Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Le changement climatique,  provoqué par les activités humaines   Michel PETIT Ancien représentant de la France dans le Bur...
PLAN 1.Comprendre la physique du climat 2. Conséquences du changement climatique 3.   Changements climatiques à venir 4. L...
1. Comprendre la physique du climat
FAQ 1.3, Figure 1
FAQ 1.1, Figure 1
Forçage glaciaire et réponses Last  Ice  age Last interglacial
Meilleures et plus longues séries temporelles pour le rayonnement solaire <ul><li>AR4 Evaluation:  </li></ul><ul><li>Pas d...
Explosive Volcanic  Eruptions: Proof of Fast-Response Climate Change Due to Forcing Changing forcing changes the temperatu...
Atmosphère et révolution industrielle  Les concentrations actuelles des principaux gaz à effet de serre et leur taux de cr...
Utilisation des combustibles fossiles et concentration du CO 2
Figure 2.3 Variations simultanées  de la concentration de CO 2  et de O 2   Composition isotopique  du nouveau carbone
Le réchauffement est sans équivoque Température  atmosphérique croissante Elévation du niveau des mers   Réduction de la c...
 
Figure TS.6
La vapeur d’eau répond au changement climatique, elle n’est pas le moteur du changement climatique.  C’est une rétroaction...
Moteurs naturels et anthropiques du changement climatique Le dioxyde de carbone est le « big player ».  En moyenne, il a u...
Figure TS.22
Figure 1.1
2. Conséquences du  changement climatique
Figure TS.18 L Le niveau  moyen de la mer
Le niveau moyen de la mer par altimétrie satellitaire
Montée du niveau de la mer 1993-2003 <ul><li>Dilatation thermique </li></ul><ul><li>Glaciers  & calottes glaciaires </li><...
Changements physiques & biologiques
Mortalité en France en 2003
3. Changements climatiques  à venir
Emissions de gaz à effet de serre (GES)
Scenarios d’émissions
Les concentrations de CO 2  attendues au cours du XXIème siècle sont deux à quatre fois celles de l’ère préindustrielle
What ’ s in the pipeline and what could come Warming will increase if GHG increase.  If GHG were kept fixed at current lev...
Figure SPM.5 Augmentations projetées de température
 
Variations des précipitations
FAQ 5.1, Figure 1 Va Variations projetées du niveau de la mer
VULNERABILITE AU NIVEAU DE LA MER <ul><li>les zones urbaines côtières peu élevées, en </li></ul><ul><li>particulier celles...
Relative vulnerability of coastal deltas as indicated by estimates of the population potentially displaced by current sea-...
Productivité agricole
 
 
Figure 11.19 Températures & précipitations en Arctique
Figure 11.20 Précipitations & températures arctiques
Figure 11.21 Augmentations de la T° en Arctique &  Antarctique
Evolution de la géographie
Conséquences du changement climatique
Evolution des risques
 
 
4. Maîtrise du  changement climatique
Variations depuis 1970 ….
La concentration en CO 2 , la  température et le niveau de la mer continuent à croître longtemps après que les émissions a...
La stabilisation de la concentration en gaz carbonique exige une réduction importante des émissions
S Scenario de stabilisation de la concentration
Le carbone fossile
Energie primaire
Emissions de CO 2
Gaz à Effet de Serre
Contribution des divers secteurs
10 milliards de tonnes par an en « équivalent pétrole » Pétrole Gaz Charbon Bois,… Nucléaire Hydro Renouv 35% 21% 23,5% 6,8%
Emissions & rendements
Technology <ul><li>The range of stabilization levels can be achieved by  </li></ul><ul><ul><li>deployment of a portfolio o...
 
