1Interaction-Healthcare 2016 1
2Interaction-Healthcare 2016 2
WEB
CONFÉRENCE
28 JUIN 2016
3Interaction-Healthcare 2016 3
INTERVENANTS
4Interaction-Healthcare 2016 4
PRÉAMBULE
5Interaction-Healthcare 2016 5
SUJETS ABORDÉS
Préparation
du projet
Qualifier les besoins
Constituer le comité de pilotage...
6Interaction-Healthcare 2016 6
DÉFINITION
Livre blanc du CNOM – Santé Connecté - 2015
7Interaction-Healthcare 2016 7
QUELS BÉNÉFICES ?
LA COMMISSION
EUROPÉENNE RETIENT
ESSENTIELLEMENT
TROIS BÉNÉFICES EN
TERME...
8Interaction-Healthcare 2016 8
QUELQUES CHIFFRES - DES APPLICATIONS MOBILES
DE SANTÉ AU NIVEAU MONDIAL
Etude IMS Health - ...
9Interaction-Healthcare 2016 9
QUELQUES CHIFFRES – PDS / HÔPITAUX
Baromètre Vidal 2012 / PWC 2015
 94 % des médecins ont ...
10Interaction-Healthcare 2016 10
QUELQUES CHIFFRES – PATIENTS / PROCHES
Baromètre Vidal 2012 / PWC 2015 / Etude « a la rec...
11Interaction-Healthcare 2016 11
CHAMP D’ACTION
o Prévention primaire et secondaire
o Programme d’accompagnement
o Educati...
12Interaction-Healthcare 2016 12
TAUX ET RAISONS D'ABANDON DE L'UTILISATION
D'UNE APPLICATION
o 50% sont téléchargées… moi...
13Interaction-Healthcare 2016 13
PRÉPARER
VOTRE PROJET MOBILE
14Interaction-Healthcare 2016 14
QUALIFICATIONS DES BESOINS/CIBLES
• faible adhésion à certains
support
• taux d’équipemen...
|
www.accu-chek.com © 2016 Roche Diabetes Care |
15
Application mobile
Émilie PEYLIN, chargée de communication digitale
Ro...
16Interaction-Healthcare 2016 16
 S’appuyer sur des études générales
 Réaliser un benchmark
 Mener des enquêtes plus sp...
17Interaction-Healthcare 2016 17
 4000 nouveaux patients par an dont la moitié à moins de 20 ans.
 Le diagnostic du DT1 ...
18Interaction-Healthcare 2016 18
Application hybride
iOS/Android
Sortie en janvier 2016
Application gratuite destinée aux
...
19Interaction-Healthcare 2016 19
GOUVERNANCE / CONSTITUTION DU COMITÉ DE PILOTAGE
Leur rôle Quelles parties prenantes ?
Il...
20Interaction-Healthcare 2016 20
CONSTITUTION DU COMITÉ SCIENTIFIQUE
 Monter un board / comité scientifique de travail po...
21Interaction-Healthcare 2016 21
CONSTITUTION DU COMITÉ DE PILOTAGE ET COMITÉ SCIENTIFIQUE
L’EXEMPLE DE NOVI-CHEK
 Défini...
22Interaction-Healthcare 2016 22
ASSURER LA VALIDATION FINALE AVANT DÉPLOIEMENT
UN PROCESS PRÉDÉFINI
Validation
marketing
...
23Interaction-Healthcare 2016 23
IDENTIFICATION DES CONTOURS JURIDIQUE, RÈGLEMENTAIRES
 Contrats : du projet,
maintenance...
24Interaction-Healthcare 2016 24
IDENTIFICATION DES CONTOURS JURIDIQUE, RÈGLEMENTAIRES
L’EXEMPLE DE NOVI-CHEK
CNIL
L’appli...
25Interaction-Healthcare 2016 25
CHOISIR LE BON TYPE D’APPLICATION
En 2015, la PDM d’Android a nettement
progressé et repr...
26Interaction-Healthcare 2016 26
L’IMPORTANCE DU BRIEF
o L’expression du contexte et des besoins
o Les cibles et objectifs...
27Interaction-Healthcare 2016 27
CONCEPTION ET RÉALISATION
DE L’APPLICATION
28Interaction-Healthcare 2016 28
VISER UTILE, FACILE ET ENGAGEANT !
