Pathologies cardio vasculaires
EH Dr.Benzerdjeb
Dr YAHYAOUI Mohamed Kaddour
08 avril 2015
12.04.15 Your name here (insert->page number) 2
Contents
12.04.15 Your name here (insert->page number) 3
1. Introduction
les pathologies cardio vasculaires
regroupent , strictu se...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 4
dans le langage médical courant, on désigne par cette appelation les affec...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 5
Athérosclérose
L’athérosclérose est un phénomène se développant dès la fin...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 6
Athérosclérose
12.04.15 Your name here (insert->page number) 7
l'intérêt de l'étude des ces pathologies est :
● Fréquence
● gravité
● coû...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 8
12.04.15 Your name here (insert->page number) 9
Nous allons diviser cette question (point de vue du cardiologue) en trois ...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 10
Aspects épidémiologiques
Première cause de motralité globale à travers le...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 11
12.04.15 Your name here (insert->page number) 12
Définition des facteurs de risque CV
FDR
état physiologique ou pathologiq...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 13
Plusieurs critères sont nécessaires pour retenir le terme de facteur de r...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 14
12.04.15 Your name here (insert->page number) 15
Framingham
● La plus ancienne
● Complète et “real-life”
12.04.15 Your name here (insert->page number) 16
Score
12.04.15 Your name here (insert->page number) 17
Facteurs non modifiables
● âge.
● sexe masculin. 03hommes/01 femme
● Héré...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 18
Tabac
En plus de son effet cancérigène, il s’agit d’un facteur de risque ...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 19
Tabac
Le risque augmente linéairement avec l’augmentation du nombre de
pa...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 20
Hypertension artérielle
● définie par une PAS 140 mmHg et/ou PAD 90mmHg
●...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 21
Diabète
● Les diabètes de type I et II sont associés à une augmentation i...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 22
Diabète
Le diabète de type II est fréquemment associé à d’autres facteurs...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 23
Dyslipidémie
● L’élévation du LDL-cholestérol et des triglycérides est dé...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 24
Obésité Viscérale
● Elle est évaluée par l’indice de masse corporelle (po...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 25
Stress psycho social
12.04.15 Your name here (insert->page number) 26
Sédentarité
● L’activité physique diminue le LDL-cholestérol,
– augmente ...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 27
Autres
● Hyper homocysteinémie.
● l'alcool .
● l'alimentation.
12.04.15 Your name here (insert->page number) 28
12.04.15 Your name here (insert->page number) 29
Marqueurs du risque CV
12.04.15 Your name here (insert->page number) 30
Marqueurs du risque CV
contribuent à identifier une sous-population à "ha...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 31
Dépistage et traitement
12.04.15 Your name here (insert->page number) 32
Prévention primaire
● Population ciblée : patients indemnes de toute path...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 33
Prévention secondaire
● Population ciblée : patients ayant déjà eu un acc...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 34
PEC du tabagisme
12.04.15 Your name here (insert->page number) 35
Dyslipidémie
12.04.15 Your name here (insert->page number) 36
12.04.15 Your name here (insert->page number) 37
PEC diabète
12.04.15 Your name here (insert->page number) 38
LA MALADIE CORONAIRE
12.04.15 Your name here (insert->page number) 39
Maladie coronaire
Elle regroupe un éventail de manifestations cliniques, ...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 40
ANGOR
Syndrome caractérisé par des crises de douleurs constrictives viole...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 41
Physiopathologie
L’ischémie myocardique correspond à un déséquilibre entr...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 42
● Les besoins La contraction cardiaque, l’interaction des fibres d’Actine...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 43
Les besoins en oxygène myocardique (MVO2) dépendent de trois paramètres
m...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 44
Angor - physiopathologie
La cause la plus fréquente de l’apparition d’une...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 45
Apports: circulation coronaire
● Circulation de type terminal : sans anas...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 46
réseau coronaire athéromateux
L’existence d’une maladie coronaire athérom...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 47
Clinique
Angine de poitrine : L’angine de poitrine est par définition la ...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 48
Angina pectoris
12.04.15 Your name here (insert->page number) 49
Anamanèse
l'interrogatoire doit préciser
● le mode de déclenchement
● les...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 50
Anamnèse
● Parfois il s’agit alors d’une blockpnée.
