SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
Télécharger pour lire hors ligne
Anlysede «Robin Hood Gardens» 
*Leprojetn’estpasintégrédanssoncontexteimmédiat,ilestdifférentsdesautresbâtimentsparsontypeetsongabarit,saufparlematériaux. 
Coupe2/ Présentation de l’édifice: 
* L’architectes: Alison et Peter Smithson/* La date de conception: (1967-1972). 3/ Volume de l’édifice: 
*levolumedel’édifice:estformépardeuxblocslongsfacedel'autrededifférentesdimensions. 
L’undesblocsestcomposéededetrois(3)parallélépipèdesadjacentes,ellesseressembleduloinqu’unseulbloc. 
*Alorslaformeglobaledel’édificeestferméesurelle-même. 
Perspective 
Façade Ouest 
Lepland'ensembleprévoitunespaceformédedeuxvolumesconcavesabritantcequ’onappelleun'enclos'aumilieuduquels'élèveuntertre,"réaliserunjardinàl'échelleurbainecontemporaine. 
-AlisonetPeterSmithsonfontpartiedel’écoleanglaisedunewbrutalisme. 
Ilsontfaituneréférenced’«Unitéd'habitationdeLeCorbusier». 
Uneréinventiondulogementsocial,unetentativedematérialiserleconceptde"ruesdansleciel"avecunehauteurdelongscouloirsfaitedansdesblocsdebéton. 
-L'idéeétaitdeconstruiredeuxénormesblocsdebétonautourd'unespacevertcentralobtenuàpartirdelamiseendéchargedesdécombresdutravail. 2/ Eléments architecturaux: 
L= 155m 
l1= 20 m 
H= 20.45 m 
L2= 11 m 
Façade 
Plan 
Coupe 
Rapport entre: 
H= 20.45 m 
L= 7.75 l1 
L= 14 l2 
L= 7.5 H 
H=1.8 l2 
-Il n’y a pas d’éléments structurels dans la façade, il y a que cette élément qui ce répète entre chaque fenêtre. 
A 
A’ 
Plan d’accès (intermédiaire) 
Plan inferieur 
Plan supérieur 
* On constate qu’il y a une concordanceentre la composition du planet celle de la section. 
* Le plan a une forme régulière .3/ Type d’ouverture utilisées: 
Lesouvertures: 
Type d’ouverture: 
Dimensions: 
Fenêtre 
Garde corps 
Garage 
1.8 m 
1.37 m 
1.37 m 
0.8 m 
2 m 
2.8 m 
Lesélévationssontstrictementcommandéparunmodulerépétitif4*6(1,37/1.80m),(1.37/0.8m)avectouteslesfenêtresinstalléesdanscemodule. 
Lesfaçadessontouvertes. 4/ Rapport plein/vide: 
-Lastructuredebâtimentestcomposédeferetrevêtud'élémentspréfabriquésenbétonarmé. 
-Superpositiondelatramestructurelleetlesvolumesgéométrique. 
-Lesblocspréfabriquésontuneformegéométriqueparfaite. 
-Ladécompositiongéométriquedetramerectangulairec'estlamêmetramedestructure. 
*lesvaleursesthétiquesabordéesdanslepremierexercicesontprésentescommelerythme,répétitionetmodulemaisilyaunesimplicité(danslaformedesouvertures). 
*levolumedubâtimentestenlongueur,doncenremarquel’horizontalitédelafaçade. 
*Desbarresverticalesapparaissentdanslafaçade. 
•Surface totale: 3255 m² 
•Le rapport plein vide est ≈ ¾ 5/ Grille géométrique et trame structurelle: 7/ Ornementation: 
Il n y a pas des éléments architectoniques au niveau de la façade, puisque on remarque l’utilisation de l'architecture moderne (le modernisme). 8/ Texture et matériau: 
* Les matériaux: fer + béton + verre. 
*Les couleurs: gris et beige. 
* Les barres verticales en béton de deux types donnent plus de textureentre les fenêtres. 
