Rapport d'activites 2014

2 677 vues

Publié le

Rapport d'activités 2014 du Département de la Drôme
Chaque année, le rapport d’activité permet de disposer d’un compte rendu des politiques décidées par les élus départementaux et mises en oeuvre par les services. Au-delà de l’exercice réglementaire, il confirme toute l’importance de l’action du Département auprès de chaque habitant, de chaque territoire de la Drôme. Ce document permet de prendre la mesure du travail accompli quotidiennement par le personnel départemental au cours d’une année écoulée, et de découvrir l’ampleur de l’action de notre collectivité, ainsi que la variété de ses champs d’intervention.

Publié dans : Alimentation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 677
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 540
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport d'activites 2014

  1. 1. 1 RAPPORT D’ACTIVITÉ 2014 UNE ANNÉE DE SERVICE PUBLIC DÉPARTEMENTAL RAPPORT D’ACTIVITÉ 2014 UNE ANNÉE DE SERVICE PUBLIC DÉPARTEMENTAL
  2. 2. 3 - SOMMAIRE DIRECTION GÉNÉRALE 7 PÔLE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL 8 OBSERVATOIRE DES POLITIQUES DÉPARTEMENTALES 9 DIRECTION DE LA COMMUNICATION 10 MISSION COMMUNICATION INTERNE 12 CAP 26 13 SCHÉMAS DÉPARTEMENTAUX 70 DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE DÉVELOPPEMENT 15 DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE 16 Service développement rural 16 Service développement innovation 17 Service tourisme et économie montagnarde 18 DIRECTION CULTURE SPORT JEUNESSE 19 Archives départementales 19 Châteaux de la Drôme 20 Conservation départementale du patrimoine 21 Service du développement culturel 21 Médiathèques départementales 22 Service sport jeunesse 22 DIRECTION ENSEIGNEMENT 23 Éducation et vie des collégiens 23 Enseignement supérieur 26 MISSION BIO 27 MISSION FILIÈRE BOIS 28 MISSION DÉVELOPPEMENT NUMÉRIQUE 29 DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE AMÉNAGEMENT 31 DIRECTION DES BÂTIMENTS 32 Services Drôme sud, centre et nord 32 Service gestion technique durable 32 Pôle administratif et financier 33 Pôle atelier 33 Pôle gestion immobilière 33 Pôle marché public 33 DIRECTION DES DÉPLACEMENTS 34 Mission urbanisme et développement durable (MUDD) 34 Service études et travaux 34 Service administratif et financier 34 Zones, CTD et CED 35 Secteur transports mobilité 35 Secteur entretien, exploitation, sécurité routière et matériel 37 DIRECTION DES POLITIQUES TERRITORIALES 38 Service relations avec les collectivités 38 Service habitat et urbanisme 39 Europe - Coopération décentralisée 39 DIRECTION DE L’ENVIRONNEMENT 40 Service espaces naturels sensibles 40 Service environnement 41 Service gestion de l’eau 41 LA DRÔME LABORATOIRE 42 Secteur de la biologie 42 Secteur de la chimie 42 Services transversaux ou supports 42 MISSION DÉVELOPPEMENT DURABLE 43 MISSION COMMISSION LOCALE D’INFORMATION (CLI)44 MISSION AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE45 DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE SOLIDARITÉS47 DIRECTION DES TERRITOIRES D’ACTION SOCIALE48 Territoire Drôme des Collines Royans Vercors 48 Territoire du Grand Valentinois 48 Territoire Vallée de la Drôme 49 Territoire Drôme provençale 49 DIRECTION ENFANCE FAMILLE SANTÉ50 Service prévention santé 50 Service ressources et offre d’accompagnement (ROA)50 Service enfance famille 50 Pôles enfance famille 51 Maison des enfants (MDE) 51 DIRECTION INSERTION LOGEMENT52 Service insertion 52 Service logement 52 Service allocation 52 DIRECTION PERSONNES AGÉES PERSONNES HANDICAPÉES53 Service gestion administrative et financière PA/PH 53 Service coordination médico-sociale PA/PH 53 Service de tarification 54 MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES 55 Service administratif et financier et service accueil 55 Service évaluation 55 PÔLE ASSISTANCE MÉTIERS DU SOCIAL56 SERVICE DRÔME SOLIDARITÉS56 DRÔME-ARDÈCHE PRÉVENTION CANCER57 DIRECTION GÉNÉRALE AJOINTE RESSOURCES59 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES60 Service carrière et politique salariale 60 Service emploi et compétences 60 Pôle accueil / Hôtel du Département (HDD) 61 Pôle prestations sociales 61 Pôle prospective et système d’information de ressources humaines (SIRH) 61 Pôle dialogue social 61 DIRECTION DES SYSTÈMES D’INFORMATION62 Service études et développement 62 Service infrastructures 62 Service support exploitation 63 Pôle reprographie 63 DIRECTION DES FINANCES64 Service budget et prospective 64 Service exécution financière 65 Service conseil et expertise 65 DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES66 Service juridique 66 Service courrier Assemblée 67 SERVICE DOCUMENTATION68 MISSION QUALITÉ69
  3. 3. 4
  4. 4. 5 En 2014, 2 800 agents départementaux ont travaillé pour la Drôme et les Drômois. Leur feuille de route : agir au quotidien pour accompagner tous les habitants, répondre à leurs besoins en matière de solidarités, d’aménagement du territoire, de logement, d’éducation. Une des forces de notre service public départemental est la réalisation d’équipements utiles, pérennes et porteurs d’avenir. Cette année a vu la livraison de plusieurs bâtiments neufs, dont la mise en service a mobilisé les services du Département de manière transversale : le collège Marguerite Duras à Montélimar, le pôle social de Nyons, la médiathèque de Saint-Vallier. Autant de projets aboutis qui contribuent à un développement juste et équilibré de tous les bassins de vie. Le Département a également financé d’importants travaux sur le réseau routier départemental : l’ouverture de déviations à Châteauneuf-sur-Isère, Saoû, Sahune, ont permis de fluidifier le trafic et d’améliorer la sécurité de tous les usagers. Avec l’adoption du plan logement 2014-2020 et du plan départemental d’insertion 2014- 2017, le Département a continué à concrétiser ses priorités en matière de solidarités humaines. Ainsi, doté d’un budget de 30 M2, le nouveau plan logement sera en mesure de démultiplier la capacité de la Drôme à répondre à un besoin élémentaire, indispensable à l’insertion dans la société. Il permettra notamment la production de 4 200 logements neufs et la réhabilitation de 1 500 logements existants. Plus de 52 000 personnes ont été accueillies en 2014 dans les 30 centres médico- sociaux du Département. Problèmes touchant à l’enfance et la parentalité, au logement, à l’insertion professionnelle et sociale, au handicap ou à la perte d’autonomie, difficultés financières : quelques 1 100 agents ont été présents, sur tous les territoires, pour y répondre et accompagner les Drômois les plus fragiles. Le travail de la direction des solidarités est reconnu au delà de la Drôme. La coordination locale d’actions sociale (CLAS) du territoire Drôme des collines Royans Vercors participe à l’expérimentation nationale AGILLE (Améliorer la gouvernance et développer l’initiative locale pour mieux lutter contre l’exclusion). Le Département est également pilote pour la mise en place du dossier unique dématérialisé Viatrajectoire, qui facilite l’entrée en maison de retraite. Il a été le premier en Rhône-Alpes à signer avec Pôle emploi la convention Accompagnement global, pour que les demandeurs d’emploi en difficultés sociales bénéficient d’un accompagnement plus cohérent. Le Prix de l’innovation de l’Association des Départements de France a quant lui récompensé la poursuite du déploiement d’Agrilocal.fr, plateforme Internet de mise en relation des producteurs locaux avec les acheteurs publics désormais adoptée par une trentaine d’autres départements. Cette initiative se conjugue avec la démarche de certification qualité Ecocert en cours dans les collèges. En attribuant au projet FFTH (fiber to the home) une subvention de 92 M2, l’Etat a consacré l’importance d’un projet essentiel porté conjointement par la Drôme et l’Ardèche : la fibre optique à domicile dans tous les foyers d’ici 10 ans, une action indispensable au développement de nos territoires. Notre administration poursuit elle aussi son adaptation aux usages numériques et à de nouvelles formes d’organisation du travail. 110 agents travaillant chez eux 1 à 2 jours par semaine, font de la Drôme l’une des collectivités comptant le plus de télétravailleurs. Conseil général aujourd’hui, Conseil départemental demain, notre collectivité est porteuse de sens. Ce sera toujours un lieu de proximité, d’innovation, de solidarité, d’efficacité, d’aménagement du territoire. Pour seul moteur, elle a le service public chevillé au corps, un service public compréhensible, respectueux et efficace. Didier GUILLAUME Président du Conseil général Sénateur de la Drôme - ÉDITORIAL
  5. 5. DIRECTION GÉNÉRALE6
  6. 6. 7 - DIRECTION GÉNÉRALE La direction générale est l’interface entre l’administration et les élus, s’assurant de la mise en œuvre des décisions de l’Assemblée. Elle planifie, coordonne et contrôle l’ensemble des actions menées par les services dépar­tementaux, en fonction des orientations politiques. Joël Crémillieux, directeur général des services, travaille en collaboration avec le cabinet du président du Département et s’appuie sur 4 directeurs généraux adjoints. Au-delà du pilotage transversal de l’administration, la direction générale suit particulièrement certains projets stratégiques tels que le développement numérique, le projet d’administration CAP 26, le Pôle Tox-Écotox, etc. La direction générale impulse de nouvelles formes d’organisation, telle que le télétravail. 110 agents travaillent à domicile 1 à 2 jours par semaine, faisant de la Drôme l’une des collectivités comptant le plus de télétravailleurs. Encourageant la mutualisation, l’expérimentation, la recherche d’innovations dans tous les domaines, la direction générale poursuit la modernisation de l’administration. Des services et missions spécifiques sont par ailleurs directement rattachés à la direction générale : – le pôle santé et sécu­rité au travail, pour qui 2014 fut une année de maturité, avec notamment la mise en place de procédures claires et opérationnelles pour le personnel en cas d’accident de service ou dans les situations d’agression sur le lieu de travail, – l’observatoire des politiques départementales, qui a poursuivi l’accompagnement des services pour développer l’évaluation des politiques publiques et qui continue sa mission de conseil dans de nombreux domaines, – la mission communication interne, qui a proposé aux 2 800 agents départementaux un nouveau portail d’information et de travail : ic@rré. Valence.
  7. 7. DIRECTION GÉNÉRALE8 - ACTIONS 2014 AMÉNAGEMENTS DANS LES COLLÈGES En appui de la direction des bâtiments et de l’en- seignement qui ont fait réaliser des aménagements dans 5 laveries. RISQUE BRUIT A partir de l’étude du risque bruit dans les laveries et les cuisines de collèges, des aménagements ont été faits et des protections individuelles moulées ont été fournies à 130 agents. RISQUE AGRESSION Élaboration d’un guide pour mieux faire face aux situations d’agression et d’incivilité de la part d’usagers, notamment pour les secteurs de l’aide à la personne, plus exposés (centres médico- sociaux ou aide sociale à l’enfance). Cet outil concret et utile pour tous les personnels accueil- lant du public, propose des mesures de prévention, permet de simplifier les démarches à entreprendre et les réponses de l’administration en clarifiant le « qui fait quoi » pour les prises en charge. 8 DIRECTION GÉNÉRALE PÔLE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL Evaluation du risque bruit dans les collèges et équipement des agents en protections. Refonte de la gestion des accidents de service. Elaboration d’un guide de prévention et de conduite à tenir dans les situations d’agression. ACCIDENTS DE SERVICE Amélioration des procédures de déclaration, de traitement et d’analyse des accidents de service pour une meilleure prise en compte et une meil- leure prévention. RISQUE CHIMIQUE Accompagnement des services dans la gestion et l’évacuation des produits chimiques usagés ou inutiles. PÉRENNISATION DES FORMATIONS HYGIÈNE ET SÉCURITÉ En lien avec le pôle formation de la DRH, près d’une centaine d’actions de formation ont été mises en place dans près de 10 domaines : • manipulation d’extincteurs • exercices d’évacuation • conduite d’engins (CACES) • sécurité routière VL • sécurité routière PL • signalisation temporaire de chantiers • travail en hauteur • secourisme. 15 0004investis en équi- pements de protection individuelle contre le bruit pour les agents des laveries de collège exposés au bruit Près de 50 0004investis en aménagement de poste pour 45 personnes, dont 11 0001 d’études ergonomiques pour le maintien dans l’emploi des personnes handicapées 1,92 M4d’aménage- ments ergonomiques dans 5 laveries de collèges et près de 2 M1 pour l’amélioration des conditions de travail des agents Près de 160 0004de formations hygiène et sécurité pour plus de 500 agents Le pôle santé et sécurité propose, met en place et suit une politique de santé au travail et d’amélioration des conditions de travail. Il assure la surveillance médicale professionnelle et l’accompagnement psychologique et social des agents départementaux. Il contribue à la prévention des accidents du travail et à la formation à l’hygiène et à la sécurité du personnel. Les agents des laveries sont équipés en protections contre le bruit.
