© 2014 Deloitte Fiduciaire1
Attirer et garder les talents dans les PME innovantes :
comment concurrencer les « packages sa...
© 2015 Deloitte Belgium
Agenda
A) Rémunérations alternatives
(tips and tricks)
B ) Mesures spécifiques
pour les fonctions-...
© 2015 Deloitte Belgium
Introduction
© 2015 Deloitte Belgium
Comment récompenser ses travailleurs ?
© 2015 Deloitte Belgium
Modération salariale
Saut d’index 2%
- Sanction pénale = amende pénale ou administrative de 50
EUR...
© 2015 Deloitte Belgium
A) Rémunérations
alternatives
(tips and tricks)
© 2015 Deloitte Belgium
1 Augmentation salariale
Employeur Travailleur
Montant 1.000 EUR 1.000 EUR
Coût net
VS avantage
ne...
© 2015 Deloitte Belgium
2 Abonnement internet
Employeur Travailleur
Montant 592,68 EUR 592,68 EUR
Coût net
VS avantage net...
© 2015 Deloitte Belgium
3 Indemnités de frais
Montants forfaitaires indicatifs
Coût par poste Forfait fiscal Forfait ONSS
...
© 2015 Deloitte Belgium
3 Indemnités de frais
Employeur TravailleurEmployeur Travailleur
Montant 3.000 EUR 3.000 EUR
Coût ...
© 2015 Deloitte Belgium
4 Laptop
Employeur TravailleurEmployeur Travailleur
Montant 600 EUR 726 EUR
Coût net
VS avantage n...
© 2015 Deloitte Belgium
5 Véhicules de société (eco-friendly)
Employeur TravailleurEmployeur Travailleur
Montant 5.000 EUR...
© 2015 Deloitte Belgium
6 Assurance-groupe
Employeur TravailleurEmployeur Travailleur
Montant 3.000 EUR 3.000 EUR
Coût net...
© 2015 Deloitte Belgium
7 Chèques-repas
Employeur TravailleurEmployeur Travailleur
Montant 1.300,20 EUR 1.540 EUR
Coût net...
© 2015 Deloitte Belgium
8 Plan bonus (CCT n°90)
Employeur Travailleur
Montant 3.130 EUR 3.130 EUR
Coût net
VS avantage net...
© 2015 Deloitte Belgium
Rémunérations alternatives - Bilan
ONSS
travailleur
Impôt
travailleur
Déductible
employeur
Frais
E...
© 2015 Deloitte Belgium
Rémunérations alternatives - Bilan
45,36%
99,02%
101,07%
114,38%
124,35%
135,02%
151,49%
161,87%
A...
© 2015 Deloitte Belgium
B) Mesures spécifiques
pour les fonctions-clés
© 2015 Deloitte Belgium
Afin d’intéresser et de conserver les fonctions-clés dans les PME, deux pistes
sont envisagées :
1...
© 2015 Deloitte Belgium
Avantage du statut indépendant ou du recours à une société de management =
gain financier
1 Collab...
© 2015 Deloitte Belgium
4 scenarii possibles :
- Même montant brut (gain pour la Société – perte collaborateur)
- Même mon...
© 2015 Deloitte Belgium
Le risque subi consiste dans la requalification du contrat d’indépendant en
contrat de travail dem...
© 2015 Deloitte Belgium
Comité de direction =
1 Collaboration sous statut indépendant ou via
une société de management
Le ...
© 2015 Deloitte Belgium
1 Collaboration sous statut indépendant ou via
une société de management
Avantage Inconvénient
Coû...
© 2015 Deloitte Belgium
L’objectif poursuivi consiste à attribuer une rémunération complémentaire aux
travailleurs clés et...
© 2015 Deloitte Belgium
C) Options sur actions
& Warrants
© 2015 Deloitte Belgium
La participation au capital des PME peut s’opérer :
1. Via une augmentation de capital
2. Via l’oc...
© 2015 Deloitte Belgium
L’augmentation de capital peut intervenir moyennant un prix réduit, sans
qu’aucun impôt, ni aucune...
© 2015 Deloitte Belgium
1 Augmentation de capital dans la PME
Avantages Inconvénients
Coût réduit Doit viser tout le perso...
