SlideShare une entreprise Scribd logo
« La poésie libère la magie des mots. » 
   Stéphane Jean



« La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. »
   Charles Baudelaire
   Les formes de la poésie
   La métrique
   Les rimes
   Les figures de styles
   Forme fixe de poésie, d’origine italienne.

   Il se compose de quatorze vers disposés en 4
    strophes:
      Deux quatrains (strophes de 4 vers)
      Deux tercets (strophes de 3 vers)


   Ces rimes sont: ABBA ABBA CCD EDE
   Ou: ABBA ABBA CCD EED
A une passante

La rue assourdissante autour de moi hurlait.
Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse,
Une femme passa, d'une main fastueuse
Soulevant, balançant le feston et l'ourlet ;

Agile et noble, avec sa jambe de statue.
Moi, je buvais, crispé comme un extravagant,
Dans son oeil, ciel livide où germe l'ouragan,
La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.

Un éclair... puis la nuit ! - Fugitive beauté
Dont le regard m'a fait soudainement renaître,
Ne te verrai-je plus que dans l'éternité ?

Ailleurs, bien loin d'ici ! trop tard ! jamais peut-être !
Car j'ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,
Ô toi que j'eusse aimée, ô toi qui le savais !

                     Charles Baudelaire, Les fleurs du mal
   Pour mesurer un vers, il faut compter
    les syllabes prononcées:

      Sou/le/vant,/ ba/lan/çant/ le / fes/ton/ et/ l’our/let
                   12 syllabes


   Mais il existe certaines règles, notamment pour l e
    « e ». Parfois il se prononce et d’autres fois non.
   Le « e » se compte lorsque:

             il se trouve entre deux consonnes:
                    Une femme passa
            il se trouve entre une consonne et un « h » aspiré
                    Un tendre hérisson

   Il est muet, et ne compte donc pas, lorsque:

           Il se trouve à la fin du vers
           Il est devant une voyelle
                    Agile et noble
           Il est devant un « h » muet
                  Demandez quelle heure il est
   Copie ces vers dans ton cahier et compte les
    syllabes:

    1. La douceur qui fascine et le plaisir qui tue


    2. Un éclair…puis la nuit! – Fugitive beauté

    3. Ne te verrais-je plus que dans l’éternité?

    4. Ô toi que j’eusse aimée, ô toi qui le savais!
   Correction:

    La douceur qui fascine et le plaisir qui tue
    La/ dou/ceur/ qui/ fas/cine/ et/ le/ plai/sir/ qui/ tue


    Un éclair…puis la nuit! – Fugitive beauté
    Un/ é/clair/ … puis/ la/ nuit!/ - Fu/gi/ti/ve/ beau/té

    Ne te verrais-je plus que dans l’éternité?
    Ne/ te/ ve/rrais/-je/ plus/ que/ dans/ l´é/ter/ni/té?

    Ô toi que j’eusse aimée, ô toi qui le savais!
    Ô/ toi/ que/ j’eusse/ ai/mée/, ô/ toi/ qui/ le/ sa/vais!
   Chaque vers, selon le nombre de syllabes qu’il
    possède, a un nom spécifique:

1 syllabe   monosyllabe    7 syllabes Heptasyllabe
2 syllabes dissyllabe      8 syllabes Octosyllabe
3 syllabes trissyllabe     9 syllabes Ennéasyllabe
4 syllabes quadrisyllabe   10 syllabes Décasyllabe
5 syllabes pentasyllabe    11 syllabes Hendécasyllabe
6 syllabes hexasyllabe            12 syllabes Alexandrin


   Le vers le plus utilisé, le plus connu et
    considéré comme le plus noble est l’alexandrin
   Copie sur ton cahier les vers suivants et dis
    quel est le nom de chacun suivant son nombre
    de syllabes:

 Belle d’abandon
 On dirait un serpent qui danse
 Dans son oeil, ciel livide où germe l’ouragan
o   L’alexandrin se divise en 2 hémistiches séparés
    par une césure, dans sa forme classique

       La douceur qui fascine/  et le plaisir qui tue /
          hémistiche 1                  hémistiche 2

                              césure



o   Dans sa forme moderne on peut diviser le vers
    en plusieurs parties:

      Je marcherai//les yeux fixés// sur mes pensées (Hugo)
   Un des éléments les plus importants de la
    poésie est la rime. Il existe plusieurs types de
    rimes.