  8. 8. 9 - ACTIONS 2014 PRODUCTION DE DONNÉES RELATIVES À LA RÉORGANISATION TERRITORIALE L’observatoire a pris en compte les nouveaux périmètres des intercommunalités et des cantons induits par la réorganisation territoriale. La composition des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) ayant changé, l’observatoire a intégré ces modifications afin de pouvoir calculer des indicateurs pour chacun d’eux. En mars 2015, la mise en place des nouveaux cantons sera effective. L’observatoire a débuté les calculs pour la distribution des données relatives à ces nouveaux cantons : population, chômage, etc. DÉVELOPPEMENT DE L’ÉVALUATION  L’observatoire a contribué à la structuration et à l’écriture du plan d’action développement durable (PADD) 2014-2017 pour la mission développement durable. Il a également réalisé un bilan évaluatif de la coordination locale de l’action sociale (CLAS). Une enquête a été effectuée auprès de l’ensemble des élus, associations, professionnels du Département impliqués dans cette action sur le territoire Drôme des Collines Royans Vercors, pour déterminer s’il fallait ou non poursuivre l’expérimentation. FIABILISATION DES DONNÉES SOCIALES L’observatoire, la direction des systèmes d’in- formation (DSI), la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) et GFI (déve- loppeur de IODAS, progiciel du social) sont enga- gées dans une collaboration particulière pour le sipaPH (système d’information partagé pour l’auto- nomie des personnes handicapées), dont la Drôme est département pilote. BSERVATOIRE DES POLITIQUES DÉPARTEMENTALESO Le sipaPH contribuera à orienter les poli- tiques publiques en matière de handicap dans le respect de l’équité de traitement sur tout le territoire. Il est mis en place par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), avec des démarches permettant de fiabiliser les données transmises. Accompagnement du comité de direction dans la démarche prospective Se préparer aux évolutions de demain. Animation d’ateliers sur la mise en place d’indicateurs, dans le cadre du plan d’action développement durable, et réalisation d’un guide dédié. Elaboration de documents d’aide à la décision pour la MDPH : critères pour l’accès prioritaire d’enfants en établissement adapté à leur handicap. Contribution au dossier bi-annuel de la Mission régionale d’information sur l’exclusion (MRIE), dans la rubrique Travailler ensemble à l’emploi pour tous. Article en lien avec l’évaluation 2013 du plan départemental d’insertion (PDI). 3 934fichiers Iodas / BO, mis à disposition de façon automatique à la DGA solidarités, soit 328 fichiers mensuels 342fichiers de données du social adressés aux services après extractions et traitements 95traitements de données, du simple chiffre à une note comparative ou une étude approfondie 511articles issus des maga- zines des Départements, sélec- tionnés et joints à la revue de presse quotidienne 5 000saisies d’orientations de la MDPH vers un Etablissement social ou médico-social, pour réaliser les rapports d’enquêtes d’effectivité des décisions adultes et enfants L’observatoire est un service ressource du Département. Il assure une veille et collecte les informations et les données pertinentes et utiles. Il produit et diffuse de l’information et des données. Il réalise des notes, des études et des documents de synthèse : tableau de bord de la direction générale, portraits territoriaux, études thématiques. Il accompagne les directions et les services dans leurs projets en s’appuyant sur divers outils et méthodologies : statistiques, requêtes, enquêtes, bilans, démarche d’évaluation de politiques publiques, d’observation.
  9. 9. DIRECTION GÉNÉRALE1010 DIRECTION GÉNÉRALE IRECTION DE LA COMMUNICATION – Sports / jeunesse : poursuite du travail sur les éditions et la signalétique, accompagnement pour la communication de Top Dép’Art. Mise en valeur des sports nature, diffusion des Bons plans. Gestion des sites internet du Trail Drôme et du Raid VTT. Inauguration du complexe sportif Vercors à Bourg de Péage. – Education : organisation des inaugurations des travaux des collèges de Buis-les-Baronnies et St-Rambert-d’Albon, du nouveau collège de Montélimar. Communication pour le chéquier Top Dép’Art, campagne de rentrée (dépliants, rela- tions presse). – Culture et patrimoine : plan de communica- tion pour le centenaire de la Première Guerre 2014 : année de commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale Salon international de l’agriculture Inauguration du nouveau collège Marguerite Duras à Montélimar Lancement de la page Facebook du Département Garante de la cohérence de la communication institutionnelle, la direction de la communication accompagne les services pour l’élaboration de leur plan de communication. Elle supervise l’ensemble des publications : réalisation de projet d’édition ou mise à jour de document existant. Mission transversale par excellence, elle assure tout ou partie de la logistique des événements départementaux en portage direct ou en accompagnement des services. ACCOMPAGNEMENT DES DIRECTIONS, SERVICES ET PROJETS TRANSVERSAUX (ÉVÉNEMENTS ET ÉDITIONS) – Développement économique : soutien tech- nique à la participation au salon Made In France (conception du stand). – Stations : refonte du guide hiver, conception et réalisation de l’ensemble des supports de communication. Réalisation du plan média pour l’hiver et l’été. Inauguration des travaux au Col de Rousset. – Tourisme : campagne de communication estivale sur les sites départementaux (flyers, affichage, sets de table), supervision du dépliant Véloroute et Voie Verte Vallée de l’Isère. Une exposition sur les grilles de l’Hôtel du Département a commémoré le centenaire de la Première Guerre mondiale et le 70e anniversaire de la Libération. mondiale. Création des visuels et déclinaisons pour Jazz en Drôme, Chœurs en scène, Cara- vane, Journées du patrimoine, médiathèques, brochure Formation des acteurs culturels. Inau- guration de la médiathèque de St-Vallier. – Bâtiments : journées portes ouvertes à la médiathèque de St-Vallier, au collège de Dieulefit. Diffusion des annonces immobilières sur ladrome.fr – Routes : relations presse, création de docu- ments, présence sur place pour les inaugura- tions (déviation de Saoû, aires de covoiturage), le lancement de travaux, les visites des chan- tiers des RD 99-518-172-135-173-538-125- 183-173. Participation à la cellule de veille et à l’astreinte liée aux conditions météorologiques. Suivi des dossiers co-voiturage, Viarhôna, Vélo- routes et Voies Vertes (VVV). Communication sur les événements ponctuels liés à la circulation : fermeture de route, déviation temporaire. Signa- létique chantier.
  10. 10. 11 46 000connexions par mois au site ladrome.fr 100communiqués de presse 5soirées de vœux décentralisés La direction a organisé la présence de la Drôme au SIA, salon international de l’agriculture. – Environnement : suivi des opérations Familles à énergie positive et Familles à alimentation posi- tive. – Espaces naturels sensibles : édition des supports de la 6e Fête de la Nature et programme inte- ractif sur ladrome.fr. Signalétique intérieure des refuges d’Ambel. Réalisation d’un site mobile pour l’ENS du Serre de l’Ane. – Agriculture : organisation de la présence du Département au SIA, salon international de l’agri- culture ; création d’un document consacré aux produits emblématiques de la Drôme. – Politiques territoriales : conception du guide de l’ingéniérie publique ; conception du stand du Département au congrès des maires de la Drôme. – Laboratoire : mise à jour des éditions. – Solidarités : appui technique au projet d’extranet MDPH. Organisation de l’inauguration des pôles sociaux de Montélimar et Nyons. En lien avec la direction de la communication, la mission communication interne prend en charge la réalisation de supports pour les secteurs sociaux et médico-sociaux : affiches et flyers pour les actions des centres médico-sociaux (CMS) et des centres locaux d’information et de coordina- tion pour les personnes âgées (CLIC), affiche et programmes Semaine bleue, plaquette Devenir parent, documents du plan départemental d’in- sertion (PDI) et du plan départemental d’action pour le logement des personnes défavorisées (PDALPD). RELATIONS PRESSE Gestion des relations presse pour l’ensemble de la collectivité : rédaction de communiqués, de dossiers de presse, invitations, relances, présence sur la plupart des manifestations organisées par le Département, press books thématiques. MAGAZINE LA DRÔME 4 parutions/an. Edition d’un supplément Seniors. WEB – Pilotage de la stratégie numérique du Départe- ment. Accompagnement des sites associés à la drome.fr : chateaux.ladrome.fr, mediatheque. ladrome.fr (appui à la refonte), ladromemon- tagne.fr. – Animation et mise à jour quotidiennes du site internet et de la page Facebook, réalisation de la newsletter mensuelle du Département. – Création de signatures mails. PHOTOGRAPHIES – Suivi par les photographes de l’actualité dépar- tementale, iconographie des éditions print/web, reportages à la demande pour le magazine La Drôme, pour les besoins de la communication interne et d’autres services (ENS, sports, éduca- tion, etc.). – Lancement du projet d’une nouvelle photothèque, avec la direction des systèmes d’information. DIVERS – 3 expositions sur les grilles de l’Hôtel du Dépar- tement (avec leur livret), sur les thématiques bois, commémorations centenaire Première Guerre mondiale et 70e anniversaire de la Libération, vues aériennes de la Drôme. 11 – Rédaction d’une soixantaine d’éditoriaux et de préfaces de livres. – Proposition de nouveautés, gestion des stocks, distribution des objets promotionnels du Dépar- tement. – Organisation des vœux au personnel et de 5 manifestations de vœux décentralisés (événe- ments, éditions, achats d’espaces). – Accompagnement de l’exposition et réalisation du livret Drôme de dames.
  11. 11. DIRECTION GÉNÉRALE12 ISSION COMMUNICATION INTERNEM - ACTIONS 2014 EVÈNEMENTS D’ACCUEIL ET D’INFORMATION Organisation et animation des boîtes à outils mensuelles (demi-journées d’accueil des nouveaux agents) et de la journée annuelle d’intégration (présentation des projets stratégiques de la collec- tivité et visite de sites départementaux). PUBLICATIONS IMPRIMÉES – Magazine interne Carré bleu. – Rapport d’activités des services. – Rapport annuel sur la situation en matière de déve- loppement durable. – Objectifs 2015 : livret présentant les orientations politiques, stratégiques et les objectifs opération- nels qui en découlent, pour chacune des directions pour l’année N+1. – Lettres internes à destination des agents de la direction des déplacements et de la direction enfance famille santé. 5numéros du magazine interne Carré bleu 9lettres de l’Assemblée présentant au personnel les principales délibérations 8boîtes à outils, demi-journée d’accueil des nouveaux agents Mise en ligne du nouveau portail intranet ic@rré. Accompagnement de la DRH et du pôle santé et sécurité pour les nouvelles procédures mises en place pour la gestion des agressions et des accidents de service. Accompagnement de la cellule dialogue social pour l’information et la communication autour des élections professionnelles. Mise en place des équipes sportives La Drôme avec le service sport jeunesse. Les objectifs de la communication interne : informer les 2 800 agents du Département, mettre à leur disposition des moyens pour qu’ils puissent s’exprimer, développer le sentiment d’appartenance à la collectivité, faciliter le partage d’information autour des projets transversaux. 12 DIRECTION GÉNÉRALE NEWSLETTERS – Lettre de l’Assemblée, réalisée à l’issue de chaque séance et présentant les principales décisions prises par les élus (un document élaboré spécifi- quement pour le personnel). – Lettres internes numériques pour les agents de La Drôme Laboratoire (Info labo) et pour ceux de la direction culture sport jeunesse et de la direction de l’enseignement. – Information du personnel par mails : Infos DRH, infos pratiques, places offertes pour les rencontres sportives et les spectacles. MISE EN PLACE DU NOUVEAU PORTAIL INTRANET IC@RRÉ – Arborescence, conception graphique. – Rédaction et mise en ligne de l’ensemble des pages (sauf pour les systèmes d’information, les bâtiments, les organisations syndicales et l’Amicale). – Formation des contributeurs, assistance technique et éditoriale. – Gestion quotidienne : rédaction des actualités, veille des publications des contributeurs, mises à jour, alimentation en nouvelles pages. MISE EN PLACE DU SITE INTRANET/ EXTRANET PASS’COLLÈGES Suivi du projet en lien avec la direction enseigne- ment : arborescence, conception graphique, accom- pagnement à la mise en ligne, modalités d’accès. ACCOMPAGNEMENT DES SERVICES – DRH et pôle santé et sécurité : mise en place de nouvelles procédures pour la gestion des agressions et des accidents de service (conseil, rédaction, éditons imprimées et numériques). – Cellule dialogue social : préparation des élec- tions professionnelles (conseil, rédaction courrier, articles, notices explicatives). – CAP 26 :mise en page des documents de suivi des actions, conseil, rédaction du bilan à mi-parcours. AUTRES PROJETS – Carte de voeux numérique proposée à tous les agents. – Mise en place des équipes sportives La Drôme, en lien avec le service sport jeunesse. – Une seconde vie pour les livres, opération en lien avec la médiathèque départementale. En lien avec la direction de la communication, la mission a pris en charge la communication de la DGA solidarités (cf p.11).
