Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisie...
Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisie...
Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisie...
Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisie...
Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisie...
Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisie...
Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisie...
Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisie...
Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisie...
Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisie...
Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisie...
Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisie...
Pasc5 100 questions_pour_accompagner_asso_fr
Pasc5 100 questions_pour_accompagner_asso_fr
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pasc5 100 questions_pour_accompagner_asso_fr

801 vues

Publié le

PASC : 100 questions pour accompagner les associations

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
801
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
467
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pasc5 100 questions_pour_accompagner_asso_fr

  1. 1. Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisienne : 100 questions pour accompagner les associations dans la mesure de leur performance 1 SOMMAIRE I. Introduction .......................................................................................................................................................... 2 II. Qu’est-­‐ce que la performance ? .......................................................................................................................... 3 III. Comment et pourquoi mesurer la performance ? ............................................................................................. 3 IV. 100 questions pour accompagner les associations dans la mesure de leur performance ................................ 5 1. La performance de l’association dans la conduite de ses activités ................................................................ 5 -­‐ Pertinence ............................................................................................................................................... 5 -­‐ Efficacité .................................................................................................................................................. 6 -­‐ Efficience ................................................................................................................................................. 6 -­‐ Impact ..................................................................................................................................................... 7 -­‐ Innovation ............................................................................................................................................... 7 2. La performance organisationnelle de l’association ........................................................................................ 7 -­‐ Maîtrise du domaine d’intervention ....................................................................................................... 8 -­‐ Vision, mission et objectifs ...................................................................................................................... 8 -­‐ Structure organisationnelle et ressources humaines .............................................................................. 8 -­‐ Ressources matérielles ............................................................................................................................ 9 -­‐ Gestion et suivi des activités ................................................................................................................... 9 -­‐ Gestion financière et levée de fonds ...................................................................................................... 9 -­‐ Aspects communicationnels ................................................................................................................... 9 3. Responsabilité et redevabilité de l’association ............................................................................................ 10 -­‐ Redevabilité vis-­‐à-­‐vis des membres de l'association ............................................................................ 10 -­‐ Redevabilité vis-­‐à-­‐vis des bénéficiaires ................................................................................................. 10 -­‐ Redevabilité vis-­‐à-­‐vis des acteurs publics ............................................................................................. 11 4. La performance de l’association dans le temps ............................................................................................ 11 -­‐ Le souci d’améliorer continuellement ses compétences techniques ................................................... 11 -­‐ La fidélisation de ses vis-­‐à-­‐vis ............................................................................................................... 12 -­‐ La capacité d’évoluer dans un contexte changeant .............................................................................. 12 -­‐ Autonomie de l’association dans la conduite de sa mission ................................................................. 12
