SlideShare une entreprise Scribd logo

Resume depense publique_institut_montaigne

A deux ans de la prochaine élection présidentielle, ce rapport actualise les données et les constats portant sur l’état de nos finances publiques. Il apporte également un éclairage international inédit sur la situation de pays comparables. Dataviz, vidéos... Tout savoir sur nos finances publiques sur notre page interactive. www.institutmontaigne.org

1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
Résumé
En 2012, l’Institut
Montaigne publiait le rapport
Redonner sens et efficacité
à la dépense publique. Trois
ans plus tard, l’évolution
de la dépense publique
comme de l’endettement
de la France imposent de
prolonger la réflexion et
d’accélérer le rythme de
l’action pour qu’enfin notre
pays retrouve une croissance
forte, restaure sa compétitivité et pérennise son modèle social.
Restaurer l’équilibre budgétaire sans recourir au
levier fiscal
L’effort de redressement des comptes publics a jusqu’ici
essentiellement porté sur les recettes, avec 70 milliards d’euros
de prélèvements supplémentaires entre 2010 et 2014. Ce choix,
qu’aucun de nos voisins européens n’a fait, pèse lourdement
sur les ménages et les entreprises. Un consensus se dégage
aujourd’hui : il n’est plus envisageable de recourir au levier
fiscal, au risque de réduire encore les marges d’investissement
et de consommation des agents économiques et de grever le
potentiel de croissance de notre pays.
Agir pour redonner sens et efficacité à notre
dépense publique
La dépense publique a aujourd’hui atteint en France le niveau
exceptionnellement élevé de 57,5 % de la richesse nationale. Ce
poids des dépenses publiques – tout comme celui de la dette,
qui s’approche des 100 % du PIB – rend notre pays vulnérable
à une remontée des taux d’intérêts. Il pose aussi la question de
la crédibilité de la France à l’égard de ses partenaires européens.
Ils n’attendront pas indéfiniment que notre pays se plie aux
exigences qu’il s’est lui-même fixé.
Après le temps des diagnostics, des analyses et des propositions,
c’est l’action qui est aujourd’hui requise. Réduire le niveau
des dépenses publiques n’est pas seulement l’unique voie
permettant d’assainir durablement nos finances publiques – et,
plus tard, d’alléger la charge fiscale et sociale pour restaurer
notre compétitivité –, c’est cette réduction même qui redonnera
son sens à la dépense publique.
Propositions
AXE 1. DÉVELOPPER DE NOUVEAUX OUTILS
POUR UN MEILLEUR PILOTAGE DES
FINANCES PUBLIQUES
Proposition 1 : Unifier le pilotage des finances publiques
• Imposer des normes strictes et précises de réduction des
dépenses de personnel et de fonctionnement aux opérateurs.
• Donner un caractère annuel à toutes les affectations de
fiscalité aux opérateurs afin de débattre chaque année de leur
bien-fondé.
• Réintégrer dans le giron de l’État les nombreux opérateurs dont
la gestion autonome ne présente pas de valeur ajoutée.
Proposition 2 : Mettre en place d’un document unique
sur les finances publiques et un suivi indépendant en cours et
après l’exécution
Prévoir le vote d’un budget alternatif, qui entrerait en vigueur en
cas de dégradation de la conjoncture.
Proposition 3 : Développer une véritable culture de la
performance
• Investir davantage dans l’évaluation, la rendre plus
indépendante et plus professionnelle.
• Mettre en place un mécanisme de péremption automatique :
les dépenses publiques les plus importantes devraient
être reconduites – ou non – au bout de quelques années,
au regard d’évaluations imaginées dès la conception du
dispositif.
AXE 2. MAÎTRISER DAVANTAGE LES
DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT, LA
MASSE SALARIALE ET LES DÉPENSES
D’INVESTISSEMENT DE L’ÉTAT
Proposition 4 : Poursuivre les économies sur les dépenses
de fonctionnement de l’État, notamment immobilières, et les
étendre à l’ensemble des administrations publiques.
Proposition 5 : Poursuivre la réduction des effectifs de la
fonction publique : en recherchant des gains de productivité
