r témoinnoIChezlqszlo Bôlônià Lens   ((Est-qe          que r                                                              ...
r témoinnl)      A cepoint-là?       Oui, maiscelama donnéuneforceterribleQuandNancyest    montéen 1998, pleuré:jy tenaist...
pensécela.Dacourtna jamais été un grandjoueur. Jamaisde sa              Nétait-ce humain?Oui, cestvrai, cétaitcommecela.On...
rtémoin       n"l) à Liverpool, ni le remplacement Roy Hodgsonpar Kenny Dal-                                    de  glish....
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Boloni

350 vues

Publié le

Publié dans : Sports
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Boloni

  1. 1. r témoinnoIChezlqszlo Bôlônià Lens ((Est-qe que r I dérqngeqlsfeol-;Stor-tddrd ( ?,SiIonciencooch des Rouches redonnéun occent fronçoisà so conière,il noubliepos oce quilo vécuà Slessin.PAR PIERRE - PHOTOS: BltlC REPORTERS/ GOUVERNEUR Avion, les maisons semblent serrerles coudes se Avez-vouslonguementréfléchi arant dacceptercejob? autourde la Gaillette,le centredentraînement de Lenvie étaitprésente moi etjai toujoursétéintéressé en par Lens. Il est vrai que les temps sontdifficiles pour Lens.Il y a desannées je connaisle stade que Félix-Bollaertet sa le Racing du présidentGervaisMartel. Le Nord a magie.Je my suisproduit avecléquipe nationalede Roumanie. trois représentants Ll : Lille, Valenciennes en et Plustard,en tant que coachde L I, jai retrouvécetteambiance etLens.Si la bandeà EdenHazardgalopeen tête,Valenciennes tire cetteferveurlensoises. club estbien structuré cest excitant Ce etla langue LensluttepoursasurvieenL1. et de bosser dansde tellesconditions tout en revenant dansun des Débutjanvier, LaszloBôlôni a remplacé Jean-Guy Vyallemme. plus grands championnats dEurope,doncle top 4 ou 5 du monde.Lens nest pas rétabli mais le technicienroumain a rendu des Je madapte,je bougecornmetout entraîneuractueldoit le faire etcouleursà ce club attachant. a signéun contratde deux anset Il il n étaitpasimpératifqueje revienne L I maiscelafait plaisir. endemi chezlesChtis maisreviendra jour en Belgique. un Lens nest pas le défï le plus facile de votre carrière, ntest- nJe suis resté un combattant ,ce pas? La France, cest évidemmentspécialpour vous... LaszloBôlôni: Je savaisque ce seraitune missiondélicate. Tout à fait. En plus du mien, deuxpaysme tiennentà cæur: laLens a du retarddanssa collectede points, le goal average nest Belgiqueet la France.Aprèsma carrièreau Steaua Bucarest, y ilpas suffisantet, malgréune situationfinancièresaine,les règle- a eu le Racing Jet Bruxelles,ma découverte la vie en Europe dementsde la fédérationfrançaisede football nousont interditsde Occidentale. voulaisgoûtercettedifférence. lépoque,je sa- Je Arecruterdesrenforts.Leffectif étaitdoncfragilisé.Dès mon arri- vais ce quétait un chèque, une cartede crédit. Mon argent,jevée,laccenta été mis sur le dialoguepour serapprocher uns les Iavais dansma poche.Pasailleurs.Je voulaisfaire desécono-desautreset être surla mêmelongueurdonde.Quandon rétablit miespour voyager.Ma fille a apprisà parlerfrançaisà 1école duce climat, ce qui exigebeaucoup psychologie, peutcom- de on ChantdOiseau, Woluwe-Saint-Pierre. me souviens son à Je demencerà parler dunité. Le public lensoisme fait penserà celui premiermot: poubelle.Moi, jai suivi des coursde françaisà Ce pardu Standard. club est soutenu dessupporters connais- qui IUniversité Libre de Bruxelles.Cétait fabuleux.La capitaledesenttout de leurscouleurs. les ai rencontrés la discussion Je et fut IEuropema offert ce queje cherchais: ne Ioubliepas.La jeintéressante. peut se fâchersans On jamais se faire mal. Ils ne Belgique,cest aussitout ce quejai vécuau Standard, plein depeuvent renoncer. pas Nous non plus car cest dabordlavérrté belles chosesqui mont marqué.Je me sensà la maisonendu terrainqui déclenche losmose,qui fait la grandeur dun club. je France. un moment, me suisdemandé -I ai autantde quali- A :Cest la premièrefois de ma carrièrequeje me trouve à la tête je tésque les autres, suismême plusfort maispourquoi ne medun club, un grand club riche de bplles fraditons, qui lutte pour donne-t-on pas ma chanceconxme entraîneur? Ma carrièredegardersaplaceparmi lélite de sonpays.Vous parliezde défi:je coacha démarréà Nancy où rien nétait facile: peu de sous,pasle trouvefort et passionnant... de renforts...| 0 spom ogto2lr roor r www.spoRTMAGAzrNE.BE
