 1,2 UMO exploitant • 60 ha de SAU dont 47 ha de SFP • 489 brebis allaitantes
  12. 12. Spécialisés ovins viande, « fourragers intensifs » L’embellie des cours permet de compenser la hausse des charges • Une conduite assez intensive avec des brebis de races prolifiques et des périodes de mises bas réparties sur l’année. • Des ventes sur les bonnes périodes, une légère augmentation des charges, un revenu stable. Le revenu des exploitations ovins - 2020 12 Résultat courant (RC)/UMO exploitant Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage
  13. 13. Spécialisés ovins viande, herbagers La hausse du prix des agneaux compense l’impact de la sécheresse, mais les revenus restent faibles Le revenu des exploitations ovins - 2020 13 Localisation des 83 exploitations Evolution estimée des résultats économiques entre 2019 et 2020 Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage DONNÉES REPÈRES • 1,4 UMO totale dont 1,2 UMO exploitant • 92 ha de SAU dont 83 ha de SFP • 538 brebis allaitantes
  14. 14. Spécialisés ovins viande, herbagers La hausse du prix des agneaux compense l’impact de la sécheresse, mais les revenus restent faibles • Un nouveau déficit fourrager • L’achat de paille et de concentré pour compenser le manque d’herbe • Face à la hausse des charges, le prix de l’agneau assure la stabilité du résultat courant • Les élevages du quart supérieur se distinguent par le niveau de productivité et la maîtrise des concentrés distribués Le revenu des exploitations ovins - 2020 14 Résultat courant (RC)/UMO exploitant Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage
  15. 15. Spécialisés ovins viande pastoraux Le revenu se tasse un peu, mais reste le meilleur de tous les groupes Le revenu des exploitations ovins - 2020 15 Localisation des 51 exploitations Evolution estimée des résultats économiques entre 2019 et 2020 Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage DONNÉES REPÈRES • 1,9 UMO totale dont 1,6 UMO exploitant • 69 ha de SAU dont 59 ha de SFP • 277 ha de parcours individuels • 610 brebis
  16. 16. Spécialisés ovins viande pastoraux Le revenu se tasse un peu, mais reste le meilleur de tous les groupes • Des pratiques d’élevage extensives • Des systèmes pâturants, économes sur le distribué, pas toujours autonomes • Un revenu 2020 en très légère baisse • Les élevages du quart supérieur : plus grands, plus pastoraux et plus économes Le revenu des exploitations ovins - 2020 16 Résultat courant (RC)/UMO exploitant Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage
  17. 17. Ovins viande et grandes cultures Le revenu pénalisé par les rendements culturaux Le revenu des exploitations ovins - 2020 17 Localisation des 41 exploitations Evolution estimée des résultats économiques entre 2019 et 2020 Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage DONNÉES REPÈRES • 1,6 UMO totales dont 1,3 UMO exploitant • 139 ha de SAU dont 46 ha de SFP et 92 ha GC • 453 brebis allaitantes
  18. 18. Ovins viande et grandes cultures Le revenu pénalisé par les rendements culturaux • Valorisation des cultures pas l’atelier ovin • En 2020, des pertes culturales presque compensées par l’atelier ovin • Un quart supérieur plus orienté vers les cultures, et plus économe Le revenu des exploitations ovins - 2020 18 Résultat courant (RC)/UMO exploitant Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage
  19. 19. Localisation des 46 exploitations Ovins viande et bovins viande La meilleure conjoncture ovine limite l’impact de la sécheresse sur les revenus Le revenu des exploitations ovins - 2020 19 Evolution estimée des résultats économiques entre 2019 et 2020 Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage DONNÉES REPÈRES • 2,1 UMO totale dont 1,6 UMO exploitant • 174 ha de SAU dont 145 ha de SFP • 409 brebis allaitantes et 68 vaches allaitantes
  20. 20. Ovins viande et bovins viande La meilleure conjoncture ovine limite l’impact de la sécheresse sur les revenus • La hausse du produit ovin permet de compenser les baisses en bovin viande et grandes cultures • Des charges opérationnelles exacerbées par la sécheresse • Un résultat de nouveau en recul • Quart supérieur : moins de fourrages distribués pour les ovins Le revenu des exploitations ovins - 2020 20 Résultat courant (RC)/UMO exploitant Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage
