V I V R E 
années 
senior 
LADROME.FR 
mes 
AVEC LE DÉPARTEMENT
édito 
123 215 DRÔMOIS ONT PLUS DE 60 ANS. 
Les seniors représentent 25 % de la population alors que 
la moyenne régionale...
VIEILLIR 
CHEZ SOI 
L E S A I D E S 
E T S E R V I C E S 
À D O M I C I L E 
MÊME SI VOUS ÊTES ENCORE EN ASSEZ BONNE FORME...
4 5 
- AMÉLIORER LE CONFORT DE SON LOGEMENT 
ET L’ADAPTER AU VIEILLISSEMENT 
OU AU HANDICAP 
Que vous soyez locataire d’un...
R E N S E I G N E M E N T S 
D R Ô M E 
SOLIDARITÉS 
0 810 01 26 26 
- DES SOLUTIONS INNOVANTES EN MATIÈRE DE LOGEMENT 
Le...
- L’ACCUEIL EN ÉTABLISSEMENT 
Le Département peut vous accompagner 
dans le choix d’un établissement corres-pondant 
à vos...
LES AIDES 
FINANCIÈRES 
PERSONNALISÉE D’AUTONOMIE (APA ) 
L’APA est une aide versée par le Département aux personnes âgées...
BIEN VIEILLIR 
EN PRÉSERVANT 
SA SANTÉ 
8 9 
B I E N S ’ A L I M E N T E R 
L’ALIMENTATION EST UN ÉLÉMENT DÉTERMINANT 
POU...
F A I R E T R A V A I L L E R 
S A M É M O I R E 
65 % DES PERSONNES DE PLUS DE 60 ANS 
SE PLAIGNENT DE TROUS DE MÉMOIRE. ...
LOISIRS 
ET CULTURE 
10 11 
L’ A C T I V I T É P H Y S I Q U E 
Quand elle est pratiquée de manière régulière 
et adaptée,...
L A R E P R É S E N T A T I O N 
D É P A R T E M E N TA L E 
DES PERSONNES ÂGÉES 
TOUS 
SOLIDAIRES 
Partenaire du Départem...
- LE DÉPARTEMENT 
SIMPLIFIE VOTRE QUOTIDIEN 
se renseigner sur les aides à domicile 
s’informer sur une demande d’allocati...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bien vivre mes années sénior avec le département

3 396 vues

Publié le

Notre priorité est d’aider tous les Drômois à vieillir dignement
dans un environnement sûr et adapté, selon leur choix,
que ce soit à domicile ou dans un établissement spécialisé.

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 396
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 632
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bien vivre mes années sénior avec le département

  1. 1. V I V R E années senior LADROME.FR mes AVEC LE DÉPARTEMENT
  2. 2. édito 123 215 DRÔMOIS ONT PLUS DE 60 ANS. Les seniors représentent 25 % de la population alors que la moyenne régionale est de 22 %. L’allongement de la durée de vie est un véritable progrès, c’est aussi un défi que le Département a décidé de relever avec pour mots d’ordre : solidarité et proximité. Notre priorité est d’aider tous les Drômois à vieillir digne-ment dans un environnement sûr et adapté, selon leur choix, que ce soit à domicile ou dans un établissement spécialisé. En 2014, le Département consacre 73,3 M€ aux personnes âgées dont près de 50 M € versés à 12 438 Drômois au titre de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (7 709 bénéficiaires à domicile, 4729 en établissement). C’est le premier budget du Conseil général. Pour faciliter votre information et vos démarches nous avons créé le service d’appel téléphonique Drôme Solidarités. Il répond à toutes les questions des seniors et de leur famille, les oriente dans leurs démarches et assure le suivi des dossiers. Ce service est fait pour vous, il complétera les infor-mations de ce guide qui présente de façon concise les aides et l’offre de services que le Département a mises en place. Didier GUILLAUME Président du Conseil général Sénateur de la Drôme Alain GENTHON Vice-président chargé des Solidarités Pierre PIENIEK Conseiller général à la santé et aux personnes âgées Un interlocuteur unique à votre écoute DU LUNDI AU VENDREDI DE 9 H À 1 7 H 30 pour répondre à vos questions et suivre votre dossier. dromesolidarites@ladrome.fr D R Ô M E SOLIDARITÉS 0 810 01 26 26 Prix d’un appel local depuis un poste fixe. SENIORS, AIDANTS, FAMILLES 2 3 Département de la Drôme // Création, mise en page : New Deal Grenoble // Photos : Francis Rey, Claire Matras, Shutterstock, Thinkstock, X - Droits réservés // Impression : BLG Toul // Septembre 2014.
