SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  3
Télécharger pour lire hors ligne
#103OCTOBRE2014 
terrains 
desports 
le magazine de référence pour 
la création, la gestion & 
l’entretien des sols & 
des équipements sportifs 
mag. 
ISSN 1623-2232 
SAINT-GENIS-LAVAL, 
REINE DE LA GLISSE 
dossier 
Le Nord-Pas-de-Calais 
surfe sur la vague des 
JO de Londres p.34 
gazon synthétique 
À Bayonne, 
le synthétique 
accueille tous les 
sportifs p.38 
techniques naturelles 
Le développement 
durable dans l’entretien 
des terrains p.44 
réalisation
Le web 3.0 permet de donner une nou-velle 
utilité à un objet à travers le 
numérique pour créer une interac-tivité 
avec les utilisateurs. C’est une façon 
de prolonger la réflexion sur l’espace public, 
sur l’usage qui en est fait et la façon dont on 
peut le rendre plus performant au service 
du citoyen. Rolland Mélet, responsable de 
la société Récréation Urbaine, travaille sur 
le sujet depuis plusieurs années : « Depuis 
2008, je me suis intéressé sur l’aspect sportif 
de l’espace public au sein des villes. On voyait 
qu’il manquait des éléments permettant de 
rendre la ville plus maniable, pouvant trans-former 
l’espace public rapidement. En 2010, 
notre société a conçu le mobilier urbain 
Blocparc : facilement aménageable et très 
facile à bouger par les techniciens d’une 
ville. La même année, nous avons vu appa-raître 
des systèmes de suivi de maintenance, 
notamment pour les aires de jeu pour enfant. 
C’était un système de gestion de données qui a 
été adapté au QR Code. Il a fallu attendre 2013 
pour voir des interfaces créées entre la ‘‘smar-city’’ 
(ville intelligente - ndlr) et l’Homme ». 
Quel fonctionnement ? 
Le fait nouveau, qui a accéléré les choses, 
est cette interface fluide homme/objet, 
rendue possible par la popularisation des 
technologies sans contact. L’une d’entre 
elles est le NFC : technologie support des 
cartes de crédit sans contact, il permet de 
créer l’équivalent d’un hyperlien entre un 
objet du monde physique et l’univers nu-mérique, 
juste en touchant la surface d’un 
objet avec son smartphone. « Il faut consi-dérer 
un équipement ou un site et augmenter 
son offre de services grâce au numérique. Il 
faut y ajouter une capacité d’analyse : embar-quée, 
déportée sur un smartphone ou dans 
le cloud. Elle va permettre de collecter des 
données comme les horaires d’utilisation, de 
nombreuses informations sur l’utilisation de 
l’équipement (taux de fréquentation, vitesse 
record du circuit…). Enfin, il faut une capaci-té 
de restitution de ces informations vers l’être 
humain, une led, un écran embarqué, l’écran 
du smartphone de l’utilisateur ou alors la 
capacité d’interagir avec l’environnement : 
lumière, ouverture de porte, sonorisation… », 
explique Rolland Mélet. 
Coller des QR Code sur les bancs ou autres 
équipements existe déjà. Le fait que ce soit 
une solution très vulnérable est l’inconvé-nient 
majeur, surtout pour des structures 
de proximité où la robustesse est un élé-ment 
essentiel. Ainsi, le responsable de Ré-création 
Urbaine propose désormais d’inté-grer 
directement les QR Code et surtout les 
technologies NFC et BLE/iBeacon dans la 
conception du mobilier urbain ou des équi-pements 
sportifs. De ce fait, il est nécessaire 
que la collectivité prenne en compte cela 
très tôt, dès la phase de conception, si elle 
souhaite mettre en place ce genre de ser- en bref 
Cette technologie permet de 
transmettre de l’information aux 
utilisateurs mais également de 
personnaliser leur venue. 
Les avantages pour la 
collectivité : avoir des 
statistiques de l’utilisation 
d’un équipement, transmettre 
de l’information ciblée, ou 
encore gérer l’éclairage ou la 
sonorisation. 
Pour que cette technologie soit 
efficace, il est indispensable 
qu’il y ait une collaboration 
transversale entre différents 
services de la collectivité, mais 
également que l’utilisateur 
y trouve son intérêt. Cette 
collaboration doit idéalement 
être accompagnée d’une 
personne éclairée dans chacun 
des domaines impliqués. 
Lorsque l’utilisateur arrive 
près d’un équipement, il pose 
son téléphone et récupère 
différentes informations 
Un futur duo technologie 
et équipements sportifs ? 
Il y a eu l’internet avec le 1.0 reliant les ordinateurs les uns avec les autres, le web2.0 avec les 
forums et réseaux sociaux qui a relié les Hommes entre eux. Désormais, le web3.0 se développe 
progressivement et les collectivités peuvent en tirer profit pour leurs équipements sportifs. 
30 
équipement TERRAINS DE SPORTS MAGAZINE #103 OCTOBRE 2014
vices. Pour que le service numérique soit pensé autant que le service physique. 
Trois niveaux « d’interaction » 
Il existe trois niveaux différents pour transmettre l’information aux utilisateurs : 
⊲ Niveau 1 : la communication de la « smartcity » vers l’individu : lorsque celui-ci arrive près d’un équipement (skatepark, multisport, agrès en libre accès, parcours de santé…) il pose son téléphone et récupère des informations (horaire d’ouverture, vidéo pour bien utiliser les équipements…). Cela existe déjà dans plusieurs villes comme Paris. 
⊲ Niveau 2 : la collectivité possède une base de donnée lui permettant de mémoriser les passages des utilisateurs. Les informations transmises peuvent donc être personnalisée. Par exemple : « cela fait 10 jours que vous n’êtes pas venu, prenez- bien le temps de vous échauffer ». Le développement de ce deuxième niveau est en cours. 
⊲ Niveau 3 : l’utilisateur d’un équipement sportif, comme un parcours de santé en forêt (CRAPA), d’un skatepark ou d’un terrain multisports a accès à différentes informations et services personnalisés de plus en plus détaillés : la lumière qui s’allume en reconnaissant que l’utilisateur fait partie de l’association locale, les informations sur le dernier nettoyage du site, les dernières photos ou vidéos des personnes en posant son smartphone sur tel ou tel module… L’objectif est d’avoir un environnement intelligent, qui reconnaît les utilisateurs et lui permet de pratiquer dans d’excellentes conditions, en constituant autour de lui un système complexe qui interagit aussi bien avec l’environnement, la ville et ses équipements, et les capteurs que portera sur lui l’utilisateur : les wearables (objets connectés à porter sur soi - ndlr). « Il est certain que ce niveau est plus complexe mais nous allons y arriver progressivement, ce n’est pas de la science-fiction. Je pense dans un futur assez proche comme 2017 ou 2018. Rappelez-vous il y a huit ans, Twitter ou les iPhone n’existaient pas… », argumente Rolland Mélet. 
Les avantages pour 
la collectivité 
Pour la collectivité, le bénéfice n’est pas négligeable. Ce système permet, par exemple, d’avoir une vue statistique de l’utilisation d’un équipement en accès libre, de bénéficier d’un moyen aisé et simple pour contrôler et commander des services tel que l’éclairage public et la sonorisation. Mais également d’avoir son canal d’information propre permettant de communiquer avec les utilisateurs sans passer par un tiers. « En posant son téléphone sur le tag NFC, on sait que l’utilisateur va lire les informations transmises, ce qui est loin d’être le cas lorsque celles-ci sont indiquées sur un panneau à l’entrée de l’équipement par exemple. De plus, la collectivité peut ainsi garder un historique de la fréquentation de ces sites sur plusieurs années. Par contre, pour que cette technologie soit efficace, il est indispensable qu’il y ait une collaboration transversale entre les différents services de la collectivité : les sports, les services techniques, les services à la population, l’informatique et bien évidemment la communication », conclut Rolland Mélet. X 
« Nous allons y arriver progressivement, ce n’est pas de la science-fiction, rappelez-vous il y a huit ans, Twitter ou les iPhone n’existaient pas… » 
Ce système permet notamment à la collectivité d’avoir une vue statistique de l’utilisation d’un équipement en accès libre 
Pour Rolland Mélet, Il faut considérer un équipement ou un site et augmenter son offre de services grâce au numérique 
31 
équipement

