Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Nos balades préférées, un hors-série de La Voix du Nord

904 vues

Publié le

« Tiens, si on se faisait une petite balade cet aprèm ? » Vous lancez la proposition, d’apparence anodine, alors qu’un rayon de soleil se pointe et que la température est clémente. Juste après le repas partagé en famille ou avec des amis. En vérité, vous avez tout préparé. Cette balade, c’est celle que vous préférez car elle borde des étangs et une petite rivière, elle permet, au débouché d’un massif forestier, de découvrir la plaine alentour, elle conduit à un château en déshérence. Bref, c’est l’occasion d’en mettre plein les yeux à ses amis parisiens qui croient qu’il n’y a rien à voir dans le Nord, à cette famille qui ne comprend pas pourquoi vous vous êtes exilés loin de la ville.

Publié dans : Voyages
  • DOWNLOAD FULL BOOKS, INTO AVAILABLE FORMAT ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. PDF EBOOK here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. EPUB Ebook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. doc Ebook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. PDF EBOOK here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. EPUB Ebook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. doc Ebook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... .............. Browse by Genre Available eBooks ......................................................................................................................... Art, Biography, Business, Chick Lit, Children's, Christian, Classics, Comics, Contemporary, Cookbooks, Crime, Ebooks, Fantasy, Fiction, Graphic Novels, Historical Fiction, History, Horror, Humor And Comedy, Manga, Memoir, Music, Mystery, Non Fiction, Paranormal, Philosophy, Poetry, Psychology, Religion, Romance, Science, Science Fiction, Self Help, Suspense, Spirituality, Sports, Thriller, Travel, Young Adult,
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Soyez le premier à aimer ceci

