SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  48
Télécharger pour lire hors ligne
SOCIETE: OKC
Étude menée sur Netapp
1
MARCHE EUROPEEN DE
STOCKAGE
Cheikh	
  Ndiaye	
  
Abdoul	
  Mazid	
  DIALLO	
  
Ben	
  mahfoudh	
  Mahdi	
  
M2	
  NTDP	
  
2013-­‐2014	
  
PLAN
I.  PRESENTATION
II. LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
IV. Evaluation de l’offre
2
I.  PRESENTATION
Les Système de stockage
Pour répondre aux besoins de stockage considérables on met en
œuvre des Systèmes de stockage qui sont un ensemble
—  d’équipements informatiques
¡  ordinateurs
¡  connexions réseau
¡  médias de stockage
—  logiciels appropriées responsables de la gestion de grands
volumes de données informatiques et de leur accès en lieu en
temps voulus
3
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
1.  NAS (Network Attached Storage) :
—  SAN est une ressource de stockage qui est directement connectée
au réseau Ethernet de l’entreprise.
—  Un serveur NAS peut traiter 30 connexions Ethernets simultanés
au maximum.
—  Les solutions NAS sont typiquement configurées comme des
serveurs de fichiers accédés par des stations de travail et des
serveurs au travers d’un protocole réseau comme le TCP/IP, et
des applications comme le NFS (network File System) ou CIFS
(Common Internet File System) pour l’accès aux fichiers.
4
5
—  Le serveur NAS permet donc à de multiples clients de partager
des fichiers de manière transparente, comme si ces fichiers
étaient locaux.
—  NAS se situe entre le serveur et le systéme de fichier mais qui
dispose son propre systéme d’exploitation.
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
6
2.  DAS:
—  En ce qui concerne le système DAS la configuration reste
accessible pour tous les types d'entreprise souhaitant bénéficier
d'un réseau local stable et sécurisé.
—  Dans un environnement DAS, la mise en place du réseau, son
maintien, et les configurations des serveurs restent simples à
mettre en œuvre.
—  On utilise essentiellement du RAID pour assurer la sécurité des
données sur les disques ; deux solutions sont proposées, l'une est
"logicielle", l'autre "physique" (plus efficace donc beaucoup plus
onéreuse!)
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
7
8
3.  SAN:
—  Réseau secondaire entièrement dédié au stockage pour désengorger le
réseau de l’entreprise.
—  C’est un réseau en fibre optique (fibre Channel ou FC) pour permettre
la mise en relation de serveurs avec des baies de disques.
—  La Fibre Channel est basée sur des normes de transports au niveau du
gigabit, qui est optimisé pour le stockage et autres applications à haute
vitesse.
—  Actuellement , il est de 1 gigabit (full duplex) de vitesses, il atteindra
jusqu'à 400Mbps de vitesses de transfert en duplex dans un proche
avenir.
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
9
—  Les données stockées sont routées et hiérarchisées via des
commutateurs dit SAN, et chaque serveur est relié au
commutateur via sa carte HBA : Host Bus Adapter(carte
d'interface Fiber Channel).
—  Le SAN connecte l’ensemble des unités de stockage et des
serveurs.
—  Il s'agit de dissocier le stockage des serveurs et de développer un
réseau secondaire en parallèle, réseau exclusivement réservé à
cette opération, ce qui permettra de désengorger le réseau local.
—  Les sauvegardes se font par blocs de données, ce qui accélère la
vitesse.
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
10
Typologie du système SAN
La topologie “point à point”:
—  C’est la topologie la plus simple qui
relie 2 entités. Dans ce cas se sont un
serveur et une unité de disques. Les 2
entités ainsi reliées disposent de la
totalité de la bande passante.
—  Les configurations point à point sont
encore tout à fait adaptées à des
environnements simples, bien que
l’augmentation des débits, et le
développement des Switch FC aient
favorisé l’émergence des deux autres
topologies.
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
11
Typologie du système SAN
La boucle arbitrée
—  C’est la topologie la plus fréquente.
Elle est moins limitée que la
topologie « point à point », et moins
onéreuse que la topologie « Fabric ».
—  Les boucles sont actuellement
réalisées à l’aide d’un hub qui réalise
une topologie en étoile pour une
configuration en boucle.
—  Cette topologie permet la connexion
de 126 périphériques. Elle est
relativement peu coûteuse, mais
impose le partage de bande passante.
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
12
Typologie du système SAN
La topologie “Fabric”
—  Dans une telle configuration, les
éléments du SAN sont reliés entre
eux par un ou plusieurs Switch.
—  Dans ce cas, chaque port a un débit
de 100Mo/s
13
4.  SCSI
—  SCSI est une interface très professionnelle, dont le nom
signifie Small Computer System Interface.
—  né il y a trois ans, il reste peu connu par rapport au FC (Fiber
Channel ) ou au SAN.
—  SCSI date de 1981 dans sa première forme et a été
standardisée en 1986 (pour la SCSI-1).
—  le SCSI a toujours été typé « pro » et les ordinateurs
compatibles avec cette norme restent très rares.
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
SAN NAS
Orienté paquets SCSI Orienté fichier
Basé sur le protocole Fibre Channel Basé sur le protocole Ethernet
Le stockage est isolé et protégé de
l'accès client général
Conçu spécifiquement pour un accès
client général
Support des applications serveur avec
haut niveau de performances SCSI
Support des applications client dans un
environnement NFS/CIFS hétérogène
Le déploiement est souvent complexe Peut être installé rapidement et
facilement
Tableau comparatif entre SAN et NAS
14
15
FONCTIONNEMENT
—  Contrairement à l'IDE et autres interfaces PC classiques, la
partie calcul est reportée sur le périphérique et pas sur le PC.
—  Les commandes SCSI sont complexes et c'est le disque dur
(ou l'unité connectée) qui va s'occuper de son décodage et de
son exécution, contrairement au PATA(Parallel ATA) qui
délègue ce travail au CPU, pour diminuer le prix des
appareils.
—  Point intéressant, le SCSI ne se limite pas aux disques durs et
aux lecteurs optiques, mais aussi aux scanners, imprimantes,
lecteurs de disquettes, etc.
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
16
MARCHÉS
—  Le SCSI se retrouve dans deux marchés principaux :
¡  celui des serveurs, pour le stockage (disques durs)
¡  celui des périphériques semi-professionnels comme les graveurs de CD
et les scanners (plus performant que leurs homologues PATA et
Parallèle/USB).
—  Les disques durs SCSI, généralement haut de gamme, ont toujours
été plus performants que leurs PATA(Parallel ATA) : l'interface est
plus efficace (et n'utilise que très peu le CPU) et la vitesse de
rotation a souvent été plus élevée.
—  Alors que les disques durs PATA plafonnaient à 5 400 tpm, les SCSI
atteignaient 7 200 tpm et quand cette vitesse a été généralisée dans
les PC de bureau, les disques durs SCSI étaient déjà passés au 10
000 et 15 000 tpm.
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
17
VERSIONS ET CARACTERISTIQUES
—  Le SCSI a démarré avec un débit maximal de 5 Mo/s, en 1981.
—  Il travaillait sur un bus 8 bits avec une fréquence de 5 MHz.
—  Le SCSI-23 a amené la version Wide (16 bits) et la version Fast (10 MHz),
toutes deux capables d'atteindre 10 Mo/s et une version Fast Wide (16 bits
et 10 MHz) à 20 Mo/s.
—  Ensuite, le SCSI-3 a proposé une série de versions, de plus en plus rapides :
Ultra (20 MHz, 8 bits, 20 Mo/s), Ultra Wide (20 MHz, 16 bits, 40 Mo/s),
Ultra2 (40 MHz, 8 bits, 40 Mo/s), Ultra2 Wide (40 MHz, 16 bits, 80 Mo/s),
Ultra3 (80 MHz, 8 bits, 80 Mo/s), Ultra3 Wide (80 MHz, 16 bits, 160 Mo/
s), Ultra-320 (80 MHz DDR, 16 bits, 320 Mo/s) et enfin Ultra-640 (80
MHz-QDR, 16 bits, 640 Mo/s)
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
18
Nom de la
Technologie
Langeur Maximum
du cable (meters)
Vitesse Maximale
(MBps)
Nombre Maximum
d’appareils
SCSI-1 6 5 8
SCSI-2 6 5-10 8 or 16
Fast SCSI-2 3 10-20 8
Wide SCSI-2 3 20 16
Fast Wide SCSI-2 3 20 16
Ultra SCSI-3, 8-bit 1.5 20 8
Ultra SCSI-3, 16-
bit
1.5 40 16
Ultra-2 SCSI 12 40 8
Wide Ultra-2 SCSI 12 80 16
Ultra-3 (Ultra160/
m) SCSI
12 160 16
CARACTERISTIQUES PHISIQUE
19
5.  ISCSI
—  iSCSI (internet SCSI) est un protocole de la couche application
permettant le transport de commandes SCSI sur un réseau
TCP/IP.
—  iSCSI permet le transfert de données sur des réseaux intranets
et de gérer leur stockage sur de longues distances.
—  iSCSI peut être utilisé pour transmettre des données sur des
réseaux locaux (LAN), des réseaux étendus (WAN) ou sur
internet et peut permettre le stockage et la récupération de
données à distance.
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
20
FONCTIONNEMENT
—  Le rôle principal du protocole ISCSI consiste à encapsuler et fiabiliser les
transaction entre initiateur et cible en empruntant un réseau TCP/IP.
—  une cible dispose d'une ou plusieurs unité logiques pouvant recevoir des
commandes et identifiées par LUN.
—  Les commandes contenus dans un CDB(bloc de description de
commandes) délivré par système hôte sont encapsulées dans un
PDU(datagramme ISCSI) et envoyés sur TCP/IP
—  L’iSCSI ne nécessite presque aucune connaissance spécifique puisqu’il est
basé sur des briques réseau standard. SAS est assez simple à mettre en
oeuvre, tandis que FC reste une technologie complexe nécessitant
l’intervention de spécialistes.
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
21
22
MARCHÉS
—  La plupart des PME soucieux de leur budget sont toujours à la recherche
d'une solution de stockage tout-en-un peu couteuse à l'installation et
disposant d'une importante capacité d'expansion.
—  L'avantage mageure de l’iSCSI est le coût. Les équipements réseau sont en