   La nature des rimes:
       On la dit féminine lorsque le vers se termine par un
        « e » muet
        Une femme passa, d’une main fastueuse

       Elle est masculine si elle termine par tout autre son
        La rue assourdissante autour de moi hurlait
   La qualité des rimes: On les reconnait aux
    sonorités à la fin du vers

    Rime pauvre
Un éclair... puis la nuit ! - Fugitive beauté
Dont le regard m'a fait soudainement renaître,
Ne te verrai-je plus que dans l'éternité ?


    Rime suffisante
Agile et noble, avec sa jambe de statue.
Moi, je buvais, crispé comme un extravagant,
Dans son oeil, ciel livide où germe l'ouragan,
La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.
Rime riche

 La rue assourdissante autour de moi hurlait.
 Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse,
 Une femme passa, d'une main fastueuse
 Soulevant, balançant le feston et l'ourlet ;

 Lesrimes, selon leur position dans la strophe, portent des
noms différents:

        1. Les rimes plates: AABB
        2. Les rime croisées: ABAB
        3. Les rimes embrassées: ABBA
        4. Les rimes redoublées: AAA (même si elle est plus rare)
Exercice: Le serpent qui danse

Replace les vers dans l’ordre:


         abab cdcd efef ghgh ijij
   Le nom des strophes:

1 vers monostiche              7 vers septain
2 vers distique                8 vers huitain
3 vers tercet                   9 vers neuvain
4 vers quatrain                10 vers dizain
5 vers quintil                 11 vers onzain
6 vers sizain                  12 vers douzain

   Les plus connus et utilisés sont le tercet et le
    quatrain
   L’allitération: c’est la répétition d’une consonne
    Se balance avec la mollesse (Le serpent qui danse, Baudelaire)

   L’assonance: c’est la répétition d’une voyelle
    Tout m'afflige et me nuit et conspire à me nuire »
    (Phèdre, Racine)

   Le chiasme: dispose les termes de manière croisée
    suivant la structure AB / BA
    Il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour manger.
        (Molière)

Contenu connexe

Tendances

Die 4 Phasen des Unterrichts
Die 4 Phasen des UnterrichtsDie 4 Phasen des Unterrichts
Die 4 Phasen des Unterrichts
Yasmin Youssef
 
ESPANHOL - CADERNO DE PROVAS
ESPANHOL - CADERNO DE PROVASESPANHOL - CADERNO DE PROVAS
ESPANHOL - CADERNO DE PROVAS
Portal NE10
 
Présentation la variation en grammaire
Présentation la variation en grammairePrésentation la variation en grammaire
Présentation la variation en grammaire
Najlaa Zouaoui
 
Phonetics and phonology ii aspects of connected speech
Phonetics and phonology ii  aspects of connected speechPhonetics and phonology ii  aspects of connected speech
Phonetics and phonology ii aspects of connected speech
Erica Femenia
 

Tendances (20)

Die 4 Phasen des Unterrichts
Die 4 Phasen des UnterrichtsDie 4 Phasen des Unterrichts
Die 4 Phasen des Unterrichts
 
Conceptos xerais lexicoloxía
Conceptos xerais lexicoloxíaConceptos xerais lexicoloxía
Conceptos xerais lexicoloxía
 
