SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  28
Télécharger pour lire hors ligne
UNIVERSITE OFFICIELLE DE BUKAVU
U.O.B
FACULTE DE MEDECINE ET
PHARMACIE
TRAVAIL PRATIQUE D’HISTOLOGIE
G2 BIOMED
Dirigé par Dr Yassa Pierre
Présenté par groupe 6
• FAIDA BYUMANINE
• FARADJA LUSAMBYA
• IMANI LUGUSHA
• INJILI CADOTE
• IRENGE ANGALIKIJANA
• IRENGE CIZUNGU
• ISHARA MUUMATAMA
• ITANDA BENGELE
• KABIKA WA MWIKA
Résumé du tissu osseux
• L'os est un type de tissu conjonctif avec une
matrice extracellulaire calcifiée (ECM),
spécialisée pour soutenir le corps, protéger de
nombreux organes internes et agir comme le
réservoir de Ca 2+ du corps.
Principales cellules et composantes
matricielles de l'os
• Les ostéoblastes diffèrent des cellules
ostéoprogénitrices (souches) et sécrètent des
composants de la matrice initiale, appelés
ostéoïdes, qui permettent la minéralisation de
la matrice.
Principales cellules et composantes
matricielles de l'os
• Les composants importants de l'ostéoïde
comprennent le collagène de type I, la
protéine ostéocalcine, qui lie le Ca 2+ et les
vésicules matricielles avec des enzymes
générant PO 4 –
• Des concentrations élevées d'ions Ca 2+ et PO
4 - provoquent la formation de cristaux
d'hydroxyapatite, dont la croissance calcifie
graduellement la matrice entière
Principales cellules et composantes
matricielles de l'os
• Les ostéocytes se différencient davantage des
ostéoblastes lorsqu'ils sont enfermés dans des
lacunes matricielles et agissent pour maintenir la
matrice et détecter les contraintes mécaniques
sur l'os
• Les ostéocytes maintiennent la communication
avec les cellules adjacentes via un réseau de longs
processus dendritiques qui s'étendent à travers la
matrice via des canalicules étroits rayonnant de
chaque lacune.
Principales cellules et composantes
matricielles de l'os
• Les ostéoclastes sont de très grandes cellules,
formées par la fusion de plusieurs monocytes
sanguins, qui érodent localement la matrice
osseuse au cours de l'ostéogenèse et du
remodelage osseux.
Perioste et endoste
• Le périoste est une couche de tissu conjonctif
dense sur la surface externe de l'os, liée à la
matrice osseuse par des faisceaux de collagène
de type I appelés fibres perforantes (ou Sharpey).
• Les régions du périoste adjacentes à l'os sont
riches en cellules ostéoprogénitrices et en
ostéoblastes qui induisent une augmentation de
l'épaisseur osseuse par croissance appositive.
Perioste et endoste
• L'endostée est une fine couche d'ostéoblastes
actifs et inactifs qui tapissent toutes les
surfaces internes de l'os. les ostéoblastes sont
également nécessaires pour la croissance
osseuse
Types et organisation d’os
• L ’os dense immédiatement sous le périoste est appelé
os compact
• Au fond de l’os compact se trouve des petites
trabecules osseuses ou des d’os spongieux
• Dans les os longs des membres, ces deux types de tissu
osseux matures se trouvent a la fois dans les
extrémités bulbeuses appelée épiphyses, et dans la
diaphyse
• L’os immature appelé os tissé se forme au cours de
l’ostéogenèse ou de la réparation et possède une
matrice calcifiée avec des fibres de collagène disposés
de manière aléatoire
Types et organisation d’os
• Par l’action des ostéoclastes et des ostéoblastes,
l’os tissé subit un renouvellement rapide et est
remodelé en os lamellaire avec une nouvelle
matrice déposée en couches distinctes avec des
faisceaux des collagènes parallèles, l ’os compact
et spongieux sont des os lamellaires
• La plupart des os lamellaires sont constitués de
lamelles concentriques autour de petits canaux
centraux contenant des vaisseaux sanguins et des
nerfs
Types et Organisation d’os
• Cette organisation est appelée un système
ostéon ou haversien
• Dans chaque ostéon, des lacunes
ostéocytaires se produisent entre les lamelles
avec des canalicules qui rayonnent a travers
les lamelles, ce qui permet a toutes les cellules
de communiquer avec le canal central
OSTEOGENESE
• Les os du crane et des mâchoires se forment
initiallement par ossification intramembraneuse,
les Ostéoblastes se differenciant directement des
cellules progenitrice dans des membranes
condensées des mésenchymes
• Tous les autres se forment par ossification
endochondrale, dans laquelle les cellules
Ostéoprogénitrices entourent puis envahissent
les modèles des cartilage Hyalin des élements
squelettiques de l’embryon
OSTEOGENESE
• Les centres d’ossification primaire dans les