● Dans 20 % des cas l...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 51
Examen clinique
L'examen clinique post-critique est souvent sans particul...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 52
l'angor peut être catégorisé comme :
● Typique :
– si siège et irradiatio...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 53
Les formes graves
● Angor rapidement évolutif = angor instable
● Angor à ...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 54
Electrocardiogramme
● il est le plus souvent normal.
● il peut occasionne...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 55
Examens Complémentaires
12.04.15 Your name here (insert->page number) 56
Epreuve d'effort
● L’électrocardiogramme d’effort est presque constamment...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 57
12.04.15 Your name here (insert->page number) 58
Critères de gravité à l'epreuve d'effort
La gravité anatomique des lésion...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 59
12.04.15 Your name here (insert->page number) 60
L’épreuve d’effort sera considérée comme *négative* si le patient a pu at...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 61
Autres tests d'ischémie
● Échocardiographie de stress
● scintigraphie myo...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 62
Ils offrent par rapport au test d'effort plusieurs avantages au prix de c...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 63
Scintigraphie myocardique
12.04.15 Your name here (insert->page number) 64
Résultats
12.04.15 Your name here (insert->page number) 65
COROSCAN
● L'angioscanner coronaire Offre une option intéressante
– en ca...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 66
12.04.15 Your name here (insert->page number) 67
LA CORONAROGRAPHIE
12.04.15 Your name here (insert->page number) 68
CORONAROGRAPHIE
● DÉFINITION
– Opacification sélective des artères corona...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 69
RÉSULTATS
- Une sténose se caractérise par une image d’amputation sur le ...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 70
Résultats
Il faut apprécier :
● Degrés de sténose. :
– L’évaluation peut ...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 71
● La coronarographie est l’examen de référence qui permet de faire un bil...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 72
FACTEURS PRONOSTIQUES
Mauvais pronostic si
● Altération de la fonction ve...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 73
RECOMMANDATIONS – PRISE EN CHARGE
12.04.15 Your name here (insert->page number) 74
12.04.15 Your name here (insert->page number) 75
● buts
– réduire les symptômes => améliorer la qualité de vie des patient...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 76
12.04.15 Your name here (insert->page number) 77
Traitement anti ischémique
12.04.15 Your name here (insert->page number) 78
Traitement préventif
1) Anti aggrégants plaquettaires
2) Statines
3) Corr...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 79
12.04.15 Your name here (insert->page number) 80
Dyslipidémies - traitement
12.04.15 Your name here (insert->page number) 81
Diabète - traitement
12.04.15 Your name here (insert->page number) 82
LA REVASCULARISATION
● peut être chirurgicale = pontage aorto coronaire (...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 83
12.04.15 Your name here (insert->page number) 84
12.04.15 Your name here (insert->page number) 85
Le choix entre chirurgie et angioplastie dépend du type de lésions, du pl...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 86
● Lésion du tronc commun ou équivalent.
● Lésions multitronculaires avec ...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 87
Syntax score
12.04.15 Your name here (insert->page number) 88
Pontage Vs Angioplastie
12.04.15 Your name here (insert->page number) 89
CONCLUSION
● Prévention +++
● Identifer les FDR pour mieux les équilibrer...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 90
● Prevention = Forget
● Traitement médical = Forgive
● Revascularisation ...
12.04.15 Your name here (insert->page number) 91
MERCI !!
Question?
12.04.15 Your name here (insert->page number) 92
12.04.15 Your name here (insert->page number) 93
12.04.15 Your name here (insert->page number) 94
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation2015

286 vues

Publié le

généralités sur les pathologies cardio vasculaires, la maladie coronaire et les facteurs de risque cardio vasculaire.
Cours présenté aux médecins généralistes et les staff para médical de l'hopital EH Dr Benzerdjeb, Aïn Témouchent, Algérie le 08 -04-2015

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
286
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation2015

  1. 1. Pathologies cardio vasculaires EH Dr.Benzerdjeb Dr YAHYAOUI Mohamed Kaddour 08 avril 2015
  2. 2. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 2 Contents
  3. 3. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 3 1. Introduction les pathologies cardio vasculaires regroupent , strictu sensu l'ensemble des affection touchant le coeur et les vaisseaux. le coeur peut souffrir de différents types d'affections : valvulopathies . cardiomyopathies: dilatées hypertrophiques restrictives canalopathies cardiopathie hypertensive. HTAP et coeur pulmonaire chronique. Arythmies et troubles conductifs. cardiopathies congénitales. cardiopathie ischémique et coronaropathies.
