SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  60
Appareil digestif
  Intestin grêle
INTESTIN GRELE

Il mesure 6 à 8 m de
   long, et 2 à 3 cm de
   diamètre, subdivisé
   en trois segments
   anatomiques :
• Duodénum
• Jéjunum
• Iléon

L’histologie reconnait
   deux régions , le
   duodénum et le
   Jéjuno-iléon
Intestin grêle
•   La paroi intestinale possède cinq tuniques
•   Muqueuse
•   Muscularis mucosae
•   Sous muqueuse
•   Musculeuse
•   Séreuse
INTESTIN GRÊLE
       Surface d’échanges environ 350 m2
     La muqueuse de l’intestin possède des plis
en doigts de gants ou en feuilles, dites villosités
intestinales, elles donnent un aspect de velours
à la surface, présentes sur la totalité de
l’intestin grêle.

   Au pôle apical, les entérocytes présentent
un plateau strié, constitué de microvillosités, ce
qui contribue à l’étendue de la surface
d’échange.
L’intestin, rôle essentiel : Absorption
  Anses intestinales, longueur totale de 6 à 8 m. La lumière
  présente des soulèvements majeurs, les valvules conniventes
  de Kerckring, replis transversaux permanents de la sous-
  muqueuse, visibles sur coupes longitudinales. 600 à 800
  valvules conniventes, uniquement dans le jéjuno-iléon.


                   valvule connivente




Coupe
longitudinale du
jéjuno-iléon
Une valvule connivente de l’intestin, constituée par un pli de la
muqueuse : un axe conjonctif recouvert par l’épithélium
Valvule connivente de l’intestin grêle. La valvule est recouverte de villosités
intestinales qui possèdent un axe conjonctif qui provient du chorion



                                                        villosités


                                     muqueuse
  séreuse




             musculeuse
                            Sous muqueuse




         cryptes
                                                                       villosités
Muqueuse Intestinale en MO
    Epithélium prismatique simple, comporte :
•   Entérocytes, avec plateau strié au pôle apical, fonction absorption.
•   Cellules caliciformes, à pôle muqueux ouvert,
•   Cellules entérochromaffines, à fonction endocrine.
•   Lymphocytes intra-épithéliaux




    Sous l’épithélium, le
    chorion : tissu
    conjonctif lâche dans
    l’axe des villosités,
    infiltré de granulocytes,
    lymphocytes, et
    plasmocytes.
Sous l’épithélium de
surface, l’ axe des
villosités renferme :     Epithélium
- Des cellules
musculaires lisses
venant de la muscularis
mucosae, et forment le     Chylifère
muscle de Brücke (B).
De nombreux capillaires
sanguins (C), une          Artériole
artériole (A) et une
veinule (V).
Le chylifère central        Veinule
(Chy) est un vaisseau
lymphatique borgne, au     capillaire
centre de la villosité
Villosités intestinales : Epithélium cylindrique simple; le chorion forme un axe
conjonctif de la villosité; La flèche indique le plateau strié
Glandes de
                           Entérocytes
Lieberkühn
 Ces glandes
tubuleuses, droites,
simples se trouvent dans
le chorion. Les glandes
possèdent un               Cellule
épithélium unistratifié    Caliciforme
cylindrique avec les
mêmes types cellulaires
que l’épithélium de
surface , plus un autre
type cellulaire, les
cellules de Paneth,
localisées au fond des
glandes.

                             Cellules de
                             Paneth
Muqueuse Intestinale


Villosités avec cellules
cylindriques simples et
cellules caliciformes


Axe conjonctif émanant du
chorion


Glandes de Leiberkühn


Muscularis Mucosa
ENTÉROCYTE ME                           Micelles lipidiques

                          Vésicules de                   Microvillosités
Le pôle apical présente   pinocytose
des microvillosités
organisées en plateau
strié. La membrane
plasmique apicale
renferme de
nombreuses enzymes
qui permettent
d’achever la digestion.     Golgi
Les molécules simples :
glucides, lipides et                                      Chylomicrons
acides aminés, sont
absorbés grâce aux
transporteurs
spécifiques présents                                   Fente de
sur la membrane                                        Grünhagen
plasmique apicale.
                                                     Ribosomes
Entérocyte en ME; F = microvillosités du pôle apical

Les
microvillosités                           glycocalyx
du pôle apical
sont
recouvertes
du manteau
cellulaire ou
glycocalyx .
La membrane
plasmique est
impliquéé
dans la
digestion et
l’absorption
des molécules
nutritives.
Exocytose

                         Mucigène


Cellule caliciforme
        ME


                       Appareil de
 Cellules              Golgi
 glandulaires à       Réticulum
 sécrétion            Endoplasmique
 muqueuse             Granulaire
 participent à la
                                                  Mitochondrie
 lubrification du
 tube digestif.
Villosités
intestinales, MO :
Entérocytes et
Cellules caliciformes
l’axe des villosités
renferme un chorion
avec fibroblastes,
lymphocytes ,
capillaires sanguins
et lymphatiques
H
Villosité
Intestinale       MO
Coupe transversale


L = chylifère central;
H = lumière intestinale
Ly = lymphocytes
intraépithéliaux
E = entérocyte
C = cellule caliciforme           E
                          C
Les cellules endocrines du tube digestif

Les cellules endocrines
du tube digestif ou
cellules
entérochromaffines
(localisation entérique =
intestinale; visibles en
microscopie optique
après réaction
chromaffine).
Dispersées dans
l’ensemble de
l’épithélium digestif, plus
nombreuses dans
l’intestin grêle et
l’appendice.
Les cellules endocrines
du tube digestif

