SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  10
Télécharger pour lire hors ligne
Printemps arabe

Aller à : Navigation, rechercher           Cet article concerne un événement en
cours.

Ces informations peuvent manquer de recul et changer à mesure que
l'événement progresse. Le titre lui-même peut être provisoire.

N'hésitez pas à l'améliorer en citant vos sources.



 Cet article concerne le Printemps arabe (2010-2012). Pour les autres articles
traitant de « révoltes arabes », voir Révolte arabe.    Cet article possède un
paronyme, voir : Printemps érable.

« Printemps arabe »



De gauche à droite et de haut en bas : manifestants le 9 février place Tahrir au
Caire, Égypte ; manifestants le 14 janvier à Tunis, Tunisie ; manifestations à El
Beïda le 22 juillet, Libye ; manifestations le 3 février à Sana'a, Yémen ;
manifestations le 24 avril à Damas, Syrie ; manifestions le 8 juillet à Karrana,
Bahreïn.



Localisation Monde arabe           Liste

Arabie saoudite

Algérie

Bahreïn

Égypte

Irak

Iran

Jordanie
Koweït

Liban

Libye

Maroc

Mauritanie

Oman

Palestine

Qatar

Somalie

Syrie

Tunisie

Yémen



Date Depuis le 17 décembre 2010

(1 an, 8 mois et 8 jours)

Type Protestations politiques et sociales

Mort(s)      incertain et provisoire : 68 753+1

Blessé(s)    18 000 à 67 000

modifier




  Départ / Mort (Libye) du chef de l’État

  Rébellion armée / Guerre civile
Manifestations prolongées et répression

  Changement de gouvernement et manifestations

  Manifestations prolongées

  Protestations mineures

   Pays non arabes touchés par un mouvement social simultanément aux
révoltes arabes



Le « Printemps arabe » est un ensemble de contestations populaires, d'ampleur
et d'intensité très variables, qui se produisent dans de nombreux pays du
monde arabe à partir de décembre 2010. L'expression de « Printemps arabe »
fait référence au « Printemps des peuples » de 1848 auquel il a été comparé.
Ces mouvements révolutionnaires nationaux2 sont aussi qualifiés de
révolutions arabes, de révoltes arabes ou encore de « réveil arabe3 ».



Ces évènements ont commencé le 17 décembre 2010 dans la ville de Sidi
Bouzid par la révolution en Tunisie qui a conduit Zine el-Abidine Ben Ali à
quitter le pouvoir. D’autres peuples reprennent à leur tour le slogan « Dégage !
» (ou Erhal ! en arabe4) devenu le symbole de ces révolutions5,6,7,8,9,10.
Outre le départ des dictateurs et l’instauration d’une démocratie, les
manifestants exigent un partage des richesses qui leur assure de meilleures
conditions de vie, des emplois, et la dignité (« karama » en arabe)11,12,13.
Alors que la révolution égyptienne provoque le départ d’Hosni Moubarak et
une transition démocratique, les autres n'ont pas les mêmes conséquences : en
Libye, elle tourne à la guerre civile entre les forces fidèles au régime de la
Jamahiriya de Mouammar Kadhafi et les insurgés, soutenus par une
intervention étrangère sous mandat de l'ONU ; au Bahreïn, la solidarité contre-
révolutionnaire des monarchies du Golfe fait échec au mouvement de
contestation mais elle reprend à partir de juin 2011 ; au Yémen, le dictateur
Saleh qui réprime la révolte louvoie entre exigences de l’opposition et le
soutien international à une transition pacifique et démissionne le 27 février, et
en Syrie, la répression exercée par le régime de Bachar el-Assad cause des
milliers de morts. Malgré la violence des répressions dans tous les pays
concernés par des mouvements d'ampleur, elles échouent presque toutes et
les contestations continuent14. Tous les autres pays du monde arabe sauf le
Qatar ont été touchés, mais les manifestations y ont eu une ampleur et des
conséquences plus limitées. Des États non arabes ont enregistré aussi des
manifestations ou procédé à des actions préventives, notamment l'Iran, mais
l'ampleur de ces mouvements a généralement été moindre et l'influence des
événements du monde arabe n'a pas toujours été clairement établie.



