SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
Y’a d’la joie chez les frères Gaie
Le dernier concours de Montluçon du 15 juillet avait réuni 6098 pigeons. Un Interprovincial très couru. Le
pigeon le plus rapide du contingent s’est posé à La Bouverie. Pour une nouvelle victoire probante et une
nouvelle ligne importante dans le palmarès déjà bien garni des frères Gaie. Et aussi une trop belle occasion de
leur rendre une petite visite de courtoisie.
Les Borains ont le sens de l’accueil. Ils ont toujours eu cette réputation, qu’ils doivent au mélange savant dont
ils sont issus. Un cocktail génético-historique à base d’une grosse racine picarde et quelques pincées
flandriennes. Sacré mélange qui explique à la fois ce sens aigu de l’hospitalité associé à une franchise parfois
déroutante. Bassin minier historique, le Borinage a forcément aussi intégré à ce cocktail les apports culturels
de l’immigration ouvrière du début de siècle dernier, des familles entières venues essentiellement d’Italie et de
Pologne pour aller plus loin encore dans les veines d’une terre qui a fourni du charbon au monde entier.
Délaissées puis refermées, ces veines sont aujourd’hui des cicatrices sur le visage d’un Borinage qui peine à se
remettre de cette folle aventure que fut celle de l’industrie du charbon et du verre. Le taux de chômage y est
élevé et socialement, c’est un peu la gueule de bois, comme dans les mêmes bassins carolo et liégeois. Et Mons,
ce grand voisin, a attiré vers lui quasiment tous les fonds publics pour se redévelopper, mais elle peine, cette
belle ville à emmener dans son sillage ce Borinage qui lui a pourtant tant donné.
Les Frères Gaie eux-mêmes sont attachés à cette page historique. Gaston (65 ans) et Jean (61) appartiennent à
une fratrie de 10 enfants. Des aïeuls, des parents, des oncles et des frères qui ont aussi donné leur vie, leur
santé à ce fameux or noir. Et cette autre référence historique, cet autre lien fort avec ce passé : la rue des
Chalets Finlandais. C’est là qu’est bâtie la maison de Jean Gaie. Encore un peu d’histoire avant de parler
colombophilie. « Je ne sais pas d’où vient ce nom. Il y a eu pas mal de nouvelles constructions avec les années.
Je crois que c’est dû aux maisons là-bas, en face, où vivaient des familles de mineurs polonais. Elles sont toutes
les mêmes », répond Jean à nos interrogations. Alors, avec un peu de recherches, on la trouve cette explication.
Un peu d’odonymie ne nuit jamais. Dans cette rue, on a effectivement construit des logements pour des
mineurs. Mais ce n’était pas un coron comme en connaît beaucoup. Pas un « barreau » de 100 mètres de long
composé maisons identiques scellées les unes aux autres. Non, il s’agissait de logements plus récents que ceux-
là. Un style plus « pavillonaire ». C’est la forme et l’agencement de ces maisons qui rappellent ce qu’on appelait
alors un chalet finlandais typique, qui, lui, est une construction en bois.
Dans la rue, hormis quelques abris de jardin, le seul beau bâtiment en bois qu’on recense, c’est le colombier de
Jean Gaie. Un pigeonnier que nous fait gentiment visiter Jean et son frère aîné, Gaston, lors de notre visite. Un
pigeonnier qui regorge de voyageurs rapides, réguliers, des pigeons qui fendent le ciel qu’ils traversent en
deux et en laissent souvent des milliers derrière eux.
Ce fut encore le cas en ce 15 juillet 2017. Avec un pigeon de deux ans filant à plus de 1309 mètres/minute (la
vitesse la plus rapide sur les 6094 pigeons au départ) pour revenir de Montluçon à La Bouverie, c’est la victoire
à l’Interprovincial. Cette saison, ce pigeon a aligné les tops 100 provinciaux, interprovinciaux ou nationaux :
Bourges, Châteauroux (2 fois) , Nevers et maintenant Montluçon.
Une fusée issue d’un frère de « Séba », leur crack qui a remporté le 1er
Nat . Châteauroux en 2011, et d’une
sœur de « Loulou », autre crack qui avaitremporté le 1er
Nat. Bourges en 2012. Bon sang ne saurait mentir, les
colombophiles le savent mieux que quiconque.
ORIGINES CASAERT
L’an 2000 fut un tournant pour beaucoup. Mais chez les Gaie, pas de bug. La décision de jouer en tandem fut
prise cette année-là avec une grande décision prise par Jean : « Gaston avait déjà joué, puis arrêté puis repris
mais il a toujours élevé des oiseaux. C’est un éleveur dans l’âme. Et moi, après des jours et des nuits à en
discuter avec mon épouse, qui est aussi passionnée que moi, j’étais décidé à refaire toute la colonie et on a fait
affaire avec Maurice Casaert. Que je remercie encore pour être un homme de parole et de bon conseil. »
La colonie actuelle est en effet à 90% composée de pigeons d’ascendance pure des meilleurs cracks du grand