  4. 4. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 4 dans le langage médical courant, on désigne par cette appelation les affections ischémiques liées à l'athérosclérose: coeur, cerveau, rein, AOMI l'athérosclérose est définie par l'OMS par | " L'athérome ou athérosclérose correspond à un remaniement de l'intima des artères de gros et moyen calibre par |accumulation segmentaire de lipides, glucides complexes, sang et produits sanguins, tissus adipeux, | dépôts calcaires et autres minéraux. | wikipedia "
  5. 5. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 5 Athérosclérose L’athérosclérose est un phénomène se développant dès la fin de la deuxième décade et dont la genèse est maintenant bien connue. Des lipoprotéines athérogènes (LDL-cholestérol) pénètrent la paroi vasculaire et s’oxydent. Il s’en suit une activation de l’endothélium et des monocytes circulants qui, à leur tour, vont pénétrer la paroi vasculaire pour se « gorger » de particules graisseuses.
  6. 6. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 6 Athérosclérose
  7. 7. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 7 l'intérêt de l'étude des ces pathologies est : ● Fréquence ● gravité ● coût social et économique ● prévention : exemple des pays occidentaux... ● imprévisibilité : néanmoins il existe des facteurs de risques identifiés qui permettent une prévnetion plus ou moins éfficace sur le plan de santé publique.
  8. 8. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 8
  9. 9. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 9 Nous allons diviser cette question (point de vue du cardiologue) en trois parties : I. aspects épidémiologiques, dépistage II. accidents aigus (syndrome coronaire) III. prévention secondaire et PEC ultérieure.
  10. 10. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 10 Aspects épidémiologiques Première cause de motralité globale à travers le monde, elle supplante désormais les maladies transmissibles au niveaux des pays dits émergents dont l'Algérie
  11. 11. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 11
  12. 12. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 12 Définition des facteurs de risque CV FDR état physiologique ou pathologiques associé à une plus forte prévalence d'une maladie ou d'une complication. ● Plusieures études ont contribué à mieux identifié ces FDR – Framingham – NCEP ATP – (Heart)Score
  13. 13. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 13 Plusieurs critères sont nécessaires pour retenir le terme de facteur de risque : 1) la force de l’association. 2) l’association doit être graduelle : le risque augmente avec le niveau du facteur de risque (exemple du tabagisme). 3) la cohérence dans le temps : le facteur de risque doit précéder la survenue de la maladie. 4) la cohérence entre les différentes études. 5) l’indépendance (persistence en analyse multi variée) 6) le caractère plausible de l’association (cohérence avec la science fondamentale, l’expérimentation animale ou in vitro, les études cliniques) 7) la réversibilité (la correction des facteurs de risque prévient la maladie).
  14. 14. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 14
  15. 15. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 15 Framingham ● La plus ancienne ● Complète et “real-life”
  16. 16. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 16 Score
  17. 17. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 17 Facteurs non modifiables ● âge. ● sexe masculin. 03hommes/01 femme ● Hérédité coronarienne. ● Origine ethnique.
  18. 18. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 18 Tabac En plus de son effet cancérigène, il s’agit d’un facteur de risque majeur. La consommation touche actuellement des populations jusque là moins exposées (femmes, sujets jeunes). Les effets délétères du tabac sont liés à la - quantité quotidienne de tabac consommée par jour, - l’âge de début - la durée de l’exposition.
  19. 19. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 19 Tabac Le risque augmente linéairement avec l’augmentation du nombre de paquets.années. Exemple : une patiente qui fume 2 paquets par jour entre l’âge de 15 ans et de 40 ans a une intoxication évaluée à 50 paquets.années.