Les principales causes de ces mouvements à forte dimension sociale2 sont le
manque de libertés individuelles et publiques, la kleptocratie, le chômage, la
misère, le coût de la vie élevé ainsi qu'un besoin de démocratie qui ne soit pas
une simple façade15. Cette vague révolutionnaire est comparée à divers
moments historiques, comme le Printemps des peuples de 184816,17, la chute
du Rideau de fer en 198918,19, ou encore le Risorgimento italien20.



Ces révolutions recourent initialement aux méthodes de contestation non
violente21 détaillées dans le manuel de Gene Sharp et inspirées de celles de
Gandhi ; les révolutionnaires utilisent les technologies modernes de
communication (différents outils d’Internet et téléphone mobile) de façon
intensive, la télévision satellitaire jouant également un rôle important dans le
déroulement des évènements22. Les dictatures concernées tentent d'ailleurs
de contrer ces moyens de communication (coupure ou brouillage des réseaux,
attaque contre les journalistes).



En juin 2011, la contestation se poursuit dans la quasi-totalité des pays arabes
sauf le Qatar et les Émirats, les différents mouvements s’encourageant les uns
les autres : ainsi, la contestation à Bahreïn, assommée par l’intervention
saoudienne, reprend dès la fin de l’état d’urgence12. Dans tous les pays
concernés, les révolutions cimentent l’unité nationale12. Ces révoltes
pourraient mener à une redistribution des cartes dans cette zone du monde,
avec des conséquences géopolitiques (comme sur le conflit israélo-
palestinien11,12), sociales et économiques majeures à l'échelle mondiale,
notamment à cause de l’industrie pétrolière, très présente dans ces
régions.Sommaire

1 Contexte et points communs des pays concernés

1.1 Démographie : des révolutions de la jeunesse

1.2 Régimes politiques

1.3 Aspects socio-économiques

1.4 Développement comparé des différents pays arabes (avant les évènements)

2 Schémas de déroulement commun

2.1 Déroulement des événements

2.2 Action non-violente et rôle de l’armée

2.3 Nouvelles technologies et médias

2.4 Place de l’islam et des femmes

2.5 Étincelle tunisienne

3 Tunisie, départ d'une flambée générale

4 Effet domino

4.1 Révolution égyptienne

4.2 Guerre civile libyenne

4.3 Révolution yéménite

4.4 Révolte syrienne

4.5 Contestation bahreïnienne

4.6 Contestation algérienne

4.7 Contestation jordanienne

4.8 Manifestations marocaines
4.9 Irak

4.10 Autres pays arabes

5 Extensions et influences hors du monde arabe

5.1 Albanie

5.2 Burkina Faso

5.3 Chine

5.4 Iran

5.5 Québec

6 Vue chronologique des évènements

6.1 Prémices

6.2 Décembre 2010

6.3 2011

6.3.1 Janvier

6.3.2 Février

6.3.3 Mars

6.3.4 Avril

6.3.5 Mai

6.3.6 Août

6.3.7 Septembre

6.3.8 Octobre

6.3.9 Novembre

6.3.10 Décembre

6.4 2012

6.4.1 Janvier
6.4.2 Février

6.4.3 Mars

6.4.4 Avril

6.4.5 Mai

6.4.6 Juin

7 Conséquences

7.1 Conséquences politiques

7.1.1 Intervention internationale en Libye

7.1.2 Instauration de la démocratie

7.1.2.1 Tunisie

7.1.2.2 Maroc

7.1.2.3 Libye

7.1.2.4 Égypte

7.2 Conséquences économiques

7.3 Conséquences migratoires

7.4 Nouvelle configuration diplomatique

7.5 Territoires palestiniens

8 Réactions internationales

8.1 Organismes internationaux

8.1.1 Union pour la Méditerranée

8.1.2 Organisation des Nations Unies

8.1.3 Ligue arabe

8.1.4 OTAN

8.2 Corée
8.3 États-Unis

8.4 Union européenne

8.5 France

8.6 Vatican

9 Critiques

10 Presse

11 Notes et références

12 Annexes

12.1 Bibliographie

12.2 Liens externes



[modifier]

Contexte et points communs des pays concernés



Zine El Abidine Ben Ali en 2008.

