SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  11
FM N° 19176 <br />Contact L’Atelier : Sandra Edouard-Baraud<br />sandra.edouard-baraud@mail.atelier.net<br />Contact Ifop : Frédéric Micheau <br />frederic.micheau@ifop.com<br />pour<br />L’entreprise et les medias sociaux :<br />Vendre, communiquer et fédérer<br />Principaux enseignements<br />Janvier 2011<br />Sommaire<br />Pages<br /> TOC  quot;
2-3quot;
    quot;
Titre 1;1quot;
 - 1 -  La méthodologie PAGEREF _Toc283975744  1<br />- 2 -  Les principaux enseignements PAGEREF _Toc283975745  3<br />A- Les cadres français privilégient, pour la communication de leurs entreprises, les outils Internet  les plus classiques au détriment des medias sociaux, dont le développement est entravé par la crainte de perdre le contrôle sur l’information et l’image de ses produits PAGEREF _Toc283975746  4<br />B - La communication des entreprises via les medias sociaux, bien que balbutiante et ne se substituant pas aux autres vecteurs d’information, reçoit néanmoins un écho favorable au sein des cadres des entreprises françaises PAGEREF _Toc283975747  5<br />Conclusion PAGEREF _Toc283975748  7<br />- 1 -La méthodologie<br />Méthodologie<br />Ce document présente les résultats d’une étude réalisée par l’Ifop. Elle respecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l’enquête par sondage. Les enseignements qu’elle indique reflètent un état de l’opinion à l’instant de sa réalisation et non pas une prédiction. <br />Aucune publication totale ou partielle ne peut être faite sans l’accord exprès de l’Ifop.<br />Retrouvez nos sondages et analyses de l’Ifop sur  www.ifop.com, iPhone et iPad<br />Alertes d’actualité : http://feeds.feedburner.com/ifop2<br />Facebook : Ifop Opinion<br />Twitter : http://twitter.com/IfopOpinion<br />Etude réalisée par l'Ifop pour :L’Atelier BNP PARIBAS Echantillon Echantillon de 1002 personnes, représentatif des cadres des entreprises françaises. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas au regard des critères de sexe, d’âge, de profession de l’interviewé après stratification par régions et catégories d’agglomération. Mode de recueilLes interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing). Dates de terrainDu 18 au 24 janvier 2011 <br />- 2 -Les principaux enseignements<br />A- Les cadres français privilégient, pour la communication de leurs entreprises, les outils Internet  les plus classiques au détriment des medias sociaux, dont le développement est entravé par la crainte de perdre le contrôle sur l’information et l’image de ses produits<br />En dépit de l’expansion des medias sociaux, près des deux tiers des cadres des entreprises privées françaises (62%) estiment que les entreprises ne doivent pas communiquer via des medias sociaux comme Facebook ou Twitter. A l’inverse, seuls 38% des cadres interrogés se disent favorables à une communication de ce type. <br />Cette réticence, majoritairement répandue, croît avec l’âge mais recule avec l’amélioration du niveau de diplôme : 72% des personnes âgées de 50 ans ou plus et 70% des cadres ayant un niveau bac ou inférieur au bac s’y opposent, quand 48% des interviewés de moins de 35 ans et 45% des diplômés des grandes écoles jugent que les entreprises doivent communiquer sur les medias sociaux. Au-delà du clivage générationnel et de formation, le lieu de travail apparaît également comme un clivage opérant, les provinciaux (66%) se montrant davantage réticents que les cadres de la région parisienne (56%). S’agissant du secteur d’activité, les cadres du BTP (73% s’y opposent) refusent davantage cette éventualité.<br />Pour justifier l’utilisation des medias sociaux, les cadres favorables à la communication des entreprises par ce biais soulignent la possibilité de créer une communauté autour de sa marque et de ses produits (47%), ainsi que l’image de modernité d’une telle démarche (36%). De manière plus marginale sont évoquées l’opportunité de trouver de nouveaux clients (7%), la possibilité de fidéliser les clients (4%) et enfin l’espoir de rendre les ventes plus efficaces (3%). <br />Dans le détail, l’envie de créer une communauté autour de sa marque ou de ses produits est davantage évoquée par les jeunes cadres (51% chez les moins de 35 ans contre 31% chez les 50 ans et plus) et croît une nouvelle fois avec le niveau de diplôme. A l’inverse, l’image de modernité séduit principalement les cadres seniors (48%) et les moins diplômés (52% des cadres ayant un niveau de diplôme inférieur au bac). Enfin, l’opportunité d’améliorer l’efficacité des ventes, dont on a vu qu’elle était un argument secondaire (3% au global), est plus fréquemment citée par les cadres des entreprises de moins de 20 salariés (7%).<br />Pour leur part, les cadres réticents à ce mode de communication justifient leurs doutes en exprimant en premier lieu la peur de ne pas conserver la maîtrise de la communication (56%), loin devant les autres raisons. Ils considèrent ensuite que les medias traditionnels suffisent (17%) et que les medias sociaux banalisent la marque et les produits (13%). Enfin, 9% des personnes interrogées estiment que ce mode de communication n’est pas efficace pour vendre. <br />Notons que les femmes (63%), les interviewés âgés de 50 ans et plus (61%), les cadres du BTP (72%) et ceux des entreprises de moins de 20 salariés (61%) se distinguent comme les catégories les plus soucieuses de garder la maîtrise de leur communication.  <br />Confirmant la réticence des cadres à voir leur entreprise employer les medias sociaux pour communiquer sur Internet, 68% disent vouloir privilégier les outils plus classiques – comme les blogs et les forums – plutôt que les medias sociaux (32%). Les mêmes clivages opèrent sur cette question : les femmes (74%), les personnes âgées de 50 ans et plus (77%) et les cadres ayant un niveau inférieur au bac (76%) expriment la préférence la plus marquée pour les outils classiques. Notons également que les cadres issus du BTP (80%) et de l’industrie (70%) sont les plus nombreux à vouloir privilégier les blogs ou les forums pour communiquer. Toutefois, aucune différence notable ne se fait jour s’agissant de la taille de l’entreprise (67% à 68% selon les catégories). <br />Aux yeux de huit cadres interrogés sur dix, la communication de l’entreprise via les medias sociaux ne doit être confiée qu’à quelques personnes seulement (80%). A l’inverse, seuls 20% estiment que tout collaborateur peut faire office de communicant en fonction des sujets. Les cadres confirment ici leur crainte de voir la communication leur échapper, en la confiant notamment à un réseau élargi de collaborateurs. <br />Au-delà des clivages observés précédemment, le souhait de confier la communication à quelques personnes seulement croît avec le niveau de diplôme (jusqu’à 85% pour les diplômés des grandes écoles) et apparaît comme davantage souhaité par les cadres de l’administration (97%) et de l’industrie (82%) que par ceux du BTP (69%) ou du commerce (76%). Enfin, l’expérience des medias sociaux pour séduire ou finaliser des clients semble, à l’inverse, convaincre les cadres d’élargir le nombre de communicants par ce biais dans l’entreprise. <br />B - La communication des entreprises via les medias sociaux, bien que balbutiante et ne se substituant pas aux autres vecteurs d’information, reçoit néanmoins un écho favorable au sein des cadres des entreprises françaises<br />En dépit des réticences exprimées précédemment, les medias sociaux d’entreprise ou les réseaux publics utilisés par des entreprises sont majoritairement perçus comme bénéfiques par les cadres interrogés. Ainsi, près de huit cadres sur dix jugent utile l’utilisation des medias sociaux pour communiquer autour de sa marque (79%) et les trois quarts estiment qu’ils constituent un nouveau moyen de recruter (75%). De plus, 70% y voient une opportunité pour amener les clients aux points de vente sur Internet. Plus marginalement, mais toujours de manière majoritaire, les possibilités d’obtenir, grâce aux medias sociaux, des réponses sur des problématiques métier plus rapidement, de rapprocher les salariés et leur entreprise et enfin de vendre des produits sont vues comme utiles par respectivement 56%, 55% et 53% des cadres interviewés.<br />Dans le détail des résultats, l’utilité des medias sociaux pour mieux communiquer autour de la marque apparaît plus marquée chez les cadres du commerce (87%) et faiblit à mesure que l’entreprise grandit. L’opportunité de recrutement que cette communication confère est davantage évoquée par les cadres du commerce, du BTP et de l’administration (78% dans les trois cas) et croît avec l’âge. S’agissant d’amener des clients aux points de vente sur Internet d’une part et d’obtenir des réponses sur des problématiques métier d’autre part, les cadres du BTP s’avèrent les plus nombreux à juger les medias sociaux utiles (84% et 75%). L’utilité des medias sociaux pour rapprocher les salariés et leur entreprise est davantage reconnue par les jeunes cadres (59% chez les personnes âgées de moins de 35 ans), les moins diplômés (58%) et les cadres administratifs (60%). Enfin, utiliser les medias sociaux pour vendre des produits semble beaucoup plus utile aux yeux des cadres du BTP (73%) ou du commerce (64%) que pour ceux de l’industrie (51%).