SlideShare une entreprise Scribd logo

Le nouveau monde des usages

Nous vivons depuis plusieurs années une double crise conjoncturelle et structurelle avec une triple transition écologique, énergétique et numérique. Cela entraine une remise en cause des modes de consommation donc des modèles économiques et des modalités de la mondialisation donc de la division internationale du travail.

1  sur  5
Télécharger pour lire hors ligne
Nous vivons depuis plusieurs années une double crise conjoncturelle et structurelle avec une triple
transition écologique, énergétique et numérique. Cela entraine une remise en cause des modes de
consommation donc des modèles économiques et des modalités de la mondialisation donc de la
division internationale du travail.
« On sait où l’on est. On ne sait pas où l’on va. On ne se sait pas comment on y va.
Un nouveau monde, celui des usages
Dans ce monde en mutation, se développe une logique d’usage où se mélangent intimement des
Biens, des Services, des Inventions intellectuelles, parfois du Partage d’informations et toujours la
personne qui fait l’expérience de l’usage.
Particularité de monde des usages : plus il y a d’informations partagées, plus l’expérience de
l’utilisateur augmente, plus la valeur de l’usage augmente alors que les coûts unitaires restent
identiques ou baissent.
Dans ce monde, la valeur ajoutée peut être captée par celui qui accède à l’utilisateur par la facture
ou par les informations valorisables
Dans ce monde, nous passons de la concurrence frontale classique à une concurrence par la variété
des modèles économiques qui peuvent être : le paiement à l’usage, le paiement sur la réduction des
dépenses, la valorisation des données, la publicité, la publicité valorisant l’usage…
Les usages un instrument vers l’économie de la qualité ?
En passant d’une économie de la possession à une économie de l’utilisation, on peut :
 Réduire la production de biens (autopartage, covoiturage…)
 Réduire la consommation d’énergie (un même opérateur pouvant à la fois vendre de
l’isolation, de l’énergie et trouver un modèle économique)
 Favoriser l’économie circulaire (Un data center peut être source d’énergie)
 Favoriser le recyclage et/ou la réutilisation (un bien qui n’est pas vendu peut être
reconditionné lorsqu’il n’a plus l’usage initial)
Cette économie de l’usage peut contribuer à l’émergence de nouveaux besoins sociétaux comme :
 Services de mobilité de proximité
 Adaptation des logements (énergie, accessibilité, maintien à domicile, sécurité)
 Autonomie des personnes âgées
 Santé (télémédecine…)
 E-éducation …
La Transition Numérique
En permettant le partage de l’information, et en développement les objets connectés, la transition
numérique permet l’industrialisation de l’économie de l’usage et de concrétiser l’économie de la
qualité.
Par exemple, le partage des données sur les transports publics, les encombrements de circulation, les
utilisateurs ayant des places disponibles dans leur voiture, la localisation des taxis permet de
développer les usages de la mobilité. L’ouverture des données de l’assurance maladie permet un
pilotage très en amont des effets réels des médicaments.
La transition numérique est en cours, l’enjeu est de savoir si nous regardons les trains passer et si
nous laissons la voie ouverte aux OTTou si nous savons nous engager sur quelques sujets.
Rappel de quelques éléments du Contrat de Filière
• Emploi, compétences et métiers : mise en place d’une GPEC de filière par une
systématisation d’un volet emploi-compétences dans les actions du CSF pour avoir une vision
fiable, pertinente et partagée et l’utilisation du tableau de bord élaboré par l’observatoire du
numérique. Cela implique d’assurer cohérence et synergie entre entreprises, branches mais
aussi les politiques nationales et territoriales… Cela doit conduire par le soutien au dialogue
social dans les branches, les entreprises, les structures paritaires (observatoire, CPNE,
OPCA…) Cela passe par un accord filière et également par une déclinaison par des accords de
branches et d’entreprises sur la GPEC.
• Alternance et formation aux métiers du très haut débit : 40 000 alternants en 2017. Cela
passe par des négociations sur l’insertion des jeunes, l’apprentissage et la
professionnalisation dans les branches et les entreprises.
• Responsabilité sociale des entreprises (RSE) : l’objectif est d’aboutir à un accord RSE de filière
à décliner ensuite en accords RSE de branches puis d’entreprises et la mise en application de
la norme Iso 26000.
• Relations entre entreprises, médiation, partenariats « verticaux » de recherche
• Développer les activités à l’export pour créer de l’emploi en France
• Sans contact mobile => devenu un des 34 plans industriels
• Villes et territoires numériques
Rappel des éléments sur les plans industriels impactant la filière
13 plans industriels auxquels se rajoutent 3 plans associés concernent la filière. 5 sont liés aux usages
(hôpital numérique, e-éducation, réalité augmentée, services sans contact, Big Data), 3 sont autour
des infrastructures et des matériels (Nanoélectrique, Supercalculateurs, Robotique), 3 (+2) sont entre
infrastructures et usages (Cloud computing, logiciels et systèmes embarqués, objets connectés,
véhicules à pilotage automatique (associé), réseaux électriques intelligents (associé)) et 2 (+1)
relèvent des enjeux majeurs de société (Souveraineté télécoms, cybersécurité, usine du futur
(associé))
Zoom autour des Territoires et du Numérique
Les territoires sont les grands oubliés des 13 plans industriels. Le fait que le Numérique soit à la fois
une filière (en ce qui concerne le secteur producteur) et une activité transverse (en ce qui concerne
les secteurs utilisateurs et les usages) prend tout son sens dans les territoires.
Pour la CFDT, c’est dans les territoires que peuvent se définir les usages sociétalement utiles, c’est
également dans les territoires que peuvent se concrétiser véritablement les usages, que le
numérique peut passer d’une idée à une réalité.
C’est aussi par les territoires et le numérique que peut passer une GPEC territoriale.
Rappel des axes du contrat de filière
 Favoriser la création d’une offre « française » de la Ville et des territoires
 Développer une architecture numérique ouverte du « système territoire »
 Mise en réseaux des objets