  12. 12. 13 CAP 26 - ACTIONS 2014 La réalisation de plusieurs actions s’est pour- suivie : la refonte d’intranet (ic@rré), le guide des conduites à tenir en cas d’agression, la charte du management, la charte accueil, la mise en commun de moyens entre services, la réalisation des cartes professionnelles, le développement de la négocia- tion dans les marchés publics, etc. – Suivi et cohérence dans la mise en œuvre des 44 actions. – Mise à jour régulière du portefeuille des 44 actions : 3 revues de projets diffusées et disponibles. Dernière année de mise en œuvre du projet d’administration. Séminaire dédié : participation de l’encadrement à des ateliers pour échanger, enrichir et partager l’avancée de 5 actions (10 juin). Animation de CAP 26 par les encadrants : présentation aux agents du point d’étape CAP 26 après deux années de mise en œuvre (1er semestre). 33actions sont clôturées ou sur le point de l’être (+80%) 1 084agents mobilisés, 106 réunions, 88 heures d’échanges lors des réunions de service dédiées au point d’étape – Publication dans Carré bleu de deux pages dédiées aux résultats concrets des équipes projet. – Présentation systématique de CAP 26 aux nouveaux arrivants pendant les boîtes à outils. – Amorce du bilan et de l’évaluation de CAP 26 : participation des chefs de projet pour donner leur avis et faire le point sur les difficultés rencon- trées ; préparation d’un questionnaire à tous les agents ; réflexion du comité de direction sur le développement d’un nouveau projet d’adminis- tration pour faire face aux nouveaux enjeux. Mis en œuvre depuis 2012, le projet d’administration du Département a pour ambition de : – donner du sens, de la cohérence, de la lisibilité à l’action quotidienne des services, en faisant connaître précisément à chaque agent le cap à tenir jusqu’en avril 2015 – renforcer le sentiment d’appartenance collective à l’institution départementale – développer la performance collective de l’administration départementale. Les chefs de projet présentent régulièrement l’avancée des actions.
  13. 13. DIRECTION GÉNÉRALE1414
  14. 14. 1515 - DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE DÉVELOPPEMENT L’action des 720 agents de la DGA développement s’est structurée en 2014 autour de 4 axes de travail. – La formalisation de nouvelles orientations stratégiques pour 2 champs de politique publique : la filière bois et le patrimoine. La réflexion aboutira en 2015 pour 3 autres champs : circuits courts, jeunesse et châteaux. Ces nouveaux cadres, élaborés de manière concertée, serviront de support à l’action départementale pour les années à venir. – Des investissements stratégiques dans des équipements au service des citoyens : aménagement de la place de la station du Col de Rousset, reconstruction de la médiathèque Drôme des Collines à Saint-Vallier, construction du collège Marguerite Duras à Montélimar, restructuration des collèges de Buis-les-Baronnies et Saint-Rambert d’Albon, construction d’une Maison de l’étudiant sur le pôle Latour Maubourg à Valence, aménagement de foncier économique à l’aéroport Valence-Chabeuil. – Des projets innovants : expérimentation d’un espace numérique de travail (ENT) et d’une classe culturelle numérique dans les collèges, démarche de certification qualité de la restauration collective dans les collèges (ECOCERT), prix ADF de l’innovation reçu par le Département pour Agrilocal, vente en ligne des forfaits de ski, élaboration d’un projet de territoire intégré « Territoire créatif et innovant », lancement d’un projet d’économie circulaire dans le Nord Drôme pour la sécurisation des coûts énergétiques des entreprises, lancement d’un projet territorial intégré autour de la filière des plantes à parfum aromatiques et médicinales (PPAM) et de la technologie de l’éco- extraction en Drôme Provençale, confection d’une baguette bio et locale « La Drômoise ». – Des événements phare : Lucrèce Borgia joué 44 fois au château de Grignan, début des manifestations pour la célébration du centenaire de la Grande Guerre, présence du Département sur différents salons : SIA, MIF, SIAL. Enfin, de manière transversale, les services se sont fortement impliqués dans la recherche de financements externes pour les projets départementaux : négociations du CPER et des fonds européens, obtention de fonds Etat et Région pour le plan FTTH (fiber to the home) Drôme-Ardèche. Château de Suze-la-Rousse.
  15. 15. DIRECTION GÉNÉRALE1616 DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE DÉVELOPPEMENT IRECTION DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE L’innovation est au cœur des actions de la direction. En 2014, plusieurs événements ont souligné cette orientation : le prix national de l’ADF décerné à Agrilocal, la vente dématérialisée de forfaits de ski sur internet, la croissance des prêts participatifs sur le développement de l’innovation (PPDI), le lancement du plan 100 chances, 100 emplois. Cette démarche d’innovation répond au souci du Département de privilégier les équilibres économiques du territoire. Ainsi, grâce à une technologie innovante du CEA, un ambitieux plan pluri-territorial de développement vient d’être engagé au profit des communes rurales du sud drômois. Il s’agit de construire un projet industriel, voire touristique, autour de l’éco-extraction des plantes aromatiques (PPAM) à partir du procédé des fluides supercritiques. La force principale d’un tel projet, porté par le Département, est de s’appuyer d’abord sur un déterminisme local, connu et reconnu par les acteurs de la filière, socle indispensable au développement endogène des com- munes rurales éloignées de la dynamique économique des vallées du Rhône et de l’Isère. - SERVICE DÉVELOPPEMENT RURAL Le service élabore et met en œuvre les orien- tations des élus en matière d’agriculture et de développement rural. En 2014, il s’est investi tout particulièrement sur la mise en œuvre du FEADER 2014-2020 et sur l’eurocompatibilité de ses aides. - ACTIONS 2014 MAINTIEN ET DÉVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE L’AGRICULTURE – Aménagement foncier lié à la déviation d’An- neyron. Procédure d’échanges et cessions d’immeubles ruraux à St-Sauveur-Gouvernet, Bésignan et Bellecombe-Tarendol et clôture de la procédure de Lesches-en-Diois. Réalisation des études préalables d’aménagement foncier à Aulan et engagement des études à St-Dizier-en- Diois. – Mise en œuvre de la politique d’irrigation : aide au Syndicat d’irrigation drômois (SID) pour le maillage des réseaux d’irrigation d’Etoile-Livron et d’Allex-Montoison.Aide au Syndicat de gestion de la ressource en eau de la Drôme (SYGRED) pour une mission prospective sur le fonction- nement des associations syndicales autorisées (ASA). Une attention particulière a été portée aux bassins versants de l’Eygue, de l’Ouvèze et du Lez concentrant les plus grands enjeux. AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ ET RENFORCEMENT DE LA VIABILITÉ DES EXPLOITATIONS AGRICOLES – Aides à la modernisation des bâtiments agricoles,toutesfilières,pour49exploitationsdont 15 installations, pour 2,28 M2 d’investissement et 356 0002 d’aides. – Aides à l’achat de matériel spécifique à l’agri- culture biologique pour 88 exploitations, dont 11 conversions et 14 jeunes agriculteurs, pour 143 0002 d’aides. – Aides aux investissements pastoraux. – Aides à la plantation de plants de lavande sains et aux semis (57 ha supplémentaires). – Financement du réseau de 36 stations du comité météorologique Drôme-Ardèche et financement d’une nouvelle station « feux de forêt » sur le plateau du Vercors. – Aides à la prophylaxie animale et à la protection des ruchers contre la varroase. Déploiement d’un plan de surveillance du frelon asiatique. – Lancement d’une étude de développement de la filière plantes à parfum aromatiques et médici- nales (PPAM) et de l’éco-extraction. SOUTIEN AUX PRODUCTIONS D’EXCELLENCE, DÉVELOPPEMENT DES CIRCUITS COURTS – Développement d’Agrilocal : 260 0002 d’achats ont été générés, 40 acheteurs formés, 317 fournisseurs qualifiés, dont 58% en bio. En 2014, 90 fournisseurs étaient actifs. Les princi- paux acheteurs sont les 29 collèges (53% des commandes en bio). Convention avec la Région Rhône-Alpes pour une extension du dispositif aux lycées drômois. Les hôpitaux de Valence et Romans ont intégré le dispositif. – 8 collèges drômois et 14 classes ont bénéficié de l’action éducative « Du territoire à l’assiette, de l’assiette au paysage ». – Le plan d’orientation Circuits courts sera proposé au vote des nouveaux élus en 2015. Son contenu, présenté en septembre 2014, a été élaboré avec les partenaires lors des groupes Circuits courts d’avril et d’octobre 2014. – Soutien à de nombreux organismes de gestion des signes d’identification de la qualité et de l’origine, en charge du suivi des cahiers des charges et de la promotion des produits. TRANSFERT DE CONNAISSANCES, INNOVATION ET RÉSEAUX PROFESSIONNELS – Aides aux investissements des stations expéri- mentales :ARDEMA (Mévouillon), SEFRA et plate- forme des techniques alternatives et biologiques (Etoile). – Soutien aux réseaux professionnels et aux actions collectives en lien avec l’assistance technique, les besoins de mutualisation et de défense indivi- duelle et collective. – Aide exceptionnelle au Service de remplacement pour la mutualisation d’un outil de pilotage. Aménagement de la place du Col de Rousset et mise en place de la vente en ligne de forfaits (13 décembre). Remise du prix de l’innovation de l’ADF au Département pour le dispositif Agrilocal26.fr (6 novembre).  Salon MIF - Made in France (19/23 octobre). Salon SIAL, salon international de l’alimentation (14/16 novembre). – Lancement du projet de dévelop- pement des plantes aromatiques et médicinales dans le sud Drôme (14 novembre).
