SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  30
Télécharger pour lire hors ligne
Mali
Impacts du COVID-19 sur la production,
la pauvreté et le système alimentaire
Yenizié Koné1, Karl Pauw2, Josée Randriamamonjy2, and James Thurlow2
1 Michigan State University
2 IFPRI
03 Novembre, 2020
Produced under CGIAR’s Research Program on
Policies, Institutions, and Markets (PIM)
Déni de responsabilité: L’analyse présentée dans ce document est celle des
auteurs et ne reflète pas nécessairement le point de vue de leurs institutions.
.
Soutien financier du
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Coûts économiques considérables du confinement
• On estime que le PIB national diminue de
10 % pendant la période du confinement
(199 millions USD de pertes de PIB)
• La chute de la demande des
consommateurs et des exportations a eu
un impact négatif sur le système
alimentaire
(baisse de 5 % du PIB agroalimentaire, même si le
secteur alimentaire etait dispensé des restrictions
directes)
Le taux de pauvreté augmente de 7
points de pourcentage au cours du
confinement
(1,3 million de personnes supplémentaires sont
passées temporairement sous le seuil de pauvreté
national)
Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali
Impacts économiques du
confinement
9.7
4.7
6.6
Baisse en pourcentage
du PIB national
Baisse en pourcentage
du PIB du système
agroalimentaire
Augmentation en point
de pourcentage du taux
de pauvreté national
2.0
1.3
Baisse du PIB
national en 100
millions de dollars
Augmentation du
nombre de pauvres
en millions
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Coûts susceptibles de persister en 2021
• L’économie a réouvert et les
restrictions ont été
progressivement allégées
• Mais les pertes économiques
demeurent, même avec une
reprise rapide
(Le PIB pourrait être de 3,8 à 4,5 % plus
bas en 2020 ; les pertes s’étendent
jusqu’en 2021, mais pourraient être
légères par rapport au scénario sans
COVID)
• Les taux moyens du PIB et de
pauvreté pour 2020 cachent
de fortes détériorations
(certaines entreprises et populations
nécessiteront un soutien du
gouvernement pour résister et se rétablir)
Impacts trimestriels au niveau national
sous l'hypothèse de reprise rapide et lente
(Écart par rapport au scénario de référence sans COVID)
-0.7%
-8.3%
-4.9%
-1.4%
-3.8%
-0.3%
-0.7%
-9.3%
-5.6%
-2.3%
-4.5%
-0.8%
Q1 Q2 Q3 Q4 2020 2021
2020 Annuelle
Plus rapide reprise
Plus lente reprise
0.3%
5.9%
3.6%
0.8%
2.6%
0.2%
0.3%
6.5%
4.1%
1.5%
3.1%
0.5%
Q1 Q2 Q3 Q4 2020 2021
2020 Annuelle
Variation
du
PIB
(%)
Evolution
de
la
pauvreté
(ptp.)
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Pandémie de COVID-19
& mesures de restriction au Mali
1
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
0
10
20
30
40
50
60
70
80
90
17-mars-
20
24-mars-
20
31-mars-
20
7-avr.-20
4-avr.-20
1-avr.-20
8-avr.-20
5-mai-20
2-mai-20
9-mai-20
6-mai-20
2-juin-20
9-juin-20
6-juin-20
3-juin-20
0-juin-20
7-juil.-20
4-juil.-20
1-juil.-20
8-juil.-20
04-août-
20
11-août-
20
18-août-
20
25-août-
20
01-sept.-
20
08-sept.-
20
15-sept.-
20
22-sept.-
20
29-sept.-
20
6-oct.-20
3-oct.-20
Nouveaux
cas
confirmés
Chronologie des cas de COVID-19 et politiques
Premier cas
confirmé au
Mali
- Horaires de travail réduits pour les employés
du public de 7 h 30 à 14 h du lundi au vendredi,
sauf services de défense, sécurité et santé
30/03
- Nombre limité de passagers autorisés à
prendre le bus, le taxi et des véhicules
privés27/03
- Suspension de tous les vols commerciaux
en provenance de pays ayant des cas
confirmés de COVID-19, à l’exception du
transport de marchandises 17/03
- Annonce de la fermeture des écoles et des
universités pendant 3 semaines
- Suspension de tous les rassemblements
publics de plus de 50 personnes
(évènements sportifs, sociaux et culturels,
politiques) 17/03
- Fermeture des discothèques, bars et
restaurants 17/03
- Les marchés en plein air ouvrent de 6 h à 16 h du lundi
au dimanche 07/04
- Les supermarchés et autres magasins alimentaires
ouvrent de 8 h à 19 h du lundi au samedi 07/04
- Les petits magasins de quartier ouvrent de 6 h à 20 h du
lundi au dimanche 07/04
- Réouverture des écoles pour les classes à
examen du primaire et du secondaire
01/06
- Le gouvernement accorde des subventions
de 35 milliards de FCFA au secteur du coton
pour financer le coût des engrais 07/06
- Le gouvernement, via la CMDT, achète du
coton à 225-250 FCFA/kg 07/06
Ouverture des écoles dans tout le pays 14/09
Réouverture des infrastructures culturelles 06/08
- Couvre-feu entre 21 h et 5 h 25/03
- État d’urgence sanitaire 25.03
- Fermeture des frontières terrestres pour les
passagers et le trafic de véhicules, hors
transport de marchandises et fret 25/03
Fin des mesures de couvre-feu 09/05
Réouverture des frontières aériennes
25/07
Retour aux horaires normaux dans les services publics ; fin de l’alternance du
travail 01/08
Réouverture des frontières terrestres
31/07
Le Mali n’a jamais imposé de confinement
strict, et a opté pour un couvre-feu du
25 Mars au 9 Mai, associé à des fermetures
d’écoles, des restrictions des voyages
intérieurs et internationaux et des mesures
de distanciation sociale.
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Secteurs affectés par la COVID-19
et les restrictions (1)
Secteur Restrictions ou exemptions pendant le confinement – à l’échelle
nationale
Impact direct ?
Agriculture
Les compressions budgétaires forcées du programme national de subvention des engrais
pourraient avoir des impacts sur le volume de la production de céréales et de légumes
Modéré
Exploitation minière
La production minière d’or devrait baisser de 8,3 % en 2020 en raison des perturbations
de la chaîne d’approvisionnement (pertes amorties par la hausse des prix de l’or)
Modéré
Industrie
manufacturière
Pas d’effet direct du couvre-feu prévu pour le secteur manufacturier (couvre-feu imposé
de 21 h à 5 h)
Aucun
Services publics Distribution d’électricité et d’eau exemptée (secteur essentiel) Aucun
Construction
Pas d’effet direct du couvre-feu prévu sur la construction publique ou privée (couvre-feu
imposé de 21 h à 5 h)
Aucun
Services de
commerce de gros et
de détail
Réduction des heures d’ouverture imposée pour les supermarchés (8 h à 19 h) et les
marchés en plein air (6 h à 16 h). La fermeture des frontières a affecté la disponibilité et le
commerce intérieur de biens importés
Élevé
Transport,
entreposage et fret
Fermeture des frontières terrestres à la circulation des véhicules de tourisme; exception
pour le transport de marchandises et le fret. Interdiction des transports urbains la nuit.
Suspension de tout transport aérien commercial de passagers
Élevé
Hébergement et
restauration
Fermetures d’hôtels et/ou baisse considérable de la fréquentation. Fermeture des
discothèques, bars et restaurants
Élevé
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Secteurs affectés par la COVID-19 et
les restrictions (2)
Secteur Restrictions ou exemptions pendant la période de
confinement – à l’échelle nationale
Impact direct ?
Banques, finances
et assurances
Pas d’effet direct du couvre-feu prévu sur le secteur de la banque, de la finance et
de l’assurance, bien que les mesures de télétravail et de distanciation sociale aient
un certain impact sur l’offre ou la demande
Modéré
Services
professionnels et
commerciaux
Pas d’effet direct du couvre-feu prévu sur le secteur de la banque, de la finance et
de l’assurance, bien que les mesures de télétravail et de distanciation sociale aient
un certain impact sur l’offre ou la demande
Modéré
Administration
publique et
maintien de l’ordre
Les organismes et services publics restent ouverts, mais beaucoup d’employés
sont en télétravail Modéré
Services
d’enseignement
Toutes les écoles publiques fermées de mi-Mars à mi-Septembre ; possibilités
limitées d’enseignement en ligne Modéré
Services de santé Services de santé dispensés (service essentiel) Aucun
Sports et loisirs
Rassemblements sportifs, religieux, culturels et politiques suspendus de mi-mars à
mi-septembre Élevé
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Secteurs affectés par la COVID-19 et
les restrictions (3)
Secteur À l’échelle nationale Impact direct ?
Demande
d’exportations
La fermeture des frontières régionales affecte les exportations (formelles) de
bovins (-30 %). Les exportations de coton sont affectées par la réduction de la
demande mondiale en 2020 (-10 %) ; un contrecoup important est prévu en 2021
(-80 %) en raison de l’exode des producteurs de coton en 2020
Modéré
Envois de fonds
Baisse de la valeur des envois de fonds des ressortissants nationaux travaillant à
l’étranger Modéré
Investissements
directs étrangers
Chute des investissements directs étrangers dans les machines, les équipements,
les véhicules et les activités de construction
Modéré
Voir les hypothèses détaillées par secteur
sur les chocs de production et de demande dans
l’Annexe à la fin du jeu de diapositives
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Mesurer les impacts économiques
2
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Analyse du multiplicateur sur l’ensemble de
l’économie
• Les mesures de confinement et d’autres chocs ont des impacts directs
sur les activités de certains secteurs
(par ex. fermeture des écoles, interdiction des évènements sportifs, restriction des
déplacements, etc.)
• Mais elles ont induit également des impacts indirects sur d’autres
secteurs impliqués dans les chaînes d’approvisionnement
(par ex. fournisseurs d’intrants et utilisateurs en aval)
• L’analyse du multiplicateur utilise les tableaux d’entrée-sortie par
secteur pour mesurer les impacts directs et indirects le long des chaînes
d’approvisionnement et d’une chaîne à l’autre
(y compris les impacts sur le PIB, les emplois et les revenus des ménages)
• Le modèle pour Mali est basé sur la MCS de 2018 et les données de
l’enquête EMOP auprès des ménages
(résultats mis à l’échelle en fonction du PIB et des niveaux d’emploi de 2019)
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Impacts sur
l’ensemble de
l’économie
PIB | Emploi
Revenus |
Pauvreté
Impacts
directs
Cadre d’analyse de la COVID-19
Canaux d’impact mondiaux
(liés aux confinements partiels ou totaux dans d’autres
pays)
Impacts
indirects
Canaux d’impact nationaux