© 2015 Deloitte Belgium
Principes généraux
Cadre législatif : loi du 26 mars 1999
Options sur actions : octroi par l’emplo...
© 2015 Deloitte Belgium
Cet octroi constitue pour le travailleur un avantage de toute nature
(ATN) taxé au moment de l’att...
© 2015 Deloitte Belgium
Intérêts de ce mécanisme ?
Motiver : elles renforcent le sentiment d’implication
Recruter et reten...
© 2015 Deloitte Belgium
1. Offre de l’option
2. Acceptation de l’octroi par le travailleur
Modalités formelles d’acceptati...
© 2015 Deloitte Belgium
Taxation
L’octroi entraine un ATN imposable dès l’acceptation. Il correspond
à un pourcentage de l...
© 2015 Deloitte Belgium
Pourcentage forfaitaire?
- 18% (pour les plans d’option d’une durée supérieure à 5 ans (+ 1% par a...
© 2015 Deloitte Belgium
Augmentation du taux forfaitaire
- Options « in the money » si le prix d’exercice est inférieur à ...
© 2015 Deloitte Belgium
2 Options sur actions et warrants
Offre
26/10/2015
Taxation
25/12/2015
Fin des 3 années civiles
31...
© 2015 Deloitte Belgium
2 Options sur actions et warrants
Exemple taxation à 9%
01/01/2015 : Offre à Mr X de 100 options s...
© 2015 Deloitte Belgium
2 Options sur actions et warrants
Fonctionnement – ONSS
L’avantage retiré des options sur actions ...
© 2015 Deloitte Belgium
2 Options sur actions et warrants
Cas particulier : attribution directe ou via une société de
mana...
© 2015 Deloitte Belgium
2 Options sur actions et warrants
Attribution directe au
manager
Via la société de management
La s...
© 2015 Deloitte Belgium
2 Options sur actions et warrants
• Qualification fiscale : dividende vs rémunération (ATN)
• Base...
© 2015 Deloitte Belgium
Sort des options dans certaines hypothèses
2 Options sur actions et warrants
Quel est le sort des ...
© 2015 Deloitte Belgium
2 Options sur actions et warrants
Avantages Inconvénients
Possible d’échapper à l’ONSS Aléas finan...
© 2015 Deloitte Belgium
Les parts acquises ou cédées ne sont pas cotées, elles sont minoritaires et peu
liquides. Afin de ...
© 2015 Deloitte Belgium
Intérêt de travailler
pour une PME
© 2015 Deloitte Belgium
Outre les aspects rémunératoires, n’oubliez pas l’intérêt et les plus-values de
votre PME :
- Qual...
© 2015 Deloitte Belgium
Conclusion
© 2015 Deloitte Belgium
Vincent Trevisan
Partner
+ 32 475 56 00 35
vtrevisan@deloitte.com
Vos points de contact
Deloitte F...
Contactez nous
Office Park Alleur
Rue Alfred Deponthière 46
4431 Liège (Loncin)
Tel. 04 349 35 35
Fax 04 349 35 59
www.del...
© 2015 Deloitte Belgium
Le contenu et l’apparence de cette présentation sont la propriété intellectuelle de
Deloitte Fiduc...
© 2015 Deloitte Belgium
© 2015 Deloitte Belgium
26 juin 2015,
de 8h30 à 10h
The value of your software and IT quality:
what about the investor's p...
© 2015 Deloitte Belgium
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Attirer et garder les talents_Le Point du LIEGE science park_29 mai 2015

410 vues

Publié le

L'attraction et la fidélisation des talents est problématique pour les PME. Pourtant une panoplie de rémunérations alternatives existent pour rivaliser avec les grands groupes.
Une conférence organisée par l'Interface Entreprises-Université de Liège, le 29 mai 2015.
