« MON ENTREPRISE ET LES RÉSEAUX SOCIAUX » :      VIADEO, LINKEDIN, TWITTER, FACEBOOK ET LES AUTRES…        QUELLES OPPORTU...
SOMMAIRE• Le média : Internet et ses évolutions techniques et  d’usages• Webmarketing : le contexte ?• Focus sur les actio...
Contexte :        Le média : Internet et sesévolutions techniques et d’usages
Idée reçue1 :Internet est réservé aux jeuneset aux technophiles
INTERNET, LE MÉDIA ET SES ÉVOLUTIONS• Internet : un média en croissance   – Près de 39 millions d’internautes en France (d...
UN CONSTAT… ET DES USAGES• Ce constat chiffré doit véritablement se mettre en parallèle  des usages…• L’utilisateur est au...
ET DES USAGES QUI ÉVOLUENT• Coté consommateur :  « Le web ne désocialise pas plus qu’il n’hypersocialise,  mais il reconfi...
A GARDER EN MÉMOIRELe web est un média sur lequelcommuniquer…mais aujourd’hui : en prenant en comptel’utilisateur et les s...
EXEMPLE : LE RECRUTEMENT…
Webmarketing ?      Situer le « web social »dans son contexte marketing
WEBMARKETING, OU LE CUMUL DES ACTIONS• A la différences d’autres actions marketing, le webmarketing  cumule les actions & ...
LE WEB : UN MÉDIA INVESTI !     Etude de Sherpa (USA)     2011 : répartition des     budgets mkt/com – 900     sociétés (B...
Focus : le web social :     les opportunités
WEB QUOI ?• Web social ?• [Wikipedia] Le Web social fait référence à une vision dInternet considéré  comme un espace de so...
LES PRINCIPAUX ACTEURSRéseau                     URL             Cibles/publicFacebook                   Facebook.com    l...
RÉSEAUX SOCIAUX : QUELS USAGES ?• Différents réseaux sociaux peuvent être ciblés en fonction des besoins de  l’entreprise ...
Idée reçue 2 :Les réseaux sociaux :pas pour les entreprises
FOCUS SUR LES USAGES & BÉNÉFICES EN B2B•   Le « Social Media Marketing industry report 2010 » (1900 participants, 63% de  ...
FOCUS SUR LES USAGES & BÉNÉFICES EN B2B•   2. Les outils utilisés :
DES BÉNÉFICES• Pour votre entreprise : disposer d’une page  Facebook, d’un compte Twitter, Pinterest, d’un  groupe Viadeo…...
MAIS, ATTENTION AUX PIÈGES & USAGES…• Avoir une présence sur les réseaux sociaux est « simple ».  Mais attention aux usage...
Exemples
QUELQUES EXEMPLES…• Diagnostic immobilier
QUELQUES EXEMPLES…• Conseil événementiel / conciergerie
QUELQUES EXEMPLES…• Conseil/Consulting
QUELQUES EXEMPLES…• Maroquinerie
QUELQUES EXEMPLES…• Téléphonie B2B
QUELQUES EXEMPLES…• Hôtels/Restaurants
QUELQUES EXEMPLES…• Hôtels
DES CAS PARTICULIERS• Au-delà des pages ou comptes sur les réseaux sociaux,  certaines activités peuvent disposer d’outils...
Quel coût ?Quel retour sur investissement ?
Idée reçue 3 :Les réseaux sociaux :ça ne coûte rien
QUEL COUT ?• La création…   –   D’un profil et d’une page Facebook est gratuite   –   D’un compte Twitter est gratuite   –...
Idée reçue 4 :Les réseaux sociaux :ça ne rapporte rien
POUR QUEL RESULTAT ?• Pour des actions web social, le retour sur investissement ne se calcule pas  de manière classique.• ...
RONI ?• La notion de Retour sur Investissement (ROI/RSI) suppose que  l’entreprise a la possibilité de « ne pas investir »...
CONCLUSION : WEB SOCIAL ?• Les réseaux sociaux sont aujourd’hui pour beaucoup  d’activités incontournables : fidélisation,...