(liés aux confinements partiels ou totaux dans le pays)
• Demande d’exportations
• Envois de fonds et migrations
• Investissements directs étrangers
• Agriculture
• Exploitation minière et pétrole brut
• Industrie manufacturière
• Services publics (énergie, eau)
• Construction
• Commerce de gros et de détail
• Transport, entreposage et fret
• Hôtellerie et restauration
• Banques, finances et assurances
• Services professionnels et commerciaux
• Administration publique et maintien de
l’ordre
• Services d’enseignement
• Services sanitaires et sociaux
• Sports et loisirs
• Services communautaires et autres
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Canaux d’impact et chocs
• Les mesures de confinement sont simulés à l’aide d’une série de
canaux d’impact
• Les chocs sur chacun des canaux sont appliqués sur le modèle, et les
impacts sont suivis simultanément sur toutes les chaînes logistiques
• Le modèle du multiplicateur divise l’économie du Mali en
86 secteurs
(les chocs sont calculés de façon ascendante, en utilisant les tableaux
ressources-emplois pour 116 biens et services)
• L’ampleur des chocs est estimée par l’équipe de l’IFPRI et
informée par des experts nationaux
(voir Annexe)
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Période de couvre-feu et scénarios de reprise
Q1-2020 Q2-2020 Q3-2020 Q4-2020
Couvre-feu
imposé
Allégement
minime
des
restrictions
pour
le
reste
du
Q2
1
2
1. Impacts uniquement pendant la période de couvre-feu
• Période de six semaines pendant laquelle un couvre-feu est imposé et les mesures de
distanciation sociale sont les plus sévères
• On suppose que les chocs agissent à l’échelle nationale
2. Impacts pour le reste de 2020 et 2021 à mesure que les restrictions sont levées
• Nous comparerons un allégement plus rapide et plus lent des restrictions sur deux ans,
bien que la plupart des restrictions aient été totalement levées fin 2020
• L’analyse tient compte de la saisonnalité intra-annuelle
Janv
.
Févr
.
Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov
.
Déc
.
Janv
.
Févr. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept
.
Oct. Nov
.
Déc
.
Q1-2021 Q2-2021 Q3-2021 Q4-2021
Nouvel
allégement
des
restrictions
au Q3
2020
Outre la baisse considérable des exportations de coton en
raison de la récolte réduite de 2020, des impacts minimaux
persistent dans le reste de l’économie, tandis que le retour à la
pleine production est estimé pour la fin du Q4 2021
Levée de la
plupart
des
restrictions
fin du Q4
2020
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Impacts économiques
pendant le confinement
3
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Pertes du PIB pendant le confinement
Le PIB national chute de 10% pendant le confinement
(pertes économiques les plus importantes dans le secteur des
services, tant en termes relatifs qu’absolus)
Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali
Variation du PIB total pendant la
période de confinement (%)
Variation du PIB total pendant la
période de confinement (mil. USD)
-9.7%
-4.9%
-10.5%
-14.8%
Total Agriculture Industrie Services
-$198.7
-$42.5 -$47.5
-$108.7
Total Agriculture Industrie Services
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
18.0%
16.4%
12.6%
11.1%
10.6%
8.5%
7.9%
6.3%
3.5%
2.5%
1.6%
0.9%
Restrictions au transport de passagers et autres
Suspension des manifestations sportives et religieuses
Commerce de gros et de détail limités
Chocs à l’investissement étranger direct
Chocs sur les envois de fonds étrangers
Réduction des activités minières
Restrictions aux services aux entreprises
Baisse des subventions aux engrais
Chocs à l’exportation des bovins
Fermetures d’écoles
Chocs à l’exportation du coton
Fermeture d’hôtels, bars et restaurants
Sources de la perte du PIB
Les restrictions au transport et limitations imposées aux
rassemblements publics représentent un tiers des pertes du PIB
Contribution des restrictions & chocs à la perte du PIB
total pendant la période de confinement (total=100%)
(contribution importante des chocs aux envois de fonds étrangers)
L’interdiction des rassemblements
publics a des répercussions
importantes sur les services aux
entreprises
Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali
Restrictions au transport de
passagers et réduction de la
demande de transport en raison
du ralentissement économique
Les envois de fonds étrangers
représentent près de 5 % des
revenus des ménages au Mali
Les restrictions commerciales ont
un impact sur les secteurs
producteurs (y.c. fournisseurs
d’intrants)
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
-4.7%
-4.9%
-2.3%
-3.2%
-18.1%
Système agroalimentaire (48.7%)
Agriculture (20.1%)
Agro-transformation (15.9%)
Commerces et transports alimentaires
(11.0%)
Services alimentaires (1.6%)
Impacts sur le système agroalimentaire
L’approvisionnement alimentaire est exempté de la plupart des
restrictions, mais il est toujours indirectement affecté par la
baisse des revenus des consommateurs et d’autres chocs
Changement du PIB agroalimentaire
pendant la période de confinement (%)
Changement du PIB agroalimentaire pendant
la période de confinement (mil. USD)
(les services d'hôtellerie et de restauration sont également touchés bien qu’il s’agit
d’une composante moins importante de l’ensemble du système agroalimentaire)
Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali
Part du PIB
total en
2018 (%)
-$50.0
-$42.5
-$1.8
-$4.0
-$1.8
Système agroalimentaire (51.2%)
Agriculture (40.7%)
Agro-transformation (4.3%)
Commerces et transports alimentaires (5.6%)
Services alimentaires (0.5%)
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
24.0%
20.2%
13.2%
9.3%
8.5%
5.9%
4.4%
4.2%
3.6%
3.2%
2.2%
1.3%
Chocs sur les envois de fonds étrangers
Baisse des subventions aux engrais
Chocs à l’exportation des bovins
Suspension des manifestations sportives et religieuses
Restrictions au transport de passagers et autres
Chocs à l’investissement étranger direct
Réduction des activités minières
Chocs à l’exportation du coton
Commerce de gros et de détail limités
Restrictions aux services aux entreprises
Fermeture d’hôtels, bars et restaurants
Fermetures d’écoles
Sources de la perte du PIB du système agroalimentaire
Les chocs sur les envois de fonds étrangers contribuent le plus aux pertes du PIB
agroalimentaire par son impact direct et significatif sur la demande alimentaire
Contribution des restrictions et chocs à la perte du PIB
agroalimentaire pendant la période de confinement
(total=100%)
(l’effet des compressions budgétaires aux subventions des engrais est aussi important)
La fermeture des frontières a des
répercussions importantes sur le
commerce transfrontalier des
bovins, bien que le commerce
informel pourrait continuer
Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali
Une grande partie du revenu des
ménages est consacrée à
l’alimentation
La baisse de la disponibilité des
engrais a des répercussions sur la
production céréalière et de
légumes en particulier
Malgré l’impact significatif sur le
secteur hôtelier, les effets sur
l’ensemble de l’économie sont
limités
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
-4.9%
-5.0%
-4.4%
-2.7%
-2.2%
-3.8%
-2.1%
-14.9%
-5.2%
-8.1%
-1.7%
-4.8%
-2.0%
Agriculture
Cultures vivrières
Céréales
Légumineuses et oléagineux
Racines et tubercules
Fruits et légumes
Canne à sucre
Cultures d’exportation
Elevage
Viandes et oeufs
Produits laitiers
Sylviculture
Pêche
Décomposition des impacts du PIB agricole
Les cultures céréalières sont les
groupes alimentaires et les sous-
secteurs agroalimentaires les plus
importants au Mali
Le secteur de l’élevage
touché par la baisse des
exportations de bovins
Part du PIB agric.
en 2018 (%)
(47.8%)
(5.1%)
(1.7%)
(11.6%)
(0.1%)
(4.9%)
(41.9%)
(22.9%)
(19.0%)
(5.1%)
(5.2%)
Le secteur du coton affecté par
la baisse de la demande
d’exportations de fil de coton
Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali
(24.5%)
Variation du PIB pendant la
période de confinement (%)
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Décomposition des impacts du PIB de la
transformation alimentaire
Variation du PIB pendant la
période de confinement (%)
Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali
Remarque : La transformation
alimentaire est un sous-secteur
de la fabrication
-1.8%
-1.1%
-3.4%
-1.9%
-2.8%
-1.8%
-1.2%
-2.3%
-2.8%
-3.0%
Transformation alimentaires
Viande
Poisson
Produits laitiers
Fruits et légumes
Matières grasses & huiles
Minoterie de céréales
Raffinage du sucre
Autres aliments
Boissons et tabac
Les ménages à revenu élevé qui sont les
plus touchés par la baisse des envois de
fonds étrangers sont également les
principaux consommateurs d’aliments
transformés.
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Impacts sur les revenus des ménages
Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali
Variation des revenus des ménages pendant la période
de confinement (%)
Tous les ménages connaissent d’importantes pertes de revenus
(pertes de revenus plus importantes pour les ménages urbains et à revenu élevé qui sont
plus susceptibles d’être employés dans des secteurs plus directement touchés par les
restrictions)
-9.4%
-7.1%
-10.0%
-8.2%
-7.3%
-10.7%
-11.4%
Tous les
ménages Quintiles 1-2 Quintiles 3-5 Rural Rural Agricole
Rural Non-
agricole Urbain
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Impacts sur la pauvreté pendant le confinement
Le taux national de pauvreté augmente de 6,6 points de
pourcentage pendant le confinement
Augmentation de la part de la population
vivant dans la pauvreté pendant la
période de confinement (%)
Augmentation du nombre de pauvres
au Mali pendant la période de
confinement (mil.)
Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali
(équivaut à 1,3 millions de pauvres supplémentaires)
6.6%
7.0%
5.5%
National Rural Urbain
1.3
1.0
0.3
National Rural Urbain
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
4
Impacts économiques sous
un allègement rapide et lent
des restrictions et la reprise
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Allégement des restrictions et reprise
Nous envisageons deux scénarios stylisés :
Allégement plus rapide : La plupart des restrictions sont progressivement levées avant fin
2020, mais les impacts de la baisse des exportations de coton persistent jusqu’à fin 2021
