Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Le cours magistral en question ? Vers la classe inversée

1 627 vues

Publié le

Conférence pédagogique donnée le 6 juin 2017 au CIPE (Centre d'Innovation Pédagogique et d'Evaluation) de l'Université Aix-Marseille. Le CIPE organise chaque année des conférences dédiées à la pédagogie universitaire autour de thématiques disciplinaires. Ces «conférences débats» sont un lieu d’échanges et de réflexions sur des thématiques propres à l’enseignement dans le supérieur (Amphithéatre de la Faculté d'Odontologie - Campus Marseille Timone).

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

Le cours magistral en question ? Vers la classe inversée

  1. 1. LE COURS MAGISTRAL EN QUESTION ? VERS LA CLASSE INVERSÉE Marcel Lebrun @mlebrun2 UCL - Louvain Learning Lab http://bit.ly/blogdemarcel
  2. 2. L’INNOVATION UNE APPROCHE SYSTÉMIQUE
  3. 3. MUTATIONS ? INNOVER SELON FULLAN … LE CHANGEMENT Se construire une vision personnelle forte Inscrite dans une vision partagée Répondre à des besoins Développer des compétences Collaborer dans l’action et la formation Dans une structure intermédiaire Laisser des espaces de liberté Malgré les freins et les contraintes Fullan, M. G. (1993). The complexity of the change process. In Change forces: Probing the depth of educational reform, pp. 19-41. Falme Press. Fullan, M. G. (1999). Change Forces: The sequel. Philadelphia, PA: Falmer Press. VOYAGE
  4. 4. On n’impose pas le changement aux autres Le changement ne peut être entièrement planifié : c’est un voyage pas un programme Le changement ne se réalise pas seul mais à partir de groupes aux compétences variées Le changement ne se transfère pas INNOVER SELON FULLAN … LE CHANGEMENT Change is a journey not a blueprint Fullan, M. G. (1993). The complexity of the change process. In Change forces: Probing the depth of educational reform, pp. 19-41. Falme Press. Fullan, M. G. (1999). Change Forces: The sequel. Philadelphia, PA: Falmer Press.
  5. 5. FORMER, CHANGER … DANS LA COHÉRENCE
  6. 6. VERS UN PRINCIPE DE COHÉRENCE … PÉDAGOGIQUE Alignement Constructiviste (Biggs, 1999) revu (Lebrun, 2007) Objectifs Méth-Odes Biggs. J. (1999) Teaching for Quality Learning at University – What the Student Does (1st Edition) SRHE / Open University Press, Buckingham. Evaluati-On
  7. 7. VERS UN PRINCIPE DE COHÉRENCE … PÉDAGOGIQUE Alignement Constructiviste (Biggs, 1999) revu (Lebrun, 2007) Outils Lebrun, M. (2007). Quality Towards an Expected Harmony: Pedagogy and Technology Speaking Together About Innovation. AACE Journal, 15(2), 115-130. Chesapeake, VA: AACE. Objectifs Méth-Odes Biggs. J. (1999) Teaching for Quality Learning at University – What the Student Does (1st Edition) SRHE / Open University Press, Buckingham. Evaluati-On M. Lebrun
  8. 8. ÈRE NUMÉRIQUE QU’EST-CE QUI CHANGE ?
  9. 9. 3-4 Millénaires 200 générations SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE, ÈRE NUMÉRIQUE, HUMANITÉ NUMÉRIQUE 5-6 siècles 20 générations 2-3 décennies 1 génération Vers de nouveaux rapports aux savoirs
  10. 10. UNE ÉPOQUE DE TRANSITION … DES HYBRIDATIONS • Savoirs distribués <> Connaissances intégrées • Savoirs <> Compétences (!) • Formel <> informel • Enseigner <> Apprendre (confusion) • Formation initiale <> continue (compétences LLL) • Présence et Mobilité, Distance et Flexibilité • Disciplines (interdisciplinarité) • Campus et Région, Entreprises … • …. Des tensions aussi … Besoin de pensée systémique !
  11. 11. Questions d’outils Des opportunités ... vraiment ?
