SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  28
Télécharger pour lire hors ligne
1
Webinaires emploi et agriculture – RMT Travail en agriculture
Tendances de fond et tendances émergentes
Mickaël Hugonnet
Centre d’études et de prospective (MAA/SSP)
1er juillet 2021
2
Plan
Introduction
1. L’emploi et les activités agricoles : chiffres et évolutions clés
► La main-d’œuvre agricole : tendances passées et évolutions récentes
► Qui sont les travailleurs agricoles ?
► Mobilisation de la main-d’œuvre dans les exploitations agricoles
2. Analyse de trois tendances structurantes
► Concentration des exploitations
► Sous-traitance et délégation
► Pluriactivité et diversification
3. Innovations, activités et mutations des emplois agricoles
► Innovations et emploi : perspectives historiques
► Des effets ambivalents sur les conditions de travail
► Différentes modèles d’innovation, différentes conceptions du métier
d’agriculteur
Conclusion
3
Introduction
Problématique et démarche
d'Actif'Agri
La problématique d'Actif'Agri
• Notre point de départ : depuis les années 1950,
l’agriculture a connu une disparition massive de ses
emplois. Au-delà du nombre, la nature des emplois et des
activités des hommes et des femmes qui font l'agriculture
se recompose constamment.
4
• Notre constat : si l’agriculture n’est pas uniquement le fait des agriculteurs, ses autres
travailleurs sont relativement peu présents dans le débat et les études.
• Notre hypothèse : l'activité agricole d'aujourd'hui est moins le fait d'un agriculteur réalisant
l'ensemble des tâches de l'exploitation, qu'un système complexe de tâches accomplies
aussi bien par l'exploitant que par des tiers.
• Nos questions : qui réalise aujourd'hui la production agricole ? Quelles activités se
développent ? Qui travaille où et dans quelles conditions ? Quelles sont les grandes
tendances à l’œuvre ? Comment les expliquer ?
• Notre focale : le travail mené porte majoritairement sur les exploitations agricoles
françaises métropolitaines, depuis 20-30 ans.
© agriculture.gouv.fr
5
Le chantier Actif'Agri
● Un travail conduit par le CEP et basé sur un groupe
d'experts externes et internes au ministère, qui s'est
réuni 8 fois de septembre 2017 à décembre 2018.
● Chaque chapitre a été piloté par un agent du CEP, co-
écrit avec des experts, discuté par le groupe.
● Des publications complémentaires pour en savoir plus
(Documents de travail du CEP, revue NESE, Analyse).
Vanina Forget
Jean-Noël Depeyrot
Muriel Mahé
Estelle Midler
Mickaël Hugonnet
Raphaël Beaujeu
Alexis Grandjean
Bruno Hérault
Coordinateurs
© agriculture.gouv.fr
6
L’ouvrage Actif'Agri
Introduction
Partie 1. Panorama
Partie 2. Qualité du travail
Partie 3. Trois facteurs
Partie 4. Politiques publiques
Conclusions et pistes d'action
● 12 chapitres, chacun avec un
éclairage spécifique… pour une
approche non pas exhaustive
mais globale.
● Pluridisciplinaire : un ancrage
dans les sciences économiques,
avec un socle quantitatif ; des
apports de la sociologie ; mais
aussi d'agronomie, de droit, de
science politique, etc.
● Une démarche d’étude : au-delà de l’état de l’art de la recherche, tant française
qu'internationale, la majorité des chapitres présentent des contributions originales
(nouvelles données, économétrie, modélisation, etc.) .
● Le souhait d’être accessible à tous ceux que les évolutions de l'agriculture intéressent,
mais aussi d’éclairer l’action publique.
7
1. L’emploi et les activités agricoles :
chiffres et évolutions clés
1. L’emploi et les activités agricoles : chiffres et
évolutions clés (Chapitre 1)
1.1. La main-d’œuvre agricole : tendances passées et évolutions récentes
• Main-d’œuvre agricole : main-d’œuvre familiale (exploitant, co-exploitant, conjoint
collaborateur, aide familial), salariés permanents (CDI), salariés temporaires (CDD),
stagiaires et apprentis, main-d’œuvre des ETA et CUMA
• L’érosion du nombre d’actifs agricoles se poursuit mais ralentit : -1 %/an entre 2010 et
2016, contre -2,4 %/an entre 2000 et 2010
• La main-d’œuvre familiale représente les deux tiers des UTA agricoles, contre 18 % pour
les salariés permanents et 16 % pour les temporaires
V. Forget
A. Grandjean*
A. Huille
B. Legagneux
G.Nguyen
L. Piet
C. Detang-Dessendre
B. Dedieu
J. Ramanantsoa
8
• Le travail salarié augmente, en relatif comme en absolu (+ 2,2 % en UTA entre 2010 et
2016, alors que la main-d’œuvre familiale a diminué de 9,7 %).
• La hausse de l’emploi salarié provient essentiellement des non permanents.
• Des disparités suivant les OTEX
• Les formes de salariat se diversifient :
- doublement du volume de travail apporté par les ETA entre 2000 et 2010 ;
- augmentation du recours à des groupements d’employeurs (+ 40 % entre 2010 et
2016) ;
- essor du travail détaché (67 000 salariés détachés en 2017)
9
Part des actifs non salariés, des salariés permanents et temporaires (en
