SlideShare une entreprise Scribd logo
Consommation de pornographie
et échange de sextos chez les
adolescents : que disent les
chercheurs et que
recommandent les praticiens ?
Prof. Jakob Pastötter, président de la Deutsche Gesellschaft für Sozialwissenschaftliche
Sexualforschung (DGSS) et professeur à la American Academy of Clinical Sexologists
Consommation de produits
pornographiques par les jeunes
• Tous les enfants sont confrontés à la
pornographie entre l’âge de l’école enfantine
et la puberté
• Avant la puberté, la consommation régulière
est moins importante
• « Consommation » = observation +
masturbation
• 50 % chez les garçons après la puberté
• Niveau plus faible mais en augmentation
chez les filles
1. Quels sites web pornographiques les jeunes consultent-ils ?
2. Pendant combien de temps ?
3. Les jeunes qui consomment de la pornographie sur Internet
se masturbent-ils et, le cas échéant, à quel âge
commencent-ils à le faire ?
4. Existe-t-il un lien entre l’âge, le sexe, la masturbation et la
durée ou le type de consommation ?
5. Observe-t-on une influence sur le système de valeurs et les
comportements sexuels ?
6. Existe-t-il un lien entre certains troubles psychiques (par ex.
dépression, TDAH) et la consommation de pornographie ou
le sexting ?
7. Existe-t-il un lien avec les troubles sexuels (par ex.
éjaculation précoce ou retardée, vaginisme) ?
8. Comment la pornographie agit-elle sur les jeunes ?
Questions de recherche en sexologie
1. Quatre faiblesses méthodologiques
1) Absence d’une définition universelle du développement
psychosexuel
2) Absence d’une définition universelle de la pornographie
3) Absence d’une description des effets, positifs ou négatifs,
de la consommation de produits pornographiques
4) Surévaluation de la capacité du groupe cible à s’informer et
non-prise en compte du « Third-person effect »
2. Dispositions légales
3. Accélération de l’évolution technique
Défis de la recherche empirique
Qu’est-ce que la pornographie (sur Internet) ?
Nombre de films produits aux USA, 1988-2006
Source : Adult Entertainment Guide, 2006
Qu’est-ce que la pornographie (sur Internet) ?
• Gain financier
Derniers chiffres disponibles (2006) :
17 milliards de dollars
• Quantité remarquable
• Pornocopia
amateurs, anal, culs, Asiatiques, poilu, bisexuel, noir, blonde, fellation, brunette,
casting, éjaculation faciale, pornos allemands, pornos français, gros seins, petits
seins, gode, dominatrice, fétichisme, gay, sexualité de groupe, masturbation,
hardcore, ménagères, hollywood, flagrant délit, interracial, infirmières, latine,
lesbienne, massage, mature, milf, modèle, urophagie, outdoor, point de vue,
porno classique, pornostar, privé, punk/gothic/emo, réalité, femmes mûres,
séries, softcore, solo girl, solo male, squirting, étudiantes, avaler, adolescent,
threesome, uniformes, vidéorama, voyeur.
Qu’est-ce que la pornographie (sur Internet) ?
Aucune restriction d’accès
Qu’est-ce que la pornographie (sur Internet) ?
Qu’est-ce que la pornographie (sur Internet) ?
1. Les normes de qualité des logiciels de
filtrage sont dépassées par l’évolution
technique (smartphones)
2. Les prescriptions nationales de
protection de la jeunesse ne sont pas
respectées sur Internet ni quand il y a
sexting
3. Réaction habituelle : détresse et/ou
minimisation
Prévention
Complexité du développement psychosexuel
• orientation sexuelle, identité et rôle sexuels, besoin
de vie privée et d’intimité, besoin et expérimentation
du plaisir et de l’excitation
• éléments exerçant une influence : mode de vie,
environnement, évolution et réactions corporelles
• interaction complexe entre comportements,
sensations liées à la sexualité et connaissances
acquises
Interaction de facteurs génétiques, hormonaux,
et sociaux au cours du développement humain
Conséquences de la consommation de produits
pornographiques chez les jeunes
Comportement sexualisé
• Propos obscènes et discours obsessionnel sur le
sexe
• Exhibitionnisme
• Masturbation en public
• Pratique du sexe
• Les filles sont poussées au sexting
• Les filles sont sujettes à des insultes à caractère
sexuel
Conséquence de la pornographie chez les
adultes
1. Effet peur-plaisir
2. Effet de normalisation
3. Manifestation d’un sentiment d’autocontrainte lors de
la visualisation de contenus à caractère sexuel
4. Conditionnement sexuel par la combinaison
consommation visuelle/masturbation
5. Diminution des réactions aux stimulations sexuelles
de son/sa partenaire réel/le
6. Diminution de la capacité à mener une vie de couple
Modèles explicatifs pour la pornographie
• Théorie de Milton Diamond (recul des
agressions sexuelles) ?
• Désensibilisation (indifférence aux stimuli
sexuels) ?
• Etape du processus de civilisation (Anthony
Giddens et son modèle de la « relation pure ») ?
• Education sexuelle (témoignage des jeunes) ?
• La sexualité réduite à la masturbation (« monade
masturbatoire ») ?
• Meilleure maîtrise de la sensation de plaisir
(contrôle de l’orgasme) ?
Recommandations pour la pratique
• Ne pas minimiser la pornographie, ni
condamner les jeunes
• Analyser la consommation des médias
• Relever la fonction de modèle des adultes
par rapport à la consommation de médias
• Rôle de l’école : remettre en cause la
normalisation
• Attirer l’attention sur les risques potentiels
• Déployer des modèles relationnels pour la
sexualité

