MARIA MONTESSORI                     1                      1870 – 1952                  DOCTORESSE, PSYCHOLOGUE ET PÉDAGO...
LA PEDAGOGIE                                                      2 MONTESSORICe n’est pas une « méthode » mais une ambian...
3L’ENFANTD’AUJOURD’HUI Le monde de demain   Réunion d’information du 1er septembre 2012
31 août 2012 :    142ème anniversaire de Maria Montessori4
5L’ENFANT EST SONPROPRECONSTRUCTEURL’éducateur en est seulement lecollaborateur
6     0 – 3 ANSL’enfant d’aujourd’hui, le monde dedemain
0 à 3 ans7                      L’enfant vit au travers de son                       environnement par une forte    Pério...
0 à 3 ans8                   Un adulte acquiert une connaissance                   avec son intelligence.    Construction ...
9     3 – 6 ANSL’enfant d’aujourd’hui, le monde dedemain
3 à 6 ans10                   C’est une nouvelle vie qui redémarre                   parce que la conscience qui s’est    ...
3 à 6 ans11                   L’enfant conquiert consciemment son                   milieu pour entrer dans une nouvelle  ...
3 à 6 ans12                   Période d’imitation intelligente au                   travers de laquelle, l’enfant se prépa...
13        6 – 12 ANSVOLONTE ET OBEISSANCE   L’enfant d’aujourd’hui, le monde de   demain
6 à 12 ans14                   C’est la force naturelle de vie qui donne                   l’impulsion, la volonté. Ainsi,...
6 à 12 ans15                   Parce que l’écoute ne forme pas                   l’homme, parce que la répression     Déve...
6 à 12 ans16                   Après son indépendance physique                   acquise par l’expérience, l’enfant va    ...
Education ordinaire          Education Montessori17    Tout s’obtient par              La personnalité ne peut     l’ens...
Trois degrés d’obéissance18        1er degré : jusqu’à 3 ans, l’enfant n’est pas encore maître         de ses actes qui n...
19FINALITESDE LA VIE PRATIQUEL’enfant d’aujourd’hui, le monde dedemain
20         Exercices préliminaires     -   Se déplacer dans l’espace     -   Marcher sur une ligne     -   Déplacer une ta...
21       Soins du milieu intérieur et                extérieur -   Presser une éponge -   Utiliser des pinces à linge -   ...
22      Soins de la personne -   Cadres à boutons, fermetures     variées, nœuds -   Cirer les chaussures -   Se laver les...
23FINALITESDE LA VIESENSORIELLEL’enfant d’aujourd’hui, le monde dedemain
24              L’ordre -   Rangement -   Classification -   Tri                           Approche plus exacte de       ...
25                                      Tous les ateliers                                           -            Le langag...
26         Le mouvement -   Les emboîtements -   La tour des cubes -   L’escalier des prismes -   Les barres numériques   ...
27     Le raffinement sensoriel -   Perceptions visuelles :          les cubes binôme et trinôme          les boîtes de co...
28   ET AUSSI      …L’enfant d’aujourd’hui, le monde dedemain
29
30     Tous les ateliers sont conçus avec un autocontrôle de l’erreur      Développement     - du sens critique     - du ...
31  LE LANGAGEL’enfant d’aujourd’hui, le monde dedemain
Comment la pédagogie Montessori favorise t-     elle le langage ?32        Toute la pédagogie sensorielle         suscite...
Du langage à l’écriture33      C’est donc naturellement qu’il       va chercher à faire des mots     L’enfant va naturell...
L’écriture34     L’écriture vient avant la lecture qui     se met en place naturellement     pendant l’écriture     Il se ...
La lecture35     C’est seulement quand     l’enfant aura compris     l’intérêt des mots pour     exprimer sa pensée qu’il ...
La nature des mots36        Quand l’enfant maîtrise la lecture         avec les mots usuels on aborde le         matériel...
La conjugaison37        Ce mot qui hérisse les poils à         tant d’enfants et d’adultes,         deviendra un mot syno...
38     LESMATHEMATIQUESL’enfant d’aujourd’hui, le monde dedemain
39        Tout le matériel de mathématique est         sensoriel. Il sert à développer l’esprit logique         de l’enfa...
40        Ainsi avant même de savoir compter des         grands nombres, l’enfant saura les manipuler.     Cela lui procu...
