ROUBAIX
Réforme des rythmes
de l’enfant
I - PRINCIPES
•  Apprentissages scolaires concentrés sur les
matinées (18h contre 12h)
Temps scolaire réduit à 1h30 l’aprè...
II - MISE EN OEUVRE
1) CADRAGE GENERAL VILLE ET E.N.
3 Inspecteurs de l’Education Nationale et
directeurs d’écoles avec le...
2) PILOTAGE
Organisation en mode projet transversal
- Un comité politique stratégique
- Un comité technique (services muni...
3) INCIDENCES SUR LES ORGANISATIONS
•  Création d’une cellule « Rythmes »: un Chef de Projet, un technicien,
un administra...
Nouvelle Organisation Jeunesse
Responsable de service
Accueil de Loisirs

Coordinateur Enfance

6 Responsables de Territoi...
LES TEMPS D’ACTIVITE
PERISCOLAIRE (T.A.P.)
. 550 Clubs chaque semaine encadrés par :
Des associations : 41 %
Des centres s...
4) QUALIFICATION / FORMATION/ ACCOMPAGNEMENT

•  Un dispositif de recrutement spécifique (dossiers, tests, entretiens)
- R...
ACCOMPAGNEMENT
•  Coordinateurs de secteur, responsables de
territoires
•  Cellule rythmes
•  Mobilisation des cadres de l...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Réforme des rythmes de l'enfant - Roubaix

7 015 vues

Publié le

Document établi par la ville de Roubaix à l'occasion du colloque sur la réforme des rythmes de l'enfant le 14 novembre 2013

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 015
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6 196
Actions
Partages
0
Téléchargements
28
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Réforme des rythmes de l'enfant - Roubaix

  1. 1. ROUBAIX Réforme des rythmes de l’enfant
  2. 2. I - PRINCIPES •  Apprentissages scolaires concentrés sur les matinées (18h contre 12h) Temps scolaire réduit à 1h30 l’après-midi •  Suite logique à la formalisation d’un P.E.G. •  T.A.P. : 2h/semaine et par enfant : une activité de qualité proposée par les acteurs éducatifs de la ville (E.N., associations, centres sociaux, services municipaux)
  3. 3. II - MISE EN OEUVRE 1) CADRAGE GENERAL VILLE ET E.N. 3 Inspecteurs de l’Education Nationale et directeurs d’écoles avec les cadres de la D.G. du Projet et des Actions Educatifs Définition des enjeux, organisation de la semaine, modes de collaboration Ville/EN
  4. 4. 2) PILOTAGE Organisation en mode projet transversal - Un comité politique stratégique - Un comité technique (services municipaux) - Un groupe de suivi
  5. 5. 3) INCIDENCES SUR LES ORGANISATIONS •  Création d’une cellule « Rythmes »: un Chef de Projet, un technicien, un administratif •  Adaptation des « personnels Education » - Aménagement des types horaires ATSEM, Agent Polyvalent Production, entretien, responsable bio-service Pas d’évolution des missions - Educateurs Jeunes Enfants en appui sur la petite enfance, personnels sport et culture mobilisés sur le créneau 15/17h
  6. 6. Nouvelle Organisation Jeunesse Responsable de service Accueil de Loisirs Coordinateur Enfance 6 Responsables de Territoire Coordinateur Enfance 6 Responsables de Territoire 12 Référents de Site 6 Responsables de Territoire 12 Référents de Site Evolution des missions et du cadre de fonctionnement Nouveaux postes Coordinateur Enfance 12 Référents de Site
  7. 7. LES TEMPS D’ACTIVITE PERISCOLAIRE (T.A.P.) . 550 Clubs chaque semaine encadrés par : Des associations : 41 % Des centres sociaux : 23 % Des agents municipaux (sport et culture) : 23 % Des enseignants : 13 % . 300 animateurs périscolaires
  8. 8. 4) QUALIFICATION / FORMATION/ ACCOMPAGNEMENT •  Un dispositif de recrutement spécifique (dossiers, tests, entretiens) - Responsables de sites : 107 entretiens - Animateurs : 500 entretiens •  Formation Animateurs : animations scientifiques, jeux coopératifs •  Formation des responsables de sites: PEG Ville, relations EN, pause méridienne coordination/organisation des activités T.A.P.
  9. 9. ACCOMPAGNEMENT •  Coordinateurs de secteur, responsables de territoires •  Cellule rythmes •  Mobilisation des cadres de la DG: visites, réunions quotidiennes •  Temps de travail avec les directeurs d’écoles

×