Touslesétagessontenduplex,l'exceptiondurez-de-chausséequiauntypedelogementpourlespersonnesâgées,ilestleseultyped'accèspourlespersonneshandicapées. Passerelle ExtérieurePubliqueCuisineSemi-privé4 ChambreprivéSalonprivéCuisineSemi-privéChambreSemi-privé2 ChambreSemi-privéSalonprivé 
Niveau 
supérieur 
Niveau 
intermédiaire 
Niveau 
inferieur 
*214appartementsdansdeuxblocs 
*Lesappartementssontdesblocspréfabriquéssuperposéenbétonarmé, onnepeutpaschangél’intérieurAlorsc’estunplanlibre. 
Unecaractéristiquedeceprojetétaitl'accèsaulogementquisefaitàtraversdelongscouloirsextérieurs; unetentativedematérialiserleconceptde"ruesdansleciel"avecdelongscouloirsconstituédanslesblocsdebétondonnantvieàunquartiervivantdanslecomplexe. 3/ Etude des profondeurs d’une façade et relation Intérieur/Extérieur : 
Extérieur 
Intérieur 
Ilyaunehiérarchisationspatialvertical(Duplex), seulementpourlafonctiondeslocataires. 
Lesétagessontaccessiblesàpartirdel'ouverturedelarueàl'extérieurdechaquebloc,unepasserellepourtouslesdeuxétages. 
*Lespasserellesextérieurs«ruesdansleciel»sansenretraitdanslafaçade. 2/ Décomposition quadridimensionnelle : 
On remarque l’absence de la décomposition quadridimensionnelle. A-Aspect général: En introduction1/ Situation de l’édifice: 
Le projet: Robin Hood Gardens(un complexe de logements sociaux ) 
Pays: Royaume-Uni 
La ville: East End de Londres. 
La cité: Poplar, 
Le quartier: Tower Hamlets. Les différents dessin de présentation: 4/Espacepublicd’accès,etentréedel’édifice: 5/ Principe de l’architecte: B-lecture géométrique: 1/ dimension, rapports et proportion: 
Escalier 
Ascenseur 
Lesdeuxentréesprincipaledel’édifice(Lesescaliersetlesascenseurs)sontsituéesàchaqueextrémitédubloc,etlesentréessecondaires(desescaliersdesecours) intermédiairesauxpointsoùlesblocssontbrisés. 
L’entrée: 6/ Principe de composition 
La trame en plan 
Schéma des modules 
La trame en élévation 
Façade Ouest 
-Couleur beige et grise 
-TextureC-lecture spatiale: 1/ Type de plan et organisation des espaces : * L’organisation spatiale de l’édifice: Schéma de l’organisation spatial 
Schéma de l’hiérarchisation spatial 
Toutes les unités doivent être accessiblespar la "rue dans le ciel", ils ont tous un niveau d'accès. Types d'unités 01, 02 et 03 "descendent" au niveau de l'accès, tandis que les types 04, 05 et 06"montent". Le langage de l’objet architectural: En guise de conclusion 
CebâtimentcontroverséconçuparlesarchitectesAlisonetPeterSmithson,aétédéfenduecommeuneréinventiondulogementsocial,unetentativedematérialiserleconceptde"ruesdansleciel"avecunehauteurdelongscouloirsfaitedansdesblocsdebéton.Ilaégalementétéétiqueté«planificationinhumains»ou«cloaquesocial»parsesdétracteurs. 
Leprojetsoumiscontrôledestracésrégulateursgéométriques,desgéométriesangulairesrépétitives,desvolumessimples,etlasurfacesdéfiniesparleslignesdirectricesduvolume,parcequelesarchitectestravailaveclemouvementmoderne«lebrutalisme». Khoutir MarouaImages: -L’enseignant : N. Alikhodja. -Groupe: 06. -Matière: Histoire d’architecture. 
Réalisé par: 
Vue aérienne