Vowels
VowelsVowels
Vowels
 
ESPANHOL - CADERNO DE PROVAS
ESPANHOL - CADERNO DE PROVASESPANHOL - CADERNO DE PROVAS
ESPANHOL - CADERNO DE PROVAS
 
El ritmo en la poesía. Federico Abad
El ritmo en la poesía. Federico AbadEl ritmo en la poesía. Federico Abad
El ritmo en la poesía. Federico Abad
 
Orações coordenadas[1]
Orações coordenadas[1]Orações coordenadas[1]
Orações coordenadas[1]
 
Poezie deel 2
Poezie deel 2Poezie deel 2
Poezie deel 2
 
Fos 2014
Fos 2014Fos 2014
Fos 2014
 
Apuntes de poética
Apuntes de poéticaApuntes de poética
Apuntes de poética
 
Unidad 4 el verbo (2017-2018)
Unidad 4  el verbo (2017-2018) Unidad 4  el verbo (2017-2018)
Unidad 4 el verbo (2017-2018)
 
Constituintes da frase
Constituintes da fraseConstituintes da frase
Constituintes da frase
 
Présentation la variation en grammaire
Présentation la variation en grammairePrésentation la variation en grammaire
Présentation la variation en grammaire
 
Sintaxis1 eso
Sintaxis1 esoSintaxis1 eso
Sintaxis1 eso
 
Les Joncteurs (grammaire textuelle)
Les Joncteurs (grammaire textuelle)Les Joncteurs (grammaire textuelle)
Les Joncteurs (grammaire textuelle)
 
Prosodic Morphology
Prosodic MorphologyProsodic Morphology
Prosodic Morphology
 
El grupo verbal
El grupo verbalEl grupo verbal
El grupo verbal
 
Grammaire francais
Grammaire francaisGrammaire francais
Grammaire francais
 
Phonetics and phonology ii aspects of connected speech
Phonetics and phonology ii  aspects of connected speechPhonetics and phonology ii  aspects of connected speech
Phonetics and phonology ii aspects of connected speech
 
Coherencia y cohesión textual
Coherencia y cohesión textualCoherencia y cohesión textual
Coherencia y cohesión textual
 
A prosódia
A prosódiaA prosódia
A prosódia
 

En vedette

Complément d'Objet / منصوب
Complément d'Objet / منصوبComplément d'Objet / منصوب
Complément d'Objet / منصوب
Mansour1
 
L'accusatif / النصب
L'accusatif / النصبL'accusatif / النصب
L'accusatif / النصب
Mansour1
 
Théâtre en peinture
Théâtre en peintureThéâtre en peinture
Théâtre en peinture
cazaban
 
Artemisia Gentileschi, peintre italienne
Artemisia Gentileschi, peintre italienneArtemisia Gentileschi, peintre italienne
Artemisia Gentileschi, peintre italienne
Ungava Louise
 
Autoportrat gentileschi
Autoportrat gentileschiAutoportrat gentileschi
Autoportrat gentileschi
jla973
 
Tableau mouvements-litteraires
Tableau mouvements-litterairesTableau mouvements-litteraires
Tableau mouvements-litteraires
Benjii Le Guen
 

En vedette (20)

Cahiers de Poésie 18
Cahiers de Poésie 18Cahiers de Poésie 18
Cahiers de Poésie 18
 
Complément d'Objet / منصوب
Complément d'Objet / منصوبComplément d'Objet / منصوب
Complément d'Objet / منصوب
 
Al hâl - Ibn Malik
Al hâl -  Ibn MalikAl hâl -  Ibn Malik
Al hâl - Ibn Malik
 
L'accusatif / النصب
L'accusatif / النصبL'accusatif / النصب
L'accusatif / النصب
 
Arelquin
ArelquinArelquin
Arelquin
 
Ess1 m6c
Ess1 m6cEss1 m6c
Ess1 m6c
 
Histoire de la_peinture-2-
Histoire de la_peinture-2-Histoire de la_peinture-2-
Histoire de la_peinture-2-
 
