SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
CAMARA OFICIAL DE COMERCIO DE ESPAÑA EN FRANCIA
Examen de CERTIFICADO COMERCIAL
Febrero 2013
I) Resumir en español el siguiente texto utilizando aproximadamente 150 palabras (20/100)
Ni "compromis historique" ni "accord a minima"
Guillaume Duval - Alternatives Economiques Web - 17 janvier 2013
L'accord interprofessionnel trouvé le 11 janvier relance la négociation sociale en France. Sa portée
réelle dépendra de la traduction sur le terrain des nombreux points abordés dans le texte. Il n'apportera
en tout cas qu'une contribution très limitée à l'inversion de la courbe du chômage.
Par son existence même cet accord marque tout d’abord une relance bienvenue de la négociation
sociale à l’échelle nationale en France qui avait été largement gelée toutes ces dernières années bien
que la loi Larcher de 2007 ait prévu il y a six ans déjà de lui donner désormais un rôle central dans la
vie institutionnelle du pays. Il y a eu certes plusieurs accords entre patronat et syndicats mais le
caractère très partial de la politique menée par Nicolas Sarkozy en matière sociale, notamment avec la
réforme des retraites décidée à la hussarde en 2010, avait largement bloqué la dynamique de la
négociation interprofessionnelle. Or la capacité à faire évoluer le droit du travail et la protection
sociale de façon négociée entre patronat et syndicats, est incontestablement une des caractéristiques
majeures des pays qui se sortent le moins mal des crises à répétition qu’engendrent une mondialisation
et une construction européenne insuffisamment régulées, notamment sur le plan social...
Cet accord n’a cependant été approuvé côté syndical que par trois organisations (CFDT, CFE-CGC et
CFTC) et refusé par deux autres (CGT et CGT-FO) qui, aux dernières élections prudhommales, ont
totalisé plus de voix que les trois signataires. Cela affaiblit incontestablement la légitimité de cet
accord. Il s’agit cependant d’une ultime scorie d’une période révolue : selon les règles encore en
vigueur actuellement, il suffit en effet que trois des cinq syndicats considérés pour l’instant comme
représentatifs à l’échelle nationale signent un texte pour que celui-ci soit considéré comme valable. A
compter de 2014 les syndicats ayant recueilli les voix de la majorité des salariés aux élections
professionnelles pourront empêcher un tel accord s’ils le veulent. Une situation plus saine car les
règles anciennes, encore valables pour l’instant, permettaient justement à des syndicats de ne pas se
salir les mains en se contentant de critiquer les accords signés par d’autres car cela n’empêchait pas
pour autant que ces accords existent. ..
Quant à son contenu, comme tout accord de ce type, il s’agit d’un compromis comportant des
concessions tant de la part des syndicats signataires que du patronat, qui s’est montré jusqu’au bout
très divisé notamment sur la taxation des contrats précaires. Il serait certainement erroné de voir dans
cet accord le "compromis historique", marquant une rupture dans l’histoire sociale du pays, que
François Hollande appelait initialement de ses vœux. Il ne s’agit cependant pas non plus d’un "accord
a minima" : les nombreux points concernés par ce texte - restructurations, temps partiel, contrats
précaires, formation complémentaire santé… – sont réellement d’importance tant pour les salariés que
pour les entreprises...
NOTA. Para poder aprobar el examen es preciso obtener al menos 1/4 de la nota en cada una de las preguntas.
II) Traducir al español la carta siguiente: (20/100)
Madame, Monsieur, chers clients,
Alors que 2012 restera marquée par une crise de l'économie mondiale, l'année qui s'ouvre s'annonce tout aussi
complexe et incertaine ; Pour autant, cette période de rupture est aussi l'occasion de se réinventer, de faire
preuve d'initiative, de créativité et d'innovation.
Guidés par nos valeurs -professionnalisme, esprit d'équipe et innovation- et fidèles à nos engagements, nous
poursuivons l'adaptation de nos agences, de notre offre et de nos moyens d'accès à la banque en fonction de
votre situation et de vos attentes.
Vous avez probablement déjà constaté certains de ces changements.
Soyez assuré que nous avons à cœur de poursuivre dans cette voie pour toujours mieux vos satisfaire.
Je saisis donc l'occasion qui m'est donnée pour vous remercier personnellement de la confiance que vous nous
témoignez.
Le Directeur de la Banque de Détail
III) Responder en español a la carta anterior. (20/100)
IV) Traducir al español las frases siguientes: (20/100)
1ª) A l'heure actuelle, les entreprises multinationales sont imposées en vertu d'un système dont les structures
de base ont été mises au point il y a un siècle et qui leur permet d'être taxées selon les formes juridiques
que leurs conseillers fiscaux créent pour elles.
2ª) En canalisant les bénéfices dans ou par le biais des filiales situées dans les paradis fiscaux, l'imposition
globale du groupe peut être réduite, même si les transactions n'existent souvent que sur le papier.
3ª) A court terme, seule une politique économique moins restrictive que celle menée actuellement au niveau
européen est susceptible d’avoir un effet sensible sur la courbe du chômage.
4ª) Les branches professionnelles non couvertes auront jusqu’au 1er avril 2013 pour lancer des négociations
sur généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé.
5ª) Pour favoriser le recours aux CDI, les partenaires sociaux ont convenu de sanctionner le recours excessif
aux contrats courts et d’instituer une aide à l’embauche en CDI des jeunes.
6ª) La France et l'Allemagne ont toutes deux lâché du lest. Les mécanismes de supervision bancaire en zone
Euro seront mis en oeuvre dans le courant de l'année 2013, et cette supervision s'appliquera aux 6000
banques de la zone euro, pas seulement aux plus importantes.
7ª) La zone euro n'est pas encore tirée d'affaire. Dans son dernier rapport sur la stabilité financière, le FMI
pointe du doigt l'exposition de l'Union monétaire envers les pays les plus fragiles et le nettoyage en
cours du bilan des banques.
8ª) Maintenant que la phase la plus aiguë de la crise de la zone euro semble surmontée, il faut commencer à
pallier les défauts structurels qui ont conduit le projet européen dans l'impasse.
9ª) Le Royaume-Uni a obtenu la garantie qu'une majorité de membres de la zone euro ne pourra lui imposer
des décisions allant contre les intérêts de la City.
10ª) Sur les 4,4 milliards d’euros du programme d’Investissements d’avenir encore en cours d’attribution, le
Premier Ministre a décidé d’en consacrer 2,2 au numérique, à la transition énergétique, aux PME
innovantes, à l’innovation de rupture et à la réindustrialisation.
V) Responder brevemente a las dos preguntas siguientes: (20/100)
A) La sociedad colectiva.
B) Funcionamiento de los mercados de valores y mediadores
NOTA. Para poder aprobar el examen es preciso obtener al menos 1/4 de la nota en cada una de las preguntas.