<br />Pourtant, dans la pratique, l’utilisation des medias sociaux par les entreprises semble hésitante et encore en développement : aux dires des cadres, seul un quart des entreprises utilise les medias sociaux pour communiquer (27%). Cette pratique est toutefois la plus répandue, comme en témoignent les faibles proportions d’utilisation des medias sociaux pour les autres possibilités : le recrutement (17%), l’avantage d’amener les clients vers les points de vente sur Internet (16%), la vente des produits (12%), le rapprochement des salariés avec l’entreprise (11%) et l’obtention de réponses sur des problématiques métier (10%) ne sont pas des pratiques couramment liées aux medias sociaux dans le monde de l’entreprise. <br />Comme pour la question précédente, les cadres du commerce sont les plus nombreux à constater que leur entreprise utilise les medias sociaux pour communiquer (44%), amener les clients aux points de vente sur Internet (31%), vendre des produits (25%), se rapprocher des salariés (15%) ou encore obtenir des réponses sur des problématiques métier plus rapidement (16%), les cadres du secteur des services étant pour leur part les plus nombreux à s’en servir pour recruter (19%). Les entreprises de plus de 5000 salariés apparaissent, sur tous les aspects, exception faite de l’obtention de réponses sur les problématiques métier, les plus enclines à optimiser l’utilisation des différents medias sociaux.  <br />Au sein de l’entreprise, dans la communication avec les salariés, les medias sociaux ne semblent pas en mesure de se substituer aux modes d’échanges classiques. La messagerie instantanée apparaît certes comme la plus à même d’être remplacée, mais n’est citée comme telle que par 29% des cadres. Le courrier, substituable pour 24% des cadres interrogés, ainsi que l’intranet (21%) et le courriel (18%), restent également des vecteurs de communication interne incontournables. Enfin, les réunions, irremplaçables par les medias sociaux pour 91% des interviewés, sont à leurs yeux le moyen de communiquer le plus immuable. <br />En comparaison, pour le commerce en ligne, la géolocalisation des internautes est perçue comme aussi utile que les medias sociaux par près de la moitié des cadres interrogés (44%). Plus d’un tiers estime en revanche qu’elle est plus utile que les medias sociaux (35%), quand 21% considèrent au contraire qu’elle est moins utile. <br />Les diplômés des grandes écoles (39%), les cadres de l’industrie (37%), ceux des entreprises de plus de 5000 salariés (39%) et ayant un chiffre d’affaire supérieur à 30 millions d’euros (40%) sont proportionnellement plus enclins à considérer que la géolocalisation est plus utile que les medias sociaux pour le commerce en ligne.<br />Une faible proportion de cadres d’entreprises a déjà utilisé le vecteur des medias sociaux pour mener des opérations destinées à séduire ou fidéliser des clients : 15% des personnes interrogées déclarent l’avoir fait pour séduire de nouveaux clients (11% « seulement » l’ont fait plusieurs fois) et 13% l’ont fait pour fidéliser des clients (10% l’ont fait plusieurs fois). Parmi les cadres ne l’ayant jamais fait (soit respectivement 85% et 87% de l’échantillon), 62% n’envisagent pas de tenter de séduire des clients de la sorte et 64% n’ambitionnent pas non plus de fidéliser des clients par ce biais.<br />Les cadres du secteur du commerce (28%), ceux issus d’entreprises de moins de 20 salariés (22%) et âgés de 35 à 49 ans (18% contre seulement 8% chez les cadres de 50 ans et plus) ont davantage tenté de séduire de nouveaux clients par les medias sociaux ; ces mêmes catégories ont plus souvent expérimenté l’utilisation de ces vecteurs pour fidéliser leurs clients : 25% pour les cadres du commerce, 20% de ceux des petites entreprises et 16% chez les 35-49 ans. En revanche, sur ces deux questions, les cadres de 50 ans et plus et ceux de l’industrie révèlent une expérience moindre.<br />Interrogés sur les formats de medias sociaux les plus porteurs commercialement, les cadres français citent en premier lieu les communautés d’échange et de recommandation de leurs produits (56%), devant les plateformes d’achats groupés (37%) et les solutions d’envoi d’offres localisées (34%). <br />Les communautés d’échange, plébiscitées par une majorité de cadres de moins de 35 ans (61%), de diplômés de grandes écoles (64%) et de cadres du secteur du commerce (62%) sont en revanche moins porteuses aux yeux des cadres âgés de 50 ans et plus (46%) et des interviewés travaillant dans les services (55%). <br />Conclusion <br />Cette étude menée par l’Ifop pour l’Atelier BNP Paribas souligne le chemin à parcourir pour convaincre et fédérer les entreprises autour des bénéfices à tirer de la communication via les medias sociaux. Elle livre ainsi plusieurs enseignements majeurs :<br />La communication des entreprises par les medias sociaux tels que Twitter ou Facebook ne convainc qu’un peu plus d’un tiers des cadres interrogés (38%). Parallèlement, 68% des interviewés déclarant vouloir privilégier les outils plus classiques sur Internet (blogs, forums). Ces outils plus conventionnels, bien installés dans le paysage d’information des entreprises, tendent à rassurer davantage les cadres et notamment les plus âgés d’entre eux. <br />Les réticences majeures à l’utilisation des médias sociaux résident dans la crainte de perdre la maîtrise de la communication et de banaliser la marque ou les produits de leur entreprise. Ainsi, 80% des cadres interrogés estiment par ailleurs que la communication sur les medias sociaux ne doit être contrôlée que par quelques personnes seulement. Le souci de maîtriser l’information à destination des salariés, des partenaires comme du grand public constitue l’obstacle principal à la démocratisation de l’usage des médias sociaux.  <br />Dans ce contexte, l’utilisation des medias sociaux par les entreprises se révèle encore peu répandue. Hormis les cadres du secteur du commerce, aucune catégorie de population interrogée n’exprime un enthousiasme marqué quant à cette pratique : seuls 15% des cadres ont déjà mené des opérations destinées à séduire de nouveaux clients via les medias sociaux et 11% ont tenté de fidéliser des clients par ce biais. De plus, aux dires des cadres interrogés, les medias sociaux ne sont utilisés pour communiquer autour de la marque ou des produits que par 27% des entreprises, ce chiffre reculant à 12% s’agissant de vendre des produits ou 11% pour rapprocher l’entreprise des salariés.<br />Toutefois, en dépit des hésitations autour de la maîtrise de ces outils, l’utilité de communiquer par les medias sociaux est largement comprise : <br />Ces nouveaux supports sont vus comme des moyens utiles de communiquer autour de la marque et des produits, de recruter de nouveaux collaborateurs, de resserrer les liens dans l’entreprise et de vendre plus facilement. <br />Près de huit cadres sur dix estiment qu’en terme de commerce en ligne, les medias sociaux sont utiles voire plus utiles que la géolocalisation (79%).<br />Près d’un cadre sur deux jugeant que l’entreprise doit user de ces outils y voit un moyen de fédérer autour de la marque ou des produits (47%).<br />Au final, la politique de communication des entreprises via les medias sociaux, bien qu’en développement constant, pâtit encore de la crainte d’une perte de contrôle. Mais, la prise de conscience de l’utilité de ces nouveaux supports est largement accomplie et devrait se traduire par une utilisation plus poussée, à mesure que les dernières réticences tomberont avec la banalisation de l’usage.<br />
Synthèse Sondage Réseaux sociaux en entreprise - L'Atelier & L''Ifop
Synthèse Sondage Réseaux sociaux en entreprise - L'Atelier & L''Ifop
Synthèse Sondage Réseaux sociaux en entreprise - L'Atelier & L''Ifop
Synthèse Sondage Réseaux sociaux en entreprise - L'Atelier & L''Ifop
Synthèse Sondage Réseaux sociaux en entreprise - L'Atelier & L''Ifop
Synthèse Sondage Réseaux sociaux en entreprise - L'Atelier & L''Ifop
Synthèse Sondage Réseaux sociaux en entreprise - L'Atelier & L''Ifop
Synthèse Sondage Réseaux sociaux en entreprise - L'Atelier & L''Ifop
Synthèse Sondage Réseaux sociaux en entreprise - L'Atelier & L''Ifop
Synthèse Sondage Réseaux sociaux en entreprise - L'Atelier & L''Ifop