  3. 3. VIEILLIR CHEZ SOI L E S A I D E S E T S E R V I C E S À D O M I C I L E MÊME SI VOUS ÊTES ENCORE EN ASSEZ BONNE FORME PHYSIQUE, VOUS POUVEZ BÉNÉFICIER D’UNE OU PLUSIEURS PRESTATIONS À DOMICILE POUR VOUS AIDER DANS LES ACTES ESSENTIELS DE LA VIE QUOTIDIENNE. Entretien de la maison et travaux ménagers Petits travaux de jardinage ou de bricolage Gardiennage et surveillance temporaire de la résidence Livraison de courses à domicile Accompagnement pour les courses Préparation des repas Ramassage, lavage et repassage du linge Portage de repas à domicile Vous devenez moins autonome, vous pouvez bénéficier de services plus spécifiques : téléassistance, aide à la toilette, soins d’esthétique et de coiffure à domicile, garde-malade, aide aux déplacements… pour favoriser le maintien en toute sérénité dans votre cadre de vie habituel. - L’APA : UNE AIDE ESSENTIELLE Lorsque votre autonomie diminue, l’APA versée par le Département vous permet de financer les services et aides à domicile (voir conditions page 7). RENSEIGNEMENTS DRÔME SOLIDARITÉS : 0 810 01 26 26 dromesolidarites@ladrome.fr ou auprès de votre mairie, ou de votre Centre communal d’action sociale (CCAS). - DRÔME TICKET CESU Les services à la personne nécessitent la signature d’un contrat entre la personne aidée (l’employeur) et la personne qui aide (l’employé) ou un organisme d’aide à domicile. L’emploi d’une personne à son domicile ouvre droit à certains avantages fiscaux et sociaux. Afin de faciliter les démarches des personnes âgées béné-ficiaires de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA), le Département a mis en place un système de paiement sécurisé appelé Drôme Ticket CESU. RENSEIGNEMENTS >>>>>>>>
  4. 4. 4 5 - AMÉLIORER LE CONFORT DE SON LOGEMENT ET L’ADAPTER AU VIEILLISSEMENT OU AU HANDICAP Que vous soyez locataire d’un logement privé ou HLM, propriétaire, si l’organisation de votre logement n’est plus adaptée à votre situation (escaliers à monter, baignoire difficile d’accès…) diverses aides sont possibles pour l’aménager. De même, dans le cadre du pro-gramme « Habiter Mieux », le Département intervient dans l’aide à la réalisation de travaux d’économie d’énergie. RENSEIGNEMENTS : CENTRE D’AMÉLIORATION DU LOGEMENT DE LA DRÔME (CALD) 44, rue Faventines - BP 1022 - 26010 Valence Cedex 04 75 79 04 01 - cald@dromenet.fr La plupart des caisses de retraite ou complémentaires et des mutuelles financent également, sur leurs fonds d’action sociale, des aides à l’amélio-ration de l’habitat. VIEILLIR CHEZ SOI (suite) - TRANSPORT À LA DEMANDE Le Département propose un service de transport à la demande aux habitants de certaines zones rurales (Baronnies, Bourdeaux et la Gervanne, le Diois, Dieulefit et le Vercors). CE SERVICE PROPOSE DEUX TYPES DE TRAJETS : du lundi au samedi, des correspondances vers une ligne régulière de car ou de train. une à trois fois par semaine, un acheminement vers le bourg centre le plus proche, avec possibilité pour les plus de 65 ans d’être cherchés et ramenés à leur domicile. Réservation au moins 24 h à l’avance auprès des offices de tourisme de : Nyons : 04 75 26 10 35 Dieulefit : 04 75 46 42 49 Die : 04 75 22 03 03 La Chapelle-en-Vercors : 04 75 48 22 54 Une participation est demandée à l’usager. - DRÔME TÉLÉASSISTANCE 0 811 65 70 00* Quel que soit votre lieu d’habitation dans la Drôme, pour un abonnement mensuel de 9,13 € **, le Département vous propose les services de Drôme Téléassistance : une téléalarme, un boîtier ou un bracelet qui par simple pression, permet de signaler une difficulté (malaise, chute…), voire davantage en fonction du forfait choisi. L’abonnement peut être inclus dans le plan d’aide de l’APA. Frais d’installation gratuits. * Coût d’un appel local depuis un poste fixe. ** Tarif du forfait de base valable jusqu’au 30 avril 2015.
