Aftm openbooking 20140602 paris vf

329 vues

Publié le

From Travel 2.0 to Travel 3.0 a debate
Evolution du Travel Management
Mobility and travel Management
The need to change

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
329
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
16
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Aftm openbooking 20140602 paris vf

  1. 1. Open Booking Le Travel 2.0 est mort, vive le Travel 3.0 Soirée débats du 2 Juin 2014 Paris Hôtel Astor Saint Honoré Animée par Marjorie Chauty Membre de la commission Rencontres de l'AFTM & Jean-Michel Kadaner (6.0) Président de Key Corporate Solutions
  2. 2.  Enquête  Marché  Evolution Agenda 2 Soirée débat AFTM
  3. 3. Le marché et son évolution, travel 1.0, 2.0 ….. et maintenant 3.0 Les risques, les avantages et les contraintes Les outils d’aide et de contournement La réaction des entreprises et des fournisseurs au sein d’un débat Les grandes questions: 3
  4. 4. Quelques réponses  “Faites ce que vous voulez !”  La méthode des crédits de voyage (approche Google)  L’agrégation des données de différents outils de réservation (exemple : consolidateurs hôtelliers, systèmes de réservation rail, LCC..) Concepts:  Liberté des voyageurs dans un environnement de règles libres prédéfinies et peu contraignantes en terme de choix fournisseurs  Intégration de l’ensemble des données  Le but avoué étant d’étendre la couverture du programme voyages en responsabilisant les voyageurs Open Booking: Définition Travel 2.0 4
  5. 5. Concepts:  Adaptation au marché tel qu’il évolue, forte influence du marché du loisir sur le marché professionnel.  Enrichir l’expérience du voyage par plus de confort, moins de contraintes et moins de frictions, entraînant des gains de productivité pour l’entreprise.  Mitigation des risques par la mise en oeuvre de technologies innovantes.  Consolidation des informations en temps réel dans un environnement de données intelligentes (Smart Data) Approche: Le Travel 3.0 5
  6. 6. « Pour la réponse 5, l'hôtel est réglé par mon entreprise directement tout comme l'Air ou le Fer Les questions sont trop fermées ou avec seulement une possibilité de réponse : exemple, on paie les billets par carte logée et les hôtels sur note de frais / On ne réserve pas sur internet mais sur un SBT : Est-ce considéré comme de l'Internet ? Cela fait partie d'un projet à étudier à partir de la rentrée…. Il n'est jamais évident d'appliquer une politique de voyage stricte, du coup les voyageurs se débrouillent souvent seuls et paient avec leur carte de crédit personnelle. Plusieurs réponses auraient dû être possible pour la question 5 A la question 5 c'est mon agence internet qui effectue les paiements et nous refacture. Il n'y a pas suffisamment d'alternatives de réponses pour certaines questions, c'est le cas pour les 3,5,9 et 10. De ce fait, il est plus difficile de se prononcer. Mais ce questionnaire contribuera quand même à la préparation de ce débat. Il manque des alternatives de réponses à certaines questions (notamment la 3 et la 9) et dans certains cas plusieurs réponses auraient dû être possibles... » Verbatim: Sur notre sondage 6
  7. 7. Vos réactions: notre sondage en quelques slides 7  Qui êtes –vous ? 54,7% 18,9% 18,9% 5,7% 1,9% Vous êtes : 53 à avoir répondu Travel Manager Acheteur Voyages Les deux (TM & Acheteur) Fournisseur Consultant
  8. 8. 8  La taille de votre budget est ? 17,0% 32,1% 32,1% 18,9% Petite (< 1 M €) Moyenne (de 1 à 5 M €) Grosse (de 5 à 25 M €) Très grosse (> 25 M €)
  9. 9. 9  Vos voyageurs réservent-ils leurs hôtels, leur billetterie etc… directement sur Internet ?
  10. 10. 10  Si oui, est-ce perturbant pour le pilotage de votre budget voyages ?