Contenu connexe

Tendances

comment le Canada peut Gagner dans le secteur du numérique - Alex Benay
comment le Canada peut Gagner dans le secteur du numérique - Alex Benay comment le Canada peut Gagner dans le secteur du numérique - Alex Benay
comment le Canada peut Gagner dans le secteur du numérique - Alex Benay Web à Québec
 
Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...
Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...
Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...IDEM-Normandie
 
CN4 - Communiquer à travers Internet et les applications mobiles - Forum des ...
CN4 - Communiquer à travers Internet et les applications mobiles - Forum des ...CN4 - Communiquer à travers Internet et les applications mobiles - Forum des ...
CN4 - Communiquer à travers Internet et les applications mobiles - Forum des ...Cap'Com
 
Internet demain : quelques tendances
Internet demain : quelques tendancesInternet demain : quelques tendances
Internet demain : quelques tendancesHugues Aubin
 
Les défis des services publics
Les défis des services publicsLes défis des services publics
Les défis des services publicsOFO - IFA
 
Webinar docapost_solutions_publiques_15.02.18_vf_interne
Webinar docapost_solutions_publiques_15.02.18_vf_interneWebinar docapost_solutions_publiques_15.02.18_vf_interne
Webinar docapost_solutions_publiques_15.02.18_vf_interneMaxime Toiron 🚀
 
Services publics nomades et distribués
Services publics nomades et distribuésServices publics nomades et distribués
Services publics nomades et distribuésMairie de Paris
 
Demain, l'Internet des objets
Demain, l'Internet des objets Demain, l'Internet des objets
Demain, l'Internet des objets France Stratégie
 
Internet des objets : choses vues
Internet des objets : choses vuesInternet des objets : choses vues
Internet des objets : choses vuesGeraldineBal
 
Open Data. (Re)Définir les services publics digitaux
Open Data. (Re)Définir les services publics digitauxOpen Data. (Re)Définir les services publics digitaux
Open Data. (Re)Définir les services publics digitauxAgence du Numérique (AdN)
 
