Matinales performance 2010

984 vues

Publié le

Business Intelligence, Enterprise Performance Management : nouveaux enjeux, nouveaux défis
Quelle feuille de route pour 2015 ?

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
984
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Matinales performance 2010

  1. 1. 17 Novembre 2010, Paris, Pré Catelan
  2. 2. Pourquoi ce séminaire ? Business & Decision a créé ce séminaire pour rassembler les principaux acteurs du monde de la Business Intelligence et de la Gestion de la Performance, afin de proposer un état de l’art unique en France. Business & Decision souhaite accompagner l’adoption de la Business Intelligence et de l’Enterprise Performance Management en tant que bonne pratique de gestion et faire partager sa vision et expertise du pilotage d’entreprise : • Une approche dédiée, alliant conseil métier et expertise système d’information • Une expertise unique, basée sur plus de 2000 projets depuis 1992 • Une vision des solutions exercée en toute indépendance des éditeurs • Des retours d’expérience sur l’ensemble des technologies du marché 2
  3. 3. Agenda 08h00 - 08h30 : Accueil 08h30 - 09h30: Plénière : « Business Intelligence et la Gestion de la Performance dans les entreprises : nouveaux horizons, nouveaux enjeux », animée par Gad Benchimol (Directeur de l’activité BI et PM) et Jean-Michel Franco (Directeur Solutions). 09h30 – 10h30: Cap vers l’innovation : 8 tendances qui dessinent le futur de la Business Intelligence et la Gestion de la Performance 10h30 - 11h30 : Feuille de route et retours d’expérience : les solutions en action 11h30-13h00 : Les nouveaux explorateurs : animée par Diego Bunuel, avec Maud Fontenoy, Serge Girard, Nicolas Vanier et René Bergniard (Qliktech), Laurent Dechaux (Oracle), Serge Goldstein (Ingres)
  4. 4. Business & Decision aujourd’hui Un multi-spécialiste en : • Business Intelligence • Gestion de la Relation Client • e-Business & Digital Marketing • Enterprise Information Management • Solutions d’entreprise • Conseil en management • Crée en 1992 • Présent dans 19 pays • Plus de 1700 Clients • 2500 employés • Coté sur Euronext C • Plus de 3.000 Projets réalisés • Modèle d’experts présent en France et à l’International. • Double compétence métier et technologie. • Accompagnement de bout en bout du projet : • Conseil • Intégration de systèmes • Conduite du changement • Maintenance • Hébergement et support… • Modèle de Delivery adapté aux expertises et flexible face aux besoins, contraintes et cultures des clients 4
  5. 5. Nos solutions en Business intelligence et Enterprise Performance Management Finance Ventes et marketing Reporting d’entreprise / Diffusion de l’information, Publication, accès ad hoc, analyse, data mining Définition des modèles de données, indicateurs, gestion des données… Intégration de données, gestion des méta données, Master Data Management La priorité métier = piloter l’entreprise en zone de turbulence économique Enterprise Performance Management (simulation, planification, reporting réglementaire, gestion de la profitabilité) Performance achats / Supply Chain Pilotage RH / Gestion Rémuné- rations Eco- Responsabilité Gouvernance SI Risques Conformités 5
  6. 6. Magic Quadrant for Global Business Intelligence and Performance Management Service Providers Date de publication : 10 Decembre 2009 6
  7. 7. 1 2 3 Business Intelligence : nouvelles demandes, nouveaux principes fondateurs L’infrastructure technologique et organisationnelle : Quelles innovations en Business Intelligence ? Les nouvelles pratiques en termes de gestion de la performance Session plénière : Rebooter la Business Intelligence
  8. 8. Et si l’information était le capital d’entreprise le plus inexploitée? «Linky, tout seul, ne fait pas faire des économies d’énergie. Mais si on l’utilise pour informer le consommateur, on peut réaliser 5 à 15% d’économies». « Linky est surtout très utile à ErDF. La filiale d’EDF pourra en effet effectuer les relevés de ses compteurs à distance et économisera ainsi sur le coût de déplacement de ses techniciens. » 8
  9. 9. L’information est la matière première de l’économie de fonctionnalité Electronique Banque Produits de consommation Utilities Industrie Secteur public Du prestataire de produits financiers… …à l’assistant de gestion du budget Du lecteur MP3… …Au conseiller pour les choix culturel Des Megawatts… …au Negawatts De la fabrication d’avions… …à le gestion des Heures de vol D’un équipementier de sport… …à un coach personnel numérique Du service public… …au service à la carte 9
  10. 10. Business Intelligence, gestion de la performance : A mi-chemin de la courbe de maturité (ou au milieu du gué ?) • des entreprises sont équipées (Forrester) • du budget informatique des grandes entreprises est dédié à la business intelligence (Gartner) • Des utilisateurs dans l’entreprise ont une solution BI à leur disposition (Gartner) • Croissance du marché des solutions BI en 2009, pendant la crise économique (Forrester) • des grandes entreprises qui ne seront pas parvenues à s’adapter aux conditions économiques de 2015, du fait de sous investissements dans une infrastructure de gestion de l’information et dans la mise en oeuvre d’une culture analytique 54% 10% 28% 15% 35% 10
