Chapitre 4 ville resiliente

716 vues

Publié le

Chapitre 4 "Ville résiliente"
Cours «Gouvernance des systèmes urbains »
3eme année de la Licence Génie Civil – Génie Urbain , Université Lille1/Polytech’Lille, France.

Ce cours décrit le concept de la résilience urbaine en présentant successivement les risques urbains, la résilience, le rôle des réseaux techniques et les actions à mener pour rendre la ville résiliente.

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
716
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chapitre 4 ville resiliente

  1. 1. Licence  de  Génie  civil  –  Université  Lille1/Polytech’Lille   Année  scolaire  2015  –  2016   Cours  :  Gouvernance  des  systèmes  urbains   Chapitre  4:    La  ville  résiliente       Professeur  Isam  SHAHROUR     •  Directeur  du  laboratoire  Génie  Civil  et  géo-­‐Environnement   •  Responsable  du  projet  SunRise  «  Démonstrateur  à  grande  échelle  de  la  ville  intelligente  et   Durable  »   www.isamshahrour.com  
  2. 2. Plan  du  Cours     •  Risques  urbains   •  La  ville  résiliente   •  Rôle  des  réseaux  techniques   •  Comment  rendre  les  villes  résilientes    
  3. 3. •  Risques  urbains   •  La  ville  résiliente   •  Rôle  des  réseaux  techniques   •  Comment  rendre  les  villes  résilientes    
  4. 4. Acceptabilité  sociale   Le  degré  d’acceptabilité  sociale  du  risque  reste   faible  au  point  que  la  direc>ve  européenne   «  inonda>on  »  demande  aux  Etats  membres  de   considérer  une  crue  centennale  non  comme  un   évènement  extrême  mais  comme  un  événement   de  niveau  moyen.  
  5. 5. 650  millions  de  citadins  sont  exposés  aux   risques  naturels:     •  Inonda>on  :  380  millions   •  Séismes  :  280  millions   •  Tempêtes  :  160  millions   Risques  Naturels  
  6. 6. InondaGons  
  7. 7. Séismses     Concerns  about  283    millions  urban  inhabitants  
  8. 8. Tempêtes  
  9. 9. Typhon  Philippines,  novembre  2013  :     200  morts,  1600  disparus,  4  millions  de  déplacés,   14  milliards  $  de  dommage.    
  10. 10. GLISSEMENTS  DE  TERRAIN    RIO  JANEIRO  (BRÉSIL),  (8  AVRIL  2010).  
  11. 11. Risque  de  défaillance  des  infrastructures   Other  blackout  :   •  Italy  (2003):          $  55  billions   •  Indonesia  (2005)      $  100  billions   US  Blackout  (2003)   •  50  Million  people     •  24  hours  for  full  recovery   •  Cost:    $6  to  $10  billion  
  12. 12. Risque  industriel  
  13. 13. Risque  industriel  
  14. 14. Violences  urbaines  
  15. 15. Risques  sociaux    
  16. 16. •  Risques  urbains   •  La  ville  résiliente   •  Rôle  des  réseaux  techniques   •  Comment  rendre  les  villes  résilientes    
  17. 17. NoGon  de  perturbaGon  
  18. 18. La résilience La  capacité  d’un  système  à  absorber  un  changement   perturbant  et  à  se  réorganiser  en  intégrant  ce   changement,  tout  en  conservant  essenGellement  la   même  fonc>on,  la  même  structure,  la  même  iden>té  et   les  mêmes  capacités  de  réac>on.  
  19. 19. La résilience.. : Depuis  2000,  ce  concept  est  appliqué  à  d’autres  en>tés,   à  tout  ce  qui  est  capable  de  surmonter  des  épreuves,  ou   des  crises  pour  aaeindre  de  nouveaux  équilibres.  
  20. 20. La  résilience  urbaine     Le  concept  de  résilience  urbaine  découle  du  concept  de   résilience  écologique  (Holling):   «  La  résilience  désigne  la  quan>té  des  désordres  qu’un   écosystème  peut  absorber  tout  en  conservant  ses   fonc>ons  »   Dans  sa  théorie,  les  systèmes  complexes  sont  soumis  aux   changements  perpétuels  de  leurs  milieux,  hautement   imprévisibles,  et  s’auto-­‐organisent  selon  des  réac>ons   situées  à  plusieurs  échelles  d’espace  et  de  temps.  
  21. 21. Banque  mondiale  :     une  ville  capable  de  s’adapter  ;  prête  à  affronter  les  impacts   clima>ques  existants  et  futurs  et,  par  conséquent,  à  limiter  leur   ampleur  et  gravité.   La  ville  résiliente  
