Marjane     Année universitaire : 2010-2011                                 P age |1                       Dédicace       ...
Marjane     Année universitaire : 2010-2011                     P age |2Remerciements     Il m’est agréable de saisir cett...
Marjane       Année universitaire : 2010-2011                                     P age |3       SommaireIntroduction …………...
Marjane        Année universitaire : 2010-2011                                             P age |4Introduction       Dans...
Marjane           Année universitaire : 2010-2011                                                       P age |5Section 1 ...
Marjane          Année universitaire : 2010-2011                                       P age |6Part de marché       Les gr...
Marjane        Année universitaire : 2010-2011                                         P age |7Section 2 : Présentation de...
Marjane       Année universitaire : 2010-2011                                          P age |8     En déclinant tous les ...
Marjane        Année universitaire : 2010-2011                                          P age |9son développement passe pa...
Marjane                Année universitaire : 2010-2011                                            P a g e | 10      III- O...
Marjane    Année universitaire : 2010-2011                                        P a g e | 11       L’organigramme hiérar...
Marjane    Année universitaire : 2010-2011                           P a g e | 12          Département           Rayon    ...
Marjane        Année universitaire : 2010-2011                                               P a g e | 13        2. Les dé...
Marjane           Année universitaire : 2010-2011                                                       P a g e | 14      ...
Marjane           Année universitaire : 2010-2011                                            P a g e | 15           -l’his...
Marjane       Année universitaire : 2010-2011                                            P a g e | 16   Comme j’ai déjà si...
Marjane    Année universitaire : 2010-2011                                              P a g e | 17 Contact avec les cli...
MarjaneAnnée universitaire : 2010-2011                                           P a g e | 18Commentaire :       Daprès le...
Marjane        Année universitaire : 2010-2011                                                  P a g e | 19       Questio...
Marjane       Année universitaire : 2010-2011                                             P a g e | 20Question 3 : Pensez-...
Marjane       Année universitaire : 2010-2011                                       P a g e | 21  Question 4 : Connaissez-...
Marjane        Année universitaire : 2010-2011                                             P a g e | 22Question 5 : Concer...
Marjane        Année universitaire : 2010-2011                                                P a g e | 23  Question 6 : q...
Marjane         Année universitaire : 2010-2011                                                   P a g e | 24         Que...
Marjane       Année universitaire : 2010-2011                                           P a g e | 25CONCLUSION :         L...
MarjaneAnnée universitaire : 2010-2011   P a g e | 26            ANNEXES
Marjane     Année universitaire : 2010-2011                P a g e | 27ANNEXE 1 : Maquette de suivie des produits économiq...
Marjane       Année universitaire : 2010-2011                                          P a g e | 28ANNEXE 2 : questionnair...
Marjane   Année universitaire : 2010-2011                                       P a g e | 29Webographie et bibliographie ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

rapport de stage : Etude de comportement de consommateur envers les produits MDD

22 918 vues

Publié le

Rapport de stage de fin d'études à marjane , théme : etude de comportement de consommateur envers les produis économique ( MDD)

Publié dans : Business
0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
22 918
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
626
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

rapport de stage : Etude de comportement de consommateur envers les produits MDD

  1. 1. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P age |1 Dédicace A Mes très chers parentsen témoignage de ma reconnaissance envers le soutien, les sacrifies et tous les efforts qu’ils ont fait pour mon éducation ainsi que ma formation A mes chers frères, et mes chères sœurs pour leur affection, compréhension et patience tous ceux qui ont une relation de proche ou de loin avec la réalisation du présent rapport.Aimable Je dédie ce modeste travail…
  2. 2. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P age |2Remerciements Il m’est agréable de saisir cette occasion pour présenter mesremerciements à mon professeur et mon encadrant pédagogiqueMr. Bennaser Mohamed pour ses conseils et ses décentesrecommandations. Mes remerciements vont également à Mr. Yassine Riam ; monencadrant professionnel, chef de département « produits frais » àMARJANE. Je remercie également mon cher ami Housni Abraz pour sesaides importantes et ses encouragements. Je n’oublie pas de remercier bien sur mes collègues deMarjane Meknès qui m’ont soutenue et encourager. J’adresse aussi un remerciement spécial à M. Lahsen DAHRIDirecteur du magasin Marjane Meknès d’avoir m’accorder unstage. Je tiens à remercier mes parents et mes frères pour leursoutien moral et leurs aides pour que je puisse terminer mes étudessupérieures.