  12. 12. UNE QUESTION DE PHARMAKON ? SOCRATE … UN GROGNON ? SOCRATE : Le dieu Theuth, inventeur de l'écriture, dit au roi d'Égypte : « Voici l'invention qui procurera aux Égyptiens plus de savoir et de mémoire : pour la mémoire et le savoir j'ai trouvé le remède [pharmakon] qu'il faut » - Et le roi répliqua : « Dieu très industrieux, autre est l'homme qui se montre capable d'inventer un art, autre celui qui peut discerner la part de préjudice et celle d'avantage qu'il procure à ses utilisateurs. Père des caractères de l'écriture, tu es en train, par complaisance, de leur attribuer un pouvoir contraire à celui qu'ils ont. Conduisant ceux qui les connaîtront à négliger d'exercer leur mémoire, c'est l'oubli qu'ils introduiront dans leurs âmes : faisant confiance à l'écrit, c'est du dehors en recourant à des signes étrangers, et non du dedans, par leurs ressources propres, qu'ils se ressouviendront ; ce n'est donc pas pour la mémoire mais pour le ressouvenir que tu as trouvé un remède. » Platon, Phèdre, 274e-275a
  13. 13. UNE QUESTION DE PHARMAKON ? SOCRATE … UN GROGNON ? SOCRATE : Le dieu Theuth, inventeur de l'écriture, dit au roi d'Égypte : « Voici l'invention qui procurera aux Égyptiens plus de savoir et de mémoire : pour la mémoire et le savoir j'ai trouvé le remède [pharmakon] qu'il faut » - Et le roi répliqua : « Dieu très industrieux, autre est l'homme qui se montre capable d'inventer un art, autre celui qui peut discerner la part de préjudice et celle d'avantage qu'il procure à ses utilisateurs. Père des caractères de l'écriture, tu es en train, par complaisance, de leur attribuer un pouvoir contraire à celui qu'ils ont. Conduisant ceux qui les connaîtront à négliger d'exercer leur mémoire, c'est l'oubli qu'ils introduiront dans leurs âmes : faisant confiance à l'écrit, c'est du dehors en recourant à des signes étrangers, et non du dedans, par leurs ressources propres, qu'ils se ressouviendront ; ce n'est donc pas pour la mémoire mais pour le ressouvenir que tu as trouvé un remède. » Platon, Phèdre, 274e-275a
  14. 14. RAPPORT PISA ET COMPÉTENCES NUMÉRIQUES «  Les pays qui ont consenti d’importants investissements dans les TIC dans le domaine de l’éducation n’ont enregistré aucune amélioration notable des résultats de leurs élèves en compréhension de l’écrit, en mathématiques et en sciences. Autre constat – peut-être le plus décevant de ce rapport –, les nouvelles technologies ne sont pas d’un grand secours pour combler les écarts de compétences entre élèves favorisés et défavorisés.  » (7sur7.be)
  15. 15. RAPPORT PISA ET COMPÉTENCES NUMÉRIQUES «  Les pays qui ont consenti d’importants investissements dans les TIC dans le domaine de l’éducation n’ont enregistré aucune amélioration notable des résultats de leurs élèves en compréhension de l’écrit, en mathématiques et en sciences. Autre constat – peut-être le plus décevant de ce rapport –, les nouvelles technologies ne sont pas d’un grand secours pour combler les écarts de compétences entre élèves favorisés et défavorisés.  » (7sur7.be) Quelques commentaires : 1)Si "on fait la même chose qu'avant avec les nouveaux outils" pas étonnant d'avoir des résultats comparables ... 2)si on me parle des résultats des élèves à des tests standardisés de connaissances, ce n'est pas là que se nichent sans doute les effets du numérique : 3)lForme-t-on vraiment les élèves à ces savoirs là, à ces compétences là ? Comment peut-on encore penser que l'équipement va de facto développer les compétences associées ? On rêve ou quoi !