Nos balades préférées, un hors-série de La Voix du Nord

  1. 1. PAGE 94 LES BELLES BALADES DE LA RÉGION LEPARCOURSSURPRISE 1 // LE CHÂTEAU La rue Jean-Baptiste-Delecloy est un bon re- père : elle traverse Lucheux. Impossible de se perdre d’autant qu’elle offre une jolie pers- pective sur un exemple très rare de beffroi- porche construit vers 1380. L’édifice, vraiment superbe, domine ainsi la cité médiévale de 550 habitants blottie sur les gentils reliefs de la Somme, près de Doullens. Rendez-vous au bar de la Source, l’unique café du village (rue Delecloy, évidemment). On prend le trottoir d’en face, on marche quelques dizaines de mètres à droite... et on s’engouffre dans un pe- tit chemin qui monte à gauche. Le sentier re- joint la rue du Château, on prend à droite et on arrive… au château (qui ne se visite pas). Im- pressionnante Porte du Bourg (XIVe siècle), avec ses deux hautes tours, sa muraille, ses meurtrières et les vestiges de son pont-levis. Jadis, il s’agissait de défendre la frontière nord du royaume de France contre l’Angleterre ou les Pays-Bas espagnols. 2 // L’ÉGLISE ROMANE SAINT-LÉGER Face à la Porte du Bourg, on prend la rue pa- vée qui descend, on tourne à droite, rue du Boisle. Nous voici à l’intersection avec la rue de l’Église qu’on emprunte vers la droite. Le randonneur passe alors à côté de l’église Saint-Léger d’inspiration romane, ce qui est extrêmement rare en Picardie (ouverte le sa- medi de 14 h à 15 h). Ne manquez pas les fasci- nants chapiteaux (les sommets des colonnes) représentant les sept péchés capitaux ! 3 // LA GROUCHE On continue rue de l’Église et, au niveau d’une ferme datant de 1822, on traverse la Grouche, petite rivière pas dénuée de charme. Après le pont, à gauche (rue de la Porte au Wez), puis à droite (chemin de la Folie) puis, une cinquan- taine de mètres plus loin, on prend le chemin à gauche. Nous voilà en pleine nature. Sur la gauche, on admire le panorama sur le château, perché sur une motte féodale datant du Xe siècle. La Grouche est en contrebas. On longe la forêt qui est à droite : 1 600 hectares de bois ! 4 // L’ARBRE AUX ÉPOUSAILLES On récupère un GR (balisage rouge et blanc) et on continue. On aperçoit, sur la gauche, un grand pâturage avec un gigantesque saule re- marquable au milieu. Là, on tourne à gauche, on passe un petit pont, on rejoint la rue de La Couture où on tourne à gauche pour arriver sur la place du Jeu de tamis. À droite, en sur- plomb, on ne peut pas manquer l’Arbre aux épousailles, en fait deux tilleuls tricentenaires qui ont fusionné, conservant néanmoins une fente entre les deux troncs. Un coup d’œil à gauche, on est revenu rue Jean-Baptiste-Dele- cloy, avec vue sur le beffroi... et le bar de la Source. CHRISTOPHE CARON PHOTOS MATTHIEU BOTTE DANS LA SOMME À Lucheux, vieilles pierres et jolis sentiers Amiens Saint-Quentin Abbeville Péronne Hirson Laon Lucheux gagne vraiment à être connu ! Nichée dans la Somme, à la frontière du Pas-de-Calais, cette petite cité médiévale regorge de chemins verdoyants et de trésors patrimoniaux, dans un secteur charmant et vallonné.
  2. 2. LES BELLES BALADES DE LA RÉGION PAGE 95 INFOS PRATIQUES ............................................. COMMENT S’Y RENDRE Lucheux se trouve dans la Somme, à la frontière avec le Pas-de-Calais. Le village est accessible par la N25 depuis Arras et par la D916 depuis Saint-Pol-sur-Ternoise. ............................................. EN FAMILLE La balade d’environ 6 km (routes, sentiers et chemins de forêt, forts dénivelés) peut se faire en 1 h 30. Un bon plan pour les sportifs : rue de l’Église, au niveau du poste EDF sur la gauche (avec un graff de chat), un sentier à droite grimpe (fort) jusqu’à une autre porte du château, la porte du Haut Bois, perdue dans la forêt. On aperçoit même les ruines du donjon. Autre bon plan, avec des enfants : l’Arbre aux épousailles. Les plus jeunes (et les plus frêles) peuvent encore passer à travers la fente entre les deux troncs. Au XIXe siècle, les futurs époux faisaient la course vers ces arbres siamois et le premier qui traversait la trouée dominait le foyer ! ............................................. À VOIR AUSSI La citadelle de Doullens – ses imposantes murailles de briques et de grès, ses anciens casernements, ses galeries de défense souterraines – se visite sur réservation uniquement les mardi et dimanche. Horaires et tarifs au 03 22 71 83 83 ou sur www.lacitadellededoullens.fr. La cité souterraine de Naours est un immense réseau creusé dans le calcaire du plateau picard, entre Doullens et Amiens. Horaires et tarifs au 03 22 93 71 78 ou sur citesouterrainedenaours.fr. ............................................. SE RENSEIGNER Office de tourisme du Territoire Nord Picardie, 17, place Thélu à Doullens : 03 22 32 54 52, www.tourisme- territoirenordpicardie.com. 1 2 4 3 100m Rue du Boisle Rue du 8 Mai 1945 La Grouche La Grouche Rued e l a Couture Rue du Petit M arais D5 D5 En haut : l’Arbre aux épousailles, en fait deux tilleuls tricentenaires qui ont fusionné, conservant néanmoins une fente entre les deux troncs. Ci-dessus : l’église Saint-Léger est d’inspiration romane, ce qui est extrêmement rare en Picardie. Page de gauche : le château impressionne avec ses deux hautes tours, sa muraille, ses meurtrières et les vestiges de son pont-levis. LES BELLES BALADES DE LA RÉGION PAGE 95 POURQUOI J’AIME On a presque l’impression d’un village caché dans la verdure, au cœur d’un environnement vallonné. Les points d’intérêt architecturaux sont dans le centre-bourg (immanquable beffroi-porche), mais partir à l’assaut du château par quelques chemins de traverse et très pentus relève de la petite aventure sympa avec des enfants. Les sentiers nous entraînent parfois en pleine nature. Il existe aussi une ancienne voie romaine de 4 km de long qui traverse la forêt (une ancienne chaussée Brunehaut). On peut vraiment passer une demi-journée très agréable, assez dynamique de par la topographie des lieux et ensuite prolonger son séjour dans la Somme, par exemple à Doullens. C.C.