effet économiques puisqu’il s’agit de commutateurs et de cartes Ethernet.
—  En comparaison, un commutateur FC coûte 1 500 à 3 000 €, soit dix fois
plus que son homologue Gigabit Ethernet. Et il faut encore ajouter 300 à
500 € par carte FC pour les serveurs.
—  l’iSCSI peut aussi fonctionner sur un réseau 10 Gigabit Ethernet, aussi cher
que le FC. Quant au coût du SAS, il se situe entre iSCSI et FC. Une carte
adaptateur est deux fois moins chère qu’en FC, mais aucun commutateur
n’est nécessaire.
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
23
CARACTERISTIQUES
—  ISCSI = SCSI + TCP/IP(protocole réseau des NAS à base de
fichiers)
—  le ISCSI permet l'encapsulation de données et commandes
SCSI dans des trames IP.
—  il adopte le modèle SCSI (client-serveur) avec comme client le
système hôte et comme serveur la baie de disques dans un
environnement réseau, ainsi des unité de stockage sont
connecté à un réseau IP par une ou plusieurs adresses
IP( Network Portal) via des passerelle.
II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
1.  PRESENTATION DE LA SOCIETE:
—  NetApp est un fournisseur specialisé dans les technologies
de stockage et de gestion des données.
—  Il développe des produits, logiciels et systèmes de stockage
innovants, pour aider ses clients du monde entier à stocker,
gérer, protéger et conserver leur bien le plus précieux :
leurs données.
24
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
2.  LES PRODUITS DE LA SOCIETE
—  Systèmes de stockage FAS/V-Series:
¡ Basé sur le protocole de stockage en reseau(SAN, NAS)
¡ Possibilié de faire évoluer la quantité de disque
¡ Donnée mutualisé
Exemple: Gamme FAS6200
25
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
—  Téchnologie de stockage E-Series:
¡ Téchnolgie de stockage basée sur l’architecture RAID
¡ Données répartie sur plusieurs disque
Exemple: E5500
26
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
—  Systeme de stockage flash:
¡ Ensemble de disque SSD (solid-state-drive)
¡ Systeme de stockage basés à 100% sur la mémoire flash
Exemple: EF540
27
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
3.  Fonctionnalités du produit ou service:
—  Systeme de stockage flash:
¡ Temps d’accès au données plus rapide
¡ Silence de fonctionnement
¡ Resistance au choc
28
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
—  Systèmes de stockage FAS/V-Series:
¡ Facilité d’augmenter l’espace de stockage
¡ Mutualisation des données
¡ Réplication des données à distance
29
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
—  Technologie de stockage E-Series:
¡  Souplesse d’administration
¡  Réduire les risques de pertes de données en cas de défaillance d'une
unité de stockage
¡  Réduire les pertes de production lors de la défaillance d'un disque
¡  Améliorer les performances
30
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
Solution Netapp pour cloud privé:
—  Reduction des coûts
Reductions des coût informatique à près de 50% grace à l'architecture unifiée.
—  Optimisation de l’éfficacité
Améliorer l’éfficacité de l’exploitation et de la gestion grâce à l’automatisation
desservices et des processus.
—  Flexibilité
Temps de réponse plus rapide reduisant le temps necessaire au approvisionnement et à
la protection des systémes mais aussi à l’activation de nouvelles à un temps record.
¡  Catalogue de service: Correspondence automatique des niveaux de services à des
à des attributs de stokages
¡  Analyse des services: surveillance centralisée
¡  Automatisation:Deployment rapide des services en intégrant en automatisant le
provisionnement, la protection et les meilleures pratiques opérationnelles.
¡  libre-service: realisation des demandes de services par le biais d’un portail en
libre-service
31
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
Performance des produits:
Point de départ pour le projet de la recherche interne WestlawNext (lancé en
2010 et élu projet de l’année 2011 par l’Association Américaine des
bibliothèques juridiques).
Avantage pour l’entreprise:
—  Fonctionnalités Exceptionnelles
¡  Recherche améliorée
¡  Outils organisationnels: les clients peuvent créer des dossiers et les partager
¡  Simplicité
—  Disponibilité de la totalité
—  Innovation
¡  Administration
¡  Coût des data centers
32
Performance des produits:
—  Enjeux
¡  Sécuriser un environnement virtualisé d’envergure
¡  Garantir la disponibilité et la performance conformes aux SLA de Telehouse
¡  Supporter les PRA clients
¡  Faciliter la mise en œuvre d’une large gamme de services
¡  Réduire les coûts et simplifier l’administration de l’infrastructure
—  Bénéfice
¡  Services à forte valeur ajoutée, reconnue par les clients
¡  Richesse de fonctions sur une plateforme de stockage unique
¡  Économies de temps, d’argent et d’énergie grâce à l’optimisation du stockage
33
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
Performance des produits:
—  Enjeux
¡  Sécuriser un environnement virtualisé d’envergure
¡  Garantir la disponibilité et la performance conformes aux SLA de Telehouse
¡  Supporter les PRA clients
¡  Faciliter la mise en œuvre d’une large gamme de services
¡  Réduire les coûts et simplifier l’administration de l’infrastructure
—  Bénéfice
¡  Services à forte valeur ajoutée, reconnue par les clients
¡  Richesse de fonctions sur une plateforme de stockage unique
¡  Économies de temps, d’argent et d’énergie grâce à l’optimisation du stockage
34
Telehouse met à disposition des entreprises 1 500 mètres carrés supplémentaires
d'espace d'hébergement géré par Netapp.
35
STRATEGIE
—  Netapp c'est entouré de partenaire puisant qui permettent de
mètre à sa disposition une chaine de production offrant une
technologie de pointe pour produire un matériel très performant.
—  Puis à finit par mettre sur pied une armada de revendeurs
et de fournisseur de service mixé entre filiale Netapp et
fournisseurs de services externe à l’entreprise mais qui
fournis tous des produits et services sous le label Nettapp.
36
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
PRODUCTION
—  Netapp s'appuie donc sur ces partenaires industrielles pour lui
fournir une technologie de production, cependant elle ne recule
pas devant l'idée de racheté des fabricants de composant et
d'intégré ainsi une partie de sa lignes de produits dans le
processus de production.
¡  IBM propose les systèmes de disques DS4000(anciennement FAStT) et
DS3000, basés sur la technologie de pointe NetApp.
¡  NEI est l'un des principaux fournisseurs de plateformes d'applications
basées sur les serveurs et de services de prise en charge du cycle de vie
pour les développeurs et les fabricants OEM.
37
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
PRODUCTION
¡  Oracle propose les solutions de stockage en ligne et à la volée
StorageTek 6130, 6140 et 6540,basées sur la technologie NetApp,
et qui fournissent des éléments clés de la stratégie Sun de gestion
du cycle de vie de l'information (ILM).
¡  RAID INC optimise les performances globales des systèmes en
améliorant les ressources de calcul, les interconnexions et les
sous-systèmes d'E/S. RAID propose les gammes Xanadu
200/300 comme solution de stockage à base de conception
NetApp.
¡  DEPO Computers important développeur, fabricant et
fournisseur de matériel informatique et de solutions IT intégrées.
38
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
PRODUCTION
¡  EVS est un grand fabricant de serveurs de production et de
technologies de diffusion pour les enregistrements en studio.
¡  SGI est l'un des leaders mondiaux dans le domaine des
technologies informatiques hautes performances, s'étendant
des postes de travail aux ordinateurs les plus puissants au
monde pour le calcul et la visualisation 3D.
¡  Teradata est le leader mondial reconnu de l'innovation en
matière d'entrepôt de données et de développement de
solutions analytiques.
39
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
COMMERCIALISATION
1.  Fournisseur de service
Netapp Joux le rôle d’ intermédiaire entre des client qui
demande des architecture et des plateforme adapté à leur
activité et des fournisseurs de technologie virtuelle et/ou
matériel.
40
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
COMMERCIALISATION
¡  Atos est une société internationale de services informatiques qui
œuvre dans le domaine du conseil, de l'intégration de systèmes et
des transactions haute technologie, mais qui offre également des
services de cloud.
¡  Terremark propose des services gérés et une infrastructure
avancée pour fournir le niveau nécessaire d'évolutivité, de
sécurité et de fiabilité aux entreprises et gouvernements notament
la Solution exceptionnelle Netapp de reprise après incident basée
sur le cloud.
41
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
¡  T-Systems Grâce à une infrastructure globale de datacenters et de
réseaux, gère des TIC pour des entreprises multinationales et des
institutions du secteur public, notamment a travert le système de
cloud de conception Netapp.
¡  Adapt fournit des services cloud professionnels ainsi que des services
de gestion de l'infrastructure, de data centers et de réseau développer
par Netapp.
¡  Savvis, une entreprise Century Link, est un leader mondial dans le
domaine des infrastructures clouds et des solutions informatiques
hébergées pour entreprises.
42
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
¡  Belgacom offrent Les solutions de data centers et des TIC à
un coût total de possession réduit, du service de conseil
stratégique et technique à la conception, au déploiement et
à la gestion organisé par Netapp.
¡  Autres: NTT Europe
Proact MCS
43
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
COMMERCIALISATION
2.  Revendeurs	
  
