Les remontées capillaires Diagnostiquer, réparer et contrôler www.jexpoz.com
Diagnostiquer <ul><li>Contrôle à l’humidimètre </li></ul>
Diagnostic <ul><li>Incontournable </li></ul><ul><li>Bien s’assurer de l’origine de l’humidité </li></ul><ul><li>Bien ident...
Structurer la profession <ul><li>1ère difficulté : choix du professionnel </li></ul><ul><li>Pollution de sociétés, de tech...
Un diagnostic global <ul><li>Il faut éliminer toutes les causes autres </li></ul><ul><li>Confirmer la présence de remontée...
L’enquête in situ <ul><li>Faire le tour de la maison </li></ul><ul><li>Un examen visuel </li></ul><ul><ul><li>Consigner to...
Le contrôle technique <ul><li>Une mesure de l’air ambiant </li></ul><ul><li>La mesure des températures de surface </li></u...
Le rapport technique <ul><li>Il comprend : </li></ul><ul><ul><li>Le diagnostic </li></ul></ul><ul><ul><li>Les solutions à ...
Réparer <ul><li>Préparation des produits d’injection </li></ul>
Avant traitement (fiche a) <ul><li>Réparer toutes les fuites </li></ul><ul><li>Colmater les fissures </li></ul><ul><li>Si ...
Avant traitement (Fiche b) <ul><li>Enlever les plâtres contaminés à l’intérieur </li></ul><ul><li>Les enduits trop étanche...
Les traitements <ul><li>De très nombreuses techniques </li></ul><ul><ul><li>L’injection des résines hydrofuges </li></ul><...
L’injection des résines <ul><li>Préparation de l’injection </li></ul>
Technique de l’injection
Technique de l’injection <ul><li>L’efficacité repose sur : </li></ul><ul><ul><li>L’homogénéité du mur </li></ul></ul><ul><...
Technique de forage <ul><li>Par gravité, sous pression </li></ul><ul><li>Les diamètres doivent être compatibles </li></ul>...
Préparation des forages <ul><li>Mesure des emplacements </li></ul>
La coupure mécanique <ul><li>Très délicate à réaliser </li></ul><ul><li>Risque de décompression des murs </li></ul><ul><li...
Exemple de préparation <ul><li>Choix de l’emplacement </li></ul>
Les procédés électro-osmose <ul><li>Principe (effet de pile, de champ, électrique) </li></ul><ul><li>Electro-osmose passiv...
Exemple de réalisation <ul><li>Préparation des forages </li></ul>
Exemple de réalisation <ul><li>Mise en place d’électrodes </li></ul>
Les siphons atmosphériques <ul><li>Knappen </li></ul><ul><li>Principe </li></ul><ul><ul><li>Evaporation d’eau par différen...
Exemple de réalisations terminées <ul><li>Par électro-osmose </li></ul>
Après traitement <ul><li>Pas pressé : </li></ul><ul><ul><li>Laisser sécher les murs naturellement </li></ul></ul><ul><ul><...
Exemple <ul><li>Après une méthode électro-osmose </li></ul>
Contrôler
Le contrôle fait partie intégrante  <ul><li>Du diagnostic et du traitement </li></ul><ul><li>Contrôler c’est : </li></ul><...
Exemples <ul><li>Lecture du taux d’humidité </li></ul>
Conclusion <ul><li>Le problème reste délicat au niveau de la réussite des traitements </li></ul><ul><li>Beaucoup trop de c...
Appareil de mesure
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les RemontéEs Capillaires

4 530 vues

Publié le

Exposé sur les remontées capillaires dans la construction.

Publié dans : Formation, Business, Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 530
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 110
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les RemontéEs Capillaires