  16. 16. 17 - SERVICE DÉVELOPPEMENT INNOVATION Objectifs du service : • améliorer la performance des filières drômoises par l’innovation • soutenir le développement de l’entreprise • accompagner un développement territorial équilibré • développer l’attractivité du département. - ACTIONS 2014 ACCOMPAGNER L’INNOVATION Susciter des liens plus étroits entre entreprise, monde de la recherche et enseignement supérieur, privilégier les filières d’avenir. – Journée Easytech, en partenariat avec le pôle de compétitivité Minalogic et la CCI (septembre). Le programme Easytech accompagne les PME pour intégrer de la microélectronique à leurs produits. La journée était l’occasion pour les entreprises de rencontrer de nombreux experts de l’innova- tion. Bilan : 50 entreprises présentes, 26 experts, 80 rendez-vous organisés,27 heures d’échanges et détection de nombreux projets. – SKF (180 personnes, St-Vallier) a sollicité le Département pour un accompagnement en mode collaboratif avec ses sous-traitants.35 personnes de 20 entreprises de Rhône-Alpes et 3 groupes de travail ont participé à une journée aéronautique donneurs d’ordre/sous-traitants (octobre). – Etude sur la sécurisation des coûts énergétiques des entreprises dans le cadre du GPRA Rhône Médian, autour du cas d’Emin Leydier. ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE L’ENTREPRISE Les petites entreprises ont du mal à trouver des financements bancaires et doivent disposer de fonds propres importants pour financer leur déve- loppement (critères bancaires durcis). Pour mieux répondre aux besoins des entreprises, le Départe- ment continue de développer des outils d’ingénierie financière. – Poursuite du partenariat avec Bpifrance (Banque publique d’investissement) pour le Prêt partici- patif développement et innovation (PPDI). Bilan des 3 années du programme : l’enveloppe de 253 0001 consacrée par le Département a permis de mobiliser 942 0001 de prêts de la BPI et 4 057 0001 des banques. Chaque euro investi par le Département a permis d’en injecter 20 dans l’économie locale. – Mise en place de tours de table avec les investis- seurs pour les entreprises qui cherchent à ouvrir leur capital. Développement d’un nouveau parte- nariat avec EDF (dispositif de prêt participatif Une rivière, un territoire). DÉVELOPPER L’ATTRACTIVITÉ DU DÉPARTEMENT Prospection sur les filières d’excellence. Outils de promotion et communication ciblés. Accueil des entreprises exogènes (collaboration ERAI et Geolink). – Participation au SIAL, salon international de l’ali- mentation (Paris, 19 au 23 octobre). Le Dépar- tement disposait d’un espace de 49 m² sur l’espace régional géré par Rhône-Alpes Gour- mand. 5 entreprises ont bénéficié des tickets modérateurs du Département. – Participation à Made in France Expo, salon grand public du fait en France (Paris, 14 au 16 novembre). Le Département disposait d’un espace de 111 m². Il a accompagné financière- ment 15 entreprises drômoises en présentiel et a permis à 6 entreprises d’exposer leurs produits. – Marché public pour une mission de prospection de projets exogènes confié à Géolink, articulé autour d’une prospection classique (agroali- mentaire, la logistique, le bio, etc.). 6 modules de prospection ciblés (ADN, Extralians, Organic Lab, CEM Aero, Ecotox, SIMI). GéoLink a transmis 27 fiches projets et a repris trois projets en cours. Fin de la mission en mars 2015. – Développement de l’aéroport de Valence - Chabeuil : accompagnement à la création de la compagnie d’aviation d’affaires BIRDYfly (50 vols pour le dernier trimestre), augmentation de la surface de foncier économique avec accès piste (phase 1), début des travaux de rénovation de l’aérogare, évolution de la gouvernance du syndicat mixte avec l’entrée de l’agglomération, préparation à la reprise en direct des missions de contrôle aérien. 1 496 0884de recettes hivernales et 297 1183 de recettes estivales dans les stations 228 000visiteurs (+ 406%) et 918 273 pages vues (+ 383%) sur ladromemontagne.fr 40acheteurs formés à Agrilocal, plus d’une centaine de producteurs actifs, près de 260 0003 de commandes dont 53% en bio, 90,5 tonnes de produits commandés (Drôme). 21 départe- ments et une chambre d’agriculture adhérents à l’association nationale 88entreprises aidées. 26 entre- prises drômoises accompagnées sur des salons nationaux 17 L’aéroport de Valence-Chabeuil est en phase de développement.
  17. 17. 18 - SERVICE TOURISME ET ÉCONOMIE MONTAGNARDE Le Département assure depuis 2006 la gestion directe de 5 stations de ski (Col de Rousset, Font d’Urle Chaud Clapier, Herbouilly, Lus la Jarjatte, Valdrôme).Le service (STEM) gère le budget annexe des montagnes de la Drôme. Il définit également la stratégie touristique du Département, l’Agence de développement touristique (ADT) étant chargée de sa mise en œuvre. - ACTIONS 2014 STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DES STATIONS Malgré un contexte concurrentiel fort, les stations, grâce à leur positionnement et aux investissements réalisés, bénéficent d’atouts auprès de la clientèle. Il a été nécessaire de construire une réelle politique commerciale dynamique, de manière à conforter nos clientèles actuelles et de développer certains segments jusqu’ici peu sollicités. Nouvelle politique commerciale – Révision des tarifs – Vente en ligne – Navette des neiges – Offres en direction des professionnels, comités d’entreprise, scolaires – Harmonisation des procédures – Refonte et renouvellement de nos délégations de service public (DSP) Communication – Refonte des outils de communication – Suivi de la démarche Inspiration Vercors Résultats  Saison hiver 2013-2014 – 1 134 2581 de chiffre d’affaire en alpin – 202 5831 de chiffre d’affaire en nordique – 159 2471 d’autres recettes (dont location nordique de Font d’Urle) – Soit + 5,32 % (hors location nordique Font d’Urle) et + 29 % sur la moyenne des 10 dernières années, par rapport à 2012/2013. Saison été 2014 – 297 1181 de chiffre d’affaire. En stabilité par rapport à 2013 : baisse de la part hébergement, hausse de la part activités, confortant les inves- tissements réalisés ces dernières années. Grands travaux – Sentier Oscar à Herbouilly, Bike Parc à Lus la Jarjatte, démontage de 2 téléskis à Font d’Urle et Valdrôme – L’aménagement de la place du Col de Rousset constitue le premier volet significatif de la nouvelle stratégie montagne (montant global du projet 840 0001 HT). STRATÉGIE DÉPARTEMENTALE DU TOURISME Renforcement des liens avec les acteurs touristiques – Participation à la rédaction du contrat de destina- tion touristique Voyage dans les Alpes, porté par l’association Grande Traversée des Alpes, sous l’égide du comité de Massif des Alpes, lauréate du contrat pour les 3 ans à venir. – Participation à la démarche de promotion territo- riale collective et de développement de la marque Inspiration Vercors. Participation à l’élaboration du contrat de destination InspirationVercors porté par le Parc naturel régional du Vercors (PNRV). – Accompagnement de la démarche régionale Rhône-Alpes Tourisme pour tous : plate-forme des financeurs,appui aux professionnels,sensibi- lisation au dispositif Aide au départ en vacances, clarification des aides départementales en faveur du secteur du tourisme social, co-organisation d’eductour pour tour-opérators étrangers. Conforter l’offre d’itinérance dans le département – Co-construction du Schéma départemental cyclable. – Mise en tourisme de Viarhôna : participation au comité d’itinéraire et aux groupes de travail, promotion/communication, services et innova- tion. – Préparation des Rencontres des Départements et Régions cyclables en 2015 dans la Drôme. – Marché public enquête qualitative de terrain sur Viarhôna. Les aides Politique d’intervention en faveur des héberge- ments touristiques  – Le STEM a instruit : • 5 dossiers de subvention « hôtellerie » pour 77 8921 (12 dossiers en 2013) DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE DÉVELOPPEMENT • 6 dossiers « hébergements locatifs » pour 38 4811 (12 dossiers en 2013) • 3 dossiers « hébergements collectifs » (tourisme social et solidaire) pour 183 4111 (2 dossier en 2013). Parmi eux, celui de l’Association Lozérienne des Œuvres de Jeunesse, centre de vacances Les Gagères à Font d’Urle : subvention de 145 1981 pour la remise aux normes et l’amélioration du confort de la structure. Recherche et finalisation de la reprise des Gagères après le départ de Vacanciel, gestion du reclasse- ment des personnels, de la continuité d’ac- tivité. – 14 visites d’établissements réalisées après un dépôt de dossier de demande de subvention (9) ou pour un contrôle après travaux (5). – Un travail a été fait sur la refonte du règlement relatif aux hébergements touristiques, qui sera appliqué dès 2015. Maintien de la démarche en faveur du label Villes et Villages Fleuris  – Animation du label : recueil des inscriptions des communes, organisation des tournées, rédaction de comptes rendus de visites, organisation de la remise des prix. – Edition et réactualisation des supports de communication : «Fleurir la Drôme» pour les élus et techniciens des communes, sites web. – Développement d’actions d’accompagnement auprès des communes dans le cadre d’une convention avec le lycée horticole de Romans, évaluation critères 1ère ou 2e fleur. – Organisation de journées techniques et confé- rence à destination des élus et techniciens espaces verts des communes de la Drôme, rapprochement avec l’Ardèche. Le sentier Oscar est l’une des animations appréciée des enfants à Herbouilly.
  18. 18. 19 IRECTION CULTURE SPORT JEUNESSE La direction culture sport jeunesse regroupe des équipements culturels ouverts au public (médiathèques, châteaux, archives, musée) et des missions d’accompagne- ment des acteurs et des territoires pour l’élaboration et la mise en œuvre de leurs projets culturels, sportifs et en direction de la jeunesse. Ouverture de la nouvelle médiathèque Drôme des collines à St-Vallier, avec mise en place de la technologie RFID et mise en ligne du nouveau portail internet (23 septembre). Caravane du Nord Drôme : ateliers de pratiques artistiques avec 297 collégiens et 77 adultes suivis par les centres sociaux. 134 spectateurs au festival. Commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. Lucrèce Borgia à Grignan avec Béatrice Dalle, dans une mise en scène de David Bobée : une fréquenta- tion et une couverture presse inédites. Finale du Défi nature scolaire à la base de loisirs de Montélimar, avec 1 000 collégiens de 35 collèges (27 mai). - ARCHIVES DÉPARTEMENTALES Les Archives départementales ont pour mission la constitution, la conservation et la mise en valeur du patrimoine écrit du département. Elles collectent des archives publiques auprès des administrations départementales et peuvent également recevoir des archives d’origine privée. Elles communiquent ces documents au public dans leur salle de lecture et organisent des actions de valorisation (exposi- tions, conférences, publications). Elles exercent également un rôle d’aide et de conseil auprès des communes drômoises. - ACTIONS 2014 2014 a été fortement marquée par le centenaire de la Première Guerre mondiale : – Élaboration d’un programme des manifestations organisées par les différents services du Dépar- tement autour du centenaire. – Réalisation d’une exposition « 1914-1918 : images de la Drôme en guerre », présentée aux Archives du 23 juin au 31 décembre. Cette expo- sition circulera dans le département en 2015. – Organisation d’un colloque « La Drôme et la Grande Guerre : un département du «front de l’arrière» » les 4 et 5 octobre à l’Hôtel du Dépar- tement (en lien avec le CDH 14-18, Comité départemental d’histoire de la guerre 14-18). – Création d’un spectacle de lectures d’archives sur la Grande Guerre, en lien avec Valentine Compagnie et les Archives départementales de l’Ardèche. – Mise en ligne des registres matricules militaires de 1867 à 1921. Cette année a aussi permis l’acquisition et le déploiement d’un système d’archivage électro- nique (SAE) pour la prise en charge archives élec- troniques versées par les services du Département. L’exposition « 1914-1918 : images de la Drôme en guerre » a présenté des documents inédits.