Des professionnel certifier et former pour:
—  délivré des gammes de produis et des services apprêt vente sous le label
Netapp.
—  Vendre et architecturer les « bisness solution ».
44
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
¡  Backup and Recovery
Specialization & Storage
Infrastructure
¡  Storage infrastructure
¡  Netapp/NexTec Systems:
Storage Infrastructure
¡  Netapp/Ovesys SAS:
Storage Infrastructure
¡  Netapp/Ready Business:
Management (RBS) &
Storage Infrastructure
45
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
¡  Bull SAS Storage
Infrastructure
¡  Netapp/DFI Storage
Infrastructure
¡  Netapp/FPS Backup and
Recovery Specialization,
Storage Infrastructure
¡  Netapp/SCC France:
Storage Infrastructure
¡  Netapp/SOLUTION:
DATA Backup and
Recovery Solution
Services & Storage
Infrastructure
¡  Netapp/Syage:
Storage Infrastructure
46
III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
IV. Evaluation de l’offre
47
Points forts:
—  Netapp a suivie la tendance et a parié sur le stockage sur les
environnements virtualités.
—  Les infrastructures partagées à grande échelle sont en effet très demandé.
—  Netapp se concentre sur l’innovation dans les système de Cloud et s’entour
de partenaire influant dans ce secteur.
—  Tentative de Rupture avec les architecture classique et Développement de
nouvelle technologie baptisée Flash Pools proposant un matériel d’entrée
de gamme, le FAS2220 destiné pour les PME.
—  Une grande partie du diapositive R&D investi dans les fonctions de
clustering très prometteur.
48
Points faibles:
—  Netapp c’est toujours concentrer sur le développement de systèmes
de stockage à base de serveurs x86 géré par des logiciels intelligents
fournie avec les baie de disc dure, une configuration relativement
complexe qui pousse à vendre très cher.
—  l’arrivée de multiples nouveaux acteurs sur le marché, et
notamment d’acteurs du stockage Flash, qui proposent des rapports
prix/performances très supérieurs au solutions Netapp.
—  NetApp continue à mettre l’accent sur son architecture FAS et tente
de palier les attaques de nouveaux venus dans le monde du stockage
avec des innovations autour de la Flash. Mais l’activité au tour de
cette approche reste minuscule par rapport a l’offre générale du
groupe.
IV. Evaluation de l’offre

Contenu connexe

Tendances

C1 Réseaux : introduction et concepts
C1 Réseaux : introduction et conceptsC1 Réseaux : introduction et concepts
C1 Réseaux : introduction et conceptsPRONETIS
 
Guide des ports pc
Guide des ports pcGuide des ports pc
Guide des ports pcblackheart47
 
C2 Réseaux : medias - equipements
C2 Réseaux : medias - equipementsC2 Réseaux : medias - equipements
C2 Réseaux : medias - equipementsPRONETIS
 
(équipements réseau)
(équipements réseau)(équipements réseau)
(équipements réseau)Anouar Abtoy
 
C4 Réseaux : Couche reseau
C4 Réseaux : Couche reseauC4 Réseaux : Couche reseau
C4 Réseaux : Couche reseauPRONETIS
 
Life Size Networker
Life Size NetworkerLife Size Networker
Life Size NetworkerAnnie Lavoie
 
C8 Réseaux : Couche applicative
C8 Réseaux : Couche applicativeC8 Réseaux : Couche applicative
C8 Réseaux : Couche applicativePRONETIS
 
C6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routageC6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routagePRONETIS
 
Connexions #réseaux_informatiques
Connexions #réseaux_informatiquesConnexions #réseaux_informatiques
Connexions #réseaux_informatiquesAideinfor
 
Videostreaming et visioconference pour le Web - Evènement GDSC USTHB Tech plus
Videostreaming et visioconference pour le Web - Evènement GDSC USTHB Tech plusVideostreaming et visioconference pour le Web - Evènement GDSC USTHB Tech plus
Videostreaming et visioconference pour le Web - Evènement GDSC USTHB Tech plusTarik Zakaria Benmerar
 
Le réseau informatique
Le réseau informatiqueLe réseau informatique
Le réseau informatiquezagoratiznit
 