  20. 20. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 20 Hypertension artérielle ● définie par une PAS 140 mmHg et/ou PAD 90mmHg ● fortement associées aux differentes MCV, AVC ● Son impact cardiovasculaire est cérébral, cardiaque et rénal. ● La pression artérielle pulsée (PAS – PAD) est étroitement corrélée à ● l’hypertrophie ventriculaire gauche ● au développement des complications de l’HTA qu’il s’agisse de l’athérosclérose ou de l’atteinte de la microcirculation, ● et la mortalité cardiovasculaire.
  21. 21. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 21 Diabète ● Les diabètes de type I et II sont associés à une augmentation importante du risque cardiovasculaire. ● Pour le diabète de type I, le risque cardiovasculaire apparaît dès l’âge de 30 ans. Il est d’autant plus important que - le contrôle glycémique est mauvais - qu’il y a une néphropathie diabétique associée (micro ou macroalbuminurie et/ou insuffisance rénale). ● Le diabète de type II et l’intolérance au glucose sont associés à un risque cardiovasculaire majeur.
  22. 22. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 22 Diabète Le diabète de type II est fréquemment associé à d’autres facteurs de risque (HTA,dyslipidémie, obésité androïde). Le diabète est actuellement défini par une glycémie à jeun ≥ à 7 mmol/l (1,26 g/l) à 2 reprises. Les arguments pour un diabète de type II sont: ● l’âge >40 ans, ● l’index de masse corporelle > 27 kg/m2, ● l’absence de cétonurie, ● l’antécédent familial de diabète de type II.
  23. 23. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 23 Dyslipidémie ● L’élévation du LDL-cholestérol et des triglycérides est délétère sur le plan cardiovasculaire. ● La diminution du HDL cholestérol est aussi un facteur de risque indépendant de maladie cardiovasculaire. ● A l’inverse, l’élévation du HDL-cholestérol est protectrice. ● Il s’agit avant tout de facteurs de risque de coronaropathie.
  24. 24. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 24 Obésité Viscérale ● Elle est évaluée par l’indice de masse corporelle (poids/taille2) (IMC). ● Les normales sont de 20 à 25 chez l’homme et de 19 à 24 chez la femme. ● La répartition de la graisse joue aussi un rôle primordial dans l'identification du risque CV Genre Risque augmenté Haut risque Hommes - asiatiques - autres - 94-101 cm >= 90 cm >= 102 cm Femmes - asiatiques - >= 80 cm - autres 80-87 cm >= 88 cm
  25. 25. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 25 Stress psycho social
  26. 26. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 26 Sédentarité ● L’activité physique diminue le LDL-cholestérol, – augmente le HDL-cholestérol, – diminue la pression artérielle. ● Marcher plus de 120 minutes une fois/ semaine ou 01h de marche soutenue diminue le risque cardio vasculaire de 17%.
  27. 27. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 27 Autres ● Hyper homocysteinémie. ● l'alcool . ● l'alimentation.
  28. 28. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 28
  29. 29. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 29 Marqueurs du risque CV
  30. 30. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 30 Marqueurs du risque CV contribuent à identifier une sous-population à "haut" et à "trés haut" risque CV.
  31. 31. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 31 Dépistage et traitement
  32. 32. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 32 Prévention primaire ● Population ciblée : patients indemnes de toute pathologie cardiaque ou vasculaire décelable. ● Objectif : – prévenir la survenue ultérieure d’accidents cardio-vasculaires avérés, mortels ou non mortels (angor, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral (AVC), artériopathie oblitérante des membres inférieurs, mort subite d’origine cardiovasculaire.) ● Moyens : prise en charge thérapeutique des facteurs de risque cardio- vasculaire dont l’intensité dépend du niveau de risque cardio-vasculaire de chaque individu.
  33. 33. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 33 Prévention secondaire ● Population ciblée : patients ayant déjà eu un accident cardio-vasculaire. ● Objectifs : – Eviter la récidive ultérieure d’accidents cardio-vasculaires. – Réduire la morbidité et la mortalité cardio-vasculaires. – Dépister toutes les localisations de la maladie athéroscléreuse. ● Moyens : prise en charge médicamenteuse vigoureuse des facteurs de risque mais aussi de la maladie cardio-vasculaire constituée, qui peut nécessiter une approche spécifique.