  5. 5. R E N S E I G N E M E N T S D R Ô M E SOLIDARITÉS 0 810 01 26 26 - DES SOLUTIONS INNOVANTES EN MATIÈRE DE LOGEMENT Les « coeurs de village » et « coeurs de quartier » Le Département finance l’adaptation de logements locatifs sociaux neufs au handicap ou au vieillisse-ment. Ces programmes s’inscrivent dans une poli-tique de mixité génération-nelle et comprennent donc aussi des logements à destination de jeunes ou de familles. L’accès à ces logements se fait par une demande de location en parc HLM. Le logement intergénérationnel Le Département soutient les initiatives favorisant le logement intergénération-nel en mettant en relation des personnes (étudiants, travailleurs saisonniers…) à la recherche d’une chambre et des personnes âgées prêtes à les accueillir en échange de menus services et d’une participation aux charges courantes (eau, électricité…). Les résidences services Elles sont destinées à accueillir des personnes âgées valides, autonomes, seules ou en couple, ne désirant ou ne pouvant plus vivre isolées. Les résidents bénéficient d’équipements ou de services collectifs dont l’usage est facultatif et payant (restaurant, ser-vices ménagers, services paramédicaux, animations et activités diverses).
  6. 6. - L’ACCUEIL EN ÉTABLISSEMENT Le Département peut vous accompagner dans le choix d’un établissement corres-pondant à vos besoins. La Drôme compte 5 438 places d’héber-gement complet (dont 731 places en unité protégée Alzheimer) + 126 en hébergement temporaire (dont 56 places Alzheimer) + 134 en accueil de jour Alzheimer. CHAQUE CATÉGORIE D’ÉTABLISSEMENTS RÉPOND À DES BESOINS PARTICULIERS Les accueils de jour et les accueils temporaires permettent de soulager tem-porairement 6 7 les familles qui s’occupent d’un parent dépendant à leur domicile. Les unités de soins de longue durée (longs séjours) accueillent des personnes âgées ayant besoin de soins et d’un suivi médical constant. Ces structures sont le plus souvent rattachées à un hôpital, et disposent d’un encadrement permanent de personnel soignant. Les maisons de retraite médicalisées ou EHPAD (Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) assurent l’hébergement, les soins et offrent un certain nombre de prestations et de services : restauration, aide aux soins médi-caux, services liés à la vie quotidienne… Les « Unités protégées » De 12 à 14 places, elles sont destinées à accueillir les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées. Ces unités sont en général rattachées à des EHPAD. Les maisons de retraite non médica-lisées accueillent des personnes faiblement dépendantes et font appel à du personnel soignant extérieur à l’établissement. Les foyers logements sont destinés en principe aux personnes âgées autonomes. Il s’agit d’un ensemble de logements indi-viduels organisés autour d’un certain nombre de services collectifs : restauration, garde de nuit, sécurité. Les MARPA (Maison d’accueil rural pour personnes âgées), labellisées par la MSA (Mutualité sociale agricole) sont semblables aux foyers logements. Situées dans les secteurs ruraux, elles accueillent des per-sonnes âgées autonomes et leur proposent un certain nombre de services payants. L’accueil familial offre aux personnes âgées un cadre de vie qui maintient les habitudes d’une cellule familiale. Les familles d’accueil sont agréées par le Président du Conseil général et suivies par les services du Département. RENSEIGNEMENTS QUAND LE MAINTIEN À DOMICILE N’EST PLUS POSSIBLE