  22. 22. La  ville  résiliente   Agence  européenne  pour  l’environnement  :     une  ville  résiliente  est  un  écosystème  urbain  dynamique  qui   consomme,  se  transforme  et  libère  ses  substances  et  de  l’énergie   d’une  manière  adapta>ve  et  en  interagissant  avec  d’autres   écosystèmes,  entreprend  des  ac>ons  d’aaénua>on  et  d’adapta>on   et  prend  en  compte  la  qualité  de  la  vie  grâce  à  un  urbanisme  mieux   conçu  et  plus  vert.  
  23. 23. Résilience  du  temps  court    Leviers  :   •   Une  stratégie  visant  à  limiter  le  degré  de  perturba>on  du   système  par  une  meilleure  capacité  de  résistance  et   d’absorp>on.   •   Une  stratégie  plus  organisa>onnelle  visant  à  accélérer  le  retour   à  la  normale  par  une  ges>on  op>misée  des  moyens  et  des   ressources,  et  une  bonne  accessibilité   •  La  capacité  du  système  à  fonc>onner  en  mode  dégradé  
  24. 24. Résilience  de  temps  long   Processus  d’améliora>on  con>nu  qui  vise  à  augmenter  la   résilience  de  temps  court  en  meaant  à  profit  les   capacités  d’appren>ssage  et  d’adapta>on  du  système   pour  agir  sur  l’un  des  trois  leviers  évoqués   précédemment.  
  25. 25. •  Risques  urbains   •  La  ville  résiliente   •  Rôle  des  réseaux  techniques   •  Comment  rendre  les  villes  résilientes    
  26. 26.     Le  fonc>onnement    de  la  ville  est  assuré  par  les   réseaux  techniques,  qui  cons>tuent    des  systèmes   complexes.   Résilience  et  réseaux  techniques   La  perturba>on  d’un  composant  du  système  urbain  peut   abou>r  à  une  chaine  d’événements  d’une  ampleur   importante,  même  si  ce  composant  ne  semble  pas  à   priori    majeur.    
  27. 27.  L’expérience  a  souvent  montré  l’importance  des  réseaux   techniques  lors  d’une  catastrophe:      Ces  réseaux  supportent  les  services  essen>els  dont  les   popula>ons,  les  ac>vités  et  les  organes  de  gouvernance  ont   besoin:  eaux,  énergies,  mobilité,  logis>que,  Télécom.,       Résilience  et  réseaux  techniques  
  28. 28. Les  réseaux  techniques  sont  d’importance  vitale  pour  la  société.     Il  faut  fiabiliser  leur  fonc>onnement  (ce  que  les  ges>onnaires   parviennent  généralement  à  faire  indépendamment  les  uns  des   autres).     Résilience  et  réseaux  techniques  
  29. 29.  Les  interdépendances  entre  les  systèmes  techniques  sont  cri>ques:   Des  interdépendances  fonc>onnelles  (par  exemple,  le  réseau  de   transport  u>lise  le  réseau  de  télécommunica>ons  pour  gérer  le   trafic)  ne  se  traduisent  pas  nécessairement  par  des  collabora>ons   entre  les  mul>ples  ges>onnaires  concernés.   Résilience  et  réseaux  techniques  
  30. 30.  le  manque  de  collabora>on  entre  ges>onnaires   remet  fortement  en  cause  la  résilience  du   système  global.   Résilience  et  réseaux  techniques  
  31. 31.  Approche  technico-­‐foncGonnelle  couplée  à  une   analyse  organisaGonnelle     L’approche  technico-­‐fonc>onnelle  doit  être  couplée  avec  une   approche  organisa>onnelle    pour  :   •  Aider  le  ges>onnaire  à  iden>fier  les  dépendances  de  son  système   grâce  à  un  auto-­‐diagnos>c  des  ressources  nécessaires  au   fonc>onnement  de  son  système.   •  Le  sensibiliser  à  l’intérêt  de  partager  les  informa>ons  avec  les   autres  ges>onnaires.  
  32. 32. Interdépendance  des  services  urbains       de  A  vers  B    (vu  par  B)    
  33. 33. •  Risques  urbains   •  La  ville  résiliente   •  Rôle  des  réseaux  techniques   •  Comment  rendre  les  villes  résilientes    
  34. 34. 1)  Me`re  en  place  une  organisaGon  et  une  coordinaGon   pour  comprendre  et  réduire  les  risques  de   catastrophe,  basées  sur  la  par>cipa>on  de  groupes  de   citoyens  et  de  la  société  civile..  S’assurer  que  tous  les   départements  comprennent  leur  rôle  dans  le  cadre  de   la  préven>on  et  la  réduc>on  des  risques  de   catastrophe.    