Diaphyses des os longs fœtaux se forment
lorsque les Chondrocytes meurent après
l’enfermement du cartilage dans un collier d’os
tissé, créant une cavité initiale qui est entre les
Ostéoblastes périostés et le système vasculaire
• Plus tard, des centres d’Ossification secondaire se
développe de manière similaire au sein des
épiphyses, avec un cartilage de la plaque de
croissance épiphysaire entre les sites
d’ossification primaire et secondaire
OSTEOGENESE
• Les plaques de croissance sont la clé de
l’élongation osseuse durant l’enfance et sont
organisées en une série de zones en
développement interdépendante
• Le plus distalement est une zone de repos ou de
réserve du cartilage Hyalin typique
• Dans une zone proliférative adjacente, les
Chondrocytes subissent une mitose et
apparaissent empilées dans des lacunes allongées
OSTÉOGENÈSE
• Les chondrocytes les plus matures de ces lacunes
se gonflent, compriment la matrice est subissent
une apoptose dans une zone de cartilage
hypertrophique plus proche du grand centre
d’ossification primaire
• Les éspaces créés dans la matrice par ces
évenements caracterisent la zone de calcificatrion
du cartilage lorsq’ils sont envahis par les
Ostéoblastes, les Osty.oblastes et la
vascularisation du centre primairess
OSTEOGENESE
• Dans la zone d’ossification l’os tissé est
initiallement deposé par des Osteoblaste et
rémodelé en os lamellaire
Croissance des os, remodelage et
réparation
• La croissance des os se produit tout au long de la
vie, les cellules et la matrice se retournant
conmtinuellement grâce aux activités des
Osteoblaste et des Oseoclastes
• Les lamelles et les Osteons sont des structures
temporaires qui sont remplacées et reconstruites
en continues dans un processus de rémodelage
osseux par le quel les os changent de taille et de
forme en fonction de l’évolution des contraintes
mécaniquues
Croissance des os, remodelage et
réparation
• La réparation osseuse après une fracture ou
une autre lésion implique l’activation des
fibroblastes périostés pour produire un callus
initiale de type fibrocartilagineux
• Le callus mou est progressivement remplace
par un dur callus d’os tissé qui est rapidement
remodelé pour produire un os lamellaire plus
fort
Minéralisation
ossification
Rôle métabolique de l’os
• Le Ca2+, un ion clé pour toutes les cellules, est
stocké dans l’os lorsque le calcium alimentaire
est adéquat et mobilisé a partir de l’os lorsque
le Ca alimentaire est déficient
• Le maintien de niveau de calcium dans le sang
approprié implique l’activité des 3 principales
cellules osseuses et est largement régulé par
une interaction paracrine subtile entre ces
cellules et d’autres
Rôle métabolique de l’os
• L’hormone parathyroïdienne (PTH) qui stimule
indirectement les ostéoclastes pour
augmenter le taux de calcium dans le sang, et
la calcitonine, qui peut inhiber l’activité des
ostéoclastes et abaisser le taux de calcium
sanguin, affecte le dépôt de calcium et les os
JONCTIONS
• Les jonctions sont des endroits où les os se
rencontrent ou s'articulent, permettant au
moins le potentiel de flexion ou de
mouvement dans cette partie du squelette
• Les articulations à mouvement très limité
ou nul sont classées collectivement en
synarthroses et les articulations librement
mobiles sont appelées diarthroses
.
JONCTIONS
• Les diaparthroses ont une cavité articulaire
remplie de liquide synovial lubrifiant, enfermé
dans une capsule articulaire fibreuse solide;
les extrémités des os impliqués sont
recouvertes de cartilage articulaire hyalin
• Des tissus conjonctifs spécialisés de la
membrane synoviale tapissent la capsule, avec
des plis étendus dans certaines zones de la
cavité articulaire
JONCTIONS
• Les cellules synoviales macrophagiques
éliminent les débris d'usure du liquide
synovial
• Les cellules synoviales ressemblant aux
fibroblastes produisent un hyaluronate qui se
déplace dans le liquide synovial avec l'eau des
capillaires locaux, formant le liquide synovial
qui nourrit et lubrifie le cartilage articulaire.
JONCTIONS
• Les disques intervertébraux permettent une
mobilité vertébrale limitée et consistent en de
larges coussinets de fibrocartilage qui
amortissent les vertèbres adjacentes
• Chaque disque intervertébral se compose
principalement d'une couche externe épaisse
de fibrocartilage formant un anneau fibreux
dur, et d'un noyau interne analogue à un gel
absorbant les chocs, le nucléus
Référence
• Junqueira’s basic histology
• Edition 2017