Contenu connexe

Tendances

Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifArchi UHBBC
 
La cité radieuse
La cité radieuseLa cité radieuse
La cité radieuseSalle212
 
Projet: école d'architecture
Projet: école d'architectureProjet: école d'architecture
Projet: école d'architectureSarra Achoura
 
Centre culturel havre larabi marwa
Centre culturel havre larabi marwaCentre culturel havre larabi marwa
Centre culturel havre larabi marwaMarwa Larabi
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire Sami Sahli
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchHiba Architecte
 
l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel Nina Lee
 
Charte d’athenes
Charte d’athenesCharte d’athenes
Charte d’athenesSami Sahli
 
Cités jardins . londres 1905 1925
Cités jardins . londres 1905 1925Cités jardins . londres 1905 1925
Cités jardins . londres 1905 1925Sami Sahli
 
Approche sensorielle
Approche sensorielleApproche sensorielle
Approche sensorielleArchi Guelma
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesghafour abdou
 
S1 renaissance baroque italie
S1 renaissance baroque italieS1 renaissance baroque italie
S1 renaissance baroque italie8888888anna
 
63 logement h&e a paris
63 logement h&e  a paris63 logement h&e  a paris
63 logement h&e a parisMohamed Ziane
 

Tendances (20)

Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectif
 
El harrach
El harrachEl harrach
El harrach
 
La cité radieuse
La cité radieuseLa cité radieuse
La cité radieuse
 
Projet: école d'architecture
Projet: école d'architectureProjet: école d'architecture
Projet: école d'architecture
 
Centre culturel havre larabi marwa
Centre culturel havre larabi marwaCentre culturel havre larabi marwa
Centre culturel havre larabi marwa
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Resumé de livre
Resumé de livreResumé de livre
Resumé de livre
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
 
Analyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturaleAnalyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturale
 
l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel
 
Mohamadia.
Mohamadia.Mohamadia.
Mohamadia.
 
Charte d’athenes
Charte d’athenesCharte d’athenes
Charte d’athenes
 
analyse urbaine
analyse urbaineanalyse urbaine
analyse urbaine
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbaine
 
Cités jardins . londres 1905 1925
Cités jardins . londres 1905 1925Cités jardins . londres 1905 1925
Cités jardins . londres 1905 1925
 
Approche sensorielle
Approche sensorielleApproche sensorielle
Approche sensorielle
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
 
S1 renaissance baroque italie
S1 renaissance baroque italieS1 renaissance baroque italie
S1 renaissance baroque italie
 
63 logement h&e a paris
63 logement h&e  a paris63 logement h&e  a paris
63 logement h&e a paris
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 

En vedette

Aldo Van Eyck
Aldo Van EyckAldo Van Eyck
Aldo Van EyckAkio Ohta
 
Maison du futur
Maison du futurMaison du futur
Maison du futurMarinaGude
 
Présentation de projet de fin d’études
Présentation de projet de fin d’étudesPrésentation de projet de fin d’études
Présentation de projet de fin d’étudesAimen Hajri
 
FCSarch 42 Brutalism
FCSarch 42 Brutalism FCSarch 42 Brutalism
FCSarch 42 Brutalism jdankoff
 
Alison y Peter Smithson
Alison y Peter SmithsonAlison y Peter Smithson
Alison y Peter SmithsonLeidy Acevedo
 
Démarche de la recherche scientifique
Démarche de la recherche scientifiqueDémarche de la recherche scientifique
Démarche de la recherche scientifiqueMATENE ELHACENE
 
دراسة تحليلية لمجاورات سكنية - اسكان - سنة 3 - ابراهيم الرداعي
دراسة تحليلية لمجاورات سكنية - اسكان - سنة 3 - ابراهيم الرداعيدراسة تحليلية لمجاورات سكنية - اسكان - سنة 3 - ابراهيم الرداعي
دراسة تحليلية لمجاورات سكنية - اسكان - سنة 3 - ابراهيم الرداعيIbrahem Qasim
 