Théâtre en peinture
Théâtre en peintureThéâtre en peinture
Théâtre en peinture
 
كتاب سيبويه
كتاب سيبويهكتاب سيبويه
كتاب سيبويه
 
Artemisia Gentileschi, peintre italienne
Artemisia Gentileschi, peintre italienneArtemisia Gentileschi, peintre italienne
Artemisia Gentileschi, peintre italienne
 
Autoportrat gentileschi
Autoportrat gentileschiAutoportrat gentileschi
Autoportrat gentileschi
 
Bel-Ami // Narcisse
Bel-Ami // NarcisseBel-Ami // Narcisse
Bel-Ami // Narcisse
 
Exemples de peinture baroque
Exemples de peinture baroqueExemples de peinture baroque
Exemples de peinture baroque
 
Phonics lessons
Phonics lessonsPhonics lessons
Phonics lessons
 
Tableau mouvements-litteraires
Tableau mouvements-litterairesTableau mouvements-litteraires
Tableau mouvements-litteraires
 
E05 History Overview
E05 History OverviewE05 History Overview
E05 History Overview
 
Sequence en poesie 2nde
Sequence en poesie 2ndeSequence en poesie 2nde
Sequence en poesie 2nde
 
La poésie definition
La poésie definitionLa poésie definition
La poésie definition
 
Une brève histoire de la peinture
Une brève histoire de la peintureUne brève histoire de la peinture
Une brève histoire de la peinture
 
L'art baroque
L'art baroqueL'art baroque
L'art baroque
 

Similaire à La poésie française

Fde4 yosun selin paktunç - les poèmes saturniens de verlaine, slayt
Fde4   yosun selin paktunç - les poèmes saturniens de verlaine, slaytFde4   yosun selin paktunç - les poèmes saturniens de verlaine, slayt
Fde4 yosun selin paktunç - les poèmes saturniens de verlaine, slayt
AATAYYILMAZ4
 
Paul verlaine la méprise d'une existence
Paul verlaine la méprise d'une existencePaul verlaine la méprise d'une existence
Paul verlaine la méprise d'une existence
giuseppina martoriello
 
Copie de L'écriture poétique.pdf
Copie de L'écriture poétique.pdfCopie de L'écriture poétique.pdf
Copie de L'écriture poétique.pdf
RenaudLefil
 
Florileges
Florileges Florileges
Florileges
EPSILIM
 
Alphonse de Lamartine
Alphonse de LamartineAlphonse de Lamartine
Alphonse de Lamartine
EPSILIM
 
Prèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 Al
Prèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 AlPrèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 Al
Prèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 Al
giuseppina martoriello
 

Similaire à La poésie française (20)

Pres intro poésie 16
Pres intro poésie 16Pres intro poésie 16
Pres intro poésie 16
 
Fde4 yosun selin paktunç - les poèmes saturniens de verlaine, slayt
Fde4   yosun selin paktunç - les poèmes saturniens de verlaine, slaytFde4   yosun selin paktunç - les poèmes saturniens de verlaine, slayt
Fde4 yosun selin paktunç - les poèmes saturniens de verlaine, slayt
 
Paul verlaine la méprise d'une existence
Paul verlaine la méprise d'une existencePaul verlaine la méprise d'une existence
Paul verlaine la méprise d'une existence
 
Harmonie du soir
Harmonie du soirHarmonie du soir
Harmonie du soir
 
Copie de L'écriture poétique.pdf
Copie de L'écriture poétique.pdfCopie de L'écriture poétique.pdf
Copie de L'écriture poétique.pdf
 
Lelac
LelacLelac
Lelac
 
Florileges
Florileges Florileges
Florileges
 
Les formes poétiques caractéristiques ..
Les formes poétiques caractéristiques ..Les formes poétiques caractéristiques ..
Les formes poétiques caractéristiques ..
 