Contenu connexe

Tendances

#PortraitDeStartuper #81 - SailEazy - Grégoire Guignon
#PortraitDeStartuper #81 - SailEazy - Grégoire Guignon#PortraitDeStartuper #81 - SailEazy - Grégoire Guignon
#PortraitDeStartuper #81 - SailEazy - Grégoire GuignonSébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #82 - Jellynote - Flore Wang
#PortraitDeStartuper #82 - Jellynote - Flore Wang#PortraitDeStartuper #82 - Jellynote - Flore Wang
#PortraitDeStartuper #82 - Jellynote - Flore WangSébastien Bourguignon
 
Bpifrance Le Lab Dans la tete des dirigeants de pme eti dans un contexte de t...
Bpifrance Le Lab Dans la tete des dirigeants de pme eti dans un contexte de t...Bpifrance Le Lab Dans la tete des dirigeants de pme eti dans un contexte de t...
Bpifrance Le Lab Dans la tete des dirigeants de pme eti dans un contexte de t...Bpifrance
 
#PortraitDeStartuper #84 - Golem - Thomas Solignac
#PortraitDeStartuper #84 - Golem - Thomas Solignac#PortraitDeStartuper #84 - Golem - Thomas Solignac
#PortraitDeStartuper #84 - Golem - Thomas SolignacSébastien Bourguignon
 
Présentation livre blanc :Entreprise 2.0 : Start Up et PME
Présentation livre blanc :Entreprise 2.0 : Start Up et PMEPrésentation livre blanc :Entreprise 2.0 : Start Up et PME
Présentation livre blanc :Entreprise 2.0 : Start Up et PMEClaude Super
 
Bpifrance Le Lab Attirer les talents dans les PME et les ETI
Bpifrance Le Lab Attirer les talents dans les PME et les ETIBpifrance Le Lab Attirer les talents dans les PME et les ETI
Bpifrance Le Lab Attirer les talents dans les PME et les ETIBpifrance
 
#PortraitDeStartuper #36 - Place2Swap - Lucie Soulard & Estefania Larrañaga
#PortraitDeStartuper #36 - Place2Swap - Lucie Soulard & Estefania Larrañaga#PortraitDeStartuper #36 - Place2Swap - Lucie Soulard & Estefania Larrañaga
#PortraitDeStartuper #36 - Place2Swap - Lucie Soulard & Estefania LarrañagaSébastien Bourguignon
 
Portrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys Costes
Portrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys CostesPortrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys Costes
Portrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys CostesSébastien Bourguignon
 
Bpifrance le lab guide marque employeur
Bpifrance le lab guide marque employeur Bpifrance le lab guide marque employeur
Bpifrance le lab guide marque employeur Bpifrance
 
#PortraitDeStartuper #85 - askR - Matthieu Chabeaud
#PortraitDeStartuper #85 - askR - Matthieu Chabeaud#PortraitDeStartuper #85 - askR - Matthieu Chabeaud
#PortraitDeStartuper #85 - askR - Matthieu ChabeaudSébastien Bourguignon
 
[Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs
[Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs [Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs
[Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs Bpifrance
 
Linkedin ey-revolution-des-metiers-fr-fr
Linkedin ey-revolution-des-metiers-fr-frLinkedin ey-revolution-des-metiers-fr-fr
Linkedin ey-revolution-des-metiers-fr-frNacime Bensizerara
 
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?KPMG_Nord
 
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...Bpifrance
 
bpifrance le lab infographie pme eti et réseaux sociaux
bpifrance le lab infographie pme eti et réseaux sociaux bpifrance le lab infographie pme eti et réseaux sociaux
bpifrance le lab infographie pme eti et réseaux sociaux Bpifrance
 
Bpifrance le lab Entreprendre dans les quartiers 2020
Bpifrance le lab Entreprendre dans les quartiers 2020Bpifrance le lab Entreprendre dans les quartiers 2020
Bpifrance le lab Entreprendre dans les quartiers 2020Bpifrance
 
Dynamisez vos réunions grâce à la facilitation - Blog reussir-son-entreprise.fr
Dynamisez vos réunions grâce à la facilitation - Blog reussir-son-entreprise.frDynamisez vos réunions grâce à la facilitation - Blog reussir-son-entreprise.fr
Dynamisez vos réunions grâce à la facilitation - Blog reussir-son-entreprise.frNovup
 
#PortraitDeStartuper #38 - Artpser - François-Xavier Trancart
#PortraitDeStartuper #38 - Artpser - François-Xavier Trancart#PortraitDeStartuper #38 - Artpser - François-Xavier Trancart
#PortraitDeStartuper #38 - Artpser - François-Xavier TrancartSébastien Bourguignon
 
Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...
Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...
Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...Sébastien Bourguignon
 

Tendances (20)

#PortraitDeStartuper #81 - SailEazy - Grégoire Guignon
#PortraitDeStartuper #81 - SailEazy - Grégoire Guignon#PortraitDeStartuper #81 - SailEazy - Grégoire Guignon
#PortraitDeStartuper #81 - SailEazy - Grégoire Guignon
 
#PortraitDeStartuper #82 - Jellynote - Flore Wang
#PortraitDeStartuper #82 - Jellynote - Flore Wang#PortraitDeStartuper #82 - Jellynote - Flore Wang
#PortraitDeStartuper #82 - Jellynote - Flore Wang
 
Bpifrance Le Lab Dans la tete des dirigeants de pme eti dans un contexte de t...
Bpifrance Le Lab Dans la tete des dirigeants de pme eti dans un contexte de t...Bpifrance Le Lab Dans la tete des dirigeants de pme eti dans un contexte de t...
Bpifrance Le Lab Dans la tete des dirigeants de pme eti dans un contexte de t...
 
#PortraitDeStartuper #84 - Golem - Thomas Solignac
#PortraitDeStartuper #84 - Golem - Thomas Solignac#PortraitDeStartuper #84 - Golem - Thomas Solignac
#PortraitDeStartuper #84 - Golem - Thomas Solignac
 
mission, vision, valeurs et stratégie
mission, vision, valeurs et stratégie mission, vision, valeurs et stratégie
mission, vision, valeurs et stratégie
 
Présentation livre blanc :Entreprise 2.0 : Start Up et PME
Présentation livre blanc :Entreprise 2.0 : Start Up et PMEPrésentation livre blanc :Entreprise 2.0 : Start Up et PME
Présentation livre blanc :Entreprise 2.0 : Start Up et PME
 
Bpifrance Le Lab Attirer les talents dans les PME et les ETI
Bpifrance Le Lab Attirer les talents dans les PME et les ETIBpifrance Le Lab Attirer les talents dans les PME et les ETI
Bpifrance Le Lab Attirer les talents dans les PME et les ETI
 
#PortraitDeStartuper #36 - Place2Swap - Lucie Soulard & Estefania Larrañaga
#PortraitDeStartuper #36 - Place2Swap - Lucie Soulard & Estefania Larrañaga#PortraitDeStartuper #36 - Place2Swap - Lucie Soulard & Estefania Larrañaga
#PortraitDeStartuper #36 - Place2Swap - Lucie Soulard & Estefania Larrañaga
 
Portrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys Costes
Portrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys CostesPortrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys Costes
Portrait de startuper #5 - 1000mercis - Yseulys Costes
 
Bpifrance le lab guide marque employeur
Bpifrance le lab guide marque employeur Bpifrance le lab guide marque employeur
Bpifrance le lab guide marque employeur
 
#PortraitDeStartuper #85 - askR - Matthieu Chabeaud
#PortraitDeStartuper #85 - askR - Matthieu Chabeaud#PortraitDeStartuper #85 - askR - Matthieu Chabeaud
#PortraitDeStartuper #85 - askR - Matthieu Chabeaud
 
[Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs
[Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs [Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs
[Livre blanc] Investir dans la deeptech : paroles de VCs
 
Linkedin ey-revolution-des-metiers-fr-fr
Linkedin ey-revolution-des-metiers-fr-frLinkedin ey-revolution-des-metiers-fr-fr
Linkedin ey-revolution-des-metiers-fr-fr
 
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?
 
