La société du XVII e  siècle Le Grand Siècle en Perspective CAULERY LOUIS DE, 1610.
Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Événements et contexte historique </li></ul><ul><li>Le règne du Roi Soleil </li></u...
Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Événements et contexte historique </li></ul><ul><ul><li>Les influences philosophiqu...
Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Événements et contexte historique </li></ul>Blaise Pascal René Descartes
Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Moeurs et société française au XVII e  siècle </li></ul><ul><li>Us et coutumes pays...
Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Moeurs et société française au XVII e  siècle </li></ul><ul><li>La place des femmes...
Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Arts et culture de la France classique </li></ul><ul><li>Les mouvements musicaux </...
Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Arts et culture de la France classique </li></ul><ul><li>La peinture classique </li...
Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Pièce musicale : Marche Royale de Jean-Baptiste Lully </li></ul>Champaigne Le Brun
La société du XVII e  siècle La morale nouvelle, oeuvre de Molière Molière Oeuvres 1663
La Morale nouvelle, oeuvre de Molière <ul><li>Vie et parcours de Jean-Baptiste Poquelin  (biographie) </li></ul><ul><li>Na...
La Morale nouvelle, oeuvre de Molière <ul><li>Vie et parcours de Jean-Baptiste Poquelin  (biographie) </li></ul><ul><li>Gl...
La Morale nouvelle, oeuvre de Molière
La Morale nouvelle, oeuvre de Molière <ul><li>Influences et sources dramaturgiques </li></ul><ul><li>Les sources grecque e...
La Morale nouvelle, oeuvre de Molière <ul><li>Influences et sources dramaturgiques </li></ul><ul><li>Les sources Italienne...
La Morale nouvelle, oeuvre de Molière <ul><li>Influences et sources dramaturgiques </li></ul><ul><li>Les sources contempor...
La Morale nouvelle, oeuvre de Molière <ul><li>La dramaturgie moliéresque </li></ul><ul><li>Les farces et comédies à saveur...
La Morale nouvelle, oeuvre de Molière <ul><li>La dramaturgie moliéresque </li></ul><ul><li>Les grandes comédies </li></ul>...
Fin
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La Société Du XVIIe siècle

8 222 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
8 222
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
41
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Intro : Le 17 siecle se revele etre un siecle florissant pour les arts et la culture: véritable berceau du baroque architecturale : il est le chef de fil en matiere d’eveille philosophique. Le Grand Siecle est principalement caractérisé par le regne du roi Louis 14. Ce dernier pris une attention particulierement autant au niveau du divertissement musicale que theatrale. Il permit donc a de jeunes dramaturges tel que Jean-Baptiste Poquelin de s’epanouir et de devenir un icone magistrale du theatre classique. Pour mieux comprendre le parcours du jeune moliere, il sera presenter en premier lieu le contexte socio historique dans lequel il evolue afin de mettre en lumiere ses sources et inspirations en relation avec les procédés comiques utilisé dans son oeuvre.
  • Règne de Louis XIV: 50 ans - Monarchie absolue - Roi = Dieu - se disait le lieutenant de Dieu. Administration : Le pouvoir des nobles et du clergé = celui des bourgeois - Intedants = représentant du roi en province - système municipaux et parlements = aboli. La cour : Versaille = véritable foyer pour les noble = quelques milliers - Louis XIV peut les surlveiller, controllé et alors les rendre inutiles, clergé étais lui-aussi controllé.
