LES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES DE LA NOUVELLE RENAISSANCE Juliette Lenoir – École nationale des chartes – 25 mai 2012 Retro...
PLAN DE L’INTERVENTIONLES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES DE LA NOUVELLE RENAISSANCEI. À QUOI SERVENT LES BIBLIOTHÈQUES (MUNICIP...
I. À QUOI SERVENT LES BIBLIOTHÈQUES (MUNICIPALES) ?
I. À QUOI SERVENT LES BIBLIOTHÈQUES (MUNICIPALES) ?   a. La vocation culturelle       Public prioritaire : familles, grand...
II. LE CHAMP DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES
II. LE CHAMP DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES  a. Le territoire             ‐ l’histoire locale (sociétés savantes)          ...
III. À QUOI RESSEMBLENT LES BIBLIOTHÈQUES (MUNICIPALES) :    QUE SERONT LES BIBLIOTHÈQUES LORSQUE TOUS    LES SAVOIRS SERO...
III. À QUOI RESSEMBLENT LES BIBLIOTHÈQUES (MUNICIPALES) :   QUE SERONT LES BIBLIOTHÈQUES LORSQUE TOUS LES SAVOIRS SERONTDA...
A. L’ARCHITECTURE (LA PIERRE)                                                                                             ...
A. L’ARCHITECTURE (LA PIERRE)bibliothèques d’aujourd’hui : lumière, lumière !rayonnages bas, tables autour! numérique : pa...
A. L’ARCHITECTURE (LA PIERRE)lisibilité, modularité : unité des volumes et mezzanines! numérique : différenciation des usa...
B. LE TROISIÈME LIEU (LA CHAIR)Résumé : Face à la montée d’Internet et à la diversificationdes usages, les bibliothèques t...
B. LE TROISIÈME LIEU (LA CHAIR)                   « Le sociologue urbain Ray Oldenburg, aujourd’hui professeur émérite de ...
C. LE NUMÉRIQUEl’archipel des servicesnumériques dans les bibliothèques(d’aprèsChristophe Robert, Lirographe)             ...
IV. LA NOUVELLE RENAISSANCE
LA NOUVELLE RENAISSANCE                                                                            a. La comprendre :     ...
CONCLUSION
CONCLUSIONImaginer l’avenir des bibliothèques          « Face à ces mutations, sans doute convient‐il          d’inventer ...
CONCLUSIONimpression à la demande ?                            http://www.ondemandbooks.com/
CONCLUSIONWeb des objets : interface tangible ?            The Counting Sisters and Other Stories, Amar Kanwar, exposition...
CONCLUSION                           SURPRISE !Extrait de Time machine, Simon Wells et Gore Verbinsk, Warner Bros, 2002   ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les bm de la nouvelle renaissance