  3. 3. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P age |3 SommaireIntroduction ………………………………………………………………………………………………………………….…..1Partie I : Etude documentaire Section 1 : secteur de distribution au Maroc………………………………………………………...2-3 Section 2 : Présentation de Marjane ………….…………………………………………………………….4Partie II : les Produits économiques de MARJANE La marque de distributeur……………………………………………………………………………………….11 Les produits économiques……………….…………………………………………………………………..….11Partie III : Etude de comportement des consommateurs envers les produits économiques Les tâches effectuées …………………………………………………………………………………………....13 Le déroulement de l’étude ………………………………………………………………………………..14-21Conclusion………………………………………………………………………………………………………………………...22Recommandations …………………………………………………………………………………………………………...21Annexes…………….…………………………………………………………………………………………………………….…23Webographie et bibliographie. …………………………………………………………………………………………26
  4. 4. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P age |4Introduction Dans le cadre de ma deuxième et dernière année d’études à l’Ecole Supérieure detechnologie de Meknès, j’ai eu l’opportunité d’effectuer un stage de fin d’études enhypermarché d’une période de 2 mois. Ce dernier avait comme objectif de faire la synthèse de mes connaissancesthéoriques, d’affiner ma perception de l’entreprise, d’en retirer une expérience ainsi qu’uneanalyse globale et approfondie de l’entreprise et de son environnement, tout en mepréparant dans les meilleures conditions à la vie professionnelle. Ce rapport présente tout d’abord la structure au sein de laquelle j’ai effectué monstage, puis le descriptif des missions que j’ai réalisée, et vous livre enfin une enquête auprèsles consommateurs afin de répondre à ma problématique qui est « quel est lecomportement du consommateur envers les produits économiques de MARJANE ? » Afin de concrétiser mon travail et le rendre plus clair j’ai centralisé l’étude sur quatredépartements : l’épicerie, l’entretien, le surgelé et la charcuterie.
  5. 5. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P age |5Section 1 : SECTEUR DE LA GRANDE DISTRIBUTION AU MAROC « La distribution est le stade qui suit celui de la production des biens à partir du moment où ils sont commercialisés jusqu’à leur prise en possession par le consommateur ou l’utilisateur final »1. Elle comprend les diverses activités et opérations qui assurent la mise à disposition des acheteurs, qu’ils soient transformateurs ou consommateurs, des marchandises ou services en leur facilitant le choix, l’acquisition ou l’usage. Toutefois sa fonction principale est d’organiser du bien ou du service dans l’espace et dans le temps. Ainsi, on déduira que la distribution est donc étroitement liée à la production. Une distribution défaillante limite l’essor de la production et oblige le producteur à faire seul la promotion de ses produits. Le consommateur lui aussi est pénalisé dans la mesure où il ne peut pas bénéficier des performances de la production et des gains de la productivité. « Le secteur de la grande distribution au Maroc connaît un développement et une croissance rapide depuis les années 2000 »2 ; l’extension des villes, la production de masse et l’accroissement de la demande, ont stimulé l’apparition d’un nouveau mode de consommation, la question qui se pose est de savoir si l’activité commerciale suit ces mutations pour jouer pleinement son rôle qui est celui de rapprocher les produits de consommation dans les meilleures conditions aux consommateurs.1 DECRET N°00-051/P-RM DU 10 FEVRIER 2000 PORTANT ORGANISATION DU COMMERCE DEDISTRIBUTION.2 (QUELQUES ELEMENTS SUR LA GRANDE DISTRIBUTION AU MAROC , Chemonics International, Inc. Janvier 2006 )
  6. 6. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P age |6Part de marché Les grandes surfaces se sont récemment développées dans les villes de Casablanca,Rabat, Marrakech et dans quelques autres grandes villes, et elles représentent actuellementà peu près 10% des ventes.Ces groupes commercialisent essentiellement des produits locaux (de 70 à 80% desproduits). Le Maroc compte environ 200 magasins dont la surface est supérieure à 300 m² et17 hypermarchés.La grande distribution spécialisée sest développée de manière successive : après lessecteurs du meuble et de lélectroménager, cest le secteur du bricolage qui connaîtactuellement une forte croissance.33 www.lemoci.com/Maroc/14-Acces-au-marche.htm