 
TIC & Développement durable – CoS AFNOR – 15 octobre 2009 TIC et Développement durable ( Etude Smart 2020)
<ul><li>La téléprésence (travail à distance à domicile ou dans des télécentres),  - permet d’économiser des transports  - ...
<ul><li>Développer les bâtiments intelligents  </li></ul><ul><li>La maquette numérique des bâtiments et des quartiers perm...
<ul><li>Dans le secteur du bâtiment, contrôler la consommation d’électricité </li></ul><ul><li>Promouvoir le contrôle de l...
<ul><li>Optimiser le transport et la logistique </li></ul><ul><li>Promouvoir la dématérialisation sans couture de la chain...
<ul><li>Avoir une démarche analytique sur l’empreinte Carbone de l’entreprise </li></ul><ul><li>Evaluer l’empreinte carbon...
<ul><li>Dématérialisation </li></ul><ul><li>Généraliser la dématérialisation de toutes les chaines d’échange d’information...
Mitigation potential <ul><li>Economic potential: </li></ul><ul><ul><li>takes into account social costs and benefits and so...
Comparison between global economic mitigation potential and projected emissions increase in 2030
Economic mitigation potentials by sectors in 2030 from bottom up studies
What are the macro-economic costs in 2030?   [1]  This is global GDP based market exchange rates. [2]  The median and the ...
Illustration of cost numbers GDP without mitigation GDP with stringent mitigation GDP Time 80% current 77% ~1 year
Eruptions volcaniques: Preuves de la réponse rapide du climat à un forçage Le forçage « volcan » change la température (la...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

APM Pays Basque Petit Mars 2010

1 473 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
  • Soyez le premier à commenter

