REPERES HISTORIQUES 1978 : Le rapport PELLETIER citait déjà l’intérêt  d’ouvrir des « consultations d’accueil pour les  j...
REPERES HISTORIQUES Années 80, voient également la montée de  l’épidémie de sida Années 90, dans le champ des toxicomani...
REPERES HISTORIQUES 1994, Monsieur BALLADUR lance la consultation  nationale des jeunes et met en place le FIL SANTE  JEU...
REPERES HISTORIQUES 14 juin 1996, Monsieur BARROT pointe les  situations de souffrance et de ruptures vécues par  certain...
REPERES HISTORIQUES 1997: SOS Drogue international ouvre 19 points  écoute, CLUSES et CLERMONT FERRAND, par exemple ouvr...
CIRCULAIRES Circulaire n°96/378 du 14 juin 1996 du Ministre du  travail et des affaires sociales relative à la mise en pl...
DIFFICULTES DES ADOLESCENTS mal-être, souffrance psychique, décrochage ou échec scolaire, situations de crise, usage ...
VOCATION DES PAEJ Développer une approche attentive à l’ensemble des  conduites à risques autour une fonction préventive ...
VOCATIONS DES PAEJ En direction des parents, travail visant à expliciter les  problématiques de l’adolescence et restaure...
 Rôle de sensibilisation des jeunes en vue de les aider à  mieux s’écarter des conduites à risques, liées  notamment à la...
Présentation sylvie oddou 22 11-11
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation sylvie oddou 22 11-11

455 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
455
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation sylvie oddou 22 11-11

  1. 1. REPERES HISTORIQUES 1978 : Le rapport PELLETIER citait déjà l’intérêt d’ouvrir des « consultations d’accueil pour les jeunes ». Années 80, les premiers points écoute se créent 1983 :POINT JEUNES de LILLE, 1988: point relais oxygène, ouvert à VALENCE, 1992 : GRENOBLE 1 993: VILLEURBANNE etc….
  2. 2. REPERES HISTORIQUES Années 80, voient également la montée de l’épidémie de sida Années 90, dans le champ des toxicomanies, des changements notables dans l’appréhension du volet de la prévention mais aussi du soin 1992 : Ouverture des boutiques « bas seuil » 1994: mise en place des traitements de substitution aux opiacés par la Méthadone 1996 : la délivrance de subutex en pharmacie
  3. 3. REPERES HISTORIQUES 1994, Monsieur BALLADUR lance la consultation nationale des jeunes et met en place le FIL SANTE JEUNES avec l’Ecole des Parents et des Educateurs d’île de France. 1994: Enquête nationale sur les adolescents par Marie CHOQUET et Sylvie LEDOUX pour l’INSERM 1995: Rapport STROHL LAZARUS qui démontre le lien entre détresse sociale et souffrance psychique…
  4. 4. REPERES HISTORIQUES 14 juin 1996, Monsieur BARROT pointe les situations de souffrance et de ruptures vécues par certains adolescents et créé le concept des PAJ, points d’accueil pour les jeunes âgés de 10 à 25 ans. Circulaire du 10 avril 1997, du ministère de la ville et de l’intégration : cibler les jeunes adultes âgés de 18 à 25 ans en risque de marginalisation , encouragement de la création de 36 PEJ- points écoute jeunes et points écoute parents
  5. 5. REPERES HISTORIQUES 1997: SOS Drogue international ouvre 19 points écoute, CLUSES et CLERMONT FERRAND, par exemple ouvrent un PEJ, 1999: ouverture du Lieu Ecoute la circulaire de mars 2002 ouvre le champ de la prévention et ne désigne plus de façon stigmatisante les jeunes marginalisés, Création du dispositif unifié des PEJ et des PAJ en PAEJ, introduisant la notion de l’accueil des parents avec un objectif de soutien à la parentalité.
  6. 6. CIRCULAIRES Circulaire n°96/378 du 14 juin 1996 du Ministre du travail et des affaires sociales relative à la mise en place de points d’accueil pour les jeunes âgés de 10 à 25 ans. Circulaire n°97/280 du 10 avril 1997 du Ministre de l’aménagement du territoire, de la ville et de l’intégration, relative à la mise en place de points écoute pour les jeunes et/ou parents. Circulaire DGS-DGAS n°2002/145 du 12 mars 2002 relative à la mise en œuvre d’un dispositif unifié des points d’accueil et d’écoute jeunes. Circulaire DGAS-LCE 1a n°2005-12 du 6 janvier 2005 relative au plan triennal de création de 300 points d’accueil et d’écoute jeunes dans le cadre de la cohésion sociale.
  7. 7. DIFFICULTES DES ADOLESCENTS mal-être, souffrance psychique, décrochage ou échec scolaire, situations de crise, usage de substances psycho actives, difficultés à vivre sa sexualité, conduite violente, ou délinquante, maltraitance et conflits familiaux, situations de décrochage ou de rupture familiale, errance, précarité.
  8. 8. VOCATION DES PAEJ Développer une approche attentive à l’ensemble des conduites à risques autour une fonction préventive d’accueil, d’écoute et de soutien aux jeunes en difficulté et à leurs parents. Action centrée sur la parole des intéressés, sans projet psychothérapeutique. Permettre aux jeunes d’exprimer leur mal-être, en comprendre le sens, formuler une attente, retrouver une capacité d’initiative et d’action.
  9. 9. VOCATIONS DES PAEJ En direction des parents, travail visant à expliciter les problématiques de l’adolescence et restaurer la fonction parentale. » Fonction de médiation avec les familles et d’autres organismes, tels que, les établissements scolaires, les dispositifs d’insertion sociale ou professionnelle. action visant à éviter les décrochage et ruptures, rétablir la communication et restaurer les liens de confiance avec les adultes. »
  10. 10.  Rôle de sensibilisation des jeunes en vue de les aider à mieux s’écarter des conduites à risques, liées notamment à la consommation de produits psycho actifs. » Assurent, si justifié, la préparation personnalisée d’une orientation vers un dispositif de prise en charge spécialisée de soins, d’insertion sociale et/ou professionnelle, de suivi éducatif, d’hébergement ou de logement… »

×