Contenu connexe

En vedette

Financement etablissements publics de sante
Financement etablissements publics de santeFinancement etablissements publics de sante
Financement etablissements publics de santeThierry Labro
 
Chouette effraie
Chouette effraieChouette effraie
Chouette effraiecoolraoul76
 
Tamsirt2imenzayenimezwurantirapremiersprincipesdetranscription 121212150019-p...
Tamsirt2imenzayenimezwurantirapremiersprincipesdetranscription 121212150019-p...Tamsirt2imenzayenimezwurantirapremiersprincipesdetranscription 121212150019-p...
Tamsirt2imenzayenimezwurantirapremiersprincipesdetranscription 121212150019-p...AGELLID Bucama
 
Sistema de evaluacion 04 decálogo
Sistema de evaluacion 04  decálogoSistema de evaluacion 04  decálogo
Sistema de evaluacion 04 decálogo
Adalberto
 
Clase del martes 8 de abril de 2014
Clase del martes 8 de abril de 2014Clase del martes 8 de abril de 2014
Clase del martes 8 de abril de 2014
Gonzalo Jiménez
 
B2 24
B2 24B2 24
19 et 20 novembre 2015 | Dispositifs médicaux Dossier Technique / Dossier de ...
19 et 20 novembre 2015 | Dispositifs médicaux Dossier Technique / Dossier de ...19 et 20 novembre 2015 | Dispositifs médicaux Dossier Technique / Dossier de ...
19 et 20 novembre 2015 | Dispositifs médicaux Dossier Technique / Dossier de ...
Market iT
 
Docencia 3 Proyecto De InvestigacióN. ParticipacióN Del Padres De Familia Es ...
Docencia 3 Proyecto De InvestigacióN. ParticipacióN Del Padres De Familia Es ...Docencia 3 Proyecto De InvestigacióN. ParticipacióN Del Padres De Familia Es ...
Docencia 3 Proyecto De InvestigacióN. ParticipacióN Del Padres De Familia Es ...
Adalberto
 
Diseño de abanicos ii
Diseño de abanicos iiDiseño de abanicos ii
Diseño de abanicos ii
Mariajoacosta
 
Dialogodelpieconelpene
DialogodelpieconelpeneDialogodelpieconelpene
Dialogodelpieconelpene
gueste4839
 
Diaporama BPI
Diaporama BPIDiaporama BPI
Chronic Renal Failure (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Chronic Renal Failure (French) Symposia - The CRUDEM FoundationChronic Renal Failure (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Chronic Renal Failure (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
The CRUDEM Foundation
 