  2. 2. r témoinnl) A cepoint-là? Oui, maiscelama donnéuneforceterribleQuandNancyest montéen 1998, pleuré:jy tenaistellement cettechance jai à à ce succès. suii reité Je un combattant, provocateur cela dé- un et r a n g e a it . J allais àlagu e rre p o u rmo n c l u b C e rta i n s sesontdi t: - Il estfoucemec-là. Non,je me battais pourmacause Doir cetteimage de coachsévère,pas rigolo? Jene voulais êtreun petitjentendais pas avoirmaplaceparmt les grands.Ceia a donnéde moi une imageassez agressive mêÀe si tout était logique et bien réfléchi Je suis un travailleur Je ne suispasun rigolo? Non. ClaudePuelnon plus Rudy Gar- cia bosse sérieusementLille. Et DidierDeschamps à nestpasun plus.Au-delà cela. reste peujoueur vis sur de je un je rigolonon le banc, jadoreIatmosphère stades. des Sil yâ une ambianceparticulière, cest cellede Sclessin" Oh oui,je retiens pleindexcellentes choses monpassage de au fondu.Il étaitlogiquede céder Standard. Cest un trèsbon club avecun patronqui connaître- En un unJ. g-upe a littéralement Marouane Fellainivu Ioffre dEverton(18 millions)et jai com- marquablement football.Mais Lucien DOnofrio a un modede le pris le départde Danteà Mônchengladbach pour 4 millions Si on fonciionnement spécialauquelil faut êtrecapablede sadap- très celadoit faire un revenus la Ligue desChampions de ter. Quandon parlede Ieffectif, ou du I I de base, ne disposais âioutelei je que de 10 vraisjoueurs.Au départde ma deuxième saison au total de 40 millions. Standard, la donnea changé. parfoisentendu Jai dire quej avais Appréciable... Je saisque le Standard prendra ne jamais de risquessur le plan de la peine à confirmerun titre lors de ma deuxièmesaisondans financier. comprends je respecte Je et cettepolitiquemais.moi, unclub.Jevousinviteàexaminerlesévolutionsdemoneffectif. je me suis retrouvédansune situationtrès difficile Jai perdu ENTRE JEUN ((Lesrigolos, nesonfpqs ce lescoqches. rigolos, Les on lesvoil à lq Iêlé. ,, Oguchi Onyewu (AC Milan), StevenDefour (fracture),Axel Witsel (suspension), de Camargo Igor Milan Jovanovic (blessé), (genouet opéréen décembre), Wilfried Dalmat (touchécontre Otymplacoi;.Surmes 10joueursde base, ne men restait il plus beâucoup. On peutavoir nimportequel président, nimporte quel coach,quandil vous manquesix éléments aussiimportants, on le sent.M-ême Barcelone pourait passepasser ne dautantde joueursde base.Et nous nétionspas BarceloneLa relève .etuit eliuquim Mangalaquon a installéà la placedOnyewu, parfois au poste de Dante ou de Defour. Il deviendraun bon joueur et le problème là: il deviendra bonjoueur maisne est un Iest pasencore. Mangala a encorebesoinde tempsLes autres nouuèuu* navaientpasle niveaudesambitions Standard du Je nai pasenvie Iesciter.... de n Dacourtna jamaisété un $randjoueur" ;/ Je le fais à votre place: Benjamin Nicaise,Andrea Mu- tombo. Rami Gershon, Moussa Traore, Olivier Dacourt, etc. Nicaisenavait pastrouvéde club en L2 française avantde se refaireà Mons.Ah, il a rendudesservices Standard? au Mais" quand?Quandles piliers de léquipe étaientsur le terrain! Il y a eu beaucoup tam-tamlors de Iarrivéede DacourtEn Bel- de gique,on a cru que cétait une vedette.Ailleurs,on na pas o9/02ll I www.sPoRTMAoAzlNE.BE FOOT I 2 spoRT