Allégement plus lent : Les restrictions sont modérément assouplies jusqu’à fin 2021
Allégement plus rapide Allégement plus lent Chocs mondiaux
Q1-2020
Janv. -
Févr.
Pas de choc dans la période pré-COVID-19
Mars
Période de couvre-feu du 25 Mars au 9 Mai
Q2-2020
Avr.
Mai
Chocs réduits de 20 % (50 % pour le
commerce intérieur)
Chocs réduits de 50 % pour le
commerce intérieur
Allégement plus rapide : Chocs réduits de 20 %
pour les exportations de fil de coton (1), les
exportations de bovins (2), les envois de fonds
depuis l’étranger (3)
Juin
Q3-2020
Juil.
Chocs réduits de 50 % (50 % pour le
commerce intérieur, 30 % pour le tourisme
et l’hôtellerie)
Chocs réduits de 40 % dans le reste de
l’économie (50 % pour le commerce
intérieur, 30 % pour le tourisme et
l’hôtellerie)
Allégement plus rapide : Chocs (1) et (2)
réduits de 50 % ; (3) de 30 %
Allégement plus lent : Chocs (1) et (2) réduits
de 40 % ; (3) de 30 %
Août
Sept.
Q4-2020
Oct.
Chocs réduits de 90 % (50 % pour le
tourisme et l’hôtellerie)
Chocs réduits de 80 % (40 % pour le
tourisme et l’hôtellerie)
Allégement plus rapide : Chocs (1) et (2)
réduits de 90 % ; (3) de 50 %
Allégement plus lent : Chocs (1) et (2) réduits
de 80 % ; (3) de 40 %
Nov.
Déc.
2021
Hormis des chocs minimes dus aux impacts
tardifs éventuels des restrictions
internationales sur les voyages, la plupart
des chocs disparaissent avant 2021
Les chocs se dissipent
progressivement tandis que
l’économie revient à la pleine
production d’ici la fin du T4 2021
Les chocs ont été multipliés par 8 pour les
exportations de fil de coton au Q2, avant un
retour aux niveaux pré-COVID d’ici fin 2021.
Les chocs se dissipent progressivement pour
(2) et (3) dans les deux scénarios
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Impacts sur le PIB par rapport aux scénarios de reprise
Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali
Variation du PIB national trimestriel (2020) et annuel (2020-2021) par rapport aux
scénarios d’allégement rapide ou lent
(changements relatifs au scénario de croissance sans COVID)
Le PIB national pourrait être 3,8 à 4,5 % plus bas en 2020;
des pertes légères pourraient s’étendre jusqu’en 2021
-0.7%
-8.3%
-4.9%
-1.4%
-0.2%
-1.0%
-0.1% 0.0%
-3.8%
-0.3%
-0.7%
-9.3%
-5.6%
-2.3%
-1.3% -1.5%
-0.3% -0.2%
-4.5%
-0.8%
Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 2020 2021
2020 2021 Annuelle
Plus rapide reprise
Plus lente reprise
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Pertes trimestrielles cumulatives du PIB
Même avec une reprise plus rapide, Mali n’atteint pas le niveau de
référence de 2020
(les pertes s’accumulent chaque trimestre; le PIB prendrait plus de temps à récupérer )
Variations cumulées du PIB en 2021 à partir de la fin 2019
(le taux de croissance prévu pour 2020 était de 5 % selon les Perspectives Economiques 2019 du FMI)
Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali
-1,000
-500
0
500
1,000
1,500
2,000
2,500
Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4
2019 2020 2021
Gain
cumulé
du
PIB
par
rapport
au
Q4
2019
(en
millions
USD)
Baseline
Plus rapide reprise
Plus lente reprise
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Impacts sur la pauvreté par rapport
aux scénarios de reprise
Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali
Variation du taux national de pauvreté sous l'hypothèse d’un allégement rapide ou lent
des restrictions (changements relatifs aux niveaux de pauvreté avant covid)
La pauvreté devrait se stabiliser en 2021 à mesure que les gens retournent
au travail, que les revenus se redressent et que la demande des
consommateurs reprenne
(cela cache une forte augmentation de la pauvreté au milieu de l’année, lorsque de nombreux ménages
vivant près du seuil de pauvreté peuvent avoir besoin d’un soutien gouvernemental ou autre)
0.3%
5.9%
3.6%
0.8%
0.1%
0.7%
0.0% 0.0%
2.6%
0.2%
0.3%
6.5%
4.1%
1.5%
0.8%
1.1%
0.1% 0.1%
3.1%
0.5%
Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 2020 2021
2020 2021 Annuelle
Plus rapide reprise
Plus lente reprise
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
A
Hypothèses détaillées sur les chocs
de production et de demande
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Canaux, chocs et secteurs affectés (1)
Type de restriction ou choc
mondial
Principaux
secteurs affectés2
Ampleur du
choc
Détail des sous-secteurs affectés par le choc2
Restrictions directes dans
l’agriculture
Agriculture
(A)
-3 % Culture et production animale, chasse et services connexes (D01) ; sylviculture et exploitation forestière
(D02) ; pêche et aquaculture (D03)
Limitation des activités
minières
Industries
extractives (B)
-10 % Charbon, lignite (D5) ; pétrole brut, gaz naturel (D06) ; minerais métalliques (D07) ; autres activités extractives
(D08) ; activités annexes à l’extraction (D09)
Suspension des activités
manufacturières non
essentielles
Industrie
manufacturière
(C)
0 % Produits alimentaires (D10) ; textiles, habillement, cuir (D13-15) ; produits chimiques, caoutchouc, plastiques
(D20-21); métallurgie (D24-25) ; matériel électromédical (G266)
0 % Boissons non alcoolisées (D11) ; Tabac (D12) ; bois, papier, imprimerie (D16-18) ; cokéfaction, produits
pétroliers raffinés (D19), produits chimiques à usage médicinal (D21)
Produits minéraux non métalliques (D23) ; équipements, machines (D26-28 sauf G266) ; véhicules
automobiles, autres matériels de transport (D29-30) ; meubles (D31), autres activités de fabrication (D33)
Perturbations de la distribution
d’énergie et d’eau
Électricité, gaz (D) ;
distribution d’eau
(E)
0 % Distribution d’électricité, de gaz, de vapeur (D35) ; collecte, traitement et distribution des eaux (D36) ; collecte
des eaux usées et déchets/remise en état (D37-39)
Limitation des activités de
construction
Construction
(F)
0 % Construction de bâtiments (D41) ; génie civil (D42) ; activités de construction spécialisées (D43)
Suspension des activités
commerciales non essentielles
Commerce de gros
(G)
0 % Produits agricoles bruts, animaux vivants (G462) ; machines, équipements et fournitures agricoles (C4653) ;
produits alimentaires, boissons, tabac, y compris sur les éventaires et marchés (G463, G471-472, C4781) ;
matériaux de construction, fournitures de quincaillerie, plomberie et chauffage (C4663) ; carburants
automobiles (G473) ; commerce de gros (D46 sauf G462-463, C4653, C4663)
Commerce de
détail (G)
0 % Commerce et réparation de véhicules à moteur (D45)
-30% Commerce de détail (D47 sauf G471-472, G47, C4781)
Restrictions des
voyages/transports
Transport,
stockage (H)
-10 % Activités postales/de messagerie (D53); transport par pipeline (G493)
-10% Transport maritime/côtier/intérieur des eaux (C5011-5012 C5022); soutien aux transports (G522)
-10% Transport ferroviaire/routier/aérien de marchandises (C4912 C4923 G512); entreposage/stockage
(G521)
-60% Transport urbain/suburbain de passagers/autres terrains (C4911 C4921-4922)
-60% Transport aérien de passagers (G511)
Consignes gouvernementales
de télétravail
Administration
publique, défense
(O)
-20 % Administration publique, défense, sécurité sociale obligatoire (D84)
Fermeture des hôtels,
des bars, restaurants
Services
d’hébergement;
de restauration (I)
-70 %
-60%
Hébergement (D55) ;
Services de restauration et de consommation de boissons (D56)
Mise à jour: 02 Dec. , 2020
Canaux, chocs et secteurs affectés (2)
Type de restriction ou
choc mondial
Principaux secteurs
affectés2
Ampleur du
choc
Détail des sous-secteurs affectés par le choc2
Suspension des services
commerciaux non
essentiels
Information,
communication (J) ;
finance, assurances
(K) ; immobilier (L) ;
activités
professionnelles/sci
entifiques/techniqu
es (M) ; services
administratifs et de
soutien (N)
-10 % Édition (D58) ; programmation et diffusion (D60) ; télécommunications (D61) ;
programmation/conseil en informatique (D62) ; services d’information (D63) ; services financiers,
assurances et caisses de retraite, activités auxiliaires (D64-66) ; activités immobilières (D68) ;
services de sécurité et d’investigation (D80)
-10 % Comptabilité, tenue de livres comptables, audit, conseil fiscal (G692) ; activités des sièges, conseil
en gestion (D70) ; recherche-développement scientifique (D72) ; publicité et études de marché
(D73) ; autres activités professionnelles/scientifiques/techniques (D74) ;
-10 % Activités juridiques (G692) ; activités d’architecture/ingénierie (D71) ; activités vétérinaires (D75)
-10 % Production de films cinématographiques/vidéos/programmes télévisés, etc. (D59) ; activités de
location/location-bail (D77) ; activités liées à l’emploi (D78) ; agences de voyages, voyagistes
(D79) ; services du bâtiment et aménagement paysager (D81) ; activités administratives et autres
activités d’appui aux entreprises (D82)
Fermeture des écoles Enseignement (P) -10 % Enseignement pré-primaire et primaire (G851)
-10 % Enseignement secondaire (G852) ; autres activités d’enseignement (G854)
-10 % Enseignement supérieur (G853) ; activités de soutien pédagogique (G855)
Perturbations des
hôpitaux et cliniques
Santé et action
sociale (Q)
0 % Activités relatives à la santé (D86) ; soins de santé dispensés en établissement (D87) ; action
sociale sans hébergement (D88)
Interdiction des sports et
autres activités
récréatives
Arts, spectacles et
activités
récréatives (R)
-60 % Activités créatives, arts et spectacles (D90) ; bibliothèques, archives, musées et autres activités
culturelles (D91) ; organisation de jeux de hasard et de pari (D92) ; activités
sportives/récréatives/de loisirs (D93)
Travailleurs domestiques
et autres services
Autres activités de
services (S);
ménages
employeurs (T) ;
organisations
extraterritoriales
(U)
-0 % Organisations/organismes extraterritoriaux
-10 % Organisations d’adhérents
-10 % Autres services personnels (D96) ; personnel/travailleurs domestiques (D97) ; autres activités de
production des ménages pour leur usage propre (D98)
-10 % Réparation d'ordinateurs et articles personnels/ménagers (D95)
Remarque : Les nombres entre parenthèses correspondent aux Codes de la Classification Internationale Type par Industrie (CITI, Révision 4) (par
grande section avec des sous-secteurs détaillés, D représente les divisions, G les groupes et C les classes).

