Quoi de neuf en antibioprophylaxie
péri-opératoire ?
Dr Samy FIGUEIREDO
Département Anesthésie-Réanimation
Hôpital de Bicê...
Pas de conflit d’intérêts
Infections du site opératoire
ü  ISO = 3ème cause d’infections nosocomiales
= 1ère cause d’infections nosocomiales évitab...
ü  2400 services, 757 établissements dont 41% publiques,
330 000 interventions
ü  Durée d’hospitalisation : préop = 1 j ...
ü  Incidence globale = 0.93% des interventions
ü  Densité d’incidence : 0.47 pour 1000 j de suivi
ü  Types d’infections...
-­‐	
  21%	
  
-­‐	
  21%	
  
Taux d’ISO en diminution :
Césarienne : - 40%
Chirurgie côlon : - 21%
RTUP : - 30%
-­‐	
  21%	
  
Taux d’ISO en diminution :
Césarienne : - 40%
Chirurgie côlon : - 21%
RTUP : - 30%
Taux d’ISO en augmentati...
Risque infectieux
péri-opératoire
ü Niveau de contamination = classe d’Altemeier
ü Difficulté opératoire = durée de l’in...
ü  item(s) du score NNIS
ü  âge ≥ 65 ans
ü  sexe masculin
ü  chirurgie urgente
ü  séjour préopératoire ≥ 2 jrs
Risque...
Comment diminuer les ISO ?
ü Antibioprophylaxie
q  Timing ?
q  Molécule(s) ?
q  Posologie ?
q  Réinjections ?
q  Ind...
ü Antibioprophylaxie
Comment diminuer les ISO ?
15%
15%3%
3%
11%
15%
ü  Mauvais « timing » : 20% des prescriptions
ü  Mauvaise molécule : 6.6 % des prescriptions
ü  Mauvaise posologie : 4....
ü  Étude prospective, monocentrique, Turquie.
ü  « Intervention » =
•  Période « avant » : 4 mois, 2011
•  Période « int...
Bozkurt et al., Int J Inf Dis, 2013
AVANT
n = 1211
APRES
n = 1187
Chirurgie propre (%) 51 46**
Antibioprophylaxie adaptée ...
Bozkurt et al., Int J Inf Dis, 2013
AVANT
n = 1211
APRES
n = 1187
Chirurgie propre (%) 51 46**
Antibioprophylaxie adaptée ...
Napolitano et al., Plos One, 2013
ü Antibioprophylaxie adaptée = 18% des cas
ü Les 4 molécules les plus utilisées :
- ce...
Hohmann et al., Infection, 2013
ü Antibioprophylaxie adaptée = 71% des cas
ü Durée trop prolongée = 33% des cas (4 ± 3 j...
Pourquoi faisons-nous mal ?
ü  Méconnaissance des recommandations :
è  « Sous-estimation » du problème
è  Protocole d’a...
Les 5 règles simples
1.  Respecter les non-indications d’antibioprophylaxie
2.  Utiliser des agents à spectre étroit (C1G,...
Figueiredo antibioprophylaxie 1er jour jd mapar figueiredo neige 2014
Figueiredo antibioprophylaxie 1er jour jd mapar figueiredo neige 2014
Figueiredo antibioprophylaxie 1er jour jd mapar figueiredo neige 2014
Figueiredo antibioprophylaxie 1er jour jd mapar figueiredo neige 2014
Figueiredo antibioprophylaxie 1er jour jd mapar figueiredo neige 2014
Figueiredo antibioprophylaxie 1er jour jd mapar figueiredo neige 2014
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Figueiredo antibioprophylaxie 1er jour jd mapar figueiredo neige 2014

824 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
824
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
92
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Figueiredo antibioprophylaxie 1er jour jd mapar figueiredo neige 2014