maître de Néchin. Elever des champions est une chose, élever des champions qui donnent aussi des pigeons
qui connaissent le succès chez d’autres amateurs en est une autre. Encore plus difficile. On l’a vu encore avec le
Barcelone 2017, autre spécialité il est vrai, mais dans lequel Stéphane Depasse a brillé avec sa colonie mais où
il a aussi pu constater que de nombreux pigeons issus de chez lui se sont classés dans le top 100 international
d’un concours qui a été très difficile et même ravageur pour de nombreux amateurs.
Au moment de créer une nouvelle colonie, cette donnée prend toute son importance. La prendre en compte,
c’est ce que Jean Gaie a fait en l’an 2000. « J’avais fait des recherches et après j’ai fait un tri. Très sélectif. Il me
restait 3 ou 4 noms d’amateurs au bout de mon tri. Je les ai tous contactés. L’un d’eux n’a pas répondu
favorablement à notre demande. Pas intéressé ou « pas le temps » comme il nous a répondu. Et avec Gaston,
nous sommes allés visiter les trois autres installations. A chacun, j’avais bien expliqué que le but était d’acheter
des pigeons et de n’élever que des pigeons issus d’une même colonie. J’estimais que notre erreur pendant de
nombreuses années avait été d’acheter des pigeons, des jeunes, des œufs, à gauche et à droite. Au bout du
compte, on avait plein d’origines différentes, et plutôt des très bonnes, mais le mix ne donnait rien en terme de
résultat. Pas à la hauteur qu’on voulait en tout cas. »
Après les visites, les frères et leurs épouses font leur choix : ce sera Maurice Casaert. Contact est repris et un
accord est trouvé. En plus de quelques jeunes, l’accord porte sur une plus longue période : « Une demi-tournée
de la reproduction chaque année. On choisissait en alternance. En plus de cela, on a eu droit à quelques bonus
et on ne peut qu’en remercier Maurice. C’est un grand champion et un grand bonhomme. Je tiens à le dire car
dans le milieu de la colombophilie, ce n’est pas toujours le cas. »
Dans les pigeonniers de La Bouverie, on retrouve donc trace sur plusieurs générations du fameux « Nasdaq ».
Si c’est le nom d’un indice boursier désormais célèbre, c’est aussi celui du fameux pigeon des Casaert qui gagna
entre autre le 1er
National de Souillac en 2000. Ce « Nasdaq » a engendré une descendance du feu de Dieu. Des
petits fils et arrière petit-fils qui ont trusté des premiers prix nationaux et internationaux pour le compte des
Casaert, Vandenabeele, Baert et d’autres encore comme les frères Gaie. Et on ne compte même plus les
premiers prix Interprovinciaux. Le fameux « Séba » des frères Gaie est un arrière petit-fils du « Nasdaq ». Ce
dernier serait assurément dans le top 5 mondial des meilleurs reproducteurs !
Ce ne sont pas Jean et Gaston Gaie qui vont s’en plaindre. Et leurs résultats démontrent qu’ils ont adopté en
2000 le bon choix, la bonne méthode en ce qui concerne le premier pas vers de super résultats. On voit ensuite
avec eux quelle est leur méthode pour les autres pas, à savoir comment concrétiser grâce à l’élevage, les soins,
les entraînements, le jeu, … toujours une question de bons choix !
Petit flash-back avant d’évoquer avec Gaston et Jean Gaie les fruits du virage opéré en 2000 et évoqué en page
une de cette édition. Pour mieux comprendre la suite d’une histoire, il vaut toujours mieux en connaître le
début.
La colombophilie, chez les Gaie, ça a toujours une affaire de famille. C’est le papa qui a filé le virus aux
« gamins ». A commencer par Gaston, l’aîné du tandem de La Bouverie. « Moi, j’ai commencé en 1981 », nous
dit-il. « Mon père jouait à une époque où il y avait des colombophiles dans toutes les rues du Borinage. Une
autre époque. Quand j’ai commencé à jouer de mon côté, j’ai acheté des pigeons à Van Hee, de Wervik. Ce
n’était pas rien d’acheter des pigeons. Donc, j’ai fait mon choix dans des couples qui étaient moins chers. En est
issue, une femelle qui, l’année de ses 3 ans, a fait 2e
Nat. à Brive et 5e
Nat. à Montauban. Ce pigeon a tout le
temps fait des prix. Mais à la fin de l’année 1984, j’ai dû arrêter de jouer. J’étais menuisier et, le week-end, il
fallait que je sois présent en magasin. Impossible de vraiment jouer dans ces conditions. Mais même quand je
ne joue pas, j’élève des pigeons. Par exemple, j’ai même eu des pigeons dont la spécialité est le vol
ascensionnel. Ils montaient à la verticale, très haut et puis redescendaient, toujours à la verticale en faisant une
petite spirale. Jean a dit que j’ai une âme d’éleveur et c’est vrai. »
C’est pourquoi, après une autre licence reprise en 1993 mais sans pouvoir vraiment obtenir les résultats qu’il
espérait « à cause d’une mauvaise situation », Jean est celui qui héberge les reproducteurs. Et quels
reproducteurs !
HUPEZ