UTA) selon les OTEX
Évolution du nombre d’exploitants, co-exploitants et
salariés permanents de 1866 à 2016
1.2. Qui sont les travailleurs agricoles ?
• Le niveau de formation des agriculteurs augmente, comme celui du reste de la société,
avec de fortes hétérogénéités selon les catégories.
• Un niveau de formation croissant avec la dimension économique des exploitations.
10
Élévation du niveau de formation des exploitants de 1988 à 2016
Niveau de formationle plus élevé atteint, formationgénérale ou agricole
Part des exploitants ayant au moins le bac en 2016,
par secteur de production
Évolution du nombre et de la proportion de femmes,
par catégorie d’emplois, entre 2009 et 2016
• La féminisation du secteur recule avec l’augmentation du salariat : la part des salariées
agricoles diminue, tandis que celle des cheffes d’exploitation plafonne à 27 % depuis plus
de 10 ans.
• Simultanément, l’accès des femmes au métier d’agricultrice se transforme : 83 % des
femmes s’installent hors transfert entre époux.
11
Évolution du taux de féminisation
des actifs agricoles permanents
• Les agriculteurs vieillissent : de 2010 à
2016, la part des 60 ans et plus est
passée de 10 à 17 %.
• L’âge moyen des agriculteurs est de 52
ans en 2016 : c’est plus que la
moyenne des actifs français (40,5 ans),
mais moins qu’ailleurs en UE (4e / 27
pays).
• Un agriculteur sur trois n’est pas
remplacé. Le secteur bovins lait est le
plus touché.
• Les salariés agricoles sont plus jeunes,
moins qualifiés, plus précaires et moins
bien rémunérés que dans les autres
secteurs.
12
1.3. Mobilisation de la main-d’œuvre dans les exploitations agricoles
Un travail original de typologie (RA 2000, ESEA 2016) permet de dégager 5 types
d’exploitations agricoles et montre que :
• « l’exploitation familiale » laisse place à une diversité de structures où la famille est de
moins en moins présente ;
• les exploitations les plus proches du modèle familial traditionnel « à deux UTA »
disparaissent le plus vite ;
• l’exploitant agricole s’organise pour travailler sans la famille, en s’appuyant sur du travail
salarié ou en externalisant des activités ;
• de nouvelles formes d’organisation du travail se développent : holdings agricoles,
regroupements d’exploitants et sous-traitance.
13
14
2. Analyse de trois tendances
structurantes
Analyse de trois tendances structurantes :
concentration, sous-traitance et diversification des
exploitations (Chapitre 2)
C. Bignebat
N. Delame
M. Hugonnet*
B. Legagneux
G. Nguyen
L. Piet
2.1. Concentration de la main-d’œuvre dans les unités les plus grandes
• analyse selon la taille économique (PBS) : 10 % plus grandes, 40 % médianes, 50 % plus
petites ;
• fort accroissement de la main-d’œuvre dans les grandes exploitations.
Évolution de la
main-d’œuvre
employée dans les
trois catégories
d’exploitations
(UTA / exploitation)
15
• une proportion croissante de la main-
d’œuvre est employée dans les
unités de grande dimension
économique
• les 10 % d’exploitations les plus
grandes mobilisent 22 % de la main-
d’œuvre totale, 14 % des actifs
familiaux et 40 % des salariés
Évolution de la part de la main-d’œuvre
totale mobilisée dans les trois
catégories d’exploitations
16
• La productivité du travail (valeur de
la production agricole/UTA) et la
rentabilité économique
(EBE/UTANS) augmentent avec la
dimension économique.
• Pour aller plus loin : Piet L., 2019,
« Concentration des exploitations
agricoles et emplois », Notes et
études socio-économiques, n°46,
pp. 35-58
17
Distribution de la production agricole totale et de l’EBE par unité de
main-d’œuvre en 2015 pour les trois catégories de taille et par OTEX
2.2. Sous-traitance et
délégation
• Forte augmentation du nombre
d’exploitations ayant recours à la
délégation, parfois intégrale (+53 %
entre 2010 et 2016)
• Quantification du recours à la
délégation intégrale des travaux
culturaux à partir du RA-2010 (Midi-
Pyrénées) et de l’ESEA-2016.
• Surtout dans les exploitations de
grandes cultures (12,5 %), mais pas
uniquement.
Part des exploitations en délégation intégrale des travaux culturaux
par OTEX, en 2016
18
Estimation de la part des exploitations de grandes cultures ayant recours à la
délégation intégrale
• 3 zones particulièrement concernées.
• Motivations du recours à la délégation
(enquêtes de terrain) :
• Absence de repreneur, alternative au
fermage, manque de temps ou de
compétences
• Recentrage sur les activités d’élevage
pour les exploitations avec animaux.
• Souhait de développer d’autres activités
(transformation, commercialisation, etc.)
• De nouvelles formes d’ETA émergent : ETA
exclusivement tournées vers la délégation
intégrale, ETA « gestionnaires de
patrimoine ».
Part des exploitations en délégation intégrale des travaux culturaux,
par département en 2016
19
• Pour aller plus loin : Nguyen G., Purseigle F., Brailly J., Legagneux B., 2020, « Sous-