POUR SÉDUIRE AU LONG COURS VOTRE APPLICATION DOIT ÊTRE...
29Interaction-Healthcare 2016 29
SOIGNER L’ERGONOMIE : UI ET UX DESIGN INTUITIF
L’adhésion des usagers à l’application est...
30Interaction-Healthcare 2016 30
QUELQUES PRINCIPES À NE PAS OUBLIER…
o Il est important de pouvoir se servir de l’applica...
31Interaction-Healthcare 2016 31
EXPLIQUEZ AUX UTILISATEURS À QUOI SERT VOTRE APPLICATION
Combien d’applications mobiles d...
32Interaction-Healthcare 2016 32
Accessibilité
• Assurer la lisibilité du texte en jouant sur le
contraste avec le fond de...
33Interaction-Healthcare 2016 33
L’IMPORTANCE DE LA VALEUR MÉDICALE
 Le contenu est Roi : capitaliser sur les actions dép...
34Interaction-Healthcare 2016 34
LES SOLUTIONS TECHNIQUES
Application native
Application développée
spécifiquement pour un...
35Interaction-Healthcare 2016 35
LES SOLUTIONS TECHNIQUES
Exploitation des
fonctions du
device
Vitesse
Coût de
développeme...
36Interaction-Healthcare 2016 36
INSTAUREZ UNE MÉTHODOLOGIE AGILE
Le terme "agile" définit une approche de gestion de proj...
37Interaction-Healthcare 2016 37
TESTER ENCORE ET ENCORE
« ON N'A QU'UNE SEULE CHANCE DE FAIRE
UNE PREMIÈRE BONNE IMPRESSI...
38Interaction-Healthcare 2016 38
LABÉLISATION, DÉPLOIEMENT
ET
STRATÉGIE DE COMMUNICATION
39Interaction-Healthcare 2016 39
LABELLISATION - mHEALTH QUALITY
mHealth Quality est un label promu auprès des patients et...
40Interaction-Healthcare 2016 40
FONCTIONNEMENT DU LABEL mHEALTH QUALITY
3 classes pour 3 périmètres distincts
Application...
41Interaction-Healthcare 2016 41
FONCTIONNEMENT DU LABEL mHEALTH QUALITY
3 classes pour 3 périmètres distincts
validation ...
42Interaction-Healthcare 2016 42
FONCTIONNEMENT DU LABEL mHEALTH QUALITY
3 classes pour 3 périmètres distincts
Catégorisat...
43Interaction-Healthcare 2016 43
DÉPLOYER UNE APPLICATION : MARKET PLACE OU LIEN WEB ?
Déploiement market Place (= stores)...
44Interaction-Healthcare 2016 44
DÉFINIR LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION
 Structurer les différentes actions et canaux en f...
45Interaction-Healthcare 2016 45
DÉFINIR LES LEVIERS DE COMMUNICATION EN
FONCTION DE LA CIBLE
 Une communication multican...
46Interaction-Healthcare 2016 46
COMMUNICATION AUTOUR DE L’APPLI
BEST PRACTICES
 Élaborer un plan de communication en par...
47Interaction-Healthcare 2016 47
KPI : MESUREZ LE SUCCÈS DE VOTRE APPLICATION
1.Le nombre de téléchargements, le taux de r...
48Interaction-Healthcare 2016 48
FAVORISER LE TRAFIC
MISE À JOUR ET RICHESSE DES CONTENUS
« Evolutivité » et « richesse de...
49Interaction-Healthcare 2016 49
LES CLÉS DU SUCCÈS
50Interaction-Healthcare 2016 50
LES PIÈGES À ÉVITER
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les facteurs clés pour réussir votre projet d'application mobile en santé

2 579 vues

Publié le

Il existe près de 165 000 applications bien-être et santé sur les Stores. Face à cette offre pléthorique, il est essentiel de se démarquer en mettant en place une méthodologie de conception, de déploiement et de communication adaptée à la cible et aux contraintes juridiques et réglementaires.