  7. 7. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P age |7Section 2 : Présentation de MARJANE :1- Deux faits marquants …a- MARJANE : enseigne gérée par Marjane Holding MARJANE est l’enseigne commerciale de MARJANE HOLDING grande distribution dugroupe ONA/AUCHAN.b- MARJANE : partenaire d’AUCHAN A travers son partenariat avec le groupe AUCHAN, un des leaders mondiaux de lagrande distribution, MARJANE bénéficie de l’accès à une très importante centrale d’achat etdu soutien en termes d’organisation et de savoir-faire d’un géant de la distributionmoderne. Marjane est l’enseigne de la société WADIS créée en 1989. En 1990 cette sociétéouvrait le premier hypermarché du MAROC à RABAT-SALE et ce sur l’initiative de MrBAHRAOUI en collaboration avec l’enseigne française de distribution PRISUNIC.  En 1991 c’était la Création par le groupe ONA du holding Marjane (ex-Cofarma) en vue de gérer et de développer le métier de la grande distribution ; et à partir de 1993 Marjane a connu des nouvelles ouvertures à Casablanca-Californie, à Marrakech- Ménara, à Rabat, à Agadir , à Tanger , à Fès , à Mohammedia ….. et la liste est longue Pour permettre à l’ONA de devenir un actionnaire de référence, PRISUNIC a vendutoutes ses actions au groupe et s’est retiré. Aujourd’hui, la société WADIS au capital de 69400 000 DHS est gérée par le HOLDING COFARMA responsable de la gestion des magasinsMARJANE. Son concept d’hypermarché est à l’origine d’une triple évolution.- Repositionnement de l’offre des enseignes préexistantes.- Large diffusion du principe de libre-service.- Baisse des prix proposés aux consommateurs.
  8. 8. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P age |8 En déclinant tous les éléments du mix grande distribution dans ses aspectsmerchandising (communication, animation, prix attractifs, qualité de service), Marjane a sus’imposer auprès du grand public, avec plus de 15 millions de clients par an, ainsi qu’auprèsdes fabricants distributeurs de marques qui y trouvent un bon support de valorisation et depromotion de leurs produits. Le 12 janvier 2001, le Groupe ONA et Auchan, deuxième groupe français dedistribution, ont signé un accord de partenariat pour développer la grande distribution auMaroc. L’accord conclu par les deux groupes aboutit à la cession de 49% du capital deCOFARMA à Auchan, ONA en conservant 51%. Cofarma, devenue Marjane holding en juin 2004, compte 10 hypermarchés à son actifet envisage l’ouverture prochaine de 3 autres hypermarchés (2 à Casablanca et 1 à Meknès). Aujourd’hui, MARJANE est un moteur d’innovation dans son secteur et accompagnel’émergence de nouveaux modes de vie et de consommation.2- Missions et objectifs de Marjanea- Missions de Marjane Marjane a une double mission sociale et économique. Tout d’abord, contribuer àaméliorer chaque jour le pouvoir d’achat et la qualité de vie du plus grand nombre de clientsmarocains.Le premier service que l’hyper peut rendre à ses clients est de lui donner du pouvoir d’achat,de lui permettre avec le même budget de consommer plus et mieux. C’est aussi de luivendre des produits de qualité et de lui rendre la vie plus agréable, en permettant parexemple aux clients de faire leurs courses rapidement sans attentes excessives aux rayons etaux caisses. Ensuite, il s’agit pour l’enseigne de participer au développement de filièresd’approvisionnement locales performantes. La conviction de Marjane est que la réussite de
  9. 9. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P age |9son développement passe par une qualité supérieure d’un réseau performant d’entreprisesou d’agriculteurs partenaires. Les valeurs de Marjane sont les principes fondateurs qui confèrent à ses actions dusens et de la légitimité. Elles sont essentiellement : l’Engagement, le Progrès, la Solidarité,l’Éthique.b- Objectifs de Marjane C’est l’hyper discount pour tous les Marocains. Cela a pour conséquence de :_ Accélérer le développement de Marjane ;_ Répondre à sa double mission économique et sociale ; participer à l’augmentation du PIBet l’offre d’emploi par exemple._ Se prémunir contre l’arrivée de nouveaux concurrents comme Carrefour. Enfin, créer une dynamique commerciale et un accueil irréprochable pour faire venirles clients : proposer des promotions, des nouveautés, le sens de la fête et de la proximitérelationnelle en interne et en externe avec les clients.