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...
 
bpifrance le lab infographie pme eti et réseaux sociaux
bpifrance le lab infographie pme eti et réseaux sociaux bpifrance le lab infographie pme eti et réseaux sociaux
bpifrance le lab infographie pme eti et réseaux sociaux
 
Bpifrance le lab Entreprendre dans les quartiers 2020
Bpifrance le lab Entreprendre dans les quartiers 2020Bpifrance le lab Entreprendre dans les quartiers 2020
Bpifrance le lab Entreprendre dans les quartiers 2020
 
Dynamisez vos réunions grâce à la facilitation - Blog reussir-son-entreprise.fr
Dynamisez vos réunions grâce à la facilitation - Blog reussir-son-entreprise.frDynamisez vos réunions grâce à la facilitation - Blog reussir-son-entreprise.fr
Dynamisez vos réunions grâce à la facilitation - Blog reussir-son-entreprise.fr
 
#PortraitDeStartuper #38 - Artpser - François-Xavier Trancart
#PortraitDeStartuper #38 - Artpser - François-Xavier Trancart#PortraitDeStartuper #38 - Artpser - François-Xavier Trancart
#PortraitDeStartuper #38 - Artpser - François-Xavier Trancart
 
Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...
Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...
Matthieu Somekh - École Polytechnique - Extrait Livre Blanc 100 #PortraitDeSt...
 

En vedette

Brochure Corporatif Gestion SIDEV - Francais
Brochure Corporatif Gestion SIDEV - FrancaisBrochure Corporatif Gestion SIDEV - Francais
Brochure Corporatif Gestion SIDEV - FrancaisAlexandre Bouhadana
 
Plaquette de Présentation Eleganz Music&Event
Plaquette de Présentation Eleganz Music&EventPlaquette de Présentation Eleganz Music&Event
Plaquette de Présentation Eleganz Music&EventBaudouin de Mas Latrie
 
Cibergrafíaservicio instalaciones eléctricas
Cibergrafíaservicio instalaciones eléctricasCibergrafíaservicio instalaciones eléctricas
Cibergrafíaservicio instalaciones eléctricasnopodo
 
STENT for hepatic artery stenosis after transplantaition
STENT for hepatic artery stenosis after transplantaitionSTENT for hepatic artery stenosis after transplantaition
STENT for hepatic artery stenosis after transplantaitionDr Sameh AWAD
 
Les contrats et l'internet en droit suisse
Les contrats et l'internet en droit suisseLes contrats et l'internet en droit suisse
Les contrats et l'internet en droit suissefredericborel
 
Colección permacultura 06 huerta urbana
Colección permacultura 06 huerta urbanaColección permacultura 06 huerta urbana
Colección permacultura 06 huerta urbanalaarveja
 
Pôle excellence - Collège Gabriel Rosset
Pôle excellence - Collège Gabriel RossetPôle excellence - Collège Gabriel Rosset
Pôle excellence - Collège Gabriel RossetDFIE Lyon
 
Tarea de emprendimiento
Tarea de emprendimientoTarea de emprendimiento
Tarea de emprendimientoemilita12
 
Josemogollon conflictos ambientales
Josemogollon conflictos ambientalesJosemogollon conflictos ambientales
Josemogollon conflictos ambientalesjosemogollonuft
 
Trabajos de Antaño
Trabajos de AntañoTrabajos de Antaño
Trabajos de Antaño6acs
 
E- LAERNING
E- LAERNINGE- LAERNING
E- LAERNINGitvane
 
Parution LE-PRESCRIPTEUR-FEVRIER 2017 Pages Arbia
Parution LE-PRESCRIPTEUR-FEVRIER 2017 Pages ArbiaParution LE-PRESCRIPTEUR-FEVRIER 2017 Pages Arbia
Parution LE-PRESCRIPTEUR-FEVRIER 2017 Pages ArbiaArbia SMITI
 

En vedette (20)

Brochure Corporatif Gestion SIDEV - Francais
Brochure Corporatif Gestion SIDEV - FrancaisBrochure Corporatif Gestion SIDEV - Francais
Brochure Corporatif Gestion SIDEV - Francais
 
Historique
HistoriqueHistorique
Historique
 
Plaquette de Présentation Eleganz Music&Event
Plaquette de Présentation Eleganz Music&EventPlaquette de Présentation Eleganz Music&Event
Plaquette de Présentation Eleganz Music&Event
 
Cibergrafíaservicio instalaciones eléctricas
Cibergrafíaservicio instalaciones eléctricasCibergrafíaservicio instalaciones eléctricas
Cibergrafíaservicio instalaciones eléctricas
 
STENT for hepatic artery stenosis after transplantaition
STENT for hepatic artery stenosis after transplantaitionSTENT for hepatic artery stenosis after transplantaition
STENT for hepatic artery stenosis after transplantaition
 
Les contrats et l'internet en droit suisse
Les contrats et l'internet en droit suisseLes contrats et l'internet en droit suisse
Les contrats et l'internet en droit suisse
 
Changez Vos Habitudes Spa09
Changez Vos Habitudes Spa09Changez Vos Habitudes Spa09
Changez Vos Habitudes Spa09
 
Colección permacultura 06 huerta urbana
Colección permacultura 06 huerta urbanaColección permacultura 06 huerta urbana
Colección permacultura 06 huerta urbana
 
Santorini
SantoriniSantorini
Santorini
 
Sacplastique
SacplastiqueSacplastique
Sacplastique
 
Liligo. Par Guillaume Bril, Liligo
Liligo. Par Guillaume Bril, LiligoLiligo. Par Guillaume Bril, Liligo
Liligo. Par Guillaume Bril, Liligo
 
Seguridad
SeguridadSeguridad
Seguridad
 
Pôle excellence - Collège Gabriel Rosset
Pôle excellence - Collège Gabriel RossetPôle excellence - Collège Gabriel Rosset
Pôle excellence - Collège Gabriel Rosset
 
Tarea de emprendimiento
Tarea de emprendimientoTarea de emprendimiento
Tarea de emprendimiento
 
Gobierno en colombia
Gobierno en colombiaGobierno en colombia
Gobierno en colombia
 
Josemogollon conflictos ambientales
Josemogollon conflictos ambientalesJosemogollon conflictos ambientales
Josemogollon conflictos ambientales
 
Encuesta
EncuestaEncuesta
Encuesta
 
Trabajos de Antaño
Trabajos de AntañoTrabajos de Antaño
Trabajos de Antaño
 
E- LAERNING
E- LAERNINGE- LAERNING
E- LAERNING
 
Parution LE-PRESCRIPTEUR-FEVRIER 2017 Pages Arbia
Parution LE-PRESCRIPTEUR-FEVRIER 2017 Pages ArbiaParution LE-PRESCRIPTEUR-FEVRIER 2017 Pages Arbia
Parution LE-PRESCRIPTEUR-FEVRIER 2017 Pages Arbia
 

Similaire à Synthèse Sondage Réseaux sociaux en entreprise - L'Atelier & L''Ifop

Les entreprises doivent accélérer leur e-mutation
Les entreprises doivent accélérer leur e-mutationLes entreprises doivent accélérer leur e-mutation
Les entreprises doivent accélérer leur e-mutationBenjamin Blassiau
 
Les artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.fr
Les artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.frLes artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.fr
Les artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.frFrank Hennion
 
Observatoire des métiers du marketing et de la communication
Observatoire des métiers du marketing et de la communicationObservatoire des métiers du marketing et de la communication
Observatoire des métiers du marketing et de la communicationIpsos France
 
rapport synthèse de l'intégration de la révolution digitale par les entrepren...
rapport synthèse de l'intégration de la révolution digitale par les entrepren...rapport synthèse de l'intégration de la révolution digitale par les entrepren...
rapport synthèse de l'intégration de la révolution digitale par les entrepren...Catherine Dussault-Desmarais
 
[Communiqué] Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeun...
 [Communiqué] Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeun... [Communiqué] Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeun...
[Communiqué] Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeun...LinkedIn France Presse
 