  2. 2. Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisienne : 100 questions pour accompagner les associations dans la mesure de leur performance I. Introduction Trois ans après la Révolution du 14 janvier 2011, on recense plus de 6.850 nouvelles associations oeuvrant sur l’ensemble du territoire tunisien et dans les thématiques les plus diverses : citoyenneté, gouvernance, élections, éducation, développement régional, promotion du rôle de la femme, etc. Ce chiffre, communément admis par les différents observateurs et acteurs travaillant dans le domaine de la société civile, ne rend pas exactement compte de la réalité de l’activité associative du pays. Et de fait, un grand nombre de structures associatives, crées dans une atmosphère d’enthousiasme au lendemain de la Révolution, ont interrompu leurs activités ou abandonné définitivement leurs missions, sans que leur nombre ne puisse être donné, en l’absence d’une actualisation régulière des associations actives fournie par la société civile, les services compétents de la Présidence du Gouvernement ou le centre d’Information, de Formation, d’Etudes et de Documentation sur les Associations (IFEDA). L’examen de la situation sur le terrain permet seulement d’avancer que le nombre de défaillances est substantiel. Plusieurs facteurs peuvent au demeurant expliquer ce constat. Au-­‐delà du désenchantement naturel qui s’installe progressivement dans les périodes postrévolutionnaires, nombre d’associations n’ont pas pu disposer des moyens nécessaires, en termes de ressources humaines et matérielles, de capacités techniques et de compétences, pour dépasser les nombreux obstacles qui constituent le lot quotidien des organisations de la société civile ; des causes en lien avec des problèmes de leadership contribuent également à la compréhension de ce phénomène. Parmi les raisons évoquées à la fois par les partenaires techniques et financiers et par les associations elles-­‐mêmes, réside le fait que les associations n’intègrent pas l’évaluation dans leurs modes de gestion afin de conduire un état des lieux de leurs forces et de leurs faiblesses, et de prendre les dispositions nécessaires pour se renforcer et assurer leur pérennité. Pour l’heure, l’évaluation est vécue par les associations comme une obligation subie et imposée par les partenaires techniques et financiers au lieu d’être considérée comme une démarche volontaire justifiée par le souci des organisations de la société civile de se donner les moyens de leur progression. Le présent document répond à la nécessité d’appuyer les associations dans la mise en oeuvre de leur processus d’auto-­‐évaluation. Dans cette perspective, il a pour objectif de les amener à se poser les bonnes questions et à conduire, en répondant à ces questions, une réflexion sur la manière dont elles peuvent être plus performantes. Il s’agit, de ce point de vue, d’un 2 appui opérationnel autant que d’un moyen de sensibilisation à l’intérêt d’adopter une approche de performance. Ce travail pourra également être utile aux acteurs étatiques et aux partenaires techniques et financiers, en leur fournissant des éléments utiles lors de l’évaluation des associations qu’elles soutiennent ou qu’elles se proposent d’appuyer. Si l’équipe chargée de la mission a tenu compte des standards internationaux en termes de mesure de la performance, elle a souhaité adapter les questions élaborées à la spécificité des structures associatives tunisiennes et à un contexte où la société civile est encore en période d’apprentissage et de structuration.
  3. 3. Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisienne : 100 questions pour accompagner les associations dans la mesure de leur performance II. Qu’est-ce que la performance ? La performance est la qualité que l’on accorde à une entité dont on considère positivement l’organisation, le fonctionnement ou le résultat. Ce concept de performance, d’abord appliqué au monde de l’entreprise, s’est ensuite répandu pour concerner le secteur public, l’Etat et les collectivités ainsi que les organisations de la société civile. Il existe aujourd’hui une littérature abondante relative à la performance des associations, qui donne à ce concept des définitions multiples et souvent discordantes. Il est pour l’heure impossible de donner de la performance associative une définition tranchante et péremptoire. Certains auteurs considérent la performance comme l’adéquation entre les résultats obtenus et les objectifs originels, quand d’autres la limitent à une évaluation « sèche » des résultats (efficacité) ou à une évaluation du rapport entre moyens employés et résultats acquis (efficience). Un courant récent aborde enfin la performance sous l’angle des représentations sociales, chaque acteur (adhérant, cadre, président) ou partenaire (acteurs étatiques, bailleurs de fonds) envisageant la performance selon ses propres valeurs et ses propres intérêts : ici, la performance n’est pas une notion absolue mais se trouve intrinsèquement liée à la manière dont chaque évaluateur considère ce concept. Une approche consensuelle1 permet de considérer la performance à travers plusieurs éléments : - l’effectivité : dans quelle mesure les réalisations prévues ont-­‐elles été mises en oeuvre ? - l’efficacité : dans quelle mesure