  7. 7. LES AIDES FINANCIÈRES PERSONNALISÉE D’AUTONOMIE (APA ) L’APA est une aide versée par le Département aux personnes âgées de plus de 60 ans, vivant à domicile ou dans un établissement spécialisé. Elle permet de financer une partie des charges liées à la dépendance. Le contenu et le montant de l’APA sont adaptés à la situation et aux besoins de chaque bénéficiaire. - QUI PEUT BÉNÉFICIER DE L’APA ? L’ALLOCATION Être âgé de 60 ans et plus Résider en France de façon régulière et stable Présenter un degré de perte d’autonomie nécessitant une aide pour accomplir les gestes essentiels de la vie courante. Contrairement à la plupart des prestations sociales, le droit à l’APA n’est pas soumis à condition de ressources, ni récupérable sur succession. Son montant est calculé en fonction du degré de dépendance et tient compte des revenus du bénéficiaire auquel il peut être demandé une participa-tion. Le calcul de l’APA en établissement est très différent de celui de l’APA à domicile. - COMMENT EST ÉVALUÉ LE DEGRÉ DE DÉPENDANCE ? À domicile par un membre de l’équipe médico-sociale du Département. En établissement par le médecin coor-donnateur de l’établissement et validé par un médecin du Département. Le degré d’autonomie des personnes âgées se mesure en GIR (Groupe Iso - Ressour-ces). Il existe 6 degrés (du plus au moins dépendant). Plus la perte d’autonomie est élevée, plus l’aide apportée par l’APA est importante. Seuls les GIR 1 à 4 sont éligibles à cette allocation. Les GIR 5 et 6 (dépendance la plus faible) ne donnent pas droit à l’APA, mais peuvent ouvrir droit à une prestation d’aide ménagère financée par la Caisse de retraite de l’intéressé ou par le Dépar-tement dans le cas de l’aide sociale (sous conditions de ressources et avec récu-pération sur succession). - LES DÉMARCHES À EFFECTUER Vous devez retirer votre dossier de demande d’APA auprès du Centre com-munal (CCAS) ou intercommunal d’action sociale (CIAS) ou à défaut de la mairie de votre domicile. R E N S E I G N E M E N T S D R Ô M E SOLIDARITÉS 0 810 01 26 26 AIDE SOCIALE DÉPARTEMENTALE Vous vivez en établissement : si vos ressources sont insuffisantes, même avec la contribution de vos proches. Dans certaines conditions, l’aide sociale départementale peut prendre en charge les frais d’hébergement. Vous vivez à domicile : en fonction de vos ressources, la prestation de l’aide ménagère peut être prise en charge par le Département au titre de l’aide sociale ou par votre caisse de retraite.
  8. 8. BIEN VIEILLIR EN PRÉSERVANT SA SANTÉ 8 9 B I E N S ’ A L I M E N T E R L’ALIMENTATION EST UN ÉLÉMENT DÉTERMINANT POUR PRÉVENIR L’APPARITION DE CERTAINES MALADIES LIÉES À L’ÂGE. - MANGEZ DE TOUT ET SUFFISAMMENT Contrairement aux idées reçues, les personnes âgées ont des besoins énergétiques importants. Les protéines aident à lutter contre la fonte des muscles et le calcium est un bon palliatif contre l’ostéoporose. Le maintien du poids est un bon moyen de voir si l’équilibre entre apports caloriques et dépenses énergétiques est bien respecté. - PENSEZ À BOIRE, MÊME SANS SOIF Cela peut paraître étonnant, mais il faut penser à boire car avec l’âge la sensation de soif est altérée et les pertes en eau augmentent. - METTEZ DES LÉGUMES ET DES FRUITS DANS VOTRE ASSIETTE Les fruits et légumes sont indispensables pour les vitamines ainsi que pour les fibres nécessaires au transit intestinal. Ils contiennent également divers minéraux : calcium, magnésium, fer… Et surtout conservez le plaisir de manger !