Contenu connexe

Tendances

Yvon deneufbourg (estinnes au val)
Yvon deneufbourg (estinnes au val)Yvon deneufbourg (estinnes au val)
Yvon deneufbourg (estinnes au val)Fabrice Carlier
 
Carré d’as pour Vandeputte/Kubica !
Carré d’as pour Vandeputte/Kubica ! Carré d’as pour Vandeputte/Kubica !
Carré d’as pour Vandeputte/Kubica ! Fabrice Carlier
 
Harchies cyril (Warchin) 1er Interprovincial Chateauroux 2016
Harchies cyril (Warchin) 1er Interprovincial Chateauroux 2016Harchies cyril (Warchin) 1er Interprovincial Chateauroux 2016
Harchies cyril (Warchin) 1er Interprovincial Chateauroux 2016Fabrice Carlier
 
Reynckens Muriel et Raymond d’Ampsin Un retour aux affaires pour un tandem de...
Reynckens Muriel et Raymond d’Ampsin Un retour aux affaires pour un tandem de...Reynckens Muriel et Raymond d’Ampsin Un retour aux affaires pour un tandem de...
Reynckens Muriel et Raymond d’Ampsin Un retour aux affaires pour un tandem de...Fabrice Carlier
 
Naphnol's 901225
Naphnol's 901225Naphnol's 901225
Naphnol's 901225bakoon
 
Naphtal's 910110
Naphtal's 910110Naphtal's 910110
Naphtal's 910110bakoon
 
Toponymie du Pays de Fouesnant - phpk lnc9s
Toponymie du Pays de Fouesnant -   phpk lnc9sToponymie du Pays de Fouesnant -   phpk lnc9s
Toponymie du Pays de Fouesnant - phpk lnc9sFoenizella.com
 
New Box Magazine # 136 - août/septembre 2017
New Box Magazine # 136 - août/septembre 2017New Box Magazine # 136 - août/septembre 2017
New Box Magazine # 136 - août/septembre 2017Newboxmagazine
 
Ungerer yannick vainqueur national france sur barcelone
Ungerer yannick vainqueur national france sur barceloneUngerer yannick vainqueur national france sur barcelone
Ungerer yannick vainqueur national france sur barceloneFabrice Carlier
 
Voyage en France dans le temps...
Voyage en France dans le temps...Voyage en France dans le temps...
Voyage en France dans le temps...Ungava Louise
 
Emmanuelle Hubert
Emmanuelle HubertEmmanuelle Hubert
Emmanuelle HubertLeSoir.be
 
Comptines nombres
Comptines nombresComptines nombres
Comptines nombresJCROLL
 
Bodson Jean et Franck (Heure-Le-Romain) La saison démarre en force avec un we...
Bodson Jean et Franck (Heure-Le-Romain) La saison démarre en force avec un we...Bodson Jean et Franck (Heure-Le-Romain) La saison démarre en force avec un we...
Bodson Jean et Franck (Heure-Le-Romain) La saison démarre en force avec un we...Fabrice Carlier
 
Reportage Lefour-Deman Vainqueur ChateaurouxIII
Reportage Lefour-Deman Vainqueur ChateaurouxIIIReportage Lefour-Deman Vainqueur ChateaurouxIII
Reportage Lefour-Deman Vainqueur ChateaurouxIIIFabrice Carlier
 
L'alphabet breton
L'alphabet breton L'alphabet breton
L'alphabet breton peignos
 
Alphabet breton
Alphabet bretonAlphabet breton
Alphabet bretonPapy Denis
 

Tendances (20)

Yvon deneufbourg (estinnes au val)
Yvon deneufbourg (estinnes au val)Yvon deneufbourg (estinnes au val)
Yvon deneufbourg (estinnes au val)
 
Carré d’as pour Vandeputte/Kubica !
Carré d’as pour Vandeputte/Kubica ! Carré d’as pour Vandeputte/Kubica !
Carré d’as pour Vandeputte/Kubica !
 
Roberto panza d'Ans
Roberto panza d'AnsRoberto panza d'Ans
Roberto panza d'Ans
 
Harchies cyril (Warchin) 1er Interprovincial Chateauroux 2016
Harchies cyril (Warchin) 1er Interprovincial Chateauroux 2016Harchies cyril (Warchin) 1er Interprovincial Chateauroux 2016
Harchies cyril (Warchin) 1er Interprovincial Chateauroux 2016
 
Reynckens Muriel et Raymond d’Ampsin Un retour aux affaires pour un tandem de...
Reynckens Muriel et Raymond d’Ampsin Un retour aux affaires pour un tandem de...Reynckens Muriel et Raymond d’Ampsin Un retour aux affaires pour un tandem de...
Reynckens Muriel et Raymond d’Ampsin Un retour aux affaires pour un tandem de...
 
