Les pratiques RH d’intelligenceéconomique comme créatrices de    valeur pour l’entreprise        Études de cas de trois en...
Plan de l’exposé               MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Plan de l’exposé❖   Retour sur l’approche théorique et méthodologique                                             MUSCH J....
Plan de l’exposé❖   Retour sur l’approche théorique et méthodologique❖   Retour sur les trois études de cas               ...
Plan de l’exposé❖   Retour sur l’approche théorique et méthodologique❖   Retour sur les trois études de cas❖   Limites inh...
Plan de l’exposé❖   Retour sur l’approche théorique et méthodologique❖   Retour sur les trois études de cas❖   Limites inh...
Approche théorique               MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Approche théorique❖   Analyse des pratiques RH d’intelligence économique    suivant deux axes :                           ...
Approche théorique❖   Analyse des pratiques RH d’intelligence économique    suivant deux axes :             Orientation dé...
Approche théorique❖   Analyse des pratiques RH d’intelligence économique    suivant deux axes :             Orientation dé...
Approche théorique               MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Approche théorique❖   Analyse des rôles du service RH selon la typologie de    Dave Ulrich :                              ...
Approche théorique     ❖      Analyse des rôles du service RH selon la typologie de            Dave Ulrich :              ...
Approche théorique     ❖      Analyse des rôles du service RH selon la typologie de            Dave Ulrich :              ...
Approche théorique     ❖      Analyse des rôles du service RH selon la typologie de            Dave Ulrich :              ...
Approche théorique               MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Approche théorique❖   2 hypothèses :                     MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Approche théorique                        ❖      2 hypothèses :                                                           ...
Approche théorique                        ❖      2 hypothèses :                                                           ...
Approche théorique                        ❖      2 hypothèses :                                                           ...
Méthodologie               MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Méthodologie❖   Recours aux études de cas :                                  MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Méthodologie❖       Recours aux études de cas :    ❖     Entretiens qualitatifs avec des acteurs clés                     ...
Méthodologie❖       Recours aux études de cas :    ❖     Entretiens qualitatifs avec des acteurs clés    ❖     Multiplicit...
Méthodologie❖       Recours aux études de cas :    ❖     Entretiens qualitatifs avec des acteurs clés    ❖     Multiplicit...
Méthodologie❖       Recours aux études de cas :    ❖     Entretiens qualitatifs avec des acteurs clés    ❖     Multiplicit...
Retour sur les 3 études de cas                                 7
Retour sur les 3 études de cas                                 7
Retour sur les 3 études de cas                                 7
Retour sur les 3 études de cas                                 7
MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
❖   Stratégie RHIE défensive :                                 MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
❖                 Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité    et de non-concurrence                           ...
❖                   Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité    et de non-concurrence‣ certificat de bonne vie ...
❖                   Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité    et de non-concurrence‣ certificat de bonne vie ...
❖                   Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité      ‣ critères « confidentialité    et de non-con...
❖                   Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité      ‣ critères « confidentialité    et de non-con...
❖   Rôles du service RH de la FN :                                     MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
❖       Rôles du service RH de la FN :        Rôles stratégiques                           2.1           Long terme       ...
MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
❖   Stratégie RHIE enchevêtrée :                                   MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
❖                 Stratégie RHIE enchevêtrée :‣ clause de confidentialité     ‣ procédure règlementant    et de non-concurr...
❖                 Stratégie RHIE enchevêtrée :‣ clause de confidentialité     ‣ procédure règlementant    et de non-concurr...
❖                 Stratégie RHIE enchevêtrée :‣ clause de confidentialité     ‣ procédure règlementant    et de non-concurr...
❖   Rôles du service RH de Liege Airport :                                             MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
❖       Rôles du service RH de Liege Airport :        Rôles stratégiques                                                  ...
❖   Stratégie RHIE défensive :                                 MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
❖                 Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité    ‣ procédure règlementant    et de non-concurrenc...
❖                 Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité    ‣ procédure règlementant    et de non-concurrenc...
❖                 Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité    ‣ procédure règlementant    et de non-concurrenc...
MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
❖   Rôles du service RH de la Sonaca :                                         MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
❖       Rôles du service RH de la Sonaca :        Rôles stratégiques                                 2.75           Long t...
Analyse comparative                MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Analyse comparative                        ‣ Taille de l’entreprise ‣ Nature des contrats‣ Nature des contrats            ...
