SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  58
L’Appareil Digestif
 La Cavité Buccale
La cavité bucco-pharyngée
• La cavité bucco-pharyngée, contient la
  langue et les dents. Elle est entièrement
  recouverte par une muqueuse. Les
  glandes salivaires y déversent leurs
  produits de sécrétion.
• Rôle principal alimentation et phonation.
• Alimentation : Malaxation par dents ;
  Ramollissement par salive, et Déglutition
Les lèvres: possèdent du côté externe un revêtement de type cutané, et du
côté interne une muqueuse de type buccal, avec un épithélium épidermoïde
non kératinisé.
                                                  Face externe peau
                                                  mince épithélium
                                                 pavimenteux stratifié
                                                      kératinisé


                                                 Bord libre (rouge) de
                                                       la lèvre


                                                    Face buccale
                                                      épithélium
                                                 pavimenteux stratifié
                                                    non kératinisé
sur la face interne de la joue, des lèvres, et sur
la gencive, la muqueuse comprend un
épithélium malpighien, pluristratifié,
pavimenteux, non kératinisé, (épidermoïde). Le
chorion (lamina propria), est un tissu conjonctif
lâche, riche en vaisseaux sanguins. Le chorion
forme des papilles conjonctives hautes, qui
permettent l’attache solide de l’épithélium au
conjonctif sous jacent. Sous le chorion, il y a une
sous-muqueuse, couche conjonctive fibro-
élastique.
Muqueuse de la joue: Epithélium Pav. Strat. N.Kérat (K);
Chorion(C); Muscle (L) ; Glandes muqueuses (M) ; Glandes
séreuses (S)



                                      K



               M               C




           L                 S
• Dans le chorion et dans la sous-
  muqueuse se trouvent des glandes
  salivaires, ces glandes acineuses sont
  essentiellement muqueuses.
• La muqueuse gingivale est dépourvu de
  glandes. Sa richesse en faisceaux
  collagènes lui donne sa résistance, et
  permet son adhérence au tissu osseux
  sous-jacent.
Muqueuse de la face          Cavité buccale
interne de la joue

Épithélium pavimenteux
stratifié non kératinisé =
Epidermoïde

Chorion (lamina propria)
Couche papillaire =
conjonctif lâche très
vascularisé

Couche fibro-élastique
du chorion

Sous muqueuse
La LANGUE

• La partie antérieure de la face supérieure de la langue
  présente des papilles. Sa face inférieure est lisse faite
  d’un épithélium épidermoïde. La langue est une
  masse musculaire striée. Un chorion conjonctif rempli
  les espaces interfasciculaires.
• La région postérieure de la face supérieure, renferme
  l’amygdale linguale, séparées des papilles par le V
  lingual.
Trois sortes de papilles linguales:
     Face supérieure de la langue
         Amygdales linguales        • Papilles filiformes, axe
                                      conjonctif unique, épithélium
                                      épidermoïde kératinisé ;
                                    • Papilles fongiformes , axe
                                      conjonctif ramifié riche en
                                      capillaires sanguins,
V lingual                             épithélium de type buccal;
                                      quelques bourgeons du goût.
                                    • Papilles caliciformes,
                                      (circomvallées) entourées
                                      chacune d’un sillon profond;
                                      forment le V lingual, axe
                                      conjonctif est ramifié,
                                      l’épithélium de surface
                                      referme plusieurs bourgeons
                                      du goût.
Langue faible grossissement
                             Papilles filiformes

                                               Muqueuse
                                               buccale




 Faisceaux musculaires




                Glandes séreuses




                            Glandes muqueuses
Papilles Filiformes

Epithélium épidermoïde :
Pavimenteux Stratifié Kératinisé




                                                Axe conjonctif
Papilles Fongiformes
Epithélium
                          Bourgeons du
                              goût




     Chorion conjonctif


 Canal excréteur d’une glande
Papille caliciforme
TB = Bourgeons du goût
CT = Axe conjonctif                      Epithélium
C = Glande salivaire de
von Ebner (séreuse)
S = sillon circompapillaire                           S




                                          CT


                                  TB


                   C                                      C
Un Bourgeon du
                                goût

Cellules de
l’épithélium
de surface     Microvillosités apicales



Cellules de    Cellules sensorielles
soutien



               Terminaisons nerveuses


               Cellules basales
Cavité buccale




 Epithélium de surface




Bourgeon du goût




 Axe conjonctif de la papille
Histophysiologie de la langue
Douée d’une grande mobilité, la langue
participe à la mastication et à la
phonation. Elle est responsable du sens
de la gustation.
Grâce à l’amygdale linguale elle participe
à la défense immunitaire de l’organisme.
Schéma d’une dent
    E                       adulte
        Couronne
        clinique
                   Couronne
                   anatomique
D
                            E= émail
                            D=dentine
    P
                            P=pulpe
                            Ligament
                            Alvéolo-Dentaire
                   Racine

                            Gencive
                            Os alvéolaire
Dentine   Odontoblastes   papille dentaire & Vx
Processus des odontoblastes (O) dans les tubules de la
dentine (T)




          T
Améloblastes (A) et Email en Développement= E; Dentine=D;
Odentoblastes =O; Papille dentaire =P; Mésenchyme =M

                 M


             A
                                  E
                                      D
                                          O




                                              P
Réticulum étoilé
     Stratum
  intermédium


 Améloblastes


     Email
    Dentine




 Odontoblastes
L’Appareil Digestif
Les glandes salivaires
GLANDES SALIVAIRES
• Glandes exocrines
• Des glandes salivaires principales :
  parotides ; sous-maxillaires et
  sublinguales ;
• Des glandes salivaires accessoires,
  disséminées dans la muqueuse et sous-
  muqueuse de la cavité buccale : lèvres,
  joues, langue et palais.
Glandes salivaires         • Les, unités sécrétoires sont des
principales                  acini de trois types:
                           • Acini séreux, petits, formés de
                             petites cellules cubiques
                             sombres, à sécrétions
                             enzymatiques.
                           • Acini muqueux, formés de
                             grandes cellules pyramidales à
                             cytoplasme spumeux, clair, riche
                             en mucines et eau.
                           • Acini mixtes, contenant à la fois
                             des cellules muqueuses, et des
                             cellules séreuses.