Contenu connexe

Similaire à Mali: Impacts du COVID-19 sur la production, la pauvreté et le système alimentaire

Strategies lutte contre covid 19 (5)
Strategies lutte contre covid 19 (5)Strategies lutte contre covid 19 (5)
Strategies lutte contre covid 19 (5)Kelly kingsly Ph.D
 
Evaluation de l'impact économique de la pandémie de COVID-19 et des mesures d...
Evaluation de l'impact économique de la pandémie de COVID-19 et des mesures d...Evaluation de l'impact économique de la pandémie de COVID-19 et des mesures d...
Evaluation de l'impact économique de la pandémie de COVID-19 et des mesures d...Jean-michel Neugate
 
COVID19-Yassine-Zainab-Mouna Prof RABII.pptx
COVID19-Yassine-Zainab-Mouna Prof RABII.pptxCOVID19-Yassine-Zainab-Mouna Prof RABII.pptx
COVID19-Yassine-Zainab-Mouna Prof RABII.pptxDalalMouani1
 
Pourquoi et comment estimer l'impact économique du COVID-19
Pourquoi et comment estimer l'impact économique du COVID-19Pourquoi et comment estimer l'impact économique du COVID-19
Pourquoi et comment estimer l'impact économique du COVID-19Forums financiers de Wallonie
 
Note de l'OFCE sur le coût de la crise du coronavirus
Note de l'OFCE sur le coût de la crise du coronavirusNote de l'OFCE sur le coût de la crise du coronavirus
Note de l'OFCE sur le coût de la crise du coronavirusSociété Tripalio
 
Medef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirus
Medef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirusMedef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirus
Medef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirusSociété Tripalio
 
Veille économique. Covid-19 : impacts sur l'économie du nouveau pays de Lorie...
Veille économique. Covid-19 : impacts sur l'économie du nouveau pays de Lorie...Veille économique. Covid-19 : impacts sur l'économie du nouveau pays de Lorie...
Veille économique. Covid-19 : impacts sur l'économie du nouveau pays de Lorie...AudéLor
 
Echos finances #14
Echos finances #14Echos finances #14
Echos finances #14senmfb
 
cariforef_opc54_web.pdf
cariforef_opc54_web.pdfcariforef_opc54_web.pdf
cariforef_opc54_web.pdfFrance Travail
 
Fiche pays Cameroun.pdf
Fiche pays Cameroun.pdfFiche pays Cameroun.pdf
Fiche pays Cameroun.pdfLamineBahri2
 
Evolutions du marche_du_travail_et_de_emploi_en_region_provence-alpes-cote_d_...
Evolutions du marche_du_travail_et_de_emploi_en_region_provence-alpes-cote_d_...Evolutions du marche_du_travail_et_de_emploi_en_region_provence-alpes-cote_d_...
Evolutions du marche_du_travail_et_de_emploi_en_region_provence-alpes-cote_d_...France Travail
 
Evolutions du marche du travail et de emploi en région Provence Alpes Côte d'...
Evolutions du marche du travail et de emploi en région Provence Alpes Côte d'...Evolutions du marche du travail et de emploi en région Provence Alpes Côte d'...
Evolutions du marche du travail et de emploi en région Provence Alpes Côte d'...France Travail
 
ES_note_regionale_2T2022.pdf
ES_note_regionale_2T2022.pdfES_note_regionale_2T2022.pdf
ES_note_regionale_2T2022.pdfFrance Travail
 
Kyu pour opiiec_-_etude_impact_covid_-_1_rapport_national
Kyu pour opiiec_-_etude_impact_covid_-_1_rapport_nationalKyu pour opiiec_-_etude_impact_covid_-_1_rapport_national
Kyu pour opiiec_-_etude_impact_covid_-_1_rapport_nationalLéo Guittet
 
SÉNÉGAL : Voici le programme de résilience économique et sociale lancé par le...
SÉNÉGAL : Voici le programme de résilience économique et sociale lancé par le...SÉNÉGAL : Voici le programme de résilience économique et sociale lancé par le...
SÉNÉGAL : Voici le programme de résilience économique et sociale lancé par le...Serigne Diagne
 
Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilote
Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilotePolitique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilote
Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État piloteLa Fabrique de l'industrie
 
Idea: réflexions sur le budget 2021
Idea: réflexions sur le budget 2021Idea: réflexions sur le budget 2021
Idea: réflexions sur le budget 2021Paperjam_redaction
 

Similaire à Mali: Impacts du COVID-19 sur la production, la pauvreté et le système alimentaire (20)

Strategies lutte contre covid 19 (5)
Strategies lutte contre covid 19 (5)Strategies lutte contre covid 19 (5)
Strategies lutte contre covid 19 (5)
 
Evaluation de l'impact économique de la pandémie de COVID-19 et des mesures d...
Evaluation de l'impact économique de la pandémie de COVID-19 et des mesures d...Evaluation de l'impact économique de la pandémie de COVID-19 et des mesures d...
Evaluation de l'impact économique de la pandémie de COVID-19 et des mesures d...
 