  19. 19. 20 - CHÂTEAUX DE LA DRÔME Les châteaux de Grignan, Suze-la-Rousse et Montélimar proposent des visites adaptées aux différents publics. Ils accueillent à l’année une programmation riche et variée. Ils interviennent dans de nombreux projets culturels et éducatifs et travaillent en lien avec les partenaires culturels, touristiques et écono- miques de leurs territoires. - ACTIONS 2014 FRÉQUENTATION : UNE NOUVELLE ANNÉE RECORD Les visiteurs/spectateurs : 29 378 à Suze, 19 794 à Montélimar, 174 592 à Grignan. Soit un total de 223 764 personnes : + 9 788, soit + 4,6% par rapport à 2013. DES TRAVAUX POUR AMÉLIORER L’ACCUEIL ET LA SÉCURITÉ DES VISITEURS – Montélimar : aménagement de la cour intérieure. – Grignan : réaménagement du châtelet pour permettre l’ouverture du 2e étage et aménage- ment de sanitaires. – Suze : mise aux normes électriques. DES TEMPS FORTS DE PROGRAMMATION CULTURELLE  – L’événement théâtral de l’été au niveau national avec Lucrèce Borgia programmée aux Fêtes nocturnes. – Nouvelles actions à Suze-la-Rousse : exposition temporaire, déjeuner sur l’herbe, visites dégus- tations. – Exposition d’art contemporain Bill Culbert à Montélimar. 844 479prêts de documents en médiathèque 322 916personnes accueillies sur les 9 sites culturels départementaux (dont 223 764 dans les châteaux soit + 4,6% par rapport à 2013) 172 512spectateurs pour les 38 évènements culturels départementaux 79 514spectateurs et participants aux 37 évènements sportifs d’ampleur départementale 1 709personnes ont parti- cipé aux rencontres de réseaux et/ ou aux formations dispensées par les services (médiathèque, développement culturel, patrimoine) DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE DÉVELOPPEMENT Lucrèce Borgia avec Béatrice Dalle à Grignan : l’événement théâtral de l’été 2015. DE NOMBREUX PROJETS D’ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE – 5 résidences d’art contemporain : EREA (établis- sement régional d’enseignement adapté), CMS, collèges, écoles. – Forum d’archéologie avec le collège de Suze-la- Rousse. – Dans le cadre des Fêtes nocturnes : représen- tations en collège d’un spectacle du metteur en scène, atelier théâtre pour des publics handi- capés. DÉVELOPPEMENT DE PARTENARIATS  – Accueils d’organismes socio-économiques : EDF, Initiative Seuil de Provence, Drôme Provençale, etc. – Accueils d’événements culturels associatifs : Barberoussades et Fête de la musique du conser- vatoire à Montélimar, concerts classiques à Suze. – Partenariats avec des événements de promotion du terroir : Rencontres du livre, de la truffe et du vin à Grignan
  20. 20. - CONSERVATION DÉPARTEMENTALE DU PATRIMOINE La Conservation a pour mission la protection, la restauration et la valorisation des patrimoines culturels et paysagers de la Drôme ainsi que le soutien aux musées et maisons thématiques. A ce titre, elle participe activement à la valorisation patri- moniale des châteaux. - ACTIONS 2014 RESTAURER ET METTRE EN VALEUR LE PATRIMOINE – Aménagement de la cour du château des Adhémar, des espaces vestiaire/sanitaires au château de Grignan. – Accompagnement du projet de l’auberge des Dauphins à Saoû. – Aide technique et financière pour la restauration du bâti à Claveyson, Taulignan, Vassieux et d’objets à Beauregard-Baret et St-Vallier. DÉVELOPPER L’ATTRACTIVITÉ DE LA DRÔME À TRAVERS LES MUSÉES – Exposition « Design graphique et vin » au château de Suze-la-Rousse. – Exposition « Mémoires de pierre, mémoires des hommes » au musée de la Résistance à Vassieux. RENDRE ACCESSIBLES LES RICHESSES DU PATRIMOINE – Création de 7 sentiers patrimoine pour les Journées du patrimoine. – Rencontres avec des artisans sur 8 sites pour les Journées des métiers d’art.  – Publication de l’ouvrage Patrimoines de la Drôme des collines. – Signalétiques historiques pour la V63/Isère, le Pays de Dieulefit-Bourdeaux, Châtillon-en-Diois. – Commandes photographiques : Drôme des Collines, Corps/mémoire. SENSIBILISER, METTRE EN RÉSEAU – Rencontre « Tourisme et patrimoine » à l’Hôtel du Département. – Conférences Patrimoine au château desAdhémar. – Formation sur la conservation à St-Vallier. – Rencontre « De l’inscription à l’étiquette » au château de Suze-la-Rousse. 21 - SERVICE DU DÉVELOPPEMENT CULTUREL Le service met en œuvre la politique départemen- tale de développement culturel : aide aux équipes artistiques et aux lieux de création, de résidence et de diffusion dans l’ensemble des disciplines artistiques, articulation de la politique culturelle avec des enjeux transversaux (éducation, social, économie,numérique),priorisation et accompagne- ment des territoires. A ce titre, il accompagne les projets émanant d’associations et de collectivités dans le champ culturel (aide au fonctionnement, aux projets, aux événements, plan de formation, conseil en gestion financière, juridique et sociale, mise à disposition de matériel scénique, ingénierie de projets culturels). Il propose et met en œuvre le schéma départemental des enseignements artis- tiques (SDEA). Il organise des événements culturels départementaux (la Caravane, Chœurs en scène), coordonne des dispositifs de soutien (Jazz en Drôme, Miz’ampli, etc.) et anime le réseau départe- mental d’acteurs culturels par discipline. - ACTIONS 2014 SOUTIEN AUX ACTEURS CULTURELS – 81 structures culturelles accompagnées en fonctionnement. – 38 événements d’ampleur départementale. – 53 projets d’aides à la création, édition, résidence. – 4 projets liés à la Première Guerre mondiale. – 4 projets de soutien aux productions image. – 3 projets d’investissements. FORMATION ET ANIMATION DE RÉSEAUX – 321 professionnels et bénévoles mobilisés : rencontre annuelle des acteurs culturels, anima- tions de réseaux (image, lieux de résidence et de création en milieu rural, musiques actuelles, jazz, chant choral, art contemporain, enseignements artistiques), journées d’information (environne- ment juridique et associatif, pratique, médiation, territoires). ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES – Mise en œuvre du SDEA : accompagnement des établissements concernés pour la prise en compte des nouveaux objectifs et des nouvelles clés de financement. EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE – Réalisation de la Caravane dans le nord Drôme avec une première phase d’ateliers dans les collèges (297 collégiens) et auprès des habitants (77 habitants, personnes en insertion comprises). – Accompagnement des territoires prioritaires au titre du Plan national d’éducation aux arts et à la culture dans le diagnostic et l’écriture des conventions pluriannuelles. Journées européennes du patrimoine : un circuit le long de l’Isère pour découvrir le patrimoine naturel et hydraulique.
  21. 21. 22 DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE DÉVELOPPEMENT - MÉDIATHÈQUES DÉPARTEMENTALES Outil d’aménagement culturel du territoire, la médiathèque départementale met en œuvre la politique de développement de la lecture du Dépar- tement et structure le réseau de lecture publique drômois en vue d’assurer l’égalité d’accès à la lecture et à l’information sous toutes ses formes. Structurée autour de cinq médiathèques de terri- toire, dont quatre ouvertes au public, elle accom- pagne les bibliothèques communales (conseils, formation, desserte en documents) et favorise la coopération entre tous les types de bibliothèques du département. - ACTIONS 2014 POURSUITE DU PLAN DE LECTURE PUBLIQUE 2013-2018 – Mise en place des niveaux de service : informa- tion des bibliothèques communales. – Coopération avec Valence Romans Sud Rhône- Alpes pour la création de la médiathèque d’Etoile. RECONSTRUCTION DE LA MÉDIATHÈQUE DRÔME DES COLLINES À ST-VALLIER – Déménagement pendant l’été. Ouverture au public le 23 septembre. Inauguration le 22 novembre. INFORMATIQUE ET NUMÉRIQUE – Changement de version du logiciel Métier Aloes 210. – Mise en ligne du nouveau portail des médiathèques : nombreuses nouvelles fonc- tionnalités, recherche documentaire pertinente permettant d’intégrer l’offre numérique aux collections plus classiques. POLITIQUE D’ANIMATION ET DE FORMATION – 3e édition de la Saison culturelle des biblio- thèques : animations dans 30 bibliothèques drômoises. – Temps fort des médiathèques départementales autour de la commémoration de la Première Guerre mondiale. – Forum Ados : 300 collégiens réunis à la SMAC (Scène de musiques actuelles) de Romans, en partenariat avec la Fête du Livre Jeunesse de St-Paul-Trois-Châteaux. - SERVICE SPORT JEUNESSE Structuré autour de 3 domaines d’activité (sport scolaire, sport associatif et sport de nature), le service œuvre pour le développement d’une pratique sportive la plus large possible (pour tous et partout en Drôme). Il s’appuie sur ses partenaires (associatifs et collectivités) en accompagnant les projets de développement. En lien avec les élus, il aide à définir, met en œuvre et évalue la politique sportive départementale. Dans le domaine de la jeunesse, le service pilote le chéquier Top Dép’Art et accompagne les acteurs du territoire pour déve- lopper et coordonner les actions d’animation et de prévention spécialisée. - ACTIONS 2014 SPORT SCOLAIRE – Livraison du gymnase Marguerite Duras à Monté- limar pour les collégiens. – Organisation de la rencontre annuelle des coor- donnateurs EPS. – Partenariat avec 10 sections sportives dans les collèges. – Modification des modalités de prise en charge des transports EPS. MOUVEMENT SPORTIF – Finalisation des conventions d’objectifs 2014- 2017 avec 55 comités sportifs départementaux et bi-départementaux et bilan de la contractua- lisation. – Opération de partenariat avec 4 clubs de haut niveau et invitations pour 600 agents du Dépar- tement. SPORT NATURE – Développement d’une offre d’éditions sports nature téléchargeable (course d’orientation, raquettes, randonnée pédestre et équestre, VTT). – Participation aux travaux du schéma départe- mental tourisme et du schéma directeur cyclable. – Démarche Spot nature développée dans 5 terri- toires (Pays de Dieulefit et Bourdeaux, Pays Diois, Drôme des collines, Vallée de la Drôme et futur parc des Baronnies provençales). – Réorganisation de la commission départementale des espaces sites et itinéraires et création de son comité technique. JEUNESSE – Renouvellement des conventions d’animation et de prévention spécialisée pour 2014/2015. – Animation de la réflexion autour de la mise en place d’un plan départemental jeunesse. – Lancement du projet de création d’une plate forme interinstitutionnelle d’information des jeunes en Drôme-Ardèche. EVÉNEMENTIEL – Organisation de 3 Défis nature scolaire. – Soutien et suivi de 30 évènements sportifs d’in- térêt départemental. – Accompagnement matériel de 60 évènements. – Mise en place d’une équipe La Drôme sur 4 évènements sportifs. La nouvelle médiathèque Drôme des collines a ouvert en septembre à St-Vallier.
  22. 22. 23 IRECTION ENSEIGNEMENT La direction enseignement met en œuvre la politique départementale en matière d’éduca- tion, de vie des collégiens et d’enseignement supérieur. Elle s’assure de la co-construction de la politique éducative départementale en complémentarité et en lien avec les partenaires éducatifs. Elle joue un rôle d’interface entre les collèges et le Département et accompagne les collèges et les collégiens dans le cadre du « Bien vivre au collège ». Elle coordonne l’ensemble des actions départementales en direction des collégiens et garantit un fonction- nement optimal des collèges grâce aux moyens qui leur sont alloués. Elle développe l’accès local à l’enseignement supérieur. - ÉDUCATION ET VIE DES COLLÉGIENS Elle gère et suit les subventions et les acquisitions pour les collèges, anime le schéma d’entretien et de maintenance des locaux. Elle a élaboré et coor- donne un plan de réduction et de valorisation des déchets de la restauration collective. – Poursuite de la resectorisation sur Pierrelatte. – Relance de la commission sur la plaine monti- lienne. – Réactualisation régulière du plan pluriannuel d’investissement et des grosses réparations. Inauguration de la Maison de l’étudiant du pôle Latour Maubourg à Valence, regroupant le bureau de l’AVE, le café de l’AVE Le Partiel , Inter’Val, CIO’SUP, ADUDA, le Centre de santé jeunes, la brasserie du CROUS (9 octobre) Ouverture du collège Marguerite Duras à Montélimar (2 septembre) et inauguration en présence de la ministre de l’Education nationale et de l’en- seignement supérieur (17 novembre). Démarrage des travaux pour le futur collège de Beaumont-lès-Valence (28 novembre). Visite du collège Fernand Berthon à St-Rambert d’Albon en présence du recteur de l’académie de Grenoble. Mise en avant de la politique numérique départementale et présentation d’une expérience réussie de refonte des périmètres scolaires dans un objectif de mixité sociale (5 septembre). Livraisons et inaugurations des travaux des collèges de Buis-les- Baronnies et St-Rambert d’Albon. Première attestation de conformité du label Ecocert « En cuisine » pour la restauration collective en collège (7 juillet). 3 EPLE (établisse- ment public local d’enseignement) déjà en niveau 2 (30% bio en valeur financière) et 3 en niveau 1 (10% bio en valeur financière). Généralisation de l’utilisation d’Agrilocal 26. - ACTIONS 2014 CELLULE PROSPECTIVE ET PROGRAMMATION La cellule propose des scénarios d’évolution des périmètres scolaires, en tenant compte des effectifs des collégiens. Elle assure le suivi des actions du plan pluriannuel d’investissement,des programmes d’investissement et des grosses réparations, en assurant le rôle de chef de projet utilisateur. Elle pilote et suit le schéma informatique des collèges. 17 novembre : la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem inaugure le collège Marguerite Duras à Montélimar.