[modifier]

Démographie : des révolutions de la jeunesse



Tous les pays arabes sont entrés en transition démographique dès les années
1950. Le taux de fécondité moyen de la région (Afrique du Nord et Moyen-
Orient Iran compris) est de 3,6 enfants par femme en 2000-200523. Lorsque les
révolutions arabes se produisent, elle est avancée au Moyen-Orient, et achevée
au Maghreb. Ce facteur joue un rôle déterminant dans le déclenchement des
révolutions, dans le sens où les enfants prennent plus d'importance dans la
famille, sont mieux éduqués et élevés de façon égalitaire, et donc plus à même
de remettre en cause l’autorité patriarcale et un système inégalitaire24. La
transition démographique a aussi pour résultat des effectifs importants pour la
classe d’âge 15-29 ans : ils sont plus de 100 millions en 2009 dans la région, soit
le tiers de la population totale, et une augmentation de 50 % depuis vingt
ans23.



Même si les jeunes sont soutenus voire accompagnés dans les manifestations
par des membres de toutes les tranches d’âges, ils restent le moteur principal
des révolutions arabes25,26,24,27. Jeffrey Sachs fait de l’emploi des jeunes à la
fois une des racines des révolutions arabes, et un des enjeux majeurs des
politiques arabes à venir28.

[modifier]

Régimes politiques



Extension géographique de la langue arabe contemporaine :

pays où elle est seule langue officielle ;

pays où elle partage le statut de langue officielle avec d'autres idiomes.



Les régimes des pays arabes sont autoritaires, oligarchiques : pour se
maintenir, ils multiplient les services de police. Ces États policiers s’associent
aux milieux affairistes29. Les sociétés arabes aspirent à des régimes
démocratiques ; le chercheur français Olivier Roy avait ainsi pressenti le risque
d’un écart entre le soutien des diplomaties occidentales aux dictatures et le
chemin pris par ces sociétés, qui rendait inéluctable la démocratisation des
pays arabes, dans une note du CAP de 200530. Les libertés limitées, la
corruption particulièrement développée dans la plupart de ces pays (tout
comme les détournements de fonds publics) et des chefs d'État très souvent
âgés en place depuis plusieurs dizaines d'années (souvent enclins au népotisme
et notamment à la transmission héréditaire du pouvoir y compris dans les
régimes de type républicain) sont autant de facteurs susceptibles d'exaspérer
les populations aboutissant ainsi à des troubles.
On note aussi dans les années 2010 une baisse du rôle des États-Unis dans la
région31,32, à cause de la guerre en Irak, qui les prive de moyens et
d'influence. Ainsi, c'est la Turquie qui propose et fait aboutir sa médiation entre
Israël et la Syrie en 2008. La crise à Erbil en novembre 2010 est réglée sans eux.
Enfin, c'est l'Arabie saoudite et la Syrie

Contenu connexe

En vedette

9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la dette
9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la dette9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la dette
9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la detteNicolas De Plattesteen
 
Presentacion
PresentacionPresentacion
Presentacionxiomycp1
 
2013 style populaire robe de mariée
2013 style populaire robe de mariée2013 style populaire robe de mariée
2013 style populaire robe de mariéeJimmy Liu
 
Guide médiation arbitrale
  Guide médiation arbitrale  Guide médiation arbitrale
Guide médiation arbitraleRabah HELAL
 
Let’s sleep : Projet de Web strategy sur les techniques de SEO
Let’s sleep : Projet de Web strategy sur les techniques de SEOLet’s sleep : Projet de Web strategy sur les techniques de SEO
Let’s sleep : Projet de Web strategy sur les techniques de SEOFlorian GRONDIN
 
Faut il supprimer la limitation de responsabilité en matière de créances ma...
  Faut il supprimer la limitation de responsabilité en matière de créances ma...  Faut il supprimer la limitation de responsabilité en matière de créances ma...
Faut il supprimer la limitation de responsabilité en matière de créances ma...Rabah HELAL
 
De la recherche d'informations à la veille-Paul-Henri Dumas-URFIST de Bordeau...
De la recherche d'informations à la veille-Paul-Henri Dumas-URFIST de Bordeau...De la recherche d'informations à la veille-Paul-Henri Dumas-URFIST de Bordeau...
De la recherche d'informations à la veille-Paul-Henri Dumas-URFIST de Bordeau...Dumas Paul-Henri
 
Evaluación de plataformas educativas virtuales
Evaluación de plataformas educativas virtualesEvaluación de plataformas educativas virtuales
Evaluación de plataformas educativas virtualesEDWIN GUERRERO GALLARDO
 