                          Pôle basal renflé, pôle apical effilé,
                             pouvant atteindre ou non la
                             lumière du tube digestif.
                          Présence de granulations arrondies,
                             au pôle basal.
                          Hormones contenues dans les
                             granulations, de nature diverse :
                             gastrine, sérotonine,
                             cholécystokinine…, sont
                             déversées dans les capillaires
                             sanguins du chorion, agissent sur
                             des cibles situées à distance
                             comme le pancréas, la vésicule
                             biliaire ou le cerveau.
Cellule de Paneth ME
La muscularis mucosae
Bien développée, envoie des fibres
musculaires lisses vers les villosités,
constituant le muscle de Brücke. Elle est
parfois interrompue par des nodules
lymphoïdes situés à cheval entre la
muqueuse et la sous-muqueuse, ces
follicules clos, sont rassemblés en
plaques de Peyer dans jéjuno-iléon.
Muqueuse Intestinale
La sous-muqueuse, tissu conjonctif lâche
qui forme l’axe des valvules conniventes
dans le jéjuno-iléon.
Dans le duodénum, elle renferme les
glandes de Brunner, tubuleuses ramifiées,
contournées de type muqueux,
constituées de cellules à mucus fermées
et de cellules entérochromaffines.
• Musculeuse
  La couche interne circulaire est 4 fois plus
  épaisse que la couche externe
  longitudinale.
• Adventice est présent autour du
  duodénale, le jéjuno-iléon est entouré
  d’une séreuse.
• La vascularisation de l’intestin est
  importante.
ME à balayage ;; Intestin grêle coupe transversale ;; Villosités (Vi);
ME à balayage Intestin grêle coupe transversale Villosités (Vi);
Mu= Musculeuse; Lu = lumière; Su = sous muqueuse.
Mu= Musculeuse; Lu = lumière; Su = sous muqueuse.


                                       Vi
Villosités intestinales (Vi) ME à balayage. Les flèches indiquent
les ouvertures des glandes de lieberkühn
Glande de Leiberkühn. Cellules de Paneth à cytoplasme éosinophile; E =
cellules caliciformes; M= Muscularis Mucosae; Ch = Chorion; C = capillaire sang



                  Ch                                 E




                                         P                           C



              M
Jonction gastro-intestinale. B= glandes de Brunner; P= glandes pyliriques; L=
glandes de lieberkhühn; Vi= villosité intestinale; N= nodule lymphoide



   Estomac                                                    Duodenum
   Pylorique




                                                                         Vi
                                                L
               P
                                      B


                                                 N
Villosités Intestinales




Muscularis mucosae



Glands of Brunner




   Duodenum
Iléon : Plaques de Peyer dans la sous muqueuse

                    Lumière intestinale




                           Follicules
                           lymphoïdes
Iléon:Cellules de Paneth (P) au fond des glandes de Liéberkühn (L); M=
muscularis mucosae; S= sous muqueuse Ch= chorion ; Li= lumière intestinale


                                                                    S

                                                                    M

                                                                    Ch
  Li

                                                                    P




                                                                    L
Préparation obtenue
après injection
permettant de
visualiser le
Système vasculaire
de intestin grêle   Vi


Vi= villosités
intestinales
SM= sous           SM
muqueuse


M= musculause      M
Système vasculaire de l’intestin ; ME à balayage Cp= capillaires; Ar= artérioles;
Vn= veinules
système
Vasculaire
intestinal au
niveau d’une
villosité ;
Ca = capillaire


ME à balayage
Plexus d’Auerbach – Ganglion nerveux intramural, placé entre les deux
couches de la musculeuse du tube digestif


                                                     Sous muqueuse




                                                     Musculeuse interne




                                                     Plexus d’Auerbach




                                                    Musculeuse externe
Histophysiologie de l’intestin
           grêle
Le péristaltisme intestinal résulte des contractions de la
musculeuse, il permet la progression du contenu intestinal.
Les contractions de la muscularis mucosae facilitent le
brassage local et la vidange des glandes.
2) Sécrétions exocrines
Les glandes de Brunner : mucus riche en glycosaminoglycanes
  neutres, permettant de neutraliser le pH acide des sécrétions
  gastriques.
Les cellules caliciformes : sécrétion d’un mucus riche en
  glycosaminoglycanes acides, participant à la lubrification du
  tube digestif.
Les cellules de Paneth : entérokinase qui transforme le
  trypsinogène du pancréas en trypsine.
Les entérocytes, plusieurs enzymes : disaccharidases ; peptidases ;
  et nucléotidases. Certains de ces enzymes siègent au niveau
  du manteau cellulaire, « glycocalyx » et contribuent à la
  digestion.
LES ENTÉROCYTES : FONCTION D’ABSORPTION   ,
La fonction d’absorption favorisée par l’étendue de leur
  surface d’échange (microvillosités apicales organisées en
  plateau strié).
Les produits de la digestion sont transportés de la lumière
  intestinale vers le sang porte, grâce aux capillaires du
  chorion
Le transport transmembranaire est passif pour certaines
  substances comme l’eau et Na+ lorsque la concentration de
  Na+ est élevée dans lumière ;
Le transport transmembranaire actif nécessite de l’énergie
  (ATPase).
• Diverses substances transportées, : Sucres; Acides
  aminés; Lipides; Vitamines; Fer; …
• Les lipides émulsionnés en micelles par les sels
  biliaires, sont hydrolysés par la lipase pancréatique
  en triglycérides, en acides gras et en glycérol.
• Le transport des lipides se fait souvent vers le
  chylifère central avant de rejoindre la circulation
  systémique.
4) Cellules entérochromaffines sécrétion endocrine
• La sérotonine augmente le péristaltisme intestinal
• Le VIP (Vasoactive intestinal peptide ) VIP, augmente l’excrétion
  d’eau et de Na+; et la sécrétion de suc pancréatique.
• Cellule G ou cellule à Gastrine, augmente la sécrétion de HCl au
  niveau de l’ estomac
• Cellule D, secrète la Somatostatine, diminue la sécrétion du suc
  gastrique
• Cellule A2, sécrétion d’entéroglucagon
• La Cholécystokinine pancréatozymine (CCK –PZ), augmente la
  contraction de la vésicule biliaire ; et la sécrétion suc pancréatique.
• Sécrétine diminue la sécrétion HCl gastrique; augmente la sécrétion
  des cellules principales des glandes fundiques et augmente la
  sécrétion suc pancréatique
• Autres hormones intestinales: Substance P ; neurotensine ; motiline ;
  GIP ...
5) FONCTION IMMUNITAIRE
• Follicules clos du colon et plaques de Peyer
  (iléon) et tissu lymphoïde diffus du chorion :
  lymphocytes, plasmocytes et granulocytes
• Plasmocytes sécrétion d’IgA
• L’entérocyte, ajoute à l’IgA une fraction
  peptidique (résistance aux enzymes digestives)
  = IgA sécrétoires dans la lumière intestinale;
• Passage de lymphocytes de l’épithélium vers la
  lumière
• 6) Renouvellement des cellules de
  l’épithélium
  et des glandes de Lieberkühn
   Zones germinatives à la base villosités :
  nombreuses mitoses ; épithélium
  renouvelé en totalité tous les 2 jours
Appareil Digestif
    Le colon
LE COLON ET LE RECTUM