Social selling - Impact des Médias Sociaux sur l'acte d'achat B2B - 2018
Social selling - Impact des Médias Sociaux sur l'acte d'achat B2B - 2018Social selling - Impact des Médias Sociaux sur l'acte d'achat B2B - 2018
Social selling - Impact des Médias Sociaux sur l'acte d'achat B2B - 2018Patrick Barrabé® 😊
 
Les chefs d'entreprise et la formation professionnelle
Les chefs d'entreprise et la formation professionnelleLes chefs d'entreprise et la formation professionnelle
Les chefs d'entreprise et la formation professionnellecontact Elabe
 
Baromètre IDAOS Lab "Digital & Social" 3ème édition 2015
Baromètre IDAOS Lab "Digital & Social" 3ème édition 2015Baromètre IDAOS Lab "Digital & Social" 3ème édition 2015
Baromètre IDAOS Lab "Digital & Social" 3ème édition 2015Franck Perrier
 
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015polenumerique33
 
« Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique
« Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique « Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique
« Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique yann le gigan
 
Barometre Idaos 2014 : Des Médias Sociaux au Social Business - Volet 1 : Impa...
Barometre Idaos 2014 : Des Médias Sociaux au Social Business - Volet 1 : Impa...Barometre Idaos 2014 : Des Médias Sociaux au Social Business - Volet 1 : Impa...
Barometre Idaos 2014 : Des Médias Sociaux au Social Business - Volet 1 : Impa...Franck Perrier
 
Etude Viadeo TPE PME réseaux sociaux - juillet 2013
Etude Viadeo TPE PME réseaux sociaux - juillet 2013Etude Viadeo TPE PME réseaux sociaux - juillet 2013
Etude Viadeo TPE PME réseaux sociaux - juillet 2013FrenchWeb.fr
 
Enquête "Utilité des réseaux sociaux pour les entreprises françaises"
Enquête "Utilité des réseaux sociaux pour les entreprises françaises"Enquête "Utilité des réseaux sociaux pour les entreprises françaises"
Enquête "Utilité des réseaux sociaux pour les entreprises françaises"Andreea Lazarescu
 
Quel est le potentiel des médias sociaux pour soutenir les objectifs stratégi...
Quel est le potentiel des médias sociaux pour soutenir les objectifs stratégi...Quel est le potentiel des médias sociaux pour soutenir les objectifs stratégi...
Quel est le potentiel des médias sociaux pour soutenir les objectifs stratégi...Leila Boutaleb-Brousse
 
Ms livre blanc-cols bleus_040315
Ms livre blanc-cols bleus_040315Ms livre blanc-cols bleus_040315
Ms livre blanc-cols bleus_040315jérôme RICHARD
 
Etude Digital RH Sopra HR Sofftware et L'Usine Digitale
Etude Digital RH  Sopra HR Sofftware et L'Usine DigitaleEtude Digital RH  Sopra HR Sofftware et L'Usine Digitale
Etude Digital RH Sopra HR Sofftware et L'Usine DigitaleStéphanie Mundubeltz-Gendron
 

Similaire à Synthèse Sondage Réseaux sociaux en entreprise - L'Atelier & L''Ifop (20)

Etude Viadéo
Etude ViadéoEtude Viadéo
Etude Viadéo
 
Les entreprises doivent accélérer leur e-mutation
Les entreprises doivent accélérer leur e-mutationLes entreprises doivent accélérer leur e-mutation
Les entreprises doivent accélérer leur e-mutation
 
Les artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.fr
Les artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.frLes artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.fr
Les artisans et les TPE face au digital, étude proposée par +Simple.fr
 
Observatoire des métiers du marketing et de la communication
Observatoire des métiers du marketing et de la communicationObservatoire des métiers du marketing et de la communication
Observatoire des métiers du marketing et de la communication
 
rapport synthèse de l'intégration de la révolution digitale par les entrepren...
rapport synthèse de l'intégration de la révolution digitale par les entrepren...rapport synthèse de l'intégration de la révolution digitale par les entrepren...
rapport synthèse de l'intégration de la révolution digitale par les entrepren...
 
[Communiqué] Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeun...
 [Communiqué] Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeun... [Communiqué] Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeun...
[Communiqué] Etude LinkedIn/CSA : "Premier emploi, ce qu'en pensent les jeun...
 
Barometre social selling_2018
Barometre social selling_2018Barometre social selling_2018
Barometre social selling_2018
 
Social selling - Impact des Médias Sociaux sur l'acte d'achat B2B - 2018
Social selling - Impact des Médias Sociaux sur l'acte d'achat B2B - 2018Social selling - Impact des Médias Sociaux sur l'acte d'achat B2B - 2018
Social selling - Impact des Médias Sociaux sur l'acte d'achat B2B - 2018
 
Les chefs d'entreprise et la formation professionnelle
Les chefs d'entreprise et la formation professionnelleLes chefs d'entreprise et la formation professionnelle
Les chefs d'entreprise et la formation professionnelle
 
Baromètre IDAOS Lab "Digital & Social" 3ème édition 2015
Baromètre IDAOS Lab "Digital & Social" 3ème édition 2015Baromètre IDAOS Lab "Digital & Social" 3ème édition 2015
Baromètre IDAOS Lab "Digital & Social" 3ème édition 2015
 
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
 
Culture numerique saison3
Culture numerique saison3Culture numerique saison3
Culture numerique saison3
 
« Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique
« Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique « Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique
« Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique
 
Barometre Idaos 2014 : Des Médias Sociaux au Social Business - Volet 1 : Impa...
Barometre Idaos 2014 : Des Médias Sociaux au Social Business - Volet 1 : Impa...Barometre Idaos 2014 : Des Médias Sociaux au Social Business - Volet 1 : Impa...
Barometre Idaos 2014 : Des Médias Sociaux au Social Business - Volet 1 : Impa...
 
Etude Viadeo TPE PME réseaux sociaux - juillet 2013
Etude Viadeo TPE PME réseaux sociaux - juillet 2013Etude Viadeo TPE PME réseaux sociaux - juillet 2013
Etude Viadeo TPE PME réseaux sociaux - juillet 2013
 
Enquête "Utilité des réseaux sociaux pour les entreprises françaises"
Enquête "Utilité des réseaux sociaux pour les entreprises françaises"Enquête "Utilité des réseaux sociaux pour les entreprises françaises"
Enquête "Utilité des réseaux sociaux pour les entreprises françaises"
 
Quel est le potentiel des médias sociaux pour soutenir les objectifs stratégi...
Quel est le potentiel des médias sociaux pour soutenir les objectifs stratégi...Quel est le potentiel des médias sociaux pour soutenir les objectifs stratégi...
Quel est le potentiel des médias sociaux pour soutenir les objectifs stratégi...
 
The Conversation Prism : vision prospective des réseaux sociaux
The Conversation Prism : vision prospective des réseaux sociauxThe Conversation Prism : vision prospective des réseaux sociaux
The Conversation Prism : vision prospective des réseaux sociaux
 
Ms livre blanc-cols bleus_040315
Ms livre blanc-cols bleus_040315Ms livre blanc-cols bleus_040315
Ms livre blanc-cols bleus_040315
 
Etude Digital RH Sopra HR Sofftware et L'Usine Digitale
Etude Digital RH  Sopra HR Sofftware et L'Usine DigitaleEtude Digital RH  Sopra HR Sofftware et L'Usine Digitale
Etude Digital RH Sopra HR Sofftware et L'Usine Digitale
 

Plus de L'Atelier BNP Paribas

Inventor, conqueror or builder - people who found startups are happy!
Inventor, conqueror or builder - people who found startups are happy!Inventor, conqueror or builder - people who found startups are happy!
Inventor, conqueror or builder - people who found startups are happy!L'Atelier BNP Paribas
 
Singapore digital ecosystem by LAtelier BNP Paribas
Singapore digital ecosystem by LAtelier BNP ParibasSingapore digital ecosystem by LAtelier BNP Paribas
Singapore digital ecosystem by LAtelier BNP ParibasL'Atelier BNP Paribas
 
Hong-Kong Digital Ecosystem by L'Atelier BNP Paribas
Hong-Kong Digital Ecosystem by L'Atelier BNP ParibasHong-Kong Digital Ecosystem by L'Atelier BNP Paribas
Hong-Kong Digital Ecosystem by L'Atelier BNP ParibasL'Atelier BNP Paribas
 