Publié dans : Santé
0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 579
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
24
Actions
Partages
0
Téléchargements
53
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les facteurs clés pour réussir votre projet d'application mobile en santé

  1. 1. 1Interaction-Healthcare 2016 1
  2. 2. 2Interaction-Healthcare 2016 2 WEB CONFÉRENCE 28 JUIN 2016
  3. 3. 3Interaction-Healthcare 2016 3 INTERVENANTS
  4. 4. 4Interaction-Healthcare 2016 4 PRÉAMBULE
  5. 5. 5Interaction-Healthcare 2016 5 SUJETS ABORDÉS Préparation du projet Qualifier les besoins Constituer le comité de pilotage Identifier les contraintes et opportunités Définir le cadre juridique Choisir le bon format d’application Rédiger le brief Gouvernance du projet Conception de l’application Viser utile Soigner l’ergonomie (UI et UX design) Qualité des contenus et valeur médicale Solutions techniques Recette applicative Labelisation Déploiement et communication Modalités de déploiement Plan de communication Mesure de performance
  6. 6. 6Interaction-Healthcare 2016 6 DÉFINITION Livre blanc du CNOM – Santé Connecté - 2015
  7. 7. 7Interaction-Healthcare 2016 7 QUELS BÉNÉFICES ? LA COMMISSION EUROPÉENNE RETIENT ESSENTIELLEMENT TROIS BÉNÉFICES EN TERMES DE SOINS Prévention accrue et meilleure qualité de vie Systèmes de santé plus efficients et plus durables Patients plus responsables 1 2 3
  8. 8. 8Interaction-Healthcare 2016 8 QUELQUES CHIFFRES - DES APPLICATIONS MOBILES DE SANTÉ AU NIVEAU MONDIAL Etude IMS Health - 2015 0 20000 40000 60000 80000 100000 120000 140000 160000 180000 2012 2013 2014 2015 6 000 applications mobiles médicales en 2010... 20 000 en 2012... 168 000 en 2015… Mais ceci au sens américain du terme «Santé» (soit bien-être, forme, coaching sportif, médecine). Réellement 40 000 apps dédiées santé / médecine et 11 000 en France dans la catégories médecine
  9. 9. 9Interaction-Healthcare 2016 9 QUELQUES CHIFFRES – PDS / HÔPITAUX Baromètre Vidal 2012 / PWC 2015  94 % des médecins ont un usage professionnel de leur smartphone  86% des cliniciens pensent que les applications mobiles vont devenir incontournable dans leur travail dans les 5 prochaines années  74% des hôpitaux qui utilisent des tablettes et app mobiles pour collecter les données de patients sont plus efficaces que ceux qui n’en utilisent pas.
  10. 10. 10Interaction-Healthcare 2016 10 QUELQUES CHIFFRES – PATIENTS / PROCHES Baromètre Vidal 2012 / PWC 2015 / Etude « a la recherche du e-patient » Doctissimo 2013  76% des patients sont prêts à utiliser une solution mobile prescrite par un professionnel médical  53% des mobinautes santé, atteints d’une pathologie chronique, souhaitent que leurs médecins leur conseille des app mobiles santé  85% des patients souhaitent que les hôpitaux utilisent les dernières technologies de collecte et de traitement d'informations digitales
  11. 11. 11Interaction-Healthcare 2016 11 CHAMP D’ACTION o Prévention primaire et secondaire o Programme d’accompagnement o Education thérapeutique o Télésurveillance o Suivi d’observance et meilleur adhésion au traitement o E-coaching forme et bien-être o Outil d’aide au bon usage o Quantified self et automesure Professionnels de santé Patients o Information médicale o Mieux se former o Etre mobile (hors cabinet, au domicile des patients, dans l’hôpital, en staff...) o Aide au diagnostic o Prescription en ligne o Avoir des outils pratiques (calculateurs, base de données...) Usage interne
  12. 12. 12Interaction-Healthcare 2016 12 TAUX ET RAISONS D'ABANDON DE L'UTILISATION D'UNE APPLICATION o 50% sont téléchargées… moins de 500 fois ! o 20% ne sont utilisées qu’une seule fois ! LES MOTIFS D’ABANDONS SONT VARIÉS ! o 61 % des utilisateurs trouvent une meilleure application pour le même besoin o 45% trouvent que l’application devient inutile au quotidien o 33% oublient qu’ils possèdent cette application « En 2015, en autorisant les notifications sur une app, l’engagement augmente de 171% par rapport à une app sans notifications push » Sources : Etude Globale Mobile Behaviour de MilwardBrown / Localytics – Juin 2014 // Etude SO!USE 2013 réalisé en France // Localytics, October 2015
  13. 13. 13Interaction-Healthcare 2016 13 PRÉPARER VOTRE PROJET MOBILE
  14. 14. 14Interaction-Healthcare 2016 14 QUALIFICATIONS DES BESOINS/CIBLES • faible adhésion à certains support • taux d’équipements… • Besoin d’information • montée en compétence • autonomie • mieux gérer sa maladie • améliorer la prise en charge de ses patients • e-réputation, asseoir son expertise, accompagner un lancement • Quels sont les objectifs pédagogiques ? • PDS • Patients • Proches • Grand public • Collaborateur interne Quel est ma cible ? Quels sont les objectifs à atteindre ? Quels est son comportement vis à vis du digital ? Quels sont les besoins et attentes de ma cible ?