C7 Réseaux : couche transport
C7 Réseaux : couche transportC7 Réseaux : couche transport
C7 Réseaux : couche transportPRONETIS
 
C3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifi
C3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifiC3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifi
C3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifiPRONETIS
 

Tendances (20)

Mps4fr fiche produit
Mps4fr fiche produitMps4fr fiche produit
Mps4fr fiche produit
 
Fiche produit Cube
Fiche produit CubeFiche produit Cube
Fiche produit Cube
 
Info reseaux
Info reseaux Info reseaux
Info reseaux
 
C1 Réseaux : introduction et concepts
C1 Réseaux : introduction et conceptsC1 Réseaux : introduction et concepts
C1 Réseaux : introduction et concepts
 
Guide des ports pc
Guide des ports pcGuide des ports pc
Guide des ports pc
 
Les reseaux
Les reseauxLes reseaux
Les reseaux
 
C2 Réseaux : medias - equipements
C2 Réseaux : medias - equipementsC2 Réseaux : medias - equipements
C2 Réseaux : medias - equipements
 
(équipements réseau)
(équipements réseau)(équipements réseau)
(équipements réseau)
 
C4 Réseaux : Couche reseau
C4 Réseaux : Couche reseauC4 Réseaux : Couche reseau
C4 Réseaux : Couche reseau
 
Life Size Networker
Life Size NetworkerLife Size Networker
Life Size Networker
 
C8 Réseaux : Couche applicative
C8 Réseaux : Couche applicativeC8 Réseaux : Couche applicative
C8 Réseaux : Couche applicative
 
C6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routageC6 Réseaux : Introduction au routage
C6 Réseaux : Introduction au routage
 
Connexions #réseaux_informatiques
Connexions #réseaux_informatiquesConnexions #réseaux_informatiques
Connexions #réseaux_informatiques
 
Videostreaming et visioconference pour le Web - Evènement GDSC USTHB Tech plus
Videostreaming et visioconference pour le Web - Evènement GDSC USTHB Tech plusVideostreaming et visioconference pour le Web - Evènement GDSC USTHB Tech plus
Videostreaming et visioconference pour le Web - Evènement GDSC USTHB Tech plus
 
Le réseau informatique
Le réseau informatiqueLe réseau informatique
Le réseau informatique
 
C7 Réseaux : couche transport
C7 Réseaux : couche transportC7 Réseaux : couche transport
C7 Réseaux : couche transport
 
Les réseaux informatiques 2
Les réseaux informatiques 2Les réseaux informatiques 2
Les réseaux informatiques 2
 
Ethernet
EthernetEthernet
Ethernet
 
IPV6
IPV6IPV6
IPV6
 
C3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifi
C3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifiC3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifi
C3 Réseaux : sous-couche reseau - ethernet wifi
 

En vedette

Communiqué de Presse IMCAS - PB Communication - Janvier 2011
Communiqué de Presse IMCAS - PB Communication - Janvier 2011Communiqué de Presse IMCAS - PB Communication - Janvier 2011
Communiqué de Presse IMCAS - PB Communication - Janvier 2011pbcom1998
 
Daa mobile enforcement 9 1-15
Daa mobile enforcement 9 1-15Daa mobile enforcement 9 1-15
Daa mobile enforcement 9 1-15Chip Cooper
 
Bspf (1956) typlogie statistique laplace
Bspf (1956) typlogie statistique  laplaceBspf (1956) typlogie statistique  laplace
Bspf (1956) typlogie statistique laplaceJulio Cesar Sierra
 
L'avenir de la prévention via Kinessens Votre prévention entre de bonnes mains
L'avenir de la prévention via Kinessens Votre prévention entre de bonnes mainsL'avenir de la prévention via Kinessens Votre prévention entre de bonnes mains
L'avenir de la prévention via Kinessens Votre prévention entre de bonnes mainsRégis MARCHAL ip
 
Projets maibec d'inspirations Provincia
Projets maibec d'inspirations ProvinciaProjets maibec d'inspirations Provincia
Projets maibec d'inspirations Provinciamaibec inc
 
Article Presse Scala - Jemesensbien.fr - 6 avril 2011
Article Presse Scala - Jemesensbien.fr - 6 avril 2011Article Presse Scala - Jemesensbien.fr - 6 avril 2011
Article Presse Scala - Jemesensbien.fr - 6 avril 2011pbcom1998
 
Auditoria sistemas instalados_marianny
Auditoria sistemas instalados_mariannyAuditoria sistemas instalados_marianny
Auditoria sistemas instalados_mariannyMARIANNYCUICAS
 
Informatica aplicada Semana 01
Informatica aplicada Semana 01Informatica aplicada Semana 01
Informatica aplicada Semana 01infoblogvirtual
 
Comment récupérer les fichiers jpg supprimés
Comment récupérer les fichiers jpg supprimésComment récupérer les fichiers jpg supprimés
Comment récupérer les fichiers jpg supprimésRobin
 
Article de Presse EndyMed 3Deep - Journal des femmes - 24 Février 2011
Article de Presse EndyMed 3Deep - Journal des femmes - 24 Février 2011Article de Presse EndyMed 3Deep - Journal des femmes - 24 Février 2011
Article de Presse EndyMed 3Deep - Journal des femmes - 24 Février 2011pbcom1998
 
Bahaar -E- Shariat (Part-4) 4 - بہار شریعت
Bahaar -E- Shariat (Part-4)   4 - بہار شریعتBahaar -E- Shariat (Part-4)   4 - بہار شریعت
Bahaar -E- Shariat (Part-4) 4 - بہار شریعتAhmed@3604
 
3 disennodeproceso
3 disennodeproceso3 disennodeproceso
3 disennodeprocesobelen2150
 
Trendsetters
TrendsettersTrendsetters
Trendsettersinfluence
 
Communiqué de Presse Toxine Botulique - Décembre 2009
Communiqué de Presse Toxine Botulique -  Décembre 2009Communiqué de Presse Toxine Botulique -  Décembre 2009
Communiqué de Presse Toxine Botulique - Décembre 2009pbcom1998
 
2do Congreso Territorial de Servicios Publicos y Tics- CRA- Condiciones para ...
2do Congreso Territorial de Servicios Publicos y Tics- CRA- Condiciones para ...2do Congreso Territorial de Servicios Publicos y Tics- CRA- Condiciones para ...
2do Congreso Territorial de Servicios Publicos y Tics- CRA- Condiciones para ...Casa del Vocal
 
El conflicto y los equipos de trabajo
El conflicto y los equipos de trabajoEl conflicto y los equipos de trabajo
El conflicto y los equipos de trabajoj6m6g1952
 

En vedette (20)

Communiqué de Presse IMCAS - PB Communication - Janvier 2011
Communiqué de Presse IMCAS - PB Communication - Janvier 2011Communiqué de Presse IMCAS - PB Communication - Janvier 2011
Communiqué de Presse IMCAS - PB Communication - Janvier 2011
 
Daa mobile enforcement 9 1-15
Daa mobile enforcement 9 1-15Daa mobile enforcement 9 1-15
Daa mobile enforcement 9 1-15
 
Bspf (1956) typlogie statistique laplace
Bspf (1956) typlogie statistique  laplaceBspf (1956) typlogie statistique  laplace
Bspf (1956) typlogie statistique laplace
 
L'avenir de la prévention via Kinessens Votre prévention entre de bonnes mains
L'avenir de la prévention via Kinessens Votre prévention entre de bonnes mainsL'avenir de la prévention via Kinessens Votre prévention entre de bonnes mains
L'avenir de la prévention via Kinessens Votre prévention entre de bonnes mains
 
Marketing & Redes Sociales
Marketing & Redes SocialesMarketing & Redes Sociales
Marketing & Redes Sociales
 
Projets maibec d'inspirations Provincia
Projets maibec d'inspirations ProvinciaProjets maibec d'inspirations Provincia
Projets maibec d'inspirations Provincia
 
Je suis charlie au mexique
Je suis charlie au mexiqueJe suis charlie au mexique
Je suis charlie au mexique
 
Résultats des analyses sur les évaluations de l’hôtellerie Suisse par les cli...
Résultats des analyses sur les évaluations de l’hôtellerie Suisse par les cli...Résultats des analyses sur les évaluations de l’hôtellerie Suisse par les cli...
Résultats des analyses sur les évaluations de l’hôtellerie Suisse par les cli...
 