  10. 10. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 10 III- Organigramme de Marjane: Directeur de magasin CD RH CDG CD CAISSE CD TECHNIQUE CD PRODUITS CD TEXTILE CD BAZAR CD GPEM FRAIS CD PGCS DECORATION S INFORMATIQUE S SECURITE S STATION S RECEPTION S COMPTABILITE M/SE  CD : Chef de département.  S : Service.
  11. 11. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 11 L’organigramme hiérarchique de Marjane est composé d’une direction quis’occupe de la gestion du magasin y compris la formation du personnel l’expanssion deMarjane.Cette direction comprend un directeur assisté par une secretaire sous cette direction ontrouve les département et les service qui sont oppérationnelles ou administratifs.IV- Les Différents départements: Comme on peut le voir sur l’organigramme Marjane Meknès est composé de plusieurs départements pouvant être regroupés en deux grands groupes. En effet on distingue : 1. les départements opérationnelles Ce sont les départements qui exercent une activité commerciale, notamment en ce qui concerne la vente de produits consommables (food) ou non (non food).A ce niveau on compte : -Le département Produit de Grande Consommation -Le département Bazar -Le département Produits Frais et Marché -Le département GPEM et Station -Le département Autres Produits Libre Service -Le département Textile -Chaque département a à sa tête un chef de département et est divisé en rayon. Un rayon peut être défini comme un ensemble de familles et de sous familles d’articles exposés sur des gondoles, et réparti selon une structure marchandise définie au préalable (avant la constitution du magasin). Chaque rayon a également à sa tête un chef de rayon qui a à sa disposition un certains nombres d’employés appelés : Employés Libre Service. Dans le tableau suivant, on peut voir la répartition des rayons par département :
  12. 12. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 12 Département Rayon  EpicerieP.G.C  Confiserie Biscuiterie  Liquide  D.P.H  MénageBazar  bricolage  Librairie/papeterie  Jouets sport et loisirs  Boulangerie/pâtisserieProduits Frais et Marché  Fruits et légumes  Boucherie et volailles  Epices /Olives  PoissonnerieGrand et Petit Electroménager  Blanc brun  Service après venteStation  Station  SurgeléAutres Produits Libre Service  Crémerie/Charcuterie  Stand  Bébé/EnfantTextile  Homme  Femme  Chaussure
  13. 13. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 13 2. Les départements fonctionnels : Les départements fonctionnels sont en fait les départements administratifs. Ici oncompte : - L’import - La comptabilité - L’informatique - Les ressources humaines - LA DIRECTION - La sécurité - Le balisage - La décoration sont considérés comme - Le service technique services secondaires Les départements : Caisse et Réception Marchandise peuvent être considérés commeappartenant aux deux catégories dans la mesure où leurs activités est commerciale etsimultanément fonctionnelle. En effet, ils concourent à la réalisation de la vente, mais neréalisent pas eux même un Chiffre d’Affaire. Tout de même par la suite ils seront comptéscomme départements fonctionnels puisqu’ils ne fonctionnent pas comme tous les autresdépartements commerciaux.3- Le rôle des acteurs commerciaux : En général tous les départements commerciaux respectent la même hiérarchie.Comme déjà souligné, au sein de chaque département on a un chef de département, sonassistante, des chefs de rayons, des ELS, tous gouvernés par le directeur du magasin. 4 CONCLUSION : Ce chapitre a pu relater les différents départements à Marjaneainsi que le rôle des différents organes qui interviennent sur le plan commercial àMarjane Meknès.4 Mémoire De fin d’étude -Master des Ressources Humaines - Le Turnover Dans la Grande Distribution "Cas Marjane Holding" par « Alami Ouali Amal »