Nouvelles façons d'observer les usages du numérique 5 avril 2012
Nouvelles façons d'observer les usages du numérique 5 avril 2012Nouvelles façons d'observer les usages du numérique 5 avril 2012
Nouvelles façons d'observer les usages du numérique 5 avril 2012Le Moulin Digital
 
Spéciale Internet des Objets La French Mobile Décembre 2012
Spéciale Internet des Objets La French Mobile Décembre 2012Spéciale Internet des Objets La French Mobile Décembre 2012
Spéciale Internet des Objets La French Mobile Décembre 2012servicesmobiles.fr
 
Idaho consulting outils nomades grand public envahissent les entreprises-1209...
Idaho consulting outils nomades grand public envahissent les entreprises-1209...Idaho consulting outils nomades grand public envahissent les entreprises-1209...
Idaho consulting outils nomades grand public envahissent les entreprises-1209...Idaho Consulting
 
Pourquoi et comment prévoir la création d’une « servitude TICC » dans les mo...
Pourquoi et comment prévoir la création  d’une « servitude TICC » dans les mo...Pourquoi et comment prévoir la création  d’une « servitude TICC » dans les mo...
Pourquoi et comment prévoir la création d’une « servitude TICC » dans les mo...Mairie de Paris
 
Internet des objets : Tendances à observer en 2014
Internet des objets : Tendances à observer en 2014Internet des objets : Tendances à observer en 2014
Internet des objets : Tendances à observer en 2014Solutions IT et Business
 
2010 12-01 - services et usages numériques bilan et perspectives
2010 12-01 - services et usages numériques bilan et perspectives2010 12-01 - services et usages numériques bilan et perspectives
2010 12-01 - services et usages numériques bilan et perspectivesSyndicat mixte Manche Numérique
 
Le Web comme plateforme TIC pour l'entreprise
Le Web comme plateforme TIC pour l'entrepriseLe Web comme plateforme TIC pour l'entreprise
Le Web comme plateforme TIC pour l'entreprisemastertic
 

Tendances (19)

comment le Canada peut Gagner dans le secteur du numérique - Alex Benay
comment le Canada peut Gagner dans le secteur du numérique - Alex Benay comment le Canada peut Gagner dans le secteur du numérique - Alex Benay
comment le Canada peut Gagner dans le secteur du numérique - Alex Benay
 
Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...
Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...
Impact de la démocratisation des réseaux numériques - Rencontre IDEM du 28 ma...
 
CN4 - Communiquer à travers Internet et les applications mobiles - Forum des ...
CN4 - Communiquer à travers Internet et les applications mobiles - Forum des ...CN4 - Communiquer à travers Internet et les applications mobiles - Forum des ...
CN4 - Communiquer à travers Internet et les applications mobiles - Forum des ...
 
Internet demain : quelques tendances
Internet demain : quelques tendancesInternet demain : quelques tendances
Internet demain : quelques tendances
 
Les défis des services publics
Les défis des services publicsLes défis des services publics
Les défis des services publics
 
L’entreprise en ligne
L’entreprise en ligneL’entreprise en ligne
L’entreprise en ligne
 
Webinar docapost_solutions_publiques_15.02.18_vf_interne
Webinar docapost_solutions_publiques_15.02.18_vf_interneWebinar docapost_solutions_publiques_15.02.18_vf_interne
Webinar docapost_solutions_publiques_15.02.18_vf_interne
 
T
TT
T
 
Services publics nomades et distribués
Services publics nomades et distribuésServices publics nomades et distribués
Services publics nomades et distribués
 
Demain, l'Internet des objets
Demain, l'Internet des objets Demain, l'Internet des objets
Demain, l'Internet des objets
 
Internet des objets : choses vues
Internet des objets : choses vuesInternet des objets : choses vues
Internet des objets : choses vues
 
Open Data. (Re)Définir les services publics digitaux
Open Data. (Re)Définir les services publics digitauxOpen Data. (Re)Définir les services publics digitaux
Open Data. (Re)Définir les services publics digitaux
 
Nouvelles façons d'observer les usages du numérique 5 avril 2012
Nouvelles façons d'observer les usages du numérique 5 avril 2012Nouvelles façons d'observer les usages du numérique 5 avril 2012
Nouvelles façons d'observer les usages du numérique 5 avril 2012
 
Spéciale Internet des Objets La French Mobile Décembre 2012
Spéciale Internet des Objets La French Mobile Décembre 2012Spéciale Internet des Objets La French Mobile Décembre 2012
Spéciale Internet des Objets La French Mobile Décembre 2012
 
Idaho consulting outils nomades grand public envahissent les entreprises-1209...
Idaho consulting outils nomades grand public envahissent les entreprises-1209...Idaho consulting outils nomades grand public envahissent les entreprises-1209...
Idaho consulting outils nomades grand public envahissent les entreprises-1209...
 
Pourquoi et comment prévoir la création d’une « servitude TICC » dans les mo...
Pourquoi et comment prévoir la création  d’une « servitude TICC » dans les mo...Pourquoi et comment prévoir la création  d’une « servitude TICC » dans les mo...
Pourquoi et comment prévoir la création d’une « servitude TICC » dans les mo...
 