Naphnol's 901225
Naphnol's 901225Naphnol's 901225
Naphnol's 901225
 
Naphtal's 910110
Naphtal's 910110Naphtal's 910110
Naphtal's 910110
 
Toponymie du Pays de Fouesnant - phpk lnc9s
Toponymie du Pays de Fouesnant -   phpk lnc9sToponymie du Pays de Fouesnant -   phpk lnc9s
Toponymie du Pays de Fouesnant - phpk lnc9s
 
P. M. Forget
P. M. ForgetP. M. Forget
P. M. Forget
 
Théo dunon de juprelle
Théo dunon de juprelleThéo dunon de juprelle
Théo dunon de juprelle
 
New Box Magazine # 136 - août/septembre 2017
New Box Magazine # 136 - août/septembre 2017New Box Magazine # 136 - août/septembre 2017
New Box Magazine # 136 - août/septembre 2017
 
Ungerer yannick vainqueur national france sur barcelone
Ungerer yannick vainqueur national france sur barceloneUngerer yannick vainqueur national france sur barcelone
Ungerer yannick vainqueur national france sur barcelone
 
Saudoyez chateauroux
Saudoyez chateaurouxSaudoyez chateauroux
Saudoyez chateauroux
 
Voyage en France dans le temps...
Voyage en France dans le temps...Voyage en France dans le temps...
Voyage en France dans le temps...
 
Emmanuelle Hubert
Emmanuelle HubertEmmanuelle Hubert
Emmanuelle Hubert
 
Comptines nombres
Comptines nombresComptines nombres
Comptines nombres
 
Bodson Jean et Franck (Heure-Le-Romain) La saison démarre en force avec un we...
Bodson Jean et Franck (Heure-Le-Romain) La saison démarre en force avec un we...Bodson Jean et Franck (Heure-Le-Romain) La saison démarre en force avec un we...
Bodson Jean et Franck (Heure-Le-Romain) La saison démarre en force avec un we...
 
Reportage Lefour-Deman Vainqueur ChateaurouxIII
Reportage Lefour-Deman Vainqueur ChateaurouxIIIReportage Lefour-Deman Vainqueur ChateaurouxIII
Reportage Lefour-Deman Vainqueur ChateaurouxIII
 
L'alphabet breton
L'alphabet breton L'alphabet breton
L'alphabet breton
 
Alphabet breton
Alphabet bretonAlphabet breton
Alphabet breton
 

Similaire à Y’a d’la joie chez les frères gaie

Nomenclature pigeon d ecole
Nomenclature pigeon d ecoleNomenclature pigeon d ecole
Nomenclature pigeon d ecoleFabrice Carlier
 
Van renterghem bernard 2016 Encore une excellente saison pour le spécialiste ...
Van renterghem bernard 2016 Encore une excellente saison pour le spécialiste ...Van renterghem bernard 2016 Encore une excellente saison pour le spécialiste ...
Van renterghem bernard 2016 Encore une excellente saison pour le spécialiste ...Fabrice Carlier
 
A la rencontre de ... par team fl
A la rencontre de ... par  team flA la rencontre de ... par  team fl
A la rencontre de ... par team flFabrice Carlier
 
Quatre cents ans dans la vie des Gagnon
Quatre cents ans dans la vie des GagnonQuatre cents ans dans la vie des Gagnon
Quatre cents ans dans la vie des GagnonSerge-André Guay
 
Tandem Gheenens-Delbecq (Mainvault)
Tandem Gheenens-Delbecq (Mainvault)Tandem Gheenens-Delbecq (Mainvault)
Tandem Gheenens-Delbecq (Mainvault)Fabrice Carlier
 
Gazette 1er juin
Gazette 1er juinGazette 1er juin
Gazette 1er juinuralys
 
Des pigeons et des hommes
Des pigeons et des hommesDes pigeons et des hommes
Des pigeons et des hommesFabrice Carlier
 
Cette semaine dans La Vie Colombophile lvc 11
Cette semaine dans La Vie Colombophile lvc 11Cette semaine dans La Vie Colombophile lvc 11
Cette semaine dans La Vie Colombophile lvc 11Fabrice Carlier
 

Similaire à Y’a d’la joie chez les frères gaie (15)

Le tandem butera
Le tandem buteraLe tandem butera
Le tandem butera
 
Nomenclature pigeon d ecole
Nomenclature pigeon d ecoleNomenclature pigeon d ecole
Nomenclature pigeon d ecole
 
Van renterghem bernard 2016 Encore une excellente saison pour le spécialiste ...
Van renterghem bernard 2016 Encore une excellente saison pour le spécialiste ...Van renterghem bernard 2016 Encore une excellente saison pour le spécialiste ...
Van renterghem bernard 2016 Encore une excellente saison pour le spécialiste ...
 