COVID19-Yassine-Zainab-Mouna Prof RABII.pptx
COVID19-Yassine-Zainab-Mouna Prof RABII.pptxCOVID19-Yassine-Zainab-Mouna Prof RABII.pptx
COVID19-Yassine-Zainab-Mouna Prof RABII.pptx
 
Pourquoi et comment estimer l'impact économique du COVID-19
Pourquoi et comment estimer l'impact économique du COVID-19Pourquoi et comment estimer l'impact économique du COVID-19
Pourquoi et comment estimer l'impact économique du COVID-19
 
Note de l'OFCE sur le coût de la crise du coronavirus
Note de l'OFCE sur le coût de la crise du coronavirusNote de l'OFCE sur le coût de la crise du coronavirus
Note de l'OFCE sur le coût de la crise du coronavirus
 
Rapport annuel 2020
Rapport annuel 2020Rapport annuel 2020
Rapport annuel 2020
 
Medef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirus
Medef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirusMedef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirus
Medef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirus
 
Veille économique. Covid-19 : impacts sur l'économie du nouveau pays de Lorie...
Veille économique. Covid-19 : impacts sur l'économie du nouveau pays de Lorie...Veille économique. Covid-19 : impacts sur l'économie du nouveau pays de Lorie...
Veille économique. Covid-19 : impacts sur l'économie du nouveau pays de Lorie...
 
Echos finances #14
Echos finances #14Echos finances #14
Echos finances #14
 
cariforef_opc54_web.pdf
cariforef_opc54_web.pdfcariforef_opc54_web.pdf
cariforef_opc54_web.pdf
 
Avis_budgetaire_2023_PPT.pdf
Avis_budgetaire_2023_PPT.pdfAvis_budgetaire_2023_PPT.pdf
Avis_budgetaire_2023_PPT.pdf
 
Fiche pays Cameroun.pdf
Fiche pays Cameroun.pdfFiche pays Cameroun.pdf
Fiche pays Cameroun.pdf
 
Evolutions du marche_du_travail_et_de_emploi_en_region_provence-alpes-cote_d_...
Evolutions du marche_du_travail_et_de_emploi_en_region_provence-alpes-cote_d_...Evolutions du marche_du_travail_et_de_emploi_en_region_provence-alpes-cote_d_...
Evolutions du marche_du_travail_et_de_emploi_en_region_provence-alpes-cote_d_...
 
Evolutions du marche du travail et de emploi en région Provence Alpes Côte d'...
Evolutions du marche du travail et de emploi en région Provence Alpes Côte d'...Evolutions du marche du travail et de emploi en région Provence Alpes Côte d'...
Evolutions du marche du travail et de emploi en région Provence Alpes Côte d'...
 
ES_note_regionale_2T2022.pdf
ES_note_regionale_2T2022.pdfES_note_regionale_2T2022.pdf
ES_note_regionale_2T2022.pdf
 
Kyu pour opiiec_-_etude_impact_covid_-_1_rapport_national
Kyu pour opiiec_-_etude_impact_covid_-_1_rapport_nationalKyu pour opiiec_-_etude_impact_covid_-_1_rapport_national
Kyu pour opiiec_-_etude_impact_covid_-_1_rapport_national
 
SÉNÉGAL : Voici le programme de résilience économique et sociale lancé par le...
SÉNÉGAL : Voici le programme de résilience économique et sociale lancé par le...SÉNÉGAL : Voici le programme de résilience économique et sociale lancé par le...
SÉNÉGAL : Voici le programme de résilience économique et sociale lancé par le...
 
Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilote
Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilotePolitique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilote
Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilote
 
Pdf 05-2021
Pdf 05-2021Pdf 05-2021
Pdf 05-2021
 
Idea: réflexions sur le budget 2021
Idea: réflexions sur le budget 2021Idea: réflexions sur le budget 2021
Idea: réflexions sur le budget 2021
 

Plus de International Food Policy Research Institute (IFPRI)

Plus de International Food Policy Research Institute (IFPRI) (20)

Targeting in Development Projects: Approaches, challenges, and lessons learned
Targeting in Development Projects: Approaches, challenges, and lessons learnedTargeting in Development Projects: Approaches, challenges, and lessons learned
Targeting in Development Projects: Approaches, challenges, and lessons learned
 
Prevalence and Impact of Landmines on Ukrainian Agricultural Production
Prevalence and Impact of Landmines on Ukrainian Agricultural ProductionPrevalence and Impact of Landmines on Ukrainian Agricultural Production
Prevalence and Impact of Landmines on Ukrainian Agricultural Production
 
Global Markets and the War in Ukraine
Global Markets and  the War in UkraineGlobal Markets and  the War in Ukraine
Global Markets and the War in Ukraine
 
Impact of the Russian Military Invasion on Ukraine’s Agriculture and Trade
Impact of the Russian Military Invasion on Ukraine’s Agriculture and Trade Impact of the Russian Military Invasion on Ukraine’s Agriculture and Trade
Impact of the Russian Military Invasion on Ukraine’s Agriculture and Trade
 
Mapping cropland extent over a complex landscape: An assessment of the best a...
Mapping cropland extent over a complex landscape: An assessment of the best a...Mapping cropland extent over a complex landscape: An assessment of the best a...
Mapping cropland extent over a complex landscape: An assessment of the best a...
 
Examples of remote sensing application in agriculture monitoring
Examples of remote sensing application in agriculture monitoringExamples of remote sensing application in agriculture monitoring
Examples of remote sensing application in agriculture monitoring
 
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
 
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
 
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
 
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
 
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
Statistics from Space: Next-Generation Agricultural Production Information fo...
 
Current ENSO and IOD Conditions, Forecasts, and the Potential Impacts
Current ENSO and IOD Conditions, Forecasts, and the Potential ImpactsCurrent ENSO and IOD Conditions, Forecasts, and the Potential Impacts
Current ENSO and IOD Conditions, Forecasts, and the Potential Impacts
 
The importance of Rice in Senegal
The importance of Rice in SenegalThe importance of Rice in Senegal
The importance of Rice in Senegal
 
Global Rice Market and Export Restriction
Global Rice Market and Export RestrictionGlobal Rice Market and Export Restriction
Global Rice Market and Export Restriction
 
Global Rice Market Situation and Outlook
Global Rice Market Situation and Outlook Global Rice Market Situation and Outlook
Global Rice Market Situation and Outlook
 
Rice prices at highest (nominal) level in 15 years
Rice prices at highest (nominal) level in 15 yearsRice prices at highest (nominal) level in 15 years
Rice prices at highest (nominal) level in 15 years
 
Book Launch: Political Economy and Policy Analysis (PEPA) Sourcebook
Book Launch:  Political Economy and Policy Analysis (PEPA) SourcebookBook Launch:  Political Economy and Policy Analysis (PEPA) Sourcebook
Book Launch: Political Economy and Policy Analysis (PEPA) Sourcebook
 
Shocks, Production, Exports and Market Prices: An Analysis of the Rice Sector...
Shocks, Production, Exports and Market Prices: An Analysis of the Rice Sector...Shocks, Production, Exports and Market Prices: An Analysis of the Rice Sector...
Shocks, Production, Exports and Market Prices: An Analysis of the Rice Sector...
 
Anticipatory cash for climate resilience
Anticipatory cash for climate resilienceAnticipatory cash for climate resilience
Anticipatory cash for climate resilience
 
2023 Global Report on Food Crises: Joint Analysis for Better Decisions
2023 Global Report on Food Crises: Joint Analysis for Better Decisions 2023 Global Report on Food Crises: Joint Analysis for Better Decisions
2023 Global Report on Food Crises: Joint Analysis for Better Decisions
 

Mali: Impacts du COVID-19 sur la production, la pauvreté et le système alimentaire