        Croissant de Gianuzzi
Organisation des glandes salivaires :

                                               • subdivisées par le
         4                                       tissu conjonctif par en
                                                 lobes et en lobules.
             3                                 • En quittant l’acinus la
                                                 salive est acheminée
                                                 par des canaux
                         Cloison conjonctive     excréteurs de
     2                                           diamètre croissant au
                                    Capsule
                                                 fur et à mesure que
                                                 l’on s’éloigne de
 1                            Lobules
                                                 l’acinus :
                                                   – Passage de Boll, (1)
                                                   – Canal strié de
                                                     Pflüger (2)
                                                   – Canal excréteur (3)
                                                   – Canal collecteur (4)
                 Acini
Canaux excréteurs des glandes salivaires principales


                                 Passage de Boll; CT MO

                                 Canal strié de Pflüger ; MO

                                 Une cellules du canal strié ME
                                 Microvillosités apicales
                                 Grains de sécrétion



                                 Noyau



                                 Mitochondries

                                 Pôle basal
• Parotide : glande séreuse pure ;
• Sous-maxillaires : glande mixte, séreuse et
  muqueuse, à prédominance séreuse ;
• Sublinguale: glande mixte à prédominance
  muqueuse.
• Glandes salivaires accessoires : séreuses,
  muqueuses, ou mixtes.
Contrôle de la sécrétion salivaire
• Système nerveux végétatif       ++++

• Hormones : androgènes, corticoïdes, et
  hormones thyroïdiennes       +

• La sécrétion est stimulée par les stimuli
  visuels, olfactifs, et gustatifs,
  (Reflexe de Pavlov).
•   LA SALIVE : liquide aqueux clair filant, plus ou moins visqueux riche en
    NaCl et Ca.

•   Plusieurs rôles:

•   Mécanique: dilution des aliments, humidification de la cavité buccale.
•   Digestif : enzymes (amylase ou ptyaline ; maltase) ;
•   Antiseptique: le lysozyme libéré est un agent anti bactérien
•   Immunitaire: la salive riche en IgA secrétée par les plasmocytes du tissu
    conjonctif
•   Elimination de certaines substances: iodures, bromures, estrogènes et
    corticoïdes.
•   Endocrine : sécrétion de NGF, EGF, rénine-angiotensine et parotine, qui
    intervient dans métabolisme phosphocalcique.
L’Appareil Digestif
      Le Tube Digestif
De l’œsophage à l’Estomac
Structure générale du tube digestif

• La paroi du tube digestif comporte 5
  couches :
• La muqueuse : épithélium + chorion
• La muscularis mucosae
• La sous muqueuse (celluleuse)
• La musculeuse = 2 couches : interne
  circulaire + externe longitudinale
• Adventice / séreuse
Œsophage coupe transversale ; faible grossissement
               Il y a cinq tuniques
ŒSOPHAGE
• Lumière festonnée.
• Muqueuse : épithélium malpighien non
  kératinisé.
• Aux 2 extrémités de l’organe, le chorion
  renferme des glandes muqueuses tubuleuses.
• Muscularis mucosae = tissu musculaire lisse peu
  développé.
• Glandes œsophagiennes, acineuses, mixtes ou
  muqueuses, rôle dans la fluidification du bol
  alimentaire.
Paroi de l’œsophage




musculeuse


                        chorion
ŒSOPHAGE
• Musculeuse double, circulaire interne, et
  longitudinale externe. Vers la partie basse
  elle est développée, et correspond au
  sphincter du cardia.
• Adventice est développé, sert
  d’amortisseur pendant le passage du bol
  alimentaire.
Œsophage                Canal excréteur




             Glande
             muqueuse



Musculeuse




                                          Epithélium
HISTOPHYSIOLOGIE
               de l’œsophage
• L’œsophage permet d’acheminer et de
  propulseur le bol alimentaire grâce aux
  mouvements péristaltiques. Il n’a pas de
  sécrétion enzymatique. Le sphincter du cardia
  se ferme et s’ouvre à la déglutition.
• Le système veineux de l’œsophage développé
  vers la partie basse, est tributaire du système
  porte, ce qui est cause de des varices
  œsophagiennes au cours de l’hypertension
  portale
ESTOMAC
La paroi gastrique comporte
cinq tuniques :
•Muqueuse
•Muscularis mucosae
•Sous-muqueuse
•Musculeuse
•Séreuse

L’estomac histologique est
subdivisé en deux régions
particulières :
• Fundique
• Pylorique

Ca= cardia
C = corps
P = pylore
Jonction œso-gastrique
Epithélium
gastrique




                                Épithélium
                                œsophagien
             crypte



Crypte
gastrique




                      chorion
Paroi gastrique
La surface de la muqueuse
   est lisse, creusées de
                                                           Epithélium de
   sillons peu profonds,                                   surface MO
   déterminant les
   « lobules » ou aires
   gastriques.
L’épithélium de surface
   présente des
   dépressions appelées
   cryptes. Il est unistratifié
   prismatique formé de
   cellules muqueuses à
   pôle muqueux fermé.