traitance et délégation du travail : marqueurs des mutations de l’organisation de la
production agricole », Notes et études socio-économiques, n°47, pp. 43-88
• 3 zones particulièrement concernées.
• Motivations du recours à la délégation
(enquêtes de terrain) :
• Absence de repreneur, alternative au
fermage, manque de temps ou de
compétences
• Recentrage sur les activités d’élevage
pour les exploitations avec animaux.
• Souhait de développer d’autres activités
(transformation, commercialisation, etc.)
• De nouvelles formes d’ETA émergent : ETA
exclusivement tournées vers la délégation
intégrale, ETA « gestionnaires de
patrimoine ».
Part des exploitations en délégation intégrale des travaux culturaux,
par département en 2016
20
• Pour aller plus loin : Nguyen G., Purseigle F., Brailly J., Legagneux B., 2020, « Sous-
traitance et délégation du travail : marqueurs des mutations de l’organisation de la
production agricole », Notes et études socio-économiques, n°47, pp. 43-88
2.3. Pluriactivité des ménages agricoles et
diversification
• Définitions
• Pluriactivité : exercice simultané ou
successif d’activités professionnelles
différentes
• Diversification : pratique d’activités non
agricoles
• Pluriactivité croissante
• Un chef d’exploitation sur quatre est pluri-
actif (12 % pour les chefs de grandes
exploitations, 23 % pour les moyennes et
42 % pour les petites).
• Au niveau des ménages : une grande
majorité de conjoints non-coexploitants ne
travaillent pas sur l’exploitation
b. Exploitations moyennes ou grandes
Source
:
données
SSP-RA
2010-RICA
et
DG-Fip,
traitement
INRA
21
Activité des conjoints non coexploitants
a. Petites exploitations
• La pluriactivité permet d’améliorer les revenus du ménage (appariement RICA et
données fiscales).
22
Source
:
données
SSP-RA
2010-RICA
et
DG-Fip,
traitement
INRA
Distribution du revenu global selon les
activités et la composition du ménage
Répartition du revenu global des
ménages agricoles
• En 2010, 12 % des exploitants
pratiquaient une activité de
diversification.
• La dimension économique semble
conditionner en partie le type de
diversification
• La diversification des activités
agricoles augmente la main-d’œuvre
mobilisée sur l’exploitation
23
Nombre moyen d’UTA par exploitation en 2010
24
3. Innovations, activités et mutations
des emplois agricoles
Innovations, activités et mutations des emplois
agricoles (Chapitre 8)
M. Hugonnet*
F. Bidaud
N. Hostiou
J. Hardelin
J. Gassie
3.1. Innovations et emplois : une perspective historique
• Une innovation après-guerre centrée sur
l’accroissement des volumes produits par
actif via l’augmentation des superficies et
de la taille des cheptels (moto-
mécanisation) ainsi que des rendements
(intrants, sélection).
• Un paquet technique uniformément mis
en œuvre et associé à une innovation
descendante.
• Un modèle d’innovation à l’origine
d’importantes substitutions
capital/travail…
• … mais qui a permis d’accroître la productivité globale des facteurs, donc la compétitivité du
secteur, et, partant, de maintenir les emplois de ceux qui ont mis en œuvre ce modèle.
Évolution du facteur travail et de la formation de capital
en agriculture dans l’UE-15
25
• Un modèle de développement agricole en tension depuis les années 1990 (montée des
préoccupations environnementales, volatilité des prix, etc.).
• Différentes manières d’y répondre : automatisation et agriculture de précision, agro-
écologie, circuits courts.
• Des conséquences sur l’emploi difficiles à appréhender.
Nombre d’exploitations équipées de robot de traite
L’agriculture de précision
26
3.2. Des effets ambivalents sur les conditions de
travail : illustration avec l’exemple du robot de
traite
• une réduction des tâches astreignantes et pénibles, des
gains de temps, mais une charge mentale importante,
source de stress ;
• une évolution du rapport à l’animal : plus distant, moins de
contact direct, mais potentiellement plus apaisé ;
• une plus grande autonomie personnelle de l’éleveur, mais
qui l’enferme dans une façon de produire dont il ne pourra
que difficilement s’extraire.
227
3.3. Différents modèles d’innovation qui traduisent différentes
conceptions du métier d’agriculteur :
• des « mondes professionnels » différents et un éclatement des référentiels ;
• des communautés structurées autour d’ensembles de pratiques, en rupture plus ou
moins forte avec le modèle conventionnel.
© Pascal Xicluna
Conclusion
• L’érosion du nombre d’agriculteurs se confirme, et la main-d’œuvre se
concentre dans les plus grosses unités de production
• Le modèle de l’exploitation familiale à deux actifs laisse place à une
diversité de structures et de nouvelles formes d’organisation du travail
• Des apports extérieurs de compétences viennent pallier le retrait de la
famille (prestataires, salariés permanents et temporaires)
28