les effets obtenus sont-­‐ils conformes aux objectifs retenus et 3 aux effets attendus ? - l’efficience : quels moyens (matériels, humains, financiers, etc.) ont effectivement été mobilisés ? Les effets obtenus sont-­‐ils en adéquation avec l’ensemble des moyens mobilisés ? Aurait-­‐on pu atteindre les mêmes résultats à moindre coût ? Dans le cadre du présent document, différentes approches ont été utilisées et combinées en vue de parvenir à un outil à la fois complet et simple d’utilisation. A l’issue de ce travail, la performance désigne une appréciation à la fois qualitative et quantitative de l’organisation et du fonctionnement de l’association, de ses ressources, de son approche, de son savoir-­‐être et de son savoir-­‐faire dans le but d’atteindre ses objectifs et d’assurer sa pérennité. L’esprit participatif, la responsabilité, la redevabilité de l’association et sa communication avec son environnement ont également été considérés comme des éléments essentiels de la performance associative. III. Comment et pourquoi mesurer la performance ? Plusieurs méthodes peuvent être mises en oeuvre afin d’évaluer la performance des associations. C’est ainsi que l’évaluation peut privilégier des aspects quantitatifs -­‐et mettre l’accent sur les résultats chiffrés de l’association-­‐ ou qualitatifs, en s’intéressant à la nature des réalisations et des améliorations. Par ailleurs, l’évaluation peut mesurer l’efficacité de l’association, son efficience, ses ressources matérielles, les capacités de ses équipes, etc. Tous ces éléments peuvent être en réalité complémentaires et permettre d’appréhender dans sa globalité et sous différents angles la performance de l’association : c’est cette combinaison qui a été décidée dans le cadre de l’élaboration du présent outil. 1 Voir notamment la contribution du Centre de Recherche pour l’Observation et l’Etude des Conditions de Vie (CREDOC) : http://www.credoc.fr/pdf/Rech/C299.pdf
  4. 4. Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisienne : 100 questions pour accompagner les associations dans la mesure de leur performance Ce dernier consiste en une suite logique de questions destinées tant à mesurer la performance des associations qu’à permettre aux membres de conduire leur propre réflexion et de susciter un débat parmi eux en vue de progresser et de développer leur structure. Ce faisant, il s’agit en même temps de sensibiliser les organisations de la société civile tunisienne à certains éléments importants et nouveaux qui fondent la performance et suggérer leur prise en compte tout au long de la vie de l’association. Quatre thèmes, regroupant un total de 103 questions, seront abordés successivement dans cette perspective : (i) la performance de l’association dans la conduite de ses activités, (ii) la performance organisationnelle de l’association, (iii) la responsabilité et la redevabilité de l’association et enfin (iv) la performance de l’association dans le temps. 4
  5. 5. Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisienne : 100 questions pour accompagner les associations dans la mesure de leur performance 5 IV. 100 questions pour accompagner les associations dans la mesure de leur performance 1. La performance de l’association dans la conduite de ses activités La mesure de la performance se mesure d’abord à l’aune de la manière dont l’association conduit ses activités et de la qualité des résultats qu’elle a pu obtenir à partir ressources engagées : § Pertinence2 Connaissance des bénéficiaires et de la zone d’intervention - Quel est le degré de connaissance de la zone d’intervention ? Est-­‐ce que certains membres y habitent ? A quelle fréquence les déplacements se font-­‐ils ? - Quelles sont les démarches entamées pour recueillir les informations relatives à la zone d’intervention et aux bénéficiaires ? - Quels sont les critères qui ont conduit au choix de la zone d’intervention ? - Est-­‐ce que certains membres de l’association font partie de la communauté des bénéficiaires ? Quels sont les critères conduisant au choix de ces derniers ? Méthodologie d’identification des besoins - Avez-­‐vous consulté des personnes ressources ou des structures étatiques ou privées compétentes avant l’élaboration de vos activités ? En particulier, avez-­‐vous utilisé des informations pour l’identification et la formulation de vos projets, provenant des acteurs publics ? Si oui, lesquelles ? - Avez-­‐vous consulté les bénéficiaires potentiels avant l’élaboration de vos activités ? - Quels sont les outils utilisés pour identifier les besoins (recherche documentaire, sondages, questionnaires, consultations physiques et en ligne, recueil d’avis sur les réseaux sociaux, ateliers, réunions publiques, etc.) ? Positionnement par rapport à l’offre déjà existante - Existe-­‐t-­‐il d’autres acteurs (étatiques, associations, du secteur privé) qui ciblent les mêmes besoins thématiques et géographiques que votre association ? o Si la réponse est oui : quelle est votre plus-­‐value par rapport aux autres acteurs? Illustrez avec des exemples 2 Les activités d’une association sont considérées comme pertinentes lorsqu’elles répondent à aux objectifs qu'elle s'est fixée dans ses statuts et correspondent aux besoins et attentes de ses bénéficiaires. En d'autres termes, la pertinence rend compte de l’utilité de l’association.