  23. 23. 24 DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE DÉVELOPPEMENT – Expérimentation d’une classe culturelle numé- rique au collège Sport nature de La Chapelle. – Suivi des subventions et des acquisitions pour les collèges. – Programmation, rationalisation des achats et mutualisation d’équipements. – Équipement des collèges neufs et restructurés. – Mise en place d’un marché pour les équipements des salles de sciences, l’acquisition de tables pour le tri des déchets alimentaires. – Fin du programme de formation des agents pour l’hygiène et l’entretien des locaux. – Organisation de 2 commissions utilisateurs tech- niques des établissements pour les économies d’énergie. – Lancement d’un nouveau marché pour l’acquisi- tion d’auto laveuses. – Poursuite des audits d’entretien des locaux. – Mise en place d’essais d’utilisation de produits d’entretien eco-labellisés. CELLULE DÉVELOPPEMENT La cellule pilote, coordonne et suit les actions éducatives en direction des collégiens, ainsi que ceux concernant l’enseignement supérieur (parti- cipation aux réflexions et propositions relatives au développement de l’enseignement supérieur en Drôme-Ardèche, à la vie étudiante). Elle déve- loppe des projets éducatifs. Elle gère les dossiers et subventions relatifs à certains établissements d’enseignement supérieur. – Renouvellement des actions éducatives propo- sées en 2013/2014 (marché pluri-annuel). – Coordination des dispositifs Collège au cinéma et Ecole et cinéma : 7 589 collégiens et 1 700 écoliers en ont bénéficié. – Financement des classes transplantées : 232 classes de collège (6 036 élèves) et 280 classes du 1er degré (6 975 écoliers). – Proposition d’actions éducatives dans le cadre de Manger Mieux Manger Bio (MMMB) : • organisation d’un concours vidéo MMMB pour les 11-25 ans, leur permettant de réaliser une création originale sur les thèmes de l’agriculture drômoise, la saison- nalité et la qualité des produits (agriculture biologique, signes de qualité, terroirs, jardins coopératifs, alternatifs et pédagogiques), le plaisir, la gourmandise et le goût, l’alimen- tation et la santé, l’équilibre alimentaire, l’empreinte écologique, le gaspillage alimen- taire, les circuits courts, le « consommer et manger autrement » • « Du territoire à l’assiette et de l’assiette au paysage » illustre la relation entre les producteurs locaux et le restaurant scolaire, en lien avec le programme scolaire. • sensibilisation des élèves au moment du passage au self, action de lutte contre le gaspillage alimentaire. – Poursuite de la prise en charge des transports des collégiens se rendant aux forums des métiers et de l’orientation. Participation exceptionnelle à l’organisation logistique du forum des métiers de St-Sorlin afin d’assurer sa pérennité. – Suivi des commissions travaux et des concerta- tions pour les restructurations ou constructions de collèges : Marguerite Duras et déménage- ment des Alexis à Montélimar, Fernand Berthon à St-Rambert d’Albon, Henri Barbusse à Buis-les-Baronnies, livraison 1ère et 2e tranches de Dieulefit. – Suivi des avant-projets sommaires (APS) et vali- dation des avant-projets définitifs (APD) pour les restructurations de laveries (Gérard Gaud à Bourg-lès-Valence, Denis Brunet à St-Sorlin) ou de cuisines (Pays de l’Herbasse à St-Donat). Lancement de la concertation pour la cuisine de la cité scolaire de Nyons. – Suivi des travaux de restructuration de laveries (Isclo d’Or à Pierrelatte) et de cuisines (Jean Macé à Portes-lès-Valence, Claude Debussy à Romans, Sport nature à La Chapelle), afin d’amé- liorer la qualité de la restauration et les conditions de travail. Accompagnement des agents dans la prise en main de leurs nouveaux outils. – Suivi du schéma informatique des collèges « Collège Numérique 26 ». – Programmation, rationalisation des achats et mutualisation des équipements numériques. – Poursuite du plan acquisition/harmonisation des équipements informatiques et des nouvelles technologies (mise en place d’un marché pour les vidéo-projecteurs interactifs ultra courte focale). – Déploiement en expérimentation de 256 tablettes dans des collèges tests : réflexion, appel à projet, choix du prestataire. Expérimentation sur site au 1er semestre 2015. – Expérimentation de deux environnements numé- riques de travail (ENT) : Néro dans les collèges Jean Perrin (St-Paul-Trois-Châteaux), Claude Debussy (Romans) et Fernand Berthon (St-Ram- bert d’Albon) et Kosmos dans ceux des cités scolaires Camille Vernet (Valence) et du Diois (Die). Le collège de St-Rambert d’Albon a été entièrement restructuré. En moyenne, 1 ordinateur est mis à disposition de 5,6 élèves.
  24. 24. 25 25 164collégiens (plus de 300 par rapport à la rentrée 2013) et 7 422 étudiants Près de 400agents départe- mentaux en poste dans les collèges Accueil de 63emplois d’avenir au sein des collèges, objectif atteint et dépassé Plus de 3 350ordinateurs mis à disposition des collégiens du public (moyenne de 1 poste pour 5,6 élèves) 25 « Du territoire à l’assiette » : les collégiens découvrent l’exploitation qui fournit leur restaurant scolaire en fruits et légumes. CELLULE ADMINISTRATIVE, FINANCIÈRE ET RESTAURATION La cellule suit et analyse des budgets, coordonne la préparation budgétaire. Elle contrôle et suit les actes administratifs, les budgets et les comptes financiers des EPLE. Elle assure le calcul et le suivi des dotations de fonctionnement public et privé, l’optimisation de la fonction achat (groupement achats, marchés), le suivi des budgets et tarifs de la restauration scolaire et de l’hébergement des EPLE. Elle instruit et suit les aides financières spécifiques scolarité : bourses départementales des collégiens, bourse de fréquentation écoliers et prêts d’honneur aux étudiants. Elle suit les occupations des loge- ments de fonction et des cautions correspondantes. – Perfectionnement des outils de suivi pour un fonc- tionnement optimal des EPLE et afin de renforcer le soutien à la décision des élus : tableaux de bord sur les dotations de fonctionnement, sur la situation complète d’un EPLE, comparaisons entre départements. – Aide à la construction et analyse des budgets et comptes financiers des EPLE (dont services de restauration) : données bio et/ou locales, consommations énergétiques et économies d’énergie, vêtements de sécurité pour les agents (référentiel et suivi budgétaire). – Développement de l’accompagnement des acteurs autour de la thématique « Pour une restauration de qualité » dans le cadre des achats de denrées : Agrilocal et groupement d’achats (pérennité et sécurité). – Entrée de 7 nouveaux établissements dans la démarche labellisation de qualité d’Ecocert « En cuisine ». – Réalisations d’audits hygiène et poursuite des plans de maîtrise sanitaire au sein des EPLE, accompagnements techniques hygiène alimen- taire pour une commune et la Maison des enfants.  – Poursuite de l’harmonisation des tarifs de restau- ration, mise à plat et négociations sur les repas servis à des tiers extérieurs (communes pour l’accueil des écoliers) afin d’achever le processus au 01/06/2015. – Mise en œuvre de la tarification au quotient fami- lial pour les bourses départementales collégiens, dématérialisation des actes financiers avec la Paierie. – Mise en place de dépôts de garantie pour les logements de fonction des personnels État et territoriaux. – Test de la dématérialisation des actes budgé- taires et financiers sur deux EPLE en lien avec le rectorat. – Poursuite de la mutualisation des locaux, prêts et locations de salle. – Test sur un nouveau logiciel de suivi de la performance nutritionnelle, économique et fréquentielle des repas servis au sein des EPLE (suivi en nombre de composantes).
  25. 25. 26 DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE DÉVELOPPEMENT - ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Le pôle assure le lien avec l’Agence de développe- ment universitaire Drôme-Ardèche (ADUDA) pour la promotion des formations supérieures en Drôme et toutes les composantes de la vie étudiante.Il instruit les demandes étudiantes de prêts d’honneur et de bourses pour les stages obligatoires à l’étranger. Il accompagne les projets favorisant l’accès du plus grand nombre de jeunes Drômois à l’enseigne- ment supérieur, sans discrimination, leur réussite et leur accès à l’emploi, le développement de la recherche appliquée et du transfert de technologie. Ceci afin de répondre, notamment, au besoin de main-d’œuvre qualifiée des entreprises locales et de renforcer l’attractivité du territoire. - ACTIONS 2014 – Poursuite de la mise en œuvre du schéma local de l’enseignement supérieur. – Poursuite du soutien financier aux étudiants (prêts d’honneur et bourses à la mobilité internationale), aux nouvelles filières (DAEU, diplôme d’accès aux études universitaires), au GIP et aux établisse- ments d’enseignement supérieur : Agence de développement universitaire Drôme-Ardèche (ADUDA), La Poudrière, Ecole supérieure d’art et design (ESAD). – Participation, en qualité de membre associé, à la communauté d’universités Grenoble Alpes, au titre des 3 collectivités membres du GIP ADUDA. – Participation à l’évaluation du site universitaire Drôme-Ardèche par l’AERES (Agence d’évalua- tion de la recherche et de l’enseignement supé- rieur). – Impulsion et/ou participation à des rencontres universités/Département/partenaires, en vue de la construction de l’offre de formation en Drôme/ Ardèche, dans le cadre du prochain contrat quin- quennal Etat-université 2016/2020. – Soutien méthodologique à la constitution des dossiers, notamment des futures licences profes- sionnelles pour leur future accréditation. – Participation à la préparation du volet enseigne- ment supérieur recherche du CPER 2015/2020. Les restaurants scolaires sont équipés en tables pour le tri des déchets alimentaires. La Maison de l’étudiant à Valence : un lieu pour les associations et les services interuniversitaires. CELLULE MOYENS HUMAINS  La cellule définit les besoins et ajuste les moyens humains des EPLE. Elle prend en charge la gestion opérationnelle des agents des collèges, en définis- sant la qualité du service et le niveau des presta- tions attendues dans les établissements. Elle met à jour les informations sur les différents supports de communication (Pass’collèges, newsletter). – Ajustement en continu des besoins en moyens humains des EPLE et maîtrise de l’enveloppe budgétaire des remplacements. – Organisation du 3e séminaire de travail de la direction. – Poursuite des recrutements des emplois d’avenir (63 en 2014 dont 2 en cours de stagiairisation) et mise en place des formations. – Lancement d’un nouvel intranet à destination des agents et des équipes de direction des EPLE – Diffusion de newsletters régulières. – Poursuite de la commission absentéisme et pénibilité, en co-animation avec le pôle santé et sécurité. – Développement de la mutualisation de matériel entre les collèges et les services du Département. – Accompagnement des agents grâce à l’anima- tion de clubs métiers (accueil, cuisiniers, maga- siniers). – Planification de formations internes sur les compétences de base des collèges : entretien des locaux, HACCP, Agrilocal, etc. – Participation active à la commission des suivis individuels. – Accompagnement des agents en difficulté ou des équipes en situation de crise.
  26. 26. 2727 DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE DÉVELOPPEMENT 27 Le marché bio en gare de Valence TGV : une première nationale. MISSION BIO - ACTIONS 2014 STIMULER LES CONVERSIONS Un diagnostic préalable a été engagé en partena- riat avec l’ISARA (Institut supérieur d’agriculture et d’agriculture Rhône-Alpes). Il complète celui réalisé par la Chambre d’agriculture et l’ADEM (Associa- tion départementale d’économie montagnarde) sur les espaces naturels sensibles. Le plan d’action agroalimentaire et bio a été mis en œuvre avec Organics Cluster et Terralia : réali- sation de scénarios prospectifs, présentation lors des Bio’n days, identification des gisements locaux de matières premières, organisation de journées filières, soutien de projets innovants au travers du Lab’ Sud Rhône-Alpes. DRÔME, TERRE D’EXPERTISE Après le co-encadrement d’un stage sur les légu- miers, le partenariat avec l’INRA se poursuit avec la participation de la Drôme au projet de recherche européen Rethink sur la résilience des systèmes agricoles, aux côtés de 14 pays. Organisation par l’INRA, les 3 et 4 décembre à Eurre, d’un colloque national sur l’agro-écologie. BIO POUR TOUS, ALIMENTATION ET GASTRONOMIE Le projet Métiers de bouche s’est poursuivi avec la création du marché bio de Valence TGV et de la baguette bio drômoise. Un comité de pilotage inter-consulaire a été réuni. 993exploitations agricoles certifiées ou en cours de conversion (1er rang national) 17%de surface agricole utile en bio (4e rang national) 34 403hectares cultivés en bio (3e rang national) 1er Département à faire labelliser la qualité de la restauration de ses collèges par Ecocert 3e édition des B.I.O N’days à Valence (16 et 17 avril). Plus de 300 participants, 7 pays représentés, 500 rendez-vous. Restitution d’une étude prospective du cabinet Futuribles sur les marchés bio en 2025. Lancement du marché de produc- teurs et d’artisans bio en gare de Valence TGV : une première nationale (7 juillet). Lancement de la Drômoise, la première baguette artisanale bio 100% locale (21 novembre). 16 artisans la proposent à la vente. Premier département bio de France, la Drôme a une ambition : le rester et être reconnue au niveau national comme terre d’innovation et d’expertise en bio. La mise en œuvre du projet mobilise 6 directions autour d’une trentaine de projets, pour un budget de plus d’1,3 M3. Les collèges sont entrés dans la labellisation Ecocert : 4 établissements ont acheté plus de 30% de bio, ont proposé au moins 4 composantes bio et locales par mois et ont mis en place des dispositifs pour manger plus sain et plus durable.