Orateurs : DELOITTE

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
410
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Attirer et garder les talents_Le Point du LIEGE science park_29 mai 2015

  1. 1. © 2014 Deloitte Fiduciaire1 Attirer et garder les talents dans les PME innovantes : comment concurrencer les « packages salariaux » offerts par les grandes entreprises ? Marie-Eve Comblen et Vincent Trevisan – DELOITTE 29-05-2015 L'Interface vous donne rendez-vous chaque mois au LIEGE science park, pour faire le point, avec un conseiller en innovation, sur une mesure en lien avec vos préoccupations. Une initiative de
  2. 2. © 2015 Deloitte Belgium Agenda A) Rémunérations alternatives (tips and tricks) B ) Mesures spécifiques pour les fonctions-clés C) Options sur actions et warrants FOCUSPME
  3. 3. © 2015 Deloitte Belgium Introduction
  4. 4. © 2015 Deloitte Belgium Comment récompenser ses travailleurs ?
  5. 5. © 2015 Deloitte Belgium Modération salariale Saut d’index 2% - Sanction pénale = amende pénale ou administrative de 50 EUR à 500 EUR ou 25 à 250 EUR par travailleur Norme salariale - 2015 : 0 % pour 2015 - 2016 : 0,3 % d’augmentations salariales nettes et 0,5 % d’augmentation de la masse salariale brute (coût total pour l’employeur) pour 2016 - Sanction : amende administrative de 250 EUR à 5.000 EUR L’employeur bénéficie d’une marge de manœuvre réduite : - Vérification au niveau global (et pas individuel) - Eléments exclus du calcul de la norme salariale (prime à l’innovation, augmentations barémiques, augmentation liée à un changement de catégorie professionnelle, CCT 90 … )
  6. 6. © 2015 Deloitte Belgium A) Rémunérations alternatives (tips and tricks)
  7. 7. © 2015 Deloitte Belgium 1 Augmentation salariale Employeur Travailleur Montant 1.000 EUR 1.000 EUR Coût net VS avantage net 891,13 EUR 404,22 EUR Avantages Inconvénients Liberté dans le choix du montant Coût élevé Déductible à 100 % Coût élevé indirect (dans le 13ème mois et le pécule de vacances)
  8. 8. © 2015 Deloitte Belgium 2 Abonnement internet Employeur Travailleur Montant 592,68 EUR 592,68 EUR Coût net VS avantage net 344,06 EUR 556,93 EUR Avantages Inconvénients Coût réduit Impact réduit Hypothèse : abonnement internet = 49,39 EUR/mois
  9. 9. © 2015 Deloitte Belgium 3 Indemnités de frais Montants forfaitaires indicatifs Coût par poste Forfait fiscal Forfait ONSS Travail à domicile 30-125 EUR Max 117,27 EUR/mois Frais de communication 4-15 EUR - Frais de représentation 20-180 EUR - Voiture 40-100 EUR Max 80 EUR (au total)/mois Libéralités 20-70 EUR Frais de route des travailleurs itinérants (absence de commodités) - Max 10 EUR/jour Frais de repas (travailleurs itinérants) - Max 6 EUR/jour Peut être contesté par l’administration fiscale – l’ONSS Base de données Deloitte
  10. 10. © 2015 Deloitte Belgium 3 Indemnités de frais Employeur TravailleurEmployeur Travailleur Montant 3.000 EUR 3.000 EUR Coût net VS avantage net 1.980,30 EUR 3.000 EUR Avantages Inconvénients 100 % déductible Ne vise pas tous les travailleurs Fixation forfaitaire Montant doit être justifié  Risque de requalification Possibilité de conclure un ruling avec l’administration fiscale Pas de ruling avec l’ONSS Hypothèse : 250 EUR/mois – 100 % déductible
  11. 11. © 2015 Deloitte Belgium 4 Laptop Employeur TravailleurEmployeur Travailleur Montant 600 EUR 726 EUR Coût net VS avantage net 458,27 EUR 618,76 EUR Avantages Inconvénients Coût limité Peu sexy pour le travailleur (considère cela comme normal) Hypothèse : valeur = 1.800 EUR HTVA – durée d’utilisation 3 ans
  12. 12. © 2015 Deloitte Belgium 5 Véhicules de société (eco-friendly) Employeur TravailleurEmployeur Travailleur Montant 5.000 EUR 7.706,02 EUR Coût net VS avantage net 5.239,54 EUR 6.515,40 EUR Avantages Inconvénients Apprécié des travailleurs Coûteux (tous frais à charge de l’employeur) Charges limitées Pas nécessairement pour tous les travailleurs Hypothèse : Opel Astra Enjoy 1,3 cdti eco 95k (eco-friendly) – déductible à 90 %