  16. 16. SINON, ON RISQUE QUOI ? La fossilisation des pratiques vous guette ... " In other words, we end up automating the past, as we continue beating the rug with a fancy, new electric vacuum cleaner" M. Lebrun
  17. 17. BON D’ACCORD, CÔTÉ CLAIR -CÔTÉ OBSCUR, ON FAIT QUOI ? Technologies Pédagogies Les technologies (les LMS, les MOOC, les Réseaux sociaux ...) peuvent contribuer au développement pédagogique Promesses http://bit.ly/Lebrun-Impacts
  18. 18. BON D’ACCORD, CÔTÉ CLAIR -CÔTÉ OBSCUR, ON FAIT QUOI ? Technologies Pédagogies Les technologies (les LMS, les MOOC, les Réseaux sociaux ...) peuvent contribuer au développement pédagogique L’impact positif des technologies (les LMS, les MOOC, les Réseaux sociaux ...) nécessite des dispositifs centrés sur l’apprentissage des étudiants Promesses Nécessités http://bit.ly/Lebrun-ImpactsM. Lebrun
  19. 19. UNE QUESTION DE COHÉRENCE Dans les discours sur les Technologies dans l’éducation, les pionniers innovateurs, les responsables institutionnels, les enseignants … « ont l’air » de redécouvrir, et à chaque fois, à chaque vague, les bons vieux principes de la pédagogie - pour porter les fruits attendus, les technologies demandent des savoirs, des savoir-faire, des savoir-être spécifiques … une culture numérique avec son épistémologie propre - appliquer des emplâtres numériques sur des méthodes pédagogiques éculées n’engendrera pas les effets attendus - le caractère soi-disant magique de l’outil l’emporte, hélas, toujours sur une réflexion plus fondamentale
  20. 20. Questions d’objectifs Des enjeux
  21. 21. EVOLUER, CHANGER, INNOVER … LES COMPÉTENCES … • L’étudiant sera capable de ... • mobiliser connaissances et capacités dans un contexte donné ... • Learning outcomes (LO's) are statements of what a learner is expected to know, understand and/or be able to demonstrate after a completion of a process of learning Capacités Compétences LO’s 1990 2000 2010
  22. 22. SAVOIRS ET COMPÉTENCES … L'individu se trouve "obligé" de s'adapter à des modèles pseudo- sociaux qu'il n'a pas produits lui-même (et qui n'ont donc rien de "sociaux"). Ce n'est pas la technique qui est toxique mais notre incapacité à la socialiser correctement (Bernard Stiegler) http://bit.ly/Serres-Stiegler Michel Serres et Bernard Stiegler : Pourquoi nous n’apprenons plus comme avant ?
  23. 23. SAVOIRS ET COMPÉTENCES … Avec le numérique, des processus ... intra-psychiques se trouvent extériorisés, objectivés. On n'a pas le cerveau vide ... on a le cerveau libre (Michel Serres) http://bit.ly/Serres-Stiegler Michel Serres et Bernard Stiegler : Pourquoi nous n’apprenons plus comme avant ?
  24. 24. SAVOIRS ET COMPÉTENCES … Avec le numérique, des processus ... intra-psychiques se trouvent extériorisés, objectivés. On n'a pas le cerveau vide ... on a le cerveau libre (Michel Serres) L'individu se trouve "obligé" de s'adapter à des modèles pseudo- sociaux qu'il n'a pas produits lui-même (et qui n'ont donc rien de "sociaux"). Ce n'est pas la technique qui est toxique mais notre incapacité à la socialiser correctement (Bernard Stiegler) http://bit.ly/Serres-Stiegler Michel Serres et Bernard Stiegler : Pourquoi nous n’apprenons plus comme avant ?