•Anatomie
Le colon est
subdivisé en trois
segments :

•Colon droit
•Colon transverse
•Colon gauche
Colon : microscopie optique faible grossissement



                         musculeuse
  Lumière
  colique




                 Plis transverses de la muqueuse



                       Tunique séreuse
LA PAROI COLIQUE
              la musculeuse



La couche interne de la musculeuse présente des
épaississements étagés à fonction de sphincters coliques
La musculeuse externe est incomplète et se présente sous forme
de trois faisceaux ou renflements longitudinaux, dont deux
renforcements postérieurs, et un renforcement antérieur;
appelés bandelettes coliques ou haustrations coliques
Encore: au niveau du colon : la couche longitudinale externe est
discontinue, délimitant des zones en dépression et des zones
surélevées qu’on appelle les haustrations coliques. au niveau du canal
anal : la couche circulaire interne se renfle en un sphincter
musculaire lisse puis est remplacée par un sphincter musculaire
strié.
LE COLON
    Histologie



Le colon possède les cinq tuniques classiques du tube
digestif. Il n’a ni villosités, ni valvules conniventes. Dans
l’épithélium de surface et dans les glandes de Lieberkühn,
la proportion de cellules caliciformes augmente, le
nombre d’entérocytes et de cellules entérochromaffines
diminue. Les glandes de Lieberkühn sont dépourvues de
cellules de Paneth. Dans la sous-muqueuse il y a des
follicules clos , absence de plaques de Peyer
Paroi colique et
rectale                 Epithélium de surface
                        (absence de villosités)

                        Chorion

                        Glandes de Lieberkühn

                        Muscularis mucosae
       Follicule clos
                        Sous muqueuse

                        Musculeuse
                           Séreuse

                        Bandelette colique
                        (Tænia colique)
Colon ME à balayage – Plissements circulaires de la muqueuse; Mu=
muqueuse; ME= musculeuse Su= sos muqueuse;Lu= lumière Se= séreuse


Se
Colon ME à balayage, fort grossissement; Lu= lumière colique ; Op = ouverture
d’une glande de Lieberkühn; Lp= chorion ; TG = glande de Lieberkühn; CE =
cellules épithéliales
Muqueuse du Colon MO; les ouvertures des glande de Lieberkühn sont
indiquées par les petites flèches ; MM=muscularis mucosae; SubM= sous
muqueuse ; A= tissu adipeux
Glandes de Lieberkühn (f) au niveau du Colon; c = chorion; a=lymphocytes ;
        b,d et e= figures mitotiques; L = lumière glandulaire




                      L
Réctum ; M = musculeuse ; m= muqueuse; sm = sous muqueuse;
mm=muscularis mucosae

                                        m
Lumière du réctum



                    sm
                             mm




          M              M
                                            M




                    M
Réctum
TG= Glandes de
Lieberkuhn ;
MM= muscularis
mucosa

Anal Canal
St =épithélium
pavimenteux stratifié
non kératinisé
Lym= infiltrat lymphoïde
Appendice
6) IMMUNITAIRE
Follicules clos - appendice
Colon Histophysiologie


1) MOTRICITÉ: Contractions segmentaires : brassage des
   matières; Contractions longitudinales : propulsion des matières
   vers le rectum
2) 2) ABSORPTION d’eau 1 l à 1,5 l / jour: colon droit +++;
   importance pour l’équilibre hydro-ionique
3) SÉCRÉTION EXOCRINE : Mucus . protection mécanique
4) SÉCRÉTION ENDOCRINE :Sérotonine , Neurotensine,
   Entéroglucagon
5) DIGESTION : Aliments non absorbés par l’intestin (cellulose)
   subissent une fermentation par la flore bactérienne dans le
   colon droit, ou une de putréfaction dans le colon gauche
   (protéolyse des débris cellulaires).

Contenu connexe

Tendances

Motricité digestive
Motricité digestiveMotricité digestive
Motricité digestiveEgn Njeba
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatalesMehdi Razzok
 
cours N. Bouchit 2012
cours N. Bouchit 2012cours N. Bouchit 2012
cours N. Bouchit 2012chu batna
 
15 digestion absorption-lipides
15 digestion absorption-lipides15 digestion absorption-lipides
15 digestion absorption-lipideslongbong
 
BTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinalBTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinalFranckRencurel
 
Le milieu-buccal-worlllllllllldddddddd
Le milieu-buccal-worllllllllllddddddddLe milieu-buccal-worlllllllllldddddddd
Le milieu-buccal-worllllllllllddddddddZakaria Haroun
 
Pathologies des glandes surrenales
Pathologies des glandes surrenalesPathologies des glandes surrenales
Pathologies des glandes surrenalesPatou Conrath
 
La tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleLa tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleRose De Sable
 
Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)
Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)
Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)Claude EUGENE
 
Le système nerveux an ah
Le système nerveux an ah Le système nerveux an ah
Le système nerveux an ah Eya Nasraoui
 
Systeme endocrinien
Systeme endocrinienSysteme endocrinien
Systeme endocrinienMehdi Razzok
 
Sinus latéral et golfe de la jugulaire
Sinus latéral et golfe de la jugulaireSinus latéral et golfe de la jugulaire
Sinus latéral et golfe de la jugulaireSamir Houalef
 
Pathologie BéNigne Du Sein
Pathologie BéNigne Du SeinPathologie BéNigne Du Sein
Pathologie BéNigne Du SeinPOPOV007
 