  1. 1. Les remontées capillaires Diagnostiquer, réparer et contrôler www.jexpoz.com
  2. 2. Diagnostiquer <ul><li>Contrôle à l’humidimètre </li></ul>
  3. 3. Diagnostic <ul><li>Incontournable </li></ul><ul><li>Bien s’assurer de l’origine de l’humidité </li></ul><ul><li>Bien identifier les causes et les origines </li></ul><ul><li>Réaliser par un expert </li></ul><ul><li>Identifier une entreprise véritablement sérieuse et compétente </li></ul>
  4. 4. Structurer la profession <ul><li>1ère difficulté : choix du professionnel </li></ul><ul><li>Pollution de sociétés, de techniques </li></ul><ul><ul><li>Sociétés opportunistes ou malhonnêtes </li></ul></ul><ul><li>Idée à terme de rédiger un DTU </li></ul><ul><li>Une qualification « Qualibat » en cours </li></ul><ul><li>Il faut une seule entreprise en face </li></ul><ul><li>Travaux garantis 10 ans (hors décennale) </li></ul>
  5. 5. Un diagnostic global <ul><li>Il faut éliminer toutes les causes autres </li></ul><ul><li>Confirmer la présence de remontées </li></ul><ul><li>Définir le choix de traitement et son protocole (devoir de conseil) </li></ul><ul><li>Il s’effectue en 2 temps : avant et après </li></ul><ul><li>Il comprend : </li></ul><ul><ul><li>Une enquête in situ </li></ul></ul><ul><ul><li>Un contrôle technique </li></ul></ul><ul><ul><li>Un contrôle des résultats après assèchement </li></ul></ul>
  6. 6. L’enquête in situ <ul><li>Faire le tour de la maison </li></ul><ul><li>Un examen visuel </li></ul><ul><ul><li>Consigner toutes les anomalies (fuites d’eau, corrosion, traces de salpêtre, fuites d’eau, etc. </li></ul></ul><ul><li>Une collecte d’informations </li></ul><ul><ul><li>Se renseigner si des travaux n’ont pas été effectuer dans les moments proches à proximité </li></ul></ul><ul><ul><li>Voir si l’entretien a bien été réalisé </li></ul></ul>
  7. 7. Le contrôle technique <ul><li>Une mesure de l’air ambiant </li></ul><ul><li>La mesure des températures de surface </li></ul><ul><li>La mesure du taux d’humidité </li></ul><ul><ul><ul><li>En surface,N à l’intérieur du mur </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Son évolution dans la hauteur du mur </li></ul></ul><ul><li>Détection de champs électromagnétiques </li></ul><ul><li>Analyse de prélèvements </li></ul><ul><ul><li>Analyse des sels minéraux, du pH </li></ul></ul>
  8. 8. Le rapport technique <ul><li>Il comprend : </li></ul><ul><ul><li>Le diagnostic </li></ul></ul><ul><ul><li>Les solutions à mettre en œuvre </li></ul></ul><ul><ul><li>Le choix du produit, de la technique </li></ul></ul><ul><li>Tout autre origine de l’eau doit être signalée (Condensation, fuites d’eau, etc.) </li></ul><ul><ul><li>Commencer par traiter ces problèmes </li></ul></ul><ul><ul><li>Puis le cas des remontées (si elles persistent) </li></ul></ul>
  9. 9. Réparer <ul><li>Préparation des produits d’injection </li></ul>
  10. 10. Avant traitement (fiche a) <ul><li>Réparer toutes les fuites </li></ul><ul><li>Colmater les fissures </li></ul><ul><li>Si possible </li></ul><ul><ul><li>Réaliser un drainage </li></ul></ul><ul><ul><li>Une étanchéité en soubassement </li></ul></ul><ul><li>Installer un système de ventilation </li></ul><ul><li>Enlever les peintures et revêtements muraux sur la zone d’injection </li></ul>
  11. 11. Avant traitement (Fiche b) <ul><li>Enlever les plâtres contaminés à l’intérieur </li></ul><ul><li>Les enduits trop étanches </li></ul><ul><li>Décroûter les enduits contaminés </li></ul><ul><li>Purger les joints sur 2 ou 3 cm de profondeur </li></ul><ul><li>Brosser les efflorescences et les mousses </li></ul><ul><li>Suivant l’époque assécher en ventilant </li></ul>
  12. 12. Les traitements <ul><li>De très nombreuses techniques </li></ul><ul><ul><li>L’injection des résines hydrofuges </li></ul></ul><ul><ul><li>La coupure mécanique </li></ul></ul><ul><ul><li>Les siphons atmosphériques </li></ul></ul><ul><ul><li>Les procédés électro-osmose, phorèse </li></ul></ul><ul><ul><li>Le procédé Murtronic </li></ul></ul><ul><ul><li>Bien évidemment </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Le drainage (avec regards) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>L’étanchéité du soubassement </li></ul></ul></ul>