  21. 21. Localisation des 21 exploitations Ovins laitiers, livreurs de la zone de Roquefort Après 4 années de baisse, un rebond pour le revenu 2019/2020 Le revenu des exploitations ovins - 2020 21 Evolution estimée des résultats économiques entre 2019 et 2020 Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage DONNÉES REPÈRES • 2,6 UMO totales dont 1,9 UMO exploitant • 98 ha de SAU dont 77 ha de SFP • 444 brebis présentes, 146 900 litres de lait • 71% d’exploitations spécialisées
  22. 22. Ovins laitiers, livreurs de la zone de Roquefort Après 4 années de baisse, un rebond pour le revenu 2019/2020 • Entre 2015 et 2019, forte progression des charges liée à l’agrandissement des exploitations et l’augmentation de la production laitière • Revenu en hausse, à près de 22 000 € par UMO exploitant • Les élevages avec les meilleurs revenus se caractérisent par une meilleure productivité laitière et une bonne maitrise des charges Le revenu des exploitations ovins - 2020 22 Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage Résultat courant (RC)/UMO exploitant
  23. 23. Localisation des 19 exploitations Ovins laitiers, livreurs des Pyrénées-Atlantiques Le revenu est en légère hausse, à près de 20 000 € par UMO exploitant Le revenu des exploitations ovins - 2020 23 Evolution estimée des résultats économiques entre 2019 et 2020 Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage DONNÉES REPÈRES • 2,0 UMO totales dont 1,5 UMO exploitant • 35 ha de SAU dont 34 ha de SFP • 378 brebis présentes, 67 700 litres de lait • 68% d’exploitations mixtes (18 VA dans ce cas)
  24. 24. Ovins laitiers, livreurs des Pyrénées-Atlantiques Le revenu est en légère hausse, à près de 20 000 € par UMO exploitant • Des structures très stables depuis 5 ans • Poursuite de la hausse de la production laitière, mais un prix des agneaux en berne • Les élevages avec les meilleurs revenus se caractérisent par une très bonne maitrise de l’ensemble des charges Le revenu des exploitations ovins - 2020 24 Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après Inosys Réseaux d’élevage Résultat courant (RC)/UMO exploitant
  25. 25. Contributeurs Cette publication a mobilisé : • Inosys Réseaux d’élevage : • Filière allaitante : Philippe ALLAIX (CA 42), Nathalie AUGAS (16), Maeva ANTHEME (CA 26), Jean-Louis BALME (CRA Occitanie), Maurane BEAUMONT (CRA Pays de la Loire), Marie-Line BARJOU (CA 87), Jean-Claude BAUP (CA 32), Mélanie BEAUMONT-VERNIERE (CA63), Marie BREISSAND (CA04), Aurélie BLACHON (CA31), Dominique CANDAU (CA 88), Pascal CARILLET (CA 55), Manon CORTEZ (CA 30), Aurore KAABOUBA-ESCURIER (CA 47), Dominique DELMAS (CA 12), Alain DEMOULIN (CA 51), Claire DOUINE (CA 76), Camille DUCOURTIEUX (CA 24), Jean-Pierre DUGAT (CA 33), Bertille ERIDAN (CA 59-62), Benoît ESMANGIAUD (CA 06) Laurent FICHET (CRA Pays de la Loire), Mickaël FLOQUET (CA 10-52), Aurore GERARD (CA 21), Alain GOUEDARD (CRA Bretagne), Béatrice GRIFFAULT (CA 86), Lucille GUYARD (CA 03),Claire GUYON (CA 84), Gérard HOPPENREYS (CA 79) Céline CLEMENT (Synd. ovin 79), Laurent KELLER (CA 54), Elodie LAGIER (CA 05), Anne-Julie METIVIER (EDE 81), Stéphane MIGNE (CRA Pays de la Loire), Mélody MOISSET-BRUANT (CA 11), Pauline PEREZ (Bovins- Croissance 66), Aurore PRIEUR (CA02), Rodolphe PUIG (CA46), Christophe RAINON (CA 58), Anne REEB (CA 31), Alice RINGUET (CA 83), Aline ROULEAU (CA 08), Fanny SAUGUET (CA 13), Jean-Pierre SAULET-MOES (CA 67-68), Danielle SENNEPIN (CA 23), Stéphanie SEVRY (CA60), Gaïane SEYCHAL (CA 63), Christelle VAILLANT (CA 57), François VALENTIN (CA 48), Catherine VENINEAUX (CA 38), Fabrice VASSORT (CA 43). • Filière laitière : Isabelle HAICAGUERRE (CA 64), Sandrine MERLIN (CA 64), Lauréline DROCHON (Confédération de Roquefort), Nathalie RIVEMALE (CA 48), Odile SALLATO (CA 64), Jean BEUDOU (CA 64), Jean-Christophe VIDAL (CA 12), Carole VERSAVAUD (CA 64), Jean-Claude MATHIEU (EDE 81), Gilles NOUBEL (UNOTEC). • Institut de l’Elevage : Catherine DE BOISSIEU, Carole JOUSSEINS, Maxime MAROIS, Marie MIQUEL, Aurore PRIEUR, Gilles SAGET • Les éleveurs suivis dans le cadre des Réseaux d’élevage. Le revenu des exploitations ovins - 2020 25
  26. 26. Rédacteurs • Cette publication a mobilisé : • Département Economie de l’Institut de l’élevage : BARON Benoit, BELLET Vincent, MATRAS Cassandre, MORIN Emmanuel Le revenu des exploitations ovins - 2020 26 Vincent BELLET : vincent.bellet@idele.fr Emmanuel MORIN : emmanuel.morin@idele.fr En savoir plus

×