Tendances (20)

La sécrétion biliaire 2012
La sécrétion biliaire 2012La sécrétion biliaire 2012
La sécrétion biliaire 2012
 
Motricité digestive
Motricité digestiveMotricité digestive
Motricité digestive
 
Inflammation cours de residanat
Inflammation cours de residanatInflammation cours de residanat
Inflammation cours de residanat
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfant
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatales
 
cours N. Bouchit 2012
cours N. Bouchit 2012cours N. Bouchit 2012
cours N. Bouchit 2012
 
15 digestion absorption-lipides
15 digestion absorption-lipides15 digestion absorption-lipides
15 digestion absorption-lipides
 
BTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinalBTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinal
 
Bilirubine
BilirubineBilirubine
Bilirubine
 
Hemato
HematoHemato
Hemato
 
Le milieu-buccal-worlllllllllldddddddd
Le milieu-buccal-worllllllllllddddddddLe milieu-buccal-worlllllllllldddddddd
Le milieu-buccal-worlllllllllldddddddd
 
Pathologies des glandes surrenales
Pathologies des glandes surrenalesPathologies des glandes surrenales
Pathologies des glandes surrenales
 
Cat colite grave
Cat colite graveCat colite grave
Cat colite grave
 
Le nerf facial
Le nerf facialLe nerf facial
Le nerf facial
 
La tuberculose intestinale
La tuberculose intestinaleLa tuberculose intestinale
La tuberculose intestinale
 
Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)
Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)
Bilan hépatique (Anomalies biologiques en rapport avec une maladie du foie)
 
Le système nerveux an ah
Le système nerveux an ah Le système nerveux an ah
Le système nerveux an ah
 
Systeme endocrinien
Systeme endocrinienSysteme endocrinien
Systeme endocrinien
 
Sinus latéral et golfe de la jugulaire
Sinus latéral et golfe de la jugulaireSinus latéral et golfe de la jugulaire
Sinus latéral et golfe de la jugulaire
 
Pathologie BéNigne Du Sein
Pathologie BéNigne Du SeinPathologie BéNigne Du Sein
Pathologie BéNigne Du Sein
 

En vedette

L’appareil digestif 1
L’appareil digestif 1L’appareil digestif 1
L’appareil digestif 1Eya Nasraoui
 
Tube digestif ( sliders 1)
Tube digestif ( sliders 1)Tube digestif ( sliders 1)
Tube digestif ( sliders 1)Olfa Bouraoui
 
Anatomie: Jéjunum, iléon & côlon
Anatomie: Jéjunum, iléon & côlonAnatomie: Jéjunum, iléon & côlon
Anatomie: Jéjunum, iléon & côlonAlireza Jalali
 
Le SystèMe Digestif
Le SystèMe DigestifLe SystèMe Digestif
Le SystèMe Digestifnikbou0161
 
L'appareil digestif 2 organes annexes
L'appareil digestif 2   organes annexesL'appareil digestif 2   organes annexes
L'appareil digestif 2 organes annexesEya Nasraoui
 
Introduction physiologie humaine partie 2
Introduction physiologie humaine partie 2 Introduction physiologie humaine partie 2
Introduction physiologie humaine partie 2 Elisa Marsaud
 
Le système circulatoire ah
Le système circulatoire ahLe système circulatoire ah
Le système circulatoire ahEya Nasraoui
 
Introduction physiologie partie1
Introduction physiologie partie1Introduction physiologie partie1
Introduction physiologie partie1Elisa Marsaud
 
Histology of gastrointestinal tract
Histology of gastrointestinal tractHistology of gastrointestinal tract
Histology of gastrointestinal tractQuan Fu Gan
 
Le système digestif
Le système digestifLe système digestif
Le système digestifsambou0198e
 
Anatomie cardio-circulatoire
Anatomie cardio-circulatoireAnatomie cardio-circulatoire
Anatomie cardio-circulatoiredrmouheb
 
Urogyn pedia 1 rm 12 04 11
Urogyn pedia 1 rm 12 04 11Urogyn pedia 1 rm 12 04 11
Urogyn pedia 1 rm 12 04 11raymondteyrouz
 
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11raymondteyrouz
 

En vedette (20)

L’appareil digestif 1
L’appareil digestif 1L’appareil digestif 1
L’appareil digestif 1
 
Tube digestif ( sliders 1)
Tube digestif ( sliders 1)Tube digestif ( sliders 1)
Tube digestif ( sliders 1)
 
Atlas ana path_m_herin tp
 Atlas ana path_m_herin  tp Atlas ana path_m_herin  tp
Atlas ana path_m_herin tp
 
La sécrétion pancréatique 2012
La sécrétion pancréatique 2012La sécrétion pancréatique 2012
La sécrétion pancréatique 2012
 
Anatomie thorax
Anatomie thoraxAnatomie thorax
Anatomie thorax
 
Anatomie: Jéjunum, iléon & côlon
Anatomie: Jéjunum, iléon & côlonAnatomie: Jéjunum, iléon & côlon
Anatomie: Jéjunum, iléon & côlon
 
Le SystèMe Digestif
Le SystèMe DigestifLe SystèMe Digestif
Le SystèMe Digestif
 
L'appareil digestif 2 organes annexes
L'appareil digestif 2   organes annexesL'appareil digestif 2   organes annexes
L'appareil digestif 2 organes annexes
 
Introduction physiologie humaine partie 2
Introduction physiologie humaine partie 2 Introduction physiologie humaine partie 2
Introduction physiologie humaine partie 2
 
Le système circulatoire ah
Le système circulatoire ahLe système circulatoire ah
Le système circulatoire ah
 
Paroi abd
Paroi abdParoi abd
Paroi abd
 
Introduction physiologie partie1
Introduction physiologie partie1Introduction physiologie partie1
Introduction physiologie partie1
 
Anatomie abdomen
Anatomie abdomenAnatomie abdomen
Anatomie abdomen
 
Histology of gastrointestinal tract
Histology of gastrointestinal tractHistology of gastrointestinal tract
Histology of gastrointestinal tract
 