  9. 9. F A I R E T R A V A I L L E R S A M É M O I R E 65 % DES PERSONNES DE PLUS DE 60 ANS SE PLAIGNENT DE TROUS DE MÉMOIRE. DES SOLUTIONS SONT APPORTÉES DANS LE DÉPARTEMENT POUR AIDER LES SENIORS À PRENDRE EN CHARGE CE PROBLÈME. Les CCAS, les maisons de retraite, les associations, les caisses de retraite proposent des ateliers mémoire qui contri-buent également à développer le lien social. Le Centre départemental de prévention pour réussir son vieillissement (CDPRV) propose aux plus de 55 ans : des consultations mémoire de dépistage des ateliers mémoire, animés par un psychologue des consultations gériatriques un atelier cuisine avec une diététicienne. CONTACT : CDPRV 26 « LE CAPITOLE » 44, avenue Victor Hugo - 26000 Valence 04 75 55 55 26 - cdprv@wanadoo.fr La caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (MSA) propose également d’entraîner sa mémoire grâce au programme PAC EUREKA. CONTACT : MSA ARDÈCHE DRÔME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin - 26025 Valence Cedex 9 04 75 75 68 68 PRÉVENIR LES CHUTES Les chutes sont la 1re cause de décès accidentel chez les plus de 65 ans. Des aménagements simples permettent de limiter les risques à domicile. La sécurité de l’habitat repose notamment sur un bon éclairage, un revêtement de sol antidérapant, la suppression des tapis, l’installation de rangements à portée de main, la pose de barres d’appui. PRÉVENIR LES EFFETS DE LA CANICULE Pendant les périodes de fortes chaleurs, pensez à bien vous hydrater, à fermer les volets pendant la journée, à aérer pendant la nuit, et à organiser votre journée en pré-vision des heures les plus chaudes. Pensez à vous inscrire au registre des personnes âgées de votre mairie afin de bénéficier d’une intervention des services sanitaires en cas de déclenchement d’un plan d’alerte. P R É V E N T I O N C A N C E R Le cancer du sein et le cancer colorectal sont les plus fréquents, alors qu’ils peuvent être décelés facilement et gratuitement. Faites un dépistage tous les deux ans. CONTACT : DRÔME ARDÈCHE PRÉVENTION CANCER 9, rue Georges Méliès - 26000 VALENCE 04 75 43 04 61 - contact@dapc.fr prevention-cancer-26-07.fr Et surtout veillez à être bien chaussé !