  3. 3. PAGE 44 LES BELLES BALADES DE LA RÉGION LES BELLES BALADES DE LA RÉGION PAGE 45 La commune de Wambrechies depuis le canal de la Deûle. Avec vue sur le château de Robersart, l’église Saint-Vaast et le beffroi de la mairie. Photo Pascal Bonnière Métropole lilloise &Flandre
  4. 4. LEPARCOURSSURPRISE PAGE 20 LES BELLES BALADES DE LA RÉGION 1 // LES TERRES DES MARAÎCHERS La balade commence à la Grange nature de Clairmarais, sur le chemin de Boonenghem, et comprend une grande partie du circuit du même nom. De là, on longe les bandes de terre des maraîchers. Une odeur de poireaux flotte dans l’air et des plants de choux- fleurs s’étendent le long de l’eau. Les maraî- chers en récoltent 5 à 7 millions de têtes selon les années. En 2018, certains en ven- daient encore en décembre, faute de grande gelée, contre octobre habituellement. 2 // AU BORD DE LA RIVIÈRE Au bout du sentier, il faut traverser une pas- serelle située sur la droite et longer la ri- vière grâce au mince filet de terre qui la borde. Ce chemin était utilisé par les maraî- chers pour naviguer. Ils y prenaient appui avec leur perche pour faire avancer le bateau chargé de légumes. Attention aux enfants qui ne doivent pas s’approcher trop près de l’eau, au risque d’être attrapés par Marie Groëtte, la sorcière du marais. Plus loin sur le chemin se dresse une ferme de 1901, ou- verte sur le cours d’eau, comme beaucoup d’autres ici. 3 // LES PRAIRIES DE NIEURLET Lorsque l’on rejoint une route et que la ri- vière se rétrécit, il faut passer le petit pont, remonter le chemin des Abbesses jusqu’au carrefour à trois bras pour tourner à gauche puis à droite afin de traverser les prairies verdoyantes. Arrive alors le moment de tourner à droite puis tout de suite à gauche, sur la route de Booneghem qui mène au cœur du village. Si les cours d’eau se cachent derrière les maisons, les iris dessinés sur les portes et les noms des propriétés in- diquent la présence du marais. Attention, il faut tourner à droite au numéro 58 et em- prunter un sentier. De là, si elle n’est pas en balade, on peut apercevoir une barque à fond plat appelée bacôve, typique de l’Au- domarois. 4 // LA RÉSERVE DU ROMELAËRE Le chemin longe la réserve naturelle du Ro- melaëre. Il faut lever les yeux et observer le très haut perchoir destiné au couple de ci- gognes qui fait un arrêt dans le marais de- puis plusieurs années. Les oiseaux vont se relayer jusqu’en juin pour fabriquer leur nid et nourrir leurs petits. Au bout du sentier, un bateau à chaînes permet de traverser la ri- vière et de quitter le monde des oiseaux pour celui des maraîchers. Après le fossé co- loré par les algues, il faut tourner à gauche et suivre la rangée de saules têtards, de gros arbres creux, avant de traverser le pont situé sur la droite pour revenir au point de départ. Une dernière surprise peut apparaître, sous la forme cette fois, d’un martin-pêcheur. CLAIRE COURBET PHOTOS GUY DROLLET ENTRE CLAIRMARAIS ET NIEURLET Une balade le long du marais Visiter le marais en barque oui, le visiter à pied, oui aussi. Un chemin part de la grange nature pour arriver à Nieurlet, via une petite passerelle. On continue sa route pour arriver au milieu des prairies et on la termine en longeant la réserve naturelle du Romelaëre qui abrite de nombreux oiseaux.
  5. 5. INFOS PRATIQUES ............................................. COMMENT S’Y RENDRE Le plus simple est de rejoindre Saint-Omer, via la D 928, la D 943 ou la D 642 puis de prendre la direction de la gare. Une fois devant le bâtiment, contournez par la droite et continuez tout droit en direction de Clairmarais pendant environ 2 kilomètres. Tournez ensuite à gauche en arrivant devant l’église de la commune et continuer tout droit pendant quelques centaines de mètres. La grange nature se situe sur la droite. Il y a un parking gratuit à disposition. ............................................. EN FAMILLE Notre parcours est long de quatre kilomètres et dure environ 1 h 10. Les enfants pourront y observer de multiples animaux, comme des canards, des grenouilles, des poules d’eau ou encore des cygnes. Cependant, le parcours ne convient pas aux poussettes, certains tronçons sont en terre : l’un des ponts à traverser est trop étroit. Sans oublier que les chemins empruntés peuvent être boueux par temps de pluie. ............................................. À VOIR AUSSI… Retournez à Saint-Omer, en utilisant la même route. Lorsqu’on arrive dans la ville et que le canal est sur la gauche, suivez les panneaux « Les Faiseurs de bateaux ». Vous aurez le choix entre la découverte de la fabrication d’un bateau ou la promenade sur l’un d’eux dans le marais. ............................................. SE RENSEIGNER Office de tourisme et des congrès du Pays de Saint-Omer, 7, place Victor-Hugo à Saint-Omer : 03 21 98 08 51, www.tourisme-saintomer.com. Les faiseurs de bateaux, 43, route de Clairmarais à Saint-Omer : 06 08 09 94 88, lesfaiseursdebateaux.fr. 3 4 2 1 200 m Lys Le Zieux Chemin de Booneghem Route de Booneghem LES BELLES BALADES DE LA RÉGION PAGE 21 En haut : le marais de Clairmarais est un lieu de travail et de vie. La pêche fait partie intégrante de cet espace de vie. Ci-dessus : pour passer d’une rive à l’autre, les passerelles vous seront indispensables. Cependant, elles sont étroites. Impossible de venir ici avec une poussette. Page de gauche : le chemin de la balade est assez court. Il ne mesure que 4 kilomètres et un peu plus d’une heure pour effectuer la boucle. Bien souvent dans les esprits, une balade dans le marais est associée au calme et à la sérénité. En voyant les bourgeons qui perlent au bout des branches et les canards qui se laissent glisser le long du cours d’eau, il est difficile de contester cet aspect. Toutefois, cette promenade permet aussi de se souvenir que le marais est un espace de travail et un lieu d’habitation, de l’espèce humaine mais pas seulement. Pas étonnant donc qu’y règne une douce effervescence. Elle est dans les airs, incarnée par un couple de cigognes affairées à nourrir leurs petits, sur terre dans le corps de randonneurs qui avancent d’un pas énergique, bâton à la main, ou encore au bord de l’eau dans les bras des maraîchers qui travaillent la terre pour en récolter les fruits. CL.C. POURQUOI J’AIME

×