20130912 taiwan digital landscape by l atelier
20130912 taiwan digital landscape by l atelier20130912 taiwan digital landscape by l atelier
20130912 taiwan digital landscape by l atelierL'Atelier BNP Paribas
 
Bedrijfspresentatie van L'Atelier BNP Paribas - NL
Bedrijfspresentatie van L'Atelier BNP Paribas - NLBedrijfspresentatie van L'Atelier BNP Paribas - NL
Bedrijfspresentatie van L'Atelier BNP Paribas - NLL'Atelier BNP Paribas
 
Taiwan digital landscape by L'atelier BNP Paribas
Taiwan digital landscape by L'atelier BNP ParibasTaiwan digital landscape by L'atelier BNP Paribas
Taiwan digital landscape by L'atelier BNP ParibasL'Atelier BNP Paribas
 
3rd party payment landscape in China by L'Atelier
3rd party payment landscape in China by L'Atelier3rd party payment landscape in China by L'Atelier
3rd party payment landscape in China by L'AtelierL'Atelier BNP Paribas
 
1st COPSEE International Conference on Big Data
1st COPSEE International Conference on Big Data1st COPSEE International Conference on Big Data
1st COPSEE International Conference on Big DataL'Atelier BNP Paribas
 
New Zealand digital ecosystem by l'Atelier BNP Paribas
New Zealand digital ecosystem by l'Atelier BNP ParibasNew Zealand digital ecosystem by l'Atelier BNP Paribas
New Zealand digital ecosystem by l'Atelier BNP ParibasL'Atelier BNP Paribas
 
L atelier chinese tourist digital tourism
L atelier chinese tourist digital tourismL atelier chinese tourist digital tourism
L atelier chinese tourist digital tourismL'Atelier BNP Paribas
 
2013 02 20 presentation lex esante dans la silicon valley by l'atelier
2013 02 20 presentation lex esante dans la silicon valley by l'atelier2013 02 20 presentation lex esante dans la silicon valley by l'atelier
2013 02 20 presentation lex esante dans la silicon valley by l'atelierL'Atelier BNP Paribas
 
Chinese language l'atelier asia corporate presentation luxury
Chinese language l'atelier asia corporate presentation luxuryChinese language l'atelier asia corporate presentation luxury
Chinese language l'atelier asia corporate presentation luxuryL'Atelier BNP Paribas
 
Interagir avec les consommateurs où qu'ils soient ! L'exemple de la communica...
Interagir avec les consommateurs où qu'ils soient ! L'exemple de la communica...Interagir avec les consommateurs où qu'ils soient ! L'exemple de la communica...
Interagir avec les consommateurs où qu'ils soient ! L'exemple de la communica...L'Atelier BNP Paribas
 
Sondage OBS des RSE - L'Atelier BNP Paribas
Sondage OBS des RSE - L'Atelier BNP ParibasSondage OBS des RSE - L'Atelier BNP Paribas
Sondage OBS des RSE - L'Atelier BNP ParibasL'Atelier BNP Paribas
 
L'Atelier e-Commerce conference with arvato and iClick, Hong Kong, May 15th
L'Atelier e-Commerce conference with arvato and iClick, Hong Kong, May 15thL'Atelier e-Commerce conference with arvato and iClick, Hong Kong, May 15th
L'Atelier e-Commerce conference with arvato and iClick, Hong Kong, May 15thL'Atelier BNP Paribas
 
Learning Expedition à New York, Community Management & E-Reputation
Learning Expedition à New York, Community Management & E-Reputation Learning Expedition à New York, Community Management & E-Reputation
Learning Expedition à New York, Community Management & E-Reputation L'Atelier BNP Paribas
 
Social Branding for Luxury in China (L'Atelier Presentation)
Social Branding for Luxury in China (L'Atelier Presentation)Social Branding for Luxury in China (L'Atelier Presentation)
Social Branding for Luxury in China (L'Atelier Presentation)L'Atelier BNP Paribas
 

Plus de L'Atelier BNP Paribas (20)

Inventor, conqueror or builder - people who found startups are happy!
Inventor, conqueror or builder - people who found startups are happy!Inventor, conqueror or builder - people who found startups are happy!
Inventor, conqueror or builder - people who found startups are happy!
 
Singapore digital ecosystem by LAtelier BNP Paribas
Singapore digital ecosystem by LAtelier BNP ParibasSingapore digital ecosystem by LAtelier BNP Paribas
Singapore digital ecosystem by LAtelier BNP Paribas
 
Hong-Kong Digital Ecosystem by L'Atelier BNP Paribas
Hong-Kong Digital Ecosystem by L'Atelier BNP ParibasHong-Kong Digital Ecosystem by L'Atelier BNP Paribas
Hong-Kong Digital Ecosystem by L'Atelier BNP Paribas
 
20130912 taiwan digital landscape by l atelier
20130912 taiwan digital landscape by l atelier20130912 taiwan digital landscape by l atelier
20130912 taiwan digital landscape by l atelier
 
Bedrijfspresentatie van L'Atelier BNP Paribas - NL
Bedrijfspresentatie van L'Atelier BNP Paribas - NLBedrijfspresentatie van L'Atelier BNP Paribas - NL
Bedrijfspresentatie van L'Atelier BNP Paribas - NL
 
Taiwan digital landscape by L'atelier BNP Paribas
Taiwan digital landscape by L'atelier BNP ParibasTaiwan digital landscape by L'atelier BNP Paribas
Taiwan digital landscape by L'atelier BNP Paribas
 
3rd party payment landscape in China by L'Atelier
3rd party payment landscape in China by L'Atelier3rd party payment landscape in China by L'Atelier
3rd party payment landscape in China by L'Atelier
 
1st COPSEE International Conference on Big Data
1st COPSEE International Conference on Big Data1st COPSEE International Conference on Big Data
1st COPSEE International Conference on Big Data
 
L'Atelier BNP Paribas - 2013
L'Atelier BNP Paribas - 2013L'Atelier BNP Paribas - 2013
L'Atelier BNP Paribas - 2013
 
New Zealand digital ecosystem by l'Atelier BNP Paribas
New Zealand digital ecosystem by l'Atelier BNP ParibasNew Zealand digital ecosystem by l'Atelier BNP Paribas
New Zealand digital ecosystem by l'Atelier BNP Paribas
 
L atelier chinese tourist digital tourism
L atelier chinese tourist digital tourismL atelier chinese tourist digital tourism
L atelier chinese tourist digital tourism
 
2013 02 20 presentation lex esante dans la silicon valley by l'atelier
2013 02 20 presentation lex esante dans la silicon valley by l'atelier2013 02 20 presentation lex esante dans la silicon valley by l'atelier
2013 02 20 presentation lex esante dans la silicon valley by l'atelier
 
Chinese language l'atelier asia corporate presentation luxury
Chinese language l'atelier asia corporate presentation luxuryChinese language l'atelier asia corporate presentation luxury
Chinese language l'atelier asia corporate presentation luxury
 
Interagir avec les consommateurs où qu'ils soient ! L'exemple de la communica...
Interagir avec les consommateurs où qu'ils soient ! L'exemple de la communica...Interagir avec les consommateurs où qu'ils soient ! L'exemple de la communica...
Interagir avec les consommateurs où qu'ils soient ! L'exemple de la communica...
 