  13. 13. © 2015 Deloitte Belgium 6 Assurance-groupe Employeur TravailleurEmployeur Travailleur Montant 3.000 EUR 3.000 EUR Coût net VS avantage net 2.242,89 EUR 2.565,43 EUR Avantages Inconvénients Déductibilité Ne peut s’appliquer individuellement Charges limitées Moins sexy pour les jeunes travailleur Hypothèse : versement à l’âge de 65 ans
  14. 14. © 2015 Deloitte Belgium 7 Chèques-repas Employeur TravailleurEmployeur Travailleur Montant 1.300,20 EUR 1.540 EUR Coût net VS avantage net 1.286,42 EUR 1.300,20 EUR Avantages Inconvénients Sécurité juridique (pas de risque de requalification) Pas déductible Chèques-repas non dus si pas de prestation (maladie, congés …) Pas d’application individuelle Hypothèse : valeur 7 EUR/jour dont 5,91 EUR de part patronale
  15. 15. © 2015 Deloitte Belgium 8 Plan bonus (CCT n°90) Employeur Travailleur Montant 3.130 EUR 3.130 EUR Coût net VS avantage net 2.747,93 EUR 2.702,91 EUR Avantages Inconvénients Motivant pour les travailleurs Démarches administratives Montant plafonné
  16. 16. © 2015 Deloitte Belgium Rémunérations alternatives - Bilan ONSS travailleur Impôt travailleur Déductible employeur Frais Employeur Rapport avantage net/coût net Internet Oui (forfait) Oui (forfait) Oui Cotis° ordi. + TVA sur l’avantage 161,87% Indemnité de frais Non (conditions) Non (conditions) Oui - 151,49% Laptop Oui (forfait) Oui (forfait) Oui Cotis° ordi. + TVA sur l’avantage 135,02% Voiture de société (eco- friendly) Non Oui (forfait) Oui (taux dégressif) Cotis° de solid. + TVA sur l’avantage pour l’usage privé 124,35 % Assurance- groupe Non Non Oui (conditions) Cotis° soc. 8,86 % + taxe 4,40 % (+ cotis° 1,5 %) 114,38% Chèques- repas Non (conditions) Non (conditions) Non (sauf 1 EUR) Frais de gestion 101,07% Plan bonus (CCT 90) Oui Non Oui + taxe 33 % Cotis° de solid. 33 % 99,02 % Augmentation de salaire Oui Oui Oui Cotis° ordi. de sécu. soc. 45,36 %
  17. 17. © 2015 Deloitte Belgium Rémunérations alternatives - Bilan 45,36% 99,02% 101,07% 114,38% 124,35% 135,02% 151,49% 161,87% Augmentation de salaire Plan bonus (CCT 90) Chèques-repas Assurance-groupe Voiture de société (eco-friendly) Laptop Indemnité de frais Internet Rapport avantage net sur coût net
  18. 18. © 2015 Deloitte Belgium B) Mesures spécifiques pour les fonctions-clés
  19. 19. © 2015 Deloitte Belgium Afin d’intéresser et de conserver les fonctions-clés dans les PME, deux pistes sont envisagées : 1. Collaboration sous statut indépendant ou via une société 2. Nomination en qualité de membre du Comité de direction Introduction
  20. 20. © 2015 Deloitte Belgium Avantage du statut indépendant ou du recours à une société de management = gain financier 1 Collaboration sous statut indépendant ou via une société de management Possiblité d’avoir un précompte mobilier de 15 % ce qui augmente l’intérêt du recours à une société
  21. 21. © 2015 Deloitte Belgium 4 scenarii possibles : - Même montant brut (gain pour la Société – perte collaborateur) - Même montant net (gain pour la Société – neutre pour le collaborateur) - Même coût (neutre pour la Société – gain pour le collaborateur) - Situation de win-win (gain pour les deux parties) La différence entre un salarié et un indépendant réside dans la présence ou non d’un lien de subordination. Quel que soit le choix retenu par les parties, il convient de l’appliquer en pratique Si les parties souhaitent basculer un travailleur salarié sous contrat indépendant, le risque augmente encore. Les parties doivent justifier ce changement de statut pour des raisons autres que fiscales ou sociales … 1 Collaboration sous statut indépendant ou via une société de management