Contenu connexe

Tendances

La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...Institut de l'Elevage - Idele
 
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!Institut de l'Elevage - Idele
 
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischlerInstitut de l'Elevage - Idele
 
06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun
06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun
06 20190618-livrables du projet c experton et c salaunInstitut de l'Elevage - Idele
 
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...Institut de l'Elevage - Idele
 
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...Institut de l'Elevage - Idele
 
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Institut de l'Elevage - Idele
 
Session 3 : Organisation à l'échelle du territoire pour favoriser le pastoral...
Session 3 : Organisation à l'échelle du territoire pour favoriser le pastoral...Session 3 : Organisation à l'échelle du territoire pour favoriser le pastoral...
Session 3 : Organisation à l'échelle du territoire pour favoriser le pastoral...Institut de l'Elevage - Idele
 
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfeeInstitut de l'Elevage - Idele
 
Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...
Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...
Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...Institut de l'Elevage - Idele
 
02 20190618 prospective devenir de la pce nelly dubosq
02 20190618 prospective devenir de la pce nelly dubosq02 20190618 prospective devenir de la pce nelly dubosq
02 20190618 prospective devenir de la pce nelly dubosqInstitut de l'Elevage - Idele
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...Institut de l'Elevage - Idele
 
Systèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIER
Systèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIERSystèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIER
Systèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIERRIAAM
 

Tendances (20)

01 20190618 evolution de la pce-jean_hirschler
01 20190618 evolution de la pce-jean_hirschler01 20190618 evolution de la pce-jean_hirschler
01 20190618 evolution de la pce-jean_hirschler
 
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
La polyculture-élevage : une alliance fertile entre production laitière et cu...
 
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
 
Session1
Session1Session1
Session1
 
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
03 20190618-benefice couplage culture elevage pierre mischler
 
Atelier 2020 mobilite 30012020
Atelier 2020 mobilite 30012020Atelier 2020 mobilite 30012020
Atelier 2020 mobilite 30012020
 
06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun
06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun
06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun
 
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers  comme...
Space 2019 les mutations du travail dans les grands troupeaux laitiers comme...
 
5. 20190124 resultats_2018_action_1
5. 20190124 resultats_2018_action_15. 20190124 resultats_2018_action_1
5. 20190124 resultats_2018_action_1
 
6. 20190124 resultats_2018_action_3
6. 20190124 resultats_2018_action_36. 20190124 resultats_2018_action_3
6. 20190124 resultats_2018_action_3
 
RedSPyCE 2019 - Résultats 2018 Action 1
RedSPyCE 2019 - Résultats 2018 Action 1RedSPyCE 2019 - Résultats 2018 Action 1
RedSPyCE 2019 - Résultats 2018 Action 1
 
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
Atelier 1: A la découverte de la ferme du lycée de Pixérécourt et de ses prat...
 
Atelier travail umt pasto 30 janv 2020
Atelier travail umt pasto 30 janv 2020Atelier travail umt pasto 30 janv 2020
Atelier travail umt pasto 30 janv 2020
 
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
Trévarez : Performances techniques, économiques et environnementales de deux ...
 
Session 3 : Organisation à l'échelle du territoire pour favoriser le pastoral...
Session 3 : Organisation à l'échelle du territoire pour favoriser le pastoral...Session 3 : Organisation à l'échelle du territoire pour favoriser le pastoral...
Session 3 : Organisation à l'échelle du territoire pour favoriser le pastoral...
 
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
07 atelier 1-prospective dans 4 regions et modelisation bioeconomique orfee
 
Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...
Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...
Space 2019 un revenu plus stable grace a l association pertinente des culture...
 
02 20190618 prospective devenir de la pce nelly dubosq
02 20190618 prospective devenir de la pce nelly dubosq02 20190618 prospective devenir de la pce nelly dubosq
02 20190618 prospective devenir de la pce nelly dubosq
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
 
Systèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIER
Systèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIERSystèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIER
Systèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIER
 

Similaire à Webinaire1 actif agri tendances émergentes

SOMMET 2023 Choc démographique, pénurie de main d’œuvre, déficit chronique de...
SOMMET 2023 Choc démographique, pénurie de main d’œuvre, déficit chronique de...SOMMET 2023 Choc démographique, pénurie de main d’œuvre, déficit chronique de...
SOMMET 2023 Choc démographique, pénurie de main d’œuvre, déficit chronique de...Institut de l'Elevage - Idele
 
[SPACE 2022] Prospectives et regards croisés sur le devenir du lait dans le G...
[SPACE 2022] Prospectives et regards croisés sur le devenir du lait dans le G...[SPACE 2022] Prospectives et regards croisés sur le devenir du lait dans le G...
[SPACE 2022] Prospectives et regards croisés sur le devenir du lait dans le G...Institut de l'Elevage - Idele
 
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvementExploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvementInstitut de l'Elevage - Idele
 
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...Institut de l'Elevage - Idele
 
Le foncier agricole : un projet de territoire avant tout
Le foncier agricole : un projet de territoire avant toutLe foncier agricole : un projet de territoire avant tout
Le foncier agricole : un projet de territoire avant toutPhilippe Villette
 
SOMMET 2023 Salariat agricole état des lieux et solutions à développer pour ...
SOMMET 2023 Salariat agricole  état des lieux et solutions à développer pour ...SOMMET 2023 Salariat agricole  état des lieux et solutions à développer pour ...
SOMMET 2023 Salariat agricole état des lieux et solutions à développer pour ...Institut de l'Elevage - Idele
 
L'agriculture, productrice d'emplois locaux: faisons le savoir!
L'agriculture, productrice d'emplois locaux: faisons le savoir!L'agriculture, productrice d'emplois locaux: faisons le savoir!
L'agriculture, productrice d'emplois locaux: faisons le savoir!Mourad ZEROUKHI
 