dans l’ensemble des administrations (extension de la RGPP),
en engageant une revue des missions pour se désengager des
moins nécessaires, en augmentant la durée travaillée de tous les
agents publics de 2 h 30 par semaine et en allongeant jusqu’à
trois jours le délai de carence des fonctionnaires en cas d’arrêt
maladie.
INSTITUT MONTAIGNE
Proposition 6 : Poursuivre le gel du point d’indice de la
fonction publique sur les cinq prochaines années et limiter les
mesures catégorielles dans la fonction publique d’État à la moitié
du montant qui était le leur entre 2007 et 2012.
Proposition 7 :Renforcer significativement les capacités
d’évaluation du Commissariat général à l’investissement, tout
en relevant à 50 Me le seuil des investissements évalués.
AXE 3. DEMANDER DES ÉCONOMIES
SUPPLÉMENTAIRES AUX
COLLECTIVITÉS LOCALES
Proposition 8 : Réaffirmer le principe d’une diminution
des dépenses des collectivités locales
• Moduler l’attribution des dotations de l’État aux différentes
collectivités en fonction de critères de bonne gestion et de
maîtrise des dépenses, notamment de personnel.
• Limiter plus fortement la possibilité d’augmentation des taux
de la fiscalité locale.
• Contraindre, par la fixation de plafonds, le niveau
d’endettement des collectivités.
Proposition 9 : Supprimer un niveau d’administration pour
redonner des marges de manœuvre aux collectivités
• Fusionner les départements avec les régions pour redonner des
marges de manœuvre à l’action locale dans un contexte de baisse
durable des dotations de l’État et d’allègement de la fiscalité.
• Engager une réflexion sur la fusion des communes et des
intercommunalités.
AXE 4 : ENGAGER UN EXAMEN SUR LE BIEN-
FONDÉ DES DÉPENSES D’INTERVENTION
Proposition 10 : Accélérer la réduction des dépenses en
matière d’assurance maladie
• Réaliser des économies sur les prix et volumes de
médicaments consommés, complétées par des économies
sur d’autres postes dynamiques de dépense (arrêts maladie,
transports de patients, actes de biologie et de radiologie,
recours à l’hospitalisation, etc.).
• Confier à une agence indépendante la gestion de la grille
tarifaire, la gestion des avances en trésorerie ainsi que les
décisions de fermeture des établissements, au-delà d’un
certain niveau de déficit ou en-deçà d’un certain niveau
d’activité.
• Optimiser le parcours des patients atteints de maladies
chroniques et rendre son respect opposable pour le
remboursement. Mettre en place un bouclier sanitaire pour
répartir de façon plus juste le reste à charge pour les patients.
Proposition 11 : Réduire les dépenses d’assurance
chômage tout en améliorant leur efficacité
• Rétablir un régime d’allocations dégressives.
• Repousser de 50 à 60 ans le seuil donnant accès aux
conditions les plus favorables.
• Abaisser le plafond d’allocation retour à l’emploi de 6 000 à
3 000 euros.
• Redresser le régime des intermittents du spectacle.
Proposition 12 : Revoir en profondeur les différentes
politiques du logement dans le sens d’une simplification des
acteurs et des objectifs
• Mieux cibler les aides personnelles au logement.
• Améliorer la gestion des bailleurs sociaux.
• Réduire les dépenses liées à l’accession à la propriété et le
soutien au secteur du bâtiment.
Proposition 13 : Réformer la politique familiale tout en
préservant son caractère universel
• Mettre en extinction les majorations de pension.
• Mettre sous plus forte condition de ressources certaines
allocations.
• Mettre progressivement en extinction la prise en charge des
congés parentaux.
Proposition 14 : Améliorer la gestion et le ciblage des
prestations sociales de solidarité en supprimant la prime pour
l’emploi (et revaloriser en contrepartie le RSA activité) et en
privilégiant les chèques emploi service dans la distribution des
prestations de solidarité.
Proposition 15 : Poursuivre la revue des aides aux
entreprises
Institut Montaigne : 59, rue La Boétie - 75008 Paris
Tél. +33 (0)1 53 89 05 60 - Fax +33 (0)1 53 89 05 61 - www.institutmontaigne.org - www.desideespourdemain.fr