APM Pays Basque Petit Mars 2010

  1. 1. Le changement climatique, provoqué par les activités humaines   Michel PETIT Ancien représentant de la France dans le Bureau du GIEC 5 février 2010
  2. 2. PLAN 1.Comprendre la physique du climat 2. Conséquences du changement climatique 3. Changements climatiques à venir 4. La maîtrise du changement climatique
  3. 3. 1. Comprendre la physique du climat
  4. 4. FAQ 1.3, Figure 1
  5. 5. FAQ 1.1, Figure 1
  6. 6. Forçage glaciaire et réponses Last Ice age Last interglacial
  7. 7. Meilleures et plus longues séries temporelles pour le rayonnement solaire <ul><li>AR4 Evaluation: </li></ul><ul><li>Pas de tendance observée dans l’irradiance solaire depuis 1978 Informations spectrales </li></ul><ul><li>Forçage solaire nettement inférieur au forçage du aux gaz à effet de serre serre. </li></ul>
  8. 8. Explosive Volcanic Eruptions: Proof of Fast-Response Climate Change Due to Forcing Changing forcing changes the temperature (and water vapor, etc.). If volcanoes can cool, then GHG must warm….
  9. 9. Atmosphère et révolution industrielle Les concentrations actuelles des principaux gaz à effet de serre et leur taux de croissance sont sans précédent. Dioxide de carbone Méthane Oxyde Nitreux
  10. 10. Utilisation des combustibles fossiles et concentration du CO 2
  11. 11. Figure 2.3 Variations simultanées de la concentration de CO 2 et de O 2 Composition isotopique du nouveau carbone
  12. 12. Le réchauffement est sans équivoque Température atmosphérique croissante Elévation du niveau des mers Réduction de la couverture neigeuse (NH) Et dans l’océan.. Et la haute atmosphère ….
  13. 14. Figure TS.6
  14. 15. La vapeur d’eau répond au changement climatique, elle n’est pas le moteur du changement climatique. C’est une rétroaction majeure qui amplifie le changement climatique. Nouveau dans l’AR4 (2007): Observations qui montrent la tendance à la fois dans la haute troposphère et à la surface. Rétroaction vapeur d’eau
  15. 16. Moteurs naturels et anthropiques du changement climatique Le dioxyde de carbone est le « big player ». En moyenne, il a un temps de vie de plusieurs centaines d’années dans l’atmosphère, et affecte donc le climat sur de longues échelles de temps.
  16. 17. Figure TS.22
  17. 18. Figure 1.1
  18. 19. 2. Conséquences du changement climatique
  19. 20. Figure TS.18 L Le niveau moyen de la mer
  20. 21. Le niveau moyen de la mer par altimétrie satellitaire
  21. 22. Montée du niveau de la mer 1993-2003 <ul><li>Dilatation thermique </li></ul><ul><li>Glaciers & calottes glaciaires </li></ul><ul><li>Groenland </li></ul><ul><li>Antarctique </li></ul><ul><li>Total </li></ul><ul><li>Observé </li></ul><ul><li>Observé-Total </li></ul>1,6 +/-0,5 (mm/an) 0,77 +/-0,22 (mm/an) 0,21 +/-0,07 (mm/an) 0,21 +/-0,35 (mm/an) 2,8 +/-0,7 (mm/an) 3,1 +/-0.7 (mm/an) 0,3 +/-1,0 (mm/an )
  22. 23. Changements physiques & biologiques
  23. 24. Mortalité en France en 2003
  24. 25. 3. Changements climatiques à venir
  25. 26. Emissions de gaz à effet de serre (GES)
  26. 27. Scenarios d’émissions
  27. 28. Les concentrations de CO 2 attendues au cours du XXIème siècle sont deux à quatre fois celles de l’ère préindustrielle
  28. 29. What ’ s in the pipeline and what could come Warming will increase if GHG increase. If GHG were kept fixed at current levels, a committed 0.6°C of further warming would be expected by 2100. More warming would accompany more emission. 1.8 o C = 3.2 o F 2.8 o C = 5.0 o F 3.4 o C = 6.1 o F CO2 Eq 850 600 400 0.6 o C = 1.0 o F
  29. 30. Figure SPM.5 Augmentations projetées de température
  30. 32. Variations des précipitations
  31. 33. FAQ 5.1, Figure 1 Va Variations projetées du niveau de la mer
  32. 34. VULNERABILITE AU NIVEAU DE LA MER <ul><li>les zones urbaines côtières peu élevées, en </li></ul><ul><li>particulier celles qui sont sujettes à affaissement </li></ul><ul><li>les petites îles, en particulier les atolls coralliens </li></ul><ul><li>les deltas, avec 300 millions d’habitants vivant dans 40 d’entre eux, en particulier les sept grands deltas asiatiques avec une population totale dépassant déjà les 200 millions et celui du Nil où la densité est la plus élevée </li></ul>
  33. 35. Relative vulnerability of coastal deltas as indicated by estimates of the population potentially displaced by current sea-level trends to 2050 (extreme > 1 million, high 50 000 to 1 million, medium 5000 to 50 000) D Deltas côtiers
  34. 36. Productivité agricole
  35. 39. Figure 11.19 Températures & précipitations en Arctique
  36. 40. Figure 11.20 Précipitations & températures arctiques
  37. 41. Figure 11.21 Augmentations de la T° en Arctique & Antarctique
  38. 42. Evolution de la géographie
  39. 43. Conséquences du changement climatique
  40. 44. Evolution des risques
  41. 47. 4. Maîtrise du changement climatique
  42. 48. Variations depuis 1970 ….
  43. 49. La concentration en CO 2 , la température et le niveau de la mer continuent à croître longtemps après que les émissions aient été réduites
  44. 50. La stabilisation de la concentration en gaz carbonique exige une réduction importante des émissions
  45. 51. S Scenario de stabilisation de la concentration
  46. 52. Le carbone fossile
  47. 53. Energie primaire
  48. 54. Emissions de CO 2
  49. 55. Gaz à Effet de Serre
  50. 56. Contribution des divers secteurs
  51. 57. 10 milliards de tonnes par an en « équivalent pétrole » Pétrole Gaz Charbon Bois,… Nucléaire Hydro Renouv 35% 21% 23,5% 6,8%
  52. 58. Emissions & rendements