La première numération de 1 à 1041
Le système décimalet la numération de position
2ème numération de 11 à l’infini43
Les quatre opérations44
La mémorisation des opérations45
Le passage à l’abstraction46
47  Aujourd’hui, 22 000écoles Montessori sur 6      continents
48Merci de votre écoute !    Réunion d’information du 1er septembre 2012
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'enfant d'aujourd'hui 12.09.01

542 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
542
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
53
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'enfant d'aujourd'hui 12.09.01

  1. 1. MARIA MONTESSORI 1 1870 – 1952 DOCTORESSE, PSYCHOLOGUE ET PÉDAGOGUE ITALIENNEDès le début des années 1900, elle représente son paysdans des congrès féministes et dénonce le travail desenfants.Elle pense déjà à une méthode universelledéducation pour les enfants à défaillance mentales maisaussi pour tous les enfants.Le 6 janvier 1907, elle inaugure son premier établissementla Casa dei Bambini (Maison des Enfants) à San-Lorenzodans un immeuble d’un quartier populaire Elle marque encore aujourd’hui le monde de l’enseignement
  2. 2. LA PEDAGOGIE 2 MONTESSORICe n’est pas une « méthode » mais une ambiance,On a cru qu’il suffisait pour l’éduquer, de lui enseigner desprincipes et de corriger ses défautsL’expérience a montré au contraire qu’il fallait lui ménager uneambiance adaptée, préparer les moyens nécessaires à sondéveloppementet puistransformer la personnalité de l’adulte dans ses rapports aveclui, L’éducateur en est seulement le collaborateur
  3. 3. 3L’ENFANTD’AUJOURD’HUI Le monde de demain Réunion d’information du 1er septembre 2012
  4. 4. 31 août 2012 : 142ème anniversaire de Maria Montessori4
  5. 5. 5L’ENFANT EST SONPROPRECONSTRUCTEURL’éducateur en est seulement lecollaborateur
  6. 6. 6 0 – 3 ANSL’enfant d’aujourd’hui, le monde dedemain
  7. 7. 0 à 3 ans7  L’enfant vit au travers de son environnement par une forte Période de sensibilité à l’entourage et à l’esprit l’ambiance. absorbant  Il assimile son entourage non par l’esprit, mais par un vécu. =  Tous les organes des sens ouvrent cet esprit d’absorption globale. Construction Pour preuve, le langage que de l’enfant acquiert par simple l’inconscient immersion. A 2 ans ½, personne ne lui a appris à parler et pourtant il sait
  8. 8. 0 à 3 ans8 Un adulte acquiert une connaissance avec son intelligence. Construction  Il est comme un récipient dans lequel se déversent les impressions. Il reste distinct de la vie de son contenu. psychique Un enfant absorbe une connaissance avec sa vie psychique.  Chez lui, les impressions pénètrent dans son esprit et s’incarnent en lui.  Il a la psychologie d’un conquérant du monde qu’il assimile pour en former son propre corps psychique.
  9. 9. 9 3 – 6 ANSL’enfant d’aujourd’hui, le monde dedemain
  10. 10. 3 à 6 ans10 C’est une nouvelle vie qui redémarre parce que la conscience qui s’est construite secrètement comme la partie Développeme cachée d’un iceberg, se manifeste pleine nt de la et lucide.  La personnalité acquiert alors son unité et conscience par conséquent la mémoire. L’adulte n’a aucun souvenir de sa petite enfance en deçà de cette période consciente, bien que ce soit pendant cette première période de la vie que tout s’est construit en partant de rien.
  11. 11. 3 à 6 ans11 L’enfant conquiert consciemment son milieu pour entrer dans une nouvelle période de véritable construction. Développeme  C’est un être contemplatif avec une apparence passivité. nt de la  Il devient son propre guide. conscience  Ses mains se montrent actives. Elles deviennent un organe de préhension de l’intelligence.  C’est l’âge bienheureux du jeu. Le rôle de l’éducateur est de permettre à l’esprit absorbant de continuer à opérer en l’enfant
  12. 12. 3 à 6 ans12 Période d’imitation intelligente au travers de laquelle, l’enfant se prépare à faire partie de la société : Développeme  Objets proportionnés à sa taille et à ses nt de la possibilités afin qu’il évolue en maître dans conscience son milieu. Le développement du caractère social en découle spontanément. Il trouve sa place dans cette société.