Article Presse Scala - Jemesensbien.fr - 6 avril 2011
Article Presse Scala - Jemesensbien.fr - 6 avril 2011Article Presse Scala - Jemesensbien.fr - 6 avril 2011
Article Presse Scala - Jemesensbien.fr - 6 avril 2011
 
Auditoria sistemas instalados_marianny
Auditoria sistemas instalados_mariannyAuditoria sistemas instalados_marianny
Auditoria sistemas instalados_marianny
 
Informatica aplicada Semana 01
Informatica aplicada Semana 01Informatica aplicada Semana 01
Informatica aplicada Semana 01
 
Comment récupérer les fichiers jpg supprimés
Comment récupérer les fichiers jpg supprimésComment récupérer les fichiers jpg supprimés
Comment récupérer les fichiers jpg supprimés
 
Article de Presse EndyMed 3Deep - Journal des femmes - 24 Février 2011
Article de Presse EndyMed 3Deep - Journal des femmes - 24 Février 2011Article de Presse EndyMed 3Deep - Journal des femmes - 24 Février 2011
Article de Presse EndyMed 3Deep - Journal des femmes - 24 Février 2011
 
Bahaar -E- Shariat (Part-4) 4 - بہار شریعت
Bahaar -E- Shariat (Part-4)   4 - بہار شریعتBahaar -E- Shariat (Part-4)   4 - بہار شریعت
Bahaar -E- Shariat (Part-4) 4 - بہار شریعت
 
3 disennodeproceso
3 disennodeproceso3 disennodeproceso
3 disennodeproceso
 
Tlaxcala
TlaxcalaTlaxcala
Tlaxcala
 
Trendsetters
TrendsettersTrendsetters
Trendsetters
 
Communiqué de Presse Toxine Botulique - Décembre 2009
Communiqué de Presse Toxine Botulique -  Décembre 2009Communiqué de Presse Toxine Botulique -  Décembre 2009
Communiqué de Presse Toxine Botulique - Décembre 2009
 
2do Congreso Territorial de Servicios Publicos y Tics- CRA- Condiciones para ...
2do Congreso Territorial de Servicios Publicos y Tics- CRA- Condiciones para ...2do Congreso Territorial de Servicios Publicos y Tics- CRA- Condiciones para ...
2do Congreso Territorial de Servicios Publicos y Tics- CRA- Condiciones para ...
 
El conflicto y los equipos de trabajo
El conflicto y los equipos de trabajoEl conflicto y los equipos de trabajo
El conflicto y los equipos de trabajo
 

Similaire à éTude des techno de stockage

Technologies & Systèmes
Technologies & SystèmesTechnologies & Systèmes
Technologies & SystèmesPaulin CHOUDJA
 
1-12_Introduction_aux_reseaux_de_stockage_SAN.pdf
1-12_Introduction_aux_reseaux_de_stockage_SAN.pdf1-12_Introduction_aux_reseaux_de_stockage_SAN.pdf
1-12_Introduction_aux_reseaux_de_stockage_SAN.pdfDilanTiobou
 
Plate-forme Hitachi NAS : description et fonctionnel
Plate-forme Hitachi NAS : description et fonctionnelPlate-forme Hitachi NAS : description et fonctionnel
Plate-forme Hitachi NAS : description et fonctionnelBertrand LE QUELLEC
 
ITN_Module_6.pptx
ITN_Module_6.pptxITN_Module_6.pptx
ITN_Module_6.pptxserieux1
 
presentation sur NOC.pdf
presentation sur NOC.pdfpresentation sur NOC.pdf
presentation sur NOC.pdfmaryamimi
 
Projet reseau-de-kherfallah-ipm-2010-2011
Projet reseau-de-kherfallah-ipm-2010-2011Projet reseau-de-kherfallah-ipm-2010-2011
Projet reseau-de-kherfallah-ipm-2010-2011Boubaker KHERFALLAH
 
Généralités sur le routeur
Généralités sur le routeurGénéralités sur le routeur
Généralités sur le routeurStany Mwamba
 
Diaporamas-Réseaux Informatiques.pdf
Diaporamas-Réseaux Informatiques.pdfDiaporamas-Réseaux Informatiques.pdf
Diaporamas-Réseaux Informatiques.pdfEST-UMI de Meknès
 
BreizhCamp 2019 - IoT et open source hardware pour la collecte de timeseries
BreizhCamp 2019 - IoT et open source hardware pour la collecte de timeseriesBreizhCamp 2019 - IoT et open source hardware pour la collecte de timeseries
BreizhCamp 2019 - IoT et open source hardware pour la collecte de timeseriesXavier MARIN
 
ADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUX
ADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUXADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUX
ADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUXMonica Waters
 
Priorité des flux
Priorité des fluxPriorité des flux
Priorité des fluxbuffy14
 
Etude DéTailléé de la pile réseau sous GNU Linux
Etude DéTailléé de la pile réseau sous GNU LinuxEtude DéTailléé de la pile réseau sous GNU Linux
Etude DéTailléé de la pile réseau sous GNU LinuxThierry Gayet
 
Composants hardware du mainframe
Composants hardware du mainframeComposants hardware du mainframe
Composants hardware du mainframeSoukaina Boujadi
 
administration des systemes et des reseaux.pptx
administration des systemes et des reseaux.pptxadministration des systemes et des reseaux.pptx
administration des systemes et des reseaux.pptxEyaSarhani
 
Article open-silicium-juin-juillet-aout-2013
Article open-silicium-juin-juillet-aout-2013Article open-silicium-juin-juillet-aout-2013
Article open-silicium-juin-juillet-aout-2013O10ée
 
Introduction_Reseau.pdf
Introduction_Reseau.pdfIntroduction_Reseau.pdf
Introduction_Reseau.pdfMohamedElbrak2
 
VPN site-to-site.pdf
VPN site-to-site.pdfVPN site-to-site.pdf
VPN site-to-site.pdfgorguindiaye
 

Similaire à éTude des techno de stockage (20)

Technologies & Systèmes
Technologies & SystèmesTechnologies & Systèmes
Technologies & Systèmes
 
1-12_Introduction_aux_reseaux_de_stockage_SAN.pdf
1-12_Introduction_aux_reseaux_de_stockage_SAN.pdf1-12_Introduction_aux_reseaux_de_stockage_SAN.pdf
1-12_Introduction_aux_reseaux_de_stockage_SAN.pdf
 
Plate-forme Hitachi NAS : description et fonctionnel
Plate-forme Hitachi NAS : description et fonctionnelPlate-forme Hitachi NAS : description et fonctionnel
Plate-forme Hitachi NAS : description et fonctionnel
 
ITN_Module_6.pptx
ITN_Module_6.pptxITN_Module_6.pptx
ITN_Module_6.pptx
 
presentation sur NOC.pdf
presentation sur NOC.pdfpresentation sur NOC.pdf
presentation sur NOC.pdf
 
Projet reseau-de-kherfallah-ipm-2010-2011
Projet reseau-de-kherfallah-ipm-2010-2011Projet reseau-de-kherfallah-ipm-2010-2011
Projet reseau-de-kherfallah-ipm-2010-2011
 
Routing in 6lowpan (in French)
Routing in 6lowpan (in French) Routing in 6lowpan (in French)
Routing in 6lowpan (in French)
 
Généralités sur le routeur
Généralités sur le routeurGénéralités sur le routeur
Généralités sur le routeur
 