  11. 11. 11  Si oui, comment s’effectuent les paiements ? 13,9% 27,8% 25,0% 25,0% 8,3% Carte de paiement du voyageur ? Carte entreprise du voyageur ? Carte logée ? Note de Frais ? Ne sais pas
  12. 12. 12  La récupération des données est-elle réalisée ?
  13. 13. 13  Avez-vous entendu parler du Travel Management 2.0 (Open Booking) ? Voire 3.0 ?
  14. 14. 14  Si oui, pensez-vous que cela va modifier la gestion des voyages de votre entreprise ?
  15. 15. 15  Comment vous préparez-vous à ces changements ? 17,0% 40,4% 42,6% Avec mes fournisseurs En lisant ce que la presse nous dit Ne sais pas
  16. 16. 16  Comment préparez-vous votre entreprise à ces évolutions ? 17,0% 12,8% 2,1%68,1% En réfléchissant avec ma TMC afin de récupérer les ventes directes ? En réfléchissant avec mon éditeur de SBT afin de récupérer les ventes directes ? Avec la DSI pour récupérer les données ? Ne sais pas
  17. 17. 17  Votre direction est-elle ouverte à ces évolutions ?
  18. 18. 18  Il y a 1 an BTN nous disait…..  Suite à une enquête menée auprès de 140 Travel Buyers du Fortune 500…..
  19. 19. 19 Une minute de réflexion et….. A comfort zone is a beautifull place, but nothing ever grows there…
  20. 20. Quels sont les facteurs de changement ? 20 + = +
  21. 21. Quels sont les facteurs de changement ? 21 Millénial’s… vers… Gen X « Enjoy-neering ? »
  22. 22. Et enfin… une migration de ceci 22 Seulement 21 % des voyageurs Entreprises sont dans des programmes mandatés Et 47 % des voyageurs Entreprises sont dans des programmes recommandés
  23. 23. Vers ceci… 23 Modification de l’Ecosystème et monétisation des données
  24. 24. Mots clés : Fragmentation, Marchandisation, Multicanaux 24
  25. 25. 25 Et encore…l’ « Apps-isation » Smartphone, tablettes Apple Android Windows 70 % des voyageurs utilisent leurs propres appareils pour accéder aux systèmes de l’entreprise…
  26. 26. Les craintes…. 26 • Acquisition des données– historiquement inconsistantes et incomplètes • Consolidation des données– éléments des données et formats inconsistants • Valorisation et efficacité des données– manquement systématique de certains éléménts Règles de sécurité et contrôles Inefficaces (management de crise) Analyse des données de dépenses incomplètes et pertes de productivité Perte d’efficacité économique (prix, contrats, discounts) Risques juridiques et perte de contrôle
  27. 27. Ce qu’ils veulent… 27 Les voyageurs… • Plus de solutions de réservation • La responsabilité du budget et moins de règles • Des outils mobiles et du réseautage • Une localisation des services • La flexibilité Les Entreprises… • La capture et la fiabilité des données • L’optimisation des coûts • L’application de la Politique de Voyages • La réduction des risques • Un reporting dynamique J’ai besoin Je veux…
  28. 28. Le cas de l’hôtellerie…comment ça marche 28 La distribution des prix dans l’hôtellerie est multicanaux, et devinez quoi : le comportement des acheteurs/voyageurs aussi… En conséquence : la couverture du programme hôtelier est en moyenne de 55 %... Ce qui implique un taux de « Leakage » de 45 %. GDS = TMC & OBTc Mix de réservation Hôtelier
  29. 29. Le cas de l’hôtellerie…Ce qui crée le conflit 29 DISTRIB COST € ADR € BASE € 0 € 50 € 100 € 150 € Rack Walk-inHotel CRSCorporate Prepaid HBA/OTA HIGH HBA/OTA LOW Branded TO Generic TO DISTRIB COST € ADR € BASE € Price Type BASE € Ratio ADR € DISTRIB COST € Ratio Rack 120,00 € 100,00% 100,76 € 19,24 € 16,03% Walk-in 100,00 € 83,33% 97,30 € 2,70 € 2,70% Hotel CRS 85,00 € 70,83% 80,91 € 4,10 € 4,82% Corporate 85,00 € 70,83% 80,91 € 4,10 € 4,82% Prepaid 75,00 € 62,50% 71,18 € 3,83 € 5,10% HBA/OTA HIGH 98,00 € 81,67% 71,35 € 26,65 € 27,19% HBA/OTA LOW 87,00 € 72,50% 68,85 € 18,15 € 20,86% Branded TO 75,00 € 62,50% 71,18 € 3,83 € 5,10% Generic TO 75,00 € 62,50% 69,18 € 5,83 € 7,77% L’hôtelier à pour mission d’augmenter son ADR (Average Daily Rate) et son Revpar (Revenu par CH) Deux métiers émergent : Revenue manager : amélioration de la rentabilité par la gestion des capacités Chanel Manager : Distribution des prix en essayant de maintenir la parité des prix (Rates Parity) Fixing journalier… Ce qui entraîne des conflits avec les contrats….