  34. 34. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 34 PEC du tabagisme
  35. 35. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 35 Dyslipidémie
  36. 36. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 36
  37. 37. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 37 PEC diabète
  38. 38. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 38 LA MALADIE CORONAIRE
  39. 39. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 39 Maladie coronaire Elle regroupe un éventail de manifestations cliniques, électriques et pathologiques liées à l'ischémie coronaire: 1. angor 2. ischémie silencieuse 3. angor instable 4. L'infarctus du myocarde = IDM 5. insuffisance cardiaque 6. mort subite
  40. 40. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 40 ANGOR Syndrome caractérisé par des crises de douleurs constrictives violentes siégeant dans la région précordiale, irradiant dans le bras gauche et s’accompagnant d’une angoisse poignante avec sensation de mort imminente. Ces douleurs sont provoquées par l’effort, surtout par la marche (angor d’effort). Elles sont presque toujours dues à l’athérosclérose des artères coronaires. [delamare]:(Dictionnaire des termes de médecine, Garnier Delamare).
  41. 41. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 41 Physiopathologie L’ischémie myocardique correspond à un déséquilibre entre ● les besoins en oxygène et en énergie du myocarde ● les apports assurés par la circulation coronaire. L’adéquation entre apport et besoin doit être régulée en temps réel ● le myocarde ne dispose d’aucune forme de réserve énergétique (pas de glycogène).
  42. 42. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 42 ● Les besoins La contraction cardiaque, l’interaction des fibres d’Actine et de myosine nécessite de fortes quantités d’ATP que seul peut produire le métabolisme oxydatif mitochondrial à partir de glucose ● mais également d’acide gras et de corps cétonique au prix d’une forte consommation en oxygène.
  43. 43. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 43 Les besoins en oxygène myocardique (MVO2) dépendent de trois paramètres majeurs : ● La fréquence cardiaque ● La contractilité (inotropisme) ● La tension pariétale du ventricule gauche dépendant elle-même de – la dimension du ventricule gauche (diamètre de la cavité, épaisseur pariétale) – la précharge que l’on peut assimiler à la pression télédiastolique du ventricule gauche (PTDVG) – la post charge que l’on peut assimiler à la pression artérielle systolique.
  44. 44. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 44 Angor - physiopathologie La cause la plus fréquente de l’apparition d’une ischémie intermittente est l’augmentation des besoins en oxygène notamment lors de l’effort – augmentation de la fréquence – de la contractilité – et de la pression artérielle systolique. ● La réduction des besoins en oxygène est le mécanisme principal de l’action des anti angineux.
  45. 45. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 45 Apports: circulation coronaire ● Circulation de type terminal : sans anastomose, à l’état physiologique,entre les divers territoires vasculaires myocardiques. ● la perfusion coronaire se fait quasi exclusivement en diastole . ● seul mécanisme d’adaptation du débit coronaire = vasodilatation ● Les contraintes imposées à la circulation coronaire sont donc énormes, - ● Malgré ces contraintes énormes, la circulation coronaire normale s’adapte parfaitement du fait de la mise en œuvre conjointe de systèmes vasodilatateurs : – monoxyde d’azote NO sécrété par les cellules endothéliales normales, – vasodilatation bêta-2 adrénergique, – prostaglandine vasodilatatrice (prostacycline) – vasodilatation d’origine métabolique (adénosine).
  46. 46. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 46 réseau coronaire athéromateux L’existence d’une maladie coronaire athéromateuse modifie profondément la physiologie de la circulation coronaire : ● Réduction globale des capacités vasodilatatrices (altération des capacités de synthèse par les cellules endothéliales monoxyde d’azote (NO) . ● La ou les sténoses coronaires localisées, focales, amputent la réserve de dilatation coronaire à partir de 50 à 70 % de réduction du diamètre, ● Du fait de l’écrasement systolique des artères intramyocardiques luminal responsable d’une ischémie intermittente d’effort. ● Au-delà de 90 % de réduction, le débit sanguin coronaire de repos peut être altéré, responsable alors d’une ischémie permanente.
  47. 47. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 47 Clinique Angine de poitrine : L’angine de poitrine est par définition la douleur intermittente consécutive à l’apparition d’une ischémie myocardique. ● de siège médian, rétrosternale 80 % des cas. Les irradiations: cou, le maxillaire inférieur, membres supérieurs (gauche). ● Le caractère constrictif !! ● la douleur disparaît rapidement en 2-3 minutes à l’arrêt de l’effort.