Contenu connexe

Similaire à Tp histologie

TISSU OSSEUX_Monastir_22_23.pdf
TISSU OSSEUX_Monastir_22_23.pdfTISSU OSSEUX_Monastir_22_23.pdf
TISSU OSSEUX_Monastir_22_23.pdfabidinour
 
Anatomie Osteologie.pptx.pdf
Anatomie Osteologie.pptx.pdfAnatomie Osteologie.pptx.pdf
Anatomie Osteologie.pptx.pdfSamiraMBasskar
 
fichier_produit_1909.pdf
fichier_produit_1909.pdffichier_produit_1909.pdf
fichier_produit_1909.pdfDabiYonko
 
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptxTraumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptxSkanderB
 
Greffe osseuse en_orthopedie[1]
Greffe osseuse en_orthopedie[1]Greffe osseuse en_orthopedie[1]
Greffe osseuse en_orthopedie[1]Mehdi Bachkira
 
travail pratique d'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi- UNIKOLTissu c...
travail pratique d'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi- UNIKOLTissu c...travail pratique d'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi- UNIKOLTissu c...
travail pratique d'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi- UNIKOLTissu c...university of kolwezi, group, searchers
 
Généralites sur l osteologie2012
Généralites sur l osteologie2012Généralites sur l osteologie2012
Généralites sur l osteologie2012killua zoldyck
 
2. Physiologie des muqueuses buccales.pdf
2. Physiologie des muqueuses buccales.pdf2. Physiologie des muqueuses buccales.pdf
2. Physiologie des muqueuses buccales.pdfHamedBelhaj
 
2. Physiologie des muqueuses buccales.pdf
2. Physiologie des muqueuses buccales.pdf2. Physiologie des muqueuses buccales.pdf
2. Physiologie des muqueuses buccales.pdfHamedBelhaj
 
Généralité sur les fractures chez l'enfant.pdf
Généralité sur les fractures chez l'enfant.pdfGénéralité sur les fractures chez l'enfant.pdf
Généralité sur les fractures chez l'enfant.pdfWafamehMeh
 
Pathologie non tumorale de los et de la synoviale
Pathologie non tumorale de los et de la synovialePathologie non tumorale de los et de la synoviale
Pathologie non tumorale de los et de la synovialeemnahammami
 
Anatomie des tissus.pptx.pdf
Anatomie des tissus.pptx.pdfAnatomie des tissus.pptx.pdf
Anatomie des tissus.pptx.pdfSamiraMBasskar
 
Place des cages lombaires MANZO Norbert
Place des cages lombaires MANZO NorbertPlace des cages lombaires MANZO Norbert
Place des cages lombaires MANZO Norbertneurochirurgie
 
Le système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseuxLe système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseuxmaxbel0197
 
Le système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseuxLe système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseuxmaxbel0197
 
Le système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseuxLe système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseuxmaxbel0197
 