Le système digestif
Le système digestifLe système digestif
Le système digestif
 
Anatomie cardio-circulatoire
Anatomie cardio-circulatoireAnatomie cardio-circulatoire
Anatomie cardio-circulatoire
 
Urogyn pedia 1 rm 12 04 11
Urogyn pedia 1 rm 12 04 11Urogyn pedia 1 rm 12 04 11
Urogyn pedia 1 rm 12 04 11
 
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
 
Le systeme digestif
Le systeme digestifLe systeme digestif
Le systeme digestif
 
Le système digestif
Le système digestifLe système digestif
Le système digestif
 

Similaire à Digestion ii

COURS - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2018-2019.pptx
COURS  - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2018-2019.pptxCOURS  - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2018-2019.pptx
COURS - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2018-2019.pptxLoredanaHurjui1
 
COURS - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2022-23.pptx
COURS  - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2022-23.pptxCOURS  - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2022-23.pptx
COURS - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2022-23.pptxLoredanaHurjui1
 
Resume du tube digestif
Resume du tube digestifResume du tube digestif
Resume du tube digestifAlfredMUSA
 
Etude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdf
Etude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdfEtude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdf
Etude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdfYOHANARFI
 
Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...
Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...
Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...university of kolwezi, group, searchers
 
Labyrinthe membraneux
Labyrinthe membraneuxLabyrinthe membraneux
Labyrinthe membraneuxSamir Houalef
 
Epithel fr
Epithel frEpithel fr
Epithel frislem00b
 
Glandes Salivaires Principales.pptx
Glandes Salivaires Principales.pptxGlandes Salivaires Principales.pptx
Glandes Salivaires Principales.pptxnadirmiry1
 
Anatomie physio S.digestif.pptx.pdf
Anatomie  physio S.digestif.pptx.pdfAnatomie  physio S.digestif.pptx.pdf
Anatomie physio S.digestif.pptx.pdfSamiraMBasskar
 
Systeme respiratoire
Systeme respiratoireSysteme respiratoire
Systeme respiratoireEgn Njeba
 
Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des
Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des
Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des medecindumaroc
 
Colonet pathologies
Colonet pathologiesColonet pathologies
Colonet pathologiesEgn Njeba
 
10 physiologie digestive 18.pdf
10 physiologie digestive 18.pdf10 physiologie digestive 18.pdf
10 physiologie digestive 18.pdfssuiam588
 
Bts diététique la digestion
Bts diététique la digestionBts diététique la digestion
Bts diététique la digestionFranckRencurel
 
Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires Abdelhak Messalti
 
Viscères digestifs pour bien compredre les fonctioment des organes et les lie...
Viscères digestifs pour bien compredre les fonctioment des organes et les lie...Viscères digestifs pour bien compredre les fonctioment des organes et les lie...
Viscères digestifs pour bien compredre les fonctioment des organes et les lie...jean taty MINTA BIBINA
 
Topographie musculaire de la paroi abdominale
Topographie musculaire de la paroi abdominaleTopographie musculaire de la paroi abdominale
Topographie musculaire de la paroi abdominaleIsomorphisme
 
Faunistique (svi s4) lemhadri_diploblastiques
Faunistique (svi s4) lemhadri_diploblastiquesFaunistique (svi s4) lemhadri_diploblastiques
Faunistique (svi s4) lemhadri_diploblastiquesAhmed Lemhadri
 

Similaire à Digestion ii (20)

COURS - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2018-2019.pptx
COURS  - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2018-2019.pptxCOURS  - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2018-2019.pptx
COURS - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2018-2019.pptx
 
COURS - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2022-23.pptx
COURS  - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2022-23.pptxCOURS  - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2022-23.pptx
COURS - PHYSIOLOGIE DIGESTIVE I- MD I 2022-23.pptx
 
Resume du tube digestif
Resume du tube digestifResume du tube digestif
Resume du tube digestif
 
Etude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdf
Etude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdfEtude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdf
Etude du tube digestif TUBE-DIGESTIF.pdf
 
Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...
Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...
Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...
 
Labyrinthe membraneux
Labyrinthe membraneuxLabyrinthe membraneux
Labyrinthe membraneux
 
Epithel fr
Epithel frEpithel fr
Epithel fr
 
Glandes Salivaires Principales.pptx
Glandes Salivaires Principales.pptxGlandes Salivaires Principales.pptx
Glandes Salivaires Principales.pptx
 
Anatomie physio S.digestif.pptx.pdf
Anatomie  physio S.digestif.pptx.pdfAnatomie  physio S.digestif.pptx.pdf
Anatomie physio S.digestif.pptx.pdf
 
Systeme respiratoire
Systeme respiratoireSysteme respiratoire
Systeme respiratoire
 
Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des
Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des
Physiologie et physiopathologie de l'épuration du mucus des
 
Colonet pathologies
Colonet pathologiesColonet pathologies
Colonet pathologies
 
10 physiologie digestive 18.pdf
10 physiologie digestive 18.pdf10 physiologie digestive 18.pdf
10 physiologie digestive 18.pdf
 
Bts diététique la digestion
Bts diététique la digestionBts diététique la digestion
Bts diététique la digestion
 
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMEDTRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
 
Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires
 
Viscères digestifs pour bien compredre les fonctioment des organes et les lie...
Viscères digestifs pour bien compredre les fonctioment des organes et les lie...Viscères digestifs pour bien compredre les fonctioment des organes et les lie...
Viscères digestifs pour bien compredre les fonctioment des organes et les lie...
 
ex1.pptx
ex1.pptxex1.pptx
ex1.pptx
 
Topographie musculaire de la paroi abdominale
Topographie musculaire de la paroi abdominaleTopographie musculaire de la paroi abdominale
Topographie musculaire de la paroi abdominale
 
Faunistique (svi s4) lemhadri_diploblastiques
Faunistique (svi s4) lemhadri_diploblastiquesFaunistique (svi s4) lemhadri_diploblastiques
Faunistique (svi s4) lemhadri_diploblastiques
 

Plus de laamlove

253 insuf ren-chron
253 insuf ren-chron253 insuf ren-chron
253 insuf ren-chronlaamlove
 