  48. 48. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 48 Angina pectoris
  49. 49. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 49 Anamanèse l'interrogatoire doit préciser ● le mode de déclenchement ● les éventuels signes associés (éructations...) ● l’ancienneté et le mode évolutif - la gravité Le lien à l’effort est évident. le temps froid, le vent contraire sont des facteurs favorisants.
  50. 50. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 50 Anamnèse ● Parfois il s’agit alors d’une blockpnée. ● Dans 20 % des cas le siège de la douleur est différent, limité à une irradiation, brachiale gauche, un maximum xiphoïdien ou parfois dorsal. ● L’administration de Trinitrine sublinguale fait disparaître la douleur en moins de deux minutes. Le profil évolutif de l’angor d’effort dont dépend la suite de la prise en charge.
  51. 51. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 51 Examen clinique L'examen clinique post-critique est souvent sans particularités ● les facteurs de risque CV , ● les atteintes d'autres organes cibles ● ainsi que d'éventuelles causes d'angor secondaire – valvulopathies (aortiques +++) – CMH (souffle systolique éjectionnel, HVG à l'ECG) - – Anémie – Hyper thyroïdie...
  52. 52. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 52 l'angor peut être catégorisé comme : ● Typique : – si siège et irradiations caractéristiques – survenant toujours à un niveau d'effort équivalent – cèdant à la fin de l'effort ou en moins de 3 minutes après trinitrine sublinguale ● Atypique ou litigieuse : si une de ces trois caractéristiques manque ● D'allure non coronarienne : si 0 ou 1 seul critère présent
  53. 53. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 53 Les formes graves ● Angor rapidement évolutif = angor instable ● Angor à distance d'un infarctus du myocarde = lésions coronaires pluritronculaires . ● Angor cardioplégique (accompagné de dyspnée, blockpnée, voire OAP) = dysfonction ventriculaire gauche sous jacente
  54. 54. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 54 Electrocardiogramme ● il est le plus souvent normal. ● il peut occasionnellement retrouver les séquelles d'IDM ancien passé cliniquement inaperçu ● une ischémie permanente à type de sous décalage du segment ST ou d’ondes T négatives pointues et symétriques dans le territoire de distribution d’un gros tronc coronaire.
  55. 55. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 55 Examens Complémentaires
  56. 56. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 56 Epreuve d'effort ● L’électrocardiogramme d’effort est presque constamment indiqué dans l’évaluation d’un angor d’effort. ● Elle permet de confirmer le diagnostic – en reproduisant l’angor – en documentant l’ischémie électrique :sous décalage rectiligne du segment ST dont l’amplitude > 1 mvolt.
  57. 57. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 57
  58. 58. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 58 Critères de gravité à l'epreuve d'effort La gravité anatomique des lésions coronaires sera d’autant plus marquée : ● que le sous décalage apparaîtra précocement à un bas niveau d’effort. ● que l’amplitude du sous décalage de ST sera importante, au delà de 2 mm. ● que le territoire myocardique concerné sera étendu. ● que le temps de dissipation de l’ischémie électrocardiographique à l’arrêt de l’effort sera plus long. ● la survenue de troubles du rythme ventriculaires,
  59. 59. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 59
  60. 60. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 60 L’épreuve d’effort sera considérée comme *négative* si le patient a pu atteindre au moins 90 % de la FMT (220-âge): ● sans présenter de douleur ● ni surtout de sous décalage du segment ST.