  • 1. Mali Impacts du COVID-19 sur la production, la pauvreté et le système alimentaire Yenizié Koné1, Karl Pauw2, Josée Randriamamonjy2, and James Thurlow2 1 Michigan State University 2 IFPRI 03 Novembre, 2020 Produced under CGIAR’s Research Program on Policies, Institutions, and Markets (PIM) Déni de responsabilité: L’analyse présentée dans ce document est celle des auteurs et ne reflète pas nécessairement le point de vue de leurs institutions. . Soutien financier du
  • 2. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Coûts économiques considérables du confinement • On estime que le PIB national diminue de 10 % pendant la période du confinement (199 millions USD de pertes de PIB) • La chute de la demande des consommateurs et des exportations a eu un impact négatif sur le système alimentaire (baisse de 5 % du PIB agroalimentaire, même si le secteur alimentaire etait dispensé des restrictions directes) Le taux de pauvreté augmente de 7 points de pourcentage au cours du confinement (1,3 million de personnes supplémentaires sont passées temporairement sous le seuil de pauvreté national) Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali Impacts économiques du confinement 9.7 4.7 6.6 Baisse en pourcentage du PIB national Baisse en pourcentage du PIB du système agroalimentaire Augmentation en point de pourcentage du taux de pauvreté national 2.0 1.3 Baisse du PIB national en 100 millions de dollars Augmentation du nombre de pauvres en millions
  • 3. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Coûts susceptibles de persister en 2021 • L’économie a réouvert et les restrictions ont été progressivement allégées • Mais les pertes économiques demeurent, même avec une reprise rapide (Le PIB pourrait être de 3,8 à 4,5 % plus bas en 2020 ; les pertes s’étendent jusqu’en 2021, mais pourraient être légères par rapport au scénario sans COVID) • Les taux moyens du PIB et de pauvreté pour 2020 cachent de fortes détériorations (certaines entreprises et populations nécessiteront un soutien du gouvernement pour résister et se rétablir) Impacts trimestriels au niveau national sous l'hypothèse de reprise rapide et lente (Écart par rapport au scénario de référence sans COVID) -0.7% -8.3% -4.9% -1.4% -3.8% -0.3% -0.7% -9.3% -5.6% -2.3% -4.5% -0.8% Q1 Q2 Q3 Q4 2020 2021 2020 Annuelle Plus rapide reprise Plus lente reprise 0.3% 5.9% 3.6% 0.8% 2.6% 0.2% 0.3% 6.5% 4.1% 1.5% 3.1% 0.5% Q1 Q2 Q3 Q4 2020 2021 2020 Annuelle Variation du PIB (%) Evolution de la pauvreté (ptp.)
  • 4. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Pandémie de COVID-19 & mesures de restriction au Mali 1
  • 5. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 17-mars- 20 24-mars- 20 31-mars- 20 7-avr.-20 4-avr.-20 1-avr.-20 8-avr.-20 5-mai-20 2-mai-20 9-mai-20 6-mai-20 2-juin-20 9-juin-20 6-juin-20 3-juin-20 0-juin-20 7-juil.-20 4-juil.-20 1-juil.-20 8-juil.-20 04-août- 20 11-août- 20 18-août- 20 25-août- 20 01-sept.- 20 08-sept.- 20 15-sept.- 20 22-sept.- 20 29-sept.- 20 6-oct.-20 3-oct.-20 Nouveaux cas confirmés Chronologie des cas de COVID-19 et politiques Premier cas confirmé au Mali - Horaires de travail réduits pour les employés du public de 7 h 30 à 14 h du lundi au vendredi, sauf services de défense, sécurité et santé 30/03 - Nombre limité de passagers autorisés à prendre le bus, le taxi et des véhicules privés27/03 - Suspension de tous les vols commerciaux en provenance de pays ayant des cas confirmés de COVID-19, à l’exception du transport de marchandises 17/03 - Annonce de la fermeture des écoles et des universités pendant 3 semaines - Suspension de tous les rassemblements publics de plus de 50 personnes (évènements sportifs, sociaux et culturels, politiques) 17/03 - Fermeture des discothèques, bars et restaurants 17/03 - Les marchés en plein air ouvrent de 6 h à 16 h du lundi au dimanche 07/04 - Les supermarchés et autres magasins alimentaires ouvrent de 8 h à 19 h du lundi au samedi 07/04 - Les petits magasins de quartier ouvrent de 6 h à 20 h du lundi au dimanche 07/04 - Réouverture des écoles pour les classes à examen du primaire et du secondaire 01/06 - Le gouvernement accorde des subventions de 35 milliards de FCFA au secteur du coton pour financer le coût des engrais 07/06 - Le gouvernement, via la CMDT, achète du coton à 225-250 FCFA/kg 07/06 Ouverture des écoles dans tout le pays 14/09 Réouverture des infrastructures culturelles 06/08 - Couvre-feu entre 21 h et 5 h 25/03 - État d’urgence sanitaire 25.03 - Fermeture des frontières terrestres pour les passagers et le trafic de véhicules, hors transport de marchandises et fret 25/03 Fin des mesures de couvre-feu 09/05 Réouverture des frontières aériennes 25/07 Retour aux horaires normaux dans les services publics ; fin de l’alternance du travail 01/08 Réouverture des frontières terrestres 31/07 Le Mali n’a jamais imposé de confinement strict, et a opté pour un couvre-feu du 25 Mars au 9 Mai, associé à des fermetures d’écoles, des restrictions des voyages intérieurs et internationaux et des mesures de distanciation sociale.
  • 6. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Secteurs affectés par la COVID-19 et les restrictions (1) Secteur Restrictions ou exemptions pendant le confinement – à l’échelle nationale Impact direct ? Agriculture Les compressions budgétaires forcées du programme national de subvention des engrais pourraient avoir des impacts sur le volume de la production de céréales et de légumes Modéré Exploitation minière La production minière d’or devrait baisser de 8,3 % en 2020 en raison des perturbations de la chaîne d’approvisionnement (pertes amorties par la hausse des prix de l’or) Modéré Industrie manufacturière Pas d’effet direct du couvre-feu prévu pour le secteur manufacturier (couvre-feu imposé de 21 h à 5 h) Aucun Services publics Distribution d’électricité et d’eau exemptée (secteur essentiel) Aucun Construction Pas d’effet direct du couvre-feu prévu sur la construction publique ou privée (couvre-feu imposé de 21 h à 5 h) Aucun Services de commerce de gros et de détail Réduction des heures d’ouverture imposée pour les supermarchés (8 h à 19 h) et les marchés en plein air (6 h à 16 h). La fermeture des frontières a affecté la disponibilité et le commerce intérieur de biens importés Élevé Transport, entreposage et fret Fermeture des frontières terrestres à la circulation des véhicules de tourisme; exception pour le transport de marchandises et le fret. Interdiction des transports urbains la nuit. Suspension de tout transport aérien commercial de passagers Élevé Hébergement et restauration Fermetures d’hôtels et/ou baisse considérable de la fréquentation. Fermeture des discothèques, bars et restaurants Élevé
  • 7. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Secteurs affectés par la COVID-19 et les restrictions (2) Secteur Restrictions ou exemptions pendant la période de confinement – à l’échelle nationale Impact direct ? Banques, finances et assurances Pas d’effet direct du couvre-feu prévu sur le secteur de la banque, de la finance et de l’assurance, bien que les mesures de télétravail et de distanciation sociale aient un certain impact sur l’offre ou la demande Modéré Services professionnels et commerciaux Pas d’effet direct du couvre-feu prévu sur le secteur de la banque, de la finance et de l’assurance, bien que les mesures de télétravail et de distanciation sociale aient un certain impact sur l’offre ou la demande Modéré Administration publique et maintien de l’ordre Les organismes et services publics restent ouverts, mais beaucoup d’employés sont en télétravail Modéré Services d’enseignement Toutes les écoles publiques fermées de mi-Mars à mi-Septembre ; possibilités limitées d’enseignement en ligne Modéré Services de santé Services de santé dispensés (service essentiel) Aucun Sports et loisirs Rassemblements sportifs, religieux, culturels et politiques suspendus de mi-mars à mi-septembre Élevé
  • 8. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Secteurs affectés par la COVID-19 et les restrictions (3) Secteur À l’échelle nationale Impact direct ? Demande d’exportations La fermeture des frontières régionales affecte les exportations (formelles) de bovins (-30 %). Les exportations de coton sont affectées par la réduction de la demande mondiale en 2020 (-10 %) ; un contrecoup important est prévu en 2021 (-80 %) en raison de l’exode des producteurs de coton en 2020 Modéré Envois de fonds Baisse de la valeur des envois de fonds des ressortissants nationaux travaillant à l’étranger Modéré Investissements directs étrangers Chute des investissements directs étrangers dans les machines, les équipements, les véhicules et les activités de construction Modéré Voir les hypothèses détaillées par secteur sur les chocs de production et de demande dans l’Annexe à la fin du jeu de diapositives
  • 9. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Mesurer les impacts économiques 2
  • 10. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Analyse du multiplicateur sur l’ensemble de l’économie • Les mesures de confinement et d’autres chocs ont des impacts directs sur les activités de certains secteurs (par ex. fermeture des écoles, interdiction des évènements sportifs, restriction des déplacements, etc.) • Mais elles ont induit également des impacts indirects sur d’autres secteurs impliqués dans les chaînes d’approvisionnement (par ex. fournisseurs d’intrants et utilisateurs en aval) • L’analyse du multiplicateur utilise les tableaux d’entrée-sortie par secteur pour mesurer les impacts directs et indirects le long des chaînes d’approvisionnement et d’une chaîne à l’autre (y compris les impacts sur le PIB, les emplois et les revenus des ménages) • Le modèle pour Mali est basé sur la MCS de 2018 et les données de l’enquête EMOP auprès des ménages (résultats mis à l’échelle en fonction du PIB et des niveaux d’emploi de 2019)
