Les premières donnéesscientifiques issues de la cohorte.           Francis BERENBAUM     UPMC, Hôpital Saint-Antoine, Paris
Conflits d’intérêts   Intérêts financiers : aucun   Liens durables ou permanents :    Vice-président de la SFR   Interv...
Objectifs1. Étudier l’histoire naturelle des rachialgies   inflammatoires récentes2. Identifier les facteurs prédictifs de...
LES PRESENTATIONS « DESIR » A LA SFR 2011•Les lésions IRM sont-elles liées à la douleur axiale rapportée chez les patients...
Les lésions IRM sont-elles liées à la douleur axiale rapportée chez les      patients se plaignant de récentes douleurs in...
Trois phénotypes cliniques sont identifiés chez des patients souffrant de lombalgie    inflammatoire récente compatible av...
Le psoriasis est un facteur de sévérité chez les patients ayant des                   rachialgies inflammatoires récentes....
Impact de l’uvéite sur le phénotype des patients atteints de rachialgies                             inflammatoires récent...
Comparaison des spondylarthrites axiales et non axiales                    selon l’avis du rhumatologue.       Lanfranchi-...
Caractéristiques des spondylarthropathies axiales récentes de la femme             Tournadre et al. (orale, Brillat-Savari...
HLA-B27+ est associé à un début plus précoce,un délai diagnostic moins long, des lésionsinflammatoires du rachis et des SI...
Ann Rheum Dis. 2011 Oct 11. [Epub ahead of print]
Blog : www.lacohortedesir.fr
Journée Pfizer / DESIR 2012
Journée Pfizer / DESIR 2012
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Desir à la sfr2011 final2

607 vues

Publié le

Les présentations scientifiques à la FR 2011 utilisant les données de la cohorte DESIR, a cohort of early spondylitis.
The scientific presentations coming from the DESIR cohort, une cohorte de spondylarthrite débutantes

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
607
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Desir à la sfr2011 final2