  14. 14. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 14 Au début de stage je n’avais aucune idée sur le thème à étudier au sein de Marjane, mais les tâches que j’ai effectué m’ont aidé à le préciser, surtout le fait de contacter les clients, les observer, et toucher leurs recommandations, m’a poussé à poser des questions : -quelle est l’attitude du consommateur envers les produits économiques de Marjane ? -comment aperçoit-il les prix ? La qualité ? Et la disponibilité des produits économiques? Avant de répondre à ces questions je commence par définir la marque de distributeur ou ce qu’on appelle à Marjane les produits économiques. 1. la marque de distributeurs (MDD) : -Les MDD, ou marques de distributeurs, sont des produits vendus sous la marque d’une enseigne ou sous une marque propre, avec notamment pour vocation un rapport qualité-prix plus intéressant que celui des grandes enseignes nationales. En France, les MDD ont pourtant du mal à affirmer leur identité auprès des consommateurs. 5 2. Les produits économiques de Marjane : -Des produits avec l’emballage bleu-gris avec leur bandeau rouge affichant la mention «prix économique» , Marjane offre des alternatives aux produits nationaux avec un prix de 20 % en moyenne inférieur. Ces produits sont le plus souvent de première nécessité et ne sont pas importés mais fabriqués exclusivement au Maroc pour le compte de Marjane .5 Ouvrage les marques de distributeurs, Philippe Breton , (Dunod Éditeur, 9 mars 2004 )
  15. 15. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 15 -l’historique des produits économiques a commencé en 2005 chez Marjane et Acima, cette démarche entre dans le cadre de «stratégie visant l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages marocains, spécialement ceux au pouvoir d’achat limité, en démocratisant les produits de consommation courante pour permettre à ces ménages, avec le même budget de consommer plus et mieux». 6 -Marjane met à la disposition de ses clients une gamme de produits moins attractifs mais moins chers que ceux proposés par les marques. Il y en a pour tout 200 produits économiques référencés, surtout de l’alimentaire : charcuterie, boissons, détergents, pâtes… -Ces produits économiques, réalisent des chiffres d’affaires importants 7 (annexe 1): Rayons C.A des P.E Epicerie 57 200,50 Entretien 86 400,11 Charcuterie 23 685,60 Surgelé 19 239,86 On constate alors que les produits économiques se vendent bien chez Marjanepuisqu’ils offrent une réduction importante par rapport aux autres enseignes, jour après jourMarjane élargie sa gamme des produits économiques car cela présente aussi bien desavantages pour Marjane que le client tels que la valorisation de son image et ladifférenciation par rapport à la concurrence ainsi que la fidélisation des clients.6 Par moi.7 MARJANE (Maquette suivie des produits économiques du 01-04 au 23-05-2011)
  16. 16. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 16 Comme j’ai déjà signalé l’objectif de mon stage c’est étudier le comportement deconsommateur vis-à-vis aux produits économiques, mais avant de commencer laprésentation de l’étude il est préférable de présenter préalablement mes tâches effectuées àMarjane. 1. Les tâches effectuées.  Le balisage : consiste à préparer des étiquettes en gondoles pour les produits exposés dans le magasin, une étiquette qui porte la désignation, le prix et le code de l’article.  Préparation du cadencier: son principe est de préparer un document qui comporte les articles à commander en désignant la quantité, à l’aide de l’observation des articles exposés dans le magasin ainsi que le suivie du stock.  Passation de la commande : tout simplement commander les articles manquants dans le magasin à l’aide du cadencier et d’un bon de commande .  L’inventaire : Marjane effectue un inventaire chaque quinzaine, puisque j’ai étais dans le département des produits frais, j’ai participé à l’inventaire de ses produits et cela pour suivre l’état de stocks pour une bonne gestion.  Le facing : c’est une action qu’on pratique quotidiennement et cela pour mettre en face de client les produits, elle ne prend pas en considération la profondeur de l’étagère, mais le principe c’est réaligner, monter et re-avancer les produits.  L’animation du stand : ce travail consiste à couper le fromage et la charcuterie et les présenter comme il faut devant le client, ainsi que la valorisation de l’image de chaque marque.