Diaporamas-Réseaux Informatiques.pdf
Diaporamas-Réseaux Informatiques.pdfDiaporamas-Réseaux Informatiques.pdf
Diaporamas-Réseaux Informatiques.pdf
 
BreizhCamp 2019 - IoT et open source hardware pour la collecte de timeseries
BreizhCamp 2019 - IoT et open source hardware pour la collecte de timeseriesBreizhCamp 2019 - IoT et open source hardware pour la collecte de timeseries
BreizhCamp 2019 - IoT et open source hardware pour la collecte de timeseries
 
ADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUX
ADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUXADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUX
ADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUX
 
Priorité des flux
Priorité des fluxPriorité des flux
Priorité des flux
 
Etude DéTailléé de la pile réseau sous GNU Linux
Etude DéTailléé de la pile réseau sous GNU LinuxEtude DéTailléé de la pile réseau sous GNU Linux
Etude DéTailléé de la pile réseau sous GNU Linux
 
Composants hardware du mainframe
Composants hardware du mainframeComposants hardware du mainframe
Composants hardware du mainframe
 
Pfsense
PfsensePfsense
Pfsense
 
administration des systemes et des reseaux.pptx
administration des systemes et des reseaux.pptxadministration des systemes et des reseaux.pptx
administration des systemes et des reseaux.pptx
 
Article open-silicium-juin-juillet-aout-2013
Article open-silicium-juin-juillet-aout-2013Article open-silicium-juin-juillet-aout-2013
Article open-silicium-juin-juillet-aout-2013
 
Introduction_Reseau.pdf
Introduction_Reseau.pdfIntroduction_Reseau.pdf
Introduction_Reseau.pdf
 
VPN site-to-site.pdf
VPN site-to-site.pdfVPN site-to-site.pdf
VPN site-to-site.pdf
 