  22. 22. © 2015 Deloitte Belgium Le risque subi consiste dans la requalification du contrat d’indépendant en contrat de travail demandé par l’indépendant lui-même ou par l’ONSS. Dans ce cas, l’employeur est redevable : - Des cotisations patronales et personnelles sur les rémunérations obtenues par le travailleur durant les 3 dernières années (en cas de fraude prouvée, la période peut être portée à 7 ans) - Des arriérés de pécules de vacances, de primes de fin d’année … Comment limiter le risque ? - Exécution du contrat conforme au statut choisi - Ruling social - Mandat de membre du comité de Direction (si SA) : si mandat effectif avec faculté de poser des actes juridiques au nom de la Société  présomption d’activité indépendante - (Mandat de gérant ou d’administrateur) 1 Collaboration sous statut indépendant ou via une société de management
  23. 23. © 2015 Deloitte Belgium Comité de direction = 1 Collaboration sous statut indépendant ou via une société de management Le comité de direction n’existe que dans les SA
  24. 24. © 2015 Deloitte Belgium 1 Collaboration sous statut indépendant ou via une société de management Avantage Inconvénient Coût réduit Risque de requalification Application limitée
  25. 25. © 2015 Deloitte Belgium L’objectif poursuivi consiste à attribuer une rémunération complémentaire aux travailleurs clés et les impliquer dans la gestion de la société et pas dans le capital de l’entreprise Les travailleurs clés peuvent y être occupés en qualité de salarié ou d’indépendant et peuvent percevoir une rémunération/des émoluments complémentaire 2 Nomination en qualité de membre du Comité de direction Avantages Inconvénients Fidélisation des travailleurs clés Formalités de création La Société garde la main – pas d’intervention dans le capital Limité aux SA
  26. 26. © 2015 Deloitte Belgium C) Options sur actions & Warrants
  27. 27. © 2015 Deloitte Belgium La participation au capital des PME peut s’opérer : 1. Via une augmentation de capital 2. Via l’octroi de d’options sur actions ou de warrants attachés aux actions Introduction
  28. 28. © 2015 Deloitte Belgium L’augmentation de capital peut intervenir moyennant un prix réduit, sans qu’aucun impôt, ni aucune cotisation sociale ne soit du, si certaines conditions sont respectées (article 609 du C. soc): - Maximum 20 % du capital social - Actions incessibles pendant 5 ans (sauf licenciement, décès, invalidité) - Applicable à tous les membres du personnel - Réduction du prix des actions de maximum 20 % - … A défaut, l’avantage issu de la réduction du prix sera taxé et soumis à des cotisations sociales La participation à une augmentation de capital à un prix de marché et aux mêmes conditions que celle réalisée par les actionnaires ne pose pas de problème en tant que telle dans le chef des collaborateurs 1 Augmentation de capital dans la PME
  29. 29. © 2015 Deloitte Belgium 1 Augmentation de capital dans la PME Avantages Inconvénients Coût réduit Doit viser tout le personnel Motivant pour les collaborateurs Ne peut pas concerner les indépendants et les dirigeants d’entreprise Incessibilité très longue
  30. 30. © 2015 Deloitte Belgium Principes généraux Cadre législatif : loi du 26 mars 1999 Options sur actions : octroi par l’employeur d’une option d’achat permettant au travailleur d’acquérir ultérieurement, à un prix fixé d’avance, des actions existantes (de l’employeur ou d’une autre société) Warrant : octroi par l’employeur d’un droit de souscription permettant au travailleur d’acquérir ultérieurement, à un prix fixé d’avance, des actions nouvelles lors d’une augmentation de capital (de l’employeur ou d’une autre société) Les options et warrants bénéficient du même traitement social et fiscal 2 Options sur actions et warrants
  31. 31. © 2015 Deloitte Belgium Cet octroi constitue pour le travailleur un avantage de toute nature (ATN) taxé au moment de l’attribution de l’option ou du warrant (soumis au précompte professionnel). Cet avantage en nature est en principe exempté de cotisations de sécurité sociale (employeur – travailleur) La plus-value obtenue par le travailleur lorsqu’il cède ou exerce l’option, ou qu’il revend les actions ainsi obtenues, n’est pas soumise à l’impôt pour autant qu’elle soit réalisée dans le cadre normal de la gestion du patrimoine privé. 2 Options sur actions et warrants