Les trajectoires de l'économie francilienne
Les trajectoires de l'économie francilienneLes trajectoires de l'économie francilienne
Les trajectoires de l'économie francilienneL'Institut Paris Region
 
Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)
Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)
Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)Handirect 05
 
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015AVIE
 
Le Tableau de Bord nationalEmploi et chômage des personnes handicapées
Le Tableau de Bord nationalEmploi et chômage des personnes handicapéesLe Tableau de Bord nationalEmploi et chômage des personnes handicapées
Le Tableau de Bord nationalEmploi et chômage des personnes handicapéesAVIE
 
Chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015
Chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015Chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015
Chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015Handirect 05
 

Similaire à Webinaire1 actif agri tendances émergentes (20)

SOMMET 2023 Choc démographique, pénurie de main d’œuvre, déficit chronique de...
SOMMET 2023 Choc démographique, pénurie de main d’œuvre, déficit chronique de...SOMMET 2023 Choc démographique, pénurie de main d’œuvre, déficit chronique de...
SOMMET 2023 Choc démographique, pénurie de main d’œuvre, déficit chronique de...
 
[SPACE 2022] Prospectives et regards croisés sur le devenir du lait dans le G...
[SPACE 2022] Prospectives et regards croisés sur le devenir du lait dans le G...[SPACE 2022] Prospectives et regards croisés sur le devenir du lait dans le G...
[SPACE 2022] Prospectives et regards croisés sur le devenir du lait dans le G...
 
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvementExploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
 
Enquête sur la structure des exploitations agricoles en 2013
Enquête sur la structure des exploitations agricoles en 2013Enquête sur la structure des exploitations agricoles en 2013
Enquête sur la structure des exploitations agricoles en 2013
 
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
 
Le foncier agricole : un projet de territoire avant tout
Le foncier agricole : un projet de territoire avant toutLe foncier agricole : un projet de territoire avant tout
Le foncier agricole : un projet de territoire avant tout
 
Reforme de la paje et politique familiale 2018
Reforme de la paje et politique familiale 2018Reforme de la paje et politique familiale 2018
Reforme de la paje et politique familiale 2018
 
SOMMET 2023 Salariat agricole état des lieux et solutions à développer pour ...
SOMMET 2023 Salariat agricole  état des lieux et solutions à développer pour ...SOMMET 2023 Salariat agricole  état des lieux et solutions à développer pour ...
SOMMET 2023 Salariat agricole état des lieux et solutions à développer pour ...
 
L'agriculture, productrice d'emplois locaux: faisons le savoir!
L'agriculture, productrice d'emplois locaux: faisons le savoir!L'agriculture, productrice d'emplois locaux: faisons le savoir!
L'agriculture, productrice d'emplois locaux: faisons le savoir!
 
#DevenirEleveur
#DevenirEleveur#DevenirEleveur
#DevenirEleveur
 
L’emploi et la formation en agriculture dans le Morbihan
L’emploi et la formation en agriculture dans le MorbihanL’emploi et la formation en agriculture dans le Morbihan
L’emploi et la formation en agriculture dans le Morbihan
 
Les trajectoires de l'économie francilienne
Les trajectoires de l'économie francilienneLes trajectoires de l'économie francilienne
Les trajectoires de l'économie francilienne
 
Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)
Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)
Tableau de bord national Agefiph 2015 (mars 2016)
 
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
 
4 Sigwalt Annie saisonniers 18 octobre 2023.pdf
4 Sigwalt Annie  saisonniers 18 octobre 2023.pdf4 Sigwalt Annie  saisonniers 18 octobre 2023.pdf
4 Sigwalt Annie saisonniers 18 octobre 2023.pdf
 
Webinaire actif agri agro ecologie
Webinaire actif agri agro ecologieWebinaire actif agri agro ecologie
Webinaire actif agri agro ecologie
 
France portrait social edition 2011_insee
France portrait social edition 2011_inseeFrance portrait social edition 2011_insee
France portrait social edition 2011_insee
 
Le Tableau de Bord nationalEmploi et chômage des personnes handicapées
Le Tableau de Bord nationalEmploi et chômage des personnes handicapéesLe Tableau de Bord nationalEmploi et chômage des personnes handicapées
Le Tableau de Bord nationalEmploi et chômage des personnes handicapées
 
Rapport agefiph-2017
Rapport agefiph-2017Rapport agefiph-2017
Rapport agefiph-2017
 
Chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015
Chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015Chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015
Chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...Institut de l'Elevage - Idele
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

CAP2ER_GC_Presentation_Outil_20240422.pptx
CAP2ER_GC_Presentation_Outil_20240422.pptxCAP2ER_GC_Presentation_Outil_20240422.pptx
CAP2ER_GC_Presentation_Outil_20240422.pptx
 
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
 
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
 
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
 
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
 
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
 
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
 
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
 
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
 
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
 
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
 
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
 
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdfP 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
 

Dernier

Bidirectional Encoder Representations from Transformers
Bidirectional Encoder Representations from TransformersBidirectional Encoder Representations from Transformers
Bidirectional Encoder Representations from Transformersbahija babzine
 
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptxanalyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptxHadJer61
 