Mediel 2013
Mediel 2013Mediel 2013
Mediel 2013laamlove
 
Mediel 2013
Mediel 2013Mediel 2013
Mediel 2013laamlove
 
Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013
Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013
Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013laamlove
 
L insuffisance antã©_hypophysaire
L insuffisance antã©_hypophysaireL insuffisance antã©_hypophysaire
L insuffisance antã©_hypophysairelaamlove
 
Diabã¨te insipide central
Diabã¨te insipide centralDiabã¨te insipide central
Diabã¨te insipide centrallaamlove
 
Les retards pubertaires
Les retards pubertairesLes retards pubertaires
Les retards pubertaireslaamlove
 
Syndrome de volkmann
Syndrome de volkmannSyndrome de volkmann
Syndrome de volkmannlaamlove
 
Hemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestreHemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestrelaamlove
 
Hemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestreHemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestrelaamlove
 
Axehthpo cours
Axehthpo coursAxehthpo cours
Axehthpo courslaamlove
 
Uropathies malformatives
Uropathies malformativesUropathies malformatives
Uropathies malformativeslaamlove
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantlaamlove
 
lésions elementaires en dermatologie
lésions elementaires en dermatologielésions elementaires en dermatologie
lésions elementaires en dermatologielaamlove
 
ictére du nouveau né
ictére du nouveau néictére du nouveau né
ictére du nouveau nélaamlove
 
Lésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologieLésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologielaamlove
 
Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760
Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760
Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760laamlove
 

Plus de laamlove (20)

Thyroe
ThyroeThyroe
Thyroe
 
253 insuf ren-chron
253 insuf ren-chron253 insuf ren-chron
253 insuf ren-chron
 
Externat
ExternatExternat
Externat
 
Mediel 2013
Mediel 2013Mediel 2013
Mediel 2013
 
Mediel 2013
Mediel 2013Mediel 2013
Mediel 2013
 
Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013
Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013
Guide clinique et_thã©rapeutique_ã©dition_2013
 
L insuffisance antã©_hypophysaire
L insuffisance antã©_hypophysaireL insuffisance antã©_hypophysaire
L insuffisance antã©_hypophysaire
 
Diabã¨te insipide central
Diabã¨te insipide centralDiabã¨te insipide central
Diabã¨te insipide central
 
Les retards pubertaires
Les retards pubertairesLes retards pubertaires
Les retards pubertaires
 
Syndrome de volkmann
Syndrome de volkmannSyndrome de volkmann
Syndrome de volkmann
 
Hemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestreHemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestre
 
Hemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestreHemorragies3trimestre
Hemorragies3trimestre
 
Vitamines
VitaminesVitamines
Vitamines
 
Axehthpo cours
Axehthpo coursAxehthpo cours
Axehthpo cours
 
Uropathies malformatives
Uropathies malformativesUropathies malformatives
Uropathies malformatives
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfant
 
lésions elementaires en dermatologie
lésions elementaires en dermatologielésions elementaires en dermatologie
lésions elementaires en dermatologie
 
ictére du nouveau né
ictére du nouveau néictére du nouveau né
ictére du nouveau né
 
Lésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologieLésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologie
 
Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760
Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760
Hypothyroidie congenitale f-rfrpub760
 