Alphonse de Lamartine
Alphonse de LamartineAlphonse de Lamartine
Alphonse de Lamartine
 
Prèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 Al
Prèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 AlPrèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 Al
Prèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 Al
 
Baudelaire2 claudia e viktoryia
Baudelaire2 claudia e viktoryiaBaudelaire2 claudia e viktoryia
Baudelaire2 claudia e viktoryia
 
Baudelaire
BaudelaireBaudelaire
Baudelaire
 
Voyelles
VoyellesVoyelles
Voyelles
 
BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal - Harmonie du soir
BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal - Harmonie du soirBAUDELAIRE, Les Fleurs du mal - Harmonie du soir
BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal - Harmonie du soir
 
03 10-07 la-tonalite-d-un-texte
03 10-07 la-tonalite-d-un-texte03 10-07 la-tonalite-d-un-texte
03 10-07 la-tonalite-d-un-texte
 
Jeu de rimes diapo
Jeu de rimes diapoJeu de rimes diapo
Jeu de rimes diapo
 
Petite histoire de la poésie
Petite histoire de la poésiePetite histoire de la poésie
Petite histoire de la poésie
 
Spleen lxxvi
Spleen lxxviSpleen lxxvi
Spleen lxxvi
 
Spleen lxxvi
Spleen lxxviSpleen lxxvi
Spleen lxxvi
 
[HDA] Fiche - Liberté (Poème)
[HDA] Fiche - Liberté (Poème)[HDA] Fiche - Liberté (Poème)
[HDA] Fiche - Liberté (Poème)
 

Plus de iesdragobil

La légende de l’épreuve de français.
La légende de l’épreuve de français.La légende de l’épreuve de français.
La légende de l’épreuve de français.
iesdragobil
 
Titulación y acceso a la universidad
Titulación y acceso a la universidadTitulación y acceso a la universidad
Titulación y acceso a la universidad
iesdragobil
 
Titulación y acceso a la universidad
Titulación y acceso a la universidadTitulación y acceso a la universidad
Titulación y acceso a la universidad
iesdragobil
 
La légende du phare de l'île ruperto
La légende du phare de l'île rupertoLa légende du phare de l'île ruperto
La légende du phare de l'île ruperto
iesdragobil
 
La légende du phare de l'île ruperto
La légende du phare de l'île rupertoLa légende du phare de l'île ruperto
La légende du phare de l'île ruperto
iesdragobil
 
Les relations france maghreb
Les relations france maghrebLes relations france maghreb
Les relations france maghreb
iesdragobil
 
Brumes et pluies,
Brumes et pluies, Brumes et pluies,
Brumes et pluies,
iesdragobil
 
Expression de la cause exercices
Expression de la cause   exercicesExpression de la cause   exercices
Expression de la cause exercices
iesdragobil
 
Le genre en images - exercice
Le genre en images - exerciceLe genre en images - exercice
Le genre en images - exercice
iesdragobil
 
Affiches anti-pub pour la Saint-Valentin
Affiches anti-pub pour la Saint-ValentinAffiches anti-pub pour la Saint-Valentin
Affiches anti-pub pour la Saint-Valentin
iesdragobil
 
Proust / Modiano
Proust / ModianoProust / Modiano
Proust / Modiano
iesdragobil
 
Voixpassivebonne
VoixpassivebonneVoixpassivebonne
Voixpassivebonne
iesdragobil
 

Plus de iesdragobil (20)

Nantes
NantesNantes
Nantes
 
Le Héros
Le HérosLe Héros
Le Héros
 
La légende de l’épreuve de français.
La légende de l’épreuve de français.La légende de l’épreuve de français.
La légende de l’épreuve de français.
 