Analyse comparative                        ‣ Taille de l’entreprise ‣ Nature des contrats‣ Nature des contrats            ...
Analyse comparative                        ‣ Taille de l’entreprise ‣ Nature des contrats‣ Nature des contrats            ...
Analyse comparative                        ‣ Taille de l’entreprise ‣ Nature des contrats‣ Nature des contrats            ...
Analyse comparative                        ‣ Taille de l’entreprise ‣ Nature des contrats‣ Nature des contrats            ...
Analyse comparative                        ‣ Taille de l’entreprise ‣ Nature des contrats‣ Nature des contrats            ...
Limites          MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Limites❖   Limites méthodologiques :                                MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Limites❖       Limites méthodologiques :    ‣     Critère de saturation                                    MUSCH J. - Ulg ...
Limites❖       Limites méthodologiques :    ‣     Critère de saturation    ‣     Représentativité du questionnaire en lign...
Limites          MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Limites❖   Limites théoriques :                             MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Limites❖       Limites théoriques :    ‣     Concepts théoriques faiblement éprouvés sur un          plan empirique       ...
Limites❖       Limites théoriques :    ‣     Concepts théoriques faiblement éprouvés sur un          plan empirique    ‣  ...
Apports de ce mémoire                MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Apports de ce mémoire❖   Première exploration de l’IE dans sa dimension RH au    sein du contexte économique Wallon       ...
Apports de ce mémoire❖   Première exploration de l’IE dans sa dimension RH au    sein du contexte économique Wallon❖   Com...
Apports de ce mémoire❖   Première exploration de l’IE dans sa dimension RH au    sein du contexte économique Wallon❖   Com...
Apports de ce mémoire                MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Apports de ce mémoire❖   Perspectives de recherches pour l’avenir :                                                 MUSCH ...
Apports de ce mémoire❖       Perspectives de recherches pour l’avenir :    ‣     étendre l’analyse à l’ensemble du tissu  ...
Apports de ce mémoire❖       Perspectives de recherches pour l’avenir :    ‣     étendre l’analyse à l’ensemble du tissu  ...
❖      Commentaires❖   Questions - Réponses                      MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les pratiques RH d’intelligence économique comme créatrices de valeur pour l’entreprise - Études de cas de trois entreprises wallonnes

1 874 vues

Publié le

Deux objectifs : Réalisation d’un état des lieux de l’intelligence stratégique en Wallonie, recensement et analyse des pratiques RH d’intelligence économique de trois entreprises : FN Herstal, Sonaca, Liege Airport.

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 874
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
166
Actions
Partages
0
Téléchargements
109
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • Représentativité du questionnaire en ligne : 3 membres du service RH sur 22 pour la Sonaca, 2 sur 5 pour Liege Airport, 6 sur 35 pour la FN. \n
  • Représentativité du questionnaire en ligne : 3 membres du service RH sur 22 pour la Sonaca, 2 sur 5 pour Liege Airport, 6 sur 35 pour la FN. \n
  • Représentativité du questionnaire en ligne : 3 membres du service RH sur 22 pour la Sonaca, 2 sur 5 pour Liege Airport, 6 sur 35 pour la FN. \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • Les pratiques RH d’intelligence économique comme créatrices de valeur pour l’entreprise - Études de cas de trois entreprises wallonnes

    1. 1. Les pratiques RH d’intelligenceéconomique comme créatrices de valeur pour l’entreprise Études de cas de trois entreprises wallonnes MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    2. 2. Plan de l’exposé MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    3. 3. Plan de l’exposé❖ Retour sur l’approche théorique et méthodologique MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    4. 4. Plan de l’exposé❖ Retour sur l’approche théorique et méthodologique❖ Retour sur les trois études de cas MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    5. 5. Plan de l’exposé❖ Retour sur l’approche théorique et méthodologique❖ Retour sur les trois études de cas❖ Limites inhérentes MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    6. 6. Plan de l’exposé❖ Retour sur l’approche théorique et méthodologique❖ Retour sur les trois études de cas❖ Limites inhérentes❖ Apports de ce mémoire pour la recherche scientifique MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    7. 7. Approche théorique MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    8. 8. Approche théorique❖ Analyse des pratiques RH d’intelligence économique suivant deux axes : MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    9. 