  32. 32. © 2015 Deloitte Belgium Intérêts de ce mécanisme ? Motiver : elles renforcent le sentiment d’implication Recruter et retenir les collaborateurs : elles ne peuvent pas être exercées avant une certaine période de détention et elles sont perdues en cas de départ de l’entreprise Eviter une atteinte aux liquidités : pas de prélèvement immédiat dans les liquidités 2 Options sur actions et warrants
  33. 33. © 2015 Deloitte Belgium 1. Offre de l’option 2. Acceptation de l’octroi par le travailleur Modalités formelles d’acceptation : - Par écrit - Au plus tard le 60ème jour suivant l’offre - A défaut de réponse à l’expiration du délai : le travailleur est censé avoir refusé l’offre Dès l’acceptation un ATN est dû 3. Détention de l’option 4. Exercice de l’option 5. Vente des actions La plus-value effectuée éventuelle en cas de vente est exonérée d’impôt 2 Options sur actions et warrants Fonctionnement – les différentes étapes
  34. 34. © 2015 Deloitte Belgium Taxation L’octroi entraine un ATN imposable dès l’acceptation. Il correspond à un pourcentage de la valeur des actions 2 Options sur actions et warrants Validée par le commissaire ou l’expert-comptable Minimum = valeur fonds propres Principe ATN = 18 % Exception ATN = 9 % Valeur réelle fixée par le CA
  35. 35. © 2015 Deloitte Belgium Pourcentage forfaitaire? - 18% (pour les plans d’option d’une durée supérieure à 5 ans (+ 1% par an au- delà des 5 ans) - 9% moyennant le respect de certaines conditions (+0,5% par an au-delà des 5 ans) : - Prix d’exercice de l’option déterminé de manière certaine au moment de l’offre - L’option ne peut pas être exercée ni avant l’expiration de la 3ème année civile qui suit celle au cours de laquelle l’offre a lieu, ni après l’expiration de la 10ème année qui suit celle de l’offre - L’option ne peut être cédée entre vifs - Le risque de diminution de valeurs des actions sur lesquelles porte l’option, après l’attribution de celle-ci, ne peut pas être couvert directement ou indirectement par la personne qui attribue l'option ou par une personne qui se trouve avec celle-ci dans des liens d'interdépendance - L’option doit porter sur des actions de la société au profit de laquelle l'activité professionnelle est exercée ou sur des actions d'une autre société qui a dans la première une participation directe ou indirecte au sens de l'arrêté royal du 8 octobre 1976 relatif aux comptes annuels des entreprises 2 Options sur actions et warrants
  36. 36. © 2015 Deloitte Belgium Augmentation du taux forfaitaire - Options « in the money » si le prix d’exercice est inférieur à la valeur, au moment de l’offre des actions, alors la différence doit être ajoutée à l’avantage imposable déterminé forfaitairement - « Avantages certains » si l’offre est assortie d’une clause qui a pour effet d’octroyer un avantage certain (par ex une garantie contre un risque ultérieur de perte …), l’avantage est imposable dans la mesure où il excède le montant de l’avantage imposable déterminé forfaitairement lors de l’attribution de l’option 2 Options sur actions et warrants
  37. 37. © 2015 Deloitte Belgium 2 Options sur actions et warrants Offre 26/10/2015 Taxation 25/12/2015 Fin des 3 années civiles 31/12/2018 Fin des 10 années civiles 31/12/2025 Délai d’exercice Timeline taxation à 9%
  38. 38. © 2015 Deloitte Belgium 2 Options sur actions et warrants Exemple taxation à 9% 01/01/2015 : Offre à Mr X de 100 options sur actions Valeur de l’action : 10 EUR Prix d’exercice de l’option : 10 EUR 01/03/2015 : Acceptation par écrit du bénéficiaire ATN imposable: 100 x 10 EUR x 9% = 90 EUR Précompte professionnel : 90 EUR x 53,50 % = 48,15 EUR 01/06/2019 : Exercice de l’option (Valeur de l’action : 20 EUR) Plus-value = 100 x (20 EUR – 10 EUR) = 1.000 EUR non-imposable! Gain net bénéficiaire : 951,85 EUR (1.000 EUR – 48,15 EUR)