  10. 10. LOISIRS ET CULTURE 10 11 L’ A C T I V I T É P H Y S I Q U E Quand elle est pratiquée de manière régulière et adaptée, elle permet de renforcer le fonction-nement des systèmes vitaux (coeur, poumons) tout en réduisant certains facteurs de risques (obésité, diabète, chutes, hyper-tension, phlébites…). Elle contribue également au maintien d’un bon niveau de performance (capa-cité intellectuelle, mémoire), permet d’éviter une diminution trop importante de la masse musculaire, stimule l’appétit, favorise les rencontres. IL SUFFIT DE 30 À 60 MINUTES D’ACTIVITÉ MODÉRÉE CHAQUE JOUR POUR AMÉLIORER OU CONSERVER SA FORME ET DONC SA SANTÉ. L E S M É D I AT H È Q U E S E T B I B L I O T H È Q U E S QUATRE MÉDIATHÈQUES DÉPARTEMENTALES VOUS PROPOSENT DES LIVRES AUDIO ET DES LIVRES EN GROS CARACTÈRES. MÉDIATHÈQUE DRÔME DES COLLINES - SAINT-VALLIER 04 75 23 32 02 - mddc-stvallier@ladrome.fr MÉDIATHÈQUE VALLÉE DE LA DRÔME - CREST 04 75 25 60 50 - mdvd-crest@ladrome.fr MÉDIATHÈQUE DIOIS VERCORS - DIE 04 75 22 22 32 - mddv-die@ladrome.fr MÉDIATHÈQUE DRÔME PROVENÇALE - NYONS 04 75 26 48 26 - mddp-nyons@ladrome.fr LES CLUBS DU 3E ÂGE Ils existent dans pratiquement toutes les communes et proposent des animations collectives permettant de rencontrer des personnes afin d’éviter l’isolement. LA SEMAINE BLEUE Chaque année, le Département et ses partenaires à travers toute la Drôme, vous donnent rendez-vous la 3e semaine d’octo-bre autour d’un riche programme d’anima-tions. RENSEIGNEZ-VOUS AUPRÈS DE VOTRE MAIRIE.
  11. 11. L A R E P R É S E N T A T I O N D É P A R T E M E N TA L E DES PERSONNES ÂGÉES TOUS SOLIDAIRES Partenaire du Département sur la politique seniors, Le Comité départe-mental des retraités et personnes âgées (CODERPA) est constitué de représentants des associations et organisations de retraités, de professionnels de l’action sanitaire et sociale, de représentants des collectivités et principaux organismes intervenant auprès des personnes âgées. CONTACT : UDAF 04 75 78 20 00 L’ A I D E A U X A I D A N T S S’occuper d’un proche en perte d’auto-nomie peut angoisser, épuiser, et amener à s’interroger sur les bonnes conduites à tenir : il est nécessaire d’en parler à son médecin traitant. les Centres locaux d’information et de coordination (CLIC) organisent des sessions régulières d’aide aux aidants. Pour y participer, CONTACTEZ DRÔME SOLIDARITÉS qui vous renseignera sur les sessions proches de chez vous. France Alzheimer Drôme peut apporter une aide. 4, avenue Victor Hugo à Valence 04 75 79 17 08 des maisons de retraite ou des orga-nismes spécifiques proposent des places d’accueil de jour ou d’hébergement temporaire pour les proches, afin de permettre aux aidants de se reposer et de se libérer du temps. L E S S I T U AT I O N S D E M A LT R A I TANCE La maltraitance des adultes vulnérables peut être volontaire ou involontaire (par négligence ou omission). Elle prend diffé-rentes formes. LA LOI PUNIT PAR DES PEINES D’EMPRISONNEMENT ET DES AMENDES : les actes de maltraitance (article 222-14 du Code pénal), la non-information aux autorités judiciaires et administratives d’actes de maltraitance (article 434-3 du Code pénal). - POUR EN PARLER, VOUS POUVEZ VOUS ADRESSER : DIRECTION DES SOLIDARITÉS CENTRE D’APPEL DRÔME SOLIDARITÉS : 0 810 01 26 26 du lundi au vendredi de 9 h à 17 h 30 sans interruption. AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ, DÉLÉGATION TERRITORIALE DE LA DRÔME : 04 75 79 71 52 ALMA 26 (Allô maltraitance des personnes âgées et / ou des personnes handicapées) : 04 75 86 10 10 NUMÉRO D’APPEL NATIONAL : 39 77
  12. 12. - LE DÉPARTEMENT SIMPLIFIE VOTRE QUOTIDIEN se renseigner sur les aides à domicile s’informer sur une demande d’allocation adapter son logement s’équiper d’une téléassistance trouver un établissement d’accueil adapté… Un interlocuteur unique est à votre écoute pour répondre à vos questions et suivre votre dossier. dromesolidarites@ladrome.fr LADROME.FR HANDICAP SENIORS D R Ô M E SOLIDARITÉS DU LUNDI AU VENDREDI DE 9 H À 1 7 H 30

×