A la rencontre de ... par team fl
A la rencontre de ... par  team flA la rencontre de ... par  team fl
A la rencontre de ... par team fl
 
15 balafon janvier 2013
15 balafon janvier 201315 balafon janvier 2013
15 balafon janvier 2013
 
Folie 2
Folie 2Folie 2
Folie 2
 
Quatre cents ans dans la vie des Gagnon
Quatre cents ans dans la vie des GagnonQuatre cents ans dans la vie des Gagnon
Quatre cents ans dans la vie des Gagnon
 
Vanermen jan (gent)
Vanermen jan (gent)Vanermen jan (gent)
Vanermen jan (gent)
 
CrOuSMOPOLITAN N°2
CrOuSMOPOLITAN N°2CrOuSMOPOLITAN N°2
CrOuSMOPOLITAN N°2
 
Tandem Gheenens-Delbecq (Mainvault)
Tandem Gheenens-Delbecq (Mainvault)Tandem Gheenens-Delbecq (Mainvault)
Tandem Gheenens-Delbecq (Mainvault)
 
Gazette 1er juin
Gazette 1er juinGazette 1er juin
Gazette 1er juin
 
Des pigeons et des hommes
Des pigeons et des hommesDes pigeons et des hommes
Des pigeons et des hommes
 
Extrait sam
Extrait samExtrait sam
Extrait sam
 
Cette semaine dans La Vie Colombophile lvc 11
Cette semaine dans La Vie Colombophile lvc 11Cette semaine dans La Vie Colombophile lvc 11
Cette semaine dans La Vie Colombophile lvc 11
 
"BIBOTE TXAPELKETA" - Jour 18 : Il était une fois dans le Sud-Ouest
"BIBOTE TXAPELKETA" - Jour 18 : Il était une fois dans le Sud-Ouest"BIBOTE TXAPELKETA" - Jour 18 : Il était une fois dans le Sud-Ouest
"BIBOTE TXAPELKETA" - Jour 18 : Il était une fois dans le Sud-Ouest
 

Plus de Fabrice Carlier

As Pigeon 2022 Chiacchietta Paolo.pdf
As Pigeon 2022 Chiacchietta Paolo.pdfAs Pigeon 2022 Chiacchietta Paolo.pdf
As Pigeon 2022 Chiacchietta Paolo.pdfFabrice Carlier
 
2022 Palmares complet Vitesse.pdf
2022 Palmares complet Vitesse.pdf2022 Palmares complet Vitesse.pdf
2022 Palmares complet Vitesse.pdfFabrice Carlier
 
Kampioenenboekje-2022.pdf
Kampioenenboekje-2022.pdfKampioenenboekje-2022.pdf
Kampioenenboekje-2022.pdfFabrice Carlier
 
BESTE UITSLAGEN 2022.pdf
BESTE UITSLAGEN 2022.pdfBESTE UITSLAGEN 2022.pdf
BESTE UITSLAGEN 2022.pdfFabrice Carlier
 
dagorde_-_ordre_du_jour.pdf
dagorde_-_ordre_du_jour.pdfdagorde_-_ordre_du_jour.pdf
dagorde_-_ordre_du_jour.pdfFabrice Carlier
 
Beslissingen-NAV-28.10.2022.pdf
Beslissingen-NAV-28.10.2022.pdfBeslissingen-NAV-28.10.2022.pdf
Beslissingen-NAV-28.10.2022.pdfFabrice Carlier
 
Decisions-AGN-28-10-22.pdf
Decisions-AGN-28-10-22.pdfDecisions-AGN-28-10-22.pdf
Decisions-AGN-28-10-22.pdfFabrice Carlier
 
affiche andré gardavoir+vente pdf.pdf
affiche andré gardavoir+vente pdf.pdfaffiche andré gardavoir+vente pdf.pdf
affiche andré gardavoir+vente pdf.pdfFabrice Carlier
 
Brabantse Unie/Union Brabançonne kampioenschappen-championnats
Brabantse Unie/Union Brabançonne kampioenschappen-championnatsBrabantse Unie/Union Brabançonne kampioenschappen-championnats
Brabantse Unie/Union Brabançonne kampioenschappen-championnatsFabrice Carlier
 
CA_du_290322_et_rfcb.pdf
CA_du_290322_et_rfcb.pdfCA_du_290322_et_rfcb.pdf
CA_du_290322_et_rfcb.pdfFabrice Carlier
 
Kampioenenboekje 2021 nieuw-lr
Kampioenenboekje 2021 nieuw-lrKampioenenboekje 2021 nieuw-lr
Kampioenenboekje 2021 nieuw-lrFabrice Carlier
 