  39. 39. © 2015 Deloitte Belgium 2 Options sur actions et warrants Fonctionnement – ONSS L’avantage retiré des options sur actions n’est pas considéré comme de la rémunération Pas de cotisations de sécurité sociale SAUF - Options in the money Cotisations sociales ordinaires sur le montant de la réduction - Avantage certain cotisations sociales ordinaires sur l’avantage garanti
  40. 40. © 2015 Deloitte Belgium 2 Options sur actions et warrants Cas particulier : attribution directe ou via une société de management • Est ce que le manager travaille directement pour l’entreprise ? • Le manager a-t-il un mandat (rémunéré) dans la société ? • La société peut elle octroyer directement des options au manager ? Société de management Société Administratetur / Consultant Options Manager
  41. 41. © 2015 Deloitte Belgium 2 Options sur actions et warrants Attribution directe au manager Via la société de management La société de management reçoit les options La société de management octroie les options au Manager Avantages  Simple  Plus-value future exonérée Possibilité de bénéficier des taux réduits  Pas d’avantage en nature  Octroi direct  Compensation du résultat dans l’entreprise Désavantages Sécurité sociale indépendant Si pas de mandat d’administrateur ou de relation employeur :  Risque requalification relation de travail pour ONSS (théorique)  Risque I. Soc dans le chef de la Société (AAB) Pas de taux réduits Plus-value pleinement taxable à 33,99% Pas de taux réduits car l’activité professionnele du manager est exercée au profit de la société de management Sécurité sociale indépendant Points d’attention Analyser la relation entre les parties et être coherent Durée option 5 ans dans certains cas  Valorisation fiscale des options reçues ?
  42. 42. © 2015 Deloitte Belgium 2 Options sur actions et warrants • Qualification fiscale : dividende vs rémunération (ATN) • Base de l’attribution • Valorisation des options • Traitement fiscal / social Société Associé actif Options Associé non actif
  43. 43. © 2015 Deloitte Belgium Sort des options dans certaines hypothèses 2 Options sur actions et warrants Quel est le sort des options en cas de : Démission Toutes les options non encore cédées ou exercées deviennent nulles dès la notification de la démission Licenciement pour motif grave Toutes les options non encore cédées ou exercées deviennent nulles dès la notification du licenciement Licenciement (hors faute grave) Toutes les options doivent être cédées ou exercées dans les 12 mois suivant le départ du payroll. Au delà elles sont nulles (Pré-)retraite Options conservées Décès Options dévolues à la succession
  44. 44. © 2015 Deloitte Belgium 2 Options sur actions et warrants Avantages Inconvénients Possible d’échapper à l’ONSS Aléas financier : impôt certain – gain incertain Motivation des travailleurs Recrutement et rétention des collaborateurs Poids administratif Evite une atteinte aux liquidités Effet de levier important Avantages et inconvénients Alternatives - Taxation lors de l’exercice de l’option (et pas lors de l’octroi). Plus-value considérée comme de la rémunération soumise à impôt et aux cotisations sociales - Élargissement des bénéficiaires : administrateurs – membres du personnel – consultants, indépendants, sociétés de management
  45. 45. © 2015 Deloitte Belgium Les parts acquises ou cédées ne sont pas cotées, elles sont minoritaires et peu liquides. Afin de rendre ces parts « liquides » et donc valorisables, plusieurs dispositifs impliquant le rachat par l’actionnaire majoritaire ou la société émettrice peuvent être mis en place. Ces dispositifs se basent sur une formule de valorisation définie à l’avance Des clauses restreignant la cessibilité des actions peuvent être mises en place afin d’éviter toute apparition d’un actionnaire non désiré Le fait d’avoir un actionnariat partagé avec des travailleurs implique la mise en place d’une convention d’actionnaires régissant les relations entre ceux-ci au-delà des dispositions statutaires habituelles 3 Considérations générales