  6. 6. Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisienne : 100 questions pour accompagner les associations dans la mesure de leur performance o Si la réponse est non : les bénéficiaires directs auraient-­‐ils pu résoudre leurs besoins sans 6 l’appui de l'association ? Comment ? § Efficacité3 - L’ensemble des activités planifiées pour l’année précédente a-­‐t-­‐il été réalisé ? - Si la réponse est non : o Quelles sont les différences constatées entre les résultats prévisionnels et les résultats effectifs ? Illustrez avec des exemples concrets. o Cela était-­‐il dû à des raisons internes ou externes à l’association ? Lesquelles ? o Cela était-­‐il dû à des événements inattendus ? Lesquels ? o Considérez-­‐vous que la planification était trop ambitieuse ? § Efficience4 - Quelles activités avez-­‐vous mené au cours de l’année précédente ? - Quels sont les résultats que vous avez atteints ? - Combien de bénéficiaires avez-­‐vous touché ? - Quelles sont les ressources financières et matérielles (local, matériel acheté ou loué, frais de déplacement) allouées aux activités ? - A ressources égales, est-­‐ce que vous auriez pu atteindre de meilleurs résultats et toucher plus de bénéficiaires ? De quelle manière ? - En l’absence de ressources suffisantes, avez-­‐vous eu recours à d’autres stratégies en vue d’atteindre les résultats souhaités (réseautage avec d’autres associations, appui d’acteurs publics ou privés, attraction de personnes ressources bénévoles, etc.) ? Pouvez-­‐vous citer des exemples ? 3 L'efficacité rend compte de l'aptitude de l'association à réaliser les objectifs fixés et à atteindre les résultats dans les temps prévus et avec la qualité requise. Il s’agit ici de mesurer le degré de réalisation des objectifs en comparant les résultats obtenus avec ceux prévus au stade de la planification des activités. 4 L’efficience analyse l'adéquation entre les moyens (matériels, humains, organisationnels et financiers) utilisés et les résultats atteints. Il s’agit de savoir si les mêmes résultats auraient pu être réalisés à moindre ressources, en optimisant les moyens et en adoptant une stratégie d’intervention différente.
  7. 7. Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisienne : 100 questions pour accompagner les associations dans la mesure de leur performance § Impact5 - Avez-­‐vous pensé à mesurer l’impact (en termes des changements survenus) de vos activités ? o Si la réponse est oui, avez-­‐vous prévu des indicateurs pour mesurer l’impact de vos 7 activités au cours de l’année précédente ? o Ces indicateurs, sont-­‐ils plutôt quantitatifs ou qualitatifs ? - Existe-­‐t-­‐il des changements concrets survenus après la conduite de vos activités ? o Est-­‐ce que les activités ont conduit à un changement dans la vie des bénéficiaires ? Lesquels ? o Est-­‐ce que les activités ont conduit à un changement institutionnel ou juridique ? Lesquels ? o Est-­‐ce que les activités ont conduit à un changement des opinions et des mentalités ? Lesquels ? o D’autres changements à signaler ? Lesquels ? § Innovation - Considérez-­‐vous l’innovation comme un élément important dans l’élaboration et la conduite de vos activités ? - Quelle est l’originalité dans votre stratégie de communication ? - Quelle est votre originalité pour parvenir à fédérer des citoyens, des acteurs étatiques et privés ou des partenaires techniques et financiers autour de vos activités ? - En quoi votre approche ou la méthodologie utilisée dans la conduite de vos activités est-­‐elle originale ? - Vous intéressez-­‐vous aux activités et méthodes d’intervention conduites par d’autres acteurs en Tunisie et à l’étranger ? 2. La performance organisationnelle de l’association Au delà de ses efforts dans la conduite de ses activités, il est important que l’association dispose structurellement des ressources et des outils qui lui permettront d’être performante : 5 L’impact désigne l’ensemble des changements significatifs survenus dans la vie des bénéficiaires et dans leur environnement, et engendrés par les activités de l’association. Quand il existe, il peut être positif ou négatif, durable ou temporaire, intentionnel ou involontaire. En outre, l'impact peut revêtir différentes formes : impact institutionnel, économique, environnemental, politique, sociétal, etc.