Contenu connexe

Similaire à F certificado- febrero 2013

Branches Info n°9 - 16 mai 2014
Branches Info n°9 - 16 mai 2014Branches Info n°9 - 16 mai 2014
Branches Info n°9 - 16 mai 2014Société Tripalio
 
Branches Info n°14 - 1er septembre 2014
Branches Info n°14 - 1er septembre 2014Branches Info n°14 - 1er septembre 2014
Branches Info n°14 - 1er septembre 2014Société Tripalio
 
Branches Info n°15 - 15 septembre 2014
Branches Info n°15 - 15 septembre 2014Branches Info n°15 - 15 septembre 2014
Branches Info n°15 - 15 septembre 2014Société Tripalio
 
Branches Info n°12 - 30 juin 2014
Branches Info n°12 - 30 juin 2014Branches Info n°12 - 30 juin 2014
Branches Info n°12 - 30 juin 2014Société Tripalio
 
Branches Info n°11 - 13 juin 2014
Branches Info n°11 - 13 juin 2014Branches Info n°11 - 13 juin 2014
Branches Info n°11 - 13 juin 2014Société Tripalio
 
Branches Info n°17 - 13 octobre 2014
Branches Info n°17 - 13 octobre 2014Branches Info n°17 - 13 octobre 2014
Branches Info n°17 - 13 octobre 2014Société Tripalio
 
Branches Info n°13 - 14 juillet 2014
Branches Info n°13 - 14 juillet 2014Branches Info n°13 - 14 juillet 2014
Branches Info n°13 - 14 juillet 2014Société Tripalio
 
Rapport de la COMAREP pour 2013
Rapport de la COMAREP pour 2013Rapport de la COMAREP pour 2013
Rapport de la COMAREP pour 2013Société Tripalio
 
Rapport Jean-Denis Combrexelle
Rapport Jean-Denis CombrexelleRapport Jean-Denis Combrexelle
Rapport Jean-Denis CombrexelleFrance Stratégie
 