Casinonews Avril/mai/juin 2014
Casinonews Avril/mai/juin 2014 Casinonews Avril/mai/juin 2014
Casinonews Avril/mai/juin 2014 Aurélie Vaucher
 
trabajo
trabajotrabajo
trabajo
guest8a0ea374
 
Presentacion Yusef Hassan
Presentacion Yusef HassanPresentacion Yusef Hassan
Presentacion Yusef Hassan
search congress
 

En vedette (20)

Financement etablissements publics de sante
Financement etablissements publics de santeFinancement etablissements publics de sante
Financement etablissements publics de sante
 
Chouette effraie
Chouette effraieChouette effraie
Chouette effraie
 
Tamsirt2imenzayenimezwurantirapremiersprincipesdetranscription 121212150019-p...
Tamsirt2imenzayenimezwurantirapremiersprincipesdetranscription 121212150019-p...Tamsirt2imenzayenimezwurantirapremiersprincipesdetranscription 121212150019-p...
Tamsirt2imenzayenimezwurantirapremiersprincipesdetranscription 121212150019-p...
 
Sistema de evaluacion 04 decálogo
Sistema de evaluacion 04  decálogoSistema de evaluacion 04  decálogo
Sistema de evaluacion 04 decálogo
 
Clase del martes 8 de abril de 2014
Clase del martes 8 de abril de 2014Clase del martes 8 de abril de 2014
Clase del martes 8 de abril de 2014
 
B2 24
B2 24B2 24
B2 24
 
19 et 20 novembre 2015 | Dispositifs médicaux Dossier Technique / Dossier de ...
19 et 20 novembre 2015 | Dispositifs médicaux Dossier Technique / Dossier de ...19 et 20 novembre 2015 | Dispositifs médicaux Dossier Technique / Dossier de ...
19 et 20 novembre 2015 | Dispositifs médicaux Dossier Technique / Dossier de ...
 
Docencia 3 Proyecto De InvestigacióN. ParticipacióN Del Padres De Familia Es ...
Docencia 3 Proyecto De InvestigacióN. ParticipacióN Del Padres De Familia Es ...Docencia 3 Proyecto De InvestigacióN. ParticipacióN Del Padres De Familia Es ...
Docencia 3 Proyecto De InvestigacióN. ParticipacióN Del Padres De Familia Es ...
 
Question6
Question6Question6
Question6
 
Les vraies valeurs
Les vraies valeursLes vraies valeurs
Les vraies valeurs
 
Diseño de abanicos ii
Diseño de abanicos iiDiseño de abanicos ii
Diseño de abanicos ii
 
Dialogodelpieconelpene
DialogodelpieconelpeneDialogodelpieconelpene
Dialogodelpieconelpene
 
Diaporama BPI
Diaporama BPIDiaporama BPI
Diaporama BPI
 
Presentation
PresentationPresentation
Presentation
 
Chronic Renal Failure (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Chronic Renal Failure (French) Symposia - The CRUDEM FoundationChronic Renal Failure (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Chronic Renal Failure (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
 
Casinonews Avril/mai/juin 2014
Casinonews Avril/mai/juin 2014 Casinonews Avril/mai/juin 2014
Casinonews Avril/mai/juin 2014
 
trabajo
trabajotrabajo
trabajo
 
Burundinote2011 fidh
Burundinote2011 fidhBurundinote2011 fidh
Burundinote2011 fidh
 
Cap de Creus Sud
Cap de Creus SudCap de Creus Sud
Cap de Creus Sud
 
Presentacion Yusef Hassan
Presentacion Yusef HassanPresentacion Yusef Hassan
Presentacion Yusef Hassan
 

Similaire à Ws 7 ppt_pastoetter_f_web

Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionLe slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
CripsIDF
 
Les français et les représentations sur le viol et les violences sexuelles
Les français et les représentations sur le viol et les violences sexuellesLes français et les représentations sur le viol et les violences sexuelles
Les français et les représentations sur le viol et les violences sexuelles
Ipsos France
 