Digestion ii

  • 1. Appareil digestif Intestin grêle
  • 2. INTESTIN GRELE Il mesure 6 à 8 m de long, et 2 à 3 cm de diamètre, subdivisé en trois segments anatomiques : • Duodénum • Jéjunum • Iléon L’histologie reconnait deux régions , le duodénum et le Jéjuno-iléon
  • 3. Intestin grêle • La paroi intestinale possède cinq tuniques • Muqueuse • Muscularis mucosae • Sous muqueuse • Musculeuse • Séreuse
  • 4. INTESTIN GRÊLE Surface d’échanges environ 350 m2 La muqueuse de l’intestin possède des plis en doigts de gants ou en feuilles, dites villosités intestinales, elles donnent un aspect de velours à la surface, présentes sur la totalité de l’intestin grêle. Au pôle apical, les entérocytes présentent un plateau strié, constitué de microvillosités, ce qui contribue à l’étendue de la surface d’échange.
  • 5. L’intestin, rôle essentiel : Absorption Anses intestinales, longueur totale de 6 à 8 m. La lumière présente des soulèvements majeurs, les valvules conniventes de Kerckring, replis transversaux permanents de la sous- muqueuse, visibles sur coupes longitudinales. 600 à 800 valvules conniventes, uniquement dans le jéjuno-iléon. valvule connivente Coupe longitudinale du jéjuno-iléon
  • 6. Une valvule connivente de l’intestin, constituée par un pli de la muqueuse : un axe conjonctif recouvert par l’épithélium
  • 7. Valvule connivente de l’intestin grêle. La valvule est recouverte de villosités intestinales qui possèdent un axe conjonctif qui provient du chorion villosités muqueuse séreuse musculeuse Sous muqueuse cryptes villosités
  • 8. Muqueuse Intestinale en MO Epithélium prismatique simple, comporte : • Entérocytes, avec plateau strié au pôle apical, fonction absorption. • Cellules caliciformes, à pôle muqueux ouvert, • Cellules entérochromaffines, à fonction endocrine. • Lymphocytes intra-épithéliaux Sous l’épithélium, le chorion : tissu conjonctif lâche dans l’axe des villosités, infiltré de granulocytes, lymphocytes, et plasmocytes.
  • 9. Sous l’épithélium de surface, l’ axe des villosités renferme : Epithélium - Des cellules musculaires lisses venant de la muscularis mucosae, et forment le Chylifère muscle de Brücke (B). De nombreux capillaires sanguins (C), une Artériole artériole (A) et une veinule (V). Le chylifère central Veinule (Chy) est un vaisseau lymphatique borgne, au capillaire centre de la villosité
  • 10. Villosités intestinales : Epithélium cylindrique simple; le chorion forme un axe conjonctif de la villosité; La flèche indique le plateau strié
  • 11. Glandes de Entérocytes Lieberkühn Ces glandes tubuleuses, droites, simples se trouvent dans le chorion. Les glandes possèdent un Cellule épithélium unistratifié Caliciforme cylindrique avec les mêmes types cellulaires que l’épithélium de surface , plus un autre type cellulaire, les cellules de Paneth, localisées au fond des glandes. Cellules de Paneth
  • 12.
  • 13. Muqueuse Intestinale Villosités avec cellules cylindriques simples et cellules caliciformes Axe conjonctif émanant du chorion Glandes de Leiberkühn Muscularis Mucosa
  • 14. ENTÉROCYTE ME Micelles lipidiques Vésicules de Microvillosités Le pôle apical présente pinocytose des microvillosités organisées en plateau strié. La membrane plasmique apicale renferme de nombreuses enzymes qui permettent d’achever la digestion. Golgi Les molécules simples : glucides, lipides et Chylomicrons acides aminés, sont absorbés grâce aux transporteurs spécifiques présents Fente de sur la membrane Grünhagen plasmique apicale. Ribosomes
  • 15. Entérocyte en ME; F = microvillosités du pôle apical Les microvillosités glycocalyx du pôle apical sont recouvertes du manteau cellulaire ou glycocalyx . La membrane plasmique est impliquéé dans la digestion et l’absorption des molécules nutritives.
  • 16. Exocytose Mucigène Cellule caliciforme ME Appareil de Cellules Golgi glandulaires à Réticulum sécrétion Endoplasmique muqueuse Granulaire participent à la Mitochondrie lubrification du tube digestif.
  • 17. Villosités intestinales, MO : Entérocytes et Cellules caliciformes l’axe des villosités renferme un chorion avec fibroblastes, lymphocytes , capillaires sanguins et lymphatiques
  • 18. H Villosité Intestinale MO Coupe transversale L = chylifère central; H = lumière intestinale Ly = lymphocytes intraépithéliaux E = entérocyte C = cellule caliciforme E C
  • 19. Les cellules endocrines du tube digestif Les cellules endocrines du tube digestif ou cellules entérochromaffines (localisation entérique = intestinale; visibles en microscopie optique après réaction chromaffine). Dispersées dans l’ensemble de l’épithélium digestif, plus nombreuses dans l’intestin grêle et l’appendice.
  • 20. Les cellules endocrines du tube digestif Pôle basal renflé, pôle apical effilé, pouvant atteindre ou non la lumière du tube digestif. Présence de granulations arrondies, au pôle basal. Hormones contenues dans les granulations, de nature diverse : gastrine, sérotonine, cholécystokinine…, sont déversées dans les capillaires sanguins du chorion, agissent sur des cibles situées à distance comme le pancréas, la vésicule biliaire ou le cerveau.
  • 22. La muscularis mucosae Bien développée, envoie des fibres musculaires lisses vers les villosités, constituant le muscle de Brücke. Elle est parfois interrompue par des nodules lymphoïdes situés à cheval entre la muqueuse et la sous-muqueuse, ces follicules clos, sont rassemblés en plaques de Peyer dans jéjuno-iléon.
  • 24. La sous-muqueuse, tissu conjonctif lâche qui forme l’axe des valvules conniventes dans le jéjuno-iléon. Dans le duodénum, elle renferme les glandes de Brunner, tubuleuses ramifiées, contournées de type muqueux, constituées de cellules à mucus fermées et de cellules entérochromaffines.
  • 25. • Musculeuse La couche interne circulaire est 4 fois plus épaisse que la couche externe longitudinale. • Adventice est présent autour du duodénale, le jéjuno-iléon est entouré d’une séreuse. • La vascularisation de l’intestin est importante.
  • 26. ME à balayage ;; Intestin grêle coupe transversale ;; Villosités (Vi); ME à balayage Intestin grêle coupe transversale Villosités (Vi); Mu= Musculeuse; Lu = lumière; Su = sous muqueuse. Mu= Musculeuse; Lu = lumière; Su = sous muqueuse. Vi
  • 27. Villosités intestinales (Vi) ME à balayage. Les flèches indiquent les ouvertures des glandes de lieberkühn
  • 28. Glande de Leiberkühn. Cellules de Paneth à cytoplasme éosinophile; E = cellules caliciformes; M= Muscularis Mucosae; Ch = Chorion; C = capillaire sang Ch E P C M
  • 29. Jonction gastro-intestinale. B= glandes de Brunner; P= glandes pyliriques; L= glandes de lieberkhühn; Vi= villosité intestinale; N= nodule lymphoide Estomac Duodenum Pylorique Vi L P B N
  • 31. Iléon : Plaques de Peyer dans la sous muqueuse Lumière intestinale Follicules lymphoïdes