  11. 11. “Rebooting BI” : asseoir les initiatives BI, de gestion de la performance et d’Information Management sur des fondations plus solides et pérennes •Modèles de données réutilisables •Core Models, data warehouse d’entreprise • Applications analytiques • Méthodes agiles •Gestion des porte - feuilles de projet •Gouvernance de l’information •Amélioration continue •Délégation des rôles et responsabilités Mise en place de centre de compétences Information Management et des relais au sein des différentes activités Mise en œuvre (progiciels ou modèles métiers ) ou développement (spécifique client) de composants réutilisables, Mise en œuvre par prototypage Veille technologique sur les feuilles de route éditeurs et mise en œuvre de programmes pour les décliner « au fil de l’eau » dans l’ entreprise Mise en œuvre de centres de services BI internes ou externalisés • La plupart des entreprises ont besoin d’ajuster, voire de “rebooter” les fondations de leur programmes de Business Intelligence pour répondre aux besoins du business Une organisation mieux adaptée aux nouveaux challenges de la BI Des métho- dologies pour généraliser et accélérer le dé- ploiement de la BI (re)définir l’architecture (la plate-forme BI, Information Mgt et Gestion de la Performance Industrialiser (l’”usine” pour pro- duire les projets de Business Intelli- gence) •Définir & dé livrer les services managés (projets, mainte-ance, support, hosting, etc.) • Definir et délivrer les SLA •Choisir le bon modèle de “shoring” •Fondations Information management •Roadmaps BI •Performance management frameworks” 11
  12. 12. 12 Quelles initiatives pour les systèmes décisionnels ? Magasins De Données Exploitation De l’information Applications Applications transactionnelles Applications Best of breed E-commerce Marketing Supply chain Progiciels intégrés ERP CTMS CRM Développements spécifiques Intra/extranet Applis legacy Applis métier SaaS B2B fournisseur B2B client Applications externalisées Hub informationnel Enterprise Information Management  Fédérer l’information et la rendre accessible en tant que service Enterprise Performance Management -> Opérer les processus de planification, d’optimisation et de monitoring des activités de l’entreprise Business Intelligence  Mettre l’information au service d’une activité, d’un processus ou d’un usage
  13. 13. 1 2 3 Business Intelligence : nouvelles demandes, nouveaux principes fondateurs L’infrastructure technologique et organistionnelle : Quelles innovations en Business Intelligence ? Les nouvelles pratiques en termes de gestion de la performance Session plénière : Rebooter la Business Intelligence
  14. 14. Enjeu d’innovation #1 en Business Intelligence Concilier les enjeux globaux et locaux Atelier Qlikview : A la reconquête des utilisateurs • La distance entre la demande des métiers et l’IT s’agrandit … au fur et à mesure que la BI devient mission critique • Il faut inventer de nouvelles manières de déployer la Business Intelligence (architecture, technologie, organisation, organisation et répartition des rôles). La BI Agile est une démarche de conception et de gestion incrémentale, itérative, collaborative menée par équipes pluridisciplinaires métier et IT. • BI d’entreprise • Industrialisation • Services partagés • Consolidation • Rapidité, • Autonomie • Personnalisation • Souplesse BI départe mentale BI d’entre- prise Réservoir d’infor- mations certifiées auto-décrite et accessible en mode self service • Gouvernance/enrichissem ent • Traçabilité ,pistes d’audits • Réutilisabilité Modèles de données métier par activité • Magasins de données “industriels” • Magasins de données ad hoc • Accès à l’information au fil de l’eau Services de consommation d’information • Tableaux de bord, analyse, enrichissement • Gestion du processus de prise de décision • Planning et forecasting 15
  15. 15. Enjeux d’innovation #2 en Business Intelligence Inventer l’équivalent de la loi de Moore pour la gestion de très grands volumes de données Atelier Ingres : L’innovation au service du décisionnel Bases de données mémoire •Qliktech •SAP •Microstrategy •Microsoft… Bases de données colonnes ou vectorielles •Ingres •Sybase… Pré-cablage software hardware • Oracle • Microsoft • SAP • IBM/Netezza • Teradata… • Explosion des volumes de données • Nombre d’utilisateurs • Modes d’accès à l’information • Diversité des types de données traitées Atelier Sybase: L’infrastructure au service de la BI pour tous 16
  16. 16. Atelier Microstrategy : L’infrastructure au service de la BI pour tous Enjeux d’innovation #3 en Business Intelligence Mobiliser l’accès à l’information Applications Mobiles: on attendait les grands mouvements… c’est un avis de tempête Mobile BI : une nouvelle dimension pour la BI… et réciproquement Quelques chiffres • 15 millions de mobinautes en France d’ici la fin de l’année (médiamétrie) • Des services comme Twitter sont utilisées dans plus de 30% des cas à travers un mobile (l’atelier numérique) • L’application iphone Pages Jaunes téléchargée plus de 2 millions de fois • 400000 iPads en France, les utilisateurs passent 2H par jour sur leur tablet Les quatre principaux scénarios d’usages • Les tableaux de bord des équipes de management • L’information « au bout des doigts » sur le terrain • Les applications de vente face à face interactives (pour les tablets) • Les applications de self services clients 17