Brutalism Architecture (EXPLORING VERSATALITY OF R.C.C.)
Brutalism Architecture (EXPLORING VERSATALITY OF R.C.C.)Brutalism Architecture (EXPLORING VERSATALITY OF R.C.C.)
Brutalism Architecture (EXPLORING VERSATALITY OF R.C.C.)Deepika Verma
 
Les element de passages
Les element de passagesLes element de passages
Les element de passagesMinocha Archit
 
Methodologie de recherche (de mémoire) Pr. Souiah master 2
Methodologie de recherche (de mémoire) Pr. Souiah master 2 Methodologie de recherche (de mémoire) Pr. Souiah master 2
Methodologie de recherche (de mémoire) Pr. Souiah master 2 k Marou
 
Habitat écologique à Diar Nakhla - Sétif
Habitat écologique à Diar Nakhla - SétifHabitat écologique à Diar Nakhla - Sétif
Habitat écologique à Diar Nakhla - Sétifk Marou
 
Mouvement moderne 04
Mouvement moderne 04Mouvement moderne 04
Mouvement moderne 04Sami Sahli
 

En vedette (16)

Aldo Van Eyck
Aldo Van EyckAldo Van Eyck
Aldo Van Eyck
 
Maison du futur
Maison du futurMaison du futur
Maison du futur
 
Présentation de projet de fin d’études
Présentation de projet de fin d’étudesPrésentation de projet de fin d’études
Présentation de projet de fin d’études
 
FCSarch 42 Brutalism
FCSarch 42 Brutalism FCSarch 42 Brutalism
FCSarch 42 Brutalism
 
Aldo Van Eyck
Aldo Van EyckAldo Van Eyck
Aldo Van Eyck
 
Alison y Peter Smithson
Alison y Peter SmithsonAlison y Peter Smithson
Alison y Peter Smithson
 
Démarche de la recherche scientifique
Démarche de la recherche scientifiqueDémarche de la recherche scientifique
Démarche de la recherche scientifique
 
Brutalism
BrutalismBrutalism
Brutalism
 
Brutalism
BrutalismBrutalism
Brutalism
 
دراسة تحليلية لمجاورات سكنية - اسكان - سنة 3 - ابراهيم الرداعي
دراسة تحليلية لمجاورات سكنية - اسكان - سنة 3 - ابراهيم الرداعيدراسة تحليلية لمجاورات سكنية - اسكان - سنة 3 - ابراهيم الرداعي
دراسة تحليلية لمجاورات سكنية - اسكان - سنة 3 - ابراهيم الرداعي
 
Brutalism Architecture (EXPLORING VERSATALITY OF R.C.C.)
Brutalism Architecture (EXPLORING VERSATALITY OF R.C.C.)Brutalism Architecture (EXPLORING VERSATALITY OF R.C.C.)
Brutalism Architecture (EXPLORING VERSATALITY OF R.C.C.)
 
Aldo van eyck
Aldo van eyckAldo van eyck
Aldo van eyck
 
Les element de passages
Les element de passagesLes element de passages
Les element de passages
 
Methodologie de recherche (de mémoire) Pr. Souiah master 2
Methodologie de recherche (de mémoire) Pr. Souiah master 2 Methodologie de recherche (de mémoire) Pr. Souiah master 2
Methodologie de recherche (de mémoire) Pr. Souiah master 2
 
Habitat écologique à Diar Nakhla - Sétif
Habitat écologique à Diar Nakhla - SétifHabitat écologique à Diar Nakhla - Sétif
Habitat écologique à Diar Nakhla - Sétif
 
Mouvement moderne 04
Mouvement moderne 04Mouvement moderne 04
Mouvement moderne 04
 

Dernier

Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Pedago Lu
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"tachakourtzineb
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesSOLIANAEvelyne
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsTechnologia Formation
 
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...zidani2
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgérieSeifTech
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?sashaflor182
 
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesGestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesHamdConseil
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024frizzole
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Technologia Formation
 

Dernier (11)

Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?
 