MERCI !                       KEVIN GALLOTINFLEXIA – SOCIÉTÉ DE CONSEIL EN STRATÉGIE DIGITALE ET WEBSOCIAL           KEVIN...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Atelier websocial - CCI limoges

1 663 vues

Publié le

« Mon entreprise et les réseaux sociaux » : Viadeo, LinkedIn, Twitter, Facebook et les autres… Quelles opportunités ? Comment s’y prendre ? Quels sont les pièges à éviter ?
Atelier à la CCI de Limoges

Publié dans : Business
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 663
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Atelier websocial - CCI limoges

  1. 1. « MON ENTREPRISE ET LES RÉSEAUX SOCIAUX » : VIADEO, LINKEDIN, TWITTER, FACEBOOK ET LES AUTRES… QUELLES OPPORTUNITÉS ? COMMENT S’Y PRENDRE ? QUELS SONT LES PIÈGES À ÉVITER ? Présentation par Kevin Gallot Consultant stratégie web social, Président de Inflexia SAS | Limoges
  2. 2. SOMMAIRE• Le média : Internet et ses évolutions techniques et d’usages• Webmarketing : le contexte ?• Focus sur les actions « web social » : opportunités• Exemples : comment s’y prendre ?• Quels coûts ? / Quels résultats ?
  3. 3. Contexte : Le média : Internet et sesévolutions techniques et d’usages
  4. 4. Idée reçue1 :Internet est réservé aux jeuneset aux technophiles
  5. 5. INTERNET, LE MÉDIA ET SES ÉVOLUTIONS• Internet : un média en croissance – Près de 39 millions d’internautes en France (début 2011) – 580 millions de sites web en janvier 2012 … et des nouvelles plateformes : les réseaux sociaux. • Facebook et ses 950 millions de comptes • Viadeo et ses 30 millions de comptes, LinkedIn avec 150 millions (4) • Twitter : 140 millions d’utilisateurs dans le monde • Google+ regroupe 62 millions de comptes • 490 millions de visiteurs mensuels sur Youtube (et 65 pour Dailymotion) – Et « bon à savoir » : 87,8 milliards de recherches par mois sur le N°1 mondial et une part de marché de 91,4% en France : Google – Et… En France, des « cyberacheteurs » (28 millions) ou plus de 70% des vacanciers qui réservent via Internet
  6. 6. UN CONSTAT… ET DES USAGES• Ce constat chiffré doit véritablement se mettre en parallèle des usages…• L’utilisateur est au centre du dispositif web aujourd’hui… et son utilisation adoptée : – 11% de la population mondiale à un compte Facebook et dont 50% se connectent chaque jour. – Un utilisateur a en moyenne 130 amis sur Facebook et 115 followers sur Twitter – 150 millions de tweets chaque jour – 2 nouveaux utilisateurs créent leur compte sur LinkedIn chaque seconde (dont la population est à 36% 25-34 ans et 36%, 35-54 ans) – 3500 photos sont déposées sur FlickR chaque seconde – … et même 2 000 000 de check-ins par semaine sur Fourquare > http://www.videoinfographs.com/
  7. 7. ET DES USAGES QUI ÉVOLUENT• Coté consommateur : « Le web ne désocialise pas plus qu’il n’hypersocialise, mais il reconfigure notre manière de faire la société. » [Antonio Casilli, chercheur en sociologie]• Coté annonceur : Il y a 10 ans, les grands annonceurs commençaient à mettre un .com ou .fr dans leur publicité « grand-public » Aujourd’hui, c’est « www.facebook.com/marque » qu’ils diffusent…
  8. 8. A GARDER EN MÉMOIRELe web est un média sur lequelcommuniquer…mais aujourd’hui : en prenant en comptel’utilisateur et les supports à utiliser.