Lettre Carole DELGA n°2
Lettre Carole DELGA n°2Lettre Carole DELGA n°2
Lettre Carole DELGA n°2CaroleDelga
 
Discours François Hollande Grande conférence sociale 2014
Discours François Hollande Grande conférence sociale 2014Discours François Hollande Grande conférence sociale 2014
Discours François Hollande Grande conférence sociale 2014FactaMedia
 
Dialogue social
Dialogue socialDialogue social
Dialogue socialcpe-c2r
 
Document paritaire assurance chômage
Document paritaire assurance chômageDocument paritaire assurance chômage
Document paritaire assurance chômageSociété Tripalio
 
04 11-2015 dossier-de_presse_-_Réforme du code du travail
04 11-2015 dossier-de_presse_-_Réforme du code du travail04 11-2015 dossier-de_presse_-_Réforme du code du travail
04 11-2015 dossier-de_presse_-_Réforme du code du travailjvanderfeer
 
Branches Info n°18 - 3 novembre 2014
Branches Info n°18 - 3 novembre 2014Branches Info n°18 - 3 novembre 2014
Branches Info n°18 - 3 novembre 2014Société Tripalio
 
13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays cri
13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays cri13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays cri
13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays crimanandrify
 
Bilan de la généralisation de la complémentaire santé 2017
Bilan de la généralisation de la complémentaire santé 2017 Bilan de la généralisation de la complémentaire santé 2017
Bilan de la généralisation de la complémentaire santé 2017 Société Tripalio
 

Similaire à F certificado- febrero 2013 (20)

Branches Info n°9 - 16 mai 2014
Branches Info n°9 - 16 mai 2014Branches Info n°9 - 16 mai 2014
Branches Info n°9 - 16 mai 2014
 
Branches Info n°14 - 1er septembre 2014
Branches Info n°14 - 1er septembre 2014Branches Info n°14 - 1er septembre 2014
Branches Info n°14 - 1er septembre 2014
 
Branches Info n°15 - 15 septembre 2014
Branches Info n°15 - 15 septembre 2014Branches Info n°15 - 15 septembre 2014
Branches Info n°15 - 15 septembre 2014
 
Branches Info n°12 - 30 juin 2014
Branches Info n°12 - 30 juin 2014Branches Info n°12 - 30 juin 2014
Branches Info n°12 - 30 juin 2014
 
Branches Info n°11 - 13 juin 2014
Branches Info n°11 - 13 juin 2014Branches Info n°11 - 13 juin 2014
Branches Info n°11 - 13 juin 2014
 
Courtier connecté 100%
Courtier connecté 100%Courtier connecté 100%
Courtier connecté 100%
 
Branches Info n°17 - 13 octobre 2014
Branches Info n°17 - 13 octobre 2014Branches Info n°17 - 13 octobre 2014
Branches Info n°17 - 13 octobre 2014
 
Branches Info n°18
Branches Info n°18Branches Info n°18
Branches Info n°18
 
Branches Info n°13 - 14 juillet 2014
Branches Info n°13 - 14 juillet 2014Branches Info n°13 - 14 juillet 2014
Branches Info n°13 - 14 juillet 2014
 
Rapport de la COMAREP pour 2013
Rapport de la COMAREP pour 2013Rapport de la COMAREP pour 2013
Rapport de la COMAREP pour 2013
 
Rapport Jean-Denis Combrexelle
Rapport Jean-Denis CombrexelleRapport Jean-Denis Combrexelle
Rapport Jean-Denis Combrexelle
 
Lettre Carole DELGA n°2
Lettre Carole DELGA n°2Lettre Carole DELGA n°2
Lettre Carole DELGA n°2
 
Discours François Hollande Grande conférence sociale 2014
Discours François Hollande Grande conférence sociale 2014Discours François Hollande Grande conférence sociale 2014
Discours François Hollande Grande conférence sociale 2014
 
Dialogue social
Dialogue socialDialogue social
Dialogue social
 
Document paritaire assurance chômage
Document paritaire assurance chômageDocument paritaire assurance chômage
Document paritaire assurance chômage
 
Branche infos n°2
Branche infos n°2Branche infos n°2
Branche infos n°2
 
04 11-2015 dossier-de_presse_-_Réforme du code du travail
04 11-2015 dossier-de_presse_-_Réforme du code du travail04 11-2015 dossier-de_presse_-_Réforme du code du travail
04 11-2015 dossier-de_presse_-_Réforme du code du travail
 