  • 11. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Impacts sur l’ensemble de l’économie PIB | Emploi Revenus | Pauvreté Impacts directs Cadre d’analyse de la COVID-19 Canaux d’impact mondiaux (liés aux confinements partiels ou totaux dans d’autres pays) Impacts indirects Canaux d’impact nationaux (liés aux confinements partiels ou totaux dans le pays) • Demande d’exportations • Envois de fonds et migrations • Investissements directs étrangers • Agriculture • Exploitation minière et pétrole brut • Industrie manufacturière • Services publics (énergie, eau) • Construction • Commerce de gros et de détail • Transport, entreposage et fret • Hôtellerie et restauration • Banques, finances et assurances • Services professionnels et commerciaux • Administration publique et maintien de l’ordre • Services d’enseignement • Services sanitaires et sociaux • Sports et loisirs • Services communautaires et autres
  • 12. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Canaux d’impact et chocs • Les mesures de confinement sont simulés à l’aide d’une série de canaux d’impact • Les chocs sur chacun des canaux sont appliqués sur le modèle, et les impacts sont suivis simultanément sur toutes les chaînes logistiques • Le modèle du multiplicateur divise l’économie du Mali en 86 secteurs (les chocs sont calculés de façon ascendante, en utilisant les tableaux ressources-emplois pour 116 biens et services) • L’ampleur des chocs est estimée par l’équipe de l’IFPRI et informée par des experts nationaux (voir Annexe)
  • 13. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Période de couvre-feu et scénarios de reprise Q1-2020 Q2-2020 Q3-2020 Q4-2020 Couvre-feu imposé Allégement minime des restrictions pour le reste du Q2 1 2 1. Impacts uniquement pendant la période de couvre-feu • Période de six semaines pendant laquelle un couvre-feu est imposé et les mesures de distanciation sociale sont les plus sévères • On suppose que les chocs agissent à l’échelle nationale 2. Impacts pour le reste de 2020 et 2021 à mesure que les restrictions sont levées • Nous comparerons un allégement plus rapide et plus lent des restrictions sur deux ans, bien que la plupart des restrictions aient été totalement levées fin 2020 • L’analyse tient compte de la saisonnalité intra-annuelle Janv . Févr . Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov . Déc . Janv . Févr. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept . Oct. Nov . Déc . Q1-2021 Q2-2021 Q3-2021 Q4-2021 Nouvel allégement des restrictions au Q3 2020 Outre la baisse considérable des exportations de coton en raison de la récolte réduite de 2020, des impacts minimaux persistent dans le reste de l’économie, tandis que le retour à la pleine production est estimé pour la fin du Q4 2021 Levée de la plupart des restrictions fin du Q4 2020
  • 14. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Impacts économiques pendant le confinement 3
  • 15. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Pertes du PIB pendant le confinement Le PIB national chute de 10% pendant le confinement (pertes économiques les plus importantes dans le secteur des services, tant en termes relatifs qu’absolus) Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali Variation du PIB total pendant la période de confinement (%) Variation du PIB total pendant la période de confinement (mil. USD) -9.7% -4.9% -10.5% -14.8% Total Agriculture Industrie Services -$198.7 -$42.5 -$47.5 -$108.7 Total Agriculture Industrie Services
  • 16. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 18.0% 16.4% 12.6% 11.1% 10.6% 8.5% 7.9% 6.3% 3.5% 2.5% 1.6% 0.9% Restrictions au transport de passagers et autres Suspension des manifestations sportives et religieuses Commerce de gros et de détail limités Chocs à l’investissement étranger direct Chocs sur les envois de fonds étrangers Réduction des activités minières Restrictions aux services aux entreprises Baisse des subventions aux engrais Chocs à l’exportation des bovins Fermetures d’écoles Chocs à l’exportation du coton Fermeture d’hôtels, bars et restaurants Sources de la perte du PIB Les restrictions au transport et limitations imposées aux rassemblements publics représentent un tiers des pertes du PIB Contribution des restrictions & chocs à la perte du PIB total pendant la période de confinement (total=100%) (contribution importante des chocs aux envois de fonds étrangers) L’interdiction des rassemblements publics a des répercussions importantes sur les services aux entreprises Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali Restrictions au transport de passagers et réduction de la demande de transport en raison du ralentissement économique Les envois de fonds étrangers représentent près de 5 % des revenus des ménages au Mali Les restrictions commerciales ont un impact sur les secteurs producteurs (y.c. fournisseurs d’intrants)
  • 17. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 -4.7% -4.9% -2.3% -3.2% -18.1% Système agroalimentaire (48.7%) Agriculture (20.1%) Agro-transformation (15.9%) Commerces et transports alimentaires (11.0%) Services alimentaires (1.6%) Impacts sur le système agroalimentaire L’approvisionnement alimentaire est exempté de la plupart des restrictions, mais il est toujours indirectement affecté par la baisse des revenus des consommateurs et d’autres chocs Changement du PIB agroalimentaire pendant la période de confinement (%) Changement du PIB agroalimentaire pendant la période de confinement (mil. USD) (les services d'hôtellerie et de restauration sont également touchés bien qu’il s’agit d’une composante moins importante de l’ensemble du système agroalimentaire) Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali Part du PIB total en 2018 (%) -$50.0 -$42.5 -$1.8 -$4.0 -$1.8 Système agroalimentaire (51.2%) Agriculture (40.7%) Agro-transformation (4.3%) Commerces et transports alimentaires (5.6%) Services alimentaires (0.5%)
  • 18. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 24.0% 20.2% 13.2% 9.3% 8.5% 5.9% 4.4% 4.2% 3.6% 3.2% 2.2% 1.3% Chocs sur les envois de fonds étrangers Baisse des subventions aux engrais Chocs à l’exportation des bovins Suspension des manifestations sportives et religieuses Restrictions au transport de passagers et autres Chocs à l’investissement étranger direct Réduction des activités minières Chocs à l’exportation du coton Commerce de gros et de détail limités Restrictions aux services aux entreprises Fermeture d’hôtels, bars et restaurants Fermetures d’écoles Sources de la perte du PIB du système agroalimentaire Les chocs sur les envois de fonds étrangers contribuent le plus aux pertes du PIB agroalimentaire par son impact direct et significatif sur la demande alimentaire Contribution des restrictions et chocs à la perte du PIB agroalimentaire pendant la période de confinement (total=100%) (l’effet des compressions budgétaires aux subventions des engrais est aussi important) La fermeture des frontières a des répercussions importantes sur le commerce transfrontalier des bovins, bien que le commerce informel pourrait continuer Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali Une grande partie du revenu des ménages est consacrée à l’alimentation La baisse de la disponibilité des engrais a des répercussions sur la production céréalière et de légumes en particulier Malgré l’impact significatif sur le secteur hôtelier, les effets sur l’ensemble de l’économie sont limités
  • 19. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 -4.9% -5.0% -4.4% -2.7% -2.2% -3.8% -2.1% -14.9% -5.2% -8.1% -1.7% -4.8% -2.0% Agriculture Cultures vivrières Céréales Légumineuses et oléagineux Racines et tubercules Fruits et légumes Canne à sucre Cultures d’exportation Elevage Viandes et oeufs Produits laitiers Sylviculture Pêche Décomposition des impacts du PIB agricole Les cultures céréalières sont les groupes alimentaires et les sous- secteurs agroalimentaires les plus importants au Mali Le secteur de l’élevage touché par la baisse des exportations de bovins Part du PIB agric. en 2018 (%) (47.8%) (5.1%) (1.7%) (11.6%) (0.1%) (4.9%) (41.9%) (22.9%) (19.0%) (5.1%) (5.2%) Le secteur du coton affecté par la baisse de la demande d’exportations de fil de coton Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali (24.5%) Variation du PIB pendant la période de confinement (%)
  • 20. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Décomposition des impacts du PIB de la transformation alimentaire Variation du PIB pendant la période de confinement (%) Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali Remarque : La transformation alimentaire est un sous-secteur de la fabrication -1.8% -1.1% -3.4% -1.9% -2.8% -1.8% -1.2% -2.3% -2.8% -3.0% Transformation alimentaires Viande Poisson Produits laitiers Fruits et légumes Matières grasses & huiles Minoterie de céréales Raffinage du sucre Autres aliments Boissons et tabac Les ménages à revenu élevé qui sont les plus touchés par la baisse des envois de fonds étrangers sont également les principaux consommateurs d’aliments transformés.
  • 21. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Impacts sur les revenus des ménages Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali Variation des revenus des ménages pendant la période de confinement (%) Tous les ménages connaissent d’importantes pertes de revenus (pertes de revenus plus importantes pour les ménages urbains et à revenu élevé qui sont plus susceptibles d’être employés dans des secteurs plus directement touchés par les restrictions) -9.4% -7.1% -10.0% -8.2% -7.3% -10.7% -11.4% Tous les ménages Quintiles 1-2 Quintiles 3-5 Rural Rural Agricole Rural Non- agricole Urbain
  • 22. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Impacts sur la pauvreté pendant le confinement Le taux national de pauvreté augmente de 6,6 points de pourcentage pendant le confinement Augmentation de la part de la population vivant dans la pauvreté pendant la période de confinement (%) Augmentation du nombre de pauvres au Mali pendant la période de confinement (mil.) Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali (équivaut à 1,3 millions de pauvres supplémentaires) 6.6% 7.0% 5.5% National Rural Urbain 1.3 1.0 0.3 National Rural Urbain
  • 23. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 4 Impacts économiques sous un allègement rapide et lent des restrictions et la reprise