1 303 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

Les bm de la nouvelle renaissance

  1. 1. LES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES DE LA NOUVELLE RENAISSANCE Juliette Lenoir – École nationale des chartes – 25 mai 2012 Retrouvez ce diaporama et les références sur :  http://www.slideshare.net/ #chartes   #bibliothèques   #lenoir
  2. 2. PLAN DE L’INTERVENTIONLES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES DE LA NOUVELLE RENAISSANCEI. À QUOI SERVENT LES BIBLIOTHÈQUES (MUNICIPALES) ?II. LE CHAMP DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALESIII. À QUOI RESSEMBLENT LES BIBLIOTHÈQUES (MUNICIPALES) ?IV. LA NOUVELLE RENAISSANCE
  3. 3. I. À QUOI SERVENT LES BIBLIOTHÈQUES (MUNICIPALES) ?
  4. 4. I. À QUOI SERVENT LES BIBLIOTHÈQUES (MUNICIPALES) ? a. La vocation culturelle Public prioritaire : familles, grand public. La mission de la bibliothèque est de participer à l’enrichissement intellectuel et culturel de ses  lecteurs. b. La vocation sociale Public prioritaire : populations fragiles.  En tant que service public d’accès à l’information, la bibliothèque contribue à corriger les  déterminismes sociaux. c. La vocation professionnelle Public prioritaire : entreprises, population active dont demandeurs d’emploi, lycéens et étudiants  en recherche d’orientation professionnelle. La bibliothèque contribue à l’insertion professionnelle et à la formation initiale et continue. d. La vocation patrimoniale Public prioritaire : chercheurs, amateurs d’histoire La bibliothèque a une vocation scientifique favorisant la recherche sur l’histoire du territoire. Elle  concourt à la sauvegarde et à la diffusion de la mémoire écrite. e. La vocation pédagogique Public prioritaire : écoliers, collégiens, lycéens, étudiants La bibliothèque favorise la réussite scolaire et universitaire en répondant aux besoins  d’information et de documentation des élèves et étudiants, ainsi que de bonnes conditions  d’acquisition des connaissances. f. La vocation de coopération Public prioritaire : autres bibliothèques et lieux culturels du territoire La bibliothèque participe à la structuration de la conservation et de la diffusion du savoir et du  patrimoine sur le territoire.
  5. 5. II. LE CHAMP DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES
  6. 6. II. LE CHAMP DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES a. Le territoire ‐ l’histoire locale (sociétés savantes)  ‐ les métiers du livre (sur le territoire et à l’ARL) ‐ la culture intersectorielle (et à la DRAC) b. Le patrimoine ‐ la conservation ‐ le signalement ‐ la valorisation (expositions, numérisation) c. Le politique ‐ exigence culturelle vs le relativisme culturel ‐ la municipalité (ou l’intercommunalité) ‐ le statut des conservateurs MAD en BMC
  7. 7. III. À QUOI RESSEMBLENT LES BIBLIOTHÈQUES (MUNICIPALES) :  QUE SERONT LES BIBLIOTHÈQUES LORSQUE TOUS  LES SAVOIRS SERONT DANS LE NUAGE ?
  8. 8. III. À QUOI RESSEMBLENT LES BIBLIOTHÈQUES (MUNICIPALES) :  QUE SERONT LES BIBLIOTHÈQUES LORSQUE TOUS LES SAVOIRS SERONTDANS LE NUAGE ? a. L’architecture (la pierre) b. Le troisième lieu (la chair) c. Le numérique : lieu d’excellence technologique
  9. 9. A. L’ARCHITECTURE (LA PIERRE) BI BLIbibliothèques OThistoriques :  HÈdes livres autour,  QUdes tables  E& des chaises M AZ ARI NE ,  PA RIS ,  FR AN CE Bibliothèque Mazarine, Paris, France ‐ Architecte : Louis Le Vau, 1688 http://andrei.s.free.fr/pharchi/bibli.htm
  10. 10. A. L’ARCHITECTURE (LA PIERRE)bibliothèques d’aujourd’hui : lumière, lumière !rayonnages bas, tables autour! numérique : pas trop de lumière Tama Art University Library, Tokyo, Japan  ‐ Architecte : Toyo Ito, 2007Seattle Public Library, États‐Unis  ‐ Architecte : Rem Koolhaas, 2004 http://www.archiscene.net/education/tama‐ http://www.archiscene.net/education/tama‐art‐ art‐university‐library‐by‐toyo‐ito/ university‐library‐by‐toyo‐ito/
  11. 11. A. L’ARCHITECTURE (LA PIERRE)lisibilité, modularité : unité des volumes et mezzanines! numérique : différenciation des usages, isolation phonique  Centrale Bibliotheek, Amsterdam, Pays‐Bas   ‐ Architecte :  Jo Coenen, 2007 http://www.worldarchitecturenews.com/index.php?fuseaction=wanappln.showprojectbigimages&img=2&pro_id=11852
  12. 12. B. LE TROISIÈME LIEU (LA CHAIR)Résumé : Face à la montée d’Internet et à la diversificationdes usages, les bibliothèques traversent une criseidentitaire et tentent de redéfinir leurs missions.Le modèle de la bibliothèque troisième lieu semblecaractériser nombre de nouveaux établissements.Véritables lieux de vie, centres culturelscommunautaires, ils fédèrent leurs usagers autourde projets culturels et sociaux. Ils proposent uneoffre élargie et des services novateurs. Ilsn’hésitent pas à recourir à des techniques issuesdu marketing et s’inscrivent dans la compétitionde l’univers marchand. Peut‐on encore parler debibliothèques ? Quels sont les fondementsthéoriques et les apports de ce modèle ? En quoipeut‐il constituer une voie pour l’avenir ?
  13. 13. B. LE TROISIÈME LIEU (LA CHAIR) « Le sociologue urbain Ray Oldenburg, aujourd’hui professeur émérite de l’université de Pensacola en Floride, a forgé le concept de « third place » ou « troisième lieu » en français au début des années 1980 pour décrire des endroits où les gens peuvent se réunir et entrer en interaction » (Mathilde Servet, op. cit., page 21) entre la maison : confort et intimité le bureau : ergonomie et convivialitéLa bibliothèque de Woody Allen Mad men, série télévisée, réalisateur Matthew Weiner, États‐Unis,  diffusé depuis 2007http://www.accreditedonlinecolleges.com/blog/201 http://files.myopera.com/edwardpiercy/files/MadMen‐1/20‐celebrities‐with‐stunning‐home‐libraries Wardrobe‐1.JPG
  14. 14. C. LE NUMÉRIQUEl’archipel des servicesnumériques dans les bibliothèques(d’aprèsChristophe Robert, Lirographe) http://lirographe.wordpress.com/
  15. 15. IV. LA NOUVELLE RENAISSANCE
  16. 16. LA NOUVELLE RENAISSANCE a. La comprendre :  veille juridique (neutralité du Net, propriété  intellectuelle) et technologique (expérience  utilisateur) b. La vivre:  le savoir dématérialisé, la curation, la  création de contenu (l’éditorialisation)janvier 2011http://ec.europa.eu/information_society/activities/digital_libraries/doc/refgroup/final_report_cds.pdf
  17. 17. CONCLUSION
  18. 18. CONCLUSIONImaginer l’avenir des bibliothèques  « Face à ces mutations, sans doute convient‐il  d’inventer d’inimaginables nouveautés, hors les cadres désuets qui formatent encore  nos conduites et nos projets. » Michel Serres, de l’Académie française, Petite poucette, mars 2011. http://www.institut‐de‐france.fr/education/serres.pdf
  19. 19. CONCLUSIONimpression à la demande ? http://www.ondemandbooks.com/
  20. 20. CONCLUSIONWeb des objets : interface tangible ? The Counting Sisters and Other Stories, Amar Kanwar, exposition Paris‐Delhi‐Bombay au Centre Pompidou, 2011 http://www.arpla.fr/canal2/figureblog/?p=11051
  21. 21. CONCLUSION SURPRISE !Extrait de Time machine, Simon Wells et Gore Verbinsk, Warner Bros, 2002   (1’20’’)

×