Efstathia KaridaVivi TheofanousHelen Fanouraki
• Une fable est un court récit en vers ouoccasionnellement en prose qui vise à donnerde façon plaisante une leçon de vie.
• Elle se caractérise par la mise en scènedanimaux qui parlent, à moins que ceux-cicèdent la place à des éléments naturels...
• La moralité, exprimée à la fin ou au début de lafable, est parfois implicite, le lecteur devant ladégager par lui-même.
• La fable se constitue en tant que genre le plusgrand fabuliste de lantiquité,littéraire avec Ésope,
qui a vécu entre le VIIe siècle av. J.-C. et le VIesiècle av. J.-C., et qui serait originaire de laThrace, près de la mer ...
• Considéré comme le père de la fable, il lui adonné son nom.
• Les Anciens distinguaient en effet entre la fableésopique, qui met en scène des animaux ou desobjets inanimés,
et la fable lybienne, où des hommes ont affaire ousentretiennent avec des animaux.
• La fable est une forme particulière d’apologue,qui désigne tout récit à portée moraliste. Elle sedistingue de la parabol...
LA FIN
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

5

134 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
134
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

5

  1. 1. Efstathia KaridaVivi TheofanousHelen Fanouraki
  2. 2. • Une fable est un court récit en vers ouoccasionnellement en prose qui vise à donnerde façon plaisante une leçon de vie.
  3. 3. • Elle se caractérise par la mise en scènedanimaux qui parlent, à moins que ceux-cicèdent la place à des éléments naturels ou à despersonnages types.
  4. 4. • La moralité, exprimée à la fin ou au début de lafable, est parfois implicite, le lecteur devant ladégager par lui-même.
  5. 5. • La fable se constitue en tant que genre le plusgrand fabuliste de lantiquité,littéraire avec Ésope,
  6. 6. qui a vécu entre le VIIe siècle av. J.-C. et le VIesiècle av. J.-C., et qui serait originaire de laThrace, près de la mer Noire.
  7. 7. • Considéré comme le père de la fable, il lui adonné son nom.
  8. 8. • Les Anciens distinguaient en effet entre la fableésopique, qui met en scène des animaux ou desobjets inanimés,
  9. 9. et la fable lybienne, où des hommes ont affaire ousentretiennent avec des animaux.
  10. 10. • La fable est une forme particulière d’apologue,qui désigne tout récit à portée moraliste. Elle sedistingue de la parabole, qui met en scène desêtres humains et laisse le sens ouvert à ladiscussion.
  11. 11. LA FIN

×