Declaration ted, sexualite
Declaration ted, sexualiteDeclaration ted, sexualite
Declaration ted, sexualite
Marta Montoro
 
Es 2016 atelier 3 caroline rebhi
Es 2016 atelier 3 caroline rebhiEs 2016 atelier 3 caroline rebhi
Es 2016 atelier 3 caroline rebhi
docplanning
 
De l’image vue à l’image reproduite - consommation de pornographie et pratiqu...
De l’image vue à l’image reproduite - consommation de pornographie et pratiqu...De l’image vue à l’image reproduite - consommation de pornographie et pratiqu...
De l’image vue à l’image reproduite - consommation de pornographie et pratiqu...
Lisa Berthon
 
IL EST TEMPS DE DÉFINIR LA FRONTIÈRE EN MATIÈRE DE CULTURE DU VIOL, DE SEXTAG...
IL EST TEMPS DE DÉFINIR LA FRONTIÈRE EN MATIÈRE DE CULTURE DU VIOL, DE SEXTAG...IL EST TEMPS DE DÉFINIR LA FRONTIÈRE EN MATIÈRE DE CULTURE DU VIOL, DE SEXTAG...
IL EST TEMPS DE DÉFINIR LA FRONTIÈRE EN MATIÈRE DE CULTURE DU VIOL, DE SEXTAG...
PraTIC / projet de l'UQAM
 
Les risques de santé dans l'industrie du film adulte
Les risques de santé dans l'industrie du film adulteLes risques de santé dans l'industrie du film adulte
Les risques de santé dans l'industrie du film adulte
Nicolas Kluger
 
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
CripsIDF
 
Mieux comprendre l'agentivité sexuelle dans la pédagogie féministe en éduca...
Mieux comprendre l'agentivité sexuelle dans la pédagogie féministe en éduca...Mieux comprendre l'agentivité sexuelle dans la pédagogie féministe en éduca...
Mieux comprendre l'agentivité sexuelle dans la pédagogie féministe en éduca...
Julie Descheneaux
 
Contre abus-sexuel-enfants-sourds
Contre abus-sexuel-enfants-sourdsContre abus-sexuel-enfants-sourds
Contre abus-sexuel-enfants-sourds
Nguyen Linh
 
De quelques pratiques numériques des jeunes et de leurs enjeux slideshare
De quelques pratiques numériques des jeunes et de leurs enjeux   slideshareDe quelques pratiques numériques des jeunes et de leurs enjeux   slideshare
De quelques pratiques numériques des jeunes et de leurs enjeux slideshare
MarielleStines
 
La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?
La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?
La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?
Grégoire Plus
 
Partiel psycho social
Partiel psycho socialPartiel psycho social
Partiel psycho social
Institut de psychologie Lyon 2 L2
 
La maltraitance des enfants
La maltraitance des enfantsLa maltraitance des enfants
La maltraitance des enfants
Harris Interactive France
 
Rôle d'Internet dans les rencontres sexuelles chez les gays : aspects méthodo...
Rôle d'Internet dans les rencontres sexuelles chez les gays : aspects méthodo...Rôle d'Internet dans les rencontres sexuelles chez les gays : aspects méthodo...
Rôle d'Internet dans les rencontres sexuelles chez les gays : aspects méthodo...
CripsIDF
 
Discapacidad intelectual y sexualidad frances
Discapacidad intelectual y sexualidad  francesDiscapacidad intelectual y sexualidad  frances
Discapacidad intelectual y sexualidad francesMarta Montoro
 
La veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophiles
La veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophilesLa veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophiles
La veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophiles
Red Guy
 
Animations du Crips auprès de jeunes handicapés
Animations du Crips auprès de jeunes handicapésAnimations du Crips auprès de jeunes handicapés
Animations du Crips auprès de jeunes handicapés
CripsIDF
 
Ajoutez plus d’informations à votre téléversement
Ajoutez plus d’informations à votre téléversementAjoutez plus d’informations à votre téléversement
Ajoutez plus d’informations à votre téléversement
elbakkalim30
 

Similaire à Ws 7 ppt_pastoetter_f_web (20)

Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionLe slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
 
Hommes victimes
Hommes victimesHommes victimes
Hommes victimes
 
Les français et les représentations sur le viol et les violences sexuelles
Les français et les représentations sur le viol et les violences sexuellesLes français et les représentations sur le viol et les violences sexuelles
Les français et les représentations sur le viol et les violences sexuelles
 
Declaration ted, sexualite
Declaration ted, sexualiteDeclaration ted, sexualite
Declaration ted, sexualite
 
Es 2016 atelier 3 caroline rebhi
Es 2016 atelier 3 caroline rebhiEs 2016 atelier 3 caroline rebhi
Es 2016 atelier 3 caroline rebhi
 
De l’image vue à l’image reproduite - consommation de pornographie et pratiqu...
De l’image vue à l’image reproduite - consommation de pornographie et pratiqu...De l’image vue à l’image reproduite - consommation de pornographie et pratiqu...
De l’image vue à l’image reproduite - consommation de pornographie et pratiqu...
 
IL EST TEMPS DE DÉFINIR LA FRONTIÈRE EN MATIÈRE DE CULTURE DU VIOL, DE SEXTAG...
IL EST TEMPS DE DÉFINIR LA FRONTIÈRE EN MATIÈRE DE CULTURE DU VIOL, DE SEXTAG...IL EST TEMPS DE DÉFINIR LA FRONTIÈRE EN MATIÈRE DE CULTURE DU VIOL, DE SEXTAG...
IL EST TEMPS DE DÉFINIR LA FRONTIÈRE EN MATIÈRE DE CULTURE DU VIOL, DE SEXTAG...
 
Les risques de santé dans l'industrie du film adulte
Les risques de santé dans l'industrie du film adulteLes risques de santé dans l'industrie du film adulte
Les risques de santé dans l'industrie du film adulte
 
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
Résumé de l'évaluation / action de "Tony jeune gay"
 
Mieux comprendre l'agentivité sexuelle dans la pédagogie féministe en éduca...
Mieux comprendre l'agentivité sexuelle dans la pédagogie féministe en éduca...Mieux comprendre l'agentivité sexuelle dans la pédagogie féministe en éduca...
Mieux comprendre l'agentivité sexuelle dans la pédagogie féministe en éduca...
 
Contre abus-sexuel-enfants-sourds
Contre abus-sexuel-enfants-sourdsContre abus-sexuel-enfants-sourds
Contre abus-sexuel-enfants-sourds
 
De quelques pratiques numériques des jeunes et de leurs enjeux slideshare
De quelques pratiques numériques des jeunes et de leurs enjeux   slideshareDe quelques pratiques numériques des jeunes et de leurs enjeux   slideshare
De quelques pratiques numériques des jeunes et de leurs enjeux slideshare
 
La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?
La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?
La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?
 
Partiel psycho social
Partiel psycho socialPartiel psycho social
Partiel psycho social
 
La maltraitance des enfants
La maltraitance des enfantsLa maltraitance des enfants
La maltraitance des enfants
 
Rôle d'Internet dans les rencontres sexuelles chez les gays : aspects méthodo...
Rôle d'Internet dans les rencontres sexuelles chez les gays : aspects méthodo...Rôle d'Internet dans les rencontres sexuelles chez les gays : aspects méthodo...
Rôle d'Internet dans les rencontres sexuelles chez les gays : aspects méthodo...
 
Discapacidad intelectual y sexualidad frances
Discapacidad intelectual y sexualidad  francesDiscapacidad intelectual y sexualidad  frances
Discapacidad intelectual y sexualidad frances
 
La veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophiles
La veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophilesLa veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophiles
La veille de Red Guy du 07.03.12 : Les neophiles
 
Animations du Crips auprès de jeunes handicapés
Animations du Crips auprès de jeunes handicapésAnimations du Crips auprès de jeunes handicapés
Animations du Crips auprès de jeunes handicapés
 
Ajoutez plus d’informations à votre téléversement
Ajoutez plus d’informations à votre téléversementAjoutez plus d’informations à votre téléversement
Ajoutez plus d’informations à votre téléversement
 