  8. 8. Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisienne : 100 questions pour accompagner les associations dans la mesure de leur performance § Maîtrise du domaine d’intervention - Disposez-­‐vous de ressources humaines compétentes dans votre domaine d’intervention ? 8 Combien de personnes par rapport au total des membres ? - Consultez-­‐vous des personnes ressources et/ou organismes compétents en vue de développer vos connaissances dans votre domaine d’intervention ? Si la réponse est oui : lesquelles ? De quelle manière ? - Etes-­‐vous en lien avec les bénéficiaires directs de vos activités ? Quels mécanismes utilisez-­‐ vous pour faire remonter l’information pertinente en vue de mieux maîtriser votre sujet ? § Vision, mission et objectifs - Disposez-­‐vous d’un document définissant la vision, la mission et les objectifs de votre association ? - Qui a participé à son élaboration ? - Selon quelle méthodologie a-­‐t-­‐il été élaboré (concertation au sein de l’association, réunions, appel à des experts externes, etc.) ? - Combien de temps ce processus a-­‐t-­‐il duré ? Considérez-­‐vous que ce délai était suffisant ? - Depuis la première élaboration du document, avez-­‐vous procédé à des actualisations pour prendre en compte l’évolution de votre association et du contexte dans lequel elle évolue ? § Structure organisationnelle et ressources humaines - Disposez-­‐vous d’un règlement intérieur ou d’un code éthique ? - Avez-­‐vous élaboré un manuel de procédures ? - La répartition des postes et des responsabilités entre les membres de l’association est-­‐elle clairement définie ? Ces informations, sont-­‐elles incluses dans les statuts ? - Avez-­‐vous défini un organigramme de l’association ? Est-­‐il formalisé dans un document ? - Quel pourcentage de votre personnel est salarié ? - Quel pourcentage de votre personnel est bénévole ? o Si vous avez de bénévoles, combien de temps les bénévoles travaillent-­‐ils par semaine dans votre association ? o Quels dispositifs avez-­‐vous mis en place pour valoriser le travail des bénévoles ?