 Collecte et traitement des données issues et vers les objets.
 Applications (restitution et portails)
 Tableau de bord de pilotage de la ville
Dans un réseau mondial, construisons localement des usages socialement utiles pour ancrer l’emploi
dans les territoires.
On rappellera utilement l’existence du rapport « les territoires numériques dans la France de
demain. » http://www.strategie.gouv.fr/blog/2013/09/rapport-les-territoires-numeriques-de-la-
france-de-demain/
Valeur et qualification des salariés
Dans le monde des usages, la valeur se situe dans l’interface avec les utilisateurs. La création de
valeurs et donc d’emplois se situera dans cet interface. Il y a ici un enjeu fort à la fois en termes de
nombre d’emplois et de qualifications des salariés qui pourraient les tenir.
Les entreprises ne se digitalisent plus seulement pour offrir des services à distance mais pour
répondre à une mutation profonde des attentes des usagers. La question est de savoir comment les
marques peuvent reconstruire une proximité avec leurs clients grâce aux nouvelles technologies.
Ces emplois ne seront pas nécessairement à très haut niveau de qualification. Il s’agit d’emplois soit
techniques (Licence, DUT) soit à technicité réduite mais à acquisition d’expérience de niveau CAP,
Bac Pro.
Dans les secteurs producteurs, l’emploi du numérique est aujourd’hui hautement qualifié.
Par contre dans les secteurs utilisateurs, l’apparition du numérique n’a aucune raison de faire varier
sensiblement les niveaux de qualification
Un gisement d’emplois existe potentiellement dans le secteur des interfaces
Quelques illustrations sectorielles
SSII, éditeurs de logiciels
Ils sont très dépendants de l’activité et de la stratégie des donneurs d’ordre. Ils bénéficient
positivement d’un besoin de production de la numérisation des autres acteurs mais ont une capacité
incertaine à être innovateurs et investisseurs dans la fourniture d’usages et donc de réduire la
dépendance par rapport aux donneurs d’ordres en montant dans la chaîne de valeur.
Monde des télécoms
Ils sont très dépendants des décisions des régulateurs, mais bénéficient positivement d’un besoin de
production de la numérisation des autres acteurs. Ils ont une capacité incertaine à réinventer un
modèle économique compatible avec un modèle de production à bas coût. Ils vivent un risque de
perte du monopole de l’accès direct au client voir vivent un risque de désintermédiation. Sont-ils
capables d’être innovateurs et investisseurs dans la mise en place d’usages et donc de réduire le
risque de baisse dans la chaîne de valeur ?
Poste et logistique:
Ils bénéficient positivement de la numérisation des autres acteurs et donc du besoin d’interface avec
le client mais dépendent de la stratégie des clients et donneurs d’ordre. Ils disposent d’un outil
industriel moderne (et peut-être en surcapacité), mais quelle est leur capacité à construire des
usages compréhensibles pour les entreprises et les particuliers ? C’est également un fantastique
réseau de proximité, mais comment l’utiliser à plein ? Comment le voir non pas comme un coût mais
comme un avantage concurrentiel ? Comment l’intégrer à des usages du numérique ? Dit autrement
quelle est leur capacité d’innovation pour monter dans la chaîne de valeur en utilisant le lien direct
aux clients ?
Les centres de relations clients:
Ils sont très dépendants de l’activité et de la stratégie des donneurs d’ordres et ont une capacité
incertaine à être innovateurs, investisseurs dans la fourniture d’usages dans le monde de la relation
client et donc de réduire la dépendance par rapport aux donneurs d’ordres en montant dans la
chaîne de valeur. Néanmoins ils bénéficient positivement de la numérisation des autres acteurs et
donc du besoin d’interface avec le client
Pour résumer:
Nous avons des secteurs qui fonctionnent en silo avec peu de coopération d’un secteur à un autre.
Au sein d’un même secteur, nous avons des acteurs qui fonctionnent sur un mode de concurrence
frontale avec, là aussi, peu de coopération.
Au niveau international, les entreprises construisent peu de coopération sur une base européenne
ou mondiale.
Pour autant, nous disposons d’outils industriels et de services pertinents et innovants ainsi que
d’une industrie et d’un artisanat de contenu dynamique et original.
Mais pas de construction d’usage intelligible pour les entreprises, les administrations et les
particuliers. Nous risquons de passer à côté de la construction des usages de demain, de descendre
dans la chaine de valeur créant ainsi un risque fort pour l’emploi dans les secteurs producteurs.
Dans ce scénario, le gisement d’emplois dans le monde des interfaces est évidemment inexistant
en France.
La Vision CFDT du Comité de Filière
Mettre en œuvre le contrat de filière en particulier dans ses aspects GPEC, RSE et territoire
numérique.
Piloter les plans industriels en articulation avec les éléments du contrat de filière.
Se souvenir sur la question de l’emploi, que la montée dans la chaine de valeur nécessite des emplois
hautement qualifiés pour créer les produits, les services et les usages, mais qu’ensuite pour les
mettre en œuvre, il y a un gisement massif d’emplois qui n’est pas aussi qualifié sur la question des
« interfaces ».
Quelques chiffres sur l’emploi dans le secteur producteur du Numérique :
Chiffre 2010, sources DADS, Insee
NAF Libellé Naf ETP total % Femmes % Hommes
261 Fabrication de composants et cartes électroniques 39 840 38% 62%
262 Fabrication d'ordinateurs et d'équipements périphériques 3 564 35% 65%
263 Fabrication d'équipements de communication 21 468 25% 75%
264 Fabrication de produits électroniques grand public 1 308 43% 57%
268 Fabrication de supports magnétiques et optiques 96 50% 50%
465 Commerce de gros d'équipements de l'information et de la communication 55 956 31% 69%
582 Édition de logiciels 44 928 29% 71%
611 Télécommunications filaires 107 712 35% 65%
612 Télécommunications sans fil 26 808 43% 57%
613 Télécommunications par satellite 2 184 35% 65%
619 Autres activités de télécommunications 13 164 31% 69%
620 Programmation, conseil et autres activités informatiques 266 100 23% 77%
631 Traitement de données, hébergement et activités connexes ; portails Internet 45 228 41% 59%
951 Réparation d'ordinateurs et d'équipements de communication 13 536 24% 76%
641 892 30% 70%TOTAL