  27. 27. ISSION FILIÈRE BOIS - ACTIONS 2014 – Bilan du PPFB 2010-2013. – Lancement de la concertation autour du futur PPFB 2015-2017. – Rédaction du Plus Bois Drômois 2015-2017, nouvelle stratégie départementale pour la filière, basée sur 4 défis à relever : • mobiliser durablement plus de bois à partir des forêts locales  • valoriser de manière performante plus de bois dans les entreprises du département  Depuis 2008, le Département s’investit pour le développement et la modernisation de la filière bois drômoise. Il a pour cela réuni les acteurs locaux au sein du Plan partenarial pour la filière bois (PPFB). La mission filière bois coordonne les actions départementales en matière de forêt / bois sur le territoire pour la mise en œuvre du PPFB, et participe à la structuration de la filière bois en Drôme. Elle travaille de manière transversale avec les services, pour une plus grande prise en compte de la forêt et du bois en interne (communication, routes départementales, bâtiments, sensibilisation des collégiens). En parallèle, la mission suit les règlements « bois » existant (aide aux échanges / acquisitions de parcelles forestières, aide à la desserte forestière), les conventions en cours (Fibois, CRPF, Céribois) et l’activité de la filière bois locale (assemblées générales, visites, salons, réunions des territoires). La mission articule également les actions bi-départementales avec le Département de l’Ardèche. 49%de la Drôme est boisée 75% des forêts sont privées (40 000 propriétaires) 30%seulement de l’accrois- sement annuel des forêts est prélevé (170 000 m3 /an) 650entreprises drômoises emploient 2 000 salariés dans la filière bois 10 dossiers de desserte et d’échanges/acquisitions de parcelles forestières ont été subventionnés (18 3171) M • donner plus de visibilité et de lisibilité à la filière par le grand public • mieux intégrer la filière bois dans les poli- tiques publiques. – Rédaction des déclinaisons du Plus Bois Drômois : • structure budgétaire  • règlements d’aide aux entreprises bois et à l’utilisation de bois dans les bâtiments des collectivités • conventions avec Fibois, Céribois et le CRPF • charte partenariale autour du changement climatique en forêt. Les collectivités sont incitées à choisir des menuiseries extérieures bois pour leurs bâtiments. Adoption de la stratégie du Plus Bois Drômois (24 novembre) Adoption du budget du Plus Bois Drômois (15 décembre) 28 DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE DÉVELOPPEMENT
  28. 28. 29 MISSION DÉVELOPPEMENT NUMÉRIQUE - ACTIONS 2014 L’ETAT ACCORDE SON SOUTIEN FINANCIER AU PROJET DE FIBRE À L’ABONNÉ Le 19 décembre 2013, le syndicat mixte ADN a répondu à l’appel à projet France très haut débit - Réseaux d’initiative publique, et a proposé d’en- gager un investissement de 290 M1 sur une première phase de 5 ans de déploiement, pour lequel a été sollicité le Fonds national pour la société numérique (FSN). Fin octobre 2014, ADN s’est vu notifier par le Premier ministre une subvention de l’Etat à hauteur de 92 M1 maximum, afin de soutenir le projet bi-départemental de fibre à l’abonné. LA GOUVERNANCE DU SYNDICAT MIXTE ADN ÉLARGIE AUX EPCI Outre les deux Départements et la Région, le Syndicat Mixte ADN est désormais ouvert aux 40 EPCI du territoire (un travail par conventionnement a été proposé aux 7 EPCI dont le siège se situe hors territoire). 25 EPCI ont délibéré en ce sens. UNE DÉMARCHE TERRITORIALE ET PARTENARIALE POUR PASSER DU « TERRITOIRE CONNECTÉ AU TERRITOIRE CRÉATIF ET INNOVANT » Danslafouléedeladynamiquepartenarialesuscitée par l’élaboration du volet usages et services du schéma directeur territorial d’aménagement numé- rique (SDTAN) approuvé en 2013, le Département, en association avec le Pôle numérique, a décidé de prolonger la réflexion du territoire pour construire l’éco-système numérique de demain qui permettra de multiplier les projets créatifs et innovants. Articulé  autour de 3 socles structurants et de 5 projets thématiques collaboratifs, ce projet de territoire doit permettre de prendre rang au niveau régional afin de bénéficier de co-financements dans le cadre de la nouvelle génération de fonds européens et du Contrat de projets Etat-Région (CPER). DÉFINITION D’UN NOUVEL APPEL À PROJETS TIERS LIEUX  Dans le cadre du projet Territoire créatif et innovant, 2014 a été consacrée à la définition d’un appel à projet Tiers lieux pour, dès 2015, donner une suite au dispositif espaces publics internet (EPI) initié par le Département en 2007. Cet appel à projets a pour objectif de soutenir 2 types d’initiatives : – celles qui participent au développement écono- mique (espaces de coworking, télétravail, fab lab) – celles qui offrent, sous la forme d’un guichet unique, l’accès aux services numériques d’opé- rateurs tels que Pôle emploi, la CAF, la CARSAT, en lien avec la labellisation nationale Maisons de services au public. Modification des statuts d’ADN pour permettre l’adhésion des EPCI (mars). Accord du Premier ministre pour le financement sur 5 ans du projet fibre optique jusqu’au domicile (FTTH, fiber to the home) porté par ADN (octobre). Labellisation par l’Etat du projet OCCIware co-porté par le Pôle Numé- rique dans le cadre du 4e appel à projet Cloud Computing et Big Data, cœur de filière numérique, Investissements d’avenir (novembre). Inauguration par les Présidents de la Drôme et de l’Ardèche des logements sociaux connectés dans le cadre du projet Sustain ICT labellisé par l’Europe (programme Life +), porté par le Pôle Numérique en partenariat avec les bailleurs sociaux (21 novembre). 92 M4 : participation finan- cière de l’Etat à la phase 1 du projet FTTH porté par ADN 25 : nombre d’EPCI ayant adhéré au syndicat mixte ADN au 31 décembre 2014 36 : nombre d’espaces publics internet (EPI) ouverts La mission développement numérique concerne 3 domaines : – la couverture en téléphonie mobile, en lien avec les opérateurs, dans le cadre d’un programme national et de résorption des zones blanches, – l’accès au haut et au très haut débit, en lien avec le syndicat mixte Ardèche Drôme Numérique (ADN), – l’accompagnement au développement des usages et services numériques en lien avec l’association Pôle numérique. La mission joue un rôle de veille technologique, de sensibilisation des services internes et d’accompagnement des porteurs de projets.
  29. 29. DIRECTION GÉNÉRALE3030
  30. 30. 31 Rochefort-en- Valdaine Salles- sous-Bois Montbrison- sur-Lez Roche-Saint- Secret-Béconne Aleyrac Chantemerle- lès-Grignan Les Granges- Gontardes Chamaret Colonzelle Grignan Valaurie Roussas Malataverne St-Pantaléon- les-Vignes Montjoyer Allan Pradelle Rochefourchat Les Tonils Bézaudun- sur-Bîne Crupies Bourdeaux Le Poët- Célard Comps St-Nazaire- le-Désert Francillon- sur-Roubion Félines-sur- Rimandoule Rochebaudin Piégros- la-Clastre St-Benoit- en-Diois Rimon-et- Savel Mornans Chastel- Arnaud St-Sauveur- en-Diois Saou Pennes- le-Sec Montjoux Bouvières Vesc Dieulefit Marignac- en-DioisSt-Andéol Chamaloc BouvanteLéoncel Plan- de-Baix Le Chaffal Omblèze St-Julien- en-Quint Vassieux-en- Vercors Châteaudouble Gigors-et- Lozeron St-Vincent-la- Commanderie Ponet-et- St-Auban Vachères- en-Quint Romeyer Beaufort-sur- Gervanne Eygluy- Escoulin Saint-Agnan- en-Vercors Vercheny Barsac Ste-Croix Die Laval-d'Aix Châtillon- en-Diois Aix-en-Diois Treschenu-Creyers La Baume de-Transit Tulette St-Maurice- sur-Eygues Bouchet Suze-la-Rousse Rochegude St-Restitut St-Paul- Trois-Châteaux La Charce Pommerol Montréal- les-Sources Chaudebonne Villeperdrix St-Ferréol- Trente-Pas St-May Eyroles Rottier Cornillon- sur-l'Oule La Motte- Chalancon Verclause Rémuzat Cornillac Le Poët- Sigillat Bellecombe- Tarendol Curnier Beaumont- en-Diois Bellegarde-en-Diois St-Dizier- en-Diois Valdrôme Les Prés La Bâtie- des-Fonds Rochechinard St-Martin- le-Colonel Oriol-en- Royans St-Laurent en-Royans St-Jean- en-Royans Échevis La Chapelle- en-Vercors St-Martin- en-Vercors St-Julien-en-Vercors Tersanne St-Martin- d'Août St-Christophe- et-le-Laris Châteauneuf- de-Galaure Grand- Serre Hauterives Montrigaud Moras-en- Valloire Lens- Lestang Manthes Lapeyrouse- Mornay St-Bonnet-de-Valclérieux St-Marcel- lès-Valence Beaumont- lès-Valence Montvendre Chabeuil Portes-lès- Valence Bourg-lès-Valence Valence Barcelonne Montélimar Montboucher- sur-Jabron Savasse St-Gervais- sur-Roubion Bonlieu-sur- Roubion La Laupie Bâtie- Rolland Ancône St-Marcel- lès-Sauzet Sauzet Puygiron Espeluche Châteauneuf- du-Rhône Crest Aouste- sur-SyeChabrillan La Roche- sur-Grane Autichamp Mirabel-et-Blacons Aubenasson Montclar-sur- Gervanne Divajeu Cobonne Suze Vaunaveys-la- Rochette Eurre Allex Upie La Répara- Auriples La Penne- sur-l'Ouvèze St-Auban- sur-l'Ouvèze La Rochette- du-Buis La Roche- sur-le-Buis Buis-les- Baronnies Pierrelongue Beauvoisin Le Poët- en-Percip Mirabel-aux- Baronnies PropiacMérindol- les-Oliviers Bénivay- Ollon Mollans-sur- Ouvèze Plaisians Clérieux St-Bardoux Granges-les- Beaumont Romans-sur-Isère Chanos- Curson Beaumont- Monteux Mours- St-Eusèbe St-Paul- lès-Romans Châtillon- St-Jean Génissieux St-Michel- sur-Savasse St-Donat- sur-l'Herbasse Margès Eymeux Bourg-de- Péage Jaillans Chatuzange- le-Goubet Montmiral Arthémonay Ratières Charmes-sur- l'Herbasse Bathernay Montchenu Crépol St-Laurent- d'Onay Marsaz Bren Claveyson St-Avit Châteauneuf- sur-Isère Charpey Barbières Bésayes Rochefort- Samson Marches La Baume- d'Hostun St-Nazaire-en-Royans St-Thomas-en-Royans Hostun Chantemerle- les-Blés Serves -sur-Rhône Gervans Larnage St-Barthélemy- de-Vals Ponsas St-Vallier La Motte- de-Galaure Saint-Uze Érôme Crozes- Hermitage Tain-l'Hermitage Beausemblant Laveyron Mureils Albon Andancette St-Sorlin- en-Valloire Anneyron Épinouze St-Rambert- d'Albon Pont-de- l'Isère La Roche- de-Glun Puy- St-Martin Roynac Soyans Brette Aucelon Volvent Montmaur- en-Diois Barnave Condorcet Teyssières Espenel Chalancon Lesches- en-Diois Poyols Luc-en- Diois Recoubeau- Jansac Montlaur- en-Diois Miscon Beaurières Rousset- les-Vignes Le Pègue Le Poët-Laval Souspierre Pont-de- BarretManas EyzahutLa Bégude- de-Mazenc Portes-en- Valdaine Cléon- d'Andran Véronne Saillans Pontaix St-Roman Montéléger Beauregard- Baret La Baume- Cornillane Montmeyran Montoison Ste-Eulalie-en-Royans Condillac La Coucourde Les Tourrettes St-Sauveur-Gouvernet Arpavon Ste-Jalle Rochebrune Rioms Ste-Euphémie- sur-Ouvèze Montauban- sur-l'Ouvèze RoussieuxChauvac-Laux- Montaux Montguers Bésignan Montferrand- la-Fare Montaulieu Lemps