  17. 17. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 17 Contact avec les clients : Il contient trois étapes : identifier les produits, informer les clients, et proposer. La vente : être à la disposition des clients, les servir, et en utilisant les techniques de vente on arrive à vendre les articles présentés dans le stand. 2. Le déroulement de l’étude : Dans le cadre de stage de fin d’études, j’ai mené une enquête dans le but d’étudier le comportement de consommateur vis-à-vis des produits économiques de MARJANE. Cette étude s’est réalisée par le biais d’un questionnaire (annexe 3) de 7 questions adressé à un échantillon de 50 individus segmenté en deux groupes: tranche de salaire (moins de 4000 MAD) et (plus de 4000 MAD) Cette enquête à été conçue et dépouillée manuellement.Question 1 : Pensez-vous que les PE ont la même qualité que les autres marques ? 1) Salarié à +3000 DHS 2) Salarié à -3000 DHS Effectif fréquence Effectif fréquence Oui 2 8% Oui 15 60% Non 23 92% Non 10 40% Total 25 100 Total 25 100 92% 60% 100 60 50 40% 80 40 60 Oui Oui 30 Non Non 40 20 20 8% 10 0 0
  18. 18. MarjaneAnnée universitaire : 2010-2011 P a g e | 18Commentaire : Daprès les graphes on constate que lopinion des consommateurs varie selonle revenue de chaque segment, concernant le consommateur à un salaire de: => -3000 DHS : la grande partie de consommateur ont répondu par oui et celaest dû aux habitudes de consommateur qui est généralement de sorienter vers lesproduits les moins chers, donc il nest pas capable de distinguer les produits de hautesgammes de ceux de bas de gamme. => +3000 DHS : la majorité des consommateurs ont répondu par non ce quiqui montre quils sont conscients de la raison de la baisse des prix des produitséconomiques.
  19. 19. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 19 Question 2 : comment trouvez-vous la qualité des PE ? 1) Salarié à +3000 DHS 2) Salarié à -3000 DHS Effectif Fréquence Effectif FréquenceMauvaise 13 52% Mauvaise 5 20%Moyenne 7 28% Moyenne 9 36% Bonne 5 20% bonne 11 44% Total 25 100 Total 25 10060 52% 50 44% 36%50 4040 28% Mauvaise 30 Mauvaise30 Moyenne 20% Moyenne 20% bonne 2020 bonne 1010 0 0 Commentaire : D’après les tableaux ci-dessus, on constate qu’au niveau du 1 er segment la plupart des consommateurs considèrent les produits économiques comme étant des produits de mauvaise qualité contre 20% seulement qui ont une bonne perception sur ces produits. Alors que le deuxième tableau montre que la majorité des consommateurs de ce segment ont un comportement positif envers ces produits 44%. Et cela est dû à leur pouvoir d’achat puisqu’ils n’ont pas la capacité comme l’autre segment d’acheter des produits d’une qualité meilleure.