Plus de Jugend und Medien

Ws 5 ppt_magnin_f
Ws 5 ppt_magnin_fWs 5 ppt_magnin_f
Ws 5 ppt_magnin_f
Jugend und Medien
 
Ws 12 ppt_bosmans_e
Ws 12 ppt_bosmans_eWs 12 ppt_bosmans_e
Ws 12 ppt_bosmans_e
Jugend und Medien
 
Ws 1 ppt_roell_d_web
Ws 1 ppt_roell_d_webWs 1 ppt_roell_d_web
Ws 1 ppt_roell_d_web
Jugend und Medien
 
Keynote frau-meigs_d
Keynote frau-meigs_dKeynote frau-meigs_d
Keynote frau-meigs_d
Jugend und Medien
 
Keynote ppt frau-meigs_long_f
Keynote ppt frau-meigs_long_fKeynote ppt frau-meigs_long_f
Keynote ppt frau-meigs_long_f
Jugend und Medien
 
Ws 7 ppt_pastoetter_d_web
Ws 7 ppt_pastoetter_d_webWs 7 ppt_pastoetter_d_web
Ws 7 ppt_pastoetter_d_web
Jugend und Medien
 
Ws 10 ppt_luginbühl_d
Ws 10 ppt_luginbühl_dWs 10 ppt_luginbühl_d
Ws 10 ppt_luginbühl_d
Jugend und Medien
 
Ws 9 ppt_wallace_d
Ws 9 ppt_wallace_dWs 9 ppt_wallace_d
Ws 9 ppt_wallace_d
Jugend und Medien
 
Ws 6 ppt_saurwein_d
Ws 6 ppt_saurwein_dWs 6 ppt_saurwein_d
Ws 6 ppt_saurwein_d
Jugend und Medien
 
Ws 4 ppt_martignoni_f
Ws 4 ppt_martignoni_fWs 4 ppt_martignoni_f
Ws 4 ppt_martignoni_f
Jugend und Medien
 
Ws 9 ppt_steiner_d
Ws 9 ppt_steiner_dWs 9 ppt_steiner_d
Ws 9 ppt_steiner_d
Jugend und Medien
 
Ws 8 ppt_mulle_d
Ws 8 ppt_mulle_dWs 8 ppt_mulle_d
Ws 8 ppt_mulle_d
Jugend und Medien
 
Ws 3 ppt_hüppi_d
Ws 3 ppt_hüppi_dWs 3 ppt_hüppi_d
Ws 3 ppt_hüppi_d
Jugend und Medien
 
Ws 2 ppt_rochat_f
Ws 2 ppt_rochat_fWs 2 ppt_rochat_f
Ws 2 ppt_rochat_f
Jugend und Medien
 
Ws 2 ppt_jaun_d
Ws 2 ppt_jaun_dWs 2 ppt_jaun_d
Ws 2 ppt_jaun_d
Jugend und Medien
 
Keynote 2 petko_f
Keynote 2 petko_fKeynote 2 petko_f
Keynote 2 petko_f
Jugend und Medien
 
Keynote 2 petko_d
Keynote 2 petko_dKeynote 2 petko_d
Keynote 2 petko_d
Jugend und Medien
 

Plus de Jugend und Medien (20)

Ws 5 ppt_magnin_f
Ws 5 ppt_magnin_fWs 5 ppt_magnin_f
Ws 5 ppt_magnin_f
 
Ws 12 ppt_bosmans_e
Ws 12 ppt_bosmans_eWs 12 ppt_bosmans_e
Ws 12 ppt_bosmans_e
 
Ws 1 ppt_roell_d_web
Ws 1 ppt_roell_d_webWs 1 ppt_roell_d_web
Ws 1 ppt_roell_d_web
 
Keynote frau-meigs_d
Keynote frau-meigs_dKeynote frau-meigs_d
Keynote frau-meigs_d
 
Keynote ppt frau-meigs_long_f
Keynote ppt frau-meigs_long_fKeynote ppt frau-meigs_long_f
Keynote ppt frau-meigs_long_f
 