Recommandé

Tirer parti de la révolution numérique ?
Tirer parti de la révolution numérique ?Tirer parti de la révolution numérique ?
Tirer parti de la révolution numérique ?France Stratégie
 
Vers une place renouvelée du citadin dans les démarches d’expérimentation urb...
Vers une place renouvelée du citadin dans les démarches d’expérimentation urb...Vers une place renouvelée du citadin dans les démarches d’expérimentation urb...
Vers une place renouvelée du citadin dans les démarches d’expérimentation urb...Matthieu Boury
 
« Smart City », les services à l’usager au bout des doigts!
« Smart City », les services à l’usager au bout des doigts!« Smart City », les services à l’usager au bout des doigts!
« Smart City », les services à l’usager au bout des doigts!Mielabelo
 
Post-Smarticity
Post-SmarticityPost-Smarticity
Post-SmarticityFing
 
Enjeux de pouvoir au cœur de la ville intelligente
Enjeux de pouvoir  au cœur de la ville intelligenteEnjeux de pouvoir  au cœur de la ville intelligente
Enjeux de pouvoir au cœur de la ville intelligenteOPcyberland
 

Contenu connexe

Tendances

Le Numerique comme moteur de croissance
Le Numerique comme moteur de croissanceLe Numerique comme moteur de croissance
Le Numerique comme moteur de croissanceVNB2015
 
Analyse des entretiens d'experts - Exploration DataCités 1
Analyse des entretiens d'experts - Exploration DataCités 1Analyse des entretiens d'experts - Exploration DataCités 1
Analyse des entretiens d'experts - Exploration DataCités 1Le Lab OuiShare x Chronos
 
Les 10 Facteurs Critiques pour des données au service du bien commun - Explor...
Les 10 Facteurs Critiques pour des données au service du bien commun - Explor...Les 10 Facteurs Critiques pour des données au service du bien commun - Explor...
Les 10 Facteurs Critiques pour des données au service du bien commun - Explor...Le Lab OuiShare x Chronos
 
L'essor de l'économie collaborative , quel avenir pour les marques ?
L'essor de l'économie collaborative , quel avenir pour les marques ?L'essor de l'économie collaborative , quel avenir pour les marques ?
L'essor de l'économie collaborative , quel avenir pour les marques ?Fabien Riou
 
Les défis des services publics
Les défis des services publicsLes défis des services publics
Les défis des services publicsOFO - IFA
 
LIVRE BLANC : Secteur public - Agenda 2020
LIVRE BLANC : Secteur public - Agenda 2020LIVRE BLANC : Secteur public - Agenda 2020
LIVRE BLANC : Secteur public - Agenda 2020Inetum
 
[LIVRE BLANC] La transformation numérique du parcours de vie
[LIVRE BLANC] La transformation numérique du parcours de vie[LIVRE BLANC] La transformation numérique du parcours de vie
[LIVRE BLANC] La transformation numérique du parcours de vieInetum
 
MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)
MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)
MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)TechnoMontréal
 
Mmn ville de montréal - le plan de transport de montréal
Mmn   ville de montréal - le plan de transport de montréalMmn   ville de montréal - le plan de transport de montréal
Mmn ville de montréal - le plan de transport de montréalTechnoMontréal
 
Guide pour l'action - Exploration DataCités 1
Guide pour l'action - Exploration DataCités 1Guide pour l'action - Exploration DataCités 1
Guide pour l'action - Exploration DataCités 1Le Lab OuiShare x Chronos
 
Restitution Digiwork et les 7 leviers du numérique
Restitution Digiwork et les 7 leviers du numériqueRestitution Digiwork et les 7 leviers du numérique
Restitution Digiwork et les 7 leviers du numériqueFing
 
Demain, l'Internet des objets
Demain, l'Internet des objets Demain, l'Internet des objets
Demain, l'Internet des objets France Stratégie
 
Mmn - atelier 2 transports intelligents - groupes de discussions - 8 décembre...
Mmn - atelier 2 transports intelligents - groupes de discussions - 8 décembre...Mmn - atelier 2 transports intelligents - groupes de discussions - 8 décembre...
Mmn - atelier 2 transports intelligents - groupes de discussions - 8 décembre...TechnoMontréal
 
Le secteur TIC wallon comparé au secteur TIC Midi-Pyrénées
Le secteur TIC wallon comparé au secteur TIC Midi-PyrénéesLe secteur TIC wallon comparé au secteur TIC Midi-Pyrénées
Le secteur TIC wallon comparé au secteur TIC Midi-PyrénéesRetis be
 
Guide de survie des entreprises traditionnelles agricoles dans un monde de pl...
Guide de survie des entreprises traditionnelles agricoles dans un monde de pl...Guide de survie des entreprises traditionnelles agricoles dans un monde de pl...
Guide de survie des entreprises traditionnelles agricoles dans un monde de pl...Adeline Coustenoble
 
Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...
Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...
Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...TechnoMontréal
 
Synthèse du benchmark international - Exploration DataCités 1
Synthèse du benchmark international - Exploration DataCités 1Synthèse du benchmark international - Exploration DataCités 1
Synthèse du benchmark international - Exploration DataCités 1Le Lab OuiShare x Chronos
 

Tendances (20)

Le Numerique comme moteur de croissance
Le Numerique comme moteur de croissanceLe Numerique comme moteur de croissance
Le Numerique comme moteur de croissance
 
Analyse des entretiens d'experts - Exploration DataCités 1
Analyse des entretiens d'experts - Exploration DataCités 1Analyse des entretiens d'experts - Exploration DataCités 1
Analyse des entretiens d'experts - Exploration DataCités 1
 
Les 10 Facteurs Critiques pour des données au service du bien commun - Explor...
Les 10 Facteurs Critiques pour des données au service du bien commun - Explor...Les 10 Facteurs Critiques pour des données au service du bien commun - Explor...
Les 10 Facteurs Critiques pour des données au service du bien commun - Explor...
 
L'essor de l'économie collaborative , quel avenir pour les marques ?
L'essor de l'économie collaborative , quel avenir pour les marques ?L'essor de l'économie collaborative , quel avenir pour les marques ?
L'essor de l'économie collaborative , quel avenir pour les marques ?
 
Les défis des services publics
Les défis des services publicsLes défis des services publics
Les défis des services publics
 
LIVRE BLANC : Secteur public - Agenda 2020
LIVRE BLANC : Secteur public - Agenda 2020LIVRE BLANC : Secteur public - Agenda 2020
LIVRE BLANC : Secteur public - Agenda 2020
 
[LIVRE BLANC] La transformation numérique du parcours de vie
[LIVRE BLANC] La transformation numérique du parcours de vie[LIVRE BLANC] La transformation numérique du parcours de vie
[LIVRE BLANC] La transformation numérique du parcours de vie
 
MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)
MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)
MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)
 
Mmn ville de montréal - le plan de transport de montréal
Mmn   ville de montréal - le plan de transport de montréalMmn   ville de montréal - le plan de transport de montréal
Mmn ville de montréal - le plan de transport de montréal
 
Guide pour l'action - Exploration DataCités 1
Guide pour l'action - Exploration DataCités 1Guide pour l'action - Exploration DataCités 1
Guide pour l'action - Exploration DataCités 1
 
Restitution Digiwork et les 7 leviers du numérique
Restitution Digiwork et les 7 leviers du numériqueRestitution Digiwork et les 7 leviers du numérique
Restitution Digiwork et les 7 leviers du numérique
 
Smartcities 2015 - Smartournai
Smartcities 2015 - SmartournaiSmartcities 2015 - Smartournai
Smartcities 2015 - Smartournai
 
Techno mtl mmn_theme2
Techno mtl mmn_theme2Techno mtl mmn_theme2
Techno mtl mmn_theme2
 
Demain, l'Internet des objets
Demain, l'Internet des objets Demain, l'Internet des objets
Demain, l'Internet des objets
 
Mmn - atelier 2 transports intelligents - groupes de discussions - 8 décembre...
Mmn - atelier 2 transports intelligents - groupes de discussions - 8 décembre...Mmn - atelier 2 transports intelligents - groupes de discussions - 8 décembre...
Mmn - atelier 2 transports intelligents - groupes de discussions - 8 décembre...
 
Le secteur TIC wallon comparé au secteur TIC Midi-Pyrénées
Le secteur TIC wallon comparé au secteur TIC Midi-PyrénéesLe secteur TIC wallon comparé au secteur TIC Midi-Pyrénées
Le secteur TIC wallon comparé au secteur TIC Midi-Pyrénées
 
Empowerment numérique
Empowerment numériqueEmpowerment numérique
Empowerment numérique
 
Guide de survie des entreprises traditionnelles agricoles dans un monde de pl...
Guide de survie des entreprises traditionnelles agricoles dans un monde de pl...Guide de survie des entreprises traditionnelles agricoles dans un monde de pl...
Guide de survie des entreprises traditionnelles agricoles dans un monde de pl...
 
Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...
Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...
Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...
 
Synthèse du benchmark international - Exploration DataCités 1
Synthèse du benchmark international - Exploration DataCités 1Synthèse du benchmark international - Exploration DataCités 1
Synthèse du benchmark international - Exploration DataCités 1
 

En vedette

Bedre kundeopplevelse med elektronisk signatur
Bedre kundeopplevelse med elektronisk signaturBedre kundeopplevelse med elektronisk signatur
Bedre kundeopplevelse med elektronisk signaturMatias Mjåvatn
 
Escuelas del pensamiento económico (Cuadro de doble entrada)
Escuelas del pensamiento económico (Cuadro de doble entrada)Escuelas del pensamiento económico (Cuadro de doble entrada)
Escuelas del pensamiento económico (Cuadro de doble entrada)Joseline Loza Gil
 
Numérique passer a usage
Numérique   passer a usageNumérique   passer a usage
Numérique passer a usageIvan Béraud
 
Cx Pilots Modular CX Deployment Roadmap
Cx Pilots Modular CX Deployment RoadmapCx Pilots Modular CX Deployment Roadmap
Cx Pilots Modular CX Deployment RoadmapCX Pilots
 
Research Consultancy: Taking the Plunge?
Research Consultancy: Taking the Plunge?Research Consultancy: Taking the Plunge?
Research Consultancy: Taking the Plunge?CommunitySense
 
