2009 12 09 Lecoledelarelationhumaine

557 vues

Publié le

Publié dans : Technologie, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
557
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2009 12 09 Lecoledelarelationhumaine

  1. 1. L’École des relations humaines • Les expériences d’Elton Mayo, à l’usine d’Hawthorne (Chicago) de la Western Electric (40,000 employés) entre1927 et 1932, ont remis en question certains aspects du Taylorisme. • Quelques conclusions: – L’hypothèse de l’homme économico-rationnel fut remise en question en mettant en lumière la multi-dimensionnalité de la motivation, en particulier les facteurs socio-psychologiques. – Le travail n’est pas une activité strictement individuelle et tout changement qui affecte la cohésion du groupe fruste les besoins d’appartenance et de reconnaissance de l’individu. – La spécialisation du travail entraîne la monotonie, d’où peu de contribution intellectuelle ou de créativité des individus et, à plus long terme, une baisse de productivité et de qualité. – Le rôle essentiel du manager est de favoriser les échanges entre individus dans le groupe pour assurer un bon climat de travail et une meilleur efficacité. 1
  2. 2. L’École des relations humaines • Principes: – L’élément de base de l’organisation n’est plus la tâche mais l’individu. (Aïe, aïe ISO...) – Les individus dans l’organisation cherchent à se réunir en groupe suivant des critères d’affinité, de proximité ou d’intérêts communs. L’organisation est constituée de l’ensemble des interactions entre ces groupes et individus. – La décision doit être décentralisée et la coordination doit reposer sur la confiance et non l’autorité. – Le manager est un agent de communication dans et entre les groupes et pas seulement le représentant de l’autorité. – Le manager est un agent de motivation et non de contrôle – L’organisation doit viser la satisfaction des objectifs personnels des membres tout surveillant la réalisation des objectifs communs. 2
  3. 3. Motivation Hiérarchie des besoins selon Maslow Autoréalisation (créativité) Estime de soi (reconnaissance) Sociaux (amitié, esprit d’équipe) Sécurité (emploi permanent) Physiologique (revenu minimum vital) 3
  4. 4. Motivation Facteurs de Herzberg Facteurs de motivation Facteurs d’hygiène 4
  5. 5. Motivation • Exemples de méthodes: • Tâches: Rotation, élargissement et enrichissement (responsabilisation, autonomie) • Gestion participative par objectifs • Gestion participative par résultats 5
  6. 6. Leadership Théorie de McGregor Théorie x Théorie y L’employé est naturellement paresseux L’employé est naturellement travaillant et sans ambition et, si l’organisation lui offre des opportunités, il a de l’ambition L’employé refuse les responsabilités et préfère être dirigé L’employé aime son travail et aime les défis L’employé résiste aux changements L’employé désire, dans un contexte ------------------------------------------- favorable, de nouvelles Pour obtenir des résultats: responsabilités ------------------------------------------ Il faut le diriger à l’aide de récompenses Pour obtenir des résultats: et de punitions et le contrôler Il faut donner des responsabilités à étroitement l’employé et lui offrir le support nécessaire 6
  7. 7. 7

×