  15. 15. | www.accu-chek.com © 2016 Roche Diabetes Care | 15 Application mobile Émilie PEYLIN, chargée de communication digitale Roche Diabetes Care France 27 juin 2016 Webconférence - Interaction Healthcare
  16. 16. 16Interaction-Healthcare 2016 16  S’appuyer sur des études générales  Réaliser un benchmark  Mener des enquêtes plus spécifiques (focus groupes, communauté de patients en ligne…) 1 Enquête « Les applications santé et vous », Isidore Santé, 2014 32 % des patients atteints de maladie chronique utilisent un smartphone pour leur traitement. 20 % des personnes en ALD souhaitent que leur médecin leur conseille une application mobile. QUALIFICATION DES BESOINS/CIBLES L’EXEMPLE DE NOVI-CHEK
  17. 17. 17Interaction-Healthcare 2016 17  4000 nouveaux patients par an dont la moitié à moins de 20 ans.  Le diagnostic du DT1 est une annonce brutale et inattendue accompagnée de stress et d’appréhension.  Cette annonce est la source de nombreuses interrogations pour le patient et son entourage.  Il n’est pas possible d’aborder tous les aspects de la maladie et d’intégrer toutes les informations d’un seul coup. Les soignants manquent de temps et d’outils pour la formation des patients. QUALIFICATION DES BESOINS/CIBLES L’EXEMPLE DE NOVI-CHEK
  18. 18. 18Interaction-Healthcare 2016 18 Application hybride iOS/Android Sortie en janvier 2016 Application gratuite destinée aux jeunes patients ayant un diabète de type 1 récemment diagnostiqué. Délivre les informations indispensable sur le diabète de type 1. Intègre des quiz pour valider ses connaissances. QUALIFICATION DES BESOINS/CIBLES L’EXEMPLE DE NOVI-CHEK
  19. 19. 19Interaction-Healthcare 2016 19 GOUVERNANCE / CONSTITUTION DU COMITÉ DE PILOTAGE Leur rôle Quelles parties prenantes ? Il est possible que selon votre projet mobile, toutes les personnes ci-dessus ne soient pas impliquées. Par défaut, il est vivement recommandé de les solliciter et de les prévenir de votre projet en amont du lancement de ce dernier.  Interlocuteur agence (unique)  Marketing  Médical  Réglementaire  IT / DSI  Responsable digitaux  Juridique  Achats (DSI / Marketing)  ANSM (si promotionnelle)  Relecture et accord à l’issue de chacune des étapes de réalisation  Validation des livrables intermédiaires ainsi que du livrable final  Accord et émission de bon de commande  Validation du dispositif du projet et sensibilise sur les contraintes juridiques  Validation du choix de la solution technique,
  20. 20. 20Interaction-Healthcare 2016 20 CONSTITUTION DU COMITÉ SCIENTIFIQUE  Monter un board / comité scientifique de travail pour valider le contenu et/ou certaines fonctionnalités  Apporte une caution supplémentaire (à exploiter lors du plan de communication)  L’industriel pharmaceutique n’a pas légitimité et la possibilité de rédiger en propre du contenu médical  Impliquer les cibles finales, afin de s’assurer de la pertinence des contenus mais également des fonctionnalités.  Le comité scientifique peut être constitué uniquement de médecins, ou de médecins + patients/ association de patients, etc… Pourquoi ?