Making Community Mapping Work: The Tilburg Urban Farming Community Case
Making Community Mapping Work: The Tilburg Urban Farming Community CaseMaking Community Mapping Work: The Tilburg Urban Farming Community Case
Making Community Mapping Work: The Tilburg Urban Farming Community CaseCommunitySense
 
vacation tour packages panama
vacation tour packages panama vacation tour packages panama
vacation tour packages panama panamatravelcrop
 
Piedraa buenaaaa ;) day, carlaa, mauri( Power point)
Piedraa buenaaaa ;) day, carlaa, mauri( Power point)Piedraa buenaaaa ;) day, carlaa, mauri( Power point)
Piedraa buenaaaa ;) day, carlaa, mauri( Power point)dayanalvarado
 
Aula 3 e 4 compreensão, análise e discussão de tema
Aula 3 e 4 compreensão, análise e discussão de temaAula 3 e 4 compreensão, análise e discussão de tema
Aula 3 e 4 compreensão, análise e discussão de temaFabio Cruz
 
Escuelas del pensamiento económico
Escuelas del pensamiento económicoEscuelas del pensamiento económico
Escuelas del pensamiento económicoJoseline Loza Gil
 
Sector transportador SIPLAFT
Sector transportador SIPLAFTSector transportador SIPLAFT
Sector transportador SIPLAFTRiskConsulting99
 

En vedette (15)

Bedre kundeopplevelse med elektronisk signatur
Bedre kundeopplevelse med elektronisk signaturBedre kundeopplevelse med elektronisk signatur
Bedre kundeopplevelse med elektronisk signatur
 
Escuelas del pensamiento económico (Cuadro de doble entrada)
Escuelas del pensamiento económico (Cuadro de doble entrada)Escuelas del pensamiento económico (Cuadro de doble entrada)
Escuelas del pensamiento económico (Cuadro de doble entrada)
 
Numérique passer a usage
Numérique   passer a usageNumérique   passer a usage
Numérique passer a usage
 
Cx Pilots Modular CX Deployment Roadmap
Cx Pilots Modular CX Deployment RoadmapCx Pilots Modular CX Deployment Roadmap
Cx Pilots Modular CX Deployment Roadmap
 
Presentación1
Presentación1Presentación1
Presentación1
 
Research Consultancy: Taking the Plunge?
Research Consultancy: Taking the Plunge?Research Consultancy: Taking the Plunge?
Research Consultancy: Taking the Plunge?
 
Making Community Mapping Work: The Tilburg Urban Farming Community Case
Making Community Mapping Work: The Tilburg Urban Farming Community CaseMaking Community Mapping Work: The Tilburg Urban Farming Community Case
Making Community Mapping Work: The Tilburg Urban Farming Community Case
 
MARKETING-CH4
MARKETING-CH4MARKETING-CH4
MARKETING-CH4
 
King Street Pilot Public Meeting
King Street Pilot Public MeetingKing Street Pilot Public Meeting
King Street Pilot Public Meeting
 
vacation tour packages panama
vacation tour packages panama vacation tour packages panama
vacation tour packages panama
 
Piedraa buenaaaa ;) day, carlaa, mauri( Power point)
Piedraa buenaaaa ;) day, carlaa, mauri( Power point)Piedraa buenaaaa ;) day, carlaa, mauri( Power point)
Piedraa buenaaaa ;) day, carlaa, mauri( Power point)
 
Aula 3 e 4 compreensão, análise e discussão de tema
Aula 3 e 4 compreensão, análise e discussão de temaAula 3 e 4 compreensão, análise e discussão de tema
Aula 3 e 4 compreensão, análise e discussão de tema
 
Escuelas del pensamiento económico
Escuelas del pensamiento económicoEscuelas del pensamiento económico
Escuelas del pensamiento económico
 
Sector transportador SIPLAFT
Sector transportador SIPLAFTSector transportador SIPLAFT
Sector transportador SIPLAFT
 
What is Security?
What is Security?What is Security?
What is Security?
 

Similaire à Le nouveau monde des usages

Numérique projet industriel et emploi 2016
Numérique   projet industriel et emploi 2016Numérique   projet industriel et emploi 2016
Numérique projet industriel et emploi 2016Ivan Béraud
 
business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014
business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014
business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014Philippe GROS
 
Tribune eco-centres-interco
Tribune eco-centres-intercoTribune eco-centres-interco
Tribune eco-centres-intercoJean Pouly
 
Tribune eco-centres-interco-mars2012
Tribune eco-centres-interco-mars2012Tribune eco-centres-interco-mars2012
Tribune eco-centres-interco-mars2012GreenICTies
 
CM marketing digital IUT 10 janvier 2018 #iutmkgdigital
CM marketing digital IUT 10 janvier 2018 #iutmkgdigitalCM marketing digital IUT 10 janvier 2018 #iutmkgdigital
CM marketing digital IUT 10 janvier 2018 #iutmkgdigitalfourniermartine
 
CR Aquitaine AMI Numérique aquitain 2015
CR Aquitaine AMI Numérique aquitain 2015CR Aquitaine AMI Numérique aquitain 2015
CR Aquitaine AMI Numérique aquitain 2015polenumerique33
 
Livre blanc - Transformer l'industrie par le numérique (Syntec Numérique)
Livre blanc - Transformer l'industrie par le numérique (Syntec Numérique)Livre blanc - Transformer l'industrie par le numérique (Syntec Numérique)
Livre blanc - Transformer l'industrie par le numérique (Syntec Numérique)FrenchWeb.fr
 
Transformer l'industrie par le numérique
Transformer l'industrie par le numériqueTransformer l'industrie par le numérique
Transformer l'industrie par le numériqueFrédéric GASNIER
 
DIGIWORLD Yearbook 2010 - IDATE
DIGIWORLD Yearbook 2010 - IDATEDIGIWORLD Yearbook 2010 - IDATE
DIGIWORLD Yearbook 2010 - IDATERomain Fonnier
 