Internet des objets : Tendances à observer en 2014
Internet des objets : Tendances à observer en 2014Internet des objets : Tendances à observer en 2014
Internet des objets : Tendances à observer en 2014
 
2010 12-01 - services et usages numériques bilan et perspectives
2010 12-01 - services et usages numériques bilan et perspectives2010 12-01 - services et usages numériques bilan et perspectives
2010 12-01 - services et usages numériques bilan et perspectives
 
Le Web comme plateforme TIC pour l'entreprise
Le Web comme plateforme TIC pour l'entrepriseLe Web comme plateforme TIC pour l'entreprise
Le Web comme plateforme TIC pour l'entreprise
 

En vedette

Juego Familia Simpsons en Bicicleta
Juego Familia Simpsons en BicicletaJuego Familia Simpsons en Bicicleta
Juego Familia Simpsons en BicicletaJugar Con Juegos
 
La lettre du CNC n°120
La lettre du CNC n°120La lettre du CNC n°120
La lettre du CNC n°120LeCNC
 
FBS ESCEM - ...compétences du maître d'ouvrage dans les projets de constructi...
FBS ESCEM - ...compétences du maître d'ouvrage dans les projets de constructi...FBS ESCEM - ...compétences du maître d'ouvrage dans les projets de constructi...
FBS ESCEM - ...compétences du maître d'ouvrage dans les projets de constructi...HubertMalgat
 
MARKET_121-Antoine PRAZ
MARKET_121-Antoine PRAZMARKET_121-Antoine PRAZ
MARKET_121-Antoine PRAZAntoine Praz
 
Propuesta de implantación 5's
Propuesta de implantación 5'sPropuesta de implantación 5's
Propuesta de implantación 5'sIgnacio Sarmiento
 
Mercadeo ii ronald_ordonez
Mercadeo ii ronald_ordonezMercadeo ii ronald_ordonez
Mercadeo ii ronald_ordonezRonald Ordoñez
 
Locomotives A Engrenage 07 11 200 κώστας
Locomotives A Engrenage 07 11 200  κώσταςLocomotives A Engrenage 07 11 200  κώστας
Locomotives A Engrenage 07 11 200 κώσταςGIA VER
 
Tuberculosis
TuberculosisTuberculosis
Tuberculosisgguss12
 
Construcción de la tecnología educativa
Construcción de la tecnología educativaConstrucción de la tecnología educativa
Construcción de la tecnología educativaHECJ
 
Le+cinéma..iria
Le+cinéma..iriaLe+cinéma..iria
Le+cinéma..iriaArmelle
 
Instrumentos en la frase musical
Instrumentos en la frase musicalInstrumentos en la frase musical
Instrumentos en la frase musicaleducmusical1
 
Por una ciudad más limpia
Por una ciudad más limpiaPor una ciudad más limpia
Por una ciudad más limpiamnmagalla
 

En vedette (20)

1 tours horizon
1 tours horizon1 tours horizon
1 tours horizon
 
AFFAIRE EXPORT
AFFAIRE EXPORTAFFAIRE EXPORT
AFFAIRE EXPORT
 
Communautes de voyageurs
Communautes de voyageursCommunautes de voyageurs
Communautes de voyageurs
 
App iPhone Mobiliti Clisson
App iPhone Mobiliti ClissonApp iPhone Mobiliti Clisson
App iPhone Mobiliti Clisson
 
Juego Familia Simpsons en Bicicleta
Juego Familia Simpsons en BicicletaJuego Familia Simpsons en Bicicleta
Juego Familia Simpsons en Bicicleta
 
La lettre du CNC n°120
La lettre du CNC n°120La lettre du CNC n°120
La lettre du CNC n°120
 
FBS ESCEM - ...compétences du maître d'ouvrage dans les projets de constructi...
FBS ESCEM - ...compétences du maître d'ouvrage dans les projets de constructi...FBS ESCEM - ...compétences du maître d'ouvrage dans les projets de constructi...
FBS ESCEM - ...compétences du maître d'ouvrage dans les projets de constructi...
 
MARKET_121-Antoine PRAZ
MARKET_121-Antoine PRAZMARKET_121-Antoine PRAZ
MARKET_121-Antoine PRAZ
 
Session live 5
Session live 5Session live 5
Session live 5
 
Propuesta de implantación 5's
Propuesta de implantación 5'sPropuesta de implantación 5's
Propuesta de implantación 5's
 
Mercadeo ii ronald_ordonez
Mercadeo ii ronald_ordonezMercadeo ii ronald_ordonez
Mercadeo ii ronald_ordonez
 
EXTREMADURA
EXTREMADURAEXTREMADURA
EXTREMADURA
 
Esquema parabenes
Esquema parabenesEsquema parabenes
Esquema parabenes
 
#Et6-At12-Accessibilité
#Et6-At12-Accessibilité#Et6-At12-Accessibilité
#Et6-At12-Accessibilité
 
Locomotives A Engrenage 07 11 200 κώστας
Locomotives A Engrenage 07 11 200  κώσταςLocomotives A Engrenage 07 11 200  κώστας
Locomotives A Engrenage 07 11 200 κώστας
 