Proposez une newsletter dans votre blog avec GeniusContacts Email Marketing A...
Proposez une newsletter dans votre blog avec GeniusContacts Email Marketing A...Proposez une newsletter dans votre blog avec GeniusContacts Email Marketing A...
Proposez une newsletter dans votre blog avec GeniusContacts Email Marketing A...App GeniusContacts
 
El computador exposicion jk
El computador exposicion jkEl computador exposicion jk
El computador exposicion jklisyuli
 
Las Ligas y la Salud
Las Ligas y la SaludLas Ligas y la Salud
Las Ligas y la SaludSoqiuniverse
 
Le modèle IFADEM en action
Le modèle IFADEM en actionLe modèle IFADEM en action
Le modèle IFADEM en actionIFADEM
 
Les minimum standards de stcw _ 95..
Les  minimum standards  de stcw _ 95..Les  minimum standards  de stcw _ 95..
Les minimum standards de stcw _ 95..Rabah HELAL
 
Code ism decret
Code ism   decret Code ism   decret
Code ism decret Rabah HELAL
 

En vedette (20)

9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la dette
9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la dette9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la dette
9 choses que vous ne savez (sûrement) pas sur l'origine de la dette
 
Presentacion
PresentacionPresentacion
Presentacion
 
Iss
IssIss
Iss
 
Secuencias
SecuenciasSecuencias
Secuencias
 
2013 style populaire robe de mariée
2013 style populaire robe de mariée2013 style populaire robe de mariée
2013 style populaire robe de mariée
 
Gerardo
GerardoGerardo
Gerardo
 
Guide médiation arbitrale
  Guide médiation arbitrale  Guide médiation arbitrale
Guide médiation arbitrale
 
Let’s sleep : Projet de Web strategy sur les techniques de SEO
Let’s sleep : Projet de Web strategy sur les techniques de SEOLet’s sleep : Projet de Web strategy sur les techniques de SEO
Let’s sleep : Projet de Web strategy sur les techniques de SEO
 
Faut il supprimer la limitation de responsabilité en matière de créances ma...
  Faut il supprimer la limitation de responsabilité en matière de créances ma...  Faut il supprimer la limitation de responsabilité en matière de créances ma...
Faut il supprimer la limitation de responsabilité en matière de créances ma...
 
R p a m
R p a mR p a m
R p a m
 
Programme a
Programme aProgramme a
Programme a
 
De la recherche d'informations à la veille-Paul-Henri Dumas-URFIST de Bordeau...
De la recherche d'informations à la veille-Paul-Henri Dumas-URFIST de Bordeau...De la recherche d'informations à la veille-Paul-Henri Dumas-URFIST de Bordeau...
De la recherche d'informations à la veille-Paul-Henri Dumas-URFIST de Bordeau...
 
Evaluación de plataformas educativas virtuales
Evaluación de plataformas educativas virtualesEvaluación de plataformas educativas virtuales
Evaluación de plataformas educativas virtuales
 
Proposez une newsletter dans votre blog avec GeniusContacts Email Marketing A...
Proposez une newsletter dans votre blog avec GeniusContacts Email Marketing A...Proposez une newsletter dans votre blog avec GeniusContacts Email Marketing A...
Proposez une newsletter dans votre blog avec GeniusContacts Email Marketing A...
 
El computador exposicion jk
El computador exposicion jkEl computador exposicion jk
El computador exposicion jk
 
Las Ligas y la Salud
Las Ligas y la SaludLas Ligas y la Salud
Las Ligas y la Salud
 
Pda histoire 3-4
Pda   histoire 3-4Pda   histoire 3-4
Pda histoire 3-4
 
Le modèle IFADEM en action
Le modèle IFADEM en actionLe modèle IFADEM en action
Le modèle IFADEM en action
 
Les minimum standards de stcw _ 95..
Les  minimum standards  de stcw _ 95..Les  minimum standards  de stcw _ 95..
Les minimum standards de stcw _ 95..
 