  20. 20. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 20Question 3 : Pensez-vous que les PE ont un bon rapport Qualité/prix ? 1) Salarié à +3000 DHS 2) Salarié à -3000 DHS Effectif fréquence Effectif fréquence Oui 6 24% Oui 18 72% Non 19 76% Non 7 35% Total 25 100 Total 25 100 72% 80 76% 60 Non 35% Oui Oui 24% 40 Non 20 0 20 40 60 80 0 Commentaire : On constate que les réponses varient dun segment à l’autre, et daprès les réponsesprécédentes on comprend que le 1er segment a une attitude négative vis-à-vis aux produitséconomiques ce qui explique que la majorité ne sont pas satisfaits par le rapport qualité/prixde ces produits. Mais le 2ém segment exprime une satisfaction au niveau du rapportqualité/prix puisque la majorité ont répondu par oui parce qu’ils ont déjà consommé lesproduits économiques et ils sont une idée sur leurs qualité et prix.
  21. 21. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 21 Question 4 : Connaissez-vous les sociétés qui produisent pour le profit de Marjane ? 1) Salarié à +3000 DHS 2) Salarié à -3000 DHS Effectif fréquence Effectif fréquence Oui 6 24% Oui 3 12% Non 19 76% Non 22 88% Total 25 100 Total 25 100 80 76% 90 70 80 88% 60 70 50 60 Oui 50 Oui 40 Non 40 Non 30 24% 30 20 20 12% 10 10 0 0 Commentaire : En principe, les consommateurs n’ont pas un certain nombre d’informations sur lesproduits économiques puisque la plupart (76% dans le 1er segment et 88% dans le deuxièmesegment) ne savant même pas les sociétés qui produisent au compte de MARJANE.
  22. 22. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 22Question 5 : Concernant vos habitudes d’achat ? 1) Salarié à +3000 DHS 2) Salarié à -3000 DHS Effectif Fréquence Effectif Fréquence1-Je n’achète 12 48% 1-Je n’achète 5 20%pas du tout les pas du tout lesPE PE2-J’achète un 10 40% 2-J’achète un 15 60%peu des PE peu des PE3-J’achète 3 12% 3-J’achète 5 20%autant des PE autant des PEque les autres que les autresproduits produitsTotal 25 100 Total 25 100 48% 60%50 6045 40% 504035 4030 1 125 2 30 2 20% 20%20 3 3 201510 10 12% 5 0 0Commentaire : Concernant les habitudes d’achat, on remarque que la plupart des consommateursn’achètent pas souvent des produits économiques, et les autres questions montrent que leconsommateur ne prend pas seulement en considération le prix mais aussi la qualité offertepar les produits économiques.
  23. 23. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 23 Question 6 : quelles sont les catégories de PE que vous achetez le plus ? 1) Salarié à +3000 DHS 2) Salarié à -3000 DHS Effectif Fréquence Effectif Fréquence1-Alimentaire / Frais / 9 36% 1-Alimentaire / Frais / 10 40%Epicerie Epicerie2-Charcuterie / 6 24% 2-Charcuterie / 6 24%surgelé /Boisson surgelé /Boisson3-Entretien 10 40% 3-Entretien 9 36%Total 25 100 Total 25 100 40 35 40% 40% 30 1 3 25 2 24% 2 36% 20 3 1 36% 15 24% 10 5 0 10 20 30 40 50 0Commentaire : D’après cette question on remarque que la catégorie des produits la plusintéressante chez le consommateur est partagée entre « les produits Alimentaire / Frais /Epicerie » et « les produits de l’entretien » ce qui montre que MARJANE offrent des produitséconomiques plus satisfaisants dans ces catégories.
  24. 24. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 24 Question 7 : quel est l’indicateur qui motive vos achats ? 1) Salarié à +3000 DHS 2) Salarié à -3000 DHS Effectif Fréquence Effectif Fréquence Prix 8 16% Prix 10 40% Qualité 8 32% Qualité 9 36% Marque 5 41% Marque 4 16% Habitude 4 11% Habitude 2 8% Total 25 100 Total 25 100 41% 40 45 40 36 40 35 32% 35 30 30 Prix Prix 25 25 Qualité Qualité 16% 20 20 Marque 16 Marque 15 15 11% Habitude Habitude 10 10 8 5 5 0 0 Commentaire : D’après les tableaux ci-dessus on constate que la marque et la qualité constituentle centre d’intérêt du consommateur ce que l’on peut expliquer par l’effet de snobisme oupar le pouvoir d’achat important que possède cette catégorie , alors que le consommateurdu deuxième segment se base dans ses achats sur le critère du prix et de qualité puisque sonpouvoir d’achat est limité.