China ecommerce overview
China ecommerce overviewChina ecommerce overview
China ecommerce overview
 
Sondage OBS des RSE - L'Atelier BNP Paribas
Sondage OBS des RSE - L'Atelier BNP ParibasSondage OBS des RSE - L'Atelier BNP Paribas
Sondage OBS des RSE - L'Atelier BNP Paribas
 
L'Atelier e-Commerce conference with arvato and iClick, Hong Kong, May 15th
L'Atelier e-Commerce conference with arvato and iClick, Hong Kong, May 15thL'Atelier e-Commerce conference with arvato and iClick, Hong Kong, May 15th
L'Atelier e-Commerce conference with arvato and iClick, Hong Kong, May 15th
 
Learning Expedition à New York, Community Management & E-Reputation
Learning Expedition à New York, Community Management & E-Reputation Learning Expedition à New York, Community Management & E-Reputation
Learning Expedition à New York, Community Management & E-Reputation
 
L'Atelier BNP Paribas presentation
L'Atelier BNP Paribas presentationL'Atelier BNP Paribas presentation
L'Atelier BNP Paribas presentation
 
Social Branding for Luxury in China (L'Atelier Presentation)
Social Branding for Luxury in China (L'Atelier Presentation)Social Branding for Luxury in China (L'Atelier Presentation)
Social Branding for Luxury in China (L'Atelier Presentation)
 