Code ism decret
Code ism   decret Code ism   decret
Code ism decret
 

Similaire à Printemps arabe

Revolution dans-deux-pays-arabes
Revolution dans-deux-pays-arabesRevolution dans-deux-pays-arabes
Revolution dans-deux-pays-arabesdelphine42
 
Revolution dans-deux-pays-arabes
Revolution dans-deux-pays-arabesRevolution dans-deux-pays-arabes
Revolution dans-deux-pays-arabesdelphine42
 
Human Rights Watch -Rapport mondial 2012 (extraits en français)
Human Rights Watch  -Rapport mondial 2012 (extraits en français)Human Rights Watch  -Rapport mondial 2012 (extraits en français)
Human Rights Watch -Rapport mondial 2012 (extraits en français)marsed kadha
 
Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013
Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013
Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013AL QOTB Tunisie
 
Printemps arabe schaerbeek 2011
Printemps arabe schaerbeek 2011Printemps arabe schaerbeek 2011
Printemps arabe schaerbeek 2011F.R.S. - FNRS
 
Vénézuela : Le laboratoire territorial de l'expérience Bolivarienne - Julie H...
Vénézuela : Le laboratoire territorial de l'expérience Bolivarienne - Julie H...Vénézuela : Le laboratoire territorial de l'expérience Bolivarienne - Julie H...
Vénézuela : Le laboratoire territorial de l'expérience Bolivarienne - Julie H...BlogGES
 
La révolution tunisienne et les médias sociaux
La révolution tunisienne et les médias sociauxLa révolution tunisienne et les médias sociaux
La révolution tunisienne et les médias sociauxAurelie Le Gars
 
Colloque ouaga-a5-boutalebd
Colloque ouaga-a5-boutalebdColloque ouaga-a5-boutalebd
Colloque ouaga-a5-boutalebdbibahassiba
 
la société civile vénézuelienne sous l'ère Chavez
la société civile vénézuelienne sous l'ère Chavezla société civile vénézuelienne sous l'ère Chavez
la société civile vénézuelienne sous l'ère ChavezRobin Abric
 
Organisation pour une citoyenneté universelle
Organisation pour une citoyenneté universelleOrganisation pour une citoyenneté universelle
Organisation pour une citoyenneté universelleLTDH
 
Notes Cles de géopolitique n°148 - Un monde en miettes
Notes Cles de géopolitique n°148 - Un monde en miettesNotes Cles de géopolitique n°148 - Un monde en miettes
Notes Cles de géopolitique n°148 - Un monde en miettesJean-François Fiorina
 
Défis pour l’approfondissement du processus democratique
Défis pour l’approfondissement du processus democratiqueDéfis pour l’approfondissement du processus democratique
Défis pour l’approfondissement du processus democratiqueParti Djibouti
 
Résumé de mon mémoire de Master 1
Résumé de mon mémoire de Master 1Résumé de mon mémoire de Master 1
Résumé de mon mémoire de Master 1Cecile Renault
 
DI - Reseau de concept
DI - Reseau de conceptDI - Reseau de concept
DI - Reseau de conceptFred DENIS
 
Coopérer, verbe infini?
Coopérer, verbe infini?Coopérer, verbe infini?
Coopérer, verbe infini?UFPB
 

Similaire à Printemps arabe (19)

Revolution dans-deux-pays-arabes
Revolution dans-deux-pays-arabesRevolution dans-deux-pays-arabes
Revolution dans-deux-pays-arabes
 
Revolution dans-deux-pays-arabes
Revolution dans-deux-pays-arabesRevolution dans-deux-pays-arabes
Revolution dans-deux-pays-arabes
 
Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...
Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...
Préparer la défense civile non-violente. — 05-1. La résistance civile contre ...
 
Human Rights Watch -Rapport mondial 2012 (extraits en français)
Human Rights Watch  -Rapport mondial 2012 (extraits en français)Human Rights Watch  -Rapport mondial 2012 (extraits en français)
Human Rights Watch -Rapport mondial 2012 (extraits en français)
 
Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013
Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013
Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013
 
Printemps arabe schaerbeek 2011
Printemps arabe schaerbeek 2011Printemps arabe schaerbeek 2011
Printemps arabe schaerbeek 2011
 
Vénézuela : Le laboratoire territorial de l'expérience Bolivarienne - Julie H...
Vénézuela : Le laboratoire territorial de l'expérience Bolivarienne - Julie H...Vénézuela : Le laboratoire territorial de l'expérience Bolivarienne - Julie H...
Vénézuela : Le laboratoire territorial de l'expérience Bolivarienne - Julie H...
 