  21. 21. 21Interaction-Healthcare 2016 21 CONSTITUTION DU COMITÉ DE PILOTAGE ET COMITÉ SCIENTIFIQUE L’EXEMPLE DE NOVI-CHEK  Définir les ressources humaines nécessaires en interne  Chef de projet  Responsable communication  Affaires médicales, réglementaires et juridiques  Faire appel à des ressources externes  Choix d’une agence avec une expertise médicale  Constitution d’un groupe de travail avec des professionnels de santé : validation des fonctionnalités et du contenu de l’application
  22. 22. 22Interaction-Healthcare 2016 22 ASSURER LA VALIDATION FINALE AVANT DÉPLOIEMENT UN PROCESS PRÉDÉFINI Validation marketing Validation médicale Validation réglementaire Soumission ANSM et obtention du Visa Validation DSI Déploiement La procédure de mise en ligne d’une application mobile nécessite une validation de tous les départements avant déploiement et dans un ordre précis. Le marketing doit valider son application avant lancement de la procédure Validation du Médical en cas de contenus médicaux présents Validation réglementaire dans tous les cas. Bien anticiper la disponibilité des équipes. Le règlementaire libère le BAD. La DSI procède à la mise en production ou à la soumission sur les market places. Elle doit être informée dès lancement du projet Si appli promotionnelle dédié aux PDS: Soumission ANSM : prévoir les périodes de validation (cf. calendrier des dépôts) et obtention du Visa PM Validation Juridique
  23. 23. 23Interaction-Healthcare 2016 23 IDENTIFICATION DES CONTOURS JURIDIQUE, RÈGLEMENTAIRES  Contrats : du projet, maintenance, hébergement, cession de droits, etc…  Obligations légales : CGU / CGS ou Mentions légales ; Opt-in, Crédits  Statut de projets : Dispositif médical, SI de télémédecine…  Hébergement des données de santé ? _ Anticiper le circuit de validation interne _ Des contraintes (ANSM ou pas) sont à prendre en compte notamment en terme d’authentification, de diffusion d’information et de déploiement et ce, en fonction du type d’applications :  « Environnement »  « Bon usage »  « Promotionnelle » Un contenu précis doit apparaître dans tous les cas :  il apparaît dans les CGU dans la close PV RèglementaireJuridique Pharmacovigilance
  24. 24. 24Interaction-Healthcare 2016 24 IDENTIFICATION DES CONTOURS JURIDIQUE, RÈGLEMENTAIRES L’EXEMPLE DE NOVI-CHEK CNIL L’application enregistre-t-elle des données personnelles ? L’application partage-t-elle des données avec des sociétés tierces ? Anticiper une demande d’autorisation auprès de la CNIL ANSM L’application fait-elle la promotion de produits / marque ? Anticiper la validation de l’application auprès de l’ANSM
  25. 25. 25Interaction-Healthcare 2016 25 CHOISIR LE BON TYPE D’APPLICATION En 2015, la PDM d’Android a nettement progressé et représente aujourd’hui l’OS le plus utilisé par le grand public. Côté professionnel de santé pourtant, es statistiques sont inversées, 60% des médecins utilisent un iPhone VS 35% sur Android. Recommandation Il n’y a plus de débat, votre application doit exister à minima sur ces deux OS pour toucher l’essentiel de votre public.