Tuberculosis
TuberculosisTuberculosis
Tuberculosis
 
Construcción de la tecnología educativa
Construcción de la tecnología educativaConstrucción de la tecnología educativa
Construcción de la tecnología educativa
 
Le+cinéma..iria
Le+cinéma..iriaLe+cinéma..iria
Le+cinéma..iria
 
Instrumentos en la frase musical
Instrumentos en la frase musicalInstrumentos en la frase musical
Instrumentos en la frase musical
 
Por una ciudad más limpia
Por una ciudad más limpiaPor una ciudad más limpia
Por una ciudad más limpia
 

Similaire à Terrain De Sport #103 Octobre 2014

Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets
Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets
Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets yann le gigan
 
Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets
Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets
Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets polenumerique33
 
Smart[er] city, la ville en travaux
Smart[er] city, la ville en travauxSmart[er] city, la ville en travaux
Smart[er] city, la ville en travauxFabernovel
 
Restitution #1 du 03/11/15 - résultats d'étude
Restitution #1 du 03/11/15 - résultats d'étudeRestitution #1 du 03/11/15 - résultats d'étude
Restitution #1 du 03/11/15 - résultats d'étudeTerriNum Cpnt
 
L1 Cours Numérique & Société
 L1 Cours Numérique & Société L1 Cours Numérique & Société
L1 Cours Numérique & SociétéAmar LAKEL, PhD
 
Plaquette projet mobilise
Plaquette projet mobilise Plaquette projet mobilise
Plaquette projet mobilise FabMob
 
L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...
L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...
L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...Jérémie34
 
Faciliter l’innovation territoriale avec l'ouverture des données - Forum des ...
Faciliter l’innovation territoriale avec l'ouverture des données - Forum des ...Faciliter l’innovation territoriale avec l'ouverture des données - Forum des ...
Faciliter l’innovation territoriale avec l'ouverture des données - Forum des ...Les Interconnectés
 
business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014
business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014
business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014Philippe GROS
 
Pres enjeux-du-numerique-fev16
Pres enjeux-du-numerique-fev16Pres enjeux-du-numerique-fev16
Pres enjeux-du-numerique-fev16NFR21
 
Restitution #1 du 03/11/15 - ateliers
Restitution #1 du 03/11/15 - ateliersRestitution #1 du 03/11/15 - ateliers
Restitution #1 du 03/11/15 - ateliersTerriNum Cpnt
 
Pourquoi le mobile est différent
Pourquoi le mobile est différentPourquoi le mobile est différent
Pourquoi le mobile est différentJean-Marie Gilliot
 
Article cahiers arcep-lc-nov-déc2010
Article cahiers arcep-lc-nov-déc2010Article cahiers arcep-lc-nov-déc2010
Article cahiers arcep-lc-nov-déc2010GreenICTies
 
Dodi_Mbuta_L’internet des objets
Dodi_Mbuta_L’internet des objetsDodi_Mbuta_L’internet des objets
Dodi_Mbuta_L’internet des objetsDaniella Mbuta
 
Convergence des concepts d'Ecoquatrier et de Smart City
Convergence des concepts d'Ecoquatrier et de Smart City Convergence des concepts d'Ecoquatrier et de Smart City
Convergence des concepts d'Ecoquatrier et de Smart City Isam Shahrour
 
20100211 Partage De DonnéEs Publiques V2
20100211    Partage De DonnéEs Publiques V220100211    Partage De DonnéEs Publiques V2
20100211 Partage De DonnéEs Publiques V2Fing
 
Tirer parti de la révolution numérique ?
Tirer parti de la révolution numérique ?Tirer parti de la révolution numérique ?
Tirer parti de la révolution numérique ?France Stratégie
 
Pres iep-160118 Numérique et Territoire
Pres iep-160118 Numérique et Territoire Pres iep-160118 Numérique et Territoire
Pres iep-160118 Numérique et Territoire NFR21
 
Barometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Barometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'AzurBarometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Barometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'AzurJezabel Roullee
 
L’irrésistible ascension de l'internet
L’irrésistible ascension de l'internetL’irrésistible ascension de l'internet
L’irrésistible ascension de l'internetWebPasseport
 

Similaire à Terrain De Sport #103 Octobre 2014 (20)

Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets
Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets
Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets
 
Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets
Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets
Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets
 
Smart[er] city, la ville en travaux
Smart[er] city, la ville en travauxSmart[er] city, la ville en travaux
Smart[er] city, la ville en travaux
 
Restitution #1 du 03/11/15 - résultats d'étude
Restitution #1 du 03/11/15 - résultats d'étudeRestitution #1 du 03/11/15 - résultats d'étude
Restitution #1 du 03/11/15 - résultats d'étude
 
L1 Cours Numérique & Société
 L1 Cours Numérique & Société L1 Cours Numérique & Société
L1 Cours Numérique & Société
 
Plaquette projet mobilise
Plaquette projet mobilise Plaquette projet mobilise
Plaquette projet mobilise
 
L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...
L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...
L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...
 