Vrijdag 11-3-22-huldiging-fotos-scherm
Vrijdag 11-3-22-huldiging-fotos-schermVrijdag 11-3-22-huldiging-fotos-scherm
Vrijdag 11-3-22-huldiging-fotos-schermFabrice Carlier
 
Decisions assemblee-generale-nationale-20.12.2021
Decisions assemblee-generale-nationale-20.12.2021Decisions assemblee-generale-nationale-20.12.2021
Decisions assemblee-generale-nationale-20.12.2021Fabrice Carlier
 
Reportage kockelmans vincent
Reportage kockelmans vincentReportage kockelmans vincent
Reportage kockelmans vincentFabrice Carlier
 
Resultaten 2021 Claes Eddy Kortenaken
Resultaten 2021 Claes Eddy KortenakenResultaten 2021 Claes Eddy Kortenaken
Resultaten 2021 Claes Eddy KortenakenFabrice Carlier
 

Plus de Fabrice Carlier (20)

As Pigeon 2022 Chiacchietta Paolo.pdf
As Pigeon 2022 Chiacchietta Paolo.pdfAs Pigeon 2022 Chiacchietta Paolo.pdf
As Pigeon 2022 Chiacchietta Paolo.pdf
 
Championnat.pdf
Championnat.pdfChampionnat.pdf
Championnat.pdf
 
2022 Palmares complet Vitesse.pdf
2022 Palmares complet Vitesse.pdf2022 Palmares complet Vitesse.pdf
2022 Palmares complet Vitesse.pdf
 
Kampioenenboekje-2022.pdf
Kampioenenboekje-2022.pdfKampioenenboekje-2022.pdf
Kampioenenboekje-2022.pdf
 
BESTE UITSLAGEN 2022.pdf
BESTE UITSLAGEN 2022.pdfBESTE UITSLAGEN 2022.pdf
BESTE UITSLAGEN 2022.pdf
 
dagorde_-_ordre_du_jour.pdf
dagorde_-_ordre_du_jour.pdfdagorde_-_ordre_du_jour.pdf
dagorde_-_ordre_du_jour.pdf
 
Beslissingen-NAV-28.10.2022.pdf
Beslissingen-NAV-28.10.2022.pdfBeslissingen-NAV-28.10.2022.pdf
Beslissingen-NAV-28.10.2022.pdf
 
Decisions-AGN-28-10-22.pdf
Decisions-AGN-28-10-22.pdfDecisions-AGN-28-10-22.pdf
Decisions-AGN-28-10-22.pdf
 
affiche andré gardavoir+vente pdf.pdf
affiche andré gardavoir+vente pdf.pdfaffiche andré gardavoir+vente pdf.pdf
affiche andré gardavoir+vente pdf.pdf
 
Brabantse Unie/Union Brabançonne kampioenschappen-championnats
Brabantse Unie/Union Brabançonne kampioenschappen-championnatsBrabantse Unie/Union Brabançonne kampioenschappen-championnats
Brabantse Unie/Union Brabançonne kampioenschappen-championnats
 
22-1136002Ped.pdf
22-1136002Ped.pdf22-1136002Ped.pdf
22-1136002Ped.pdf
 
22-1116332Ped.pdf
22-1116332Ped.pdf22-1116332Ped.pdf
22-1116332Ped.pdf
 
22-1116320Ped.pdf
22-1116320Ped.pdf22-1116320Ped.pdf
22-1116320Ped.pdf
 
CA_du_290322_et_rfcb.pdf
CA_du_290322_et_rfcb.pdfCA_du_290322_et_rfcb.pdf
CA_du_290322_et_rfcb.pdf
 
Kampioenenboekje 2021 nieuw-lr
Kampioenenboekje 2021 nieuw-lrKampioenenboekje 2021 nieuw-lr
Kampioenenboekje 2021 nieuw-lr
 
Vrijdag 11-3-22-huldiging-fotos-scherm
Vrijdag 11-3-22-huldiging-fotos-schermVrijdag 11-3-22-huldiging-fotos-scherm
Vrijdag 11-3-22-huldiging-fotos-scherm
 
Decisions assemblee-generale-nationale-20.12.2021
Decisions assemblee-generale-nationale-20.12.2021Decisions assemblee-generale-nationale-20.12.2021
Decisions assemblee-generale-nationale-20.12.2021
 
Reportage kockelmans vincent
Reportage kockelmans vincentReportage kockelmans vincent
Reportage kockelmans vincent
 
20211207082312609
2021120708231260920211207082312609
20211207082312609
 
Resultaten 2021 Claes Eddy Kortenaken
Resultaten 2021 Claes Eddy KortenakenResultaten 2021 Claes Eddy Kortenaken
Resultaten 2021 Claes Eddy Kortenaken
 