  • René Descartes : lit le latin, écrit en fran çais (accesible à tous) - Homme = être de pensé Humanisme = homme pense par lui même, pas la religion, les dogmes sont démystifié, on découvre le monde son fonctionnement Pascal : physicien, philosophe, moraliste et théologien français, Dans les Pensées = infini et néant, foi et raison, âme et matière, mort et vie, sens et vanité
  • Le paysan travaille en fonction de subvenir aux besoins de sa famille. Une famille moyenne comprend entre 6 et 7 personnes, habituellement. Elle mange a elle-seule une portion denviron 8 livres de pains par jour. C’est une portion tres modeste. Pour faire ces 8 livres, le cultivateur doit compter une portion enorme de blé. La misere est tres presente, chaque jour, dans la vie du paysan. Dans une année fertile, il peut subvenir en vendant de l’avoine, un veau, des agneaux et quelques petits porcs. Par contre, dans les années stérile, le paysan doit emprunter ou signer des obligations don’t il ne pourra jamais rembourser. Le paysan est soumis. Il passe sa vie a cultiver, a echanger, a vendre, pour subvenir aux besoins. Il n’a pas l,argent pour marier ses filles, donc souvent, elles deviendront servantes ou resteront plus longtemps a la terre paternel. Le divertissement est leger. Vu qu’ils sont loin des villages et des villes, il est rare qu’ils assistant au spectacle de farces de rue.
  • Compositeur dorigine italienne. Pris sous l’aile de louis 14. Il est lidole des jeunes compositeurs musicale. Il est source d’inspiration pour plusieurs. Il est le compositeur atitré pour les festivités de versailles, il s’’allie a moliere pour plusieurs de ses comedies-ballet, donc le malade imaginaire, le bourgeois gentillhomme, le mariage forcé. Sa musique est classique et il domine le monde musicale du temps de Louis 14. Il travaille souvent avec Moliere, jusqu’a ce qu’une chicane se declare entre les deux hommes t ils deviennt les 2 pires ennemis.
  • 2 breceau du thé âtre : Dramaturges grecs et le théâtre moyen-ageux Farceurs latins : prennent la tragédie grecque et les « contaminé » (prendre les personnages des tragédies grecque et les mettre dans des situations loufoques) Atellane : Comédie bouffonne
  • Plaute : étrangement = comédie ballet = Molière mais à cause de Louis XIV. Thèmes: Autorité du père, amour impossible, travestissement. Térence: Molière le lit et use de son comique de mots - s’impose des contraites dramaturgiques (intrigue au début...dénoument au milieu) (3 unitées)
  • 1571, contact france/troupe italienne. Humanistes : Au niv. De la forme et de la norme qui va aider à formé des farces plus structuré Commedia dell’arte : thèmes renversement de situation, simulation de la mort, maladie, travestissement...docteurs sont ridiculisé. Peinture: pauvreté, trétaux
  • Son milieu: suivante avec du charactère (Dorine), docteur corrompu ( L’amour médecin) , dévot et gens du clergé malhonnète (Tartuffe), jeunes amoureux (Lui et madelaine béjart peut-etre). Farce française: mot qui fait rire, le comique de situation. Travestissement. Molière à probablement vu Tabarin à 8 ans.
  • Thèmes et récurences : Mariage forcé, travestissement, le premier amour, amour impossible, mauvais marriage, erreur de partenaire (molière copie plaute, barbouillé qui enferme sa femme qui le trompa avec la maladie). Simulation de la mort... Éléments relatifs au jeu: comique de geste, mot grossier, bastonnade. L’échange des rôles (travestissement), le contrepied (plusieur rebondissement comique), Le stratagème farcesque (aroseur arosé), Le coq-à-l’âne
  • Thèmes: toujours amour (majorité), travestissement, ridiculise encre les moeurs fran çaise mais de façons plus complete plus élaboré (comédies en 5 actes) Éléments de jeu : Plus élaboré, toujours quelques comiques de geste quelque bastonnade SI nécéssaire. Comique de mots plus fignolé, où apparaisse les aparté, malentendus, quiprocos, L’utilisation d’un code comique répertorié ( use de que;chose de connu ex: plaute ou arlequinm), L’aposiopèse... Tous ces procédées remplace le mot vulgaire qui fait rire.
  • La Société Du XVIIe siècle

    1. 1. La société du XVII e siècle Le Grand Siècle en Perspective CAULERY LOUIS DE, 1610.