Branches Info n°18 - 3 novembre 2014
Branches Info n°18 - 3 novembre 2014Branches Info n°18 - 3 novembre 2014
Branches Info n°18 - 3 novembre 2014
 
13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays cri
13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays cri13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays cri
13 02 05 qo retraite des français ayant travaillé dans plusieurs pays cri
 
Bilan de la généralisation de la complémentaire santé 2017
Bilan de la généralisation de la complémentaire santé 2017 Bilan de la généralisation de la complémentaire santé 2017
Bilan de la généralisation de la complémentaire santé 2017
 

Plus de inmamaria

M certificado mayo 2-2013
M certificado mayo 2-2013M certificado mayo 2-2013
M certificado mayo 2-2013inmamaria
 
Certifacodo mayo:2
Certifacodo mayo:2Certifacodo mayo:2
Certifacodo mayo:2inmamaria
 
Certifacodo mayo:2
Certifacodo mayo:2Certifacodo mayo:2
Certifacodo mayo:2inmamaria
 
Certifacodo mayo:2
Certifacodo mayo:2Certifacodo mayo:2
Certifacodo mayo:2inmamaria
 
B.grebnicoff scan
B.grebnicoff scanB.grebnicoff scan
B.grebnicoff scaninmamaria
 
Medios de comunicacion
Medios de comunicacionMedios de comunicacion
Medios de comunicacioninmamaria
 

Plus de inmamaria (7)

M certificado mayo 2-2013
M certificado mayo 2-2013M certificado mayo 2-2013
M certificado mayo 2-2013
 
Certifacodo mayo:2
Certifacodo mayo:2Certifacodo mayo:2
Certifacodo mayo:2
 
Certifacodo mayo:2
Certifacodo mayo:2Certifacodo mayo:2
Certifacodo mayo:2
 
Certifacodo mayo:2
Certifacodo mayo:2Certifacodo mayo:2
Certifacodo mayo:2
 
B.grebnicoff scan
B.grebnicoff scanB.grebnicoff scan
B.grebnicoff scan
 
Jjjjja
JjjjjaJjjjja
Jjjjja
 
Medios de comunicacion
Medios de comunicacionMedios de comunicacion
Medios de comunicacion
 