                                  Cellule à mucus à pôle muqueux fermé ME
Paroi gastrique
L’innervation de la paroi gastrique est assurée
  par le système nerveux autonome représenté
  par des ganglions nerveux intra-muraux, le
  plexus de Meissner, situé dans la sous
  muqueuse, et le plexus d’Auerbach, situé entre
  les couches de la musculeuse.
La musculeuse, en plus des couches circulaire
  interne et longitudinale externe , comporte un
  plan musculaire oblique entre les deux.
Estomac
Les cryptes en surface sont
                                Fundique
peu profondes. Au fond des
cryptes s’ouvrent les glandes
fundiques, tubuleuses                       Crypte

rectilignes, avec 4 types de               Chorion
cellules :
                                           Glande
-Cellules à mucus
-Cellules bordantes ou
pariétales
-Cellules principales
-Cellules argentaffines                     Muscularis
                                            mucosae
(Cellules endocrines – APUD)
Estomac Fundique
  avec cryptes peu
   profondes (pit)


Epithélium de surface:
 sécrétion de mucus
Estomac
fundique
 Cryptes
courtes (F)
 Glandes
tubuleuses
  droites
profondes


  MM=
Muscularis
Mucosae
SM = sous
muqueuse
Lumière gastrique
Une glande
 Une glande
de la région
 de la région
fundique de
 fundique de    crypte
                                       Cellules muqueuses
                                       de surface
  l’estomac
   l’estomac


                                       Cellules bordantes

                         Col

                                      Cellules muqueuses du col


                                       Cellule APUD




                                      Cellules principales
                   Fond
                                      Cellule APUD
La cellule
principale

Sécrétion séreuse :
pepsinogène
précurseur de la
pepsine
Cellules
bordantes ou
pariétales

En retrait de la
lumière glandulaire,
riches en
mitochondries,
canalicules
intracytoplasmique,
sécrétion de HCl et
de Facteur
intrinsèque
(absorption de la Vit
B12)
Cellule Pariétale (bordante)

       Lumière glandulaire              Jonction intercellulaire apicale

                                            Réticulum endoplasmique
                                            tubulaire


                                               Canalicules
                                               intracellulaires



                                                    mitochondries
lysosomes




                      Golgi   Lame basale
Appartiennent au système CELLULES ENTEROCHROMAFFINES
  endocrinien diffus      Affinité pour le chrome, et les sels d’ argent
  APUD                             (Argentaffines ou argyrophiles)

Sécrétion d’hormones
  dans le sang, ou action
  hormonale locale :

   –   Sérotonine ;                                              Grain de
                                                                 sécrétion
   –   Gastrine ;
   –   Somatostatine;
   –   Histamine;
   –   Bradykinine;
   –   Entéroglucagon;
   –   VIP (Vasoactive intestinal                         Capillaire
       peptide)                                           sanguin
                                    Lame basale
Glandes
 Gastriques
 Fundiques


  Cryptes




  Cellules
 Pariétales
 (Bordantes)
  Cellules
Muqueuses du
    col
Glande gastrique fundique - fort grossissement




           Chorion




   N – cellules muqueuses du col; P – cellules pariétales
Glandes Gastriques Fundiques - coupe transversale ;
P= cellules Pariétales ; N= cellules à mucus du col; C= chorion


                                        P



                                                        N




          C                       C
Estomac Pylorique,

Ep                        Comparé à l’estomac
                          fundique, l’estomac pylorique
                          possède des
                          cryptes (Cr ) profondes et
                          des glandes (gl ) courtes.
                          Les glandes pyloriques sont
                          tubuleuses ramifées,
                          contournées, constituées de
                          cellules à mucus à pôle
                          muqueux fermé et de
                          quelques cellules
                          argentaffines.
                          mm = muscularis mucosae;
                          Ep = épithélium de surface.
Estomac
    Pylorique



Cryptes profondes (P)




  Glandes courtes
tubuleuses ramifées


  MM = muscularis
    mucosae
Glandes gastriques Pyloriques immunohistochimie:Cellules à Gastrine
Estomac
           Vascularisation - Innervation
• Paroi riche en capillaires sanguins et
  lymphatiques
• Drainage veineux vers système porte et système
  cave.
• Innervation :
   Sympathique: N. Splanchnique
  Parasympathique (N. Pneumogastrique)
 Sensitif : distension estomac
 Moteur :contraction muscles et dans la
 Sécrétion : glandes
HISTOPHYSIOLOGIE DE L’ESTOMAC
• Rôle mécanique : Réservoir d’aliments ;
  Absorption : eau, glucides et alcool. La
  contraction péristaltique de la musculeuse
  permet le broyage des aliments.

• Rôle endocrine ou paracrine des cellules
  argentaffines qui secrètent : Histamine, Gastrine
  Sérotonine, VIP et Somatostatine
• Cellules à mucus, sécrétion continue de
  mucus, permet la protection de la muqueuse
  contre l’agression de HCl produit par les cellules
  bordantes
• Le pepsinogène secrété par les cellules
  principales des glandes fundiques se transforme
  en pepsine sous l’action du HCl
• Cellules bordantes production de HCl, et du
  facteur intrinsèque, glycoprotéine qui se
  combine à la vitamine B12, indispensable à son
  absorption au niveau de l’intestin

Contenu connexe

Tendances

Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]benkourdel mohamed
 
Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Basset azd
 
BTS diététique Metabolisme de l'azote
BTS diététique Metabolisme de l'azoteBTS diététique Metabolisme de l'azote
BTS diététique Metabolisme de l'azoteFranckRencurel
 
cholécystectomie - cholecystectomy
cholécystectomie - cholecystectomycholécystectomie - cholecystectomy
cholécystectomie - cholecystectomyHatimLazaar
 
Motricité digestive
Motricité digestiveMotricité digestive
Motricité digestiveEgn Njeba
 
Plaies et Cicatrisation
Plaies et Cicatrisation Plaies et Cicatrisation
Plaies et Cicatrisation Michel Triffaux
 
BTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinalBTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinalFranckRencurel
 
’Examen para clinique en urologie 2
’Examen para clinique en urologie 2’Examen para clinique en urologie 2
’Examen para clinique en urologie 2Arige Ulmaire
 
HEMATOLOGIE.ppt
HEMATOLOGIE.pptHEMATOLOGIE.ppt
HEMATOLOGIE.pptbenxban
 
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieManal Rouidi
 
CHOLESTASE Conduite à tenir
CHOLESTASE Conduite à tenirCHOLESTASE Conduite à tenir
CHOLESTASE Conduite à tenirClaude EUGENE
 

Tendances (20)

Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
Bassin obstetrical [enregistrement automatique]
 
Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++
 
Inflammation cours de residanat
Inflammation cours de residanatInflammation cours de residanat
Inflammation cours de residanat
 
Semiologie
SemiologieSemiologie
Semiologie
 
Les hépatomégalies 2012
Les hépatomégalies 2012Les hépatomégalies 2012
Les hépatomégalies 2012
 
Cholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasiqueCholecystite aigue lithiasique
Cholecystite aigue lithiasique
 
BTS diététique Metabolisme de l'azote
BTS diététique Metabolisme de l'azoteBTS diététique Metabolisme de l'azote
BTS diététique Metabolisme de l'azote
 
cholécystectomie - cholecystectomy
cholécystectomie - cholecystectomycholécystectomie - cholecystectomy
cholécystectomie - cholecystectomy
 
Hemato
HematoHemato
Hemato
 
Motricité digestive
Motricité digestiveMotricité digestive
Motricité digestive
 
Plaies et Cicatrisation
Plaies et Cicatrisation Plaies et Cicatrisation
Plaies et Cicatrisation
 
BTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinalBTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinal
 
Les ictères 2012
Les ictères 2012Les ictères 2012
Les ictères 2012
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfant
 
Icteres
IcteresIcteres
Icteres
 
Cours 7 - Immunité
Cours 7 - ImmunitéCours 7 - Immunité
Cours 7 - Immunité
 
’Examen para clinique en urologie 2
’Examen para clinique en urologie 2’Examen para clinique en urologie 2
’Examen para clinique en urologie 2
 
HEMATOLOGIE.ppt
HEMATOLOGIE.pptHEMATOLOGIE.ppt
HEMATOLOGIE.ppt
 
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
 
CHOLESTASE Conduite à tenir
CHOLESTASE Conduite à tenirCHOLESTASE Conduite à tenir
CHOLESTASE Conduite à tenir
 

En vedette

L’appareil digestif 1
L’appareil digestif 1L’appareil digestif 1
L’appareil digestif 1Eya Nasraoui
 
L'appareil digestif 2 organes annexes
L'appareil digestif 2   organes annexesL'appareil digestif 2   organes annexes
L'appareil digestif 2 organes annexesEya Nasraoui
 
Tube digestif ( sliders 1)
Tube digestif ( sliders 1)Tube digestif ( sliders 1)
Tube digestif ( sliders 1)Olfa Bouraoui
 
Anatomie: Jéjunum, iléon & côlon
Anatomie: Jéjunum, iléon & côlonAnatomie: Jéjunum, iléon & côlon
Anatomie: Jéjunum, iléon & côlonAlireza Jalali
 
Le SystèMe Digestif
Le SystèMe DigestifLe SystèMe Digestif
Le SystèMe Digestifnikbou0161
 
Angiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomie
Angiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomieAngiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomie
Angiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomieimma-dr
 
Introduction physiologie humaine partie 2
Introduction physiologie humaine partie 2 Introduction physiologie humaine partie 2
Introduction physiologie humaine partie 2 Elisa Marsaud
 
Pancreas as endocrine function
Pancreas as endocrine functionPancreas as endocrine function
Pancreas as endocrine functionDebabrata Behera
 
Cat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive hauteCat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive hauteNisrine Bouji
 
Physiologie Renale Prof Ettaïb
Physiologie Renale Prof EttaïbPhysiologie Renale Prof Ettaïb
Physiologie Renale Prof EttaïbSpiderbooy
 
12 cours-pancreas 2010-2
12 cours-pancreas 2010-212 cours-pancreas 2010-2
12 cours-pancreas 2010-2donnano
 
8 cours-motricite-grele mmc-2010
8 cours-motricite-grele mmc-20108 cours-motricite-grele mmc-2010
8 cours-motricite-grele mmc-2010donnano
 
Embryologie de-l organe-dentaire2
Embryologie de-l organe-dentaire2Embryologie de-l organe-dentaire2
Embryologie de-l organe-dentaire2Zakaria Haroun
 
Introduction physiologie partie1
Introduction physiologie partie1Introduction physiologie partie1
Introduction physiologie partie1Elisa Marsaud
 
Cat devant une hémorragie digestive
Cat devant une hémorragie digestiveCat devant une hémorragie digestive
Cat devant une hémorragie digestiveHamlaoui Saddek
 
Urogyn pedia 1 rm 12 04 11
Urogyn pedia 1 rm 12 04 11Urogyn pedia 1 rm 12 04 11
Urogyn pedia 1 rm 12 04 11raymondteyrouz
 
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11raymondteyrouz
 

En vedette (20)

L’appareil digestif 1
L’appareil digestif 1L’appareil digestif 1
L’appareil digestif 1
 
L'appareil digestif 2 organes annexes
L'appareil digestif 2   organes annexesL'appareil digestif 2   organes annexes
L'appareil digestif 2 organes annexes
 
La sécrétion pancréatique 2012
La sécrétion pancréatique 2012La sécrétion pancréatique 2012
La sécrétion pancréatique 2012
 
Tube digestif ( sliders 1)
Tube digestif ( sliders 1)Tube digestif ( sliders 1)
Tube digestif ( sliders 1)
 
Anatomie: Jéjunum, iléon & côlon
Anatomie: Jéjunum, iléon & côlonAnatomie: Jéjunum, iléon & côlon
Anatomie: Jéjunum, iléon & côlon
 
Le SystèMe Digestif
Le SystèMe DigestifLe SystèMe Digestif
Le SystèMe Digestif
 
Angiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomie
Angiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomieAngiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomie
Angiographie vertébromédullaire. technique et radioanatomie
 
Introduction physiologie humaine partie 2
Introduction physiologie humaine partie 2 Introduction physiologie humaine partie 2
Introduction physiologie humaine partie 2
 
Pancreas as endocrine function
Pancreas as endocrine functionPancreas as endocrine function
Pancreas as endocrine function
 
Cat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive hauteCat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive haute
 
Physiologie Renale Prof Ettaïb
Physiologie Renale Prof EttaïbPhysiologie Renale Prof Ettaïb
Physiologie Renale Prof Ettaïb
 