9. Approche théorique❖ Analyse des pratiques RH d’intelligence économique suivant deux axes : Orientation défensive Orientation offensive MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    10. 10. Approche théorique❖ Analyse des pratiques RH d’intelligence économique suivant deux axes : Orientation défensive Stratégie Stratégie RH défensive enchevêtrée de la RH Absence de Stratégie contribution offensive de la RH de la RH Orientation offensive MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    11. 11. Approche théorique MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    12. 12. Approche théorique❖ Analyse des rôles du service RH selon la typologie de Dave Ulrich : MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    13. 13. Approche théorique ❖ Analyse des rôles du service RH selon la typologie de Dave Ulrich : Stratégique / Long termeProcessus Individus Opérationnel / Court terme MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    14. 14. Approche théorique ❖ Analyse des rôles du service RH selon la typologie de Dave Ulrich : Stratégique / Long terme Gestion stratégique des Gestion de la transformation et ressources humaines du changement Rôle de partenaire stratégique Rôle d’agent de changementProcessus Individus Gestion des infrastructures de Gestion de la contribution du l’entreprise personnel Rôle d’expert administratif Rôle de champion des employés Opérationnel / Court terme MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    15. 15. Approche théorique ❖ Analyse des rôles du service RH selon la typologie de Dave Ulrich : Stratégique / Long terme Service RH en tant Gestion stratégique des Gestion de la transformation et ressources humaines du changement Rôle de partenaire stratégique Rôle d’agent de changementProcessus que Partenaire Gestion des infrastructures de Gestion de la contribution du Individus d’affaires l’entreprise Rôle d’expert administratif personnel Rôle de champion des employés Opérationnel / Court terme MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    16. 16. Approche théorique MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    17. 17. Approche théorique❖ 2 hypothèses : MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    18. 18. Approche théorique ❖ 2 hypothèses : Stratégique / Long terme Gestion de la Gestion stratégique des transformation et du ressources humaines Stratégie changement Stratégie RH Rôle de partenaire défensive Rôle d’agent deOrientation défensive enchevêtrée stratégique de la RH changement Processus Individus Gestion des Gestion de la Absence de Stratégie infrastructures de contribution du contribution offensive l’entreprise personnel de la RH de la RH Rôle d’expert Rôle de champion des administratif employés Opérationnel / Court terme Orientation offensive MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    19. 19. Approche théorique ❖ 2 hypothèses : Stratégique / Long terme Gestion de la Gestion stratégique des transformation et du ressources humaines Stratégie changement Stratégie RH Rôle de partenaire défensive Rôle d’agent deOrientation défensive enchevêtrée stratégique de la RH changement Processus Individus Gestion des Gestion de la Absence de Stratégie infrastructures de contribution du contribution offensive l’entreprise personnel de la RH de la RH Rôle d’expert Rôle de champion des administratif employés Opérationnel / Court terme Orientation offensive MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    20. 20. Approche théorique ❖ 2 hypothèses : Stratégique / Long terme Gestion de la Gestion stratégique des transformation et du ressources humaines Stratégie changement Stratégie RH Rôle de partenaire défensive Rôle d’agent deOrientation défensive enchevêtrée stratégique de la RH changement Processus Individus Gestion des Gestion de la Absence de Stratégie infrastructures de contribution du contribution offensive l’entreprise personnel de la RH de la RH Rôle d’expert Rôle de champion des administratif employés Opérationnel / Court terme Orientation offensive MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    21. 21. Méthodologie MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    22. 22. Méthodologie❖ Recours aux études de cas : MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    23. 23. Méthodologie❖ Recours aux études de cas : ❖ Entretiens qualitatifs avec des acteurs clés MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    24. 24. Méthodologie❖ Recours aux études de cas : ❖ Entretiens qualitatifs avec des acteurs clés ❖ Multiplicité des points de vues MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    25. 25. Méthodologie❖ Recours aux études de cas : ❖ Entretiens qualitatifs avec des acteurs clés ❖ Multiplicité des points de vues❖ Rôles du service RH - Questionnaire en ligne : MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    26. 26. Méthodologie❖ Recours aux études de cas : ❖ Entretiens qualitatifs avec des acteurs clés ❖ Multiplicité des points de vues❖ Rôles du service RH - Questionnaire en ligne : ❖ Flexibilité et anonymat MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    27. 27. Retour sur les 3 études de cas 7