  46. 46. © 2015 Deloitte Belgium Intérêt de travailler pour une PME
  47. 47. © 2015 Deloitte Belgium Outre les aspects rémunératoires, n’oubliez pas l’intérêt et les plus-values de votre PME : - Qualité de vie ; - Flexibilité ; - Possibilité d’évolution ; - Structure hierarchique réduite ; - Place à l’innovation - … Intérêt de travailler pour une PME
  48. 48. © 2015 Deloitte Belgium Conclusion
  49. 49. © 2015 Deloitte Belgium Vincent Trevisan Partner + 32 475 56 00 35 vtrevisan@deloitte.com Vos points de contact Deloitte Fiduciaire Marie-Eve Comblen Senior Legal Consultant + 32 498 48 76 18 mcomblen@deloitte.com
  50. 50. Contactez nous Office Park Alleur Rue Alfred Deponthière 46 4431 Liège (Loncin) Tel. 04 349 35 35 Fax 04 349 35 59 www.deloitte-fiduciaire.be Bureau de Liège
  51. 51. © 2015 Deloitte Belgium Le contenu et l’apparence de cette présentation sont la propriété intellectuelle de Deloitte Fiduciaire* (ci-après «Deloitte») et/ou de ses collaborateurs et sont protégés par le droit d’auteur et tous autres droits de propriété intellectuelle ou législation relevants. Aucune reproduction sous quelque forme que ce soit ou au moyen de quelque support que ce soit n’est autorisée sans le consentement express et explicite de Deloitte. Cette présentation a été conçue dans des termes généraux et ne peut être considérée comme étant destinée à couvrir des situation spécifiques. Bien que Deloitte vérifie la fiabilité des informations fournies, celles-ci sont d’ordre général et Deloitte ne peut être tenu pour responsable en aucune manière de toute erreur éventuelle qui pourrait survenir or de tout usage ou interprétation qui pourraient être faits de ces informations sans l’assistance de Deloitte. Les informations contenues dans cette présentation sont fondées sur la loi, les règlements, cas, rulings et autres sources faisant autorité, en vigueur au moment où cette présentation a été conçue. Les changements subséquents qui affecteraient le présent ou le futur (au sujet desquels Deloitte n’a aucune responsabilité en matière d’avertissement du lecteur/de l’utilisateur) peuvent avoir pour conséquence d’invalider les informations contenues dans cette présentation. L’application des principes énoncés dépendra des circonstances particulières concernées et nous recommandons que vous obteniez un conseil professionnel avant d’entreprendre ou de vous abstenir d’entreprendre toute action fondée sur un quelconque élément de cette présentation. C’est avec plaisir que Deloitte conseillera le lecteur/utilisateur concernant l’application des principes énoncés dans cette présentation à leur situation spécifique. Deloitte n’accepte aucune obligation ou responsabilité relative à toute perte occasionnée à toute personne qui agirait ou s’abstiendrait d’agir suite à toute information figurant dans cette présentation. *Un departement de Deloitte Accountancy SC s.f.d. SCRL.
  52. 52. © 2015 Deloitte Belgium
  53. 53. © 2015 Deloitte Belgium 26 juin 2015, de 8h30 à 10h The value of your software and IT quality: what about the investor's point of view? Orateur : Geert Janssens, Managing Partner - ENTRUST IT 25 septembre 2015, de 8h30 à 10h Innonet : un outil pour analyser et améliorer ses pratiques de management de l’innovation Orateurs : Isabelle Radoux et Marie-Hélène Van Eyck - INNOVATECH 30 octobre 2015, de 8h30 à 10h Recherche d’investisseurs : les clés des conventions de levée de fonds et de due diligence. Partie II : l’exercice de due diligence Orateurs : Christel Brion, Philippine De Wolf et Nicolas de Crombrugghe - NAUTADUTILH (suite de la Partie I : conventions d’investissement et d’actionnaires, le 24/04/15)
  54. 54. © 2015 Deloitte Belgium

×