12 cours-pancreas 2010-2
12 cours-pancreas 2010-212 cours-pancreas 2010-2
12 cours-pancreas 2010-2
 
8 cours-motricite-grele mmc-2010
8 cours-motricite-grele mmc-20108 cours-motricite-grele mmc-2010
8 cours-motricite-grele mmc-2010
 
Embryologie de-l organe-dentaire2
Embryologie de-l organe-dentaire2Embryologie de-l organe-dentaire2
Embryologie de-l organe-dentaire2
 
Paroi abd
Paroi abdParoi abd
Paroi abd
 
Introduction physiologie partie1
Introduction physiologie partie1Introduction physiologie partie1
Introduction physiologie partie1
 
Anatomie abdomen
Anatomie abdomenAnatomie abdomen
Anatomie abdomen
 
Cat devant une hémorragie digestive
Cat devant une hémorragie digestiveCat devant une hémorragie digestive
Cat devant une hémorragie digestive
 
Urogyn pedia 1 rm 12 04 11
Urogyn pedia 1 rm 12 04 11Urogyn pedia 1 rm 12 04 11
Urogyn pedia 1 rm 12 04 11
 
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
 

Similaire à Digestion i1

Cours d'histologie de 2eme année médecine
Cours d'histologie de 2eme année médecine Cours d'histologie de 2eme année médecine
Cours d'histologie de 2eme année médecine kalai imene
 
Etude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdf
Etude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdfEtude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdf
Etude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdfYOHANARFI
 
Glandes Salivaires Principales.pptx
Glandes Salivaires Principales.pptxGlandes Salivaires Principales.pptx
Glandes Salivaires Principales.pptxnadirmiry1
 
Apexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationApexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationOral Surgeon
 
Systeme digestif, dent
Systeme digestif, dentSysteme digestif, dent
Systeme digestif, dentEgn Njeba
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalOral Surgeon
 
Cours développement de l'organe dentaire
Cours développement de l'organe dentaireCours développement de l'organe dentaire
Cours développement de l'organe dentairessuser402aa2
 
1 colloque embryologie de la dent.dr haroun
1 colloque embryologie de la dent.dr  haroun1 colloque embryologie de la dent.dr  haroun
1 colloque embryologie de la dent.dr harounZakaria Haroun
 
Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires Abdelhak Messalti
 
Appareil reproducteur féminin
Appareil reproducteur fémininAppareil reproducteur féminin
Appareil reproducteur fémininMede Space
 
Nouvelle monographie des trechinae, V5, Christophe Avon
Nouvelle monographie des trechinae, V5, Christophe AvonNouvelle monographie des trechinae, V5, Christophe Avon
Nouvelle monographie des trechinae, V5, Christophe AvonSciences -Arts Museum
 
Généralites sur l osteologie2012
Généralites sur l osteologie2012Généralites sur l osteologie2012
Généralites sur l osteologie2012killua zoldyck
 
anatomie_dent-cavite_buccale.pdf
anatomie_dent-cavite_buccale.pdfanatomie_dent-cavite_buccale.pdf
anatomie_dent-cavite_buccale.pdfmichifonyasmine
 
Epithel fr
Epithel frEpithel fr
Epithel frislem00b
 
Systeme digestif
Systeme digestifSysteme digestif
Systeme digestifEgn Njeba
 
La physiologie de l'organe dentaire
La physiologie de l'organe dentaireLa physiologie de l'organe dentaire
La physiologie de l'organe dentaireAbdeldjalil Gadra
 
Innervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaire
Innervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaireInnervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaire
Innervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaireZakaria Haroun
 
Examen clinique endo buccal en Parodontologie
Examen clinique endo buccal en ParodontologieExamen clinique endo buccal en Parodontologie
Examen clinique endo buccal en ParodontologieMounir ZAGHEZ
 

Similaire à Digestion i1 (20)

Cours d'histologie de 2eme année médecine
Cours d'histologie de 2eme année médecine Cours d'histologie de 2eme année médecine
Cours d'histologie de 2eme année médecine
 
Etude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdf
Etude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdfEtude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdf
Etude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdf
 
Glandes Salivaires Principales.pptx
Glandes Salivaires Principales.pptxGlandes Salivaires Principales.pptx
Glandes Salivaires Principales.pptx
 
la Gencive
la Gencivela Gencive
la Gencive
 
Apexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationApexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexification
 
Systeme digestif, dent
Systeme digestif, dentSysteme digestif, dent
Systeme digestif, dent
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
 
Cours développement de l'organe dentaire
Cours développement de l'organe dentaireCours développement de l'organe dentaire
Cours développement de l'organe dentaire
 
1 colloque embryologie de la dent.dr haroun
1 colloque embryologie de la dent.dr  haroun1 colloque embryologie de la dent.dr  haroun
1 colloque embryologie de la dent.dr haroun
 
Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires
 
Appareil reproducteur féminin
Appareil reproducteur fémininAppareil reproducteur féminin
Appareil reproducteur féminin
 
Nouvelle monographie des trechinae, V5, Christophe Avon
Nouvelle monographie des trechinae, V5, Christophe AvonNouvelle monographie des trechinae, V5, Christophe Avon
Nouvelle monographie des trechinae, V5, Christophe Avon
 
Généralites sur l osteologie2012
Généralites sur l osteologie2012Généralites sur l osteologie2012
Généralites sur l osteologie2012
 
anatomie_dent-cavite_buccale.pdf
anatomie_dent-cavite_buccale.pdfanatomie_dent-cavite_buccale.pdf
anatomie_dent-cavite_buccale.pdf
 
6 la poche parodontale
6   la poche parodontale6   la poche parodontale
6 la poche parodontale
 
Epithel fr
Epithel frEpithel fr
Epithel fr
 
Systeme digestif
Systeme digestifSysteme digestif
Systeme digestif
 
La physiologie de l'organe dentaire
La physiologie de l'organe dentaireLa physiologie de l'organe dentaire
La physiologie de l'organe dentaire
 
Innervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaire
Innervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaireInnervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaire
Innervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaire
 
Examen clinique endo buccal en Parodontologie
Examen clinique endo buccal en ParodontologieExamen clinique endo buccal en Parodontologie
Examen clinique endo buccal en Parodontologie
 

Plus de laamlove

253 insuf ren-chron
253 insuf ren-chron253 insuf ren-chron
253 insuf ren-chronlaamlove
 
Mediel 2013
Mediel 2013Mediel 2013
Mediel 2013laamlove
 
Mediel 2013
Mediel 2013Mediel 2013
Mediel 2013laamlove
 
Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013
Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013
Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013laamlove
 
L insuffisance antã©_hypophysaire
L insuffisance antã©_hypophysaireL insuffisance antã©_hypophysaire
L insuffisance antã©_hypophysairelaamlove
 
Diabã¨te insipide central
Diabã¨te insipide centralDiabã¨te insipide central
Diabã¨te insipide centrallaamlove
 
Les retards pubertaires
Les retards pubertairesLes retards pubertaires
Les retards pubertaireslaamlove
 
Syndrome de volkmann
Syndrome de volkmannSyndrome de volkmann
Syndrome de volkmannlaamlove
 
Hemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestreHemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestrelaamlove
 
Hemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestreHemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestrelaamlove
 
Axehthpo cours
Axehthpo coursAxehthpo cours
Axehthpo courslaamlove
 
Uropathies malformatives
Uropathies malformativesUropathies malformatives
Uropathies malformativeslaamlove
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantlaamlove
 
lésions elementaires en dermatologie
lésions elementaires en dermatologielésions elementaires en dermatologie
lésions elementaires en dermatologielaamlove
 
ictére du nouveau né
ictére du nouveau néictére du nouveau né
ictére du nouveau nélaamlove
 
Lésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologieLésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologielaamlove
 
Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760
Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760
Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760laamlove
 

Plus de laamlove (20)

Thyroe
ThyroeThyroe
Thyroe
 
253 insuf ren-chron
253 insuf ren-chron253 insuf ren-chron
253 insuf ren-chron
 
Externat
ExternatExternat
Externat
 
Mediel 2013
Mediel 2013Mediel 2013
Mediel 2013
 
Mediel 2013
Mediel 2013Mediel 2013
Mediel 2013
 
Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013
Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013
Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013
 
L insuffisance antã©_hypophysaire
L insuffisance antã©_hypophysaireL insuffisance antã©_hypophysaire
L insuffisance antã©_hypophysaire
 
Diabã¨te insipide central
Diabã¨te insipide centralDiabã¨te insipide central
Diabã¨te insipide central
 
Les retards pubertaires
Les retards pubertairesLes retards pubertaires
Les retards pubertaires
 
Syndrome de volkmann
Syndrome de volkmannSyndrome de volkmann
Syndrome de volkmann
 
Hemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestreHemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestre
 
Hemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestreHemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestre
 
Vitamines
VitaminesVitamines
Vitamines
 
Axehthpo cours
Axehthpo coursAxehthpo cours
Axehthpo cours
 
Uropathies malformatives
Uropathies malformativesUropathies malformatives
Uropathies malformatives
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfant
 
lésions elementaires en dermatologie
lésions elementaires en dermatologielésions elementaires en dermatologie
lésions elementaires en dermatologie
 
ictére du nouveau né
ictére du nouveau néictére du nouveau né
ictére du nouveau né
 
Lésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologieLésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologie
 
Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760
Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760
Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760
 