Fr.mai2017
Fr.mai2017Fr.mai2017
Fr.mai2017
 
La révolution tunisienne et les médias sociaux
La révolution tunisienne et les médias sociauxLa révolution tunisienne et les médias sociaux
La révolution tunisienne et les médias sociaux
 
Colloque ouaga-a5-boutalebd
Colloque ouaga-a5-boutalebdColloque ouaga-a5-boutalebd
Colloque ouaga-a5-boutalebd
 
Vzla chaviste
Vzla chavisteVzla chaviste
Vzla chaviste
 
la société civile vénézuelienne sous l'ère Chavez
la société civile vénézuelienne sous l'ère Chavezla société civile vénézuelienne sous l'ère Chavez
la société civile vénézuelienne sous l'ère Chavez
 
Organisation pour une citoyenneté universelle
Organisation pour une citoyenneté universelleOrganisation pour une citoyenneté universelle
Organisation pour une citoyenneté universelle
 
Notes Cles de géopolitique n°148 - Un monde en miettes
Notes Cles de géopolitique n°148 - Un monde en miettesNotes Cles de géopolitique n°148 - Un monde en miettes
Notes Cles de géopolitique n°148 - Un monde en miettes
 
Défis pour l’approfondissement du processus democratique
Défis pour l’approfondissement du processus democratiqueDéfis pour l’approfondissement du processus democratique
Défis pour l’approfondissement du processus democratique
 
Résumé de mon mémoire de Master 1
Résumé de mon mémoire de Master 1Résumé de mon mémoire de Master 1
Résumé de mon mémoire de Master 1
 
DI - Reseau de concept
DI - Reseau de conceptDI - Reseau de concept
DI - Reseau de concept
 
Coopérer, verbe infini?
Coopérer, verbe infini?Coopérer, verbe infini?
Coopérer, verbe infini?
 
Coopérer, verbe infini?
Coopérer, verbe infini? Coopérer, verbe infini?
Coopérer, verbe infini?
 