  • 32. Iléon:Cellules de Paneth (P) au fond des glandes de Liéberkühn (L); M= muscularis mucosae; S= sous muqueuse Ch= chorion ; Li= lumière intestinale S M Ch Li P L
  • 33. Préparation obtenue après injection permettant de visualiser le Système vasculaire de intestin grêle Vi Vi= villosités intestinales SM= sous SM muqueuse M= musculause M
  • 34. Système vasculaire de l’intestin ; ME à balayage Cp= capillaires; Ar= artérioles; Vn= veinules
  • 36. Plexus d’Auerbach – Ganglion nerveux intramural, placé entre les deux couches de la musculeuse du tube digestif Sous muqueuse Musculeuse interne Plexus d’Auerbach Musculeuse externe
  • 38. Le péristaltisme intestinal résulte des contractions de la musculeuse, il permet la progression du contenu intestinal. Les contractions de la muscularis mucosae facilitent le brassage local et la vidange des glandes.
  • 39. 2) Sécrétions exocrines Les glandes de Brunner : mucus riche en glycosaminoglycanes neutres, permettant de neutraliser le pH acide des sécrétions gastriques. Les cellules caliciformes : sécrétion d’un mucus riche en glycosaminoglycanes acides, participant à la lubrification du tube digestif. Les cellules de Paneth : entérokinase qui transforme le trypsinogène du pancréas en trypsine. Les entérocytes, plusieurs enzymes : disaccharidases ; peptidases ; et nucléotidases. Certains de ces enzymes siègent au niveau du manteau cellulaire, « glycocalyx » et contribuent à la digestion.
  • 40. LES ENTÉROCYTES : FONCTION D’ABSORPTION , La fonction d’absorption favorisée par l’étendue de leur surface d’échange (microvillosités apicales organisées en plateau strié). Les produits de la digestion sont transportés de la lumière intestinale vers le sang porte, grâce aux capillaires du chorion Le transport transmembranaire est passif pour certaines substances comme l’eau et Na+ lorsque la concentration de Na+ est élevée dans lumière ; Le transport transmembranaire actif nécessite de l’énergie (ATPase).
  • 41. • Diverses substances transportées, : Sucres; Acides aminés; Lipides; Vitamines; Fer; … • Les lipides émulsionnés en micelles par les sels biliaires, sont hydrolysés par la lipase pancréatique en triglycérides, en acides gras et en glycérol. • Le transport des lipides se fait souvent vers le chylifère central avant de rejoindre la circulation systémique.
  • 42. 4) Cellules entérochromaffines sécrétion endocrine • La sérotonine augmente le péristaltisme intestinal • Le VIP (Vasoactive intestinal peptide ) VIP, augmente l’excrétion d’eau et de Na+; et la sécrétion de suc pancréatique. • Cellule G ou cellule à Gastrine, augmente la sécrétion de HCl au niveau de l’ estomac • Cellule D, secrète la Somatostatine, diminue la sécrétion du suc gastrique • Cellule A2, sécrétion d’entéroglucagon • La Cholécystokinine pancréatozymine (CCK –PZ), augmente la contraction de la vésicule biliaire ; et la sécrétion suc pancréatique. • Sécrétine diminue la sécrétion HCl gastrique; augmente la sécrétion des cellules principales des glandes fundiques et augmente la sécrétion suc pancréatique • Autres hormones intestinales: Substance P ; neurotensine ; motiline ; GIP ...
  • 43. 5) FONCTION IMMUNITAIRE • Follicules clos du colon et plaques de Peyer (iléon) et tissu lymphoïde diffus du chorion : lymphocytes, plasmocytes et granulocytes • Plasmocytes sécrétion d’IgA • L’entérocyte, ajoute à l’IgA une fraction peptidique (résistance aux enzymes digestives) = IgA sécrétoires dans la lumière intestinale; • Passage de lymphocytes de l’épithélium vers la lumière
  • 44. • 6) Renouvellement des cellules de l’épithélium et des glandes de Lieberkühn Zones germinatives à la base villosités : nombreuses mitoses ; épithélium renouvelé en totalité tous les 2 jours
  • 45. Appareil Digestif Le colon
  • 46. LE COLON ET LE RECTUM •Anatomie Le colon est subdivisé en trois segments : •Colon droit •Colon transverse •Colon gauche
  • 47.
  • 48. Colon : microscopie optique faible grossissement musculeuse Lumière colique Plis transverses de la muqueuse Tunique séreuse
  • 49. LA PAROI COLIQUE la musculeuse La couche interne de la musculeuse présente des épaississements étagés à fonction de sphincters coliques La musculeuse externe est incomplète et se présente sous forme de trois faisceaux ou renflements longitudinaux, dont deux renforcements postérieurs, et un renforcement antérieur; appelés bandelettes coliques ou haustrations coliques Encore: au niveau du colon : la couche longitudinale externe est discontinue, délimitant des zones en dépression et des zones surélevées qu’on appelle les haustrations coliques. au niveau du canal anal : la couche circulaire interne se renfle en un sphincter musculaire lisse puis est remplacée par un sphincter musculaire strié.
  • 50. LE COLON Histologie Le colon possède les cinq tuniques classiques du tube digestif. Il n’a ni villosités, ni valvules conniventes. Dans l’épithélium de surface et dans les glandes de Lieberkühn, la proportion de cellules caliciformes augmente, le nombre d’entérocytes et de cellules entérochromaffines diminue. Les glandes de Lieberkühn sont dépourvues de cellules de Paneth. Dans la sous-muqueuse il y a des follicules clos , absence de plaques de Peyer
  • 51. Paroi colique et rectale Epithélium de surface (absence de villosités) Chorion Glandes de Lieberkühn Muscularis mucosae Follicule clos Sous muqueuse Musculeuse Séreuse Bandelette colique (Tænia colique)
  • 52. Colon ME à balayage – Plissements circulaires de la muqueuse; Mu= muqueuse; ME= musculeuse Su= sos muqueuse;Lu= lumière Se= séreuse Se
  • 53. Colon ME à balayage, fort grossissement; Lu= lumière colique ; Op = ouverture d’une glande de Lieberkühn; Lp= chorion ; TG = glande de Lieberkühn; CE = cellules épithéliales
  • 54. Muqueuse du Colon MO; les ouvertures des glande de Lieberkühn sont indiquées par les petites flèches ; MM=muscularis mucosae; SubM= sous muqueuse ; A= tissu adipeux
  • 55. Glandes de Lieberkühn (f) au niveau du Colon; c = chorion; a=lymphocytes ; b,d et e= figures mitotiques; L = lumière glandulaire L
  • 56. Réctum ; M = musculeuse ; m= muqueuse; sm = sous muqueuse; mm=muscularis mucosae m Lumière du réctum sm mm M M M M
  • 57. Réctum TG= Glandes de Lieberkuhn ; MM= muscularis mucosa Anal Canal St =épithélium pavimenteux stratifié non kératinisé Lym= infiltrat lymphoïde
  • 59.
  • 60. Colon Histophysiologie 1) MOTRICITÉ: Contractions segmentaires : brassage des matières; Contractions longitudinales : propulsion des matières vers le rectum 2) 2) ABSORPTION d’eau 1 l à 1,5 l / jour: colon droit +++; importance pour l’équilibre hydro-ionique 3) SÉCRÉTION EXOCRINE : Mucus . protection mécanique 4) SÉCRÉTION ENDOCRINE :Sérotonine , Neurotensine, Entéroglucagon 5) DIGESTION : Aliments non absorbés par l’intestin (cellulose) subissent une fermentation par la flore bactérienne dans le colon droit, ou une de putréfaction dans le colon gauche (protéolyse des débris cellulaires).