  13. 13. L’injection des résines <ul><li>Préparation de l’injection </li></ul>
  14. 14. Technique de l’injection
  15. 15. Technique de l’injection <ul><li>L’efficacité repose sur : </li></ul><ul><ul><li>L’homogénéité du mur </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Cas des murs hétérogènes anciens </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Le choix du produit d’entretien </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Importance capitale pour la réussite </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Très spécifique par entreprises </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>La mise en œuvre rigoureuse </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Selon les recommandations du cahier des charges </li></ul></ul></ul>
  16. 16. Technique de forage <ul><li>Par gravité, sous pression </li></ul><ul><li>Les diamètres doivent être compatibles </li></ul><ul><ul><li>Inclinaison, distances, etc. </li></ul></ul><ul><li>Les forages sont réalisés au pied du mur </li></ul><ul><li>Puis le produit est injecté jusqu’à saturation </li></ul><ul><li>Une fois terminé : </li></ul><ul><ul><li>Reboucher au ciment </li></ul></ul><ul><li>Efficacité en deux jours </li></ul>
  17. 17. Préparation des forages <ul><li>Mesure des emplacements </li></ul>
  18. 18. La coupure mécanique <ul><li>Très délicate à réaliser </li></ul><ul><li>Risque de décompression des murs </li></ul><ul><li>Se réalise en coupures alternées </li></ul><ul><li>Matériaux : </li></ul><ul><ul><li>Bitume armé </li></ul></ul><ul><ul><li>Feuille de plomb </li></ul></ul><ul><ul><li>Plaques ondulées en acier inoxydables </li></ul></ul><ul><li>Technique peut usitée aujourd’hui </li></ul>
  19. 19. Exemple de préparation <ul><li>Choix de l’emplacement </li></ul>
  20. 20. Les procédés électro-osmose <ul><li>Principe (effet de pile, de champ, électrique) </li></ul><ul><li>Electro-osmose passive </li></ul><ul><li>Electro-osmose active </li></ul><ul><li>Electro-osmose phorèse </li></ul><ul><li>Electro-osmose électronique </li></ul><ul><li>Important d’effectuer des mesures de potentiels pour valider la réussite </li></ul>
  21. 21. Exemple de réalisation <ul><li>Préparation des forages </li></ul>
  22. 22. Exemple de réalisation <ul><li>Mise en place d’électrodes </li></ul>
  23. 23. Les siphons atmosphériques <ul><li>Knappen </li></ul><ul><li>Principe </li></ul><ul><ul><li>Evaporation d’eau par différence de température </li></ul></ul><ul><li>Risque de pollution (mousses, insectes, etc.) </li></ul><ul><li>Peu utilisés aujourd’hui </li></ul>
  24. 24. Exemple de réalisations terminées <ul><li>Par électro-osmose </li></ul>
  25. 25. Après traitement <ul><li>Pas pressé : </li></ul><ul><ul><li>Laisser sécher les murs naturellement </li></ul></ul><ul><ul><li>Brosser et laver les sels </li></ul></ul><ul><ul><li>Refaire les enduits et la décoration </li></ul></ul><ul><li>Vous êtes pressés : </li></ul><ul><ul><li>Neutraliser les sels hygroscopiques </li></ul></ul><ul><ul><li>Laisser respirer les murs, puis finition </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Enduits à la chaux, peintures perméables à la vapeur d’eau </li></ul></ul></ul>
  26. 26. Exemple <ul><li>Après une méthode électro-osmose </li></ul>
  27. 27. Contrôler
  28. 28. Le contrôle fait partie intégrante <ul><li>Du diagnostic et du traitement </li></ul><ul><li>Contrôler c’est : </li></ul><ul><ul><li>Contrôle du résultat </li></ul></ul><ul><ul><li>Contrôle de l’installation </li></ul></ul><ul><ul><li>Certaines techniques possèdent leur propre moyen de contrôle (Champ électrique, mesure de résistance) </li></ul></ul><ul><li>Quatre mois plus tard ; (Electro-osmose) </li></ul><ul><ul><li>La ddp diminue et la résistance augmente </li></ul></ul>
  29. 29. Exemples <ul><li>Lecture du taux d’humidité </li></ul>
  30. 30. Conclusion <ul><li>Le problème reste délicat au niveau de la réussite des traitements </li></ul><ul><li>Beaucoup trop de choix de techniques et d’entreprises </li></ul><ul><ul><li>Murprotec </li></ul></ul><ul><ul><li>Démosystem </li></ul></ul><ul><ul><li>Murtronic, etc. </li></ul></ul><ul><li>Vite un DTU, une liste d’agréments ! </li></ul>
  31. 31. Appareil de mesure

×