LE CITC : bilan de l'année 2013
LE CITC : bilan de l'année 2013LE CITC : bilan de l'année 2013
LE CITC : bilan de l'année 2013CITC-EuraRFID
 
B2.S'appuyer sur le numérique pour renforcer l'attractivité des centres-villes
B2.S'appuyer sur le numérique pour renforcer l'attractivité des centres-villesB2.S'appuyer sur le numérique pour renforcer l'attractivité des centres-villes
B2.S'appuyer sur le numérique pour renforcer l'attractivité des centres-villesCap'Com
 
Le_numerique_et_lentreprise_aujourdhui.pptx
Le_numerique_et_lentreprise_aujourdhui.pptxLe_numerique_et_lentreprise_aujourdhui.pptx
Le_numerique_et_lentreprise_aujourdhui.pptxKarim ATTOUMANI MOHAMED
 
Le decodeur de la transition digitale by icp consulting finale
Le decodeur de la transition digitale by icp consulting finaleLe decodeur de la transition digitale by icp consulting finale
Le decodeur de la transition digitale by icp consulting finaleICP Consulting
 
Intégration des formations de logiciels de business dans l’enseignement du...
Intégration des formations  de logiciels de  business dans  l’enseignement du...Intégration des formations  de logiciels de  business dans  l’enseignement du...
Intégration des formations de logiciels de business dans l’enseignement du...Fethi Ferhane
 

Similaire à Le nouveau monde des usages (20)

Numérique projet industriel et emploi 2016
Numérique   projet industriel et emploi 2016Numérique   projet industriel et emploi 2016
Numérique projet industriel et emploi 2016
 
Lettre mensuelle sba
Lettre mensuelle sbaLettre mensuelle sba
Lettre mensuelle sba
 
business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014
business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014
business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014
 
Ne lâche surtout pas ce portable, mon fils
Ne lâche surtout pas ce portable, mon filsNe lâche surtout pas ce portable, mon fils
Ne lâche surtout pas ce portable, mon fils
 
Emag Assurance en mouvement janv 2016
Emag Assurance en mouvement janv 2016Emag Assurance en mouvement janv 2016
Emag Assurance en mouvement janv 2016
 
Carrefour Data Innovation
Carrefour Data InnovationCarrefour Data Innovation
Carrefour Data Innovation
 
Tribune eco-centres-interco
Tribune eco-centres-intercoTribune eco-centres-interco
Tribune eco-centres-interco
 
Tribune eco-centres-interco-mars2012
Tribune eco-centres-interco-mars2012Tribune eco-centres-interco-mars2012
Tribune eco-centres-interco-mars2012
 
CM marketing digital IUT 10 janvier 2018 #iutmkgdigital
CM marketing digital IUT 10 janvier 2018 #iutmkgdigitalCM marketing digital IUT 10 janvier 2018 #iutmkgdigital
CM marketing digital IUT 10 janvier 2018 #iutmkgdigital
 
CR Aquitaine AMI Numérique aquitain 2015
CR Aquitaine AMI Numérique aquitain 2015CR Aquitaine AMI Numérique aquitain 2015
CR Aquitaine AMI Numérique aquitain 2015
 
smart_cities_jaunart.pdf
smart_cities_jaunart.pdfsmart_cities_jaunart.pdf
smart_cities_jaunart.pdf
 
Livre blanc - Transformer l'industrie par le numérique (Syntec Numérique)
Livre blanc - Transformer l'industrie par le numérique (Syntec Numérique)Livre blanc - Transformer l'industrie par le numérique (Syntec Numérique)
Livre blanc - Transformer l'industrie par le numérique (Syntec Numérique)
 
Transformer l'industrie par le numérique
Transformer l'industrie par le numériqueTransformer l'industrie par le numérique
Transformer l'industrie par le numérique
 
DIGIWORLD Yearbook 2010 - IDATE
DIGIWORLD Yearbook 2010 - IDATEDIGIWORLD Yearbook 2010 - IDATE
DIGIWORLD Yearbook 2010 - IDATE
 
LE CITC : bilan de l'année 2013
LE CITC : bilan de l'année 2013LE CITC : bilan de l'année 2013
LE CITC : bilan de l'année 2013
 
B2.S'appuyer sur le numérique pour renforcer l'attractivité des centres-villes
B2.S'appuyer sur le numérique pour renforcer l'attractivité des centres-villesB2.S'appuyer sur le numérique pour renforcer l'attractivité des centres-villes
B2.S'appuyer sur le numérique pour renforcer l'attractivité des centres-villes
 
Le_numerique_et_lentreprise_aujourdhui.pptx
Le_numerique_et_lentreprise_aujourdhui.pptxLe_numerique_et_lentreprise_aujourdhui.pptx
Le_numerique_et_lentreprise_aujourdhui.pptx
 
Le decodeur de la transition digitale by icp consulting finale
Le decodeur de la transition digitale by icp consulting finaleLe decodeur de la transition digitale by icp consulting finale
Le decodeur de la transition digitale by icp consulting finale
 
Intégration des formations de logiciels de business dans l’enseignement du...
Intégration des formations  de logiciels de  business dans  l’enseignement du...Intégration des formations  de logiciels de  business dans  l’enseignement du...
Intégration des formations de logiciels de business dans l’enseignement du...
 