Similaire à Tp histologie (20)

TISSU OSSEUX_Monastir_22_23.pdf
TISSU OSSEUX_Monastir_22_23.pdfTISSU OSSEUX_Monastir_22_23.pdf
TISSU OSSEUX_Monastir_22_23.pdf
 
Anatomie Osteologie.pptx.pdf
Anatomie Osteologie.pptx.pdfAnatomie Osteologie.pptx.pdf
Anatomie Osteologie.pptx.pdf
 
fichier_produit_1909.pdf
fichier_produit_1909.pdffichier_produit_1909.pdf
fichier_produit_1909.pdf
 
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptxTraumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptx
 
Greffe osseuse en_orthopedie[1]
Greffe osseuse en_orthopedie[1]Greffe osseuse en_orthopedie[1]
Greffe osseuse en_orthopedie[1]
 
Groupe 5 tp histo
Groupe 5 tp histoGroupe 5 tp histo
Groupe 5 tp histo
 
travail pratique d'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi- UNIKOLTissu c...
travail pratique d'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi- UNIKOLTissu c...travail pratique d'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi- UNIKOLTissu c...
travail pratique d'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi- UNIKOLTissu c...
 
Généralites sur l osteologie2012
Généralites sur l osteologie2012Généralites sur l osteologie2012
Généralites sur l osteologie2012
 
2. Physiologie des muqueuses buccales.pdf
2. Physiologie des muqueuses buccales.pdf2. Physiologie des muqueuses buccales.pdf
2. Physiologie des muqueuses buccales.pdf
 
2. Physiologie des muqueuses buccales.pdf
2. Physiologie des muqueuses buccales.pdf2. Physiologie des muqueuses buccales.pdf
2. Physiologie des muqueuses buccales.pdf
 
Cell Plascity in bone
Cell Plascity in bone Cell Plascity in bone
Cell Plascity in bone
 
Synthese de tissu epithelial
Synthese de tissu epithelialSynthese de tissu epithelial
Synthese de tissu epithelial
 
Généralité sur les fractures chez l'enfant.pdf
Généralité sur les fractures chez l'enfant.pdfGénéralité sur les fractures chez l'enfant.pdf
Généralité sur les fractures chez l'enfant.pdf
 
Cours desmodonte
Cours desmodonteCours desmodonte
Cours desmodonte
 
Pathologie non tumorale de los et de la synoviale
Pathologie non tumorale de los et de la synovialePathologie non tumorale de los et de la synoviale
Pathologie non tumorale de los et de la synoviale
 
Anatomie des tissus.pptx.pdf
Anatomie des tissus.pptx.pdfAnatomie des tissus.pptx.pdf
Anatomie des tissus.pptx.pdf
 
Place des cages lombaires MANZO Norbert
Place des cages lombaires MANZO NorbertPlace des cages lombaires MANZO Norbert
Place des cages lombaires MANZO Norbert
 
Le système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseuxLe système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseux
 
Le système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseuxLe système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseux
 
Le système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseuxLe système musculaire et osseux
Le système musculaire et osseux
 