    2. 2. Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Événements et contexte historique </li></ul><ul><li>Le règne du Roi Soleil </li></ul><ul><ul><li>L’administration de Louis XIV </li></ul></ul><ul><ul><li>La cour sous Louis XIV </li></ul></ul>Hyacinthe Rigaud, 1701 Louis XIV
    3. 3. Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Événements et contexte historique </li></ul><ul><ul><li>Les influences philosophiques </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>René Descartes et l’humanisme </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Blaise Pascal et la raison </li></ul></ul></ul>« L’homme est un roseau pensant. » Pascal
    4. 4. Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Événements et contexte historique </li></ul>Blaise Pascal René Descartes
    5. 5. Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Moeurs et société française au XVII e siècle </li></ul><ul><li>Us et coutumes paysannes </li></ul><ul><li>La misère des gens du peuple </li></ul><ul><li>L’agriculture en province </li></ul>La vie des paysans, 2
    6. 6. Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Moeurs et société française au XVII e siècle </li></ul><ul><li>La place des femmes dans la société </li></ul><ul><li>La situation misérable et aliénante </li></ul><ul><li>Le désir de la connaissance </li></ul>La Schiavona, 1511
    7. 7. Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Arts et culture de la France classique </li></ul><ul><li>Les mouvements musicaux </li></ul><ul><li>Les grands compositeurs </li></ul><ul><li>Le genre musical </li></ul>Jean-Baptiste Lully
    8. 8. Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Arts et culture de la France classique </li></ul><ul><li>La peinture classique </li></ul><ul><li>Les peintres et artistes </li></ul><ul><li>L’art figuratif </li></ul>Philippe de Champaigne
    9. 9. Le Grand Siècle en perspective <ul><li>Pièce musicale : Marche Royale de Jean-Baptiste Lully </li></ul>Champaigne Le Brun
    10. 10. La société du XVII e siècle La morale nouvelle, oeuvre de Molière Molière Oeuvres 1663
    11. 11. La Morale nouvelle, oeuvre de Molière <ul><li>Vie et parcours de Jean-Baptiste Poquelin (biographie) </li></ul><ul><li>Naissance et découverte du thé âtre </li></ul><ul><li>Le milieu paysan et l’éducation </li></ul><ul><li>L’introduction au théâtre </li></ul>Nicolas Mignard (1658) Molière
    12. 12. La Morale nouvelle, oeuvre de Molière <ul><li>Vie et parcours de Jean-Baptiste Poquelin (biographie) </li></ul><ul><li>Gloire et mort </li></ul><ul><li>L’avènement des représentations à Versaille </li></ul><ul><li>L’apogé de son succès et sa mort </li></ul>
    13. 13. La Morale nouvelle, oeuvre de Molière
    14. 14. La Morale nouvelle, oeuvre de Molière <ul><li>Influences et sources dramaturgiques </li></ul><ul><li>Les sources grecque et latine </li></ul><ul><li> Les textes de Plaute </li></ul><ul><li> Les textes de Térence </li></ul>Plaute Térence
    15. 15. La Morale nouvelle, oeuvre de Molière <ul><li>Influences et sources dramaturgiques </li></ul><ul><li>Les sources Italiennes </li></ul><ul><li>L’influence des humanistes italiens </li></ul><ul><li>L’influence de la commedia dell’arte </li></ul>Les Charlatans italiens de Karel Dujard, 1751 Comédiens italiens sur des trétaux
    16. 16. La Morale nouvelle, oeuvre de Molière <ul><li>Influences et sources dramaturgiques </li></ul><ul><li>Les sources contemporaines </li></ul><ul><li>L’influence de son milieu dans ses pièces </li></ul><ul><li>L’influence de la farce française </li></ul>
    17. 17. La Morale nouvelle, oeuvre de Molière <ul><li>La dramaturgie moliéresque </li></ul><ul><li>Les farces et comédies à saveur italienne </li></ul><ul><li>les thèmes et les récurences </li></ul><ul><li>Les éléments relatifs au jeu </li></ul>
    18. 18. La Morale nouvelle, oeuvre de Molière <ul><li>La dramaturgie moliéresque </li></ul><ul><li>Les grandes comédies </li></ul><ul><ul><li>les thèmes et les récurences en relation avec la farce </li></ul></ul><ul><ul><li>Les éléments relatifs au jeu en relation avec la farce </li></ul></ul>
    19. 19. Fin

    ×