ITN_Module_17.pdf
ITN_Module_17.pdfITN_Module_17.pdf
ITN_Module_17.pdf
 

éTude des techno de stockage

  • 1. SOCIETE: OKC Étude menée sur Netapp 1 MARCHE EUROPEEN DE STOCKAGE Cheikh  Ndiaye   Abdoul  Mazid  DIALLO   Ben  mahfoudh  Mahdi   M2  NTDP   2013-­‐2014  
  • 2. PLAN I.  PRESENTATION II. LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP IV. Evaluation de l’offre 2
  • 3. I.  PRESENTATION Les Système de stockage Pour répondre aux besoins de stockage considérables on met en œuvre des Systèmes de stockage qui sont un ensemble —  d’équipements informatiques ¡  ordinateurs ¡  connexions réseau ¡  médias de stockage —  logiciels appropriées responsables de la gestion de grands volumes de données informatiques et de leur accès en lieu en temps voulus 3
  • 4. II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE 1.  NAS (Network Attached Storage) : —  SAN est une ressource de stockage qui est directement connectée au réseau Ethernet de l’entreprise. —  Un serveur NAS peut traiter 30 connexions Ethernets simultanés au maximum. —  Les solutions NAS sont typiquement configurées comme des serveurs de fichiers accédés par des stations de travail et des serveurs au travers d’un protocole réseau comme le TCP/IP, et des applications comme le NFS (network File System) ou CIFS (Common Internet File System) pour l’accès aux fichiers. 4
  • 5. 5 —  Le serveur NAS permet donc à de multiples clients de partager des fichiers de manière transparente, comme si ces fichiers étaient locaux. —  NAS se situe entre le serveur et le systéme de fichier mais qui dispose son propre systéme d’exploitation. II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
  • 6. 6 2.  DAS: —  En ce qui concerne le système DAS la configuration reste accessible pour tous les types d'entreprise souhaitant bénéficier d'un réseau local stable et sécurisé. —  Dans un environnement DAS, la mise en place du réseau, son maintien, et les configurations des serveurs restent simples à mettre en œuvre. —  On utilise essentiellement du RAID pour assurer la sécurité des données sur les disques ; deux solutions sont proposées, l'une est "logicielle", l'autre "physique" (plus efficace donc beaucoup plus onéreuse!) II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
  • 7. 7
  • 8. 8 3.  SAN: —  Réseau secondaire entièrement dédié au stockage pour désengorger le réseau de l’entreprise. —  C’est un réseau en fibre optique (fibre Channel ou FC) pour permettre la mise en relation de serveurs avec des baies de disques. —  La Fibre Channel est basée sur des normes de transports au niveau du gigabit, qui est optimisé pour le stockage et autres applications à haute vitesse. —  Actuellement , il est de 1 gigabit (full duplex) de vitesses, il atteindra jusqu'à 400Mbps de vitesses de transfert en duplex dans un proche avenir. II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
  • 9. 9 —  Les données stockées sont routées et hiérarchisées via des commutateurs dit SAN, et chaque serveur est relié au commutateur via sa carte HBA : Host Bus Adapter(carte d'interface Fiber Channel). —  Le SAN connecte l’ensemble des unités de stockage et des serveurs. —  Il s'agit de dissocier le stockage des serveurs et de développer un réseau secondaire en parallèle, réseau exclusivement réservé à cette opération, ce qui permettra de désengorger le réseau local. —  Les sauvegardes se font par blocs de données, ce qui accélère la vitesse. II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
  • 10. II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE 10 Typologie du système SAN La topologie “point à point”: —  C’est la topologie la plus simple qui relie 2 entités. Dans ce cas se sont un serveur et une unité de disques. Les 2 entités ainsi reliées disposent de la totalité de la bande passante. —  Les configurations point à point sont encore tout à fait adaptées à des environnements simples, bien que l’augmentation des débits, et le développement des Switch FC aient favorisé l’émergence des deux autres topologies.
  • 11. II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE 11 Typologie du système SAN La boucle arbitrée —  C’est la topologie la plus fréquente. Elle est moins limitée que la topologie « point à point », et moins onéreuse que la topologie « Fabric ». —  Les boucles sont actuellement réalisées à l’aide d’un hub qui réalise une topologie en étoile pour une configuration en boucle. —  Cette topologie permet la connexion de 126 périphériques. Elle est relativement peu coûteuse, mais impose le partage de bande passante.
  • 12. II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE 12 Typologie du système SAN La topologie “Fabric” —  Dans une telle configuration, les éléments du SAN sont reliés entre eux par un ou plusieurs Switch. —  Dans ce cas, chaque port a un débit de 100Mo/s
  • 13. 13 4.  SCSI —  SCSI est une interface très professionnelle, dont le nom signifie Small Computer System Interface. —  né il y a trois ans, il reste peu connu par rapport au FC (Fiber Channel ) ou au SAN. —  SCSI date de 1981 dans sa première forme et a été standardisée en 1986 (pour la SCSI-1). —  le SCSI a toujours été typé « pro » et les ordinateurs compatibles avec cette norme restent très rares. II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
  • 14. SAN NAS Orienté paquets SCSI Orienté fichier Basé sur le protocole Fibre Channel Basé sur le protocole Ethernet Le stockage est isolé et protégé de l'accès client général Conçu spécifiquement pour un accès client général Support des applications serveur avec haut niveau de performances SCSI Support des applications client dans un environnement NFS/CIFS hétérogène Le déploiement est souvent complexe Peut être installé rapidement et facilement Tableau comparatif entre SAN et NAS 14
  • 15. 15 FONCTIONNEMENT —  Contrairement à l'IDE et autres interfaces PC classiques, la partie calcul est reportée sur le périphérique et pas sur le PC. —  Les commandes SCSI sont complexes et c'est le disque dur (ou l'unité connectée) qui va s'occuper de son décodage et de son exécution, contrairement au PATA(Parallel ATA) qui délègue ce travail au CPU, pour diminuer le prix des appareils. —  Point intéressant, le SCSI ne se limite pas aux disques durs et aux lecteurs optiques, mais aussi aux scanners, imprimantes, lecteurs de disquettes, etc. II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
  • 16. 16 MARCHÉS —  Le SCSI se retrouve dans deux marchés principaux : ¡  celui des serveurs, pour le stockage (disques durs) ¡  celui des périphériques semi-professionnels comme les graveurs de CD et les scanners (plus performant que leurs homologues PATA et Parallèle/USB). —  Les disques durs SCSI, généralement haut de gamme, ont toujours été plus performants que leurs PATA(Parallel ATA) : l'interface est plus efficace (et n'utilise que très peu le CPU) et la vitesse de rotation a souvent été plus élevée. —  Alors que les disques durs PATA plafonnaient à 5 400 tpm, les SCSI atteignaient 7 200 tpm et quand cette vitesse a été généralisée dans les PC de bureau, les disques durs SCSI étaient déjà passés au 10 000 et 15 000 tpm. II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
  • 17. 17 VERSIONS ET CARACTERISTIQUES —  Le SCSI a démarré avec un débit maximal de 5 Mo/s, en 1981. —  Il travaillait sur un bus 8 bits avec une fréquence de 5 MHz. —  Le SCSI-23 a amené la version Wide (16 bits) et la version Fast (10 MHz), toutes deux capables d'atteindre 10 Mo/s et une version Fast Wide (16 bits et 10 MHz) à 20 Mo/s. —  Ensuite, le SCSI-3 a proposé une série de versions, de plus en plus rapides : Ultra (20 MHz, 8 bits, 20 Mo/s), Ultra Wide (20 MHz, 16 bits, 40 Mo/s), Ultra2 (40 MHz, 8 bits, 40 Mo/s), Ultra2 Wide (40 MHz, 16 bits, 80 Mo/s), Ultra3 (80 MHz, 8 bits, 80 Mo/s), Ultra3 Wide (80 MHz, 16 bits, 160 Mo/ s), Ultra-320 (80 MHz DDR, 16 bits, 320 Mo/s) et enfin Ultra-640 (80 MHz-QDR, 16 bits, 640 Mo/s) II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
  • 18. 18 Nom de la Technologie Langeur Maximum du cable (meters) Vitesse Maximale (MBps) Nombre Maximum d’appareils SCSI-1 6 5 8 SCSI-2 6 5-10 8 or 16 Fast SCSI-2 3 10-20 8 Wide SCSI-2 3 20 16 Fast Wide SCSI-2 3 20 16 Ultra SCSI-3, 8-bit 1.5 20 8 Ultra SCSI-3, 16- bit 1.5 40 16 Ultra-2 SCSI 12 40 8 Wide Ultra-2 SCSI 12 80 16 Ultra-3 (Ultra160/ m) SCSI 12 160 16 CARACTERISTIQUES PHISIQUE
  • 19. 19 5.  ISCSI —  iSCSI (internet SCSI) est un protocole de la couche application permettant le transport de commandes SCSI sur un réseau TCP/IP. —  iSCSI permet le transfert de données sur des réseaux intranets et de gérer leur stockage sur de longues distances. —  iSCSI peut être utilisé pour transmettre des données sur des réseaux locaux (LAN), des réseaux étendus (WAN) ou sur internet et peut permettre le stockage et la récupération de données à distance. II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
  • 20. 20 FONCTIONNEMENT —  Le rôle principal du protocole ISCSI consiste à encapsuler et fiabiliser les transaction entre initiateur et cible en empruntant un réseau TCP/IP. —  une cible dispose d'une ou plusieurs unité logiques pouvant recevoir des commandes et identifiées par LUN. —  Les commandes contenus dans un CDB(bloc de description de commandes) délivré par système hôte sont encapsulées dans un PDU(datagramme ISCSI) et envoyés sur TCP/IP —  L’iSCSI ne nécessite presque aucune connaissance spécifique puisqu’il est basé sur des briques réseau standard. SAS est assez simple à mettre en oeuvre, tandis que FC reste une technologie complexe nécessitant l’intervention de spécialistes. II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
  • 21. 21
  • 22. 22 MARCHÉS —  La plupart des PME soucieux de leur budget sont toujours à la recherche d'une solution de stockage tout-en-un peu couteuse à l'installation et disposant d'une importante capacité d'expansion. —  L'avantage mageure de l’iSCSI est le coût. Les équipements réseau sont en effet économiques puisqu’il s’agit de commutateurs et de cartes Ethernet. —  En comparaison, un commutateur FC coûte 1 500 à 3 000 €, soit dix fois plus que son homologue Gigabit Ethernet. Et il faut encore ajouter 300 à 500 € par carte FC pour les serveurs. —  l’iSCSI peut aussi fonctionner sur un réseau 10 Gigabit Ethernet, aussi cher que le FC. Quant au coût du SAS, il se situe entre iSCSI et FC. Une carte adaptateur est deux fois moins chère qu’en FC, mais aucun commutateur n’est nécessaire. II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
  • 23. 23 CARACTERISTIQUES —  ISCSI = SCSI + TCP/IP(protocole réseau des NAS à base de fichiers) —  le ISCSI permet l'encapsulation de données et commandes SCSI dans des trames IP. —  il adopte le modèle SCSI (client-serveur) avec comme client le système hôte et comme serveur la baie de disques dans un environnement réseau, ainsi des unité de stockage sont connecté à un réseau IP par une ou plusieurs adresses IP( Network Portal) via des passerelle. II.  LES TECHNOLOGIES DE STOCKAGE