Ws 7 ppt_pastoetter_d_web
Ws 7 ppt_pastoetter_d_webWs 7 ppt_pastoetter_d_web
Ws 7 ppt_pastoetter_d_web
 
Ws 10 ppt_luginbühl_d
Ws 10 ppt_luginbühl_dWs 10 ppt_luginbühl_d
Ws 10 ppt_luginbühl_d
 
Ws 9 ppt_wallace_d
Ws 9 ppt_wallace_dWs 9 ppt_wallace_d
Ws 9 ppt_wallace_d
 
Ws 6 ppt_saurwein_d
Ws 6 ppt_saurwein_dWs 6 ppt_saurwein_d
Ws 6 ppt_saurwein_d
 
Ws 4 ppt_martignoni_f
Ws 4 ppt_martignoni_fWs 4 ppt_martignoni_f
Ws 4 ppt_martignoni_f
 
Ws 9 ppt_steiner_d
Ws 9 ppt_steiner_dWs 9 ppt_steiner_d
Ws 9 ppt_steiner_d
 
Ws 8 ppt_mulle_d
Ws 8 ppt_mulle_dWs 8 ppt_mulle_d
Ws 8 ppt_mulle_d
 
Ws 3 ppt_hüppi_d
Ws 3 ppt_hüppi_dWs 3 ppt_hüppi_d
Ws 3 ppt_hüppi_d
 
Ws 2 ppt_rochat_f
Ws 2 ppt_rochat_fWs 2 ppt_rochat_f
Ws 2 ppt_rochat_f
 
Ws 2 ppt_jaun_d
Ws 2 ppt_jaun_dWs 2 ppt_jaun_d
Ws 2 ppt_jaun_d
 
Keynote 2 petko_f
Keynote 2 petko_fKeynote 2 petko_f
Keynote 2 petko_f
 
Keynote 2 petko_d
Keynote 2 petko_dKeynote 2 petko_d
Keynote 2 petko_d
 
Fo03 waller fr
Fo03 waller frFo03 waller fr
Fo03 waller fr
 
Fo03 wenger de
Fo03 wenger deFo03 wenger de
Fo03 wenger de
 
Ws12 bergamin de
Ws12 bergamin deWs12 bergamin de
Ws12 bergamin de
 

Dernier

Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
IES Turina/Rodrigo/Itaca/Palomeras
 
Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
sewawillis
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
mrelmejri
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Yuma91
 
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Formation
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
Moukagni Evrard
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
MelDjobo
 

Dernier (13)

Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
 
Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
 
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
 

Ws 7 ppt_pastoetter_f_web

  • 1. Consommation de pornographie et échange de sextos chez les adolescents : que disent les chercheurs et que recommandent les praticiens ? Prof. Jakob Pastötter, président de la Deutsche Gesellschaft für Sozialwissenschaftliche Sexualforschung (DGSS) et professeur à la American Academy of Clinical Sexologists
  • 2. Consommation de produits pornographiques par les jeunes • Tous les enfants sont confrontés à la pornographie entre l’âge de l’école enfantine et la puberté • Avant la puberté, la consommation régulière est moins importante • « Consommation » = observation + masturbation • 50 % chez les garçons après la puberté • Niveau plus faible mais en augmentation chez les filles
  • 3. 1. Quels sites web pornographiques les jeunes consultent-ils ? 2. Pendant combien de temps ? 3. Les jeunes qui consomment de la pornographie sur Internet se masturbent-ils et, le cas échéant, à quel âge commencent-ils à le faire ? 4. Existe-t-il un lien entre l’âge, le sexe, la masturbation et la durée ou le type de consommation ? 5. Observe-t-on une influence sur le système de valeurs et les comportements sexuels ? 6. Existe-t-il un lien entre certains troubles psychiques (par ex. dépression, TDAH) et la consommation de pornographie ou le sexting ? 7. Existe-t-il un lien avec les troubles sexuels (par ex. éjaculation précoce ou retardée, vaginisme) ? 8. Comment la pornographie agit-elle sur les jeunes ? Questions de recherche en sexologie
  • 4. 1. Quatre faiblesses méthodologiques 1) Absence d’une définition universelle du développement psychosexuel 2) Absence d’une définition universelle de la pornographie 3) Absence d’une description des effets, positifs ou négatifs, de la consommation de produits pornographiques 4) Surévaluation de la capacité du groupe cible à s’informer et non-prise en compte du « Third-person effect » 2. Dispositions légales 3. Accélération de l’évolution technique Défis de la recherche empirique
  • 5. Qu’est-ce que la pornographie (sur Internet) ? Nombre de films produits aux USA, 1988-2006 Source : Adult Entertainment Guide, 2006
  • 6. Qu’est-ce que la pornographie (sur Internet) ? • Gain financier Derniers chiffres disponibles (2006) : 17 milliards de dollars • Quantité remarquable • Pornocopia amateurs, anal, culs, Asiatiques, poilu, bisexuel, noir, blonde, fellation, brunette, casting, éjaculation faciale, pornos allemands, pornos français, gros seins, petits seins, gode, dominatrice, fétichisme, gay, sexualité de groupe, masturbation, hardcore, ménagères, hollywood, flagrant délit, interracial, infirmières, latine, lesbienne, massage, mature, milf, modèle, urophagie, outdoor, point de vue, porno classique, pornostar, privé, punk/gothic/emo, réalité, femmes mûres, séries, softcore, solo girl, solo male, squirting, étudiantes, avaler, adolescent, threesome, uniformes, vidéorama, voyeur.
  • 7. Qu’est-ce que la pornographie (sur Internet) ? Aucune restriction d’accès
  • 8. Qu’est-ce que la pornographie (sur Internet) ?
  • 9. Qu’est-ce que la pornographie (sur Internet) ?
  • 10. 1. Les normes de qualité des logiciels de filtrage sont dépassées par l’évolution technique (smartphones) 2. Les prescriptions nationales de protection de la jeunesse ne sont pas respectées sur Internet ni quand il y a sexting 3. Réaction habituelle : détresse et/ou minimisation Prévention
  • 11. Complexité du développement psychosexuel • orientation sexuelle, identité et rôle sexuels, besoin de vie privée et d’intimité, besoin et expérimentation du plaisir et de l’excitation • éléments exerçant une influence : mode de vie, environnement, évolution et réactions corporelles • interaction complexe entre comportements, sensations liées à la sexualité et connaissances acquises Interaction de facteurs génétiques, hormonaux, et sociaux au cours du développement humain
  • 12. Conséquences de la consommation de produits pornographiques chez les jeunes Comportement sexualisé • Propos obscènes et discours obsessionnel sur le sexe • Exhibitionnisme • Masturbation en public • Pratique du sexe • Les filles sont poussées au sexting • Les filles sont sujettes à des insultes à caractère sexuel
  • 13. Conséquence de la pornographie chez les adultes 1. Effet peur-plaisir 2. Effet de normalisation 3. Manifestation d’un sentiment d’autocontrainte lors de la visualisation de contenus à caractère sexuel 4. Conditionnement sexuel par la combinaison consommation visuelle/masturbation 5. Diminution des réactions aux stimulations sexuelles de son/sa partenaire réel/le 6. Diminution de la capacité à mener une vie de couple
  • 14. Modèles explicatifs pour la pornographie • Théorie de Milton Diamond (recul des agressions sexuelles) ? • Désensibilisation (indifférence aux stimuli sexuels) ? • Etape du processus de civilisation (Anthony Giddens et son modèle de la « relation pure ») ? • Education sexuelle (témoignage des jeunes) ? • La sexualité réduite à la masturbation (« monade masturbatoire ») ? • Meilleure maîtrise de la sensation de plaisir (contrôle de l’orgasme) ?
  • 15. Recommandations pour la pratique • Ne pas minimiser la pornographie, ni condamner les jeunes • Analyser la consommation des médias • Relever la fonction de modèle des adultes par rapport à la consommation de médias • Rôle de l’école : remettre en cause la normalisation • Attirer l’attention sur les risques potentiels • Déployer des modèles relationnels pour la sexualité