  9. 9. EXEMPLE : LE RECRUTEMENT…
  10. 10. Webmarketing ? Situer le « web social »dans son contexte marketing
  11. 11. WEBMARKETING, OU LE CUMUL DES ACTIONS• A la différences d’autres actions marketing, le webmarketing cumule les actions & évolutions : – Référencement naturel – Référencement payant (achats de mots clefs) / Achat d’espace – Partenariats, linking, affiliation – Emailings / Newsletters – Outils de recommandations – Forums de discussion – Blogs – Réseaux sociaux & sites de partages (web social) – Mondes virtuels, serious games… et maintenant le m-marketing
  12. 12. LE WEB : UN MÉDIA INVESTI ! Etude de Sherpa (USA) 2011 : répartition des budgets mkt/com – 900 sociétés (B2B) 64% des budgets sont aujourd’hui orientés autour du web
  13. 13. Focus : le web social : les opportunités
  14. 14. WEB QUOI ?• Web social ?• [Wikipedia] Le Web social fait référence à une vision dInternet considéré comme un espace de socialisation, un lieu dont lune de ses fonctions principales est de faire interagir les utilisateurs entre eux afin dassurer une production continuelle de contenu, et non plus uniquement la distribution de documents.• Les acteurs du « web social » : Facebook, LinkedIn, Viadeo, Youtube, FlickR, Quora, Google+, Twitter, Digikaa…
  15. 15. LES PRINCIPAUX ACTEURSRéseau URL Cibles/publicFacebook Facebook.com le plus grand réseau social « grand public »(profil / page / groupe)Viadeo Viadeo.com réseau social professionnel (français)(profil / page / groupe)LinkedIn Linkedin.com réseau social professionnel (plutôt anglophone)(profil / page / groupe)Twitter Twitter.com réseau de publication (140 caractères), de plus(profil) en plus ouvert au grand publicGoogle + Google.fr réseau social plutôt utilisé par des technophiles(profil / pages) et professionnelsPinterest Pinterest.com réseau social visuel, grand public (plutôt(page) féminin)Réseaux de partage Grand public(Youtube/FlickR)
  16. 16. RÉSEAUX SOCIAUX : QUELS USAGES ?• Différents réseaux sociaux peuvent être ciblés en fonction des besoins de l’entreprise : diffuser, recruter, fidéliser, échanger, générer des leads, etc. Réseau Principal usage Usage secondaire Bénéfices Facebook (pages) Diffuser, fidéliser Echanger, vendre Trafic, visibilité, interactions Viadeo / LinkedIn Echanger, recruter Diffuser Interactions (groupes) Google + (pages) Diffuser, Echanger fidéliser Visibilité, interactions Twitter Diffuser Echanger Veille, notoriété Réseaux de partage Diffuser Fidéliser Notoriété, trafic (Youtube/FlickR) Pinterest Valoriser, Diffuser Vendre Notoriété, trafic Réseaux Echanger, fidéliser Diffuser Notoriété communautaires communautaire
  17. 17. Idée reçue 2 :Les réseaux sociaux :pas pour les entreprises
  18. 18. FOCUS SUR LES USAGES & BÉNÉFICES EN B2B• Le « Social Media Marketing industry report 2010 » (1900 participants, 63% de chefs d’entreprises PME (< 500 salariés) USA) montre deux graphes intéressants : 1. Les bénéfices :
  19. 19. FOCUS SUR LES USAGES & BÉNÉFICES EN B2B• 2. Les outils utilisés :
  20. 20. DES BÉNÉFICES• Pour votre entreprise : disposer d’une page Facebook, d’un compte Twitter, Pinterest, d’un groupe Viadeo… permet principalement de valoriser votre activité auprès de votre cible de clientèle.• De plus, chacun de vos comptes, pages permet d’avoir un lien dans Google• Outre la valorisation de votre entreprise ; vous pouvez aussi – grâce à ces réseaux- de vous valoriser vous-même : vos compétences, votre savoir-faire.
  21. 21. MAIS, ATTENTION AUX PIÈGES & USAGES…• Avoir une présence sur les réseaux sociaux est « simple ». Mais attention aux usages… – Sur Facebook : une société doit passer par une page et non un profil – Eviter d’inviter des amis ou des contacts massivement (spam) – Répondre aux questions des internautes, sans censurer – Publier régulièrement (pas de page ou de compte « mort »)• Avoir une présence sur ces réseaux (dont Facebook) permet également de faire un premier pas vers la e-réputation (et de « veiller » les propos tenus) : – Que pensent vos clients de vos services/produits ? – Quels sont leurs besoins ?