Tp histologie

  • 1. UNIVERSITE OFFICIELLE DE BUKAVU U.O.B FACULTE DE MEDECINE ET PHARMACIE TRAVAIL PRATIQUE D’HISTOLOGIE G2 BIOMED Dirigé par Dr Yassa Pierre
  • 2. Présenté par groupe 6 • FAIDA BYUMANINE • FARADJA LUSAMBYA • IMANI LUGUSHA • INJILI CADOTE • IRENGE ANGALIKIJANA • IRENGE CIZUNGU • ISHARA MUUMATAMA • ITANDA BENGELE • KABIKA WA MWIKA
  • 3. Résumé du tissu osseux • L'os est un type de tissu conjonctif avec une matrice extracellulaire calcifiée (ECM), spécialisée pour soutenir le corps, protéger de nombreux organes internes et agir comme le réservoir de Ca 2+ du corps.
  • 4. Principales cellules et composantes matricielles de l'os • Les ostéoblastes diffèrent des cellules ostéoprogénitrices (souches) et sécrètent des composants de la matrice initiale, appelés ostéoïdes, qui permettent la minéralisation de la matrice.
  • 5. Principales cellules et composantes matricielles de l'os • Les composants importants de l'ostéoïde comprennent le collagène de type I, la protéine ostéocalcine, qui lie le Ca 2+ et les vésicules matricielles avec des enzymes générant PO 4 – • Des concentrations élevées d'ions Ca 2+ et PO 4 - provoquent la formation de cristaux d'hydroxyapatite, dont la croissance calcifie graduellement la matrice entière
  • 6. Principales cellules et composantes matricielles de l'os • Les ostéocytes se différencient davantage des ostéoblastes lorsqu'ils sont enfermés dans des lacunes matricielles et agissent pour maintenir la matrice et détecter les contraintes mécaniques sur l'os • Les ostéocytes maintiennent la communication avec les cellules adjacentes via un réseau de longs processus dendritiques qui s'étendent à travers la matrice via des canalicules étroits rayonnant de chaque lacune.
  • 7. Principales cellules et composantes matricielles de l'os • Les ostéoclastes sont de très grandes cellules, formées par la fusion de plusieurs monocytes sanguins, qui érodent localement la matrice osseuse au cours de l'ostéogenèse et du remodelage osseux.
  • 8. Perioste et endoste • Le périoste est une couche de tissu conjonctif dense sur la surface externe de l'os, liée à la matrice osseuse par des faisceaux de collagène de type I appelés fibres perforantes (ou Sharpey). • Les régions du périoste adjacentes à l'os sont riches en cellules ostéoprogénitrices et en ostéoblastes qui induisent une augmentation de l'épaisseur osseuse par croissance appositive.
  • 9. Perioste et endoste • L'endostée est une fine couche d'ostéoblastes actifs et inactifs qui tapissent toutes les surfaces internes de l'os. les ostéoblastes sont également nécessaires pour la croissance osseuse
  • 10. Types et organisation d’os • L ’os dense immédiatement sous le périoste est appelé os compact • Au fond de l’os compact se trouve des petites trabecules osseuses ou des d’os spongieux • Dans les os longs des membres, ces deux types de tissu osseux matures se trouvent a la fois dans les extrémités bulbeuses appelée épiphyses, et dans la diaphyse • L’os immature appelé os tissé se forme au cours de l’ostéogenèse ou de la réparation et possède une matrice calcifiée avec des fibres de collagène disposés de manière aléatoire
  • 11. Types et organisation d’os • Par l’action des ostéoclastes et des ostéoblastes, l’os tissé subit un renouvellement rapide et est remodelé en os lamellaire avec une nouvelle matrice déposée en couches distinctes avec des faisceaux des collagènes parallèles, l ’os compact et spongieux sont des os lamellaires • La plupart des os lamellaires sont constitués de lamelles concentriques autour de petits canaux centraux contenant des vaisseaux sanguins et des nerfs
  • 12. Types et Organisation d’os • Cette organisation est appelée un système ostéon ou haversien • Dans chaque ostéon, des lacunes ostéocytaires se produisent entre les lamelles avec des canalicules qui rayonnent a travers les lamelles, ce qui permet a toutes les cellules de communiquer avec le canal central
  • 13. OSTEOGENESE • Les os du crane et des mâchoires se forment initiallement par ossification intramembraneuse, les Ostéoblastes se differenciant directement des cellules progenitrice dans des membranes condensées des mésenchymes • Tous les autres se forment par ossification endochondrale, dans laquelle les cellules Ostéoprogénitrices entourent puis envahissent les modèles des cartilage Hyalin des élements squelettiques de l’embryon