  • 24. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Allégement des restrictions et reprise Nous envisageons deux scénarios stylisés : Allégement plus rapide : La plupart des restrictions sont progressivement levées avant fin 2020, mais les impacts de la baisse des exportations de coton persistent jusqu’à fin 2021 Allégement plus lent : Les restrictions sont modérément assouplies jusqu’à fin 2021 Allégement plus rapide Allégement plus lent Chocs mondiaux Q1-2020 Janv. - Févr. Pas de choc dans la période pré-COVID-19 Mars Période de couvre-feu du 25 Mars au 9 Mai Q2-2020 Avr. Mai Chocs réduits de 20 % (50 % pour le commerce intérieur) Chocs réduits de 50 % pour le commerce intérieur Allégement plus rapide : Chocs réduits de 20 % pour les exportations de fil de coton (1), les exportations de bovins (2), les envois de fonds depuis l’étranger (3) Juin Q3-2020 Juil. Chocs réduits de 50 % (50 % pour le commerce intérieur, 30 % pour le tourisme et l’hôtellerie) Chocs réduits de 40 % dans le reste de l’économie (50 % pour le commerce intérieur, 30 % pour le tourisme et l’hôtellerie) Allégement plus rapide : Chocs (1) et (2) réduits de 50 % ; (3) de 30 % Allégement plus lent : Chocs (1) et (2) réduits de 40 % ; (3) de 30 % Août Sept. Q4-2020 Oct. Chocs réduits de 90 % (50 % pour le tourisme et l’hôtellerie) Chocs réduits de 80 % (40 % pour le tourisme et l’hôtellerie) Allégement plus rapide : Chocs (1) et (2) réduits de 90 % ; (3) de 50 % Allégement plus lent : Chocs (1) et (2) réduits de 80 % ; (3) de 40 % Nov. Déc. 2021 Hormis des chocs minimes dus aux impacts tardifs éventuels des restrictions internationales sur les voyages, la plupart des chocs disparaissent avant 2021 Les chocs se dissipent progressivement tandis que l’économie revient à la pleine production d’ici la fin du T4 2021 Les chocs ont été multipliés par 8 pour les exportations de fil de coton au Q2, avant un retour aux niveaux pré-COVID d’ici fin 2021. Les chocs se dissipent progressivement pour (2) et (3) dans les deux scénarios
  • 25. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Impacts sur le PIB par rapport aux scénarios de reprise Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali Variation du PIB national trimestriel (2020) et annuel (2020-2021) par rapport aux scénarios d’allégement rapide ou lent (changements relatifs au scénario de croissance sans COVID) Le PIB national pourrait être 3,8 à 4,5 % plus bas en 2020; des pertes légères pourraient s’étendre jusqu’en 2021 -0.7% -8.3% -4.9% -1.4% -0.2% -1.0% -0.1% 0.0% -3.8% -0.3% -0.7% -9.3% -5.6% -2.3% -1.3% -1.5% -0.3% -0.2% -4.5% -0.8% Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 2020 2021 2020 2021 Annuelle Plus rapide reprise Plus lente reprise
  • 26. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Pertes trimestrielles cumulatives du PIB Même avec une reprise plus rapide, Mali n’atteint pas le niveau de référence de 2020 (les pertes s’accumulent chaque trimestre; le PIB prendrait plus de temps à récupérer ) Variations cumulées du PIB en 2021 à partir de la fin 2019 (le taux de croissance prévu pour 2020 était de 5 % selon les Perspectives Economiques 2019 du FMI) Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali -1,000 -500 0 500 1,000 1,500 2,000 2,500 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 2019 2020 2021 Gain cumulé du PIB par rapport au Q4 2019 (en millions USD) Baseline Plus rapide reprise Plus lente reprise
  • 27. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Impacts sur la pauvreté par rapport aux scénarios de reprise Source: Résultats du Multiplicateur de la MCS du Mali Variation du taux national de pauvreté sous l'hypothèse d’un allégement rapide ou lent des restrictions (changements relatifs aux niveaux de pauvreté avant covid) La pauvreté devrait se stabiliser en 2021 à mesure que les gens retournent au travail, que les revenus se redressent et que la demande des consommateurs reprenne (cela cache une forte augmentation de la pauvreté au milieu de l’année, lorsque de nombreux ménages vivant près du seuil de pauvreté peuvent avoir besoin d’un soutien gouvernemental ou autre) 0.3% 5.9% 3.6% 0.8% 0.1% 0.7% 0.0% 0.0% 2.6% 0.2% 0.3% 6.5% 4.1% 1.5% 0.8% 1.1% 0.1% 0.1% 3.1% 0.5% Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 2020 2021 2020 2021 Annuelle Plus rapide reprise Plus lente reprise
  • 28. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 A Hypothèses détaillées sur les chocs de production et de demande
  • 29. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Canaux, chocs et secteurs affectés (1) Type de restriction ou choc mondial Principaux secteurs affectés2 Ampleur du choc Détail des sous-secteurs affectés par le choc2 Restrictions directes dans l’agriculture Agriculture (A) -3 % Culture et production animale, chasse et services connexes (D01) ; sylviculture et exploitation forestière (D02) ; pêche et aquaculture (D03) Limitation des activités minières Industries extractives (B) -10 % Charbon, lignite (D5) ; pétrole brut, gaz naturel (D06) ; minerais métalliques (D07) ; autres activités extractives (D08) ; activités annexes à l’extraction (D09) Suspension des activités manufacturières non essentielles Industrie manufacturière (C) 0 % Produits alimentaires (D10) ; textiles, habillement, cuir (D13-15) ; produits chimiques, caoutchouc, plastiques (D20-21); métallurgie (D24-25) ; matériel électromédical (G266) 0 % Boissons non alcoolisées (D11) ; Tabac (D12) ; bois, papier, imprimerie (D16-18) ; cokéfaction, produits pétroliers raffinés (D19), produits chimiques à usage médicinal (D21) Produits minéraux non métalliques (D23) ; équipements, machines (D26-28 sauf G266) ; véhicules automobiles, autres matériels de transport (D29-30) ; meubles (D31), autres activités de fabrication (D33) Perturbations de la distribution d’énergie et d’eau Électricité, gaz (D) ; distribution d’eau (E) 0 % Distribution d’électricité, de gaz, de vapeur (D35) ; collecte, traitement et distribution des eaux (D36) ; collecte des eaux usées et déchets/remise en état (D37-39) Limitation des activités de construction Construction (F) 0 % Construction de bâtiments (D41) ; génie civil (D42) ; activités de construction spécialisées (D43) Suspension des activités commerciales non essentielles Commerce de gros (G) 0 % Produits agricoles bruts, animaux vivants (G462) ; machines, équipements et fournitures agricoles (C4653) ; produits alimentaires, boissons, tabac, y compris sur les éventaires et marchés (G463, G471-472, C4781) ; matériaux de construction, fournitures de quincaillerie, plomberie et chauffage (C4663) ; carburants automobiles (G473) ; commerce de gros (D46 sauf G462-463, C4653, C4663) Commerce de détail (G) 0 % Commerce et réparation de véhicules à moteur (D45) -30% Commerce de détail (D47 sauf G471-472, G47, C4781) Restrictions des voyages/transports Transport, stockage (H) -10 % Activités postales/de messagerie (D53); transport par pipeline (G493) -10% Transport maritime/côtier/intérieur des eaux (C5011-5012 C5022); soutien aux transports (G522) -10% Transport ferroviaire/routier/aérien de marchandises (C4912 C4923 G512); entreposage/stockage (G521) -60% Transport urbain/suburbain de passagers/autres terrains (C4911 C4921-4922) -60% Transport aérien de passagers (G511) Consignes gouvernementales de télétravail Administration publique, défense (O) -20 % Administration publique, défense, sécurité sociale obligatoire (D84) Fermeture des hôtels, des bars, restaurants Services d’hébergement; de restauration (I) -70 % -60% Hébergement (D55) ; Services de restauration et de consommation de boissons (D56)
  • 30. Mise à jour: 02 Dec. , 2020 Canaux, chocs et secteurs affectés (2) Type de restriction ou choc mondial Principaux secteurs affectés2 Ampleur du choc Détail des sous-secteurs affectés par le choc2 Suspension des services commerciaux non essentiels Information, communication (J) ; finance, assurances (K) ; immobilier (L) ; activités professionnelles/sci entifiques/techniqu es (M) ; services administratifs et de soutien (N) -10 % Édition (D58) ; programmation et diffusion (D60) ; télécommunications (D61) ; programmation/conseil en informatique (D62) ; services d’information (D63) ; services financiers, assurances et caisses de retraite, activités auxiliaires (D64-66) ; activités immobilières (D68) ; services de sécurité et d’investigation (D80) -10 % Comptabilité, tenue de livres comptables, audit, conseil fiscal (G692) ; activités des sièges, conseil en gestion (D70) ; recherche-développement scientifique (D72) ; publicité et études de marché (D73) ; autres activités professionnelles/scientifiques/techniques (D74) ; -10 % Activités juridiques (G692) ; activités d’architecture/ingénierie (D71) ; activités vétérinaires (D75) -10 % Production de films cinématographiques/vidéos/programmes télévisés, etc. (D59) ; activités de location/location-bail (D77) ; activités liées à l’emploi (D78) ; agences de voyages, voyagistes (D79) ; services du bâtiment et aménagement paysager (D81) ; activités administratives et autres activités d’appui aux entreprises (D82) Fermeture des écoles Enseignement (P) -10 % Enseignement pré-primaire et primaire (G851) -10 % Enseignement secondaire (G852) ; autres activités d’enseignement (G854) -10 % Enseignement supérieur (G853) ; activités de soutien pédagogique (G855) Perturbations des hôpitaux et cliniques Santé et action sociale (Q) 0 % Activités relatives à la santé (D86) ; soins de santé dispensés en établissement (D87) ; action sociale sans hébergement (D88) Interdiction des sports et autres activités récréatives Arts, spectacles et activités récréatives (R) -60 % Activités créatives, arts et spectacles (D90) ; bibliothèques, archives, musées et autres activités culturelles (D91) ; organisation de jeux de hasard et de pari (D92) ; activités sportives/récréatives/de loisirs (D93) Travailleurs domestiques et autres services Autres activités de services (S); ménages employeurs (T) ; organisations extraterritoriales (U) -0 % Organisations/organismes extraterritoriaux -10 % Organisations d’adhérents -10 % Autres services personnels (D96) ; personnel/travailleurs domestiques (D97) ; autres activités de production des ménages pour leur usage propre (D98) -10 % Réparation d'ordinateurs et articles personnels/ménagers (D95) Remarque : Les nombres entre parenthèses correspondent aux Codes de la Classification Internationale Type par Industrie (CITI, Révision 4) (par grande section avec des sous-secteurs détaillés, D représente les divisions, G les groupes et C les classes).