  22. 22. Exemples
  23. 23. QUELQUES EXEMPLES…• Diagnostic immobilier
  24. 24. QUELQUES EXEMPLES…• Conseil événementiel / conciergerie
  25. 25. QUELQUES EXEMPLES…• Conseil/Consulting
  26. 26. QUELQUES EXEMPLES…• Maroquinerie
  27. 27. QUELQUES EXEMPLES…• Téléphonie B2B
  28. 28. QUELQUES EXEMPLES…• Hôtels/Restaurants
  29. 29. QUELQUES EXEMPLES…• Hôtels
  30. 30. DES CAS PARTICULIERS• Au-delà des pages ou comptes sur les réseaux sociaux, certaines activités peuvent disposer d’outils supplémentaires : celles qui disposent d’un lieu d’accueil : boutique, hôtels, restaurants, agents, etc.• En effet, en plus des possibilités de création de pages, comptes ou groupes ; ces « lieux » peuvent se distinguer par des outils comme : – Google Adresses : géolocalisation de votre enseigne dans le moteur de recherche Google – Foursquare ou Gowala
  31. 31. Quel coût ?Quel retour sur investissement ?
  32. 32. Idée reçue 3 :Les réseaux sociaux :ça ne coûte rien
  33. 33. QUEL COUT ?• La création… – D’un profil et d’une page Facebook est gratuite – D’un compte Twitter est gratuite – D’un profil et groupe Viadeo/LinkedIn est gratuite – D’un compte Pinterest est gratuite – D’un compte Google+ est gratuite Un accès à ces• Mais… cela demande : réseaux gratuits, mais – Du temps de mise en œuvre chronophage – Du temps de compréhension (compréhension, – Du temps de suivi utilisation et animation) – Du temps d’animation (contenu)
  34. 34. Idée reçue 4 :Les réseaux sociaux :ça ne rapporte rien
  35. 35. POUR QUEL RESULTAT ?• Pour des actions web social, le retour sur investissement ne se calcule pas de manière classique.• En effet, ces actions donnent :• Des résultats non-financiers (commentaires, followers, fans, articles de blogueurs, la réputation globale de la structure…)• … puis :• Des résultats financiers qui peuvent être une hausse du CA (ventes supplémentaires, taux de réachat…), mais aussi réduction des coûts (diminution de la « communication papier », diminution des appels entrants, anticipation d’une communication de crise…) Actions Résultats non € Résultats €Investissement (community Management (Commentaires, followers, (Gains CA ou costkilling) E-réputation, veille) fans, articles…)
  36. 36. RONI ?• La notion de Retour sur Investissement (ROI/RSI) suppose que l’entreprise a la possibilité de « ne pas investir » et de laisser son business « tourner à l’identique ».Seulement, les réseaux sociaux vivent.Avec ou sans vous.• Ainsi, apparait la notion de RONI (anglicisme de « Risk Of Non-Investment »). …• La question n’est donc plus : « que se passe-t-il si j’investis ? » Mais : « que se passe-t-il si je n’investis pas ? »
  37. 37. CONCLUSION : WEB SOCIAL ?• Les réseaux sociaux sont aujourd’hui pour beaucoup d’activités incontournables : fidélisation, diffusion, trafic, référencement, ventes…• Il convient ainsi : – D’identifier les meilleurs réseaux pour votre activité – De « le » comprendre (profil personnel, découverte) – De créer une page ou un compte pour votre activité – De l’animer et de le faire vivre (et avoir des choses à dire) – Et… de faire le tout en cohérence avec les autres actions de communication.
  38. 38. MERCI ! KEVIN GALLOTINFLEXIA – SOCIÉTÉ DE CONSEIL EN STRATÉGIE DIGITALE ET WEBSOCIAL KEVIN@INFLEXIA.COM – WWW.INFLEXIA.COM Et aussi… www.facebook.com/kgallot www.twitter.com/kgallot http://gplus.to/kgallot

×