Y’a d’la joie chez les frères gaie

  • 1. Y’a d’la joie chez les frères Gaie Le dernier concours de Montluçon du 15 juillet avait réuni 6098 pigeons. Un Interprovincial très couru. Le pigeon le plus rapide du contingent s’est posé à La Bouverie. Pour une nouvelle victoire probante et une nouvelle ligne importante dans le palmarès déjà bien garni des frères Gaie. Et aussi une trop belle occasion de leur rendre une petite visite de courtoisie. Les Borains ont le sens de l’accueil. Ils ont toujours eu cette réputation, qu’ils doivent au mélange savant dont ils sont issus. Un cocktail génético-historique à base d’une grosse racine picarde et quelques pincées flandriennes. Sacré mélange qui explique à la fois ce sens aigu de l’hospitalité associé à une franchise parfois déroutante. Bassin minier historique, le Borinage a forcément aussi intégré à ce cocktail les apports culturels de l’immigration ouvrière du début de siècle dernier, des familles entières venues essentiellement d’Italie et de Pologne pour aller plus loin encore dans les veines d’une terre qui a fourni du charbon au monde entier. Délaissées puis refermées, ces veines sont aujourd’hui des cicatrices sur le visage d’un Borinage qui peine à se remettre de cette folle aventure que fut celle de l’industrie du charbon et du verre. Le taux de chômage y est élevé et socialement, c’est un peu la gueule de bois, comme dans les mêmes bassins carolo et liégeois. Et Mons, ce grand voisin, a attiré vers lui quasiment tous les fonds publics pour se redévelopper, mais elle peine, cette belle ville à emmener dans son sillage ce Borinage qui lui a pourtant tant donné. Les Frères Gaie eux-mêmes sont attachés à cette page historique. Gaston (65 ans) et Jean (61) appartiennent à une fratrie de 10 enfants. Des aïeuls, des parents, des oncles et des frères qui ont aussi donné leur vie, leur santé à ce fameux or noir. Et cette autre référence historique, cet autre lien fort avec ce passé : la rue des Chalets Finlandais. C’est là qu’est bâtie la maison de Jean Gaie. Encore un peu d’histoire avant de parler colombophilie. « Je ne sais pas d’où vient ce nom. Il y a eu pas mal de nouvelles constructions avec les années. Je crois que c’est dû aux maisons là-bas, en face, où vivaient des familles de mineurs polonais. Elles sont toutes les mêmes », répond Jean à nos interrogations. Alors, avec un peu de recherches, on la trouve cette explication. Un peu d’odonymie ne nuit jamais. Dans cette rue, on a effectivement construit des logements pour des
  • 2. mineurs. Mais ce n’était pas un coron comme en connaît beaucoup. Pas un « barreau » de 100 mètres de long composé maisons identiques scellées les unes aux autres. Non, il s’agissait de logements plus récents que ceux- là. Un style plus « pavillonaire ». C’est la forme et l’agencement de ces maisons qui rappellent ce qu’on appelait alors un chalet finlandais typique, qui, lui, est une construction en bois. Dans la rue, hormis quelques abris de jardin, le seul beau bâtiment en bois qu’on recense, c’est le colombier de Jean Gaie. Un pigeonnier que nous fait gentiment visiter Jean et son frère aîné, Gaston, lors de notre visite. Un pigeonnier qui regorge de voyageurs rapides, réguliers, des pigeons qui fendent le ciel qu’ils traversent en deux et en laissent souvent des milliers derrière eux. Ce fut encore le cas en ce 15 juillet 2017. Avec un pigeon de deux ans filant à plus de 1309 mètres/minute (la vitesse la plus rapide sur les 6094 pigeons au départ) pour revenir de Montluçon à La Bouverie, c’est la victoire à l’Interprovincial. Cette saison, ce pigeon a aligné les tops 100 provinciaux, interprovinciaux ou nationaux : Bourges, Châteauroux (2 fois) , Nevers et maintenant Montluçon. Une fusée issue d’un frère de « Séba », leur crack qui a remporté le 1er Nat . Châteauroux en 2011, et d’une sœur de « Loulou », autre crack qui avaitremporté le 1er Nat. Bourges en 2012. Bon sang ne saurait mentir, les colombophiles le savent mieux que quiconque.
  • 3. ORIGINES CASAERT L’an 2000 fut un tournant pour beaucoup. Mais chez les Gaie, pas de bug. La décision de jouer en tandem fut prise cette année-là avec une grande décision prise par Jean : « Gaston avait déjà joué, puis arrêté puis repris mais il a toujours élevé des oiseaux. C’est un éleveur dans l’âme. Et moi, après des jours et des nuits à en discuter avec mon épouse, qui est aussi passionnée que moi, j’étais décidé à refaire toute la colonie et on a fait affaire avec Maurice Casaert. Que je remercie encore pour être un homme de parole et de bon conseil. » La colonie actuelle est en effet à 90% composée de pigeons d’ascendance pure des meilleurs cracks du grand maître de Néchin. Elever des champions