Intégrer	  la	  composante	  Web	  2.0	  pour	  créer	  de	                      la	  valeur	  sur	  Internetsamedi 18 jui...
•      4C	  :	  nouvelle	  typologie	  des	  business	  models	  sur	  internet	  née	  de	  l’emergence	  du	            ...
• Émergence	  d’un	  nouveau	  phénomène	  :	  le	  2.0	  a	  donné	  la	  parole	  aux	       u<lisateurs	  (UGC)	  créan...
•    Content	  :	  «	  	  je	  fais	  du	  contenu	  qui	  va	  générer	  du	  trafic	  et	  je	  me	  rémunère	           ...
Social	  networking	                                                            Personnalisa=on	  /	  customisa=on        ...
• Prioriser	  les	  spécificités	  du	  web	  2.0	  en	  fonc<on	  de	  l’Internet	  Business	         Model	  (Myspace	  :...
samedi 18 juin 2011
Comprendre	  pour	           mieux	  agir                                                                                 ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Entreprise Digitale, Stratégie Digitale d'entreprise, médias sociaux, Web 2.0

943 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Entreprise Digitale, Stratégie Digitale d'entreprise, médias sociaux, Web 2.0

  1. 1. Intégrer  la  composante  Web  2.0  pour  créer  de   la  valeur  sur  Internetsamedi 18 juin 2011
  2. 2. • 4C  :  nouvelle  typologie  des  business  models  sur  internet  née  de  l’emergence  du   2.0 • Changement  significa<f  des  moeurs  en  termes  de  créa<on  de  valeur • Adaptabilité  au  progrès  technologique  dans  l’élabora<on  du  BM • Internet  /  web  2.0  :  composante  environnementale  dans  l’élabora<on  du  BM   d’où  effort  d’adapta<on  de  la  part  des  managers • Nécessité  d’une  évolu<on  permanente  liée  à  la  révolu<on  numérique  :  vers  des   changements  structurels  ? èDéfinir  les  différents  impacts  des  évolu<ons  induites  par  les  usages   du  web  2.0  sur  la  typologie  des  BM,  et  plus  précisément  sur  les   composantes  technologiques  et  concurren<elles.samedi 18 juin 2011
  3. 3. • Émergence  d’un  nouveau  phénomène  :  le  2.0  a  donné  la  parole  aux   u<lisateurs  (UGC)  créant  un  nouveau  rapport  de  force  vis-­‐à-­‐vis  des   marques   è  l’union  fait  la  force • Désintermédia=on  grâce  à  internet  :  les  entreprises  ont  la  main   mise  sur  la  GRC ATTENTION  :   • nécessité  d’un  nouveau  framework  d’analyse   •  nouveaux  KPI  pour  évaluer  les  apports  liés  à  un  tel   changementsamedi 18 juin 2011
  4. 4. • Content  :  «    je  fais  du  contenu  qui  va  générer  du  trafic  et  je  me  rémunère   par  la  pub  »  (LeMonde.fr) • Commerce  :  «  je  vends  mes  produits  on-­‐line  /  je  crée  une  plateforme  sur   laquelle  je  revends  des  produits…  et  je  prends  une  commission  sur  chaque   vente”    (Amazon.fr) • Context  :  «  je  suis  un  infomédiaire  «  enabler  »  à  toute  acAon  on-­‐line  et  je   me  rémunère  au  CPC  /  CPM,  en  gros  la  pub  »  (Google) • Connec=on  :    «  je  propose  des  services  pour  permeFre  aux  uAlisateurs   d’échanger  via  une  plateforme  et  je  me  rémunère  par  volume/connecAon/ abonnement  »  (Skype)samedi 18 juin 2011
  5. 5. Social  networking   Personnalisa=on  /  customisa=on • e-­‐réputa<on •À  l’échelle  de  l’individu • confiance  en  la  communauté •À  l’échelle  du  groupe  (lafraise.com) • bouche  à  oreille   •À  l’échelle  de  la  communauté  (Second  Life) • pouvoir  du  consommateur  croissant User  added  value Interac=on  /  orienta=on •Contenu  (Youtube) • Customer-­‐centric •Créa<vité  (développement  d’applica<ons  open   • Informa<on  :  Quoi  ?  Avec  qui  ?  Pourquoi  ? source) • Ges<on  des  réponses  /  dialogue  avec  le   •Innova<on  (Open  Office) consommateur •Revenu    (MyMajorCompany) • Coopera<ve  value  genera<on  :  vision  du   consommateur  comme  un  partenairesamedi 18 juin 2011
  6. 6. • Prioriser  les  spécificités  du  web  2.0  en  fonc<on  de  l’Internet  Business   Model  (Myspace  :  personnalisa<on  -­‐  customisa<on  /  Wikipédia  :  UGC,   etc.) àPercevoir  l’user  added  value  comme  LA  tendance  clef  qui   condi<onne  l’offre  de  produits  demain  («  input  to  producAon  ») • Mise  en  place  d’ou=ls  d’analyse  des  tendances  et  facteurs  clefs  de   succès • Intégrer  à  l’expérience  on-­‐line  des  briques  web  2.0  afin  d’améliorer  la   réac<vité  face  aux  interroga<ons  des  consommateurs  24/7samedi 18 juin 2011
  7. 7. samedi 18 juin 2011
  8. 8. Comprendre  pour   mieux  agir    S’adapter  pour  être   compé<<f VALEUR Source:  ArAcle  :  «ImplicaAons  of  Web  2.0  for  creaAng  Value  on  the  Internet» Bernd  W.  Wirtz  –  Olivier  Schilke  –  SebasAan  Ullrichsamedi 18 juin 2011

×