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesGestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 

Analyse de « Robin Hood Gardens »

  • 1. Anlysede «Robin Hood Gardens» *Leprojetn’estpasintégrédanssoncontexteimmédiat,ilestdifférentsdesautresbâtimentsparsontypeetsongabarit,saufparlematériaux. Coupe2/ Présentation de l’édifice: * L’architectes: Alison et Peter Smithson/* La date de conception: (1967-1972). 3/ Volume de l’édifice: *levolumedel’édifice:estformépardeuxblocslongsfacedel'autrededifférentesdimensions. L’undesblocsestcomposéededetrois(3)parallélépipèdesadjacentes,ellesseressembleduloinqu’unseulbloc. *Alorslaformeglobaledel’édificeestferméesurelle-même. Perspective Façade Ouest Lepland'ensembleprévoitunespaceformédedeuxvolumesconcavesabritantcequ’onappelleun'enclos'aumilieuduquels'élèveuntertre,"réaliserunjardinàl'échelleurbainecontemporaine. -AlisonetPeterSmithsonfontpartiedel’écoleanglaisedunewbrutalisme. Ilsontfaituneréférenced’«Unitéd'habitationdeLeCorbusier». Uneréinventiondulogementsocial,unetentativedematérialiserleconceptde"ruesdansleciel"avecunehauteurdelongscouloirsfaitedansdesblocsdebéton. -L'idéeétaitdeconstruiredeuxénormesblocsdebétonautourd'unespacevertcentralobtenuàpartirdelamiseendéchargedesdécombresdutravail. 2/ Eléments architecturaux: L= 155m l1= 20 m H= 20.45 m L2= 11 m Façade Plan Coupe Rapport entre: H= 20.45 m L= 7.75 l1 L= 14 l2 L= 7.5 H H=1.8 l2 -Il n’y a pas d’éléments structurels dans la façade, il y a que cette élément qui ce répète entre chaque fenêtre. A A’ Plan d’accès (intermédiaire) Plan inferieur Plan supérieur * On constate qu’il y a une concordanceentre la composition du planet celle de la section. * Le plan a une forme régulière .3/ Type d’ouverture utilisées: Lesouvertures: Type d’ouverture: Dimensions: Fenêtre Garde corps Garage 1.8 m 1.37 m 1.37 m 0.8 m 2 m 2.8 m Lesélévationssontstrictementcommandéparunmodulerépétitif4*6(1,37/1.80m),(1.37/0.8m)avectouteslesfenêtresinstalléesdanscemodule. Lesfaçadessontouvertes. 4/ Rapport plein/vide: -Lastructuredebâtimentestcomposédeferetrevêtud'élémentspréfabriquésenbétonarmé. -Superpositiondelatramestructurelleetlesvolumesgéométrique. -Lesblocspréfabriquésontuneformegéométriqueparfaite. -Ladécompositiongéométriquedetramerectangulairec'estlamêmetramedestructure. *lesvaleursesthétiquesabordéesdanslepremierexercicesontprésentescommelerythme,répétitionetmodulemaisilyaunesimplicité(danslaformedesouvertures). *levolumedubâtimentestenlongueur,doncenremarquel’horizontalitédelafaçade. *Desbarresverticalesapparaissentdanslafaçade. •Surface totale: 3255 m² •Le rapport plein vide est ≈ ¾ 5/ Grille géométrique et trame structurelle: 7/ Ornementation: Il n y a pas des éléments architectoniques au niveau de la façade, puisque on remarque l’utilisation de l'architecture moderne (le modernisme). 