  9. 9. Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisienne : 100 questions pour accompagner les associations dans la mesure de leur performance § Ressources matérielles - Disposez-­‐vous d’un local à titre permanent ? Considérez-­‐vous qu’il s’agit d’un élément 9 essentiel à la réussite de votre mission ? - Disposez-­‐vous d’ordinateurs et/ou d’imprimantes ? Si oui de combien ? - Les ordinateurs, s’ils existent, disposent-­‐ils d’une connexion Internet ? - Considérez-­‐vous que votre matériel bureautique et les fournitures de bureau soient suffisants pour la réussite de votre mission ? § Gestion et suivi des activités - Avez-­‐vous élaboré des rapports annuels d’activités de façon régulière ? o Si la réponse est oui, s’agit-­‐il de rapports descriptifs des activités réalisées ou d’une analyse critique des résultats obtenus par rapport aux objectifs et à la vision de l’association ? - Disposez-­‐vous de gestionnaires/coordinateurs dédiés à chaque projet ? Sont-­‐ils des membres de l’association ou ont-­‐ils été recrutés à cet effet ? - Avez-­‐vous reçu des formations en gestion au sein de l’association ? Combien de membres en ont bénéficié ? § Gestion financière et levée de fonds - Elaborez-­‐vous annuellement des rapports financiers ? - Respectez-­‐vous les obligations comptables exigées par la loi ? - La personne qui s’occupe de la comptabilité au sein de votre association dispose-­‐t-­‐elle de compétences prouvées dans le domaine ? - Avez-­‐vous élaboré un manuel de procédures financières ? § Aspects communicationnels - Avez-­‐vous élaboré une stratégie de communication adaptée à vos objectifs ? - Quels sont les moyens utilisés pour assurer votre visibilité ? - Disposez-­‐vous d’un site Internet ? Si oui, combien de visites ce dernier reçoit-­‐il par mois ? - Disposez-­‐vous d’une page dans des réseaux sociaux comme Facebook ? Combien de membres y sont inscrits ? La page est-­‐elle régulièrement actualisée ? Quel type de
  10. 10. Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisienne : 100 questions pour accompagner les associations dans la mesure de leur performance 10 publications vous y partagez ? Etes-­‐vous réactifs aux commentaires de vos abonnés ? - Etes-­‐vous inscrits à des plateformes Internet telles que Jamaity regroupant d’autres associations ? - Vous faites-­‐vous connaître auprès des organismes appuyant la société civile comme IFEDA et le Bureau Associations Conseil (BAC) ? - Vous faites-­‐vous connaître auprès des partenaires techniques et financiers et acteurs étatiques opérant dans votre domaine d’intervention ? Par quels moyens ? - Disposez-­‐vous de supports de communication ? Lesquels ? - A combien de personnes adressez-­‐vous ces supports annuellement ? 3. Responsabilité et redevabilité de l’association Pendant longtemps limitée à l’efficacité et à l’efficience, la performance de l’association se mesure également aujourd’hui à la responsabilité et à la redevabilité qu’elle met en oeuvre vis-­‐à-­‐vis d’elle même et de son environnement : § Redevabilité vis-­‐à-­‐vis des membres de l’association - Dans quelle mesure les membres de l’association sont-­‐ils mis à contribution dans la réflexion autour de la stratégie de l’association, la conception et la formulation de projets et l’exécution des activités ? - Transmettez-­‐vous vos rapports d’activités et financiers ainsi que d’autres documents de l’association à vos membres ? - Existe-­‐t-­‐il un dispositif permettant aux membres qui le souhaitent d’avoir accès aux informations de l’association ? - Avez-­‐vous mis en place un dispositif de communication fluide et permanent pour instaurer un climat de confiance entre les membres ? - Mettez-­‐vous en place des mécanismes pour transmettre le savoir-­‐faire de l’association à ses membres ? § Redevabilité vis-­‐à-­‐vis des bénéficiaires - Avez-­‐vous renforcé les capacités propres des bénéficiaires pour qu’ils deviennent des acteurs de leur propre changement ? Si oui, quelles méthodes ont été utilisées ? - Comment impliquez-­‐vous les bénéficiaires dans vos actions ? Participent-­‐ils de manière active à la prise des décisions ? Si oui, de quelle manière et à quelles étapes ? - Avez-­‐vous mis en place un dispositif de communication fluide et permanent pour instaurer un climat de confiance avec les bénéficiaires et recueillir les informations, les avis et les