Faciliter l’innovation territoriale avec l'ouverture des données - Forum des ...
Faciliter l’innovation territoriale avec l'ouverture des données - Forum des ...Faciliter l’innovation territoriale avec l'ouverture des données - Forum des ...
Faciliter l’innovation territoriale avec l'ouverture des données - Forum des ...
 
business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014
business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014
business model et objets connectés - revue qualitique n°252 de juin 2014
 
Pres enjeux-du-numerique-fev16
Pres enjeux-du-numerique-fev16Pres enjeux-du-numerique-fev16
Pres enjeux-du-numerique-fev16
 
Restitution #1 du 03/11/15 - ateliers
Restitution #1 du 03/11/15 - ateliersRestitution #1 du 03/11/15 - ateliers
Restitution #1 du 03/11/15 - ateliers
 
Pourquoi le mobile est différent
Pourquoi le mobile est différentPourquoi le mobile est différent
Pourquoi le mobile est différent
 
Article cahiers arcep-lc-nov-déc2010
Article cahiers arcep-lc-nov-déc2010Article cahiers arcep-lc-nov-déc2010
Article cahiers arcep-lc-nov-déc2010
 
Dodi_Mbuta_L’internet des objets
Dodi_Mbuta_L’internet des objetsDodi_Mbuta_L’internet des objets
Dodi_Mbuta_L’internet des objets
 
Convergence des concepts d'Ecoquatrier et de Smart City
Convergence des concepts d'Ecoquatrier et de Smart City Convergence des concepts d'Ecoquatrier et de Smart City
Convergence des concepts d'Ecoquatrier et de Smart City
 
20100211 Partage De DonnéEs Publiques V2
20100211    Partage De DonnéEs Publiques V220100211    Partage De DonnéEs Publiques V2
20100211 Partage De DonnéEs Publiques V2
 
Tirer parti de la révolution numérique ?
Tirer parti de la révolution numérique ?Tirer parti de la révolution numérique ?
Tirer parti de la révolution numérique ?
 
Pres iep-160118 Numérique et Territoire
Pres iep-160118 Numérique et Territoire Pres iep-160118 Numérique et Territoire
Pres iep-160118 Numérique et Territoire
 
Barometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Barometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'AzurBarometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Barometre des TIC en région Provence-Alpes-Côte d'Azur
 
L’irrésistible ascension de l'internet
L’irrésistible ascension de l'internetL’irrésistible ascension de l'internet
L’irrésistible ascension de l'internet
 

Plus de jeanfouriscot

2014-11 Le journal Cap'Com blocparc
2014-11 Le journal Cap'Com blocparc 2014-11 Le journal Cap'Com blocparc
2014-11 Le journal Cap'Com blocparc jeanfouriscot
 
Idées de configurations BLOCPARC
Idées de configurations BLOCPARC Idées de configurations BLOCPARC
Idées de configurations BLOCPARC jeanfouriscot
 
BLOCPARC en situation
BLOCPARC en situationBLOCPARC en situation
BLOCPARC en situationjeanfouriscot
 
14 04-23 flyer impression
14 04-23 flyer impression14 04-23 flyer impression
14 04-23 flyer impressionjeanfouriscot
 
14 05-26 blocparc presentation-port-light
14 05-26 blocparc presentation-port-light14 05-26 blocparc presentation-port-light
14 05-26 blocparc presentation-port-lightjeanfouriscot
 
14 05-26 blocparc presentation-place-light
14 05-26 blocparc presentation-place-light14 05-26 blocparc presentation-place-light
14 05-26 blocparc presentation-place-lightjeanfouriscot
 
14 05-05 blocparc presentation-light
14 05-05 blocparc presentation-light14 05-05 blocparc presentation-light
14 05-05 blocparc presentation-lightjeanfouriscot
 
14 05-26 blocparc presentation-light-full
14 05-26 blocparc presentation-light-full14 05-26 blocparc presentation-light-full
14 05-26 blocparc presentation-light-fulljeanfouriscot
 
14 05-26 blocparc presentation-light
14 05-26 blocparc presentation-light14 05-26 blocparc presentation-light
14 05-26 blocparc presentation-lightjeanfouriscot
 
14 05-26 blocparc presentation
14 05-26 blocparc presentation14 05-26 blocparc presentation
14 05-26 blocparc presentationjeanfouriscot
 
14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-light
14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-light14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-light
14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-lightjeanfouriscot
 
14 05-26 blocparc presentation-lieux culturels-light
14 05-26 blocparc presentation-lieux culturels-light14 05-26 blocparc presentation-lieux culturels-light
14 05-26 blocparc presentation-lieux culturels-lightjeanfouriscot
 
14 05-26 blocparc presentation-centre commercial-light
14 05-26 blocparc presentation-centre commercial-light14 05-26 blocparc presentation-centre commercial-light
14 05-26 blocparc presentation-centre commercial-lightjeanfouriscot
 
14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-light
14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-light14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-light
14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-lightjeanfouriscot
 
mobilier urbain connecté 3.0 pour communication ville, office de tourisme
mobilier urbain connecté 3.0 pour communication ville, office de tourismemobilier urbain connecté 3.0 pour communication ville, office de tourisme
mobilier urbain connecté 3.0 pour communication ville, office de tourismejeanfouriscot
 