  13. 13. 13 6 – 12 ANSVOLONTE ET OBEISSANCE L’enfant d’aujourd’hui, le monde de demain
  14. 14. 6 à 12 ans14 C’est la force naturelle de vie qui donne l’impulsion, la volonté. Ainsi, dès que l’enfant accomplit une action volontaire, Développeme il expérimente cette force intérieure qui se développe en lui. nt de la volonté  Notre rôle d’éducateur est de permettre à l’enfant cette expérience de la volonté qui, à l’état naturel pousse aux actions bénéfiques de la vie.  Le désordre et la violence sont des signes de déviation et de souffrance.  Une phrase d’enfant montessorien : « Nous ne faisons pas ce que nous
  15. 15. 6 à 12 ans15 Parce que l’écoute ne forme pas l’homme, parce que la répression Développeme bloque la volonté, parce que seul le nt de la travail pratique et l’expérience volonté conduisent à la maturité :  l’œuvre de l’adulte n’est pas d’enseigner, mais d’aider l’esprit de l’enfant dans le travail de son développement .
  16. 16. 6 à 12 ans16 Après son indépendance physique acquise par l’expérience, l’enfant va Développeme chercher à acquérir son nt du indépendance mentale, raisonneme Il va chercher la raison des choses, nt
  17. 17. Education ordinaire Education Montessori17  Tout s’obtient par  La personnalité ne peut l’enseignement et se développer que par l’exemple du maître. l’exercice.  Enfant considéré comme  Individu actif essentiellement réceptif.  L’imagination et la  On pense développer volonté restent inertes l’imagination en racontant quand l’enfant est réduit des histoires enchantées. à regarder ou écouter le  L’obéissance est la base maître. de l’enseignement, aussi toute tentative de  L’obéissance est une résistance de la part de sublimation de la l’enfant est réprimée volonté. Elle est le point comme une force de de départ rébellion. du perfectionnement.
  18. 18. Trois degrés d’obéissance18  1er degré : jusqu’à 3 ans, l’enfant n’est pas encore maître de ses actes qui ne sont pas encore affinés. Il ne parvient pas à obéir à sa propre volonté, encore moins à celle d’un autre Obéissance / désobéissance  2ème degré : l’habileté est plus solide. L’enfant peut absorber la volonté de l’autre et agir en conséquence. Obéissance au-delà de l’attente si on offre à l’enfant de suivre les lois de la nature.  3ème degré : l’enfant perçoit l’autorité d’une personne dont il sent la supériorité capable de grandir en lui-même et lui donner de la joie. Impatience à obéir.
  19. 19. 19FINALITESDE LA VIE PRATIQUEL’enfant d’aujourd’hui, le monde dedemain
  20. 20. 20 Exercices préliminaires - Se déplacer dans l’espace - Marcher sur une ligne - Déplacer une table, une chaise - Fermer une porte, un robinet - Dérouler et rouler un tapis - Porter un plateau ou une  Orientation spatiale corbeille et conscience de - Nettoyer : balayer, épousseter, brosser l’espace - Faire le silence  Coordination motrice
  21. 21. 21 Soins du milieu intérieur et extérieur - Presser une éponge - Utiliser des pinces à linge - Ouvrir et fermer : boîtes, flacons, cadenas,  Adaptation et - Visser, dévisser - Transvaser graines, eau, confiance en - Allumer, éteindre une bougie l’environnement - Astiquer des cuivres auquel appartient - Cirer une chaussure l’enfant. - Nettoyer un miroir  Habileté - Soin des plantes et animaux - Plier du papier, du tissu  Préparation du poignet, des mains,
  22. 22. 22 Soins de la personne - Cadres à boutons, fermetures variées, nœuds - Cirer les chaussures - Se laver les mains, le visage - Coudre  Savoir faire comme les grands construit la confiance en soi- même.  Meilleure
  23. 23. 23FINALITESDE LA VIESENSORIELLEL’enfant d’aujourd’hui, le monde dedemain
  24. 24. 24 L’ordre - Rangement - Classification - Tri  Approche plus exacte de la réalité de son environnement avec les sens  Expérimentation des comparaisons, des
  25. 25. 25 Tous les ateliers - Le langage Montessori, au-delà de - Nomination de la perception par l’aspect pratique ou l’éducateur sensoriel, participent au - Reconnaissance de la perception développement et à par l’enfant l’enrichissement du - Appropriation et restitution par vocabulaire l’enfant = vérification de l’acquis  Nomination des concepts  Construction de l’intelligence =