  53. 59. Technology <ul><li>The range of stabilization levels can be achieved by </li></ul><ul><ul><li>deployment of a portfolio of technologies that are currently available and </li></ul></ul><ul><ul><li>those that are expected to be commercialised in coming decades. </li></ul></ul><ul><li>This assumes that appropriate and effective incentives are in place for development, acquisition, deployment and diffusion of technologies and for addressing related barriers </li></ul>
  54. 62. TIC & Développement durable – CoS AFNOR – 15 octobre 2009 TIC et Développement durable ( Etude Smart 2020)
  55. 63. <ul><li>La téléprésence (travail à distance à domicile ou dans des télécentres), - permet d’économiser des transports - permet d’améliorer la qualité de vie professionnelle - participe à l’aménagement du territoire - mais nécessite une couverture du territoire en haut voire très haut débit (téléréunions professionnelles de haute qualité) </li></ul><ul><li>Actions proposées: - Soutien au démarrage des télécentres - Normalisation des interfaces, - Etat exemplaire vitrine du télétravail </li></ul>DETIC – CGIET Section T&S – 12 novembre 2009 Développer la téléprésence
  56. 64. <ul><li>Développer les bâtiments intelligents </li></ul><ul><li>La maquette numérique des bâtiments et des quartiers permet une conception optimisée des bâtiments - Meilleure isolation, économie de chauffage - Meilleure conception de la ville donc économie de transports - Meilleur pilotage des équipements (capteurs, compteurs intelligents) donc économie d’électricité. </li></ul><ul><li>Encourager les acteurs à définir le concept de réseaux domiciliaires, et à définir leurs interfaces avec les différents équipements impliqués (dont les compteurs intelligents) </li></ul>DETIC – CGIET Section T&S – 12 novembre 2009 Recommandations spécifiques
  57. 65. <ul><li>Dans le secteur du bâtiment, contrôler la consommation d’électricité </li></ul><ul><li>Promouvoir le contrôle de la consommation électrique par le déploiement massif d’outils intelligents de mesure, d’affichage et de pilotage de la consommation des appartements, immeubles et quartiers - réseaux domiciliaires - capteurs interconnectés par des interfaces standardisées - affichage simple des consommations usage par usage </li></ul>DETIC – CGIET Section T&S – 12 novembre 2009 Recommandations spécifiques
  58. 66. <ul><li>Optimiser le transport et la logistique </li></ul><ul><li>Promouvoir la dématérialisation sans couture de la chaine d’information logistique, en intégrant les étiquettes électroniques (RFID) </li></ul>DETIC – CGIET Section T&S – 12 novembre 2009 Recommandations spécifiques
  59. 67. <ul><li>Avoir une démarche analytique sur l’empreinte Carbone de l’entreprise </li></ul><ul><li>Evaluer l’empreinte carbone de l’entreprise </li></ul><ul><li>Contribuer (notamment au niveau européen) au développement d’outils de mesure pour des comparaisons entre entreprises et intégrer l’empreinte carbone complète (production et usage) des équipements et services TIC dans une étude d’impact approfondie en vue d’un développement durable </li></ul>DETIC – CGIET Section T&S – 12 novembre 2009 Recommandations spécifiques
  60. 68. <ul><li>Dématérialisation </li></ul><ul><li>Généraliser la dématérialisation de toutes les chaines d’échange d’informations, contrats ou document administratifs (travail sur les outils d’authentification, l’interopérabilité, et les standards d’échange) </li></ul>DETIC – CGIET Section T&S – 12 novembre 2009 Recommandations spécifiques
  61. 69. Mitigation potential <ul><li>Economic potential: </li></ul><ul><ul><li>takes into account social costs and benefits and social discount rates, </li></ul></ul><ul><ul><li>assuming that market efficiency is improved by policies and measures and </li></ul></ul><ul><ul><li>barriers are removed </li></ul></ul><ul><li>Market potential: </li></ul><ul><ul><li>based on private costs and private discount rates </li></ul></ul><ul><ul><li>expected to occur under forecast market conditions </li></ul></ul><ul><ul><li>including policies and measures currently in place </li></ul></ul><ul><ul><li>noting that barriers limit actual uptake </li></ul></ul>
  62. 70. Comparison between global economic mitigation potential and projected emissions increase in 2030
  63. 71. Economic mitigation potentials by sectors in 2030 from bottom up studies
  64. 72. What are the macro-economic costs in 2030? [1] This is global GDP based market exchange rates. [2] The median and the 10 th and 90 th percentile range of the analyzed data are given. [3] The calculation of the reduction of the annual growth rate is based on the average reduction during the period till 2030 that would result in the indicated GDP decrease in 2030. [4] The number of studies that report GDP results is relatively small and they generally use low baselines. <ul><li>Costs are global average for least cost appoaches from top-down models </li></ul><ul><li>Costs do not include co-benefits and avoided climate change damages </li></ul>< 0.12 < 3 Not available 445-535 [4] <0.1 0.2 – 2.5 0.6 535-590 < 0.06 -0.6 – 1.2 0.2 590-710 Reduction of average annual GDP growth rates [3] (percentage points) Range of GDP reduction [2] (%) Median GDP reduction [1] (%) Trajectories towards stabilization levels (ppm CO 2 -eq)
  65. 73. Illustration of cost numbers GDP without mitigation GDP with stringent mitigation GDP Time 80% current 77% ~1 year
  66. 74. Eruptions volcaniques: Preuves de la réponse rapide du climat à un forçage Le forçage « volcan » change la température (la vapeur d’eau,…). Si les volcans peuvent refroidir, alors, les GES doivent réchauffer…

×