Contenu connexe

Similaire à Resume depense publique_institut_montaigne

Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015
Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015
Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015Florence Hennart
 
Propositions efficience sphere publique
Propositions efficience sphere publiquePropositions efficience sphere publique
Propositions efficience sphere publiqueAdm Medef
 
Motion 4 pages OPLPV
Motion 4 pages OPLPVMotion 4 pages OPLPV
Motion 4 pages OPLPVOPLPV
 
Financement des associations et baisse des subventions forum 2013 ol.bs
Financement des associations et baisse des subventions forum 2013 ol.bsFinancement des associations et baisse des subventions forum 2013 ol.bs
Financement des associations et baisse des subventions forum 2013 ol.bsMarie Bluzet Proniewski
 
20211021 ns-les-retraites
20211021 ns-les-retraites20211021 ns-les-retraites
20211021 ns-les-retraitesLaurent Sailly
 
Fiche synthèse budget : nos premières propositions | Emmanuel Macron
Fiche synthèse budget : nos premières propositions | Emmanuel MacronFiche synthèse budget : nos premières propositions | Emmanuel Macron
Fiche synthèse budget : nos premières propositions | Emmanuel MacronEmmanuel Macron
 
Fichessynthesebudgetv2 170228141305
Fichessynthesebudgetv2 170228141305Fichessynthesebudgetv2 170228141305
Fichessynthesebudgetv2 170228141305InfoEnMarche
 
Rapport philippe-mouiller-1 liste-des_propositions
Rapport philippe-mouiller-1 liste-des_propositionsRapport philippe-mouiller-1 liste-des_propositions
Rapport philippe-mouiller-1 liste-des_propositionsAVIE
 
Conférence retraite de la fonction publique
Conférence retraite de la fonction publiqueConférence retraite de la fonction publique
Conférence retraite de la fonction publiqueGERESO
 
Rapport depense publique_institut_montaigne
Rapport depense publique_institut_montaigneRapport depense publique_institut_montaigne
Rapport depense publique_institut_montaigneHortense Billot
 
La nouvelle approche_budgetaire
La nouvelle approche_budgetaireLa nouvelle approche_budgetaire
La nouvelle approche_budgetaireMarieme Bernoune
 
La nouvelle approche_budgetaire
La nouvelle approche_budgetaireLa nouvelle approche_budgetaire
La nouvelle approche_budgetaireOulaya CHOUAY
 
Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022
Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022
Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022vmazuir
 
Référé de la Cour des Comptes sur les dépenses de fonctionnement de la Caisse...
Référé de la Cour des Comptes sur les dépenses de fonctionnement de la Caisse...Référé de la Cour des Comptes sur les dépenses de fonctionnement de la Caisse...
Référé de la Cour des Comptes sur les dépenses de fonctionnement de la Caisse...Société Tripalio
 
Fiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.ppt
Fiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.pptFiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.ppt
Fiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.pptnathan716387
 
Fiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.ppt
Fiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.pptFiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.ppt
Fiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.pptnathan716387
 

Similaire à Resume depense publique_institut_montaigne (20)

Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015
Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015
Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015
 
Propositions efficience sphere publique
Propositions efficience sphere publiquePropositions efficience sphere publique
Propositions efficience sphere publique
 
Medef reduire la depense publique pour permettre une refondation fiscale en...
Medef   reduire la depense publique pour permettre une refondation fiscale en...Medef   reduire la depense publique pour permettre une refondation fiscale en...
Medef reduire la depense publique pour permettre une refondation fiscale en...
 
Financement des associations
Financement des associationsFinancement des associations
Financement des associations
 
Motion 4 pages OPLPV
Motion 4 pages OPLPVMotion 4 pages OPLPV
Motion 4 pages OPLPV
 
Financement des associations et baisse des subventions forum 2013 ol.bs
Financement des associations et baisse des subventions forum 2013 ol.bsFinancement des associations et baisse des subventions forum 2013 ol.bs
Financement des associations et baisse des subventions forum 2013 ol.bs
 
20211021 ns-les-retraites
20211021 ns-les-retraites20211021 ns-les-retraites
20211021 ns-les-retraites
 
Luxembourg Confederation.pdf
Luxembourg Confederation.pdfLuxembourg Confederation.pdf
Luxembourg Confederation.pdf
 
Fiche synthèse budget : nos premières propositions | Emmanuel Macron
Fiche synthèse budget : nos premières propositions | Emmanuel MacronFiche synthèse budget : nos premières propositions | Emmanuel Macron
Fiche synthèse budget : nos premières propositions | Emmanuel Macron
 
Fichessynthesebudgetv2 170228141305
Fichessynthesebudgetv2 170228141305Fichessynthesebudgetv2 170228141305
Fichessynthesebudgetv2 170228141305
 