F certificado- febrero 2013

  • 1. CAMARA OFICIAL DE COMERCIO DE ESPAÑA EN FRANCIA Examen de CERTIFICADO COMERCIAL Febrero 2013 I) Resumir en español el siguiente texto utilizando aproximadamente 150 palabras (20/100) Ni "compromis historique" ni "accord a minima" Guillaume Duval - Alternatives Economiques Web - 17 janvier 2013 L'accord interprofessionnel trouvé le 11 janvier relance la négociation sociale en France. Sa portée réelle dépendra de la traduction sur le terrain des nombreux points abordés dans le texte. Il n'apportera en tout cas qu'une contribution très limitée à l'inversion de la courbe du chômage. Par son existence même cet accord marque tout d’abord une relance bienvenue de la négociation sociale à l’échelle nationale en France qui avait été largement gelée toutes ces dernières années bien que la loi Larcher de 2007 ait prévu il y a six ans déjà de lui donner désormais un rôle central dans la vie institutionnelle du pays. Il y a eu certes plusieurs accords entre patronat et syndicats mais le caractère très partial de la politique menée par Nicolas Sarkozy en matière sociale, notamment avec la réforme des retraites décidée à la hussarde en 2010, avait largement bloqué la dynamique de la négociation interprofessionnelle. Or la capacité à faire évoluer le droit du travail et la protection sociale de façon négociée entre patronat et syndicats, est incontestablement une des caractéristiques majeures des pays qui se sortent le moins mal des crises à répétition qu’engendrent une mondialisation et une construction européenne insuffisamment régulées, notamment sur le plan social... Cet accord n’a cependant été approuvé côté syndical que par trois organisations (CFDT, CFE-CGC et CFTC) et refusé par deux autres (CGT et CGT-FO) qui, aux dernières élections prudhommales, ont totalisé plus de voix que les trois signataires. Cela affaiblit incontestablement la légitimité de cet accord. Il s’agit cependant d’une ultime scorie d’une période révolue : selon les règles encore en vigueur actuellement, il suffit en effet que trois des cinq syndicats considérés pour l’instant comme représentatifs à l’échelle nationale signent un texte pour que celui-ci soit considéré comme valable. A compter de 2014 les syndicats ayant recueilli les voix de la majorité des salariés aux élections professionnelles pourront empêcher un tel accord s’ils le veulent. Une situation plus saine car les règles anciennes, encore valables pour l’instant, permettaient justement à des syndicats de ne pas se salir les mains en se contentant de critiquer les accords signés par d’autres car cela n’empêchait pas pour autant que ces accords existent. .. Quant à son contenu, comme tout accord de ce type, il s’agit d’un compromis comportant des concessions tant de la part des syndicats signataires que du patronat, qui s’est montré jusqu’au bout très divisé notamment sur la taxation des contrats précaires. Il serait certainement erroné de voir dans cet accord le "compromis historique", marquant une rupture dans l’histoire sociale du pays, que François Hollande appelait initialement de ses vœux. Il ne s’agit cependant pas non plus d’un "accord a minima" : les nombreux points concernés par ce texte - restructurations, temps partiel, contrats précaires, formation complémentaire santé… – sont réellement d’importance tant pour les salariés que pour les entreprises... NOTA. Para poder aprobar el examen es preciso obtener al menos 1/4 de la nota en cada una de las preguntas.
  • 2. II) Traducir al español la carta siguiente: (20/100) Madame, Monsieur, chers clients, Alors que 2012 restera marquée par une crise de l'économie mondiale, l'année qui s'ouvre s'annonce tout aussi complexe et incertaine ; Pour autant, cette période de rupture est aussi l'occasion de se réinventer, de faire preuve d'initiative, de créativité et d'innovation. Guidés par nos valeurs -professionnalisme, esprit d'équipe et innovation- et fidèles à nos engagements, nous poursuivons l'adaptation de nos agences, de notre offre et de nos moyens d'accès à la banque en fonction de votre situation et de vos attentes. Vous avez probablement déjà constaté certains de ces changements. Soyez assuré que nous avons à cœur de poursuivre dans cette voie pour toujours mieux vos satisfaire. Je saisis donc l'occasion qui m'est donnée pour vous remercier personnellement de la confiance que vous nous témoignez. Le Directeur de la Banque de Détail III) Responder en español a la carta anterior. (20/100) IV) Traducir al español las frases siguientes: (20/100) 1ª) A l'heure actuelle, les entreprises multinationales sont imposées en vertu d'un système dont les structures de base ont été mises au point il y a un siècle et qui leur permet d'être taxées selon les formes juridiques que leurs conseillers fiscaux créent pour elles. 2ª) En canalisant les bénéfices dans ou par le biais des filiales situées dans les paradis fiscaux, l'imposition globale du groupe peut être réduite, même si les transactions n'existent souvent que sur le papier. 3ª) A court terme, seule une politique économique moins restrictive que celle menée actuellement au niveau européen est susceptible d’avoir un effet sensible sur la courbe du chômage. 4ª) Les branches professionnelles non couvertes auront jusqu’au 1er avril 2013 pour lancer des négociations sur généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé. 5ª) Pour favoriser le recours aux CDI, les partenaires sociaux ont convenu de sanctionner le recours excessif aux contrats courts et d’instituer une aide à l’embauche en CDI des jeunes. 6ª) La France et l'Allemagne ont toutes deux lâché du lest. Les mécanismes de supervision bancaire en zone Euro seront mis en oeuvre dans le courant de l'année 2013, et cette supervision s'appliquera aux 6000 banques de la zone euro, pas seulement aux plus importantes. 7ª) La zone euro n'est pas encore tirée d'affaire. Dans son dernier rapport sur la stabilité financière, le FMI pointe du doigt l'exposition de l'Union monétaire envers les pays les plus fragiles et le nettoyage en cours du bilan des banques. 8ª) Maintenant que la phase la plus aiguë de la crise de la zone euro semble surmontée, il faut commencer à pallier les défauts structurels qui ont conduit le projet européen dans l'impasse. 9ª) Le Royaume-Uni a obtenu la garantie qu'une majorité de membres de la zone euro ne pourra lui imposer des décisions allant contre les intérêts de la City. 10ª) Sur les 4,4 milliards d’euros du programme d’Investissements d’avenir encore en cours d’attribution, le Premier Ministre a décidé d’en consacrer 2,2 au numérique, à la transition énergétique, aux PME innovantes, à l’innovation de rupture et à la réindustrialisation. V) Responder brevemente a las dos preguntas siguientes: (20/100) A) La sociedad colectiva. B) Funcionamiento de los mercados de valores y mediadores NOTA. Para poder aprobar el examen es preciso obtener al menos 1/4 de la nota en cada una de las preguntas.