  3. 3. pensécela.Dacourtna jamais été un grandjoueur. Jamaisde sa Nétait-ce humain?Oui, cestvrai, cétaitcommecela.On pas vie. Il a eu la chance dévoluerdansdesclubshuppés, bien au- a dit que la Ligue des Championsétait importantepour moi. dessus ce quil valait.Et cesttout... de Cest exactaussi.Cétait importantpour tout le monde.De Ca- Il vous a poignardé avant de partir... margojouait avecdesinfilnations en CoupedEuropemais pré_ Au momentde la signature, comprisque cétait uneeneur: jai férait ne pasfaire la mêmechosedansle cadredu championnat.ce joueur ne pouvait rien nous apporter.Après un mois et demi, Je le comprends, tout commeje comprends autresqui, eux lesMonsieurDacourtdisait déjà cornmentle Standard devaitjouer. aussi,avaientd abordIEurope en tête.pour eux, c, êtaitl, occa_Mais surle terrain,il ne montraitrien. Il auraitdû raccrocher bien sion de se montreraux yeux desgrandsclubseuropéens, dex-avant de venir au Standard.En plus de cela, il faut peut-êtrese ploiter financièrement leur talent,leur travail et leursprogrès.demander pourquoile Standard sintéresse desjoueurscomme à Et ils ont répondu Iattente à mais...Dacourt.Cétait cela le vrai problème,pasce médiocreDacourt. Mais Ieffectif nétait pas suffïsammentétoffé pour assurerMoi, je connais réponse. été, javaispressenti choses. la En les un bon turnover?Jai découvert desjeunes queje ne connaissais Il y avaitlà pas. Vous êtesjournaliste à chacunde dresser consmrs. : sesdesBrésilienspour remplacerOnyewu.Jonathan Mendesquinauraitpaseu saplacedansla cinquième équipedAuxerre setrouvaitparmi nousaussi.Cétait un signal.Quandon dresseconstats, entreautres, comprendpourquoila qualitéde nos on ces ( ll fqul peut€trcsedemqnderprestations pouvaitquebaisser. cestce qui sestpassé... ne Sauf en Coupe dEurope... Et pourquoi |esfqndqld Tout à fait et celasexplique, Pourquoi? cesthumain... sinféressedesjoueurc à Les deux campagnes européennes étéfabuleuses. Stan- ontdard y a dépoussiéré prestigedu football belge.Etje peux Le commeDqcoud... n lemêmedire de tout le football belge.Même léquipe nationaleena tiré un profit. Cétait un déclic qui a fait comprendrequon pou- nLanarchiene mèneà riensur un terrain ),vait oserIambition.Oui, nousétionscapables résister Li- de à Certains vous ont indiqué du doigt, mêmeau sein du club...verpool, de Iinquiéter, déliminer Everton,de briller contreSé- je Possible, ne saispasmais,moi, je fais appelà Iintelligenceville, Olympiacos... fut une boufféedambition et dair pur Ce desgens.Je continuedaffirmer que Lucien DOnofrio sait trèspour tout le monde. bien où il va. Son discoursestclair. La priorité, cest Iexistence LEurope nétait-elle pas devenueplus importante que la du club. Ils ne mont jamais rien dit à proposde la santéfinan_Dl? cièredu club et je nai jamais rien demandé ce propos.Les sa- à lairesétaientpayésà heureer à temps. l,ai déjàdit,je le répète: Je le Standardest un grand club et il le prouvera encore.Il y a èu un reculqueje viensdexpliquer, etje ne croispasquejen suisres- ponsable. fait beaucoup < mauvaises Jai de choses Standard au > maisjai quandmêmecrééun collectif qui a étéà la basede tout. Jai convaincuJovanovic,égoistecommeun attaquant doit lêtre, de remplir desmissions défensives le côtégauche. sur Il Ia accepté sestacquittéde sa tâche.Et passeulement et bien, maistrèsbien.Lanarchiene mèneà rien surun terrain.Les bons joueursrespectent directives, les utiles à léquilibre collectif. Les très bons aussimais ils ajoutentde Iextra, en dépassant ca- leur dre de travail. Est-ce que les problèmes que les anciennesstars du Stan- dard connaissent létranger vous étonnent? à Oui, quandmême.Je suis surprispar ce que Dieumerci Mbo- kani a vécu à Monaco. Un bon Mbokani peut briller partout. Mais un Mbokani incompris,ou un mauvaisMbokani,ne peut réussirnulle part. Jai toujours admiré et soulignéla