Rapport philippe-mouiller-1 liste-des_propositions
Rapport philippe-mouiller-1 liste-des_propositionsRapport philippe-mouiller-1 liste-des_propositions
Rapport philippe-mouiller-1 liste-des_propositions
 
Conférence retraite de la fonction publique
Conférence retraite de la fonction publiqueConférence retraite de la fonction publique
Conférence retraite de la fonction publique
 
Rapport depense publique_institut_montaigne
Rapport depense publique_institut_montaigneRapport depense publique_institut_montaigne
Rapport depense publique_institut_montaigne
 
La nouvelle approche_budgetaire
La nouvelle approche_budgetaireLa nouvelle approche_budgetaire
La nouvelle approche_budgetaire
 
La nouvelle approche_budgetaire
La nouvelle approche_budgetaireLa nouvelle approche_budgetaire
La nouvelle approche_budgetaire
 
Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022
Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022
Rapport de Jean Pisani-Ferry - le grand plan d'investissement 2018-2022
 
Référé de la Cour des Comptes sur les dépenses de fonctionnement de la Caisse...
Référé de la Cour des Comptes sur les dépenses de fonctionnement de la Caisse...Référé de la Cour des Comptes sur les dépenses de fonctionnement de la Caisse...
Référé de la Cour des Comptes sur les dépenses de fonctionnement de la Caisse...
 
Budget fédéral 2017
Budget fédéral 2017Budget fédéral 2017
Budget fédéral 2017
 
Fiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.ppt
Fiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.pptFiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.ppt
Fiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.ppt
 
Fiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.ppt
Fiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.pptFiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.ppt
Fiscalite_et_dette_publique_n1_-_Pascal.ppt
 

Plus de Hortense Billot

Politique du logement : faire sauter les verrous - Résumé
Politique du logement : faire sauter les verrous - RésuméPolitique du logement : faire sauter les verrous - Résumé
Politique du logement : faire sauter les verrous - RésuméHortense Billot
 
Politique du logement : faire sauter les verrous - Rapport
Politique du logement : faire sauter les verrous  - RapportPolitique du logement : faire sauter les verrous  - Rapport
Politique du logement : faire sauter les verrous - RapportHortense Billot
 
Faire du bien vieillir un projet de societe - Rapport
Faire du bien vieillir un projet de societe - Rapport Faire du bien vieillir un projet de societe - Rapport
Faire du bien vieillir un projet de societe - Rapport Hortense Billot
 
L'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunes
L'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunesL'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunes
L'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunesHortense Billot
 
L'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunes - Résumé
L'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunes - RésuméL'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunes - Résumé
L'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunes - RésuméHortense Billot
 
Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...
Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...
Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...Hortense Billot
 
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...Hortense Billot
 
Université : pour une nouvelle ambition - Résume
Université : pour une nouvelle ambition - RésumeUniversité : pour une nouvelle ambition - Résume
Université : pour une nouvelle ambition - RésumeHortense Billot
 
Université : pour une nouvelle ambition
Université : pour une nouvelle ambition Université : pour une nouvelle ambition
Université : pour une nouvelle ambition Hortense Billot
 
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...Hortense Billot
 
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...Hortense Billot
 
Marché du travail : la grande fracture - Résumé
Marché du travail : la grande fracture - RésuméMarché du travail : la grande fracture - Résumé
Marché du travail : la grande fracture - RésuméHortense Billot
 
Marché du travail : la grande fracture
Marché du travail : la grande fractureMarché du travail : la grande fracture
Marché du travail : la grande fractureHortense Billot
 
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Pro...
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Pro...Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Pro...
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Pro...Hortense Billot
 
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Ré...
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Ré...Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Ré...
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Ré...Hortense Billot
 
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualisteConcilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualisteHortense Billot
 

Plus de Hortense Billot (16)

Politique du logement : faire sauter les verrous - Résumé
Politique du logement : faire sauter les verrous - RésuméPolitique du logement : faire sauter les verrous - Résumé
Politique du logement : faire sauter les verrous - Résumé
 
Politique du logement : faire sauter les verrous - Rapport
Politique du logement : faire sauter les verrous  - RapportPolitique du logement : faire sauter les verrous  - Rapport
Politique du logement : faire sauter les verrous - Rapport
 
Faire du bien vieillir un projet de societe - Rapport
Faire du bien vieillir un projet de societe - Rapport Faire du bien vieillir un projet de societe - Rapport
Faire du bien vieillir un projet de societe - Rapport
 
L'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunes
L'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunesL'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunes
L'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunes
 
L'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunes - Résumé
L'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunes - RésuméL'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunes - Résumé
L'apprentissage, un vaccin contre le chômage des jeunes - Résumé
 
Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...
Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...
Résumé Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la r...
 