To_understand_transformers_together presentation
To_understand_transformers_together presentationTo_understand_transformers_together presentation
To_understand_transformers_together presentationbahija babzine
 
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel AttalELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attalcontact Elabe
 
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...France Travail
 
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023France Travail
 

Dernier (6)

Bidirectional Encoder Representations from Transformers
Bidirectional Encoder Representations from TransformersBidirectional Encoder Representations from Transformers
Bidirectional Encoder Representations from Transformers
 
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptxanalyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
analyse husseindey AMIROUCHE Abdeslem.pptx
 
To_understand_transformers_together presentation
To_understand_transformers_together presentationTo_understand_transformers_together presentation
To_understand_transformers_together presentation
 
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel AttalELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
ELABE BFMTV L'Opinion en direct - Les Français et les 100 jours de Gabriel Attal
 
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
 
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
 

Webinaire1 actif agri tendances émergentes

  • 1. 1 Webinaires emploi et agriculture – RMT Travail en agriculture Tendances de fond et tendances émergentes Mickaël Hugonnet Centre d’études et de prospective (MAA/SSP) 1er juillet 2021
  • 2. 2 Plan Introduction 1. L’emploi et les activités agricoles : chiffres et évolutions clés ► La main-d’œuvre agricole : tendances passées et évolutions récentes ► Qui sont les travailleurs agricoles ? ► Mobilisation de la main-d’œuvre dans les exploitations agricoles 2. Analyse de trois tendances structurantes ► Concentration des exploitations ► Sous-traitance et délégation ► Pluriactivité et diversification 3. Innovations, activités et mutations des emplois agricoles ► Innovations et emploi : perspectives historiques ► Des effets ambivalents sur les conditions de travail ► Différentes modèles d’innovation, différentes conceptions du métier d’agriculteur Conclusion
  • 4. La problématique d'Actif'Agri • Notre point de départ : depuis les années 1950, l’agriculture a connu une disparition massive de ses emplois. Au-delà du nombre, la nature des emplois et des activités des hommes et des femmes qui font l'agriculture se recompose constamment. 4 • Notre constat : si l’agriculture n’est pas uniquement le fait des agriculteurs, ses autres travailleurs sont relativement peu présents dans le débat et les études. • Notre hypothèse : l'activité agricole d'aujourd'hui est moins le fait d'un agriculteur réalisant l'ensemble des tâches de l'exploitation, qu'un système complexe de tâches accomplies aussi bien par l'exploitant que par des tiers. • Nos questions : qui réalise aujourd'hui la production agricole ? Quelles activités se développent ? Qui travaille où et dans quelles conditions ? Quelles sont les grandes tendances à l’œuvre ? Comment les expliquer ? • Notre focale : le travail mené porte majoritairement sur les exploitations agricoles françaises métropolitaines, depuis 20-30 ans. © agriculture.gouv.fr
  • 5. 5 Le chantier Actif'Agri ● Un travail conduit par le CEP et basé sur un groupe d'experts externes et internes au ministère, qui s'est réuni 8 fois de septembre 2017 à décembre 2018. ● Chaque chapitre a été piloté par un agent du CEP, co- écrit avec des experts, discuté par le groupe. ● Des publications complémentaires pour en savoir plus (Documents de travail du CEP, revue NESE, Analyse). Vanina Forget Jean-Noël Depeyrot Muriel Mahé Estelle Midler Mickaël Hugonnet Raphaël Beaujeu Alexis Grandjean Bruno Hérault Coordinateurs © agriculture.gouv.fr
  • 6. 6 L’ouvrage Actif'Agri Introduction Partie 1. Panorama Partie 2. Qualité du travail Partie 3. Trois facteurs Partie 4. Politiques publiques Conclusions et pistes d'action ● 12 chapitres, chacun avec un éclairage spécifique… pour une approche non pas exhaustive mais globale. ● Pluridisciplinaire : un ancrage dans les sciences économiques, avec un socle quantitatif ; des apports de la sociologie ; mais aussi d'agronomie, de droit, de science politique, etc. ● Une démarche d’étude : au-delà de l’état de l’art de la recherche, tant française qu'internationale, la majorité des chapitres présentent des contributions originales (nouvelles données, économétrie, modélisation, etc.) . ● Le souhait d’être accessible à tous ceux que les évolutions de l'agriculture intéressent, mais aussi d’éclairer l’action publique.
  • 7. 7 1. L’emploi et les activités agricoles : chiffres et évolutions clés
  • 8. 1. L’emploi et les activités agricoles : chiffres et évolutions clés (Chapitre 1) 1.1. La main-d’œuvre agricole : tendances passées et évolutions récentes • Main-d’œuvre agricole : main-d’œuvre familiale (exploitant, co-exploitant, conjoint collaborateur, aide familial), salariés permanents (CDI), salariés temporaires (CDD), stagiaires et apprentis, main-d’œuvre des ETA et CUMA • L’érosion du nombre d’actifs agricoles se poursuit mais ralentit : -1 %/an entre 2010 et 2016, contre -2,4 %/an entre 2000 et 2010 • La main-d’œuvre familiale représente les deux tiers des UTA agricoles, contre 18 % pour les salariés permanents et 16 % pour les temporaires V. Forget A. Grandjean* A. Huille B. Legagneux G.Nguyen L. Piet C. Detang-Dessendre B. Dedieu J. Ramanantsoa 8