Digestion i1

  • 1. L’Appareil Digestif La Cavité Buccale
  • 2. La cavité bucco-pharyngée • La cavité bucco-pharyngée, contient la langue et les dents. Elle est entièrement recouverte par une muqueuse. Les glandes salivaires y déversent leurs produits de sécrétion. • Rôle principal alimentation et phonation. • Alimentation : Malaxation par dents ; Ramollissement par salive, et Déglutition
  • 3. Les lèvres: possèdent du côté externe un revêtement de type cutané, et du côté interne une muqueuse de type buccal, avec un épithélium épidermoïde non kératinisé. Face externe peau mince épithélium pavimenteux stratifié kératinisé Bord libre (rouge) de la lèvre Face buccale épithélium pavimenteux stratifié non kératinisé
  • 4. sur la face interne de la joue, des lèvres, et sur la gencive, la muqueuse comprend un épithélium malpighien, pluristratifié, pavimenteux, non kératinisé, (épidermoïde). Le chorion (lamina propria), est un tissu conjonctif lâche, riche en vaisseaux sanguins. Le chorion forme des papilles conjonctives hautes, qui permettent l’attache solide de l’épithélium au conjonctif sous jacent. Sous le chorion, il y a une sous-muqueuse, couche conjonctive fibro- élastique.
  • 5. Muqueuse de la joue: Epithélium Pav. Strat. N.Kérat (K); Chorion(C); Muscle (L) ; Glandes muqueuses (M) ; Glandes séreuses (S) K M C L S
  • 6. • Dans le chorion et dans la sous- muqueuse se trouvent des glandes salivaires, ces glandes acineuses sont essentiellement muqueuses. • La muqueuse gingivale est dépourvu de glandes. Sa richesse en faisceaux collagènes lui donne sa résistance, et permet son adhérence au tissu osseux sous-jacent.
  • 7. Muqueuse de la face Cavité buccale interne de la joue Épithélium pavimenteux stratifié non kératinisé = Epidermoïde Chorion (lamina propria) Couche papillaire = conjonctif lâche très vascularisé Couche fibro-élastique du chorion Sous muqueuse
  • 8. La LANGUE • La partie antérieure de la face supérieure de la langue présente des papilles. Sa face inférieure est lisse faite d’un épithélium épidermoïde. La langue est une masse musculaire striée. Un chorion conjonctif rempli les espaces interfasciculaires. • La région postérieure de la face supérieure, renferme l’amygdale linguale, séparées des papilles par le V lingual.
  • 9. Trois sortes de papilles linguales: Face supérieure de la langue Amygdales linguales • Papilles filiformes, axe conjonctif unique, épithélium épidermoïde kératinisé ; • Papilles fongiformes , axe conjonctif ramifié riche en capillaires sanguins, V lingual épithélium de type buccal; quelques bourgeons du goût. • Papilles caliciformes, (circomvallées) entourées chacune d’un sillon profond; forment le V lingual, axe conjonctif est ramifié, l’épithélium de surface referme plusieurs bourgeons du goût.
  • 10. Langue faible grossissement Papilles filiformes Muqueuse buccale Faisceaux musculaires Glandes séreuses Glandes muqueuses
  • 11. Papilles Filiformes Epithélium épidermoïde : Pavimenteux Stratifié Kératinisé Axe conjonctif
  • 12. Papilles Fongiformes Epithélium Bourgeons du goût Chorion conjonctif Canal excréteur d’une glande
  • 13. Papille caliciforme TB = Bourgeons du goût CT = Axe conjonctif Epithélium C = Glande salivaire de von Ebner (séreuse) S = sillon circompapillaire S CT TB C C
  • 14. Un Bourgeon du goût Cellules de l’épithélium de surface Microvillosités apicales Cellules de Cellules sensorielles soutien Terminaisons nerveuses Cellules basales
  • 15. Cavité buccale Epithélium de surface Bourgeon du goût Axe conjonctif de la papille
  • 16. Histophysiologie de la langue Douée d’une grande mobilité, la langue participe à la mastication et à la phonation. Elle est responsable du sens de la gustation. Grâce à l’amygdale linguale elle participe à la défense immunitaire de l’organisme.
  • 17. Schéma d’une dent E adulte Couronne clinique Couronne anatomique D E= émail D=dentine P P=pulpe Ligament Alvéolo-Dentaire Racine Gencive Os alvéolaire
  • 18. Dentine Odontoblastes papille dentaire & Vx
  • 19. Processus des odontoblastes (O) dans les tubules de la dentine (T) T
  • 20. Améloblastes (A) et Email en Développement= E; Dentine=D; Odentoblastes =O; Papille dentaire =P; Mésenchyme =M M A E D O P
  • 21. Réticulum étoilé Stratum intermédium Améloblastes Email Dentine Odontoblastes
  • 23. GLANDES SALIVAIRES • Glandes exocrines • Des glandes salivaires principales : parotides ; sous-maxillaires et sublinguales ; • Des glandes salivaires accessoires, disséminées dans la muqueuse et sous- muqueuse de la cavité buccale : lèvres, joues, langue et palais.
  • 24. Glandes salivaires • Les, unités sécrétoires sont des principales acini de trois types: • Acini séreux, petits, formés de petites cellules cubiques sombres, à sécrétions enzymatiques. • Acini muqueux, formés de grandes cellules pyramidales à cytoplasme spumeux, clair, riche en mucines et eau. • Acini mixtes, contenant à la fois des cellules muqueuses, et des cellules séreuses. Croissant de Gianuzzi
  • 25. Organisation des glandes salivaires : • subdivisées par le 4 tissu conjonctif par en lobes et en lobules. 3 • En quittant l’acinus la salive est acheminée par des canaux Cloison conjonctive excréteurs de 2 diamètre croissant au Capsule fur et à mesure que l’on s’éloigne de 1 Lobules l’acinus : – Passage de Boll, (1) – Canal strié de Pflüger (2) – Canal excréteur (3) – Canal collecteur (4) Acini
  • 26. Canaux excréteurs des glandes salivaires principales Passage de Boll; CT MO Canal strié de Pflüger ; MO Une cellules du canal strié ME Microvillosités apicales Grains de sécrétion Noyau Mitochondries Pôle basal
  • 27. • Parotide : glande séreuse pure ; • Sous-maxillaires : glande mixte, séreuse et muqueuse, à prédominance séreuse ; • Sublinguale: glande mixte à prédominance muqueuse. • Glandes salivaires accessoires : séreuses, muqueuses, ou mixtes.
  • 28. Contrôle de la sécrétion salivaire • Système nerveux végétatif ++++ • Hormones : androgènes, corticoïdes, et hormones thyroïdiennes + • La sécrétion est stimulée par les stimuli visuels, olfactifs, et gustatifs, (Reflexe de Pavlov).
  • 29. LA SALIVE : liquide aqueux clair filant, plus ou moins visqueux riche en NaCl et Ca. • Plusieurs rôles: • Mécanique: dilution des aliments, humidification de la cavité buccale. • Digestif : enzymes (amylase ou ptyaline ; maltase) ; • Antiseptique: le lysozyme libéré est un agent anti bactérien • Immunitaire: la salive riche en IgA secrétée par les plasmocytes du tissu conjonctif • Elimination de certaines substances: iodures, bromures, estrogènes et corticoïdes. • Endocrine : sécrétion de NGF, EGF, rénine-angiotensine et parotine, qui intervient dans métabolisme phosphocalcique.