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
Big Data et objets connectés. Faire de la France un champion de la révolution...
 
Université : pour une nouvelle ambition - Résume
Université : pour une nouvelle ambition - RésumeUniversité : pour une nouvelle ambition - Résume
Université : pour une nouvelle ambition - Résume
 
Université : pour une nouvelle ambition
Université : pour une nouvelle ambition Université : pour une nouvelle ambition
Université : pour une nouvelle ambition
 
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
 
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
 
Marché du travail : la grande fracture - Résumé
Marché du travail : la grande fracture - RésuméMarché du travail : la grande fracture - Résumé
Marché du travail : la grande fracture - Résumé
 
Marché du travail : la grande fracture
Marché du travail : la grande fractureMarché du travail : la grande fracture
Marché du travail : la grande fracture
 
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Pro...
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Pro...Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Pro...
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Pro...
 
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Ré...
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Ré...Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Ré...
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste - Ré...
 
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualisteConcilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste
Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste
 

Resume depense publique_institut_montaigne

  • 1. Résumé En 2012, l’Institut Montaigne publiait le rapport Redonner sens et efficacité à la dépense publique. Trois ans plus tard, l’évolution de la dépense publique comme de l’endettement de la France imposent de prolonger la réflexion et d’accélérer le rythme de l’action pour qu’enfin notre pays retrouve une croissance forte, restaure sa compétitivité et pérennise son modèle social. Restaurer l’équilibre budgétaire sans recourir au levier fiscal L’effort de redressement des comptes publics a jusqu’ici essentiellement porté sur les recettes, avec 70 milliards d’euros de prélèvements supplémentaires entre 2010 et 2014. Ce choix, qu’aucun de nos voisins européens n’a fait, pèse lourdement sur les ménages et les entreprises. Un consensus se dégage aujourd’hui : il n’est plus envisageable de recourir au levier fiscal, au risque de réduire encore les marges d’investissement et de consommation des agents économiques et de grever le potentiel de croissance de notre pays. Agir pour redonner sens et efficacité à notre dépense publique La dépense publique a aujourd’hui atteint en France le niveau exceptionnellement élevé de 57,5 % de la richesse nationale. Ce poids des dépenses publiques – tout comme celui de la dette, qui s’approche des 100 % du PIB – rend notre pays vulnérable à une remontée des taux d’intérêts. Il pose aussi la question de la crédibilité de la France à l’égard de ses partenaires européens. Ils n’attendront pas indéfiniment que notre pays se plie aux exigences qu’il s’est lui-même fixé. Après le temps des diagnostics, des analyses et des propositions, c’est l’action qui est aujourd’hui requise. Réduire le niveau des dépenses publiques n’est pas seulement l’unique voie permettant d’assainir durablement nos finances publiques – et, plus tard, d’alléger la charge fiscale et sociale pour restaurer notre compétitivité –, c’est cette réduction même qui redonnera son sens à la dépense publique. Propositions AXE 1. DÉVELOPPER DE NOUVEAUX OUTILS POUR UN MEILLEUR PILOTAGE DES FINANCES PUBLIQUES Proposition 1 : Unifier le pilotage des finances publiques • Imposer des normes strictes et précises de réduction des dépenses de personnel et de fonctionnement aux opérateurs. • Donner un caractère annuel à toutes les affectations de fiscalité aux opérateurs afin de débattre chaque année de leur bien-fondé. • Réintégrer dans le giron de l’État les nombreux opérateurs dont la gestion autonome ne présente pas de valeur ajoutée. Proposition 2 : Mettre en place d’un document unique sur les finances publiques et un suivi indépendant en cours et après l’exécution Prévoir le vote d’un budget alternatif, qui entrerait en vigueur en cas de dégradation de la conjoncture. Proposition 3 : Développer une véritable culture de la performance • Investir davantage dans l’évaluation, la rendre plus indépendante et plus professionnelle. • Mettre en place un mécanisme de péremption automatique : les dépenses publiques les