  61. 61. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 61 Autres tests d'ischémie ● Échocardiographie de stress ● scintigraphie myocardique (avec ou sans stress) ● IRM de stress ● SPECT (tomographie par émission positronique)
  62. 62. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 62 Ils offrent par rapport au test d'effort plusieurs avantages au prix de coûts et de temps d'éxecution plus longs : ● valeur localisatrice ● distinguer ischémie/viabilité myocardique ● meilleure sensibilité et spécificité
  63. 63. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 63 Scintigraphie myocardique
  64. 64. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 64 Résultats
  65. 65. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 65 COROSCAN ● L'angioscanner coronaire Offre une option intéressante – en cas de tests d'ischémie positifs chez un patient à faible risque CV, – contrôle de malades opérés. – Comme alternative pour le bilan pré opératoire d'une chirurgie cardiaque chez un patient à faible risque. ● Pour le dépistage il permet d'établir le score calcique, fortement corrélé à la mortalité cardio vasculaire,
  66. 66. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 66
  67. 67. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 67 LA CORONAROGRAPHIE
  68. 68. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 68 CORONAROGRAPHIE ● DÉFINITION – Opacification sélective des artères coronaires par voie artérielle et sous de multiples incidences. ● INDICATIONS – Angor invalidant, résistant au traitement médical, – Patients considérés à risque élevés aux tests non invasifs.
  69. 69. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 69 RÉSULTATS - Une sténose se caractérise par une image d’amputation sur le luminogramme obtenu.
  70. 70. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 70 Résultats Il faut apprécier : ● Degrés de sténose. : – L’évaluation peut se faire de façon visuelle subjective ou automatique par ordinateur. – Elle se fait en pourcentage du diamètre supposé normal. – Une sténose significative si ≥50% ● Type de sténose ● Compléxité ● lit d'aval
  71. 71. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 71 ● La coronarographie est l’examen de référence qui permet de faire un bilan précis des lésions coronaire. ● Elle permet de déterminer le mode de revascularisation optimal : – pontage Vs angioplastie.
  72. 72. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 72 FACTEURS PRONOSTIQUES Mauvais pronostic si ● Altération de la fonction ventriculaire gauche. ● Lésion du tronc commun. ● Lésion de l’IVA proximale. ● Lésions tritronculaires sévères. Dans tous ces cas, une revascularisation peut être proposée.
  73. 73. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 73 RECOMMANDATIONS – PRISE EN CHARGE
  74. 74. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 74
  75. 75. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 75 ● buts – réduire les symptômes => améliorer la qualité de vie des patients. – améliorer la survie (traitement à visée pronostique. ● Trois volets essentiels: – Le traitement anti ischémique – Le traitement préventif – La revascularisation
  76. 76. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 76
  77. 77. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 77 Traitement anti ischémique
  78. 78. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 78 Traitement préventif 1) Anti aggrégants plaquettaires 2) Statines 3) Correction des FDR
  79. 79. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 79
  80. 80. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 80 Dyslipidémies - traitement
  81. 81. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 81 Diabète - traitement
  82. 82. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 82 LA REVASCULARISATION ● peut être chirurgicale = pontage aorto coronaire (CABG) ● interventionnelle = Angioplastie (PCI) avec le plus souvent mise en place de Stents ● La revascularisation ne doit être réalisée que chez les patients présentant un angor réfractaire au traitement médical, et les patients à haut risque.
  83. 83. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 83
  84. 84. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 84
  85. 85. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 85 Le choix entre chirurgie et angioplastie dépend du type de lésions, du plateau technique, et de la préférence du patient. ● L’angioplastie est une technique simple, qui entraîne moins de contrainte (hospitalisation plus courte, évite la thoracotomie et la CEC, coût plus faible). ● Elle est le plus souvent réalisée en première intention surtout chez les patients monotronculaires. ● Cependant certains groupes de patient relèvent du pontage :
  86. 86. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 86 ● Lésion du tronc commun ou équivalent. ● Lésions multitronculaires avec : – Atteinte de l’IVA proximale. – Diabète. – Altération de la fonction VG. – Occlusion totale.
  87. 87. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 87 Syntax score
  88. 88. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 88 Pontage Vs Angioplastie
  89. 89. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 89 CONCLUSION ● Prévention +++ ● Identifer les FDR pour mieux les équilibrer. ● Stratifier le risque cardio vasculaire chez les patients : approche personnalisée ● Dépister les premiers symptômes de la MCV. ● Orienter vers les examens complémentaires les plus pertinents => gain de temps /coûts.
  90. 90. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 90 ● Prevention = Forget ● Traitement médical = Forgive ● Revascularisation = Apologize
  91. 91. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 91 MERCI !! Question?
  92. 92. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 92
  93. 93. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 93
  94. 94. 12.04.15 Your name here (insert->page number) 94

×