  • 14. OSTEOGENESE • Les centres d’ossification primaire dans les Diaphyses des os longs fœtaux se forment lorsque les Chondrocytes meurent après l’enfermement du cartilage dans un collier d’os tissé, créant une cavité initiale qui est entre les Ostéoblastes périostés et le système vasculaire • Plus tard, des centres d’Ossification secondaire se développe de manière similaire au sein des épiphyses, avec un cartilage de la plaque de croissance épiphysaire entre les sites d’ossification primaire et secondaire
  • 15. OSTEOGENESE • Les plaques de croissance sont la clé de l’élongation osseuse durant l’enfance et sont organisées en une série de zones en développement interdépendante • Le plus distalement est une zone de repos ou de réserve du cartilage Hyalin typique • Dans une zone proliférative adjacente, les Chondrocytes subissent une mitose et apparaissent empilées dans des lacunes allongées
  • 16. OSTÉOGENÈSE • Les chondrocytes les plus matures de ces lacunes se gonflent, compriment la matrice est subissent une apoptose dans une zone de cartilage hypertrophique plus proche du grand centre d’ossification primaire • Les éspaces créés dans la matrice par ces évenements caracterisent la zone de calcificatrion du cartilage lorsq’ils sont envahis par les Ostéoblastes, les Osty.oblastes et la vascularisation du centre primairess
  • 17. OSTEOGENESE • Dans la zone d’ossification l’os tissé est initiallement deposé par des Osteoblaste et rémodelé en os lamellaire
  • 18. Croissance des os, remodelage et réparation • La croissance des os se produit tout au long de la vie, les cellules et la matrice se retournant conmtinuellement grâce aux activités des Osteoblaste et des Oseoclastes • Les lamelles et les Osteons sont des structures temporaires qui sont remplacées et reconstruites en continues dans un processus de rémodelage osseux par le quel les os changent de taille et de forme en fonction de l’évolution des contraintes mécaniquues
  • 19. Croissance des os, remodelage et réparation • La réparation osseuse après une fracture ou une autre lésion implique l’activation des fibroblastes périostés pour produire un callus initiale de type fibrocartilagineux • Le callus mou est progressivement remplace par un dur callus d’os tissé qui est rapidement remodelé pour produire un os lamellaire plus fort
  • 22. Rôle métabolique de l’os • Le Ca2+, un ion clé pour toutes les cellules, est stocké dans l’os lorsque le calcium alimentaire est adéquat et mobilisé a partir de l’os lorsque le Ca alimentaire est déficient • Le maintien de niveau de calcium dans le sang approprié implique l’activité des 3 principales cellules osseuses et est largement régulé par une interaction paracrine subtile entre ces cellules et d’autres
  • 23. Rôle métabolique de l’os • L’hormone parathyroïdienne (PTH) qui stimule indirectement les ostéoclastes pour augmenter le taux de calcium dans le sang, et la calcitonine, qui peut inhiber l’activité des ostéoclastes et abaisser le taux de calcium sanguin, affecte le dépôt de calcium et les os
  • 24. JONCTIONS • Les jonctions sont des endroits où les os se rencontrent ou s'articulent, permettant au moins le potentiel de flexion ou de mouvement dans cette partie du squelette • Les articulations à mouvement très limité ou nul sont classées collectivement en synarthroses et les articulations librement mobiles sont appelées diarthroses .
  • 25. JONCTIONS • Les diaparthroses ont une cavité articulaire remplie de liquide synovial lubrifiant, enfermé dans une capsule articulaire fibreuse solide; les extrémités des os impliqués sont recouvertes de cartilage articulaire hyalin • Des tissus conjonctifs spécialisés de la membrane synoviale tapissent la capsule, avec des plis étendus dans certaines zones de la cavité articulaire
  • 26. JONCTIONS • Les cellules synoviales macrophagiques éliminent les débris d'usure du liquide synovial • Les cellules synoviales ressemblant aux fibroblastes produisent un hyaluronate qui se déplace dans le liquide synovial avec l'eau des capillaires locaux, formant le liquide synovial qui nourrit et lubrifie le cartilage articulaire.
  • 27. JONCTIONS • Les disques intervertébraux permettent une mobilité vertébrale limitée et consistent en de larges coussinets de fibrocartilage qui amortissent les vertèbres adjacentes • Chaque disque intervertébral se compose principalement d'une couche externe épaisse de fibrocartilage formant un anneau fibreux dur, et d'un noyau interne analogue à un gel absorbant les chocs, le nucléus
  • 28. Référence • Junqueira’s basic histology • Edition 2017

Notes de l'éditeur

  1. Dirigé par Dr Yassa Pierre