Titulación y acceso a la universidad
Titulación y acceso a la universidadTitulación y acceso a la universidad
Titulación y acceso a la universidad
 
Titulación y acceso a la universidad
Titulación y acceso a la universidadTitulación y acceso a la universidad
Titulación y acceso a la universidad
 
La légende du phare de l'île ruperto
La légende du phare de l'île rupertoLa légende du phare de l'île ruperto
La légende du phare de l'île ruperto
 
La légende du phare de l'île ruperto
La légende du phare de l'île rupertoLa légende du phare de l'île ruperto
La légende du phare de l'île ruperto
 
Les relations france maghreb
Les relations france maghrebLes relations france maghreb
Les relations france maghreb
 
Analyse texte étranger
Analyse texte étrangerAnalyse texte étranger
Analyse texte étranger
 
Brumes et pluies,
Brumes et pluies, Brumes et pluies,
Brumes et pluies,
 
Analyse texte contre la Tour Eiffel court
Analyse texte contre la Tour Eiffel courtAnalyse texte contre la Tour Eiffel court
Analyse texte contre la Tour Eiffel court
 
Expression de la cause exercices
Expression de la cause   exercicesExpression de la cause   exercices
Expression de la cause exercices
 
Le genre en images - exercice
Le genre en images - exerciceLe genre en images - exercice
Le genre en images - exercice
 
Le personnage
Le personnageLe personnage
Le personnage
 
H aspiré
H aspiréH aspiré
H aspiré
 
Le personnage
Le personnageLe personnage
Le personnage
 
Affiches anti-pub pour la Saint-Valentin
Affiches anti-pub pour la Saint-ValentinAffiches anti-pub pour la Saint-Valentin
Affiches anti-pub pour la Saint-Valentin
 