  26. 26. 26Interaction-Healthcare 2016 26 L’IMPORTANCE DU BRIEF o L’expression du contexte et des besoins o Les cibles et objectifs visés o Le positionnement / le message o Un dessin des contours du projet o Le délai / le budget o Les ouvertures possibles Son rôle Ce qui doit contenir o Une présentation claire et concise du projet o Un mini cahier des charges o Un document de référence pour faciliter la recommandation de l’agence Trouvez le bon compromis ! En dire suffisamment pour présenter vos idées et vos ambitions… …mais pas trop pour ne pas brider les conseils et la créativité de l’agence…
  27. 27. 27Interaction-Healthcare 2016 27 CONCEPTION ET RÉALISATION DE L’APPLICATION
  28. 28. 28Interaction-Healthcare 2016 28 VISER UTILE, FACILE ET ENGAGEANT ! POUR SÉDUIRE AU LONG COURS VOTRE APPLICATION DOIT ÊTRE UTILE À SA CIBLE. • En répondant au plus près des besoins de l’usager en matière d’information et d’accompagnement • En développant des services utiles et différenciant • En plaçant la notion de simplicité au centre de la conception • En créant les conditions d’un « rendez-vous régulier » avec l’usager • En renouvelant régulièrement les contenus • En exploitant les capacités natives offertes par les smartphones • En dégageant une image positive et engageante
  29. 29. 29Interaction-Healthcare 2016 29 SOIGNER L’ERGONOMIE : UI ET UX DESIGN INTUITIF L’adhésion des usagers à l’application est en partie liée à la facilité d’accès aux contenus et la logique organisationnelle. Veillez ainsi à favoriser une ergonomie intuitive permettant d’optimiser l’expérience utilisateur. Attachez vous à valoriser les fonctions clés afin de répondre à l’orientation pratique de l’application. Nous conseillons enfin d’exploiter des leviers et des usages digitaux innovants afin de donner accès à l’information de manière intuitive et attractive. Touch gestures Iconographie Accessibilité Immersion Interactivité Rich content …
  30. 30. 30Interaction-Healthcare 2016 30 QUELQUES PRINCIPES À NE PAS OUBLIER… o Il est important de pouvoir se servir de l’application avec une seule main o les comportements de mouseover ne sont pas disponibles o les zones activables ne sont pas explicites o la taille des zones activable doit être suffisante pour le pouce d’un homme adulte. o Il est préférable de placer les zones d’action dans le bas de l’écran o Il peut être utile de prévoir l’affichage de l’application lorsque le téléphone est tourné à l’horizontal.
  31. 31. 31Interaction-Healthcare 2016 31 EXPLIQUEZ AUX UTILISATEURS À QUOI SERT VOTRE APPLICATION Combien d’applications mobiles de santé sont explicites sur ce point ? CONSTATEZ VOUS-MÊME, OSCULTEZ QUELQUES APLPICATIONS… 1. Téléchargez une dizaine d’appli santé 2. Testez les durant une semaine 3. Comptez le nombre de fois où dès l’ouverture, vous saurez ce que chacune d’entre elles vous apporte à cet instant. 4. Alors ? 1. Il n’y a pas de secrets, vous devez être clair avec vos utilisateurs, leur montrer à quoi sert votre application et les guider du mieux possible pour levers les doutes et les freins à l’utilisation…
  32. 32. 32Interaction-Healthcare 2016 32 Accessibilité • Assurer la lisibilité du texte en jouant sur le contraste avec le fond de la page • Ignorer l’accessibilité fait fuir les utilisateurs : mal voyants ou simplement utilisation en condition non optimale Rendu graphique • Respecter les standards (guidelines iOS, android…) pour faciliter la compréhension et réduire le temps d’apprentissage • La tendance actuelle est de simplifier la mise en page, avec un design minimaliste et épuré DESIGN – LES BONNES PRATIQUES Graphisme
  33. 33. 33Interaction-Healthcare 2016 33 L’IMPORTANCE DE LA VALEUR MÉDICALE  Le contenu est Roi : capitaliser sur les actions déployées et reconnues par les médecins  Quel Service médical rendu ? « si l’on n’observe pas d’impact significatif (publié) sur la santé, on entrevoit quelques résultats, en termes de modification des comportements. On peut citer les exemples d’intervention par SMS comme soutien au traitement chez les patients asthmatiques, ou pour améliorer l’adhésion au traitement anti plaquettaire après implantation de stents ou côté professionnels, le bénéfice apporté par l’utilisation d’applications d’aide au diagnostic1 »  Un rationnel et une valeur médicale appuyé :  Importance de contenu bien référencé : « la médecine mobile doit être fondée sur des preuves et citer des sources médicales »  Caution médicale par le soutien/accompagnement de sociétés savantes 1 : SFT-ANTEL, Pr. Pierre Simon – Mars 2013
  34. 34. 34Interaction-Healthcare 2016 34 LES SOLUTIONS TECHNIQUES Application native Application développée spécifiquement pour un système d’exploitation (OS) mobile. Application hybride Application combinant code natif (spécifique à chaque OS) et des contenus en mode web communs à toutes les versions de l’appli.