générosité de de Camargo. Cest précieuxet il le prouveen Allemagnemais Igor ne peutpasportertouteuneéquipe.Milan a éprouvédesdif- ficultés en Angleterreparcequil aime avoir le ballon. Or, en Premier League,les clubsjouent le plus souventen une touche. De plus, sesopposants directsne sontpas exactement mêmedu niveauquen JupilerLeague.Jene veux pasdénigrerla Dl belge maisquandon affrontela défense Newcastle, exemple, de par cest quandmêmeune autrepairede manches. Jova n, auraitévi- demment pu prévoir le départde RafaelBenitezqui le voulait ) pas www.spoRrMAcAztNE.BE sponr 09/02ll I roor | 3
  4. 4. rtémoin n"l) à Liverpool, ni le remplacement Roy Hodgsonpar Kenny Dal- de glish. Il nest évidemment responsable tous les problèmes pas de qui se posentà Liverpool. Je suis heureuxdavoir travaillé avec eux ou avec Defour ou Witsel. Leur destinpasseaussipar létranger.Axel a fait le tour de la questionen Belgique,Steven aussi... La mentalité desjoueurs a-t-elle changé cesdernières an- nées? Oui. Leur statuta évolué.Il y a désormais armées des dimpre- sarioset dagents.Ce sont de faux bons amis,ftès dangereux. Ils mélangent tout, déstabilisentleursjoueurs à leur profit. Le foot- ball estdevenuun marché,un spectacle. joueursembrassent Des un maillot, lui jurent fidélité avantden faire de mêmeailleurs, six mois plus tard.Cest un desfacteurs a beaucoup qui changé dansnotre métier.Au RacingJet,jai connuRaymondGoethals. Je vois cela ici, en France,maispasdansles émissions télévisées Il avait dailleurs voulu memmenerà Anderlechtmais cela na en Angleterre. paspu seréaliser.Goethals nétait pasun entraîneurmaisbien un A votre place,est-onun homme seul? managerà Ianglaise.Il parlait beaucoup avectout le monde. Un coachestun hommetrès,trèsseul... coacha besoin Un Cest important.Goethals le mesuraitpeut-être ne pas.A Iheure davoir desgensautourde lui pour échanger idées.Quand des actuelle,ce qui se passe en-dehors terrain est important.Que du cesgensdisparaissent, Ientraîneur condamné. est Cest ce que dit un tel dansla presse? Qui estinvité sur un plateaude télé? jai ressenti la fin de ma premièresaisonau Standard. à Est-ce Aujourdhui, les rigolos,ce ne sontpasles coaches. fait, les En queje dérangeais Sclessin? à Personne peutrépondre cette ne à rigolos,on les voit à la télé,commele dit ma femme.Cest gê- question.Moi non plus. Jai toujours senti de la sympathiepour nantde voir desmecssemarrersurle dosdun coachqui souffre. moi en Belgique.Mais, là, jai regardéautour de moi dansle club. Personne..., javais compris.Un coacha 50.000questions en pennanence danssatête.Seul,il ne peutpastrouvertoutesles réponses. ( Uncoqchq 50.(m queslions petmonence en donssq lêle. ,r " [a diflérencese fera de plusen plus Farle talent " Ctest quoi une saisonréussiepour vous? Questiondifficile. Je penseà la montéeen Ll avecNancy. Mais je rangece quejai vécuau Standard sommet. au Gagnerce titre au bout des test-matches contreAnderlecht,cétait fort, émouvant, exceptionnel. nai eu quun momentvéritablement Je triste, à Monaco. Je me souviensausside beauxmomentsau SportingPortugal,à Rennes, Al-Jazira mais au Standard, y a à il eu tellementde magie. Où va le football moderne? LEspagnemontrele chemin à suivre.Le talent doit sefondre dansle collectif. Physiquement, ne progressera tellement. on plus Parcontre,la différencesefera de plus en plus par le talent. Aimeriez-vous marquer le football comme votre compa- triote Stefan Kovacs Ia fait à IAjax dAmsterdam ? Non,je ne peuxpas.Il a fait quoi, là? Il a lancé... Lancer Ajax ? Je vais reprendresesmots.Il a surtouteu la sa- gesse ne rien changer de aprèsRinus Michels.Les choses étaient en place.En France, a bien bosséavecle soutiende Georges il Boulognemais les Bleus ont véritablement décollé avecMichel Hidaleo... r | 4 sponr roorog/02lr www.spoRrilAcAzrNE.BE r

×