  17. 17. Enjeux d’innovation #4 en Business Intelligence Fournir un service de publication maitrisée d’informations Atelier Microsoft : Le cloud pour mieux manier les données hors site La BI en Self Service maîtrisée L’information : un capital à pérenniser • Gestion des référentiels comme cadre de travail commun • La qualité des données à la source • La gestion du contenu (structurer la donnée non structurée) L’information sous la maitrise des fonctionnels • Principes de gouvernance des données • L’informatique est en charge des contenants, les « lignes de business » du contenu Libérer l’information de ses contextes • Information comme un capital en tant que tel • Accessible en mode Self Services • Un nouveau composant du SI Master Data Mngt Gestion qualité de données Text Analysis Gestion des Méta données, Traçabilité et data gouvernance Information as a Service et Accès en juste à temps 18
  18. 18. Enjeux d’innovation #5 en Business Intelligence Embarquer la BI dans les processus cœur de métier Qu’est-il arrivé ? Reporting Pourquoi est-ce arrivé ? Analyse Pourquoi cela risque-t-il d’arriver ? Prédictif Que se passe-t-il ? Opérationnel Que doit on faire ! Décision et action Etre alerté qu’il y a un risque de non respect du SLA du fait du niveau de stock et de défaillances du fournisseur de la pièce Déclencher le transfert de stock d’un emplacement à l’autre pour faire face aux risques de rupture Semaine Jour Juste à temps (à postériori) Juste à temps (à priori) Eviter la rupture de stocks pour les pièces détachées La BI pilote le processus : La BI au cœur des applications critiques de l’entreprise Mois BI planifie et supervise le processus : rôle de facilitateur et d’organisateur Optimiser la gestion des stocks Prédire un pic de demande pour telle pièce à tel endroit du fait des prévisions climatiques Valeur Temps de latence Atelier Oracle : BI everywhere : la BI au service des applications métier19
  19. 19. Les spécialistes Le marché : du best of breed vers les consolidateurs, mais de nouveaux courants perturbateurs sont en train de naître KXEN SPSS Les consolidateurs Les perturbateurs 20
  20. 20. 1 2 3 Business Intelligence : nouvelles demandes, nouveaux principes fondateurs L’infrastructure technologique et organisationnelle : Quelles innovations en Business Intelligence ? Les nouvelles pratiques en termes de gestion de la performance Session plénière : Rebooter la Business Intelligence
  21. 21. L’Enterprise Performance Management : au delà de la fonction financière, un outil de management et d’alignement Coordination et transparence Collaboration Vitesse maitrisée • Des référentiels transverses pour mettre l’information en contexte de chaque activité • Des glossaires, des bibliothèques d’indicateurs et de règles de gestion pour exploiter l’information • Une meilleure maitrise des processus de publication de l’information • Pilotage dynamique en mode juste à temps • Des cycles (budget, cloture, forecasting) raccourcis et surtout ajustables en permanence en fonction des événements • La volonté de réconcilier long, moyen et court terme, de trouver les liens de cause à effet • La mise à disposition des outils financiers à tous les niveaux de l’entreprise • La responsabilisation de chacun sur la performance d’entreprise • La nécessité de coordonner les processus de planification, mais aussi d’exécution de la stratégie Atelier SAP : prévision et reporting pour la finance et les opérations22
  22. 22. Le gestion de la performance au-delà de la fonction finance Achats, supply chain • Analyse des dépenses • Scorecard fournisseur • Respect des délais • Optimisation d’utilisation des ressources • planification de la demande • Qualité Marketing, ventes, services • Performance des actions marketing • Suivi des opportunités • Segmentation client, territoires • Rémunération variable • Performance des services • Reporting SLA Produit • Porte feuille produit • Coût et profitabilité détaillée • Prix • Gestion des promotion • Cross selling, up-selling Res- sources humaines • Planification des ressources • Gestion de la masse salariale • Fidélisation et gestion des talents Projets Perfor- mance IT • Porte-feuilles projets • Respect SLA • Coûts par activité • Gouvernance IT Finances, risques & conformité, environ- nement •Risque opérationnel •Risque industriel •Fraude •Reporting NRE •Empreinte écologique •Eco-efficience Définir Valoriser Planifier Superviser Analyser Rendre compte Atelier SAS : La BI au service de la Responsabilité Sociale et Environnementale Pourquoi et comment évaluer la profitabilité de vos clients ?23
  23. 23. Le marché de l’Enterprise Performance Management 24
  24. 24. Les ateliers 25

×