  35. 35. 35Interaction-Healthcare 2016 35 LES SOLUTIONS TECHNIQUES Exploitation des fonctions du device Vitesse Coût de développement App Store Processus de validation Native Complet Très rapide Cher Disponible Obligatoire Hybride Complet Rapide Raisonnable Disponible Obligatoire
  36. 36. 36Interaction-Healthcare 2016 36 INSTAUREZ UNE MÉTHODOLOGIE AGILE Le terme "agile" définit une approche de gestion de projet de type cycle en V. Cette méthode garantie de plus fortes interactions entre l’éditeur et l’agence en phase de réalisation par des livraisons régulières. Les tests fonctionnels sont effectués en continu, permettant ainsi de limiter l’effet tunnel, d’assurer un contrôle qualité plus efficace et de s’adapter plus facilement au changement
  37. 37. 37Interaction-Healthcare 2016 37 TESTER ENCORE ET ENCORE « ON N'A QU'UNE SEULE CHANCE DE FAIRE UNE PREMIÈRE BONNE IMPRESSION » Le nombre de terminaux sur lequel devra fonctionner votre application mobile est vaste (différents OS, différentes versions, différents formats...), la phase de recette doit ainsi être menée avec une grande rigueur. o Commencer par une revue des fonctionnalités . La première recette applicative doit permettre de corriger les dysfonctionnements majeurs . La remontée des anomalies peut se faire à travers un cahier de recette ou un logiciel de bug tracking o Testez ensuite l’affichage sur différents mobiles . Mobilisez des collaborateurs ou empruntez leur appareils pour vérifier la compatibilité sur les différentes versions d’OS o Procédez à quelques tests de performance en conditions réelles . La vitesse de chargement des écrans, la fluidité des animations (sur des smartphones récents et plus anciens / avec et sans WiFi) . Le poids de l’application doit être contenu (100Mo max.)
  38. 38. 38Interaction-Healthcare 2016 38 LABÉLISATION, DÉPLOIEMENT ET STRATÉGIE DE COMMUNICATION
  39. 39. 39Interaction-Healthcare 2016 39 LABELLISATION - mHEALTH QUALITY mHealth Quality est un label promu auprès des patients et des professionnels de santé, tout en leur proposant d’être partie prenante de cette régulation C’est une marque de confiance identifiable par tous en toute simplicité
  40. 40. 40Interaction-Healthcare 2016 40 FONCTIONNEMENT DU LABEL mHEALTH QUALITY 3 classes pour 3 périmètres distincts Application mobile de santé Appplication (+/- plateforme Web) + Objet de santé connecté Application (+/- plateforme Web) + Dispositif Médical mHealth Quality Classe I mHealth Quality Classe II mHealth Quality Classe III 3 classes pour 3 périmètres distincts
  41. 41. 41Interaction-Healthcare 2016 41 FONCTIONNEMENT DU LABEL mHEALTH QUALITY 3 classes pour 3 périmètres distincts validation des contenus médicaux conformité juridique et de vie privée conformité réglementaire mHealth Quality est une analyse complète conformité éthique audit de la sécurité du code valeur d’usage validée en vie réelle Une analyse en ligne et en vie réelle
  42. 42. 42Interaction-Healthcare 2016 42 FONCTIONNEMENT DU LABEL mHEALTH QUALITY 3 classes pour 3 périmètres distincts Catégorisation 1 Questionnaire adapté 2 (100 à 200 questions) Compte rendu 3 Sécurité Informatique 4 Valeur d’usage 5 Compte rendu Compte rendu 8 patients 2 pro. de santé par plateforme Gratuit
  43. 43. 43Interaction-Healthcare 2016 43 DÉPLOYER UNE APPLICATION : MARKET PLACE OU LIEN WEB ? Déploiement market Place (= stores) • Déploiement sur les stores AppStore ou Google Play • Nécessite un certificat « developer » • Délai de soumission de 15 jours à prévoir • Fiche de soumission à prévoir • Possible uniquement pour des applications non promotionnelles - Prévoir un temps et un coût pour le dépôt sur les stores et l’achat des certificats Apple. + Visibilité accrue de l’application + Disponible en téléchargement auprès du grand public Mise à disposition d’un lien de téléchargement • Aussi appelé déploiement OTA (Over The Air) • Lien mis à disposition sur une page web - Aucune visibilité de mise à disposition. Nécessiter d’accroître la communication (ex : flyer avec qrcode, newsletters…) + Pas de temps ou de coût de dépôt à prévoir + Utile pour une distribution auprès d’un public bien défini Anticipez et rapprochez vous du IS business partner et de votre contact digital pour la mise à disposition de l’application, notamment pour le déploiement sur les stores.