Printemps arabe

  • 1. Printemps arabe Aller à : Navigation, rechercher Cet article concerne un événement en cours. Ces informations peuvent manquer de recul et changer à mesure que l'événement progresse. Le titre lui-même peut être provisoire. N'hésitez pas à l'améliorer en citant vos sources. Cet article concerne le Printemps arabe (2010-2012). Pour les autres articles traitant de « révoltes arabes », voir Révolte arabe. Cet article possède un paronyme, voir : Printemps érable. « Printemps arabe » De gauche à droite et de haut en bas : manifestants le 9 février place Tahrir au Caire, Égypte ; manifestants le 14 janvier à Tunis, Tunisie ; manifestations à El Beïda le 22 juillet, Libye ; manifestations le 3 février à Sana'a, Yémen ; manifestations le 24 avril à Damas, Syrie ; manifestions le 8 juillet à Karrana, Bahreïn. Localisation Monde arabe Liste Arabie saoudite Algérie Bahreïn Égypte Irak Iran Jordanie
  • 2. Koweït Liban Libye Maroc Mauritanie Oman Palestine Qatar Somalie Syrie Tunisie Yémen Date Depuis le 17 décembre 2010 (1 an, 8 mois et 8 jours) Type Protestations politiques et sociales Mort(s) incertain et provisoire : 68 753+1 Blessé(s) 18 000 à 67 000 modifier Départ / Mort (Libye) du chef de l’État Rébellion armée / Guerre civile
  • 3. Manifestations prolongées et répression Changement de gouvernement et manifestations Manifestations prolongées Protestations mineures Pays non arabes touchés par un mouvement social simultanément aux révoltes arabes Le « Printemps arabe » est un ensemble de contestations populaires, d'ampleur et d'intensité très variables, qui se produisent dans de nombreux pays du monde arabe à partir de décembre 2010. L'expression de « Printemps arabe » fait référence au « Printemps des peuples » de 1848 auquel il a été comparé. Ces mouvements révolutionnaires nationaux2 sont aussi qualifiés de révolutions arabes, de révoltes arabes ou encore de « réveil arabe3 ». Ces évènements ont commencé le 17 décembre 2010 dans la ville de Sidi Bouzid par la révolution en Tunisie qui a conduit Zine el-Abidine Ben Ali à quitter le pouvoir. D’autres peuples reprennent à leur tour le slogan « Dégage ! » (ou Erhal ! en arabe4) devenu le symbole de ces révolutions5,6,7,8,9,10. Outre le départ des dictateurs et l’instauration d’une démocratie, les manifestants exigent un partage des richesses qui leur assure de meilleures conditions de vie, des emplois, et la dignité (« karama » en arabe)11,12,13. Alors que la révolution égyptienne provoque le départ d’Hosni Moubarak et une transition démocratique, les autres n'ont pas les mêmes conséquences : en Libye, elle tourne à la guerre civile entre les forces fidèles au régime de la Jamahiriya de Mouammar Kadhafi et les insurgés, soutenus par une intervention étrangère sous mandat de l'ONU ; au Bahreïn, la solidarité contre- révolutionnaire des monarchies du Golfe fait échec au mouvement de contestation mais elle reprend à partir de juin 2011 ; au Yémen, le dictateur Saleh qui réprime la révolte louvoie entre exigences de l’opposition et le soutien international à une transition pacifique et démissionne le 27 février, et en Syrie, la répression exercée par le régime de Bachar el-Assad cause des
  • 4. milliers de morts. Malgré la violence des répressions dans tous les pays concernés par des mouvements d'ampleur, elles échouent presque toutes et les contestations continuent14. Tous les autres pays du monde arabe sauf le Qatar ont été touchés, mais les manifestations y ont eu une ampleur et des conséquences plus limitées. Des États non arabes ont enregistré aussi des manifestations ou procédé à des actions préventives, notamment l'Iran, mais l'ampleur de ces mouvements a généralement été moindre et l'influence des événements du monde arabe n'a pas toujours été clairement établie. Les principales causes de ces mouvements à forte dimension sociale2 sont le manque de libertés individuelles et publiques, la kleptocratie, le chômage, la misère, le coût de la vie élevé ainsi qu'un besoin de démocratie qui ne soit pas une simple façade15. Cette vague révolutionnaire est comparée à divers moments historiques, comme le Printemps des peuples de 184816,17, la chute du Rideau de fer en 198918,19, ou encore le Risorgimento italien20. Ces révolutions recourent initialement aux méthodes de contestation non violente21 détaillées dans le manuel de Gene Sharp et inspirées de celles de Gandhi ; les révolutionnaires utilisent les technologies modernes de communication (différents outils d’Internet et téléphone mobile) de façon intensive, la télévision satellitaire jouant également un rôle important dans le déroulement des évènements22. Les dictatures concernées tentent d'ailleurs de contrer ces moyens de communication (coupure ou brouillage des réseaux, attaque contre les journalistes). En juin 2011, la contestation se poursuit dans la quasi-totalité des pays arabes sauf le Qatar et les Émirats, les différents mouvements s’encourageant les uns les autres : ainsi, la contestation à Bahreïn, assommée par l’intervention saoudienne, reprend dès la fin de l’état d’urgence12. Dans tous les pays concernés, les révolutions cimentent l’unité nationale12. Ces révoltes pourraient mener à une redistribution des cartes dans cette zone du monde, avec des conséquences géopolitiques (comme sur le conflit israélo-