plus importantes devraient être reconduites – ou non – au bout de quelques années, au regard d’évaluations imaginées dès la conception du dispositif. AXE 2. MAÎTRISER DAVANTAGE LES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT, LA MASSE SALARIALE ET LES DÉPENSES D’INVESTISSEMENT DE L’ÉTAT Proposition 4 : Poursuivre les économies sur les dépenses de fonctionnement de l’État, notamment immobilières, et les étendre à l’ensemble des administrations publiques. Proposition 5 : Poursuivre la réduction des effectifs de la fonction publique : en recherchant des gains de productivité dans l’ensemble des administrations (extension de la RGPP), en engageant une revue des missions pour se désengager des moins nécessaires, en augmentant la durée travaillée de tous les agents publics de 2 h 30 par semaine et en allongeant jusqu’à trois jours le délai de carence des fonctionnaires en cas d’arrêt maladie.
  • 2. INSTITUT MONTAIGNE Proposition 6 : Poursuivre le gel du point d’indice de la fonction publique sur les cinq prochaines années et limiter les mesures catégorielles dans la fonction publique d’État à la moitié du montant qui était le leur entre 2007 et 2012. Proposition 7 :Renforcer significativement les capacités d’évaluation du Commissariat général à l’investissement, tout en relevant à 50 Me le seuil des investissements évalués. AXE 3. DEMANDER DES ÉCONOMIES SUPPLÉMENTAIRES AUX COLLECTIVITÉS LOCALES Proposition 8 : Réaffirmer le principe d’une diminution des dépenses des collectivités locales • Moduler l’attribution des dotations de l’État aux différentes collectivités en fonction de critères de bonne gestion et de maîtrise des dépenses, notamment de personnel. • Limiter plus fortement la possibilité d’augmentation des taux de la fiscalité locale. • Contraindre, par la fixation de plafonds, le niveau d’endettement des collectivités. Proposition 9 : Supprimer un niveau d’administration pour redonner des marges de manœuvre aux collectivités • Fusionner les départements avec les régions pour redonner des marges de manœuvre à l’action locale dans un contexte de baisse durable des dotations de l’État et d’allègement de la fiscalité. • Engager une réflexion sur la fusion des communes et des intercommunalités. AXE 4 : ENGAGER UN EXAMEN SUR LE BIEN- FONDÉ DES DÉPENSES D’INTERVENTION Proposition 10 : Accélérer la réduction des dépenses en matière d’assurance maladie • Réaliser des économies sur les prix et volumes de médicaments consommés, complétées par des économies sur d’autres postes dynamiques de dépense (arrêts maladie, transports de patients, actes de biologie et de radiologie, recours à l’hospitalisation, etc.). • Confier à une agence indépendante la gestion de la grille tarifaire, la gestion des avances en trésorerie ainsi que les décisions de fermeture des établissements, au-delà d’un certain niveau de déficit ou en-deçà d’un certain niveau d’activité. • Optimiser le parcours des patients atteints de maladies chroniques et rendre son respect opposable pour le remboursement. Mettre en place un bouclier sanitaire pour répartir de façon plus juste le reste à charge pour les patients. Proposition 11 : Réduire les dépenses d’assurance chômage tout en améliorant leur efficacité • Rétablir un régime d’allocations dégressives. • Repousser de 50 à 60 ans le seuil donnant accès aux conditions les plus favorables. • Abaisser le plafond d’allocation retour à l’emploi de 6 000 à 3 000 euros. • Redresser le régime des intermittents du spectacle. Proposition 12 : Revoir en profondeur les différentes politiques du logement dans le sens d’une simplification des acteurs et des objectifs • Mieux cibler les aides personnelles au logement. • Améliorer la gestion des bailleurs sociaux. • Réduire les dépenses liées à l’accession à la propriété et le soutien au secteur du bâtiment. Proposition 13 : Réformer la politique familiale tout en préservant son caractère universel • Mettre en extinction les majorations de pension. • Mettre sous plus forte condition de ressources certaines allocations. • Mettre progressivement en extinction la prise en charge des congés parentaux. Proposition 14 : Améliorer la gestion et le ciblage des prestations sociales de solidarité en supprimant la prime pour l’emploi (et revaloriser en contrepartie le RSA activité) et en privilégiant les chèques emploi service dans la distribution des prestations de solidarité. Proposition 15 : Poursuivre la revue des aides aux entreprises Institut Montaigne : 59, rue La Boétie - 75008 Paris Tél. +33 (0)1 53 89 05 60 - Fax +33 (0)1 53 89 05 61 - www.institutmontaigne.org - www.desideespourdemain.fr