  44. 44. 44Interaction-Healthcare 2016 44 DÉFINIR LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION  Structurer les différentes actions et canaux en fonction de ses objectifs et de la cible  Anticiper les ressources budgétaires et humaines pouvant être allouées Quels sont vos objectifs de communication ? • Faire connaître votre marque, identité, entreprise … • Fidéliser les PDS, le grand public… • Créer le buzz • Recruter de nouveaux membres Vers quels cibles ? • Quel est votre positionnement et le positionnement de votre application dans l’environnement (concurrent…) ? • Quel(s) message(s) souhaitez-vous diffuser ? Définir un plan de communication et une vision globale
  45. 45. 45Interaction-Healthcare 2016 45 DÉFINIR LES LEVIERS DE COMMUNICATION EN FONCTION DE LA CIBLE  Une communication multicanal à ne pas négliger et à anticiper avant le déploiement  Pour les PDS  les forces de ventes et sociétés savantes, pour ainsi gagner leur confiance  Pour les patients / proches  les associations de patients, pour apporter plus de « poids » et caution Collaborateur • Réseau Intranet (si existant) • Canal mail (newsletter, e- mailing…) • Séminaires, « mot de la direction » • Terrains (VM, DR…) • Evènement interne • … Grand public / Patients / proches… •Identité • Médias tradi (Radio, presse, TV…) • Médias sociaux (Influenceurs, Bloggeurs,…) • Display Communication externeCommunication Interne PDS • Identité (logo, com’ marque…) • Force de vente (eADV, flyer..) • emailing • Congrès médicaux • Presse spécialisé • Salle d’attente (écran, brochures, poster…) • Teaser • Relais (sociétés savantes…)Marketing Relations presse/blogueurs Partenariats Relais
  46. 46. 46Interaction-Healthcare 2016 46 COMMUNICATION AUTOUR DE L’APPLI BEST PRACTICES  Élaborer un plan de communication en parallèle de la conception de l’application  Penser multi-canal : presse, web, mobile, médias sociaux…  Ne pas oublier de :  communiquer en interne  participer aux concours, trophées… tels les Trophées de la santé mobile   informer les associations de patients
  47. 47. 47Interaction-Healthcare 2016 47 KPI : MESUREZ LE SUCCÈS DE VOTRE APPLICATION 1.Le nombre de téléchargements, le taux de rétention, le nombre moyen d’utilisateurs actifs par jour et/ou par mois ou encore le temps d’utilisation ou temps d’une session sont les 4 KPIs et critères essentiels pour déterminer le succès d’une application mobile. 2.Mais l’analyse quanti ne suffit pas ! Une bonne application sera aussi celle qui vous permet d’analyser le parcours de vos utilisateurs Si vous pouvez suivre ces données, vous pourrez alors optimiser l’expérience, améliorer la navigation et renforcer la personnalisation du parcours en fonction des profils de vos utilisateurs. Identifiez les KPI et définissez un plan de marquage spécifique ! Chaque application poursuit des objectifs différents, c’est pourquoi, au même titre que la personnalisation des contenus, nous vous conseillons de personnaliser le tracking Analytics.
  48. 48. 48Interaction-Healthcare 2016 48 FAVORISER LE TRAFIC MISE À JOUR ET RICHESSE DES CONTENUS « Evolutivité » et « richesse des contenus » sont les maîtres mots afin de garantir une utilisation de l’application sur le long terme L’utilisation de l’application doit devenir un réflexe et un usage +/- quotidien Pour pouvoir susciter l’intérêt, le contenu doit être enrichi régulièrement Apporter des fonctionnalités indispensables Identité forte (nom / logo) Communication & Promotion en continue Nouvelles fonctionnalités Mise à jour de contenus Favoriser des contenus « Rich Media »
  49. 49. 49Interaction-Healthcare 2016 49 LES CLÉS DU SUCCÈS
  50. 50. 50Interaction-Healthcare 2016 50 LES PIÈGES À ÉVITER

×