  • 24. 1.  PRESENTATION DE LA SOCIETE: —  NetApp est un fournisseur specialisé dans les technologies de stockage et de gestion des données. —  Il développe des produits, logiciels et systèmes de stockage innovants, pour aider ses clients du monde entier à stocker, gérer, protéger et conserver leur bien le plus précieux : leurs données. 24 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 25. 2.  LES PRODUITS DE LA SOCIETE —  Systèmes de stockage FAS/V-Series: ¡ Basé sur le protocole de stockage en reseau(SAN, NAS) ¡ Possibilié de faire évoluer la quantité de disque ¡ Donnée mutualisé Exemple: Gamme FAS6200 25 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 26. —  Téchnologie de stockage E-Series: ¡ Téchnolgie de stockage basée sur l’architecture RAID ¡ Données répartie sur plusieurs disque Exemple: E5500 26 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 27. —  Systeme de stockage flash: ¡ Ensemble de disque SSD (solid-state-drive) ¡ Systeme de stockage basés à 100% sur la mémoire flash Exemple: EF540 27 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 28. 3.  Fonctionnalités du produit ou service: —  Systeme de stockage flash: ¡ Temps d’accès au données plus rapide ¡ Silence de fonctionnement ¡ Resistance au choc 28 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 29. —  Systèmes de stockage FAS/V-Series: ¡ Facilité d’augmenter l’espace de stockage ¡ Mutualisation des données ¡ Réplication des données à distance 29 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 30. —  Technologie de stockage E-Series: ¡  Souplesse d’administration ¡  Réduire les risques de pertes de données en cas de défaillance d'une unité de stockage ¡  Réduire les pertes de production lors de la défaillance d'un disque ¡  Améliorer les performances 30 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 31. III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP Solution Netapp pour cloud privé: —  Reduction des coûts Reductions des coût informatique à près de 50% grace à l'architecture unifiée. —  Optimisation de l’éfficacité Améliorer l’éfficacité de l’exploitation et de la gestion grâce à l’automatisation desservices et des processus. —  Flexibilité Temps de réponse plus rapide reduisant le temps necessaire au approvisionnement et à la protection des systémes mais aussi à l’activation de nouvelles à un temps record. ¡  Catalogue de service: Correspondence automatique des niveaux de services à des à des attributs de stokages ¡  Analyse des services: surveillance centralisée ¡  Automatisation:Deployment rapide des services en intégrant en automatisant le provisionnement, la protection et les meilleures pratiques opérationnelles. ¡  libre-service: realisation des demandes de services par le biais d’un portail en libre-service 31
  • 32. III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP Performance des produits: Point de départ pour le projet de la recherche interne WestlawNext (lancé en 2010 et élu projet de l’année 2011 par l’Association Américaine des bibliothèques juridiques). Avantage pour l’entreprise: —  Fonctionnalités Exceptionnelles ¡  Recherche améliorée ¡  Outils organisationnels: les clients peuvent créer des dossiers et les partager ¡  Simplicité —  Disponibilité de la totalité —  Innovation ¡  Administration ¡  Coût des data centers 32
  • 33. Performance des produits: —  Enjeux ¡  Sécuriser un environnement virtualisé d’envergure ¡  Garantir la disponibilité et la performance conformes aux SLA de Telehouse ¡  Supporter les PRA clients ¡  Faciliter la mise en œuvre d’une large gamme de services ¡  Réduire les coûts et simplifier l’administration de l’infrastructure —  Bénéfice ¡  Services à forte valeur ajoutée, reconnue par les clients ¡  Richesse de fonctions sur une plateforme de stockage unique ¡  Économies de temps, d’argent et d’énergie grâce à l’optimisation du stockage 33 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 34. III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP Performance des produits: —  Enjeux ¡  Sécuriser un environnement virtualisé d’envergure ¡  Garantir la disponibilité et la performance conformes aux SLA de Telehouse ¡  Supporter les PRA clients ¡  Faciliter la mise en œuvre d’une large gamme de services ¡  Réduire les coûts et simplifier l’administration de l’infrastructure —  Bénéfice ¡  Services à forte valeur ajoutée, reconnue par les clients ¡  Richesse de fonctions sur une plateforme de stockage unique ¡  Économies de temps, d’argent et d’énergie grâce à l’optimisation du stockage 34
  • 35. Telehouse met à disposition des entreprises 1 500 mètres carrés supplémentaires d'espace d'hébergement géré par Netapp. 35
  • 36. STRATEGIE —  Netapp c'est entouré de partenaire puisant qui permettent de mètre à sa disposition une chaine de production offrant une technologie de pointe pour produire un matériel très performant. —  Puis à finit par mettre sur pied une armada de revendeurs et de fournisseur de service mixé entre filiale Netapp et fournisseurs de services externe à l’entreprise mais qui fournis tous des produits et services sous le label Nettapp. 36 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 37. PRODUCTION —  Netapp s'appuie donc sur ces partenaires industrielles pour lui fournir une technologie de production, cependant elle ne recule pas devant l'idée de racheté des fabricants de composant et d'intégré ainsi une partie de sa lignes de produits dans le processus de production. ¡  IBM propose les systèmes de disques DS4000(anciennement FAStT) et DS3000, basés sur la technologie de pointe NetApp. ¡  NEI est l'un des principaux fournisseurs de plateformes d'applications basées sur les serveurs et de services de prise en charge du cycle de vie pour les développeurs et les fabricants OEM. 37 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 38. PRODUCTION ¡  Oracle propose les solutions de stockage en ligne et à la volée StorageTek 6130, 6140 et 6540,basées sur la technologie NetApp, et qui fournissent des éléments clés de la stratégie Sun de gestion du cycle de vie de l'information (ILM). ¡  RAID INC optimise les performances globales des systèmes en améliorant les ressources de calcul, les interconnexions et les sous-systèmes d'E/S. RAID propose les gammes Xanadu 200/300 comme solution de stockage à base de conception NetApp. ¡  DEPO Computers important développeur, fabricant et fournisseur de matériel informatique et de solutions IT intégrées. 38 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 39. PRODUCTION ¡  EVS est un grand fabricant de serveurs de production et de technologies de diffusion pour les enregistrements en studio. ¡  SGI est l'un des leaders mondiaux dans le domaine des technologies informatiques hautes performances, s'étendant des postes de travail aux ordinateurs les plus puissants au monde pour le calcul et la visualisation 3D. ¡  Teradata est le leader mondial reconnu de l'innovation en matière d'entrepôt de données et de développement de solutions analytiques. 39 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 40. COMMERCIALISATION 1.  Fournisseur de service Netapp Joux le rôle d’ intermédiaire entre des client qui demande des architecture et des plateforme adapté à leur activité et des fournisseurs de technologie virtuelle et/ou matériel. 40 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 41. COMMERCIALISATION ¡  Atos est une société internationale de services informatiques qui œuvre dans le domaine du conseil, de l'intégration de systèmes et des transactions haute technologie, mais qui offre également des services de cloud. ¡  Terremark propose des services gérés et une infrastructure avancée pour fournir le niveau nécessaire d'évolutivité, de sécurité et de fiabilité aux entreprises et gouvernements notament la Solution exceptionnelle Netapp de reprise après incident basée sur le cloud. 41 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 42. ¡  T-Systems Grâce à une infrastructure globale de datacenters et de réseaux, gère des TIC pour des entreprises multinationales et des institutions du secteur public, notamment a travert le système de cloud de conception Netapp. ¡  Adapt fournit des services cloud professionnels ainsi que des services de gestion de l'infrastructure, de data centers et de réseau développer par Netapp. ¡  Savvis, une entreprise Century Link, est un leader mondial dans le domaine des infrastructures clouds et des solutions informatiques hébergées pour entreprises. 42 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 43. ¡  Belgacom offrent Les solutions de data centers et des TIC à un coût total de possession réduit, du service de conseil stratégique et technique à la conception, au déploiement et à la gestion organisé par Netapp. ¡  Autres: NTT Europe Proact MCS 43 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 44. COMMERCIALISATION 2.  Revendeurs   Des professionnel certifier et former pour: —  délivré des gammes de produis et des services apprêt vente sous le label Netapp. —  Vendre et architecturer les « bisness solution ». 44 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 45. ¡  Backup and Recovery Specialization & Storage Infrastructure ¡  Storage infrastructure ¡  Netapp/NexTec Systems: Storage Infrastructure ¡  Netapp/Ovesys SAS: Storage Infrastructure ¡  Netapp/Ready Business: Management (RBS) & Storage Infrastructure 45 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 46. ¡  Bull SAS Storage Infrastructure ¡  Netapp/DFI Storage Infrastructure ¡  Netapp/FPS Backup and Recovery Specialization, Storage Infrastructure ¡  Netapp/SCC France: Storage Infrastructure ¡  Netapp/SOLUTION: DATA Backup and Recovery Solution Services & Storage Infrastructure ¡  Netapp/Syage: Storage Infrastructure 46 III. L’OFFRE PRODUIT DE LA SOCIETE NETAPP
  • 47. IV. Evaluation de l’offre 47 Points forts: —  Netapp a suivie la tendance et a parié sur le stockage sur les environnements virtualités. —  Les infrastructures partagées à grande échelle sont en effet très demandé. —  Netapp se concentre sur l’innovation dans les système de Cloud et s’entour de partenaire influant dans ce secteur. —  Tentative de Rupture avec les architecture classique et Développement de nouvelle technologie baptisée Flash Pools proposant un matériel d’entrée de gamme, le FAS2220 destiné pour les PME. —  Une grande partie du diapositive R&D investi dans les fonctions de clustering très prometteur.
  • 48. 48 Points faibles: —  Netapp c’est toujours concentrer sur le développement de systèmes de stockage à base de serveurs x86 géré par des logiciels intelligents fournie avec les baie de disc dure, une configuration relativement complexe qui pousse à vendre très cher. —  l’arrivée de multiples nouveaux acteurs sur le marché, et notamment d’acteurs du stockage Flash, qui proposent des rapports prix/performances très supérieurs au solutions Netapp. —  NetApp continue à mettre l’accent sur son architecture FAS et tente de palier les attaques de nouveaux venus dans le monde du stockage avec des innovations autour de la Flash. Mais l’activité au tour de cette approche reste minuscule par rapport a l’offre générale du groupe. IV. Evaluation de l’offre