  25. 25. (c) Traduction-Interprétation par M. Lebrun Quelques tendances et constatations sur l’apprentissage connecté (Siemens, 2005) ❖ De nombreux apprenants vont rencontrer des connaissances et des compétences variées et parfois sans liaison au cours de leur carrière ❖ L’apprentissage informel devient de plus en plus une partie de l’expérience d’apprentissage. L’apprentissage actuel survient au travers de communautés de pratiques, de réseaux personnels et au travers de tâches dans les situations de terrain ❖ L’apprentissage est un processus continu qui se déroule tout au long de la vie. Apprentissage et situation de travail sont de moins en moins séparés. Dans certains cas, ils sont confondus ❖ Les technologies sont en train de changer fondamentalement nos façons de penser. Elles modifient notre «cablage cérébral» ❖ L’institution ou l’organisation et l’individu sont des organismes. L’apprentissage devient un processus commun aux apprenants, aux acteurs de la société et aux institutions ❖ Pas mal de processus jadis du domaine de l’apprentissage (chez les cognitivistes de l’information) sont actuellement de plus en plus et de mieux en mieux assumés par les TIC ❖ Le Savoir et le savoir-faire sont en train d’être supplantés par le «savoir où et quand», les savoirs conditionnels A learning theory for the digital age (Siemens, 2005) Connectivisme et
  26. 26. DES TERRIENS … DEVENUS MARINS ? UNE MÉTAPHORE Nous étions terriens dans un monde stable ; nous sommes devenus marins dans un monde héraclitéen où tout est changement, déconstruction et reconstruction ... L'éducation doit s'adapter à ce monde problématique. La transmission des savoirs anciens devient inutilisable ; il faut " renoncer à chercher la certitude dans des référentiels fixes " ... • la carte —l'expérience, les savoirs antérieurs, ces certitudes devenues provisoires— et • la boussole —le questionnement, le doute, la problématisation—, ... pour que les jeunes s'orientent sur la carte et, surtout, puissent y ouvrir d'autres chemins (Michel Fabre, 2011)
  27. 27. FORMER (OU SE FORMER) AUX COMPÉTENCES NUMÉRIQUES Le numérique ne va pas de soi - Considérer le recours aux ressources tant internes (les ressources de chacun pour tous) qu’externes (les ressources de tous pour chacun), matérielles et humaines : un pour tous et tous pour un ! - Veiller à la formation aux outils et instruments numériques et à leurs usages … Comme pour les autres compétences transversales ou démultiplicatrices, elles ne sont pas un « inné » des Digital Natives - Considérer (et former explicitement à) ! les savoir-faire sur les savoirs (comment construire les-ses connaissances ?) et " les savoirs sur les savoir-faire (Des ressources et outils sur comment chercher et valider l’information, travailler en équipe, exercer son esprit critique et sa pensée réflexive … ?)
  28. 28. Questions de méthodes Des conditions ...
  29. 29. UNE CONVICTION … L’APPRENTISSAGE EN MIRE La formation peut être regardée comme la mise à disposition du futur formé d'occasions où il puisse apprendre. C'est un processus interactif et une activité intentionnelle (Brown & Atkins, 1988) I never teach my pupils; I only attempt to provide the conditions in which they can learn Je répète. Que transmettre ? Le savoir ? Le voilà, partout sur la Toile, disponible, objectivé. Le transmettre à tous ? Désormais, tout le savoir est accessible à tous. Comment le transmettre ? Voilà, c'est fait. D'une certaine manière, il est toujours et partout déjà transmis. Eduquer au XXIe siècle
  30. 30. INFORMATIONS ACTIVITÉS PRODUCTIONS http://bit.ly/Modèle-apprentissageM. Lebrun
  31. 31. Ressources Problèmes Projets Buts Groupe Collaboration INFORMATIONS ACTIVITÉS PRODUCTIONS MOTIVATION INTERACTION Contextes http://bit.ly/Modèle-apprentissageM. Lebrun IMAIP
  32. 32. LO'sCompétences Interactions Motivations Informations ProductionsActivités Sais, comprends ...Est capable de faire...et de démontrer ... Ressources "Co-élaborations" Savoirs Tâches Contextes "Situ-actions"- problèmes
  33. 33. REDÉCOUVERTE DE L’APPRENDRE ET L’ENSEIGNER À L’ENDROIT : LES CLASSES INVERSÉES Vient de sortir Questions de méthodes Des conditions ...