  • 9. • Le travail salarié augmente, en relatif comme en absolu (+ 2,2 % en UTA entre 2010 et 2016, alors que la main-d’œuvre familiale a diminué de 9,7 %). • La hausse de l’emploi salarié provient essentiellement des non permanents. • Des disparités suivant les OTEX • Les formes de salariat se diversifient : - doublement du volume de travail apporté par les ETA entre 2000 et 2010 ; - augmentation du recours à des groupements d’employeurs (+ 40 % entre 2010 et 2016) ; - essor du travail détaché (67 000 salariés détachés en 2017) 9 Part des actifs non salariés, des salariés permanents et temporaires (en UTA) selon les OTEX Évolution du nombre d’exploitants, co-exploitants et salariés permanents de 1866 à 2016
  • 10. 1.2. Qui sont les travailleurs agricoles ? • Le niveau de formation des agriculteurs augmente, comme celui du reste de la société, avec de fortes hétérogénéités selon les catégories. • Un niveau de formation croissant avec la dimension économique des exploitations. 10 Élévation du niveau de formation des exploitants de 1988 à 2016 Niveau de formationle plus élevé atteint, formationgénérale ou agricole Part des exploitants ayant au moins le bac en 2016, par secteur de production
  • 11. Évolution du nombre et de la proportion de femmes, par catégorie d’emplois, entre 2009 et 2016 • La féminisation du secteur recule avec l’augmentation du salariat : la part des salariées agricoles diminue, tandis que celle des cheffes d’exploitation plafonne à 27 % depuis plus de 10 ans. • Simultanément, l’accès des femmes au métier d’agricultrice se transforme : 83 % des femmes s’installent hors transfert entre époux. 11 Évolution du taux de féminisation des actifs agricoles permanents
  • 12. • Les agriculteurs vieillissent : de 2010 à 2016, la part des 60 ans et plus est passée de 10 à 17 %. • L’âge moyen des agriculteurs est de 52 ans en 2016 : c’est plus que la moyenne des actifs français (40,5 ans), mais moins qu’ailleurs en UE (4e / 27 pays). • Un agriculteur sur trois n’est pas remplacé. Le secteur bovins lait est le plus touché. • Les salariés agricoles sont plus jeunes, moins qualifiés, plus précaires et moins bien rémunérés que dans les autres secteurs. 12
  • 13. 1.3. Mobilisation de la main-d’œuvre dans les exploitations agricoles Un travail original de typologie (RA 2000, ESEA 2016) permet de dégager 5 types d’exploitations agricoles et montre que : • « l’exploitation familiale » laisse place à une diversité de structures où la famille est de moins en moins présente ; • les exploitations les plus proches du modèle familial traditionnel « à deux UTA » disparaissent le plus vite ; • l’exploitant agricole s’organise pour travailler sans la famille, en s’appuyant sur du travail salarié ou en externalisant des activités ; • de nouvelles formes d’organisation du travail se développent : holdings agricoles, regroupements d’exploitants et sous-traitance. 13
  • 14. 14 2. Analyse de trois tendances structurantes
  • 15. Analyse de trois tendances structurantes : concentration, sous-traitance et diversification des exploitations (Chapitre 2) C. Bignebat N. Delame M. Hugonnet* B. Legagneux G. Nguyen L. Piet 2.1. Concentration de la main-d’œuvre dans les unités les plus grandes • analyse selon la taille économique (PBS) : 10 % plus grandes, 40 % médianes, 50 % plus petites ; • fort accroissement de la main-d’œuvre dans les grandes exploitations. Évolution de la main-d’œuvre employée dans les trois catégories d’exploitations (UTA / exploitation) 15
  • 16. • une proportion croissante de la main- d’œuvre est employée dans les unités de grande dimension économique • les 10 % d’exploitations les plus grandes mobilisent 22 % de la main- d’œuvre totale, 14 % des actifs familiaux et 40 % des salariés Évolution de la part de la main-d’œuvre totale mobilisée dans les trois catégories d’exploitations 16
  • 17. • La productivité du travail (valeur de la production agricole/UTA) et la rentabilité économique (EBE/UTANS) augmentent avec la dimension économique. • Pour aller plus loin : Piet L., 2019, « Concentration des exploitations agricoles et emplois », Notes et études socio-économiques, n°46, pp. 35-58 17 Distribution de la production agricole totale et de l’EBE par unité de main-d’œuvre en 2015 pour les trois catégories de taille et par OTEX
  • 18. 2.2. Sous-traitance et délégation • Forte augmentation du nombre d’exploitations ayant recours à la délégation, parfois intégrale (+53 % entre 2010 et 2016) • Quantification du recours à la délégation intégrale des travaux culturaux à partir du RA-2010 (Midi- Pyrénées) et de l’ESEA-2016. • Surtout dans les exploitations de grandes cultures (12,5 %), mais pas uniquement. Part des exploitations en délégation intégrale des travaux culturaux par OTEX, en 2016 18 Estimation de la part des exploitations de grandes cultures ayant recours à la délégation intégrale