  30. 30. En bref…ce à quoi nous assistons 30 @ Management du contenu en mode multicanaux @ Voyages porte à porte et management de la mobilité @ TCO,ROI et valeurs ajoutées perceptibles influencent la vision de l’Acheteur et du Travel Management @ L’influence du B-to C sur le B-to B modifie le Business modèle traditionnel ainsi que les sources de revenus @ La « commoditisation » des familles d’achats (méthodes) est strictement de la responsabilité des acheteurs @ Les Politiques de Voyages et la Gouvernance changent/doivent changer sous la pression du Marché @ Création de plateformes technologiques permettant les processus d’intégration End-to End, et nouveauté, la création d’écosystèmes (réseau de fournisseurs) contrôlables. @ Le monde du paiement change aussi (NFC, cartes virtuelles et autres) @ Apparition du paiement à la demande (pay as you use) @ L’influence des réseaux Sociaux (virtuels ou privés) augmente encore @ L’ expérience du voyageur devient un plus…et se partage rapidement
  31. 31. Les choix et arbitrages 31  Choix N° 1 Mais pouvons-nous rester inactifs alors que la révolution gronde aux portes du Palais ? Les brioches ne vont pas suffire….
  32. 32. Les choix et arbitrages 32  Choix N° 2 la mise en œuvre de technologies  Tracking via le profil utilisateur  Tracking des E-mails de confirmation  Tracking des paiements  Tracking des opérations via les navigateurs (Browser)  Tracking des itinéraires enrichis  Tracking des voyageurs par géolocalisation (GPS & Téléphonie) Intégration de ces données dans des outils d’analyse intelligents (Big data & BI) Ces solutions existent, certaines encore balbutiantes, mais très prometteuses…
  33. 33. Les choix et arbitrages 33  Choix N° 3 : L’approche hybride  Travail collaboratif et concerté avec vos fournisseurs de 1er Rang que sont : 1. La TMC 2. Les outils de réservation et de notes de frais 3. Les GDS 4. Les moyens de paiement  La mise en œuvre d’une stratégie et d’une politique de la mobilité, devenue incontournable, en la matière. (outils , règles, contrôle, évolution, conséquences)  L’élaboration d’un écosystème de fournisseurs autorisés à participer selon des règles claires, à votre développement
  34. 34. Les pré-requis 34  Une vision partagée des objectifs de votre démarche  L’intégration des acteurs dans une démarche participative (internes et externes) pour définir vos spécifications  La mise en œuvre de méthodes achats innovantes, plus de Supplier Relationship Management, moins d’antagonisme, plus de valeur ajoutée mesurée.  De la communication, de la communication et encore de la communication…  Et de la prise de risque de tous les acteurs…
  35. 35. Les Conséquences 35  Le négatif  Nous avons du pain sur la planche !  Le positif  Nous avons du pain sur la planche !  Question : Devons-nous créer un Groupe de travail à ce sujet dans le cadre des travaux de l’AFTM ?  A vous de répondre… Merci de nous avoir donner la possibilité de débattre ensemble sur ce sujet passionnant. Marjorie & Jean-Michel
  36. 36. Nos sources (quelques-unes) 36  La presse pro en général  Les Associations  ACTE  GBTA  MPI  Les experts  PhocusWright  Tnooz  Les métiers  TMC  Editeurs de logiciels  GDS  Emetteurs de moyens de paiement
  37. 37.  Partenaire Hôtels & Préférence, Nicolas Dubois Hôtel Astor Saint-Honoré http://www.astorsainthonore.com/  Intervenant Marjorie Chauty  Intervenant Jean-Michel Kadaner www.keycorporatesolutions.co Nous tenons à remercier : 37

×