Plus de jeanfouriscot (15)

2014-11 Le journal Cap'Com blocparc
2014-11 Le journal Cap'Com blocparc 2014-11 Le journal Cap'Com blocparc
2014-11 Le journal Cap'Com blocparc
 
Idées de configurations BLOCPARC
Idées de configurations BLOCPARC Idées de configurations BLOCPARC
Idées de configurations BLOCPARC
 
BLOCPARC en situation
BLOCPARC en situationBLOCPARC en situation
BLOCPARC en situation
 
14 04-23 flyer impression
14 04-23 flyer impression14 04-23 flyer impression
14 04-23 flyer impression
 
14 05-26 blocparc presentation-port-light
14 05-26 blocparc presentation-port-light14 05-26 blocparc presentation-port-light
14 05-26 blocparc presentation-port-light
 
14 05-26 blocparc presentation-place-light
14 05-26 blocparc presentation-place-light14 05-26 blocparc presentation-place-light
14 05-26 blocparc presentation-place-light
 
14 05-05 blocparc presentation-light
14 05-05 blocparc presentation-light14 05-05 blocparc presentation-light
14 05-05 blocparc presentation-light
 
14 05-26 blocparc presentation-light-full
14 05-26 blocparc presentation-light-full14 05-26 blocparc presentation-light-full
14 05-26 blocparc presentation-light-full
 
14 05-26 blocparc presentation-light
14 05-26 blocparc presentation-light14 05-26 blocparc presentation-light
14 05-26 blocparc presentation-light
 
14 05-26 blocparc presentation
14 05-26 blocparc presentation14 05-26 blocparc presentation
14 05-26 blocparc presentation
 
14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-light
14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-light14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-light
14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-light
 
14 05-26 blocparc presentation-lieux culturels-light
14 05-26 blocparc presentation-lieux culturels-light14 05-26 blocparc presentation-lieux culturels-light
14 05-26 blocparc presentation-lieux culturels-light
 
14 05-26 blocparc presentation-centre commercial-light
14 05-26 blocparc presentation-centre commercial-light14 05-26 blocparc presentation-centre commercial-light
14 05-26 blocparc presentation-centre commercial-light
 
14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-light
14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-light14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-light
14 05-26 blocparc presentation-aeroport gare-light
 
mobilier urbain connecté 3.0 pour communication ville, office de tourisme
mobilier urbain connecté 3.0 pour communication ville, office de tourismemobilier urbain connecté 3.0 pour communication ville, office de tourisme
mobilier urbain connecté 3.0 pour communication ville, office de tourisme
 