  34. 34. LE CHEMIN ? HYBRIDATION & PRINCIPE DE VARIÉTÉ Aussi, une nouvelle considération des concepts présence/distance et enseigner/apprendre ... d’espace (mobilité) / de temps (flexibilité) Les dispositifs hybrides que nous considérons ici sont ainsi supportés par une plateforme technologique (un rassemblement d’outils) et leur caractère hybride provient d’une modification de leurs constituants (ressources, stratégies, méthodes, acteurs et finalités) par une recombinaison des temps et des lieux d’enseignement et d’apprentissage : il s’agit donc bien d’un continuum dont une dimension est liée au rapport présence-distance et une autre au rapport « enseigner » -« apprendre ». La notion très actuelle de flipped classroom illustre bien cette hybridation. Nous l’avons résumée ainsi : lectures at home and homework at school. http://bit.ly/Lebrun-Impacts
  35. 35. QUAND « ESPACE-TEMPS » INTERFÈRE AVEC « ENSEIGNER-APPRENDRE » Individuel Apprendre Distance Collectif Enseigner Présence Présence Distance EnseignerApprendre http://bit.ly/Les-Flips
  36. 36. QUAND « ESPACE-TEMPS » INTERFÈRE AVEC « ENSEIGNER-APPRENDRE » Individuel Apprendre Distance Collectif Enseigner Présence Présence « Distance » EnseignerApprendre Individuel Enseigner Distance Collectif Enseigner Présence Collectif Apprendre Présence Individuel Apprendre Distance http://bit.ly/Les-Flips « Distance » = en autonomie, sans la présence d’un enseignant … donc pas nécessairement at home et pas obligatoirement tout seul
  37. 37. CE QUE LA CLASSE INVERSÉE EST & CE QU’ELLE N’EST PAS • Un remplacement de l’enseignant par des vidéos. • Un cours en ligne voire à distance. • Des étudiants qui font tout et n’importe quoi de manière non structurée. • Des étudiants qui passent le temps de la classe devant un écran. • Des apprenants autistes travaillant en isolation. • Un moyen d’ampli9ier les interactions et les contacts personnalisés entre les élèves et l’enseignant. • Une classe dans laquelle l’enseignant n’est pas le maître sur l’estrade “sage on the stage” mais l’accompagnateur attentif “guide on the side” en permettant ainsi différentes formes de différenciation. • Un mélange fertile de la transmission directe (j’enseigne) avec une approche constructiviste ou encore socio-constructiviste de l’apprentissage (c’est aux apprenants qu’il revient d’apprendre). • Une classe dans laquelle les élèves qui sont absents pour cause de maladie ou activités extra-curriculaires (pour des sportifs, sorties éducatives) ne sont pas laissés « en arrière ». • Une classe où les contenus travaillés (la « matière ») sont accessibles tout le temps pour les révisions, les examens, la remédiation. • Une classe où les étudiants sont davantage engagés dans leurs apprentissages. • Un lieu où les étudiants peuvent recevoir un accompagnement personnalisé. La classe inversée est … n’est pas
  38. 38. Hors la classe « à distance » En classe « en présence » Prendre connaissance de « la matière » au travers de textes, de vidéos … Application : Exercices supervisés, travaux pratiques, résolution de situations-problèmes … Type 1 La « théorie » d’abord, l’application ensuite
  39. 39. Hors la classe « à distance » En classe « en présence » Prendre connaissance de « la matière » au travers de textes, de vidéos … Application : Exercices supervisés, travaux pratiques, résolution de situations-problèmes … Type 1 La « théorie » d’abord, l’application ensuite Explorer les contextes, chercher des ressources, préparer une présentation ou une activité … Analyse, synthèse, critique, créativité : Débat, travaux de groupe … Type 2 Contextes et sens d’abord, Modélisation ensuite