est une chose, élever des champions qui donnent aussi des pigeons qui connaissent le succès chez d’autres amateurs en est une autre. Encore plus difficile. On l’a vu encore avec le Barcelone 2017, autre spécialité il est vrai, mais dans lequel Stéphane Depasse a brillé avec sa colonie mais où il a aussi pu constater que de nombreux pigeons issus de chez lui se sont classés dans le top 100 international d’un concours qui a été très difficile et même ravageur pour de nombreux amateurs. Au moment de créer une nouvelle colonie, cette donnée prend toute son importance. La prendre en compte, c’est ce que Jean Gaie a fait en l’an 2000. « J’avais fait des recherches et après j’ai fait un tri. Très sélectif. Il me restait 3 ou 4 noms d’amateurs au bout de mon tri. Je les ai tous contactés. L’un d’eux n’a pas répondu favorablement à notre demande. Pas intéressé ou « pas le temps » comme il nous a répondu. Et avec Gaston, nous sommes allés visiter les trois autres installations. A chacun, j’avais bien expliqué que le but était d’acheter des pigeons et de n’élever que des pigeons issus d’une même colonie. J’estimais que notre erreur pendant de nombreuses années avait été d’acheter des pigeons, des jeunes, des œufs, à gauche et à droite. Au bout du compte, on avait plein d’origines différentes, et plutôt des très bonnes, mais le mix ne donnait rien en terme de résultat. Pas à la hauteur qu’on voulait en tout cas. » Après les visites, les frères et leurs épouses font leur choix : ce sera Maurice Casaert. Contact est repris et un accord est trouvé. En plus de quelques jeunes, l’accord porte sur une plus longue période : « Une demi-tournée de la reproduction chaque année. On choisissait en alternance. En plus de cela, on a eu droit à quelques bonus et on ne peut qu’en remercier Maurice. C’est un grand champion et un grand bonhomme. Je tiens à le dire car dans le milieu de la colombophilie, ce n’est pas toujours le cas. » Dans les pigeonniers de La Bouverie, on retrouve donc trace sur plusieurs générations du fameux « Nasdaq ». Si c’est le nom d’un indice boursier désormais célèbre, c’est aussi celui du fameux pigeon des Casaert qui gagna entre autre le 1er National de Souillac en 2000. Ce « Nasdaq » a engendré une descendance du feu de Dieu. Des petits fils et arrière petit-fils qui ont trusté des premiers prix nationaux et internationaux pour le compte des Casaert, Vandenabeele, Baert et d’autres encore comme les frères Gaie. Et on ne compte même plus les premiers prix Interprovinciaux. Le fameux « Séba » des frères Gaie est un arrière petit-fils du « Nasdaq ». Ce dernier serait assurément dans le top 5 mondial des meilleurs reproducteurs ! Ce ne sont pas Jean et Gaston Gaie qui vont s’en plaindre. Et leurs résultats démontrent qu’ils ont adopté en 2000 le bon choix, la bonne méthode en ce qui concerne le premier pas vers de super résultats. On voit ensuite avec eux quelle est leur méthode pour les autres pas, à savoir comment concrétiser grâce à l’élevage, les soins, les entraînements, le jeu, … toujours une question de bons choix !
  • 4. Petit flash-back avant d’évoquer avec Gaston et Jean Gaie les fruits du virage opéré en 2000 et évoqué en page une de cette édition. Pour mieux comprendre la suite d’une histoire, il vaut toujours mieux en connaître le début. La colombophilie, chez les Gaie, ça a toujours une affaire de famille. C’est le papa qui a filé le virus aux « gamins ». A commencer par Gaston, l’aîné du tandem de La Bouverie. « Moi, j’ai commencé en 1981 », nous dit-il. « Mon père jouait à une époque où il y avait des colombophiles dans toutes les rues du Borinage. Une autre époque. Quand j’ai commencé à jouer de mon côté, j’ai acheté des pigeons à Van Hee, de Wervik. Ce n’était pas rien d’acheter des pigeons. Donc, j’ai fait mon choix dans des couples qui étaient moins chers. En est issue, une femelle qui, l’année de ses 3 ans, a fait 2e Nat. à Brive et 5e Nat. à Montauban. Ce pigeon a tout le temps fait des prix. Mais à la fin de l’année 1984, j’ai dû arrêter de jouer. J’étais menuisier et, le week-end, il fallait que je sois présent en magasin. Impossible de vraiment jouer dans ces conditions. Mais même quand je ne joue pas, j’élève des pigeons. Par exemple, j’ai même eu des pigeons dont la spécialité est le vol ascensionnel. Ils montaient à la verticale, très haut et puis redescendaient, toujours à la verticale en faisant une petite spirale. Jean a dit que j’ai une âme d’éleveur et c’est vrai. » C’est pourquoi, après une autre licence reprise en 1993 mais sans pouvoir vraiment obtenir les résultats qu’il espérait « à cause d’une mauvaise situation », Jean est celui qui héberge les reproducteurs. Et quels reproducteurs ! HUPEZ