8/ Texture et matériau: * Les matériaux: fer + béton + verre. *Les couleurs: gris et beige. * Les barres verticales en béton de deux types donnent plus de textureentre les fenêtres. Touslesétagessontenduplex,l'exceptiondurez-de-chausséequiauntypedelogementpourlespersonnesâgées,ilestleseultyped'accèspourlespersonneshandicapées. Passerelle ExtérieurePubliqueCuisineSemi-privé4 ChambreprivéSalonprivéCuisineSemi-privéChambreSemi-privé2 ChambreSemi-privéSalonprivé Niveau supérieur Niveau intermédiaire Niveau inferieur *214appartementsdansdeuxblocs *Lesappartementssontdesblocspréfabriquéssuperposéenbétonarmé, onnepeutpaschangél’intérieurAlorsc’estunplanlibre. Unecaractéristiquedeceprojetétaitl'accèsaulogementquisefaitàtraversdelongscouloirsextérieurs; unetentativedematérialiserleconceptde"ruesdansleciel"avecdelongscouloirsconstituédanslesblocsdebétondonnantvieàunquartiervivantdanslecomplexe. 3/ Etude des profondeurs d’une façade et relation Intérieur/Extérieur : Extérieur Intérieur Ilyaunehiérarchisationspatialvertical(Duplex), seulementpourlafonctiondeslocataires. Lesétagessontaccessiblesàpartirdel'ouverturedelarueàl'extérieurdechaquebloc,unepasserellepourtouslesdeuxétages. *Lespasserellesextérieurs«ruesdansleciel»sansenretraitdanslafaçade. 2/ Décomposition quadridimensionnelle : On remarque l’absence de la décomposition quadridimensionnelle. A-Aspect général: En introduction1/ Situation de l’édifice: Le projet: Robin Hood Gardens(un complexe de logements sociaux ) Pays: Royaume-Uni La ville: East End de Londres. La cité: Poplar, Le quartier: Tower Hamlets. Les différents dessin de présentation: 4/Espacepublicd’accès,etentréedel’édifice: 5/ Principe de l’architecte: B-lecture géométrique: 1/ dimension, rapports et proportion: Escalier Ascenseur Lesdeuxentréesprincipaledel’édifice(Lesescaliersetlesascenseurs)sontsituéesàchaqueextrémitédubloc,etlesentréessecondaires(desescaliersdesecours) intermédiairesauxpointsoùlesblocssontbrisés. L’entrée: 6/ Principe de composition La trame en plan Schéma des modules La trame en élévation Façade Ouest -Couleur beige et grise -TextureC-lecture spatiale: 1/ Type de plan et organisation des espaces : * L’organisation spatiale de l’édifice: Schéma de l’organisation spatial Schéma de l’hiérarchisation spatial Toutes les unités doivent être accessiblespar la "rue dans le ciel", ils ont tous un niveau d'accès. Types d'unités 01, 02 et 03 "descendent" au niveau de l'accès, tandis que les types 04, 05 et 06"montent". Le langage de l’objet architectural: En guise de conclusion CebâtimentcontroverséconçuparlesarchitectesAlisonetPeterSmithson,aétédéfenduecommeuneréinventiondulogementsocial,unetentativedematérialiserleconceptde"ruesdansleciel"avecunehauteurdelongscouloirsfaitedansdesblocsdebéton.Ilaégalementétéétiqueté«planificationinhumains»ou«cloaquesocial»parsesdétracteurs. Leprojetsoumiscontrôledestracésrégulateursgéométriques,desgéométriesangulairesrépétitives,desvolumessimples,etlasurfacesdéfiniesparleslignesdirectricesduvolume,parcequelesarchitectestravailaveclemouvementmoderne«lebrutalisme». Khoutir MarouaImages: -L’enseignant : N. Alikhodja. -Groupe: 06. -Matière: Histoire d’architecture. Réalisé par: Vue aérienne