Hcfips oc
Hcfips ocHcfips oc
Hcfips oc
 

Le nouveau monde des usages

  • 1. Nous vivons depuis plusieurs années une double crise conjoncturelle et structurelle avec une triple transition écologique, énergétique et numérique. Cela entraine une remise en cause des modes de consommation donc des modèles économiques et des modalités de la mondialisation donc de la division internationale du travail. « On sait où l’on est. On ne sait pas où l’on va. On ne se sait pas comment on y va. Un nouveau monde, celui des usages Dans ce monde en mutation, se développe une logique d’usage où se mélangent intimement des Biens, des Services, des Inventions intellectuelles, parfois du Partage d’informations et toujours la personne qui fait l’expérience de l’usage. Particularité de monde des usages : plus il y a d’informations partagées, plus l’expérience de l’utilisateur augmente, plus la valeur de l’usage augmente alors que les coûts unitaires restent identiques ou baissent. Dans ce monde, la valeur ajoutée peut être captée par celui qui accède à l’utilisateur par la facture ou par les informations valorisables Dans ce monde, nous passons de la concurrence frontale classique à une concurrence par la variété des modèles économiques qui peuvent être : le paiement à l’usage, le paiement sur la réduction des dépenses, la valorisation des données, la publicité, la publicité valorisant l’usage… Les usages un instrument vers l’économie de la qualité ? En passant d’une économie de la possession à une économie de l’utilisation, on peut :  Réduire la production de biens (autopartage, covoiturage…)  Réduire la consommation d’énergie (un même opérateur pouvant à la fois vendre de l’isolation, de l’énergie et trouver un modèle économique)  Favoriser l’économie circulaire (Un data center peut être source d’énergie)  Favoriser le recyclage et/ou la réutilisation (un bien qui n’est pas vendu peut être reconditionné lorsqu’il n’a plus l’usage initial) Cette économie de l’usage peut contribuer à l’émergence de nouveaux besoins sociétaux comme :  Services de mobilité de proximité  Adaptation des logements (énergie, accessibilité, maintien à domicile, sécurité)  Autonomie des personnes âgées  Santé (télémédecine…)  E-éducation … La Transition Numérique En permettant le partage de l’information, et en développement les objets connectés, la transition numérique permet l’industrialisation de l’économie de l’usage et de concrétiser l’économie de la qualité. Par exemple, le partage des données sur les transports publics, les encombrements de circulation, les utilisateurs ayant des places disponibles dans leur voiture, la localisation des taxis permet de
  • 2. développer les usages de la mobilité. L’ouverture des données de l’assurance maladie permet un pilotage très en amont des effets réels des médicaments. La transition numérique est en cours, l’enjeu est de savoir si nous regardons les trains passer et si nous laissons la voie ouverte aux OTTou si nous savons nous engager sur quelques sujets. Rappel de quelques éléments du Contrat de Filière • Emploi, compétences et métiers : mise en place d’une GPEC de filière par une systématisation d’un volet emploi-compétences dans les actions du CSF pour avoir une vision fiable, pertinente et partagée et l’utilisation du tableau de bord élaboré par l’observatoire du numérique. Cela implique d’assurer cohérence et synergie entre entreprises, branches mais aussi les politiques nationales et territoriales… Cela doit conduire par le soutien au dialogue social dans les branches, les entreprises, les structures paritaires (observatoire, CPNE, OPCA…) Cela passe par un accord filière et également par une déclinaison par des accords de branches et d’entreprises sur la GPEC. • Alternance et formation aux métiers du très haut débit : 40 000 alternants en 2017. Cela passe par des négociations sur l’insertion des jeunes, l’apprentissage et la professionnalisation dans les branches et les entreprises. • Responsabilité sociale des entreprises (RSE) : l’objectif est d’aboutir à un accord RSE de filière à décliner ensuite en accords RSE de branches puis d’entreprises et la mise en application de la norme Iso 26000. • Relations entre entreprises, médiation, partenariats « verticaux » de recherche • Développer les activités à l’export pour créer de l’emploi en France • Sans contact mobile => devenu un des 34 plans industriels • Villes et territoires numériques Rappel des éléments sur les plans industriels impactant la filière 13 plans industriels auxquels se rajoutent 3 plans associés concernent la filière. 5 sont liés aux usages (hôpital numérique, e-éducation, réalité augmentée, services sans contact, Big Data), 3 sont autour des infrastructures et des matériels (Nanoélectrique, Supercalculateurs, Robotique), 3 (+2) sont entre infrastructures et usages (Cloud computing, logiciels et systèmes embarqués, objets connectés, véhicules à pilotage automatique (associé), réseaux électriques intelligents (associé)) et 2 (+1) relèvent des enjeux majeurs de société (Souveraineté télécoms, cybersécurité, usine du futur (associé)) Zoom autour des Territoires et du Numérique Les territoires sont les grands oubliés des 13 plans industriels. Le fait que le Numérique soit à la fois une filière (en ce qui concerne le secteur producteur) et une activité transverse (en ce qui concerne les secteurs utilisateurs et les usages) prend tout son sens dans les territoires. Pour la CFDT, c’est dans les territoires que peuvent se définir les usages sociétalement utiles, c’est également dans les territoires que peuvent se concrétiser véritablement les usages, que le numérique peut passer d’une idée à une réalité.