  • 30. L’Appareil Digestif Le Tube Digestif De l’œsophage à l’Estomac
  • 31. Structure générale du tube digestif • La paroi du tube digestif comporte 5 couches : • La muqueuse : épithélium + chorion • La muscularis mucosae • La sous muqueuse (celluleuse) • La musculeuse = 2 couches : interne circulaire + externe longitudinale • Adventice / séreuse
  • 32. Œsophage coupe transversale ; faible grossissement Il y a cinq tuniques
  • 33. ŒSOPHAGE • Lumière festonnée. • Muqueuse : épithélium malpighien non kératinisé. • Aux 2 extrémités de l’organe, le chorion renferme des glandes muqueuses tubuleuses. • Muscularis mucosae = tissu musculaire lisse peu développé. • Glandes œsophagiennes, acineuses, mixtes ou muqueuses, rôle dans la fluidification du bol alimentaire.
  • 35. ŒSOPHAGE • Musculeuse double, circulaire interne, et longitudinale externe. Vers la partie basse elle est développée, et correspond au sphincter du cardia. • Adventice est développé, sert d’amortisseur pendant le passage du bol alimentaire.
  • 36. Œsophage Canal excréteur Glande muqueuse Musculeuse Epithélium
  • 37. HISTOPHYSIOLOGIE de l’œsophage • L’œsophage permet d’acheminer et de propulseur le bol alimentaire grâce aux mouvements péristaltiques. Il n’a pas de sécrétion enzymatique. Le sphincter du cardia se ferme et s’ouvre à la déglutition. • Le système veineux de l’œsophage développé vers la partie basse, est tributaire du système porte, ce qui est cause de des varices œsophagiennes au cours de l’hypertension portale
  • 38. ESTOMAC La paroi gastrique comporte cinq tuniques : •Muqueuse •Muscularis mucosae •Sous-muqueuse •Musculeuse •Séreuse L’estomac histologique est subdivisé en deux régions particulières : • Fundique • Pylorique Ca= cardia C = corps P = pylore
  • 39. Jonction œso-gastrique Epithélium gastrique Épithélium œsophagien crypte Crypte gastrique chorion
  • 40. Paroi gastrique La surface de la muqueuse est lisse, creusées de Epithélium de sillons peu profonds, surface MO déterminant les « lobules » ou aires gastriques. L’épithélium de surface présente des dépressions appelées cryptes. Il est unistratifié prismatique formé de cellules muqueuses à pôle muqueux fermé. Cellule à mucus à pôle muqueux fermé ME
  • 41. Paroi gastrique L’innervation de la paroi gastrique est assurée par le système nerveux autonome représenté par des ganglions nerveux intra-muraux, le plexus de Meissner, situé dans la sous muqueuse, et le plexus d’Auerbach, situé entre les couches de la musculeuse. La musculeuse, en plus des couches circulaire interne et longitudinale externe , comporte un plan musculaire oblique entre les deux.
  • 42. Estomac Les cryptes en surface sont Fundique peu profondes. Au fond des cryptes s’ouvrent les glandes fundiques, tubuleuses Crypte rectilignes, avec 4 types de Chorion cellules : Glande -Cellules à mucus -Cellules bordantes ou pariétales -Cellules principales -Cellules argentaffines Muscularis mucosae (Cellules endocrines – APUD)
  • 43. Estomac Fundique avec cryptes peu profondes (pit) Epithélium de surface: sécrétion de mucus
  • 44. Estomac fundique Cryptes courtes (F) Glandes tubuleuses droites profondes MM= Muscularis Mucosae SM = sous muqueuse
  • 45. Lumière gastrique Une glande Une glande de la région de la région fundique de fundique de crypte Cellules muqueuses de surface l’estomac l’estomac Cellules bordantes Col Cellules muqueuses du col Cellule APUD Cellules principales Fond Cellule APUD
  • 46. La cellule principale Sécrétion séreuse : pepsinogène précurseur de la pepsine
  • 47. Cellules bordantes ou pariétales En retrait de la lumière glandulaire, riches en mitochondries, canalicules intracytoplasmique, sécrétion de HCl et de Facteur intrinsèque (absorption de la Vit B12)
  • 48. Cellule Pariétale (bordante) Lumière glandulaire Jonction intercellulaire apicale Réticulum endoplasmique tubulaire Canalicules intracellulaires mitochondries lysosomes Golgi Lame basale
  • 49. Appartiennent au système CELLULES ENTEROCHROMAFFINES endocrinien diffus Affinité pour le chrome, et les sels d’ argent APUD (Argentaffines ou argyrophiles) Sécrétion d’hormones dans le sang, ou action hormonale locale : – Sérotonine ; Grain de sécrétion – Gastrine ; – Somatostatine; – Histamine; – Bradykinine; – Entéroglucagon; – VIP (Vasoactive intestinal Capillaire peptide) sanguin Lame basale
  • 50. Glandes Gastriques Fundiques Cryptes Cellules Pariétales (Bordantes) Cellules Muqueuses du col
  • 51. Glande gastrique fundique - fort grossissement Chorion N – cellules muqueuses du col; P – cellules pariétales
  • 52. Glandes Gastriques Fundiques - coupe transversale ; P= cellules Pariétales ; N= cellules à mucus du col; C= chorion P N C C
  • 53. Estomac Pylorique, Ep Comparé à l’estomac fundique, l’estomac pylorique possède des cryptes (Cr ) profondes et des glandes (gl ) courtes. Les glandes pyloriques sont tubuleuses ramifées, contournées, constituées de cellules à mucus à pôle muqueux fermé et de quelques cellules argentaffines. mm = muscularis mucosae; Ep = épithélium de surface.
  • 54. Estomac Pylorique Cryptes profondes (P) Glandes courtes tubuleuses ramifées MM = muscularis mucosae
  • 55. Glandes gastriques Pyloriques immunohistochimie:Cellules à Gastrine
  • 56. Estomac Vascularisation - Innervation • Paroi riche en capillaires sanguins et lymphatiques • Drainage veineux vers système porte et système cave. • Innervation : Sympathique: N. Splanchnique Parasympathique (N. Pneumogastrique) Sensitif : distension estomac Moteur :contraction muscles et dans la Sécrétion : glandes
  • 57. HISTOPHYSIOLOGIE DE L’ESTOMAC • Rôle mécanique : Réservoir d’aliments ; Absorption : eau, glucides et alcool. La contraction péristaltique de la musculeuse permet le broyage des aliments. • Rôle endocrine ou paracrine des cellules argentaffines qui secrètent : Histamine, Gastrine Sérotonine, VIP et Somatostatine
  • 58. • Cellules à mucus, sécrétion continue de mucus, permet la protection de la muqueuse contre l’agression de HCl produit par les cellules bordantes • Le pepsinogène secrété par les cellules principales des glandes fundiques se transforme en pepsine sous l’action du HCl • Cellules bordantes production de HCl, et du facteur intrinsèque, glycoprotéine qui se combine à la vitamine B12, indispensable à son absorption au niveau de l’intestin