    28. 28. Retour sur les 3 études de cas 7
    29. 29. Retour sur les 3 études de cas 7
    30. 30. Retour sur les 3 études de cas 7
    31. 31. MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    32. 32. ❖ Stratégie RHIE défensive : MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    33. 33. ❖ Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité et de non-concurrence MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    34. 34. ❖ Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité et de non-concurrence‣ certificat de bonne vie et moeurs MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    35. 35. ❖ Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité et de non-concurrence‣ certificat de bonne vie et moeurs‣ habilitation de sécurité MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    36. 36. ❖ Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité ‣ critères « confidentialité et de non-concurrence et discrétion » dans les jobs profiling‣ certificat de bonne vie et moeurs‣ habilitation de sécurité MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    37. 37. ❖ Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité ‣ critères « confidentialité et de non-concurrence et discrétion » dans les jobs profiling‣ certificat de bonne vie et moeurs ‣ procédure règlementant les départs « sur le‣ habilitation de sécurité champ » MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    38. 38. ❖ Rôles du service RH de la FN : MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    39. 39. ❖ Rôles du service RH de la FN : Rôles stratégiques 2.1 Long terme Rôles opérationnels 3.5 Court terme 0 1 2 3 4 5 MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    40. 40. MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    41. 41. ❖ Stratégie RHIE enchevêtrée : MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    42. 42. ❖ Stratégie RHIE enchevêtrée :‣ clause de confidentialité ‣ procédure règlementant et de non-concurrence les départs « sur le champ »‣ certificat de bonne vie et moeurs + pratique du référencement‣ habilitation de sécurité (pour fonctions exercées au niveau Airside) MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    43. 43. ❖ Stratégie RHIE enchevêtrée :‣ clause de confidentialité ‣ procédure règlementant et de non-concurrence les départs « sur le champ »‣ certificat de bonne vie et moeurs + pratique du ‣ IE dans les descriptions référencement de postes + sensibilisation lors des évaluations‣ habilitation de sécurité (pour fonctions exercées au niveau Airside) MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    44. 44. ❖ Stratégie RHIE enchevêtrée :‣ clause de confidentialité ‣ procédure règlementant et de non-concurrence les départs « sur le champ »‣ certificat de bonne vie et moeurs + pratique du ‣ IE dans les descriptions référencement de postes + sensibilisation lors des évaluations‣ habilitation de sécurité (pour fonctions exercées ‣ IE comme critère de au niveau Airside) sélection MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    45. 45. ❖ Rôles du service RH de Liege Airport : MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    46. 46. ❖ Rôles du service RH de Liege Airport : Rôles stratégiques 4.05 Long terme Rôles opérationnels 4.3 Court terme 0 1 2 3 4 5 MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    47. 47. ❖ Stratégie RHIE défensive : MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    48. 48. ❖ Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité ‣ procédure règlementant et de non-concurrence les départs « sur le champ »‣ certificat de bonne vie et moeurs + pratique du référencement‣ habilitation de sécurité MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    49. 49. ❖ Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité ‣ procédure règlementant et de non-concurrence les départs « sur le champ »‣ certificat de bonne vie et moeurs + pratique du ‣ Formation des cadres à référencement l’IE dans sa dimension défensive‣ habilitation de sécurité MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    50. 50. ❖ Stratégie RHIE défensive :‣ clause de confidentialité ‣ procédure règlementant et de non-concurrence les départs « sur le champ »‣ certificat de bonne vie et moeurs + pratique du ‣ Formation des cadres à référencement l’IE dans sa dimension défensive‣ habilitation de sécurité ‣ Politique de gestion des accès physiques MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    51. 51. MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    52. 52. ❖ Rôles du service RH de la Sonaca : MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    53. 53. ❖ Rôles du service RH de la Sonaca : Rôles stratégiques 2.75 Long terme Rôles opérationnels 2.15 Court terme 0 1 2 3 4 5 MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    54. 54. Analyse comparative MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    55. 