Pub à Paris
Pub à ParisPub à Paris
Pub à Paris
 
Proust / Modiano
Proust / ModianoProust / Modiano
Proust / Modiano
 
Voixpassivebonne
VoixpassivebonneVoixpassivebonne
Voixpassivebonne
 

La poésie française

  • 1.
  • 2. « La poésie libère la magie des mots. »  Stéphane Jean « La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. » Charles Baudelaire
  • 3. Les formes de la poésie  La métrique  Les rimes  Les figures de styles
  • 4. Forme fixe de poésie, d’origine italienne.  Il se compose de quatorze vers disposés en 4 strophes: Deux quatrains (strophes de 4 vers) Deux tercets (strophes de 3 vers)  Ces rimes sont: ABBA ABBA CCD EDE  Ou: ABBA ABBA CCD EED
  • 5. A une passante La rue assourdissante autour de moi hurlait. Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse, Une femme passa, d'une main fastueuse Soulevant, balançant le feston et l'ourlet ; Agile et noble, avec sa jambe de statue. Moi, je buvais, crispé comme un extravagant, Dans son oeil, ciel livide où germe l'ouragan, La douceur qui fascine et le plaisir qui tue. Un éclair... puis la nuit ! - Fugitive beauté Dont le regard m'a fait soudainement renaître, Ne te verrai-je plus que dans l'éternité ? Ailleurs, bien loin d'ici ! trop tard ! jamais peut-être ! Car j'ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais, Ô toi que j'eusse aimée, ô toi qui le savais ! Charles Baudelaire, Les fleurs du mal
  • 6. Pour mesurer un vers, il faut compter les syllabes prononcées: Sou/le/vant,/ ba/lan/çant/ le / fes/ton/ et/ l’our/let 12 syllabes  Mais il existe certaines règles, notamment pour l e « e ». Parfois il se prononce et d’autres fois non.
  • 7. Le « e » se compte lorsque:  il se trouve entre deux consonnes: Une femme passa  il se trouve entre une consonne et un « h » aspiré Un tendre hérisson  Il est muet, et ne compte donc pas, lorsque:  Il se trouve à la fin du vers  Il est devant une voyelle Agile et noble  Il est devant un « h » muet Demandez quelle heure il est
  • 8. Copie ces vers dans ton cahier et compte les syllabes: 1. La douceur qui fascine et le plaisir qui tue 2. Un éclair…puis la nuit! – Fugitive beauté 3. Ne te verrais-je plus que dans l’éternité? 4. Ô toi que j’eusse aimée, ô toi qui le savais!
  • 9. Correction: La douceur qui fascine et le plaisir qui tue La/ dou/ceur/ qui/ fas/cine/ et/ le/ plai/sir/ qui/ tue Un éclair…puis la nuit! – Fugitive beauté Un/ é/clair/ … puis/ la/ nuit!/ - Fu/gi/ti/ve/ beau/té Ne te verrais-je plus que dans l’éternité? Ne/ te/ ve/rrais/-je/ plus/ que/ dans/ l´é/ter/ni/té? Ô toi que j’eusse aimée, ô toi qui le savais! Ô/ toi/ que/ j’eusse/ ai/mée/, ô/ toi/ qui/ le/ sa/vais!
  • 10. Chaque vers, selon le nombre de syllabes qu’il possède, a un nom spécifique: 1 syllabe monosyllabe 7 syllabes Heptasyllabe 2 syllabes dissyllabe 8 syllabes Octosyllabe 3 syllabes trissyllabe 9 syllabes Ennéasyllabe 4 syllabes quadrisyllabe 10 syllabes Décasyllabe 5 syllabes pentasyllabe 11 syllabes Hendécasyllabe 6 syllabes hexasyllabe 12 syllabes Alexandrin  Le vers le plus utilisé, le plus connu et considéré comme le plus noble est l’alexandrin
  • 11. Copie sur ton cahier les vers suivants et dis quel est le nom de chacun suivant son nombre de syllabes:  Belle d’abandon  On dirait un serpent qui danse  Dans son oeil, ciel livide où germe l’ouragan
  • 12. o L’alexandrin se divise en 2 hémistiches séparés par une césure, dans sa forme classique La douceur qui fascine/ et le plaisir qui tue / hémistiche 1 hémistiche 2 césure o Dans sa forme moderne on peut diviser le vers en plusieurs parties: Je marcherai//les yeux fixés// sur mes pensées (Hugo)
  • 13. Un des éléments les plus importants de la poésie est la rime. Il existe plusieurs types de rimes.  La nature des rimes:  On la dit féminine lorsque le vers se termine par un « e » muet Une femme passa, d’une main fastueuse  Elle est masculine si elle termine par tout autre son La rue assourdissante autour de moi hurlait
  • 14. La qualité des rimes: On les reconnait aux sonorités à la fin du vers Rime pauvre Un éclair... puis la nuit ! - Fugitive beauté Dont le regard m'a fait soudainement renaître, Ne te verrai-je plus que dans l'éternité ? Rime suffisante Agile et noble, avec sa jambe de statue. Moi, je buvais, crispé comme un extravagant, Dans son oeil, ciel livide où germe l'ouragan, La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.
  • 15. Rime riche La rue assourdissante autour de moi hurlait. Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse, Une femme passa, d'une main fastueuse Soulevant, balançant le feston et l'ourlet ;  Lesrimes, selon leur position dans la strophe, portent des noms différents: 1. Les rimes plates: AABB 2. Les rime croisées: ABAB 3. Les rimes embrassées: ABBA 4. Les rimes redoublées: AAA (même si elle est plus rare)
  • 16. Exercice: Le serpent qui danse Replace les vers dans l’ordre: abab cdcd efef ghgh ijij
  • 17. Le nom des strophes: 1 vers monostiche 7 vers septain 2 vers distique 8 vers huitain 3 vers tercet 9 vers neuvain 4 vers quatrain 10 vers dizain 5 vers quintil 11 vers onzain 6 vers sizain 12 vers douzain  Les plus connus et utilisés sont le tercet et le quatrain
  • 18. L’allitération: c’est la répétition d’une consonne Se balance avec la mollesse (Le serpent qui danse, Baudelaire)  L’assonance: c’est la répétition d’une voyelle Tout m'afflige et me nuit et conspire à me nuire » (Phèdre, Racine)  Le chiasme: dispose les termes de manière croisée suivant la structure AB / BA Il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour manger. (Molière)