  26. 26. 26 Le mouvement - Les emboîtements - La tour des cubes - L’escalier des prismes - Les barres numériques  Affinement de l’usage des mains
  27. 27. 27 Le raffinement sensoriel - Perceptions visuelles : les cubes binôme et trinôme les boîtes de couleurs 1,2,3 les plaques baryques les triangles constructeurs - Perceptions auditives :  L’enfant atteint les boîtes à bruits un grand - Perceptions olfactives : raffinement avec les flacons à odeurs certains - Perceptions tactiles : matériels les étoffes, lisse, rugueux  Observation les sacs mystères  Réflexion - Perceptions gustatives : les goûts  Raisonnement
  28. 28. 28 ET AUSSI …L’enfant d’aujourd’hui, le monde dedemain
  29. 29. 29
  30. 30. 30 Tous les ateliers sont conçus avec un autocontrôle de l’erreur  Développement - du sens critique - du goût de l’exactitude - de l’auto-activité et auto-éducation - de la socialisation - de la confiance par une perte de dépendance au profit d’une plus grande autonomie
  31. 31. 31 LE LANGAGEL’enfant d’aujourd’hui, le monde dedemain
  32. 32. Comment la pédagogie Montessori favorise t- elle le langage ?32  Toute la pédagogie sensorielle suscite la curiosité, donc soulève des questionnements, des réflexions qui invitent naturellement l’enfant à s’exprimer  Il devient un chercheur  Il comprend l’importance du mot dans la quête de son environnement
  33. 33. Du langage à l’écriture33  C’est donc naturellement qu’il va chercher à faire des mots L’enfant va naturellement être attiré par tout le matériel du langage : - les lettres rugueuses - les lettres mobiles - les nomenclatures muettes et renseignées : botanique, animaux, objets quotidiens,
  34. 34. L’écriture34 L’écriture vient avant la lecture qui se met en place naturellement pendant l’écriture Il se prépare à l’écriture avec le matériel pour dessiner les formes : - Contrôle moteur et visuel du tracé - Préparation à l’art et au dessin - Affinement du sens de l’esthétique
  35. 35. La lecture35 C’est seulement quand l’enfant aura compris l’intérêt des mots pour exprimer sa pensée qu’il sera attiré par la lecture des livres, des fiches de lecture, des nomenclatures Il aura alors accès élargi au monde qu’il a tant soif de découvrir
  36. 36. La nature des mots36  Quand l’enfant maîtrise la lecture avec les mots usuels on aborde le matériel de grammaire,  Les symboles permettent à l’enfant de visualiser la structure de la phrase : - le nom - l’article - l’adjectif - le verbe - le pronom
  37. 37. La conjugaison37  Ce mot qui hérisse les poils à tant d’enfants et d’adultes, deviendra un mot synonyme de plaisir tant elle est judicieusement abordée avec le matériel de Maria Montessori,  L’enfant aura le plaisir de construire des phrases de plus en plus compliquées pour pousser toujours plus loin sa découverte
  38. 38. 38 LESMATHEMATIQUESL’enfant d’aujourd’hui, le monde dedemain
  39. 39. 39  Tout le matériel de mathématique est sensoriel. Il sert à développer l’esprit logique de l’enfant et dès l’âge de 4 ans, s’il a acquis une grande capacité de concentration, elle lui seront présentées.  Le matériel mathématique est concret. En le combinant, le séparant, le partageant, le comptant et le comparant, l’enfant comprend la logique mathématique et le fonctionnement des quatre opérations arithmétiques de base.
  40. 40. 40  Ainsi avant même de savoir compter des grands nombres, l’enfant saura les manipuler. Cela lui procure de la joie car il prend conscience qu’un monde immense s’ouvre à lui. La matérialisation permet à l’enfant de cheminer naturellement vers l’abstraction.
  41. 41. La première numération de 1 à 1041
  42. 42. Le système décimalet la numération de position
  43. 43. 2ème numération de 11 à l’infini43
  44. 44. Les quatre opérations44
  45. 45. La mémorisation des opérations45
  46. 46. Le passage à l’abstraction46
  47. 47. 47 Aujourd’hui, 22 000écoles Montessori sur 6 continents
  48. 48. 48Merci de votre écoute ! Réunion d’information du 1er septembre 2012

×