  25. 25. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 25CONCLUSION : Le comportement des consommateurs a connu plusieurs changements ;l’augmentation de pouvoir d’achat, la mondialisation, et d’autres facteurs influencent leshabitudes et les attitudes de consommateur marocain . A travers l’étude menée auprès desconsommateurs au sein de MARJANE sur les produits économiques , j’ai conclu que lecomportement varie d’un consommateur à l’autre ce qui est du au pouvoir d’achat dechacun .On constate que les consommateurs avec un revenu élevé ont un comportementplus ou moins négatif vis-à-vis des produits économiques de MARJANE puisque la majoritéconsidèrent que ces produits ne sont pas de bonne qualité et expriment dans presque toutesles réponses qu’ils ne sont pas satisfaits par les produits MDD offerts par MARJANE.Concernant les consommateurs à un revenu moins de 4000 DHS on peut dire qu’il ont uncomportement positif envers ce type de produits même s’ils sont conscient de la différencequi existe entre la qualité des produits économiques et les autres marques . Recommandations : Afin d’améliorer le niveau des ventes des produits économiques MARJANE doitfaire des efforts importantes pour rendre le produit économique plus compétitif enaugmentant la qualité de ces produits, en offrant un emballage plus attirant et en utilisant lapublicité pour faire connaitre plus les produits économiques ainsi que valoriser l’image demarque et gagner la confiance des consommateurs. Mais bien sur ces efforts nécessitent desmoyens financières importants ce qui augmente automatiquement le coût de produit et enconséquent le prix de ce dernier augmente alors ce produit ne restera plus économique ; icid’autres facteurs s’interviennent par exemple l’Etat doit octroyer des subventions àMarjane pour créer ce qu’on appelle une économie sociale solidaire .
  26. 26. MarjaneAnnée universitaire : 2010-2011 P a g e | 26 ANNEXES
  27. 27. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 27ANNEXE 1 : Maquette de suivie des produits économiques.
  28. 28. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 28ANNEXE 2 : questionnaire Etudiante à lEcole Supérieure de Technologie de Meknès (ESTM) département Techniquesde Commercialisation et de Communication (TCC),Je mène une étude sur « Le comportement du consommateur envers les économiques». A ce sujet, je vous prie de bien vouloir me faire part de votre opinion et je vous remerciepour votre collaboration 1) Pensez-vous que les PE ont la même qualité que les autres marques ? Oui NON 2) comment trouvez-vous la qualité des PE ? Mauvaise moyenne bonne 3) Pensez-vous que les PE ont un bon rapport Qualité/prix ? Oui NON 4) Connaissez-vous les sociétés qui produisent au profit de Marjane ? Oui NON 5) Concernant vos habitudes d’achat ? Je n’achète pas du tout les PE J’achète un peu des PE J’achète autant des PE que les autres produits 6) quelles sont les catégories de PE que vous achetez ? Alimentaire / Frais / Epicerie Crémerie / surgelé /Boisson Entretien 7) quel est l’indicateur qui motive vos achats ? Prix Qualité Marque Habitude Votre tranche de salaire : Moins de 3000 DHS Plus de 3000 DHS.
  29. 29. Marjane Année universitaire : 2010-2011 P a g e | 29Webographie et bibliographie www.lemoci.com/Maroc/14-Acces-au-marche.htm Quelques éléments sur la grande distribution, au Maroc, Chemonics International, ( Inc. Janvier 2006 ) Mémoire De fin d’étude -Master des Ressources Humaines - Le Turnover Dans la Grande Distribution " Cas Marjane Holding" par « Alami Ouali Amal » Ouvrage les marques de distributeurs, Philippe Breton , (Dunod Éditeur, 9 mars 2004 MARJANE (Maquette suivie des produits économiques du 01-04 au 23-05-2011)

×