  40. 40. Hors la classe « à distance » En classe « en présence » Prendre connaissance de « la matière » au travers de textes, de vidéos … Application : Exercices supervisés, travaux pratiques, résolution de situations-problèmes … Type 1 La « théorie » d’abord, l’application ensuite Explorer les contextes, chercher des ressources, préparer une présentation ou une activité … Analyse, synthèse, critique, créativité : Débat, travaux de groupe … Type 2 Contextes et sens d’abord, Modélisation ensuite Type 3 Contextualisation, décontextualisation, recontextualisation Type 1 Type 2 M. Lebrun
  41. 41. LES CLASSES INVERSÉES … AUSSI UN PRINCIPE DE VARIÉTÉ Rapports aux SavoirsLes savoirs du cours externalisés et accessibles dans le cloud Des « savoirs » récoltés par les étudiants eux-mêmes L’enseignant « donne son cours » et construit son dispositif Les étudiants participent aux échanges et à la co-construction des connaissances Les étudiants construisent le dispositif de leur module ou du cours Rapports aux Rôles Des savoirs transmis en classe par le professeur Présence Distance
  42. 42. LES CLASSES INVERSÉES … AUSSI UN PRINCIPE DE VARIÉTÉ Rapports aux SavoirsLes savoirs du cours externalisés et accessibles dans le cloud Des « savoirs » récoltés par les étudiants eux-mêmes L’enseignant « donne son cours » et construit son dispositif Les étudiants participent aux échanges et à la co-construction des connaissances Les étudiants construisent le dispositif de leur module ou du cours Type 1 Rapports aux Rôles Des savoirs transmis en classe par le professeur Présence Distance # $
  43. 43. LES CLASSES INVERSÉES … AUSSI UN PRINCIPE DE VARIÉTÉ Rapports aux SavoirsLes savoirs du cours externalisés et accessibles dans le cloud Des « savoirs » récoltés par les étudiants eux-mêmes L’enseignant « donne son cours » et construit son dispositif Les étudiants participent aux échanges et à la co-construction des connaissances Les étudiants construisent le dispositif de leur module ou du cours Type 1 Type 2 Rapports aux Rôles Des savoirs transmis en classe par le professeur Présence Distance Classes translatées Classes inversées Classes renversées ! ! "" # $
  44. 44. LES CLASSES INVERSÉES … AUSSI UN PRINCIPE DE VARIÉTÉ Rapports aux SavoirsLes savoirs du cours externalisés et accessibles dans le cloud Des « savoirs » récoltés par les étudiants eux-mêmes L’enseignant « donne son cours » et construit son dispositif Les étudiants participent aux échanges et à la co-construction des connaissances Les étudiants construisent le dispositif de leur module ou du cours Type 1 Type 2 Rapports aux Rôles Des savoirs transmis en classe par le professeur Présence Distance Classe inversée Classes inversées Classes renversées ! ! "" # $ Type 3
  45. 45. L’APPRENTISSAGE EXPÉRIENTIEL … LE CYCLE DE KOLB ! " # $ Théorie ⫷⫸ Pratique Distance ⫷⫸ Présence
  46. 46. Distance Présence L’APPRENTISSAGE EXPÉRIENTIEL … LE CYCLE DE KOLB Contextualiser Décontextualiser Recontextualiser Proulx, 1997 ; Tardif (1992) « L’enseignement stratégique » Théorie ⫷⫸ Pratique Présence ⫷⫸ Distance ! " # $
  47. 47. BLOOM SUR SA TÊTE … L’ÉCOLE « À L’ENDROIT » Connaître Comprendre Appliquer Des Savoirs Grilles de lecture ⓵ « Ecole » Analyser Évaluer Créer (Imaginer) Des situations-problèmes Terrains d'exercice de Savoir-Faire ⓶
  48. 48. BLOOM SUR SA TÊTE … L’ÉCOLE « À L’ENDROIT » Connaître Comprendre Appliquer Des Savoirs Grilles de lecture ⓵ « Ecole » Analyser Évaluer Créer (Imaginer) Des situations-problèmes Terrains d'exercice de Savoir-Faire ⓶ ⓶ Vie quotidienne ⓵ Type 1 Type 2