Synthèse Sondage Réseaux sociaux en entreprise - L'Atelier & L''Ifop

  • 1. FM N° 19176 <br />Contact L’Atelier : Sandra Edouard-Baraud<br />sandra.edouard-baraud@mail.atelier.net<br />Contact Ifop : Frédéric Micheau <br />frederic.micheau@ifop.com<br />pour<br />L’entreprise et les medias sociaux :<br />Vendre, communiquer et fédérer<br />Principaux enseignements<br />Janvier 2011<br />Sommaire<br />Pages<br /> TOC quot; 2-3quot; quot; Titre 1;1quot; - 1 - La méthodologie PAGEREF _Toc283975744 1<br />- 2 - Les principaux enseignements PAGEREF _Toc283975745 3<br />A- Les cadres français privilégient, pour la communication de leurs entreprises, les outils Internet les plus classiques au détriment des medias sociaux, dont le développement est entravé par la crainte de perdre le contrôle sur l’information et l’image de ses produits PAGEREF _Toc283975746 4<br />B - La communication des entreprises via les medias sociaux, bien que balbutiante et ne se substituant pas aux autres vecteurs d’information, reçoit néanmoins un écho favorable au sein des cadres des entreprises françaises PAGEREF _Toc283975747 5<br />Conclusion PAGEREF _Toc283975748 7<br />- 1 -La méthodologie<br />Méthodologie<br />Ce document présente les résultats d’une étude réalisée par l’Ifop. Elle respecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l’enquête par sondage. Les enseignements qu’elle indique reflètent un état de l’opinion à l’instant de sa réalisation et non pas une prédiction. <br />Aucune publication totale ou partielle ne peut être faite sans l’accord exprès de l’Ifop.<br />Retrouvez nos sondages et analyses de l’Ifop sur  www.ifop.com, iPhone et iPad<br />Alertes d’actualité : http://feeds.feedburner.com/ifop2<br />Facebook : Ifop Opinion<br />Twitter : http://twitter.com/IfopOpinion<br />Etude réalisée par l'Ifop pour :L’Atelier BNP PARIBAS Echantillon Echantillon de 1002 personnes, représentatif des cadres des entreprises françaises. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas au regard des critères de sexe, d’âge, de profession de l’interviewé après stratification par régions et catégories d’agglomération. Mode de recueilLes interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing). Dates de terrainDu 18 au 24 janvier 2011 <br />- 2 -Les principaux enseignements<br />A- Les cadres français privilégient, pour la communication de leurs entreprises, les outils Internet les plus classiques au détriment des medias sociaux, dont le développement est entravé par la crainte de perdre le contrôle sur l’information et l’image de ses produits<br />En dépit de l’expansion des medias sociaux, près des deux tiers des cadres des entreprises privées françaises (62%) estiment que les entreprises ne doivent pas communiquer via des medias sociaux comme Facebook ou Twitter. A l’inverse, seuls 38% des cadres interrogés se disent favorables à une communication de ce type. <br />Cette réticence, majoritairement répandue, croît avec l’âge mais recule avec l’amélioration du niveau de diplôme : 72% des personnes âgées de 50 ans ou plus et 70% des cadres ayant un niveau bac ou inférieur au bac s’y opposent, quand 48% des interviewés de moins de 35 ans et 45% des diplômés des grandes écoles jugent que les entreprises doivent communiquer sur les medias sociaux. Au-delà du clivage générationnel et de formation, le lieu de travail apparaît également comme un clivage opérant, les provinciaux (66%) se montrant davantage réticents que les cadres de la région parisienne (56%). S’agissant du secteur d’activité, les cadres du BTP (73% s’y opposent) refusent davantage cette éventualité.<br />Pour justifier l’utilisation des medias sociaux, les cadres favorables à la communication des entreprises par ce biais soulignent la possibilité de créer une communauté autour de sa marque et de ses produits (47%), ainsi que l’image de modernité d’une telle démarche (36%). De manière plus marginale sont évoquées l’opportunité de trouver de nouveaux clients (7%), la possibilité de fidéliser les clients (4%) et enfin l’espoir de rendre les ventes plus efficaces (3%). <br />Dans le détail, l’envie de créer une communauté autour de sa marque ou de ses produits est davantage évoquée par les jeunes cadres (51% chez les moins de 35 ans contre 31% chez les 50 ans et plus) et croît une nouvelle fois avec le niveau de diplôme. A l’inverse, l’image de modernité séduit principalement les cadres seniors (48%) et les moins diplômés (52% des cadres ayant un niveau de diplôme inférieur au bac). Enfin, l’opportunité d’améliorer l’efficacité des ventes, dont on a vu qu’elle était un argument secondaire (3% au global), est plus fréquemment citée par les cadres des entreprises de moins de 20 salariés (7%).<br />Pour leur part, les cadres réticents à ce mode de communication justifient leurs doutes en exprimant en premier lieu la peur de ne pas conserver la maîtrise de la communication (56%), loin devant les autres raisons. Ils considèrent ensuite que les medias traditionnels suffisent (17%) et que les medias sociaux banalisent la marque et les produits (13%). Enfin, 9% des personnes interrogées estiment que ce mode de communication n’est pas efficace pour vendre. <br />Notons que les femmes (63%), les interviewés âgés de 50 ans et plus (61%), les cadres du BTP (72%) et ceux des entreprises de moins de 20 salariés (61%) se distinguent comme les catégories les plus soucieuses de garder la maîtrise de leur communication. <br />Confirmant la réticence des cadres à voir leur entreprise employer les medias sociaux pour communiquer sur Internet, 68% disent vouloir privilégier les outils plus classiques – comme les blogs et les forums – plutôt que les medias sociaux (32%). Les mêmes clivages opèrent sur cette question : les femmes (74%), les personnes âgées de 50 ans et plus (77%) et les cadres ayant un niveau inférieur au bac (76%) expriment la préférence la plus marquée pour les outils classiques. Notons également que les cadres issus du BTP (80%) et de l’industrie (70%) sont les plus nombreux à vouloir privilégier les blogs ou les forums pour communiquer. Toutefois, aucune différence notable ne se fait jour s’agissant de la taille de l’entreprise (67% à 68% selon les catégories). <br />Aux yeux de huit cadres interrogés sur dix, la communication de l’entreprise via les medias sociaux ne doit être confiée qu’à quelques personnes seulement (80%). A l’inverse, seuls 20% estiment que tout collaborateur peut faire office de communicant en fonction des sujets. Les cadres confirment ici leur crainte de voir la communication leur échapper, en la confiant notamment à un réseau élargi de collaborateurs. <br />Au-delà des clivages observés précédemment, le souhait de confier la communication à quelques personnes seulement croît avec le niveau de diplôme (jusqu’à 85% pour les diplômés des grandes écoles) et apparaît comme davantage souhaité par les cadres de l’administration (97%) et de l’industrie (82%) que par ceux du BTP (69%) ou du commerce (76%). Enfin, l’expérience des medias sociaux pour séduire ou finaliser des clients semble, à l’inverse, convaincre les cadres d’élargir le nombre de communicants par ce biais dans l’entreprise. <br />B - La communication des entreprises via les medias sociaux, bien que balbutiante et ne se substituant pas aux autres vecteurs d’information, reçoit néanmoins un écho favorable au sein des cadres des entreprises françaises<br />En dépit des réticences exprimées précédemment, les medias sociaux d’entreprise ou les réseaux publics utilisés par des entreprises sont majoritairement perçus comme bénéfiques par les cadres interrogés. Ainsi, près de huit cadres sur dix jugent utile l’utilisation des medias sociaux pour communiquer autour de sa marque (79%) et les trois quarts estiment qu’ils constituent un nouveau moyen de recruter (75%). De plus, 70% y voient une opportunité pour amener les clients aux points de vente sur Internet. Plus marginalement, mais toujours de manière majoritaire, les possibilités d’obtenir, grâce aux medias sociaux, des réponses sur des problématiques métier plus rapidement, de rapprocher les salariés et leur entreprise et enfin de vendre des produits sont vues comme utiles par respectivement 56%, 55% et 53% des cadres interviewés.<br />Dans le détail des résultats, l’utilité des medias sociaux pour mieux communiquer autour de la marque apparaît plus marquée chez les cadres du commerce (87%) et faiblit à mesure que l’entreprise grandit. L’opportunité de recrutement que cette communication confère est davantage évoquée par les cadres du commerce, du BTP et de l’administration (78% dans les trois cas) et croît avec l’âge. S’agissant d’amener des clients aux points de vente sur Internet d’une part et d’obtenir des réponses sur des problématiques métier d’autre part, les cadres du BTP s’avèrent les plus nombreux à juger les medias sociaux utiles (84% et 75%). L’utilité des medias sociaux pour rapprocher les salariés et leur entreprise est davantage reconnue par les jeunes cadres (59% chez les personnes âgées de moins de 35 ans), les moins diplômés (58%) et les cadres administratifs (60%). Enfin, utiliser les medias sociaux pour vendre des produits semble beaucoup plus utile aux yeux des cadres du BTP (73%) ou du commerce (64%) que pour ceux de l’industrie (51%).<br />Pourtant, dans la pratique, l’utilisation des medias sociaux par les entreprises semble hésitante et encore en développement : aux dires des cadres, seul un quart des entreprises utilise les medias sociaux pour communiquer (27%). Cette pratique est toutefois la plus répandue, comme en témoignent les faibles proportions d’utilisation des medias sociaux pour les autres possibilités : le recrutement (17%), l’avantage d’amener les clients vers les points de vente sur Internet (16%), la vente des produits (12%), le rapprochement des salariés avec l’entreprise (11%) et l’obtention de réponses sur des problématiques métier (10%) ne sont pas des pratiques couramment liées aux medias sociaux dans le monde de l’entreprise. <br />Comme pour la question précédente, les cadres du commerce sont les plus nombreux à constater que leur entreprise utilise les medias sociaux pour communiquer (44%), amener les clients aux points de vente sur Internet (31%), vendre des produits (25%), se rapprocher des salariés (15%) ou encore obtenir des réponses sur des problématiques métier plus rapidement (16%), les cadres du secteur des services étant pour leur part les plus nombreux à s’en servir pour recruter (19%). Les entreprises de plus de 5000 salariés apparaissent, sur tous les aspects, exception faite de l’obtention de réponses sur les problématiques métier, les plus enclines à optimiser l’utilisation des différents medias sociaux. <br />Au sein de l’entreprise, dans la communication avec les salariés, les medias sociaux ne semblent pas en mesure de se substituer aux modes d’échanges classiques. La messagerie instantanée apparaît certes comme la plus à même d’être remplacée, mais n’est citée comme telle que par 29% des cadres. Le courrier, substituable pour 24% des cadres interrogés, ainsi que l’intranet (21%) et le courriel (18%), restent également des vecteurs de communication interne incontournables. Enfin, les réunions, irremplaçables par les medias sociaux pour 91% des interviewés, sont à leurs yeux le moyen de communiquer le plus immuable. <br />En comparaison, pour le commerce en ligne, la géolocalisation des internautes est perçue comme aussi utile que les medias sociaux par près de la moitié des cadres interrogés (44%). Plus d’un tiers estime en revanche qu’elle est plus utile que les medias sociaux (35%), quand 21% considèrent au contraire qu’elle est moins utile. <br />Les diplômés des grandes écoles (39%), les cadres de l’industrie (37%), ceux des entreprises de plus de 5000 salariés (39%) et ayant un chiffre d’affaire supérieur à 30 millions d’euros (40%) sont proportionnellement plus enclins à considérer que la géolocalisation est plus utile que les medias sociaux pour le commerce en ligne.<br />Une faible proportion de cadres d’entreprises a déjà utilisé le vecteur des medias sociaux pour mener des opérations destinées à séduire ou fidéliser des clients : 15% des personnes interrogées déclarent l’avoir fait pour séduire de nouveaux clients (11% « seulement » l’ont fait plusieurs fois) et 13% l’ont fait pour fidéliser des clients (10% l’ont fait plusieurs fois). Parmi les cadres ne l’ayant jamais fait (soit respectivement 85% et 87% de l’échantillon), 62% n’envisagent pas de tenter de séduire des clients de la sorte et 64% n’ambitionnent pas non plus de fidéliser des clients par ce biais.<br />Les cadres du secteur du commerce (28%), ceux issus d’entreprises de moins de 20 salariés (22%) et âgés de 35 à 49 ans (18% contre seulement 8% chez les cadres de 50 ans et plus) ont davantage tenté de séduire de nouveaux clients par les medias sociaux ; ces mêmes catégories ont plus souvent expérimenté l’utilisation de ces vecteurs pour fidéliser leurs clients : 25% pour les cadres du commerce, 20% de ceux des petites entreprises et 16% chez les 35-49 ans. En revanche, sur ces deux questions, les cadres de 50 ans et plus et ceux de l’industrie révèlent une expérience moindre.<br />Interrogés sur les formats de medias sociaux les plus porteurs commercialement, les cadres français citent en premier lieu les communautés d’échange et de recommandation de leurs produits (56%), devant les plateformes d’achats groupés (37%) et les solutions d’envoi d’offres localisées (34%). <br />Les communautés d’échange, plébiscitées par une majorité de cadres de moins de 35 ans (61%), de diplômés de grandes écoles (64%) et de cadres du secteur du commerce (62%) sont en revanche moins porteuses aux yeux des cadres âgés de 50 ans et plus (46%) et des interviewés travaillant dans les services (55%). <br />Conclusion <br />Cette étude menée par l’Ifop pour l’Atelier BNP Paribas souligne le chemin à parcourir pour convaincre et fédérer les entreprises autour des bénéfices à tirer de la communication via les medias sociaux. Elle livre ainsi plusieurs enseignements majeurs :<br />La communication des entreprises par les medias sociaux tels que Twitter ou Facebook ne convainc qu’un peu plus d’un tiers des cadres interrogés (38%). Parallèlement, 68% des interviewés déclarant vouloir privilégier les outils plus classiques sur Internet (blogs, forums). Ces outils plus conventionnels, bien installés dans le paysage d’information des entreprises, tendent à rassurer davantage les cadres et notamment les plus âgés d’entre eux. <br />Les réticences majeures à l’utilisation des médias sociaux résident dans la crainte de perdre la maîtrise de la communication et de banaliser la marque ou les produits de leur entreprise. Ainsi, 80% des cadres interrogés estiment par ailleurs que la communication sur les medias sociaux ne doit être contrôlée que par quelques personnes seulement. Le souci de maîtriser l’information à destination des salariés, des partenaires comme du grand public constitue l’obstacle principal à la démocratisation de l’usage des médias sociaux. <br />Dans ce contexte, l’utilisation des medias sociaux par les entreprises se révèle encore peu répandue. Hormis les cadres du secteur du commerce, aucune catégorie de population interrogée n’exprime un enthousiasme marqué quant à cette pratique : seuls 15% des cadres ont déjà mené des opérations destinées à séduire de nouveaux clients via les medias sociaux et 11% ont tenté de fidéliser des clients par ce biais. De plus, aux dires des cadres interrogés, les medias sociaux ne sont utilisés pour communiquer autour de la marque ou des produits que par 27% des entreprises, ce chiffre reculant à 12% s’agissant de vendre des produits ou 11% pour rapprocher l’entreprise des salariés.<br />Toutefois, en dépit des hésitations autour de la maîtrise de ces outils, l’utilité de communiquer par les medias sociaux est largement comprise : <br />Ces nouveaux supports sont vus comme des moyens utiles de communiquer autour de la marque et des produits, de recruter de nouveaux collaborateurs, de resserrer les liens dans l’entreprise et de vendre plus facilement. <br />Près de huit cadres sur dix estiment qu’en terme de commerce en ligne, les medias sociaux sont utiles voire plus utiles que la géolocalisation (79%).<br />Près d’un cadre sur deux jugeant que l’entreprise doit user de ces outils y voit un moyen de fédérer autour de la marque ou des produits (47%).<br />Au final, la politique de communication des entreprises via les medias sociaux, bien qu’en développement constant, pâtit encore de la crainte d’une perte de contrôle. Mais, la prise de conscience de l’utilité de ces nouveaux supports est largement accomplie et devrait se traduire par une utilisation plus poussée, à mesure que les dernières réticences tomberont avec la banalisation de l’usage.<br />