Mévouillon Barret-de-Lioure Séderon Ferrassières Vers-sur Méouge Eygalayes LachauVillefranche- le-Château Venterol Châteauneuf- de-Bordette Les Pilles Montbrun- les-Bains Aulan Izon-la- Bruisse Laborel Val-Maravel Boulc Villebois-les-Pins Ballons Montségur-sur- Lauzon Solérieux La Garde- Adhémar Donzère Pierrelatte Grane Mirmande Glandage Beauvallon Étoile-sur-Rhône Lus-la-Croix-Haute Cliousclat Saulce-sur- Rhône Loriol-sur-Drôme Livron-sur-Drôme HAUTES-ALPES (05) ARDECHE (07) ALPES-DE-HAUTE- PROVENCE (04) VAUCLUSE (84) ISERE (38) Rochefort-en- Valdaine Salles- sous-Bois Montbrison- sur-Lez Roche-Saint- Secret-Béconne Aleyrac Chantemerle- lès-Grignan Les Granges- Gontardes Chamaret Colonzelle Grignan Valaurie Roussas Malataverne St-Pantaléon- les-Vignes Montjoyer Allan Pradelle Rochefourchat Les Tonils Bézaudun- sur-Bîne Crupies Bourdeaux Le Poët- Célard Comps St-Nazaire- le-Désert Francillon- sur-Roubion Félines-sur- Rimandoule Rochebaudin Piégros- la-Clastre St-Benoit- en-Diois Rimon-et- Savel Mornans Chastel- Arnaud St-Sauveur- en-Diois Saou Pennes- le-Sec Montjoux Bouvières Vesc Dieulefit Marignac- en-DioisSt-Andéol Chamaloc BouvanteLéoncel Plan- de-Baix Le Chaffal Omblèze St-Julien- en-Quint Vassieux-en- Vercors Châteaudouble Gigors-et- Lozeron St-Vincent-la- Commanderie Ponet-et- St-Auban Vachères- en-Quint Romeyer Beaufort-sur- Gervanne Eygluy- Escoulin Saint-Agnan- en-Vercors Vercheny Barsac Ste-Croix Die Laval-d'Aix Châtillon- en-Diois Aix-en-Diois Treschenu-Creyers La Baume de-Transit Tulette St-Maurice- sur-Eygues Bouchet Suze-la-Rousse Rochegude St-Restitut St-Paul- Trois-Châteaux La Charce Pommerol Montréal- les-Sources Chaudebonne Villeperdrix St-Ferréol- Trente-Pas St-May Eyroles Rottier Cornillon- sur-l'Oule La Motte- Chalancon Verclause Rémuzat Cornillac Le Poët- Sigillat Bellecombe- Tarendol Curnier Beaumont- en-Diois Bellegarde-en-Diois St-Dizier- en-Diois Valdrôme Les Prés La Bâtie- des-Fonds Rochechinard St-Martin- le-Colonel Oriol-en- Royans St-Laurent en-Royans St-Jean- en-Royans Échevis La Chapelle- en-Vercors St-Martin- en-Vercors St-Julien-en-Vercors Tersanne St-Martin- d'Août St-Christophe- et-le-Laris Châteauneuf- de-Galaure Grand- Serre Hauterives Montrigaud Moras-en- Valloire Lens- Lestang Manthes Lapeyrouse- Mornay St-Bonnet-de-Valclérieux St-Marcel- lès-Valence Beaumont- lès-Valence Montvendre Chabeuil Portes-lès- Valence Bourg-lès-Valence Valence Barcelonne Montélimar Montboucher- sur-Jabron Savasse St-Gervais- sur-Roubion Bonlieu-sur- Roubion La Laupie Bâtie- Rolland Ancône St-Marcel- lès-Sauzet Sauzet Puygiron Espeluche Châteauneuf- du-Rhône Crest Aouste- sur-SyeChabrillan La Roche- sur-Grane Autichamp Mirabel-et-Blacons Aubenasson Montclar-sur- Gervanne Divajeu Cobonne Suze Vaunaveys-la- Rochette Eurre Allex Upie La Répara- Auriples La Penne- sur-l'Ouvèze St-Auban- sur-l'Ouvèze La Rochette- du-Buis La Roche- sur-le-Buis Buis-les- Baronnies Pierrelongue Beauvoisin Le Poët- en-Percip Mirabel-aux- Baronnies PropiacMérindol- les-Oliviers Bénivay- Ollon Mollans-sur- Ouvèze Plaisians Clérieux St-Bardoux Granges-les- Beaumont Romans-sur-Isère Chanos- Curson Beaumont- Monteux Mours- St-Eusèbe St-Paul- lès-Romans Châtillon- St-Jean Génissieux St-Michel- sur-Savasse St-Donat- sur-l'Herbasse Margès Eymeux Bourg-de- Péage Jaillans Chatuzange- le-Goubet Montmiral Arthémonay Ratières Charmes-sur- l'Herbasse Bathernay Montchenu Crépol St-Laurent- d'Onay Marsaz Bren Claveyson St-Avit Châteauneuf- sur-Isère Charpey Barbières Bésayes Rochefort- Samson Marches La Baume- d'Hostun St-Nazaire-en-Royans St-Thomas-en-Royans Hostun Chantemerle- les-Blés Serves -sur-Rhône Gervans Larnage St-Barthélemy- de-Vals Ponsas St-Vallier La Motte- de-Galaure Saint-Uze Érôme Crozes- Hermitage Tain-l'Hermitage Beausemblant Laveyron Mureils Albon Andancette St-Sorlin- en-Valloire Anneyron Épinouze St-Rambert- d'Albon Pont-de- l'Isère La Roche- de-Glun Puy- St-Martin Roynac Soyans Brette Aucelon Volvent Montmaur- en-Diois Barnave Condorcet Teyssières Espenel Chalancon Lesches- en-Diois Poyols Luc-en- Diois Recoubeau- Jansac Montlaur- en-Diois Miscon Beaurières Rousset- les-Vignes Le Pègue Le Poët-Laval Souspierre Pont-de- BarretManas EyzahutLa Bégude- de-Mazenc Portes-en- Valdaine Cléon- d'Andran Véronne Saillans Pontaix St-Roman Montéléger Beauregard- Baret La Baume- Cornillane Montmeyran Montoison Ste-Eulalie-en-Royans Condillac La Coucourde Les Tourrettes St-Sauveur-Gouvernet Arpavon Ste-Jalle Rochebrune Rioms Ste-Euphémie- sur-Ouvèze Montauban- sur-l'Ouvèze RoussieuxChauvac-Laux- Montaux Montguers Bésignan Montferrand- la-Fare Montaulieu Lemps Mévouillon Barret-de-Lioure Séderon Ferrassières Vers-sur Méouge Eygalayes LachauVillefranche- le-Château Venterol Châteauneuf- de-Bordette Les Pilles Montbrun- les-Bains Aulan Izon-la- Bruisse Laborel Val-Maravel Boulc Villebois-les-Pins Ballons Montségur-sur- Lauzon Solérieux La Garde- Adhémar Donzère Pierrelatte Grane Mirmande Glandage Beauvallon Étoile-sur-Rhône Lus-la-Croix-Haute Cliousclat Saulce-sur- Rhône Loriol-sur-Drôme Livron-sur-Drôme Alixan Ambonil Arnayon Aubres Aurel Charens Charols Chavannes Clansayes Combovin Establet Eygaliers Fay-le-Clos Geyssans Gumiane Jonchères La Chaudière La Motte-Fanjas La Touche Le Chalon Malissard Marsanne Menglon Mercurol Miribel Molières-Glandaz Montélier Montfroc Nyons Orcinas Ourches Parnans Pelonne Peyrins Peyrus Piégon Réauville Reilhanette Sahune Salettes Taulignan Triors Truinas Valouse Veaunes Vercoiran Vinsobres Les communes drômoises Source : Conseil Général de la Drôme - Cartographie : Grégoire MARAIS - Mise à jour le 06/05/2013 - DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE AMÉNAGEMENT Les 750 agents de la DGA aménagement se sont fortement mobilisés en 2014 pour mettre en œuvre les décisions de l’Assemblée départementale. Parmi les axes forts portés par les 5 directions du pôle, on peut citer : – la livraison de bâtiments neufs ou rénovés pour améliorer les conditions d’accueil des collégiens ou de travail du personnel départemental – l’entretien et la modernisation des infrastructures routières départe- mentales – le développement du bouquet d’ingénierie publique à destination des collectivités locales avec la collaboration de nos 7 partenaires départementaux – l’engagement de plusieurs démarches de planification et de gestion partagée dans le domaine de l’environnement, en collaboration avec les départements limitrophes de l’Isère et de l’Ardèche – la recapitalisation de la société publique locale SRADDA, dont le Département est le principal actionnaire, pour lui permettre d’assurer son développement. Dans un contexte de gestion optimale des finances publiques, les actions de la DGA aménagement visent à mettre à disposition des équipements pérennes dont le fonctionnement est maîtrisé. C’est l’un des volets de la stratégie de développement durable qu’applique le Département et dont le 2ème plan d’action triennal a été élaboré et adopté en 2014. St-Nazaire-en-Royans.
  31. 31. DIRECTION GÉNÉRALE32 - SERVICES DRÔME SUD, CENTRE ET NORD Ces services sont chargés de la gestion et de l’ex- ploitation du patrimoine immobilier départemental et de la mise en œuvre des investissements décidés par l’Assemblée pour les bâtiments départemen- taux. Ils accompagnent les autres directions et les collèges dans leur démarche d’aménagement des locaux et intègrent les politiques de développement durable. - ACTIONS 2014 Chaque chef de projets bâtiments gère 20 sites répartis sur l’ensemble du département. Ils ont, avec le service gestion technique durable (SGTD), réalisé plus de 34 M1 d’investissements. Ce qui représente le suivi de près de 70 opérations pluriannuelles et plus de 350 opérations de grosses réparations. Ils sont en relation avec les responsables de site via SOS-Bâti et participent à ce titre à la mise en œuvre des procédures de gestion partagée des bâtiments, qui permettent de répondre au mieux aux demandes des utilisateurs et de les accompa- gner dans leur demande d’adaptation des locaux. 32 IRECTION DES BÂTIMENTS Principaux bâtiments livrés : collèges de St-Rambert d’Albon, Montélimar Duras et Buis-les- Baronnies, pôle social de Nyons, chauffage des collèges Montélimar Monod et Romans Malraux. Encore en travaux : collège de Dieulefit, CMS de Pierrelatte et St-Paul-Trois- Châteaux, PEF de Bourg de Péage, aérogare de Chabeuil. Etudes : collège de Beaumont, restruc- turation des collèges Valence Pagnol et Pierrelatte Isclo d’Or, demi-pension et gymnase de la cité mixte de Nyons, PEF/CMS de Tain, façades et jardins du château de Grignan, auberge des Dauphins, centre d’exploitation départe- mental (CED) de La Chapelle. Lancement d’opérations transver- sales : étude accessibilité handicapés, comptages énergétiques intelligents, mise à jour des plans. - SERVICE GESTION TECHNIQUE DURABLE (SGTD) Ce service a été crée le 1er janvier 2013. Sa mission : suivre les actions transversales de la direction, en particulier celles concernant la performance énergétique, l’accessibilité handicap et plus largement les mises aux normes rendues obligatoires par les évolutions réglementaires. Il est également chargé de la coordination des actions dans les collèges et apporte une expertise tech- nique aux services Drôme nord, centre et sud. Le SGTD réalise et suit les contrats de maintenance préventive sur les différents équipements tech- niques (chauffage, incendie, ascenseurs) des bâti- ments départementaux. - ACTIONS 2014 Ce service a repris ou mis en place un certain nombre d’actions transversales. Dans le domaine de l’énergie : le suivi des chantiers d’amélioration de la performance énergétique, l’étude d’un plan comptage et gestion technique centralisée (GTC), l’étude d’un superviseur pour suivre au jour le jour les consommations d’énergie des bâtiments, l’ani- mation d’un club d’agents techniques des collèges pour mettre en place des actions de réduction des consommations d’énergie. Le SGTD a aussi parti- cipé à l’étude sur l’accessibilité. DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE AMÉNAGEMENT Le Département possède un patrimoine immobilier très important (250 sites), réparti sur l’ensemble du territoire. L’entretien de ce patrimoine a un coût qu’il convient de maîtriser, alors que les usages, les normes et les techniques ne cessent d’évoluer. De nombreux chantiers se sont terminés en 2014 : le collège de St-Rambert d’Albon, le collège Marguerite Duras à Montélimar. La direction des bÀQ

×