55. Analyse comparative ‣ Taille de l’entreprise ‣ Nature des contrats‣ Nature des contrats ‣ Degré de concurrence ‣ Degré de rentabilité des‣ cloisonnement des sur le marché activités activités et des informations ‣ Sensibilisation des ‣ Stratégie d’affaires dirigeants envers l’IE (réduction des coûts) MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    56. 56. Analyse comparative ‣ Taille de l’entreprise ‣ Nature des contrats‣ Nature des contrats ‣ Degré de concurrence ‣ Degré de rentabilité des‣ cloisonnement des sur le marché activités activités et des informations ‣ Sensibilisation des ‣ Stratégie d’affaires dirigeants envers l’IE (réduction des coûts) MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    57. 57. Analyse comparative ‣ Taille de l’entreprise ‣ Nature des contrats‣ Nature des contrats ‣ Degré de concurrence ‣ Degré de rentabilité des‣ cloisonnement des sur le marché activités activités et des informations ‣ Sensibilisation des ‣ Stratégie d’affaires dirigeants envers l’IE (réduction des coûts) MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    58. 58. Analyse comparative ‣ Taille de l’entreprise ‣ Nature des contrats‣ Nature des contrats ‣ Degré de concurrence ‣ Degré de rentabilité des‣ cloisonnement des sur le marché activités activités et des informations ‣ Sensibilisation des ‣ Stratégie d’affaires dirigeants envers l’IE (réduction des coûts) Hypothèse 2 Hypothèse 1 Hypothèse 2 en confirmée confirmée partie confirmée MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    59. 59. Analyse comparative ‣ Taille de l’entreprise ‣ Nature des contrats‣ Nature des contrats ‣ Degré de concurrence ‣ Degré de rentabilité des‣ cloisonnement des sur le marché activités activités et des informations ‣ Sensibilisation des ‣ Stratégie d’affaires dirigeants envers l’IE (réduction des coûts) Hypothèse 2 Hypothèse 1 Hypothèse 2 en confirmée confirmée partie confirmée MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    60. 60. Analyse comparative ‣ Taille de l’entreprise ‣ Nature des contrats‣ Nature des contrats ‣ Degré de concurrence ‣ Degré de rentabilité des‣ cloisonnement des sur le marché activités activités et des informations ‣ Sensibilisation des ‣ Stratégie d’affaires dirigeants envers l’IE (réduction des coûts) Hypothèse 2 Hypothèse 1 Hypothèse 2 en confirmée confirmée partie confirmée MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    61. 61. Limites MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    62. 62. Limites❖ Limites méthodologiques : MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    63. 63. Limites❖ Limites méthodologiques : ‣ Critère de saturation MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    64. 64. Limites❖ Limites méthodologiques : ‣ Critère de saturation ‣ Représentativité du questionnaire en ligne MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    65. 65. Limites MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    66. 66. Limites❖ Limites théoriques : MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    67. 67. Limites❖ Limites théoriques : ‣ Concepts théoriques faiblement éprouvés sur un plan empirique MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    68. 68. Limites❖ Limites théoriques : ‣ Concepts théoriques faiblement éprouvés sur un plan empirique ‣ Considérer la création de valeur de manière hypothétique MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    69. 69. Apports de ce mémoire MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    70. 70. Apports de ce mémoire❖ Première exploration de l’IE dans sa dimension RH au sein du contexte économique Wallon MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    71. 71. Apports de ce mémoire❖ Première exploration de l’IE dans sa dimension RH au sein du contexte économique Wallon❖ Comble une partie du manque de recherche sur cette problématique MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    72. 72. Apports de ce mémoire❖ Première exploration de l’IE dans sa dimension RH au sein du contexte économique Wallon❖ Comble une partie du manque de recherche sur cette problématique❖ Rôles joués par les Pouvoirs publics MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    73. 73. Apports de ce mémoire MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    74. 74. Apports de ce mémoire❖ Perspectives de recherches pour l’avenir : MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    75. 75. Apports de ce mémoire❖ Perspectives de recherches pour l’avenir : ‣ étendre l’analyse à l’ensemble du tissu économique wallon sur base d’études quantitatives MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    76. 76. Apports de ce mémoire❖ Perspectives de recherches pour l’avenir : ‣ étendre l’analyse à l’ensemble du tissu économique wallon sur base d’études quantitatives ‣ retard des pouvoirs publics et du monde académique (ex. dispositif d’IE wallon et formations) => domaine de recherche et d’intervention novateur MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011
    77. 77. ❖ Commentaires❖ Questions - Réponses MUSCH J. - Ulg - 2010 - 2011

    ×