Histoire

230 vues

Publié le

Publié dans : Voyages, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
230
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Histoire

  1. 1. Le corridor interminable<br />Par:<br />Jacob Goodman<br />Dustin White<br /> Jeremy Maron<br />Matthew Dankner<br />Pour:<br />Mme Dion<br />Pastiche inspirer du « Cœur révélateur » par Edgar Allen Poe<br />
  2. 2. Que mes jambes font mal! Je cours de toute vitesse dans ce corridor inconnu. Ou suis-je? Les lumières brillent dans mon visage, mais le corridor semble toute noir au même temps. Je suis tellement confus, mais je continue à courir quand même. Des hommes habiller dans des robes blanches sont toute autour de moi. Je ne sais pas qui ils sont, mais il me connait très bien. Ils parlent de mes enfants et de ma famille. C’est comme ils savent toute mon histoire, comme s’ils ont un document avec toute mon information. Je n’ai même pas des enfants, ni une famille. Ils sont tous fou! Je ne peux pas faire face aux individus habillé en blanches, je cours d eux.<br />
  3. 3. Je cours pendant des minutes dans ce corridor qui semble interminable. Tout le monde essaie de m’attraper, mais je suis trop vite. Soudainement, le corridor est rempli de cris perçants. Au tour de moi, des bébés cri fortement dans mes oreilles. C’est comme ils sont en train de parler avec moi. C’est tellement effrayant. Je comprends leurs rages, cette place est tellement horrible. Je suis entouré de la mort dans cette place. Je cours pour ma vie. <br />
  4. 4. Les personnes habillées en blanches sont en train de courir près de moi, criant pour que j’arrête de s’enfuir. A ce moment, j’aperçois des hommes abominables dans ce corridor terrible. Ils sont tellement déplaisants, avec leurs yeux obscurs et leurs visages monstrueux. Je veux échapper de ce corridor. C’est trop triste et effrayant pour moi. Soudainement, les hommes vêtus en blanches me plaquent et je tombe par terre. <br />
  5. 5. Les hommes en blanches m’examinent avec un regarde sinistre. Un de ces hommes ouvert son bouche, et dit : « Monsieur, s’il vous plait, arrête de courir. Vous ne partirez jamais de cet hôpital, votre condition mentale est trop sérieuse. »<br />
  6. 6. A ce moment, je réalise ou je suis. Les lieus qui m’entourent deviennent soudainement plus clairs. Je suis dans un hôpital!<br />

×