  1. 1. Les premières donnéesscientifiques issues de la cohorte. Francis BERENBAUM UPMC, Hôpital Saint-Antoine, Paris
  2. 2. Conflits d’intérêts Intérêts financiers : aucun Liens durables ou permanents : Vice-président de la SFR Interventions ponctuelles : Pfizer : participation à des symposiums Intérêts indirects : aucun
  3. 3. Objectifs1. Étudier l’histoire naturelle des rachialgies inflammatoires récentes2. Identifier les facteurs prédictifs de développement d’une spondylarthropathie3. Identifier les facteurs prédictifs de progression de la maladie incluant les facteurs génétiques et environnementaux4. Étudier les impacts humains et économiques des patients avec rachialgie inflammatoire récente5. Explorer les bases génétiques et les autres mécanismes physiopathologiques de la maladie
  4. 4. LES PRESENTATIONS « DESIR » A LA SFR 2011•Les lésions IRM sont-elles liées à la douleur axiale rapportée chez les patients seplaignant de récentes douleurs inflammatoires du dos ? L’étude DESIRBlachier et al. (plénière)•Trois phénotypes cliniques sont identifiés chez des patients souffrant delombalgie inflammatoire récente compatible avec une spondylarthrite (SpA)débutante : résultats de la cohorte DESIR (DEvenir des SpA IndifférenciéesRécentes). MA D’Agostino et al. (plénière)•Le psoriasis est un facteur de sévérité chez les patients ayant des rachialgiesinflammatoires récentes : données issues de 692 patients inclus dans la cohorteDESIR. Richette et al. (orale)•Impact de l’uvéite sur le phénotype des patients atteints de rachialgiesinflammatoires récentes : données de la cohorte DESIR. Wendling et al. (orale)•Comparaison des spondylarthrites axiales et non axiales selon l’avis durhumatologue au sein d’une cohorte de rachialgies inflammatoires récentes, lacohorte DESIR. Lanfranchi-Debra et al. (orale)•Caractéristiques des spondylarthropathies axiales récentes de la femme :résultats de la cohorte DESIR. Tournadre et al. (orale)
  5. 5. Les lésions IRM sont-elles liées à la douleur axiale rapportée chez les patients se plaignant de récentes douleurs inflammatoires du dos ? Blachier et al. (plénière, lundi 11h45)Recherche d’une association entre le site de ladouleur axiale (dorsale, lombaire ou fessière) et lesite des signaux inflammatoires IRM.Variables : douleur axiale, B27, CRP, lésionsradios, IRM Le site de la douleur axiale est liée au site deslésions inflammatoires IRM :OR =2,40 (dorsal); =2,36 (lombaire), =3,24 (fesse)
  6. 6. Trois phénotypes cliniques sont identifiés chez des patients souffrant de lombalgie inflammatoire récente compatible avec une spondylarthrite (SpA) débutante. MA D’Agostino et al. (plénière, Mardi 12h00)Analyse en cluster permettant d’identifier des sous-groupes de patients avec des caractéristiquessimilaires.Mise en évidence de 3 sous-groupes : Homme B27+ sans SI avec UAA Femme avec arthrites périph., enthésites vascularisées, dactylites, psoriasis, B27- sans SI Mixte, début <40 ans, sans enthésite, ni dactylite, ni UAA, ni pso, B27- avec SI
  7. 7. Le psoriasis est un facteur de sévérité chez les patients ayant des rachialgies inflammatoires récentes. Richette et al. (orale, Leonard de Vinci, Mardi 17h35 )Prévalence du pso = 16,6%Pso avant rachialgies = 79%Sexe, age, B27 : pas de différenceIMC plus élevé, agrégation avec le syndromemétaboliqueMaladie plus active : BASDAI = 4,8+/-1.8 vs 4,4+/-2 CRP plus élevéEchodoppler des tendons d’Achille : + d’érosionsVariables indépendamment associées au pso : BASFI (OR=1,11); cholestérol total (OR=1,25); dactylite (OR=2,65) et ATCD fam de pso (OR=3,80)
  8. 8. Impact de l’uvéite sur le phénotype des patients atteints de rachialgies inflammatoires récentes. Wendling et al. (orale, Leonard de Vinci, Mardi 17h05) Prévalence de l’uvéite = 8,47% Survenue avant les symptomes rhumato = 37%; pendant = 18%; après = 45% Analyse multivariée : Association entre UAA et dl du rachis cervical (OR=2,03), infection précédent la maladie inflammatoire (OR=5,45), Crohn (OR=3,76), limitation santé physique SF36.Chez les patients atteints de rachialgies inflammatoires récentes évocatrices de SpA, l’association à un contexte infectieux et à une entérocolopathie suggère un rôle des facteurs d’environnement dans l’incidence d’uvéite au cours des SpA
  9. 9. Comparaison des spondylarthrites axiales et non axiales selon l’avis du rhumatologue. Lanfranchi-Debra et al. (orale, Brillat-Savarin Mercredi 8h40)Avis du rhumato sur « SpA axiale ou nonaxiale »SpA axiale = 48,2%SI IRM = 53,8%, SI Rx =23,1%Le diagnostic du rhumatologue de SpAaxiale dans une cohorte de rachialgiesinflammatoires récentes est associé à4 paramètres : sensibilité aux AINS,absence de psoriasis, gène HLA B27+,présence de sacroiliite radio et/ou IRM.
  10. 10. Caractéristiques des spondylarthropathies axiales récentes de la femme Tournadre et al. (orale, Brillat-Savarin Mercredi 8h10)Analyse multivariée : associationindépendant entre sexe féminin et moindrefréquence des lésions inflammatoires IRMdes SI ou du rachis, des indicesfonctionnels HAQ-AS, AS-Qol et SF36physique élevés, une EVA douleur axiale etBASDAI plus élevés.Ces différences dans l’expression de lamaladie peuvent rendre difficile lediagnostic et l’évaluation de l’activité de lamaladie.
  11. 11. HLA-B27+ est associé à un début plus précoce,un délai diagnostic moins long, des lésionsinflammatoires du rachis et des SI en IRM, uneSI radiologique (mais pas plus de lésionsstructurales radiol des SI), une activité de lamaladie moindre et moins de psoriasis. Ann Rheum Dis. 2011 Nov;70(11):1930-6
  12. 12. Ann Rheum Dis. 2011 Oct 11. [Epub ahead of print]
  13. 13. Blog : www.lacohortedesir.fr
  14. 14. Journée Pfizer / DESIR 2012
  15. 15. Journée Pfizer / DESIR 2012

×