  49. 49. ET LA RECHERCHE ? VOTRE « MODÈLE » ? LES PRATIQUES ? Lebrun, M., Gilson C. et Goffinet, C. (2017). Contribution à une typologie des classes inversées : éléments descriptifs de différents types, configurations pédagogiques et effets. Education & Formation, e-306. En ligne, consulté le 21 février 2017 sur http://revueeducationformation.be/
  50. 50. A L’OCCASION D’UN MÉMOIRE : CORALIE GILSON ET CÉLINE GOFFINET • 286 questionnaires reçus (effet CLISE 2016 ?) • 78 (F), 18 (B), 10 (CAN), 3 (AUS), 2 (CH) … • Sciences, Math, Français, Histoire … • 114 tout à fait complets • 146 suffisants pour dresser le typologie
  51. 51. DES ITEMS POUR DISCRIMINER LES TYPES … Type 2 Type 1 ++ -- T1P : Le temps en classe est consacré à la mise en pratique de la théorie qui a été vue à distance T1D : Cette pratique permet l’apprentissage des éléments théoriques à distance T1DP : L’enseignant propose à distance une théorie qui sera appliquée en classe par les élèves T2DP : Grâce à la recherche d’informations, les élèves découvrent une théorie qu’ils généralisent par la suite T2D : A distance, mes élèves doivent préparer un sujet pour introduire une nouvelle activité en classe T2P : En classe, des débats sont organisés sur ce qui a été découvert à distance
  52. 52. EN COURS … RECHERCHE SUR LES TYPES DE CLASSES INVERSÉES Principal2 3 par rapport à Principal1 3 Cluster 3-4 1 2 3 4 1 2 3 4 Principal1 3 -8 -6 -4 -2 0 2 4 Principal23 -3 -2 -1 0 1 2 3 4 Type 1 Type 2 Type 3 Gilson, Goffinet, Lebrun
  53. 53. CE QUE FONT LES ÉLÈVES ?
  54. 54. QUELLES COMPÉTENCES DÉVELOPPÉES? Cette pratique vise l’acquisition de compétences disciplinaires (T1C) Cette pratique développe des compétences transversales chez mes élèves (T2C) 0" 0,1" 0,2" 0,3" 0,4" 0,5" 0,6" 0,7" 0,8" 0,9" 1" Type"0" Type"1" Type"2" Type"3" T2C" T1C"
  55. 55. CE QU’EN DISENT LES ENSEIGNANTS ?
  56. 56. DES EFFETS ? DIFFÉRENTS EN FONCTION DES TYPES !
  57. 57. ET LA DIFFÉRENCIATION PÉDAGOGIQUE ? Sur les contenus, les produits, les procédures, la structure
  58. 58. UN MONDE QUI CHANGE UNE NOUVELLE RENAISSANCE ?
  59. 59. UNE SYSTÉMIQUE DES « THÉORIES DE L’APPRENTISSAGE » Mondes des idées, des modèles, des théories Rationnalisme PLATON DESCARTES Monde des faits, de la réalité concrète, des perceptions, de l’expérience EmpirismeLOCKE HERACLITE
  60. 60. UNE SYSTÉMIQUE DES « THÉORIES DE L’APPRENTISSAGE » Des savoirs à transmettre Béhaviorisme Des connaissances à construire Constructivisme Mondes des idées, des modèles, des théories Rationnalisme PLATON DESCARTES Monde des faits, de la réalité concrète, des perceptions, de l’expérience EmpirismeLOCKE HERACLITE
  61. 61. QUELQUES RÉFÉRENCES Lebrun, M., Gilson C. et Goffinet, C. (2016). Contribution à une typologie des classes inversées : éléments descriptifs de différents types, configurations pédagogiques et effets. Education & Formation. En ligne, consulté le 21 février 2017 sur http://revueeducationformation.be/ Education & Formation The conversation (Webzine) : Classes inversées, retour sur un phénomène précurseur (Octobre 2016) et Les classes inversées, vers une approche systémique (Novembre 2016). En ligne, consulté le 6 février 2017 sur http://bit.ly/Cycle-CI Lebrun Marcel & Lecoq Julie. Classes inversées, enseigner et apprendre à l’endroit ! CANOPE Editions 2015
  62. 62. MERCI POUR VOTRE ATTENTION Et bienvenue sur le Blog de M@rcel http://bit.ly/blogdemarcel @mlebrun2

×