  35. 35. 2.  Affecter  un  budget  à  la  réducGon  des  risques  de   catastrophe  et  aaribuer  des  subven>ons  aux  propriétaires   de  maisons,  aux  familles  à  faibles  revenus,  aux   communautés,  aux  entreprises  et  au  secteur  public  afin   qu’ils  procèdent  à  des  inves>ssements  pour  réduire  les   risques  de  catastrophe.  
  36. 36. 3)  Maintenir  des  données  à  jour  sur  les  aléas  et  les   vulnérabilités,  procéder  à  l’évalua>on  des  risques  et   l’u>liser  comme  base  pour  la  planifica>on  du   développement  urbain  et  la  prise  de  décisions  dans  ce   domaine.     S’assurer  que  ces  informa>ons  et  les  planifica>ons  en   vue  de  la  résilience  de  votre  ville  soient  facilement   accessibles  au  grand  public  et  amplement  débaaues   avec  lui.  
  37. 37. 4)  InvesGr  dans  une  infrastructure  essenGelle  réduisant   les  risques,  comme  les  réseaux  d’égouts  pour  éviter  les   inonda>ons  et  s’adapter  aux  changements  clima>ques.   5)  Évaluer  la  sécurité  de  toutes  les  écoles  et  de  tous  les   établissements  sanitaires,  et  l’améliorer  selon  les  besoins.  
  38. 38. 6)  Faire  appliquer  et  respecter  des  réglementaGons  en   maGère  de  construcGon  et  des  principes  d’aménagement   du  territoire  qui  soient  réalistes  et  Gennent  compte  des   risques.   7)  S’assurer  que  des  programmes  d’éducaGon  et  de   formaGon  sur  la  réducGon  des  risques  de  catastrophe  sont   en  place  dans  les  écoles  et  les  communautés  locales.  
  39. 39. 8)  Protéger  les  écosystèmes  et  les  zones  tampons   naturelles  afin  d’aaénuer  les  inonda>ons,  les  tempêtes  et   autres  aléas,  face  auxquels  votre  ville  peut  être  vulnérable.   S’adapter  aux  changements  clima>ques  en  meaant  en  place   les  bonnes  pra>ques  en  ma>ère  de  réduc>on  des  risques.   9)  Installer  des  structures  de  systèmes  d’alerte  rapide  et  de   gesGon  des  urgences  dans  votre  ville  et  organiser  des   exercices  publics  de  sensibilisa>on  de  manière  périodique  
  40. 40. 10)  Après  une  catastrophe  naturelle,  s’assurer  que  les   besoins  des  survivants  figurent  bien  au  centre  de  la   reconstruc>on  et  que  ceux-­‐ci  ainsi  que  leurs  organisa>ons   communautaires  bénéficient  de  l’appui  nécessaire  pour   concevoir  et  appliquer  les  mesures  de  relèvement,  y  compris   la  reconstruc>on  des  maisons  et  la  réhabilita>on  des   moyens  de  subsistance.  
  41. 41. Une  ville  résiliente  se  caractérise  comme  suit     1.  Une  ville  dans  laquelle  les  catastrophes  sont  minimisées  du  fait   que  la  fourniture  de  services  est  assurée  et  les  infrastructures   obéissent  à  des  codes  de  construc>on  appropriés,   2.  Une  ville  dotée  d’un  gouvernement  local  inclusif,  compétent  et   responsable,  soucieux  d’établir  une  urbanisa>on  durable  et   engageant  les  ressources  nécessaires  au  renforcement  de  ses   propres  capacités  en  ma>ère  de  ges>on  et  d’organisa>on  avant,   pendant  et  après  l’avènement  d’un  aléa  naturel.  
  42. 42. 3.  Une  ville  dont  les  autorités  locales  et  la  popula>on  comprennent   les  risques  et  meaent  en  place  une  base  d’informa>ons  partagées   sur  les  pertes,  les  aléas  et  les  risques  liés  aux  catastrophes,   permeaant  notamment  de  répertorier  les  personnes  exposées  et   vulnérables.   4.  Une  ville  dont  la  popula>on  est  habilitée  à  prendre  part  au   processus  de  prise  de  décision  et  de  planifica>on  avec  les   autorités  locales.   Une  ville  résiliente  se  caractérise  comme  suit    
  43. 43. 5.    Une  ville  ayant  entrepris  d’an>ciper  et  d’aaénuer  l’impact  des   catastrophes,  en  intégrant  les  technologies  de  surveillance  et   d’alerte  rapide  afin  de  protéger  les  infrastructures,  les  biens  des   communautés  et  des  individus   6.    Une  ville  capable  de  réagir,  de  meare  en  oeuvre  des  stratégies   pour  rétablir  les  services  de  base  pour  la  reprise  des  ac>vités   sociales,  ins>tu>onnelles  et  économiques  après  la  survenue  d’une   catastrophe.   Une  ville  résiliente  se  caractérise  comme  suit    
  44. 44. Vidéos  

×