Terrain De Sport #103 Octobre 2014

  • 1. #103OCTOBRE2014 terrains desports le magazine de référence pour la création, la gestion & l’entretien des sols & des équipements sportifs mag. ISSN 1623-2232 SAINT-GENIS-LAVAL, REINE DE LA GLISSE dossier Le Nord-Pas-de-Calais surfe sur la vague des JO de Londres p.34 gazon synthétique À Bayonne, le synthétique accueille tous les sportifs p.38 techniques naturelles Le développement durable dans l’entretien des terrains p.44 réalisation
  • 2. Le web 3.0 permet de donner une nou-velle utilité à un objet à travers le numérique pour créer une interac-tivité avec les utilisateurs. C’est une façon de prolonger la réflexion sur l’espace public, sur l’usage qui en est fait et la façon dont on peut le rendre plus performant au service du citoyen. Rolland Mélet, responsable de la société Récréation Urbaine, travaille sur le sujet depuis plusieurs années : « Depuis 2008, je me suis intéressé sur l’aspect sportif de l’espace public au sein des villes. On voyait qu’il manquait des éléments permettant de rendre la ville plus maniable, pouvant trans-former l’espace public rapidement. En 2010, notre société a conçu le mobilier urbain Blocparc : facilement aménageable et très facile à bouger par les techniciens d’une ville. La même année, nous avons vu appa-raître des systèmes de suivi de maintenance, notamment pour les aires de jeu pour enfant. C’était un système de gestion de données qui a été adapté au QR Code. Il a fallu attendre 2013 pour voir des interfaces créées entre la ‘‘smar-city’’ (ville intelligente - ndlr) et l’Homme ». Quel fonctionnement ? Le fait nouveau, qui a accéléré les choses, est cette interface fluide homme/objet, rendue possible par la popularisation des technologies sans contact. L’une d’entre elles est le NFC : technologie support des cartes de crédit sans contact, il permet de créer l’équivalent d’un hyperlien entre un objet du monde physique et l’univers nu-mérique, juste en touchant la surface d’un objet avec son smartphone. « Il faut consi-dérer un équipement ou un site et augmenter son offre de services grâce au numérique. Il faut y ajouter une capacité d’analyse : embar-quée, déportée sur un smartphone ou dans le cloud. Elle va permettre de collecter des données comme les horaires d’utilisation, de nombreuses informations sur l’utilisation de l’équipement (taux de fréquentation, vitesse record du circuit…). Enfin, il faut une capaci-té de restitution de ces informations vers l’être humain, une led, un écran embarqué, l’écran du smartphone de l’utilisateur ou alors la capacité d’interagir avec l’environnement : lumière, ouverture de porte, sonorisation… », explique Rolland Mélet. Coller des QR Code sur les bancs ou autres équipements existe déjà. Le fait que ce soit une solution très vulnérable est l’inconvé-nient majeur, surtout pour des structures de proximité où la robustesse est un élé-ment essentiel. Ainsi, le responsable de Ré-création Urbaine propose désormais d’inté-grer directement les QR Code et surtout les technologies NFC et BLE/iBeacon dans la conception du mobilier urbain ou des équi-pements sportifs. De ce fait, il est nécessaire que la collectivité prenne en compte cela très tôt, dès la phase de conception, si elle souhaite mettre en place ce genre de ser- en bref Cette technologie permet de transmettre de l’information aux utilisateurs mais également de personnaliser leur venue. Les avantages pour la collectivité : avoir des statistiques de l’utilisation d’un équipement, transmettre de l’information ciblée, ou encore gérer l’éclairage ou la sonorisation. Pour que cette technologie soit efficace, il est indispensable qu’il y ait une collaboration transversale entre différents services de la collectivité, mais également que l’utilisateur y trouve son intérêt. Cette collaboration doit idéalement être accompagnée d’une personne éclairée dans chacun des domaines impliqués. Lorsque l’utilisateur arrive près d’un équipement, il pose son téléphone et récupère différentes informations Un futur duo technologie et équipements sportifs ? Il y a eu l’internet avec le 1.0 reliant les ordinateurs les uns avec les autres, le web2.0 avec les forums et réseaux sociaux qui a relié les Hommes entre eux. Désormais, le web3.0 se développe progressivement et les collectivités peuvent en tirer profit pour leurs équipements sportifs. 30 équipement TERRAINS DE SPORTS MAGAZINE #103 OCTOBRE 2014
  • 3. vices. Pour que le service numérique soit pensé autant que le service physique. Trois niveaux « d’interaction » Il existe trois niveaux différents pour transmettre l’information aux utilisateurs : ⊲ Niveau 1 : la communication de la « smartcity » vers l’individu : lorsque celui-ci arrive près d’un équipement (skatepark, multisport, agrès en libre accès, parcours de santé…) il pose son téléphone et récupère des informations (horaire d’ouverture, vidéo pour bien utiliser les équipements…). Cela existe déjà dans plusieurs villes comme Paris. ⊲ Niveau 2 : la collectivité possède une base de donnée lui permettant de mémoriser les passages des utilisateurs. Les informations transmises peuvent donc être personnalisée. Par exemple : « cela fait 10 jours que vous n’êtes pas venu, prenez- bien le temps de vous échauffer ». Le développement de ce deuxième niveau est en cours. ⊲ Niveau 3 : l’utilisateur d’un équipement sportif, comme un parcours de santé en forêt (CRAPA), d’un skatepark ou d’un terrain multisports a accès à différentes informations et services personnalisés de plus en plus détaillés : la lumière qui s’allume en reconnaissant que l’utilisateur fait partie de l’association locale, les informations sur le dernier nettoyage du site, les dernières photos ou vidéos des personnes en posant son smartphone sur tel ou tel module… L’objectif est d’avoir un environnement intelligent, qui reconnaît les utilisateurs et lui permet de pratiquer dans d’excellentes conditions, en constituant autour de lui un système complexe qui interagit aussi bien avec l’environnement, la ville et ses équipements, et les capteurs que portera sur lui l’utilisateur : les wearables (objets connectés à porter sur soi - ndlr). « Il est certain que ce niveau est plus complexe mais nous allons y arriver progressivement, ce n’est pas de la science-fiction. Je pense dans un futur assez proche comme 2017 ou 2018. Rappelez-vous il y a huit ans, Twitter ou les iPhone n’existaient pas… », argumente Rolland Mélet. Les avantages pour la collectivité Pour la collectivité, le bénéfice n’est pas négligeable. Ce système permet, par exemple, d’avoir une vue statistique de l’utilisation d’un équipement en accès libre, de bénéficier d’un moyen aisé et simple pour contrôler et commander des services tel que l’éclairage public et la sonorisation. Mais également d’avoir son canal d’information propre permettant de communiquer avec les utilisateurs sans passer par un tiers. « En posant son téléphone sur le tag NFC, on sait que l’utilisateur va lire les informations transmises, ce qui est loin d’être le cas lorsque celles-ci sont indiquées sur un panneau à l’entrée de l’équipement par exemple. De plus, la collectivité peut ainsi garder un historique de la fréquentation de ces sites sur plusieurs années. Par contre, pour que cette technologie soit efficace, il est indispensable qu’il y ait une collaboration transversale entre les différents services de la collectivité : les sports, les services techniques, les services à la population, l’informatique et bien évidemment la communication », conclut Rolland Mélet. X « Nous allons y arriver progressivement, ce n’est pas de la science-fiction, rappelez-vous il y a huit ans, Twitter ou les iPhone n’existaient pas… » Ce système permet notamment à la collectivité d’avoir une vue statistique de l’utilisation d’un équipement en accès libre Pour Rolland Mélet, Il faut considérer un équipement ou un site et augmenter son offre de services grâce au numérique 31 équipement