  • 3. C’est aussi par les territoires et le numérique que peut passer une GPEC territoriale. Rappel des axes du contrat de filière  Favoriser la création d’une offre « française » de la Ville et des territoires  Développer une architecture numérique ouverte du « système territoire »  Mise en réseaux des objets  Collecte et traitement des données issues et vers les objets.  Applications (restitution et portails)  Tableau de bord de pilotage de la ville Dans un réseau mondial, construisons localement des usages socialement utiles pour ancrer l’emploi dans les territoires. On rappellera utilement l’existence du rapport « les territoires numériques dans la France de demain. » http://www.strategie.gouv.fr/blog/2013/09/rapport-les-territoires-numeriques-de-la- france-de-demain/ Valeur et qualification des salariés Dans le monde des usages, la valeur se situe dans l’interface avec les utilisateurs. La création de valeurs et donc d’emplois se situera dans cet interface. Il y a ici un enjeu fort à la fois en termes de nombre d’emplois et de qualifications des salariés qui pourraient les tenir. Les entreprises ne se digitalisent plus seulement pour offrir des services à distance mais pour répondre à une mutation profonde des attentes des usagers. La question est de savoir comment les marques peuvent reconstruire une proximité avec leurs clients grâce aux nouvelles technologies. Ces emplois ne seront pas nécessairement à très haut niveau de qualification. Il s’agit d’emplois soit techniques (Licence, DUT) soit à technicité réduite mais à acquisition d’expérience de niveau CAP, Bac Pro. Dans les secteurs producteurs, l’emploi du numérique est aujourd’hui hautement qualifié. Par contre dans les secteurs utilisateurs, l’apparition du numérique n’a aucune raison de faire varier sensiblement les niveaux de qualification Un gisement d’emplois existe potentiellement dans le secteur des interfaces
  • 4. Quelques illustrations sectorielles SSII, éditeurs de logiciels Ils sont très dépendants de l’activité et de la stratégie des donneurs d’ordre. Ils bénéficient positivement d’un besoin de production de la numérisation des autres acteurs mais ont une capacité incertaine à être innovateurs et investisseurs dans la fourniture d’usages et donc de réduire la dépendance par rapport aux donneurs d’ordres en montant dans la chaîne de valeur. Monde des télécoms Ils sont très dépendants des décisions des régulateurs, mais bénéficient positivement d’un besoin de production de la numérisation des autres acteurs. Ils ont une capacité incertaine à réinventer un modèle économique compatible avec un modèle de production à bas coût. Ils vivent un risque de perte du monopole de l’accès direct au client voir vivent un risque de désintermédiation. Sont-ils capables d’être innovateurs et investisseurs dans la mise en place d’usages et donc de réduire le risque de baisse dans la chaîne de valeur ? Poste et logistique: Ils bénéficient positivement de la numérisation des autres acteurs et donc du besoin d’interface avec le client mais dépendent de la stratégie des clients et donneurs d’ordre. Ils disposent d’un outil industriel moderne (et peut-être en surcapacité), mais quelle est leur capacité à construire des usages compréhensibles pour les entreprises et les particuliers ? C’est également un fantastique réseau de proximité, mais comment l’utiliser à plein ? Comment le voir non pas comme un coût mais comme un avantage concurrentiel ? Comment l’intégrer à des usages du numérique ? Dit autrement quelle est leur capacité d’innovation pour monter dans la chaîne de valeur en utilisant le lien direct aux clients ? Les centres de relations clients: Ils sont très dépendants de l’activité et de la stratégie des donneurs d’ordres et ont une capacité incertaine à être innovateurs, investisseurs dans la fourniture d’usages dans le monde de la relation client et donc de réduire la dépendance par rapport aux donneurs d’ordres en montant dans la chaîne de valeur. Néanmoins ils bénéficient positivement de la numérisation des autres acteurs et donc du besoin d’interface avec le client Pour résumer: Nous avons des secteurs qui fonctionnent en silo avec peu de coopération d’un secteur à un autre. Au sein d’un même secteur, nous avons des acteurs qui fonctionnent sur un mode de concurrence frontale avec, là aussi, peu de coopération. Au niveau international, les entreprises construisent peu de coopération sur une base européenne ou mondiale. Pour autant, nous disposons d’outils industriels et de services pertinents et innovants ainsi que d’une industrie et d’un artisanat de contenu dynamique et original.
  • 5. Mais pas de construction d’usage intelligible pour les entreprises, les administrations et les particuliers. Nous risquons de passer à côté de la construction des usages de demain, de descendre dans la chaine de valeur créant ainsi un risque fort pour l’emploi dans les secteurs producteurs. Dans ce scénario, le gisement d’emplois dans le monde des interfaces est évidemment inexistant en France. La Vision CFDT du Comité de Filière Mettre en œuvre le contrat de filière en particulier dans ses aspects GPEC, RSE et territoire numérique. Piloter les plans industriels en articulation avec les éléments du contrat de filière. Se souvenir sur la question de l’emploi, que la montée dans la chaine de valeur nécessite des emplois hautement qualifiés pour créer les produits, les services et les usages, mais qu’ensuite pour les mettre en œuvre, il y a un gisement massif d’emplois qui n’est pas aussi qualifié sur la question des « interfaces ». Quelques chiffres sur l’emploi dans le secteur producteur du Numérique : Chiffre 2010, sources DADS, Insee NAF Libellé Naf ETP total % Femmes % Hommes 261 Fabrication de composants et cartes électroniques 39 840 38% 62% 262 Fabrication d'ordinateurs et d'équipements périphériques 3 564 35% 65% 263 Fabrication d'équipements de communication 21 468 25% 75% 264 Fabrication de produits électroniques grand public 1 308 43% 57% 268 Fabrication de supports magnétiques et optiques 96 50% 50% 465 Commerce de gros d'équipements de l'information et de la communication 55 956 31% 69% 582 Édition de logiciels 44 928 29% 71% 611 Télécommunications filaires 107 712 35% 65% 612 Télécommunications sans fil 26 808 43% 57% 613 Télécommunications par satellite 2 184 35% 65% 619 Autres activités de télécommunications 13 164 31% 69% 620 Programmation, conseil et autres activités informatiques 266 100 23% 77% 631 Traitement de données, hébergement et activités connexes ; portails Internet 45 228 41% 59% 951 Réparation d'ordinateurs et d'équipements de communication 13 536 24% 76% 641 892 30% 70%TOTAL