  • 19. • 3 zones particulièrement concernées. • Motivations du recours à la délégation (enquêtes de terrain) : • Absence de repreneur, alternative au fermage, manque de temps ou de compétences • Recentrage sur les activités d’élevage pour les exploitations avec animaux. • Souhait de développer d’autres activités (transformation, commercialisation, etc.) • De nouvelles formes d’ETA émergent : ETA exclusivement tournées vers la délégation intégrale, ETA « gestionnaires de patrimoine ». Part des exploitations en délégation intégrale des travaux culturaux, par département en 2016 19 • Pour aller plus loin : Nguyen G., Purseigle F., Brailly J., Legagneux B., 2020, « Sous- traitance et délégation du travail : marqueurs des mutations de l’organisation de la production agricole », Notes et études socio-économiques, n°47, pp. 43-88
  • 20. • 3 zones particulièrement concernées. • Motivations du recours à la délégation (enquêtes de terrain) : • Absence de repreneur, alternative au fermage, manque de temps ou de compétences • Recentrage sur les activités d’élevage pour les exploitations avec animaux. • Souhait de développer d’autres activités (transformation, commercialisation, etc.) • De nouvelles formes d’ETA émergent : ETA exclusivement tournées vers la délégation intégrale, ETA « gestionnaires de patrimoine ». Part des exploitations en délégation intégrale des travaux culturaux, par département en 2016 20 • Pour aller plus loin : Nguyen G., Purseigle F., Brailly J., Legagneux B., 2020, « Sous- traitance et délégation du travail : marqueurs des mutations de l’organisation de la production agricole », Notes et études socio-économiques, n°47, pp. 43-88
  • 21. 2.3. Pluriactivité des ménages agricoles et diversification • Définitions • Pluriactivité : exercice simultané ou successif d’activités professionnelles différentes • Diversification : pratique d’activités non agricoles • Pluriactivité croissante • Un chef d’exploitation sur quatre est pluri- actif (12 % pour les chefs de grandes exploitations, 23 % pour les moyennes et 42 % pour les petites). • Au niveau des ménages : une grande majorité de conjoints non-coexploitants ne travaillent pas sur l’exploitation b. Exploitations moyennes ou grandes Source : données SSP-RA 2010-RICA et DG-Fip, traitement INRA 21 Activité des conjoints non coexploitants a. Petites exploitations
  • 22. • La pluriactivité permet d’améliorer les revenus du ménage (appariement RICA et données fiscales). 22 Source : données SSP-RA 2010-RICA et DG-Fip, traitement INRA Distribution du revenu global selon les activités et la composition du ménage Répartition du revenu global des ménages agricoles
  • 23. • En 2010, 12 % des exploitants pratiquaient une activité de diversification. • La dimension économique semble conditionner en partie le type de diversification • La diversification des activités agricoles augmente la main-d’œuvre mobilisée sur l’exploitation 23 Nombre moyen d’UTA par exploitation en 2010
  • 24. 24 3. Innovations, activités et mutations des emplois agricoles
  • 25. Innovations, activités et mutations des emplois agricoles (Chapitre 8) M. Hugonnet* F. Bidaud N. Hostiou J. Hardelin J. Gassie 3.1. Innovations et emplois : une perspective historique • Une innovation après-guerre centrée sur l’accroissement des volumes produits par actif via l’augmentation des superficies et de la taille des cheptels (moto- mécanisation) ainsi que des rendements (intrants, sélection). • Un paquet technique uniformément mis en œuvre et associé à une innovation descendante. • Un modèle d’innovation à l’origine d’importantes substitutions capital/travail… • … mais qui a permis d’accroître la productivité globale des facteurs, donc la compétitivité du secteur, et, partant, de maintenir les emplois de ceux qui ont mis en œuvre ce modèle. Évolution du facteur travail et de la formation de capital en agriculture dans l’UE-15 25
  • 26. • Un modèle de développement agricole en tension depuis les années 1990 (montée des préoccupations environnementales, volatilité des prix, etc.). • Différentes manières d’y répondre : automatisation et agriculture de précision, agro- écologie, circuits courts. • Des conséquences sur l’emploi difficiles à appréhender. Nombre d’exploitations équipées de robot de traite L’agriculture de précision 26
  • 27. 3.2. Des effets ambivalents sur les conditions de travail : illustration avec l’exemple du robot de traite • une réduction des tâches astreignantes et pénibles, des gains de temps, mais une charge mentale importante, source de stress ; • une évolution du rapport à l’animal : plus distant, moins de contact direct, mais potentiellement plus apaisé ; • une plus grande autonomie personnelle de l’éleveur, mais qui l’enferme dans une façon de produire dont il ne pourra que difficilement s’extraire. 227 3.3. Différents modèles d’innovation qui traduisent différentes conceptions du métier d’agriculteur : • des « mondes professionnels » différents et un éclatement des référentiels ; • des communautés structurées autour d’ensembles de pratiques, en rupture plus ou moins forte avec le modèle conventionnel. © Pascal Xicluna
  • 28. Conclusion • L’érosion du nombre d’agriculteurs se confirme, et la main-d’œuvre se concentre dans les plus grosses unités de production • Le modèle de l’exploitation familiale à deux actifs laisse place à une diversité de structures et de nouvelles formes d’organisation du travail • Des apports extérieurs de compétences viennent pallier le retrait de la famille (prestataires, salariés permanents et temporaires) 28