  • 5. palestinien11,12), sociales et économiques majeures à l'échelle mondiale, notamment à cause de l’industrie pétrolière, très présente dans ces régions.Sommaire 1 Contexte et points communs des pays concernés 1.1 Démographie : des révolutions de la jeunesse 1.2 Régimes politiques 1.3 Aspects socio-économiques 1.4 Développement comparé des différents pays arabes (avant les évènements) 2 Schémas de déroulement commun 2.1 Déroulement des événements 2.2 Action non-violente et rôle de l’armée 2.3 Nouvelles technologies et médias 2.4 Place de l’islam et des femmes 2.5 Étincelle tunisienne 3 Tunisie, départ d'une flambée générale 4 Effet domino 4.1 Révolution égyptienne 4.2 Guerre civile libyenne 4.3 Révolution yéménite 4.4 Révolte syrienne 4.5 Contestation bahreïnienne 4.6 Contestation algérienne 4.7 Contestation jordanienne 4.8 Manifestations marocaines
  • 6. 4.9 Irak 4.10 Autres pays arabes 5 Extensions et influences hors du monde arabe 5.1 Albanie 5.2 Burkina Faso 5.3 Chine 5.4 Iran 5.5 Québec 6 Vue chronologique des évènements 6.1 Prémices 6.2 Décembre 2010 6.3 2011 6.3.1 Janvier 6.3.2 Février 6.3.3 Mars 6.3.4 Avril 6.3.5 Mai 6.3.6 Août 6.3.7 Septembre 6.3.8 Octobre 6.3.9 Novembre 6.3.10 Décembre 6.4 2012 6.4.1 Janvier
  • 7. 6.4.2 Février 6.4.3 Mars 6.4.4 Avril 6.4.5 Mai 6.4.6 Juin 7 Conséquences 7.1 Conséquences politiques 7.1.1 Intervention internationale en Libye 7.1.2 Instauration de la démocratie 7.1.2.1 Tunisie 7.1.2.2 Maroc 7.1.2.3 Libye 7.1.2.4 Égypte 7.2 Conséquences économiques 7.3 Conséquences migratoires 7.4 Nouvelle configuration diplomatique 7.5 Territoires palestiniens 8 Réactions internationales 8.1 Organismes internationaux 8.1.1 Union pour la Méditerranée 8.1.2 Organisation des Nations Unies 8.1.3 Ligue arabe 8.1.4 OTAN 8.2 Corée
  • 8. 8.3 États-Unis 8.4 Union européenne 8.5 France 8.6 Vatican 9 Critiques 10 Presse 11 Notes et références 12 Annexes 12.1 Bibliographie 12.2 Liens externes [modifier] Contexte et points communs des pays concernés Zine El Abidine Ben Ali en 2008. [modifier] Démographie : des révolutions de la jeunesse Tous les pays arabes sont entrés en transition démographique dès les années 1950. Le taux de fécondité moyen de la région (Afrique du Nord et Moyen- Orient Iran compris) est de 3,6 enfants par femme en 2000-200523. Lorsque les révolutions arabes se produisent, elle est avancée au Moyen-Orient, et achevée au Maghreb. Ce facteur joue un rôle déterminant dans le déclenchement des révolutions, dans le sens où les enfants prennent plus d'importance dans la famille, sont mieux éduqués et élevés de façon égalitaire, et donc plus à même de remettre en cause l’autorité patriarcale et un système inégalitaire24. La
  • 9. transition démographique a aussi pour résultat des effectifs importants pour la classe d’âge 15-29 ans : ils sont plus de 100 millions en 2009 dans la région, soit le tiers de la population totale, et une augmentation de 50 % depuis vingt ans23. Même si les jeunes sont soutenus voire accompagnés dans les manifestations par des membres de toutes les tranches d’âges, ils restent le moteur principal des révolutions arabes25,26,24,27. Jeffrey Sachs fait de l’emploi des jeunes à la fois une des racines des révolutions arabes, et un des enjeux majeurs des politiques arabes à venir28. [modifier] Régimes politiques Extension géographique de la langue arabe contemporaine : pays où elle est seule langue officielle ; pays où elle partage le statut de langue officielle avec d'autres idiomes. Les régimes des pays arabes sont autoritaires, oligarchiques : pour se maintenir, ils multiplient les services de police. Ces États policiers s’associent aux milieux affairistes29. Les sociétés arabes aspirent à des régimes démocratiques ; le chercheur français Olivier Roy avait ainsi pressenti le risque d’un écart entre le soutien des diplomaties occidentales aux dictatures et le chemin pris par ces sociétés, qui rendait inéluctable la démocratisation des pays arabes, dans une note du CAP de 200530. Les libertés limitées, la corruption particulièrement développée dans la plupart de ces pays (tout comme les détournements de fonds publics) et des chefs d'État très souvent âgés en place depuis plusieurs dizaines d'années (souvent enclins au népotisme et notamment à la transmission héréditaire du pouvoir y compris dans les régimes de type républicain) sont autant de facteurs susceptibles d'exaspérer les populations aboutissant ainsi à des troubles.
  • 10. On note aussi dans les années 2010 une baisse du rôle des États-Unis dans la région31,32, à cause de la guerre en Irak, qui les prive de moyens et d'influence. Ainsi, c'est la Turquie qui propose et fait aboutir sa médiation entre Israël et la Syrie en 2008. La crise à Erbil en novembre 2010 est réglée sans eux. Enfin, c'est l'Arabie saoudite et la Syrie