  11. 11. Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisienne : 100 questions pour accompagner les associations dans la mesure de leur performance 11 recommandations utiles à la réalisation de votre mission ? - Transmettez-­‐vous vos rapports d’activités et financiers aux bénéficiaires de vos activités ? Ces documents ont-­‐ils donné lieu à des discussions ? - Demandez-­‐vous aux bénéficiaires d’évaluer vos activités ? De quelle manière ? - Existe-­‐t-­‐il un dispositif qui permet de transmettre le savoir-­‐faire de l’association à ses membres ? § Redevabilité vis-­‐à-­‐vis des acteurs publics - Avez-­‐vous consulté les acteurs publics pour la conception de vos activités ? Si oui, de quelle manière ? - Avez-­‐vous considéré la complémentarité de vos activités avec celles des acteurs publics opérant dans le même domaine d’activité ? - Impliquez-­‐vous des acteurs publics dans la mise en place de vos activités ? Quel est leur degré d’implication (invitation aux événements, information via une newsletter, implication dans un comité de pilotage, etc.) ? - Leur transmettez-­‐vous vos rapports narratifs et/ou financiers ainsi que les différents documents élaborés par l’association (études, comptes rendus, etc.) ? Ces documents ont-­‐ils donné lieu à des discussions avec ces acteurs ? 4. La performance de l’association dans le temps Au-­‐delà d’une photographie de la situation de l’association à un moment donné, la performance se mesure également dans le temps en permettant d’envisager la progression de l’organisation et les moyens et outils qu’elle a mis en oeuvre pour assurer sa pérennité : § Le souci d’améliorer continuellement ses compétences techniques - Disposez-­‐vous d’un système de veille vous permettant de suivre les évolutions de votre domaine d’intervention ? - Dans la politique de recrutement, privilégiez-­‐vous la motivation du membre ou ses capacités techniques en rapport avec le domaine d’intervention ? - Est-­‐ce que les membres bénéficient de formations régulières ? - Avez-­‐vous mis en place des critères pour mesurer la progression de votre association ? Quels sont-­‐ils ? - Effectuez-­‐vous un bilan de compétences à intervalles réguliers ? Des mesures concrètes sont-­‐
  12. 12. Mission d’appui à l’amélioration de l’environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile tunisienne : 100 questions pour accompagner les associations dans la mesure de leur performance 12 elles mises en oeuvre pour les améliorer ? § La fidélisation de ses vis-­‐à-­‐vis - Disposez-­‐vous de mécanismes de valorisation et d’incitation favorisant une implication de long terme des membres, bénéficiaires et partenaires de l’association ? Quels sont les outils mis en place dans ce sens ? - Maintenez-­‐vous le contact avec les bénéficiaires et vos partenaires (associations, acteurs publics, partenaires techniques et financiers, personnes ressources, etc.) après la fin de vos projets ? De quelle manière ? - Sont-­‐ils invités aux événements auxquels ils n’ont pas collaboré ? - Reçoivent-­‐ils une newsletter de façon régulière ? § La capacité d’évoluer dans un contexte changeant - Disposez-­‐vous d’une vision de l’association à moyen et long terme ? - Comment surmontez-­‐vous des événements inattendus ? - Disposez-­‐vous de mécanismes de médiation pour régler les différends entre les membres de l’association, d’une part, et entre l’association et les tiers, d’autre part ? § Autonomie de l’association dans la conduite de sa mission - Le choix et la réalisation des activités de votre association dépendent-­‐ils de l’offre existante en matière d’appels à projets et opportunités de financement ? Dans quelle mesure ? - Est-­‐ce que les activités de votre association sont toutes liées à des projets limités dans le temps ou menez-­‐vous certaines activités de manière continue et qui ne rentrent pas dans le cadre de projets ? Lesquelles ? - Quel pourcentage de votre budget annuel provient des donateurs ponctuels (bailleurs de fonds nationaux ou internationaux) ? - Quelles sont les sources d’autofinancement de l’association (cotisations de membres, activités génératrices de revenus, etc.) ? - Les bénéficiaires de vos activités concourent-­‐ils au renforcement et à la pérennisation de l’association ? De quelle manière ?

×