  1. 1. Quoi de neuf en antibioprophylaxie péri-opératoire ? Dr Samy FIGUEIREDO Département Anesthésie-Réanimation Hôpital de Bicêtre MAPAR NEIGE 2014
  2. 2. Pas de conflit d’intérêts
  3. 3. Infections du site opératoire ü  ISO = 3ème cause d’infections nosocomiales = 1ère cause d’infections nosocomiales évitables ü  Une des priorités dans la surveillance des infections nosocomiales en France. ü  Surveillance en réseaux interrégionaux avec une coordination nationale depuis 1999 (CCLIN et RAISIN). ü  USA : 500 000 infections / an, reliées à 20 000 décès / an Goede et al., Hosp Pharm, 2013
  4. 4. ü  2400 services, 757 établissements dont 41% publiques, 330 000 interventions ü  Durée d’hospitalisation : préop = 1 j ; postop : 4 j ü  ASA 1 ou 2 = 79.5% ü  Chirurgie propre ou propre contaminée = 93.6% ü  Suivi médian : 29 j
  5. 5. ü  Incidence globale = 0.93% des interventions ü  Densité d’incidence : 0.47 pour 1000 j de suivi ü  Types d’infections : - superficielles = 47% - profondes = 34% - de l’organe ou espace = 15% ü  29% des ISO nécessitent une reprise chirurgicale
  6. 6. -­‐  21%  
  7. 7. -­‐  21%   Taux d’ISO en diminution : Césarienne : - 40% Chirurgie côlon : - 21% RTUP : - 30%
  8. 8. -­‐  21%   Taux d’ISO en diminution : Césarienne : - 40% Chirurgie côlon : - 21% RTUP : - 30% Taux d’ISO en augmentation : Prothèse non totale de hanche : + 85% Prothèse totale de hanche : + 24% Laminectomie : + 70%
  9. 9. Risque infectieux péri-opératoire ü Niveau de contamination = classe d’Altemeier ü Difficulté opératoire = durée de l’intervention ü Terrain du patient = Score ASA Score NNIS (de 0 à 3) +1 si chirurgie contaminée ou sale / infectée +1 si durée > 75ème percentile +1 si ASA 3, 4 ou 5
  10. 10. ü  item(s) du score NNIS ü  âge ≥ 65 ans ü  sexe masculin ü  chirurgie urgente ü  séjour préopératoire ≥ 2 jrs Risque d’ISO augmenté : ü  chirurgie ambulatoire Risque d’ISO diminué : ü  endoscopie digestive
  11. 11. Comment diminuer les ISO ? ü Antibioprophylaxie q  Timing ? q  Molécule(s) ? q  Posologie ? q  Réinjections ? q  Indication ?
  12. 12. ü Antibioprophylaxie Comment diminuer les ISO ?
  13. 13. 15%
  14. 14. 15%3%
  15. 15. 3% 11% 15%
  16. 16. ü  Mauvais « timing » : 20% des prescriptions ü  Mauvaise molécule : 6.6 % des prescriptions ü  Mauvaise posologie : 4.4 % des prescriptions 11%
  17. 17. ü  Étude prospective, monocentrique, Turquie. ü  « Intervention » = •  Période « avant » : 4 mois, 2011 •  Période « intervention » : 8 mois, 2011 •  Période « après » : 4 mois, 2012 •  Appliquer les recommandations internationales •  Visites de sensibilisation dans les différents services •  ATB administré par anesthésiste et non par IDE en salle Bozkurt et al., Int J Inf Dis, 2013
  18. 18. Bozkurt et al., Int J Inf Dis, 2013 AVANT n = 1211 APRES n = 1187 Chirurgie propre (%) 51 46** Antibioprophylaxie adaptée (%) 11 38*** 1 seul antibiotique (%) 88 96*** Timing (-30 à -60 min) 92 99*** Durée moyenne (jrs) 4 ± 3 2 ± 2*** Relai antibiotique oral (%) 17 5*** Incidence d’ISO (%) dont chir. propre dont chir. propre contaminée 19 05 14 12*** 01 05 Coût de l’antibioprophylaxie (€) 36 000 21 000*** *** P < 0.001 ** P < 0.01
  19. 19. Bozkurt et al., Int J Inf Dis, 2013 AVANT n = 1211 APRES n = 1187 Chirurgie propre (%) 51 46** Antibioprophylaxie adaptée (%) 11 38*** 1 seul antibiotique (%) 88 96*** Timing (-30 à -60 min) 92 99*** Durée moyenne (jrs) 4 ± 3 2 ± 2*** Relai antibiotique oral (%) 17 5*** Incidence d’ISO (%) dont chir. propre dont chir. propre contaminée 19 05 14 12*** 01 05 Coût de l’antibioprophylaxie (€) 36 000 21 000*** *** P < 0.001 ** P < 0.01
  20. 20. Napolitano et al., Plos One, 2013 ü Antibioprophylaxie adaptée = 18% des cas ü Les 4 molécules les plus utilisées : - ceftazidime - levofloxacine - sulbactam - teicoplanine ü Timing d’administration incorrect = 47% des cas
  21. 21. Hohmann et al., Infection, 2013 ü Antibioprophylaxie adaptée = 71% des cas ü Durée trop prolongée = 33% des cas (4 ± 3 j) ü Pas de data sur le timing d’administration
  22. 22. Pourquoi faisons-nous mal ? ü  Méconnaissance des recommandations : è  « Sous-estimation » du problème è  Protocole d’antibioprophylaxie non accessible ü  Difficultés d’application dans la « vraie vie » :  è Urgence, plusieurs salles, bip … ü  Facilité (sans réflexion) d’une antibiothérapie large ou prolongée ü  Pression chirurgicale ü  Timing mauvais par attente de la réalisation des prélèvements bactériologiques …
  23. 23. Les 5 règles simples 1.  Respecter les non-indications d’antibioprophylaxie 2.  Utiliser des agents à spectre étroit (C1G, C2G) 3.  Timing optimal : dans les 60 min avant incision 4.  Posologie adaptée (dose × 2 si IMC > 35 kg/m2) 5.  Dose unique

×